Écrits des porte parole

938 vues

Publié le

Cours de rédaction en relations publiques. thème: la rédaction des écrits destinés aux porte-parole

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
938
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
473
Actions
Partages
0
Téléchargements
49
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Notes au formateur Inconnue hier, périmée demain . Un investissement majeur . L’ouverture d’un hôpital . Une subvention importante à la recherche . La mise à pied d’employés . Une découverte scientifique Une nouvelle compréhension . Le sida n’est plus une nouvelle, mais un nouveau traitement du sida l’est. Une façon différente de voir les choses . L’utilisation du cannabis pour apaiser la souffrance des malades Une opinion opposée . Le PM dit quelque chose, le chef de l’opposition dit autre chose le lendemain, c’est une nouvelle. D’ailleurs, ne prenez jamais pour acquis que vous êtes la seule personne à qui parlera le journaliste, en principe, il ne doit pas se contenter d’une seule opinion. Vous pouvez d’ailleurs le demander.
  • Not too long ago: read the local daily over a cup of coffee, quick glance at traffic report, listening to news on the car radio. In the evening, we relaxed in front of television while flipping through a magazine. In 2003, media multitasking emerged as the norm: nearly three-quarters of media users say they at least sometimes absorb 2 or more form of media concurrently. The digitalization of media and the proliferation of platforms from which to access media are radically transforming traditional consumption. Gone are the days when intake spiked at the extremes of the workday; we now live in a world in which content is not only available virtually anytime, anywhere on demand, but also the technology to access it is increasingly affordable and user-friendly. 2 important components of this phenomenon: Internet is becoming a gateway to an ever-growing percentage of all media content and it’s inviting concumers to access it on its own terms. Second, smartphones are increasing the potential media time in an average day. The result, media of all kinds, including media made for television and print, are consumed in meaningful quantity all day in distinctive, customized ways.
  • En cette ère de 2.0, les journalistes issus des médias traditionnels doivent chercher constamment des moyens de rester pertinent et à l’affût afin de demeurer concurrentiels. Un de ces moyens est l’établissement d’une marque personnelle. Les médias ont passé des décennies à faire la promotion de leurs marques, de sorte que lorsque nous parlons du Devoir ou du Globe, tout le monde sait immédiatement de quoi il s’agit. Maintenant, de plus en plus de journalistes créent leurs propres marques, des marques transférables qui peuvent en venir à représenter certaines valeurs, et les journalistes eux-mêmes comprennent que leur marque est un facteur important dans la réalisation de leur travail. Cette marque incite les journalistes à participer aux médias sociaux afin de promouvoir davantage le style d’écriture qui les caractérise, leur capacité à dénicher une nouvelle, leur talent d’analyste ou leur savoir-faire pour ce qui est de présenter l’information fidèlement.
  • Écrits des porte parole

    1. 1. RÉDACTION ET RELATIONS PUBLIQUES RÉDACTION ETRELATIONS MÉDIA
    2. 2. AU PROGRAMME• exposé – les besoins des médias – les outils des relations médias – les écrits en aide aux porte-parole• travail pratique en classe: – messages clés et argumentaire (questions-réponses) en relations médias
    3. 3. LES MÉDIAS VEULENT• divertir, persuader, informer• faire des profits• être un miroir de la société• répondre à des préoccupations personnelles• couvrir des événements ponctuels• faire ressortir les faits saillants
    4. 4. LE JOURNALISTE VEUT• informer la population dans le respect du droit à l’information• couvrir les événements de façon journalistique• représenter les citoyens pour – dénoncer, s’indigner, exiger, accuser, aduler, émouvoir• se présenter en justicier
    5. 5. QUE CHERCHE LE JOURNALISTE• la nouvelle• la nouvelle• la nouvelle• La règle des 5 W – What, Who, When, Where, Why
    6. 6. UNE NOUVELLE C’EST :• une information inconnue hier, périmée demain• ce qu’on comprend un peu mieux que la veille• une façon différente de voir les choses• une opinion contraire• un appui
    7. 7. EN RÉSUMÉ…
    8. 8. En 2011Toutes les données médias des pages suivantes ont été publiées par Influence Communication interactive
    9. 9. RÉALITÉS DES JOURNALISTES• de moins en moins de temps• de moins en moins de ressources• de moins en moins de spécialistes• de plus en plus en continue• de plus en plus de concurrence• de plus en plus de pression à la performance• de plus en plus de précarité
    10. 10. TENDANCES LOURDES• De moins en moins de nouvelles• De plus en plus de commentaires• Les gardiens d’une certaine morale• Plus impressionniste chez les francophones – Les faits intéressent davantage les anglophones
    11. 11. UNE NOUVELLE ÈRE• Avant même l’ère du numérique, les gens avaient commencé à consommer l’information auprès de plusieurs sources d’information• De plus en plus de sources d’information sont disponibles• L’avenir sera numérique: en tout temps, partout, selon le besoin du consommateur
    12. 12. VIVE LA CONVERGENCE!
    13. 13. OUTILS DE RELATIONS MÉDIA• quelques outils de relations médias – entrevue/carnet d’entrevues • téléphonique • en studio et autre face-à- face • duplex • « scrum »
    14. 14. OUTILS DE RELATIONS MÉDIA• quelques outils de relations médias – rencontre de presse • conférence de presse • point de presse • déjeuner éditorial • visite de presse • tournée média • Le positionnement ciblé
    15. 15. OBJECTIFS DE RELATIONS MÉDIA bonnes nouvelles mauvaises nouvelles• maximiser la couverture • minimiser la couverture• rehausser l’image • protéger l’image• rejoindre un large public • limiter l’impact• susciter l’intérêt • diminuer l’intérêt• communiquer ses messages • communiquer ses messages• contrôler la nouvelle • contrôler la nouvelle
    16. 16. RÉDIGER POURLES PORTE-PAROLE
    17. 17. MESSAGES CLÉS DU PORTE-PAROLESpin is not about saying what you think. It’sabout thinking about what you say. - Media Speak, Yan Taylor
    18. 18. MESSAGES CLÉS DU PORTE-PAROLEQuelques motsUne image forteUne émotion« La violence gratuite, c’est tolérance zéro dans la ligue dehockey junior majeure du Québec » Gilles Courteau, commissaire LHJMQ« Tout ce qui traîne finit par se salir. C’est pas étonnant queles relations se détériorent entre les policiers et lesétudiants. » Marc Parent, SPVM
    19. 19. DÉCLARATION / ALLOCUTION• un « mini-discours »• tient en 4 ou 5 minutes idéalement• peut se faire seul ou à plusieurs
    20. 20. QUELQUES PRINCIPES• mettre en valeur la nouvelle – attention: on ne répète pas le contenu du communiqué, on en fait ressortir les éléments importants• mettre en valeur les messages clés• mettre en contexte le contenu du dossier de presse ou du communiqué• structure différente en comparaison du communiqué – Intro: rappel de la nouvelle annoncée (réponses aux questions de base "quoi, qui, où, quand") – Messages clés autour de ce quil faut comprendre de cette nouvelle• exemple: palmarès des écoles
    21. 21. communiqué de pressePourquoi les palmarès des écoles se trompent-ils et nous trompent-ils ?Montréal, le 21 octobre 2008 - À quelques jours de la publication du palmarès des écoles secondaires dans le magazine L’actualitéet à la suite de la publication d’un nouveau palmarès dans le Journal de Montréal et le Journal de Québec, leCentre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire (CRIRES) a ajouté sa voix, en conférence de presse aujourd’hui, à laFédération des comités de parents du Québec, à la Centrale des syndicats du Québec, à la Fédération des commissions scolaires duQuébec et à la Fédération des établissements d’enseignement privés pour dénoncer ces palmarès qui se trompent et trompent lapopulation.Selon M. Marc-André Deniger, chercheur associé et ex-directeur du CRIRES qui regroupe 38 chercheurs se consacrant à l’étude de laréussite et de la persévérance scolaires, les palmarès des écoles secondaires sont basés sur des observations incomplètes, parfoissubjectives, par l’Institut Fraser et l’Institut économique de Montréal (IEDM). Or, M. Deniger a tenu à préciser que « ces organismesont comme mission de promouvoir, chez les gens, l’idée que le libre marché dans les différents domaines de la vie sociale est la seuleapproche afin d’améliorer l’économie d’un pays. Cette position est remise en question par le lauréat du prix Nobel en économie de2008, Paul Krugman, professeur à la prestigieuse université Princeton aux États-Unis, qui estime que cette approche du libre marchéa des limites certaines dans des domaines comme l’éducation. »Le Centre de recherche et d’intervention sur la réussite scolaire déplore que l’Institut Fraser et l’Institut économique de Montréalconsidèrent que l’éducation primaire et secondaire est un bien de consommation au même titre que les voitures, les appareilsménagers ou les restaurants. « Les parents sont considérés comme des acheteurs qui ont le droit d’être informés afin de mieuxchoisir le produit qu’ils vont acheter. Cette manière de voir est erronée pour plusieurs raisons et peut même causer des préjudicescertains», selon M. Deniger.Des effets négatifs pour la réussite des élèvesLe CRIRES rappelle que ces palmarès n’ont pas permis d’augmenter la réussite ou d’accroître la persévérance scolaires au cours desdernières années. De plus, ils entraînent la démotivation du personnel et des élèves, la culpabilité et le doute des parents, en plus devéhiculer une image faussée de l’éducation publique et de sous-estimer la qualité des écoles.« La mise en rang des écoles par des palmarès n’a aucun effet bénéfique sur la réussite scolaire des jeunes », d’ajouter le chercheurassocié du CRIRES.L’éducation : un phénomène plus complexe qu’un palmarèsPour M. Deniger, l’éducation est un phénomène très complexe dont la qualité est influencée par différents facteurs. Certains de ceux-ci relèvent de l’école, mais plusieurs d’entre eux lui sont externes, notamment le niveau socioéconomique des familles, le niveau descolarité des parents et le niveau de préparation des enfants avant leur arrivée à l’école. « Ainsi, les palmarès des écoles secondairesinduisent les parents et la population en erreur sur la qualité de nos écoles et des personnes qui y œuvrent au quotidien. Cela estd’autant plus vrai que les élèves des écoles du Québec, tant publiques que privées, se classent parmi les meilleurs au monde dans lestests internationaux mesurant les compétences acquises dans les matières de base », a-t-il ajouté.L’heure est à la promotion de la persévérance et de la réussite scolaires pour tous les jeunes du Québec. « Au lieu de mettre enopposition les écoles, tant publiques que privées, comme le font les palmarès, il est temps de valoriser les forces de notre systèmed’éducation dans son ensemble tout en continuant à l’améliorer, car c’est ce qui permettra vraiment d’atteindre une plus granderéussite pour tous les jeunes. Il faut en faire une priorité nationale », de conclure M. Deniger, un objectif que partagent entièrementles présidents de la CSQ, de la FCSQ, de la FCPQ et de la FEEP.
    22. 22. EXEMPLE:palmarès des écoles 2008• exemple:http://www.youtube.com/watch?v=UMmF99iGpS4c
    23. 23. ARGUMENTAIREQUESTIONS-RÉPONSES– anticipation des questions qui seront posées par les médias • sur des précisions de faits • sur des aspects difficiles de l’annonce– préparé à l’intention du ou des porte-parole– utilisé dans la préparation de toute forme d’interaction avec les médias • conférences ou rencontres de presse • entrevues • « scrums »
    24. 24. ARGUMENTAIREQUESTIONS-RÉPONSES– principes de relations publiques • bâtir une relation professionnelle avec les journalistes • mettre en valeur les messages clés de l’organisation • protéger la réputation de l’organisation – expliquer clairement le point de vue de l’organisation – mettre en valeur les faits – corriger les perceptions erronées ou les rumeurs non fondées
    25. 25. ARGUMENTAIREQUESTIONS-RÉPONSES• mise en garde • les journalistes n’ont pas le même agenda que vous – la nouvelle peut être en marge du sujet de la conférence de presse – la nouvelle peut être entre les lignes, «derrière la façade» – la nouvelle peut être déjà écrite et on veut une confirmation
    26. 26. ARGUMENTAIREQUESTIONS-RÉPONSES– technique rédactionnelle • rédiger les questions que se poseront les journalistes – qui, quoi, où, quand, comment, pourquoi? – où est « le verre à moitié vide » • des réponses courtes et des « ponts » vers les messages clés (« bridging ») – « Il faut voir les choses dans une perspective plus large… » – « À cette question, je vous répondrais de la manière suivante… » – « Pour nous la vraie question, c’est… » – « Je ne peux répondre à la place de… mais je peux vous dire… » – « Il me fera plaisir de discuter de ce sujet à un autre moment, mais aujourd’hui, nous sommes ici pour parler de… »

    ×