PUBLICITÉ


                                                                                                     DOSSIER >...
PUBLICITÉ



       DOSSIER >> la digue du large


       Un colosse aux pieds fragiles                                   ...
PUBLICITÉ



        DOSSIER >> la digue du large                                                                         ...
PUBLICITÉ



        ENVIRONNEMENT >> L’eau dans tous ses états


        Le système hydraulique:
        système nerveux ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le mag du port n°13

625 vues

Publié le

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
625
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
49
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le mag du port n°13

  1. 1. PUBLICITÉ DOSSIER >> la digue du large PORT du du PORT DOSSIER PATRIMOINE Un patrimoine La digue du large retrouve cher au coeur une deuxième jeunesse des Marseillais(es) La digue du large est un monument emblématique de la ville, à l’égal de la Bonne Mère ou de La Major. Plus de 150 ans après le début de sa construction, elle bénéficie de tra- vaux de rénovation et de confortement et suscite toujours autant de passions. Un peu d’histoire rallèle, les tra- vaux d’édifica- La création de la digue du large tion d’une digue, est liée à celle des bassins de la destinée à pro- Joliette, au milieu du XIXe siècle. téger de la houle A cette date, le Vieux-Port (qui ne les navires à l’est pas encore) devient trop quais dans les exigüe pour accueillir le trafic futurs bassins des milliers de navires qui char- sont lancés à gent et déchargent leurs mar- partir de 1852. chandises à Marseille. La La « grande question se pose alors de savoir jetée du large » dans quel sens prolonger le port : comme on l’ap- vers le sud en direction des Cata- pelle est une performance lans ou vers le nord, vers Arenc ? technique remarquable pour nord, en direction de l’Estaque et C’est finalement la deuxième so- l’époque. Les ingénieurs qui l’ont au sud, vers le Pharo, s’accom- lution qui est retenue et la conçue s’inspirent de deux ou- pagne à chaque fois d’un prolon- construction des bassins de la vrages existants à cette époque, gement de la digue, jusqu’aux Joliette, qui s’étendent jusqu’à les digues de Cherbourg et d'Al- années 70, date des travaux réa- Arenc est décidée en 1844. En pa- ger, dont le talus est formé de lisés au niveau de la forme 10. gros blocs artifi- 5679 ciels, avec une ENVIRONNEMENT Le saviez-vous ? particularité : 4 8 elle est égale- 0123 L’eau, élément central C’est pour des raisons de coûts et de ment conçue comme une Le chiffre de la biodiversité à Fos simplicité que le port et la digue du large se sont étendus vers le nord. La digue suit les limites d’un promenade. L’agrandisse- 7,2 kilomètres C’est la longueur totale de la plateau sous-marin : au-delà, les fonds atteignant ment des bas- digue du large, de l’en- Les zones humides de Fos abritent une flore et une faune rapidement plus de 30 mètres de profondeur. La sins vers le trée du Vieux port jusqu’à importantes qui coexistent harmonieusement avec les ac- prolonger vers l’ouest aurait été très onéreux et la forme 10, à l’entrée de tivités industrielles. techniquement complexe. l’Estaque. www.lemagduport.com
  2. 2. PUBLICITÉ DOSSIER >> la digue du large Un colosse aux pieds fragiles Un habitat XXL pour la faune et la flore Une étude d’impact sur l’environnement a Une faune et une flore variées été réalisée par le port de Marseille Fos De par sa taille (7,2 km) et des fonds très variables avant d’entamer des travaux de conforte- d’un bout à l’autre de l’ouvrage (d’une dizaine de ment de la digue du large. L'objectif était mètres à plus de 35 mètres), la digue du large sert d'évaluer la sensibilité de la de refuge et de zone de repos à une multitude d’es- faune et la flore sur la zone et la pèces. Il s’agit essentiellement d’une faune que l’on rencontre le long du littoral marseillais : poissons de présence d'éventuelles espèces roches, muges, loups, dorades, sars et même des protégées. bancs de bonites en été. Du côté de la flore, gor- gones jaunes et blanches, éponges sont très pré- sentes sur les enrochements. Comme sur les récifs naturels, la digue du large sert de zone de frai, c’est- à-dire de reproduction et de « pouponnière » pour les poissons. Les travaux de confortement de la La digue du large est un équipement straté- digue, qui ont déjà débuté, n’impactent que tem- gique dont dépend toute l’activité des bassins est. porairement la faune et la flore de la digue : les Elle assure la protection du plan d’eau et des quais algues comme les éponges recolonisent très rapi- en les protégeant de la houle. Mais au fil des an- dement les blocs rocheux, ce qui attire à nouveau nées, les vagues arrive à faire bouger les blocs qui les petits poissons et par voie de conséquence composent le talus, au pied de la digue. Depuis les leurs prédateurs. années 50, des enrochements étaient périodique- ment rajoutés pour éviter que des brèches appa- Une zone de pêche prisée raissent dans le talus. Mais ces opérations sont Le nombre de personnes autorisées à pêcher de- onéreuses et nécessitent d’être renouvelé périodi- puis la digue est restreint en raison des conditions quement. Le port a donc décidé de réaliser d’im- de sureté et de sécurité (voir page suivante). En re- portants travaux de confortement de l’ouvrage. vanche, la zone est pri- sée par les pêcheurs Une première phase de travaux a été lancé profes- cette année et s’étalera jusqu’en 2016. Elle prévoit sionnels de renforcer le talus de la partie centrale de la digue qui pratiquent sur 3,6 km (ce qui correspond aux endroits où elle la pêche côtière est la plus malmenée par la houle), en ajoutant des avec des palan- blocs d’enrochements naturels de calcaires de gres et des filets. taille variable, compris entre 1 et 12 tonnes et en re- plaçant les blocs béton de 55 tonnes existant.. Au- paravant, des relevés topographiques ont été menés afin de modéliser la digue en 3D. Elle a éga- lement été photographiée sous toutes les coutures, 5 9 afin de pouvoir la reconstituer en modèle réduit et (suite) 4 6 78 simuler dans des conditions proches de la réalité 0123 Le chiffre les effets des plus fortes tempêtes de ces 50 der- 4 millions nières années. L’objectif est de déterminer les d’euros ont été types de blocs à utiliser et leur positionnement alloués par l’Etat dans le cadre du Plan de afin de mieux anticiper et mieux programmer la relance pour les travaux de confortement maintenance. de la digue du large, sur un montant total de 17,5 millions d’euros.
  3. 3. PUBLICITÉ DOSSIER >> la digue du large SÉCURITÉ >> Objectif zéro fuite Un ouvrage entrouvert au grand public Sécurité maximale pour La digue du large a beau être un mo- nument emblématique de Marseille, elle n’en reste pas moins un ouvrage Accès restreint pour les pêcheurs Des concessions ont toutefois été faites dans le le réseau de pipe-line cadre de discussion avec la ville de Marseille : l’ac- portuaire, dédié à des activités indus- cès est autorisé aux membres de l’Association mar- Le port vient d'achever la rénovation et la modernisation de trielles et soumis comme tel à des rè- seillaise des pêcheurs du bord de mer uniquement son réseau de pipe-line à Fos. Ces investissements lourds gles de sûreté et de sécurité. Depuis et sous certaines conditions. Les membres de l’as- permettent de réduire les risques d'incidents et de fuites. sociation sont emmenés en minibus depuis l’entrée 1995 et l’entrée en vigueur du plan Vi- du port jusqu’à la partie sud de la digue, après le gipirate, ses conditions d’accès se pont d’Arenc d’où ils repartent en fonction des rota- sont durcies. Elles se sont encore ren- tions dans la journée par le même moyen. Souvent forcées d’un cran avec l’application du demandé par les Marseillais(es), l’accès à la digue code ISPS en 2004 (voir ci-dessous). du large est pour l’heure difficilement réalisable : il nécessiterait un accès indépendant et un système de barrière pour empêcher les visiteurs de s’appro- cher des navires, comme le stipule le code ISPS. Une ouverture ponctuelle A défaut de pouvoir ouvrir de façon permanente la digue au grand public, le port de Marseille Fos au- Le saviez-vous ? torise l’accès à l’occasion de manifestations : les journées portes ouvertes ou Journées de la Mer, au cours desquelles les Les supertankers qui amènent le visiteurs étaient brut jusqu'au port de Fos mesurent jusqu'à 350 mè- acheminés en ba- tres de longueur, soit l'équivalent des plus gros ba- teaux dans les bas- Traces de corrosion interne et externe, érosion des teaux de croisière. Ils ont un tirant d'eau sins, ou encore lors tuyauteries et des accessoires causées par le pas- (c'est-à-dire la partie de la coque immergée sous d’un concours de sage de plus d'un milliard de tonnes de brut : 35 ans l'eau) qui peut aller jusqu'à 20 m, ce qui représente pêche qui a réuni après sa mise en service, le réseau de pipe-line du la hauteur d'un immeuble de 7 étages. récemment plus terminal pétrolier de Fos avait besoin d'un coup de d’une centaine de jeune. C'est chose faite avec l'important chantier de participants. modernisation et de simplification du réseau qui les quatre conduites restantes. Plus performantes Le port étudie vient de s'achever, après 11 ans de travaux. Dans un (leur diamètre autorise une débit plus important), également des premier temps, deux des six conduites du réseau, elles permettent également de réduire les dimen- ouvertures ponc- d'une longueur de 5,5 km chacune ont été rénovées sions du réseau de pipe-lines, passé de 35 à 22 km, tuelles du lieu à entre 1997 et 2003 : vidées, dégazées, elles ont subi ce qui diminue le coût de son entretien. Autre avan- un public res- une inspection minutieuse suivie des réparations né- tage, toutes les conduites transitent désormais en treint dans la cessaires. Une réflexion a été engagée dans un zone industrielle et dans des couloirs de pipe-lines perspective de deuxième temps, à partir de 2000. La réorganisation réservés à cet effet, ce qui réduit les risques envi- 2013. Le site des postes à quais où sont déchargés les supertan- ronnementaux. Le saviez-vous ? pourra alors ac- kers a notamment incité le port de Marseille Fos a cueillir des expo- construire deux nouvelles lignes au lieu de rénover sitions, dans le L'ISPS est le Code International pour la sécurité des navires et des installations por- cadre d’évène- ment liés à Mar- 01234 56791 mètre 8 tuaires (International Ship and Port Facility Secu- rity Code). Il comprend un ensemble des mesures seille Provence capitale de la Le chiffre C'est le diamè- destinées à renforcer la Sécurité et la Sûreté des Culture. tre des canalisations qui acheminent le navires et des installations portuaires. Adopté en pétrole brut des postes à quais où sont 2002 après les attentats du 11 septembre aux USA, déchargés les bateaux jusqu'aux dépôts il est entré en application le 1er juillet 2004. de stockage des sociétés clientes du port.
  4. 4. PUBLICITÉ ENVIRONNEMENT >> L’eau dans tous ses états Le système hydraulique: système nerveux de la zone de Fos Le port de Marseille Fos est en charge de la gestion de dizaines de kilomètres de côtes. Ce que l’on sait moins, en revanche, c’est que les 2/3 de la couronne agro-environnementale préser- vée par le port dans la zone industrielle et portuaire de Fos sont constitués de territoires hu- mides et/ou sont traversés par des canaux et des roubines. L’eau, omniprésente, est un élément structurant qui permet la navigation, le maintien d’activités agricoles traditionnelles de la Ca- margue. Elle est également la garante de la biodiversité de la zone. d'irrigation qui quadrille la plaine des marais du Tonkin. Un vaste réseau de la Crau., elle s’écoule d’est en Ces zones abritent une d’eau en surface… ouest sous la plaine de la Crau. grande diversité de La zone industrielle et portuaire Cet aquifère nécessite un suivi plantes aquatiques (né- de Fos (ZIP) et les secteurs limi- particulier de ses niveaux et de nuphars jaunes, pota- trophes sont traversés par des sa salinité à travers un réseau de mots, grande naïade…) canaux, qui servaient à l’origine piézomètres depuis les années dont certaines sont in- pour la navigation et le trans- 1980. Récemment, des outils de vasives, comme la jussie port des marchandises et des mesures des niveaux d’eau su- (voir Mag du port n°10) personnes. Sur les trois ou- perficiels ont également été ins- ou datent de l’époque glaciaire vrages, seul un est encore uti- tallés sur le territoire arlésien du (marais à marisques). Elles sont lisé pour cet usage : le canal de Grand Plan du Bourg ainsi qu’au également recouvertes de rose- navigation du Rhône au Port de Tonkin. Ces outils de mesures lières, des zones où poussent Fos. Le canal du Vigueirat et celui permettront de contrôler les ni- principalement des roseaux, qui d’Arles à Fos, construits respecti- veaux d’eau dans une optique de attirent tout un cortège d’es- vement au XVIIe et XIXe siècles suivi des épisodes pluvieux ainsi pèces d’oiseaux qui affectionnent ont désormais d’autres fonctions. que des conditions favorables à cet habitat comme le héron pour- Le premier permet l’évacuation pré ou la fauvette des marais. la préservation de la biodiversité des eaux de pluies et d’assainis- des zones humides. sement des terres agricoles. Un 21 espèces de poissons barrage anti-sel a été installé sur L’eau, garante ont été inventoriées dans les le second afin d’empêcher les re- étangs du Landre et des Gazes. Il montées d’eau salée vers les de la biodiversité s’agit majoritairement de brèmes, terres du secteur du Plan du des zones humides de gardon et d’ablettes. On y Bourg. Quelque 2000 hectares sur les trouve également plusieurs es- 3000 hectares de la couronne pèces de prédateurs (brochet, … et sous la terre Crédit photos GPMM et Segway. agro-environnementale de la ZIP sandre, black-bass, perche et si- Même si elle est moins visible, la sont des zones humides, c’est-à- lure). L’anguille est également nappe phréatique de Crau est in- dire des territoires très liés à la présente et préservée par le port dispensable à la fois à l’alimenta- présence de l’eau, qui forment un qui a installé en 2007 une passe tion en eau potable des Bouches ensemble de marais et d’étangs, permettant aux civelles de fran- du Rhône et au maintien de la alimentés en permanence par les chir le barrage anti-sel pour re- biodiversité dans la Zone indus- eaux du canal du Vigueirat et par joindre les milieux propices à sa trielle et portuaire de Fos. Ali- les remontées phréatiques de la croissance. mentée essentiellement par les nappe de Crau (les laurons) dans La ZIP de Fos est irriguée par une multitude de canaux et de roubines. eaux de la Durance et le réseau le secteur de l’étang du Landre et

×