Présentation travaux

803 vues

Publié le

Présentation des résultats de la recherche intervention

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Présentation travaux

  1. 1. Recherche intervention sur le chômage partiel des assistantes maternelles janvier à juin 2014 Master 2 Politiques sociales, santé et solidarité - UBS Lorient Hélène Fauglas – Le Crom
  2. 2. Démarche de recherche  Cette recherche vise à explorer et comprendre la situation de chômage partiel des assistantes maternelles, sous l’angle des relations entre parents employeurs et assistantes maternelle en vue de proposer une intervention expérimentale.  La profession d’assistante maternelle est observée au travers du relais intercommunal parents assistantes maternelles enfants (RIPAME), structure de référence pour l’accueil à domicile d’une assistante maternelle. 1
  3. 3. Démarche de recherche  Répondre à une demande sociale et économique : l’émergence du chômage partiel des assistantes maternelles…  … à l’aide d‘une démarche partagée avec les assistantes maternelles (AM), le RIPAME de la CCBBO, en lien avec la CAF du Morbihan.  La finalité de cette recherche est d’impulser un changement dans la situation d’emploi des AM. 2
  4. 4. Processus de changement des AM à l’égard de leur situation d’emploi 1. Diagnostic partagé 2. Réflexion avec les AM 3. Questionnaire sur les disponibilités en horaires atypiques 4. Questionnement partagé avec l’association des AM 5. Préconisations Amélioration de la situation d’emploi des assistantes maternelles 3
  5. 5. 1. Diagnostic partagé RIPAME,CAF, PMI, élus Assistantes maternelles, Parents employeurs 4
  6. 6. Activité des AM en France  Premier mode de garde rémunéré des enfants de – de 3 ans  351 000 AM en 2012, taux horaire moyen de 3,15 euros.  4 fois plus d’AM depuis 1990, + 10 % entre 2008 et 2012  Une activité en hausse, mais ralentie (+ 2 % du nombre d’heures déclarées par les parents employeurs contre 3,6 % en 2011) due à l’augmentation :  du nombre d’AM en exercice  du nombre moyen d’heures d’accueil mensuel  du nombre moyen d’enfants de 3 à 6 ans accueillis (x 4 en 5 ans) 5
  7. 7. L’emploi en Bretagne  Le taux d’activité des femmes de 25 à 60 ans est passé en Bretagne de 47 % en 1962 à 74 % en 2008 Mais, une dégradation de l’emploi en Bretagne est enregistrée en 2012  les femmes âgées de 25 à 49 ans parmi les plus touchées : augmentation de la demande d’emploi plus prononcée qu’en métropole (+ 10,8 % contre + 6,4 %). Pour autant,  les AM accueillent + de 40 % des enfants de – 3 ans, davantage en Morbihan : entre 47 et 58 % Source : INSEE Bretagne 6
  8. 8. Contexte local  + 32 % des AM depuis la création du RIPAME en 2007.  + 43 % des places d’accueil entre 2011 en 2012, passage de l’agrément à 4 places.  22 % de places disponibles déclarées par les AM.  Identification par le RIPAME dès 2010 d’un changement dans les demandes des parents :  besoin accru d’un accueil à temps partiel  restriction des budgets pesant sur les contrats,  hausse des besoins d’accueil en horaires atypiques.  Projet d’accompagnement vers l’emploi du RIPAME 7
  9. 9. Des bébés ? 55 78 91 71 96 95 76 50 63 47 36 40 60 37 48 47 38 40 35 29 45 13 13 27 25 16 24 27 12 10 13 4 9 8 60 25 50 75 100 125 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Kervignac Plouhinec Merlevenez Nostang Sainte Hélène Linear (Kervignac) 8 Evolution des naissances domiciliées sur la CCBBO
  10. 10. Places d’accueil chez les assistantes maternelles 376 446 496 469 535 540 428 400 437 430 129 145 164 156 159 169 171 0 100 200 300 400 500 600 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Nombre de places agréées PMI Nombre d'enfants accueillis Nombre d'AM agrées 9 Evolution des places d'accueil chez les AM
  11. 11. Pyramide des âges des assistantes maternelles - de 30 ans 7% De 31 à 40 ans 26% De 41 à 50 ans 29% De 51 à 60 ans 31% + de 61 ans 7% Other 38% 10 Plus d’une AM sur 3 sera en retraite d’ici 2030
  12. 12. Places disponibles et demandes des parents 205 138 199 147 187 173 128 37 39 58 51 69 98 120 0 50 100 150 200 250 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 Nombre de familles différentes ayant contacté le RIPAM Nombre de places disponibles déclarées par les AM au 31 12 Baisse de 62 % entre 2007 et 2013 3 fois + de places disponibles entre 2007 et 2013 11
  13. 13. Demande des parents/durée hebdomadaire des contrats 19 10 13 16 12 10 22 17 49 64 41 42 52 71 48 30 0 10 20 30 40 50 60 70 80 2010 2011 2012 2013 1 ou 2 jours 3 jours 4 jours 5 jours 12
  14. 14. Un décalage entre l’offre et la demande  Offre des parents employeurs  Besoins en accueil atypique  Contrats entre 2 et 4 jours.  Demande des assistantes maternelles  horaires de travail « classiques » privilégiés  Contrat de 4 ou 5 jours plébiscités.  Une adéquation difficile en raison de la spécificité de l’accueil atypique. 13
  15. 15. 2. Réflexion avec les assistantes maternelles Entretiens collectif et individuels 14
  16. 16. Réflexion des AM sur l’emploi Une activité professionnelle précaire Aléatoire Difficile à gérer Exigeant adaptation et flexibilité Trouver un contrat d’accueil bouche à oreille RIPAME Ecoles Internet 15
  17. 17. Réflexion des AM Relations avec l’employeur Communiquer, se comprendre, se respecter Complexes à gérer au quotidien Sous tension ( salaires ) Une juste distance à trouver (envahissement) Formation des AM Une formation initiale trop juste Des formations continues enrichissantes mais complexes à organiser Nécessité d’un diplôme spécifiquement adapté pour exercer 16
  18. 18. Étude auprès des parents employeurs  Novices dans leur fonction de parent : projection difficile dans l’accueil de l’enfant, principes éducatif à consolider, la séparation avec l’enfant potentiellement difficile.  Novices également dans leur fonction d’employeur : démarche complexe, horaires de travail parfois non connus, dates de congés payés, de RTT non fixés, recours possible à la famille (impact temps d’accueil et calcul de la mensualisation du coût de l’accueil). 17
  19. 19. La relation parent employeur et assistante maternelle Deux aspects intriqués et différents  La relation contractuelle : conditions de travail, horaires, plannings, rémunération, obligations et droits de chacun, formation, congés, délai de prévenance…  La relation éducative : confiance mutuelle, respect des différences, partenariat, projet éducatif. 18
  20. 20. Relation contractuelle Assistante maternelle Parent employeur Maitrise ses droits et devoirs Expérience des entretiens avec les parents employeurs (hormis les nouvelles) Peu préparé : • définition des besoins d’accueil • Recrutement d’une AM Choix des contrats de travail les plus avantageux / éviction des contrats atypiques Soumis à des horaires de travail atypiques à aménager avec l’autre parent, voire la famille Emergence du chômage peu de choix dans l’accueil de leur enfant 19
  21. 21. Relation éducative Assistante maternelle Parents employeurs Besoin de mieux définir son projet éducatif et le faire évoluer (mieux cerner leurs limites) Besoin d’identification de leur projet éducatif besoin d’appréhender les attentes des parents pour instaurer une relation partenariale avec eux Besoin de définir le profil éducatif de leur AM, d’être rassuré, mis en confiance Besoin d’accompagnement professionnel (régulation des pratiques, formations) Besoin d’accompagnement dans leur fonction parentale 20
  22. 22. Adéquation de l’offre et de la demande d’accueil Confortées dans leur activité par une offre jusqu’ici étendue des parents, les AM opèrent un tri dans les contrats proposés et privilégient les plus intéressants. Dépendantes de cette offre elles ne seraient pas en mesure d’évaluer les besoins actuels des parents, et ne pourraient s’y ajuster. Ce serait une des causes de leur chômage partiel. 21
  23. 23. Asymétrie dans la relation contractuelle De plus, l’AM est aujourd’hui très informée sur ces droits et devoirs. Plus « outillée » sur le champ contractuel que le parent employeur elle tente de sécuriser au maximum ses contrats Cette asymétrie dans la relation avec l’employeur serait source potentielle de refus de contrats. Les parents employeurs seraient jugés peu « fiables » car leur offre serait peu définie notamment en termes d’horaires de travail, de durée. 22
  24. 24. Flexibilité, horaires atypiques Face à la complexification de la gestion de leur activité les AM ont recentré leurs horaires de travail sur une journée de travail classique. Le constat de l’émergence du chômage et la prise de conscience de la demande réelle des parents avec la prégnance des horaires atypiques devrait les amener à reconsidérer leur situation. 23 Les horaires atypiques sont au cœur de l’adéquation de l’offre et de la demande d’accueil du jeune enfant.
  25. 25. Accueil atypique ?  Horaires décalés  par rapport aux journées de travail  par rapport à la semaine traditionnelle d’activité considérée de 7h30 à 18h30  Horaires variables réguliers ou irréguliers  selon les jours,  selon les semaines,  en raison de la flexibilité de l’emploi des familles.  Horaires imprévisibles et les situations d’urgence. 24
  26. 26. 3. Questionnaire Mise à jour de la liste des disponibilités d’accueil chez les assistantes maternelles par le RIPAME 25
  27. 27. Accueil atypique accueil du matin 87 11 1 3 5 6 18 11 11 1 NC Besoins parents 2h 5 h 6h 6h30 7h 7h30 8h 8h30 nombre d'assitantes maternelles 26 Selon besoins parents 16% 2h - 6h 14% 6h30- 7h 36% 7h30- 8h30 34% 2 AM sur 3 proposent un accueil avant 7h30
  28. 28. Accueil atypique, horaires du soir 87 11 1 12 8 23 5 6 1 NC Besoins parents 17h30 18h 18h30 19h 19h30 20h 22h Nombre d'assistantes maternelles besoins parents 17% 17h30 à 18h 19% 18h30 à 19h 46% 19h30 à 22h 18% 27 8 AM sur 10 proposent un accueil au delà de 18h30.
  29. 29. Amplitude horaire journalière 9h30/10h30 12% 11h/11h30 19% 12h/12h30 33% 13h/14h 14% 17h et + 6% Selon les besoins des parents 16% 28 Plus d’une AM sur 2 propose une amplitude horaire supérieure à 12 heures
  30. 30. Journées atypiques samedi, 24% Week-End, 9% Nuit, 9% selon besoins parents, 16% 29 40 % des AM proposent occasionnellement un accueil le samedi
  31. 31. Questionnement partagé  Présentation à l’association intercommunale des AM  des résultats du diagnostic partagé  de la réflexion en cours sur le chômage partiel  des préconisations envisagées notamment une mise en réseau coordonnée des AM pour répondre aux besoins en horaires atypiques avec une formation et un accompagnement renforcés.  Leurs attentes  connaître les démarches d’inscription au chômage  S’informer et se former aux techniques de recherches d’emploi. 30
  32. 32. Préconisations En faveur de l’emploi des assistantes maternelles et de leurs relations avec les parents employeurs
  33. 33. Expérimenter Adéquation offre et demande Affichage des offres sur un panneau extérieur au RIPAME Forum de l’emploi en « accueil en horaires atypiques » Stages Passerelles Observation d’autres métiers de la petite enfance Observation d’autres modes d’accueil (collectif/individuel) Accueil en urgence, l’AM relais Liste à disposition des parents (Ripame, Mairies) Place réservée dans l’agrément 32
  34. 34. Accompagner les parents employeurs Fonction éducative Comment tisser une relation de confiance en partenariat avec l’assistante maternelle ? Comment préserver le rôle et la place de parent dans ce cadre ? Fonction employeur Comment recruter une assistante maternelle ? Quels sont les droits et obligations d’un parent employeur ? Quelles sont les démarches administratives à réaliser ? 33
  35. 35. Accompagner les AM Formation « Adopter une démarche efficace pour trouver de nouveaux employeurs » et autres Analyse régulière des pratiques professionnelles Information Démarches liées à l’inscription à pôle emploi Réunions d’informations régulières sur l’emploi 34
  36. 36. Proposition d’une coordination des AM en horaires atypiques Coordination des assistantes maternelles Réseau des AM Multi accueils RIPAME MAM Gardes d’enfant 35
  37. 37. Conclusion La prise de conscience du chômage partiel des assistantes maternelles et des acteurs en lien avec l’accueil du jeune enfant se traduit par le changement en cours initié par la recherche intervention. Des pistes à explorer telles que le concept innovant des maisons d’assistantes maternelles (MAM) plébiscitées par les parents, les AM, les élus, les entreprises, les institutions. D’autres pistes à expérimenter et à évaluer : forum de l’emploi, passerelles vers les métiers de la petite enfance, mise en œuvre d’une coordination petite enfance, le renforcement des formations continues, Des perspectives de professionnalisation et d’évolution de carrière pour les AM telles que la filière petite enfance développée par l’Institut Petite Enfance Boris Cyrulnik et le développement des MAM. 36

×