Messages efficaces :
à la recherche
de la formule magique
Quelle organisation ?
•  Apnéa
•  1h30 + 1h
•  1ère session : je travaille
•  2ème session : c’est votre tour ;-)
Contenu
•  Des messages, des messages, des
messages !
•  Etalons de prospection, fidélisations…
•  ISF…
•  Carême…
•  Des ...
C’est parti !!!
L’enveloppe… le premier vecteur du message
Elle peut être utilisée pour :
•  Surprendre
•  Informer
•  Toucher
•  Susciter...
L’enveloppe… le premier vecteur du message
Donc, il faut la soigner !
Son rôle principal : donner envie
Ensuite…
•  Elle porte toute la valeur de l’épistolaire
•  Elle est datée et signée (+ photo du signataire)
•  Et pour le ...
La lettre = « le cœur du réacteur »
Sans elle, ce n’est pas un message… mais de la publicité
Entrons dans quelques tests…
1er test :
Médecins du Monde
And the winner is…
Taux	
  de	
  retour	
   150	
   130	
   100	
   100	
  
Taux	
  de	
  couverture	
   250/220	
   140	
...
2ème test :
«Je viens d’apprendre que j’ai la maladie
d’Alzheimer et j’ai peur. Peur de cette
maladie qui ne se guérit tou...
BULLETIN DE SOUTIEN PONCTUEL
Association bénéficiaire :
LECMA – 47 rue de Paradis – 75010 Paris
Identifiant créancier SEPA...
Connaissez-vous la maladie d’Alzheimer et les ravages qu’elle cause
quotidiennement autour de nous ?
Soit au moins deux fo...
And the winner is…
Taux	
  de	
  retour	
   140	
   100	
  
Taux	
  de	
  couverture	
   120	
   100	
  
Base	
  100	
  
«...
3ème test :
And the winner is…
Taux	
  de	
  retour	
   130	
   100	
  
Don	
  moyen	
   100	
   122	
  
Taux	
  de	
  couverture	
   ...
4ème test :
Jean-MarieHeidinger
Toute vie a besoin d’un berceau; le tenir éloigné, c’est consentir à la culture de l’exclu...
©JérémyJung
6 avenue du Professeur André Lemierre
75020 Paris
tél. : 01 40 19 15 15
e-mail : ile-de-france@habitat-humanis...
Ne pas avoir de clé en poche,ça veut dire
que vous n’existez pas dans la société.
C’est ça, l’exclusion.
Annabelle, 43 ans...
And the winner is…
Taux	
  de	
  retour	
   144	
   100	
  
Don	
  moyen	
   100	
   179	
  
Taux	
  de	
  couverture	
   ...
Premier principe :
une centralité forte
D’après vous, comment pourrait-on définir la centralité ?
Premier principe : une centralité forte
La cause/le problème/La solution/mon rôle
Si mon donateur (ou futur donateur) :
1....
Oui, je veux aider les enfants d’Haïti
avec un don libellé à l’ordre de
"La Chaîne de l’Espoir" de :
[ ] 50 [ ] 75 [ ] 100...
Principe 1 : une centralité forte
Tous les indicateurs sont au vert dans le cerveau du lecteur ?
Il part à la conquête du ...
Donc, second principe :
faire entrer le lecteur dans une histoire
Second principe: faire entrer le lecteur dans une histoire
http://www.slideshare.net/slidesthatrock/tell-stories-10626156
...
Second principe: faire entrer le lecteur dans une histoire
Le schéma narratif (chronologique… ou presque ;-)
⇒  Pour jouer...
SituaCon	
  iniCale	
  
Second principe: faire entrer le lecteur dans une histoire
Le schéma narratif
Déclenchement	
  
AcCon	
  
RésoluCon	
  
Second principe: faire entrer le lecteur dans une histoire
Le schéma narratif
Second principe: faire entrer le lecteur dans une histoire
À vous de retrouver le schéma narratif…
Avec Dolfy !!!
Troisième principe :
Savoir souffler le froid et le chaud
Principe 3 : savoir souffler le froid et le chaud
La rhétorique : « faculté de considérer, pour chaque
question, ce qui pe...
Les	
  étages	
  du	
  langage	
  
Cortex	
  et	
  Limbique	
  
Le Limbique	

Le Cortex	

Ressent et échange	

Pense et réfléchit	

Donne la priorité à l’aspe...
Quatrième principe :
Etre très clair sur le rôle de chacun
et sur la mission
Principe 4 : Bien distribuer les rôles et définir la mission
Le	
  schéma	
  actanciel	
  :	
  	
  
⇒  Dans	
  un	
  récit...
Principe 4 : Bien distribuer les rôles et définir la mission
4-­‐	
  le	
  BENEFICIAIRE:	
  
C'est	
  celui,	
  celle,	
  ...
Le	
  sujet	
  
L’objet	
  
Le	
  desCnateur	
  
Principe 4 :
Bien distribuer les rôles
et définir la mission
L’opposant	
  
Les	
  auxiliaires	
  
Le	
  bénéficiaire	
  ?	
  
Principe 4 :
Bien distribuer les rôles
et définir la miss...
Principe 5 : solliciter de manière directe
Le lecteur ne doit pas avoir à se poser la question : « Qu’attend-on de
moi ? »...
Principe 5 : solliciter de manière directe
-  Dès le recto de la lettre…
Principe 5 : solliciter de manière
directe
-  Au dessus du bulletin de don
(éventuellement liée aux primes)
Principe 5 : solliciter de manière directe
Indiquer absolument :
•  Le coût de la solution
Principe 5 : solliciter de manière
directe
Indiquer absolument :
•  L’impact pour le bénéficiaire
Indiquer également:
•  les intérêts pour le donateur
•  Et les remerciements !
Principe 5 : solliciter de manière
directe
En synthèse
Un message efficace s’appuie sur :
•  Une centralité forte
⇒  Cohérence entre tous les éléments du message (do...
En synthèse
•  Une distribution des rôles et une définition de la mission claires
⇒  Définissant évidemment le rôle du don...
Merci à vous !
Et merci à Alain, Benoit, Eric, Pierre-Bernard, Pierre, Roland et Yaële pour leurs soutiens.
Christophe Her...
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
30.messages qui marchent
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

30.messages qui marchent

1 095 vues

Publié le

Publié dans : Internet
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 095
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
455
Actions
Partages
0
Téléchargements
43
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

30.messages qui marchent

  1. 1. Messages efficaces : à la recherche de la formule magique
  2. 2. Quelle organisation ? •  Apnéa •  1h30 + 1h •  1ère session : je travaille •  2ème session : c’est votre tour ;-)
  3. 3. Contenu •  Des messages, des messages, des messages ! •  Etalons de prospection, fidélisations… •  ISF… •  Carême… •  Des tests…
  4. 4. C’est parti !!!
  5. 5. L’enveloppe… le premier vecteur du message Elle peut être utilisée pour : •  Surprendre •  Informer •  Toucher •  Susciter la curiosité (qui m’écrit ?) •  Raconter •  Interpeller… C’est elle qui donne la toute première impression.
  6. 6. L’enveloppe… le premier vecteur du message Donc, il faut la soigner ! Son rôle principal : donner envie
  7. 7. Ensuite… •  Elle porte toute la valeur de l’épistolaire •  Elle est datée et signée (+ photo du signataire) •  Et pour le reste… La  le&re          
  8. 8. La lettre = « le cœur du réacteur » Sans elle, ce n’est pas un message… mais de la publicité
  9. 9. Entrons dans quelques tests…
  10. 10. 1er test : Médecins du Monde
  11. 11. And the winner is… Taux  de  retour   150   130   100   100   Taux  de  couverture   250/220   140   110   100   Base  100  
  12. 12. 2ème test : «Je viens d’apprendre que j’ai la maladie d’Alzheimer et j’ai peur. Peur de cette maladie qui ne se guérit toujours pas… Peur de voir peu à peu ma mémoire s’effriter... Peur de devenir un poids pour mon mari, mes enfants…» COLETTE 47 rue de Paradis 75010 Paris Ligne donateurs 01 42 46 50 86 info@maladiealzheimer.fr www.maladiealzheimer.frV a i n c r e A l z h e i m e r
  13. 13. BULLETIN DE SOUTIEN PONCTUEL Association bénéficiaire : LECMA – 47 rue de Paradis – 75010 Paris Identifiant créancier SEPA : FR65ZZZ508090 ➜ J’autorise l’établissement teneur de mon compte à prélever chaque mois : 5 € 10 € 15 € 20 € Autre montant : ............ € ➜ J’indique mes coordonnées bancaires : IBAN : BIC : À retourner à LECMA, accompagné de votre chèque, dans l’enveloppe réponse jointe sans l’affranchir. Merci ! À renvoyer à LECMA, accompagné d'un relevé d'identité bancaire (RIB) mentionnant votre IBAN, dans l'enveloppe réponse jointe sans l'affranchir. Merci! ➜ MANDAT DE PRÉLÈVEMENT SEPA à compléter et à retourner dans l’enveloppe T jointe, accompagnée d’un RIB ou d’un RIP mentionnant votre IBAN. OUI, je veux faire progresser la recherche et les actions de sensibilisation pour dépister plus précocement et mieux traiter la maladie d’Alzheimer. Je joins un don de : J’établis un chèque bancaire à l’ordre de LECMA que je joins, avec ce bulletin complété, dans l’enveloppe réponse. Conformément à l’article 39 de la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, les informations demandées sont nécessaires au traitement de votre don par nos services. En vous adressant au siège de la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer, vous pouvez demander leur rectification ou leur suppression ou vous opposer à ce qu’elles soient échangées ou cédées. Si vous ne souhaitez pas que vos coordonnées soient échangées ou cédées, merci de cocher cette case. BULLETIN DE SOUTIEN RÉGULIER 47 rue de Paradis 75010 Paris Ligne donateurs : 01 42 46 50 86V a i n c r e A l z h e i m e r 47 rue de Paradis 75010 Paris Ligne donateurs : 01 42 46 50 86V a i n c r e A l z h e i m e r En signant ce mandat, vous autorisez LECMA à envoyer des instructions à votre banque pour débi- ter votre compte et votre banque à débiter votre compte conformément aux instructions de LECMA. Vous bénéficiez d’un droit de remboursement par votre banque dans les 8 semaines suivant la date de débit de votre compte pour un prélèvement autorisé. Renseignements auprès de votre banque. Monsieur Marcel Spécimen Adresse 1 Adresse 2 99 999 Spécimenville OUI, je souhaite donner mensuellement pour soutenir la recherche et les actions de sensibilisation sur la maladie d’Alzheimer menées par LECMA. ➜ Je date : ............................. ➜ JE SIGNE : Ensemble, nous vaincrons la maladie d’Alzheimer. Vos étiquettes personnalisées pour vous remercier et faire connaître LECMA. Votre Référence Unique de Mandat vous sera communiquée après l’enregistrement de votre soutien régulier. «Je viens d’apprendre que j’ai la maladie d’Alzheimer et j’ai peur. Peur de cette maladie qui ne se guérit toujours pas… Peur de voir peu à peu ma mémoire s’effriter... Peur de devenir un poids pour mon mari, mes enfants…» COLETTE 47 rue de Paradis 75010 Paris Ligne donateurs 01 42 46 50 86 info@maladiealzheimer.fr www.maladiealzheimer.fr Chère Madame, cher Monsieur, Peut-on continuer à vieillir avec la peur grandissante d’être frappé à son tour par la maladie d’Alzheimer? Cette maladie est en effet l’un des fléaux que nous redoutons le plus, pour nous et pour nos proches: ➜ Parce qu’elle touche de plus en plus de personnes autour de nous, surtout à partir de 65 ans : déjà plus de 900000 malades en France et plus de 600 nouveaux cas chaque jour. Nous sommes tous menacés! ➜ Parce nous pouvons être déjà affectés, sans le savoir : 50% des malades ignorent qu’ils sont atteints et ne le découvriront que lorsque leur cerveau aura subi des lésions irréversibles. ➜ Parce que la maladie d’Alzheimer détruit progressivement notre mémoire, nos capacités de raisonnement, notre personnalité, notre vie sociale… ➜ Parce que ce fléau bouleverse également la vie des proches. Ces «aidants» doivent tout abandonner pour se consacrer à un malade, qui un jour ne les reconnaîtra même plus! ➜ Enfin, parce qu’il n’existe encore aucun traitement capable de guérir les malades. Pourtant, la maladie d’Alzheimer est aussi l’une de celles contre laquelle nous avons le plus d’espoirs de progresser, dans les années à venir. Les chercheurs ont récemment réalisé des découvertes majeures pour mieux comprendre les anomalies qui déclenchent et font évoluer cette maladie complexe du cerveau, pour améliorer le diagnostic... Et des premiers traitements parviennent déjà, dans certains cas, à retarder l’évolution de la maladie. Mais les progrès sont surtout devant nous… et entre vos mains! V a i n c r e A l z h e i m e r Lire la suite au dos ➞ 4303–©shutterstock Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr V a i n c r e A l z h e i m e r
  14. 14. Connaissez-vous la maladie d’Alzheimer et les ravages qu’elle cause quotidiennement autour de nous ? Soit au moins deux fois plus si l’on inclut les conjoints et les enfants, qui vont s’occuper durant des années d’un malade nécessitant une attention de tous les instants. Nous sommes tous menacés. Chaque jour, en moyenne, 600 personnes apprennent qu’elles sont atteintes à leur tour. Pourquoi la maladie d’Alzheimer nous fait-elle si peur ? k C’est une maladie qui peut toucher à tout moment chacun d’entre nous, surtout à partir de 65 ans. k C’est une maladie qui détruit progressivement nos souvenirs, notre capacité à raisonner, notre personnalité. k C’est une maladie dont le diagnostic est posé encore trop tardivement, lorsque le cerveau a subi des dégâts irréversibles ! k C’est une maladie qui bouleverse également la vie des proches. Les « aidants » doivent progressivement tout abandonner pour se consacrer à des malades qui, pour certains, ne les reconnaissent même plus. k C’est une maladie qui isole et détruit toute vie sociale. k Les patients n’ont à ce jour aucun moyen d’en guérir. Le seul moyen de venir à bout de cette maladie terrible, c’est d’accélérer les résultats de la recherche p Lire la suite au dos Notre vie, nos projets pour la retraite… Tout s’est effondré lorsque le médecin m’a annoncé : «votre femme a la maladie d’Alzheimer»… Aujourd’hui, Eliette ne me reconnaît même plus! Chère Madame, cher Monsieur, Jean 47 rue de Paradis 75010 Paris Ligne donateurs 01 42 46 50 86 info@maladiealzheimer.fr www.maladiealzheimer.fr V a i n c r e A l z h e i m e r À renvoyer à LECMA, accompagné d'un relevé d'identité bancaire (RIB) mentionnant votre IBAN, dans l'enveloppe réponse jointe sans l'affranchir. Merci! ➜ MANDAT DE PRÉLÈVEMENT SEPA à compléter et à retourner dans l’enveloppe T jointe, accompagnée d’un RIB ou d’un RIP mentionnant votre IBAN. BULLETIN DE SOUTIEN RÉGULIER BULLETIN DE SOUTIEN PONCTUEL À retourner à LECMA, accompagné de votre chèque, dans l’enveloppe réponse jointe sans l’affranchir. Merci ! Objectifs : ➜ mieux dépister ➜ mieux traiter ➜ mieux soigner Dès à présent, merci d’affirmer votre soutien aux chercheurs pour 2014. Ensemble, nous vaincrons la maladie d’Alzheimer. Détachez et conservez votre carte personnelle de donateur 2014, qui témoigne de votre engagement à nos côtés. OUI, je veux faire progresser la recherche et les actions de sensibilisation pour dépister plus précocement et mieux traiter la maladie d’Alzheimer. Je joins un don de : J’établis un chèque bancaire à l’ordre de LECMA que je joins, avec ce bulletin complété, dans l’enveloppe réponse. Conformément à l’article 39 de la loi informatique et liberté du 6 janvier 1978, les informations demandées sont nécessaires au traitement de votre don par nos services. En vous adressant au siège de la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer, vous pouvez demander leur rectification ou leur suppression ou vous opposer à ce qu’elles soient échangées ou cédées. Si vous ne souhaitez pas que vos coordonnées soient échangées ou cédées, merci de cocher cette case. Carte de donateur 2014 J’AGIS AVEC LECMA contre la maladie d’Alzheimer V a i n c r e A l z h e i m e r Vos étiquettes personnalisées pour vous remercier et faire connaître LECMA. V a i n c r e A l z h e i m e r Association bénéficiaire : LECMA – 47 rue de Paradis – 75010 Paris Identifiant créancier SEPA : FR65ZZZ508090 ➜ J’autorise l’établissement teneur de mon compte à prélever chaque mois : 5 € 10 € 15 € 20 € Autre montant : ............ € ➜ J’indique mes coordonnées bancaires : IBAN : BIC : En signant ce mandat, vous autorisez LECMA à envoyer des instructions à votre banque pour débi- ter votre compte et votre banque à débiter votre compte conformément aux instructions de LECMA. Vous bénéficiez d’un droit de remboursement par votre banque dans les 8 semaines suivant la date de débit de votre compte pour un prélèvement autorisé. Renseignements auprès de votre banque. Monsieur Marcel Spécimen Adresse 1 Adresse 2 99 999 Spécimenville OUI, je souhaite donner mensuellement pour soutenir la recherche et les actions de sensibilisation sur la maladie d’Alzheimer menées par LECMA. ➜ Je date : ............................. ➜ JE SIGNE : Votre Référence Unique de Mandat vous sera communiquée après l’enregistrement de votre soutien régulier. 47 rue de Paradis 75010 Paris Ligne donateurs : 01 42 46 50 86V a i n c r e A l z h e i m e r 47 rue de Paradis 75010 Paris Ligne donateurs : 01 42 46 50 86V a i n c r e A l z h e i m e r Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr Je soutiens la Ligue Européenne Contre la Maladie d’Alzheimer www.maladiealzheimer.fr
  15. 15. And the winner is… Taux  de  retour   140   100   Taux  de  couverture   120   100   Base  100   «Je viens d’apprendre que j’ai la maladie d’Alzheimer et j’ai peur. Peur de cette maladie qui ne se guérit toujours pas… Peur de voir peu à peu ma mémoire s’effriter... Peur de devenir un poids pour mon mari, mes enfants…» COLETTE 47 rue de Paradis 75010 Paris Ligne donateurs 01 42 46 50 86 info@maladiealzheimer.fr www.maladiealzheimer.fr Chère Madame, cher Monsieur, Peut-on continuer à vieillir avec la peur grandissante d’être frappé à son tour par la maladie d’Alzheimer? Cette maladie est en effet l’un des fléaux que nous redoutons le plus, pour nous et pour nos proches: ➜ Parce qu’elle touche de plus en plus de personnes autour de nous, surtout à partir de 65 ans : déjà plus de 900000 malades en France et plus de 600 nouveaux cas chaque jour. Nous sommes tous menacés! ➜ Parce nous pouvons être déjà affectés, sans le savoir : 50% des malades ignorent qu’ils sont atteints et ne le découvriront que lorsque leur cerveau aura subi des lésions irréversibles. ➜ Parce que la maladie d’Alzheimer détruit progressivement notre mémoire, nos capacités de raisonnement, notre personnalité, notre vie sociale… ➜ Parce que ce fléau bouleverse également la vie des proches. Ces «aidants» doivent tout abandonner pour se consacrer à un malade, qui un jour ne les reconnaîtra même plus! ➜ Enfin, parce qu’il n’existe encore aucun traitement capable de guérir les malades. Pourtant, la maladie d’Alzheimer est aussi l’une de celles contre laquelle nous avons le plus d’espoirs de progresser, dans les années à venir. Les chercheurs ont récemment réalisé des découvertes majeures pour mieux comprendre les anomalies qui déclenchent et font évoluer cette maladie complexe du cerveau, pour améliorer le diagnostic... Et des premiers traitements parviennent déjà, dans certains cas, à retarder l’évolution de la maladie. Mais les progrès sont surtout devant nous… et entre vos mains! V a i n c r e A l z h e i m e r Lire la suite au dos ➞ 4303–©shutterstock Connaissez-vous la maladie d’Alzheimer et les ravages qu’elle cause quotidiennement autour de nous ? Soit au moins deux fois plus si l’on inclut les conjoints et les enfants, qui vont s’occuper durant des années d’un malade nécessitant une attention de tous les instants. Nous sommes tous menacés. Chaque jour, en moyenne, 600 personnes apprennent qu’elles sont atteintes à leur tour. Pourquoi la maladie d’Alzheimer nous fait-elle si peur ? k C’est une maladie qui peut toucher à tout moment chacun d’entre nous, surtout à partir de 65 ans. k C’est une maladie qui détruit progressivement nos souvenirs, notre capacité à raisonner, notre personnalité. k C’est une maladie dont le diagnostic est posé encore trop tardivement, lorsque le cerveau a subi des dégâts irréversibles ! k C’est une maladie qui bouleverse également la vie des proches. Les « aidants » doivent progressivement tout abandonner pour se consacrer à des malades qui, pour certains, ne les reconnaissent même plus. k C’est une maladie qui isole et détruit toute vie sociale. k Les patients n’ont à ce jour aucun moyen d’en guérir. Le seul moyen de venir à bout de cette maladie terrible, c’est d’accélérer les résultats de la recherche p Lire la suite au dos Notre vie, nos projets pour la retraite… Tout s’est effondré lorsque le médecin m’a annoncé : «votre femme a la maladie d’Alzheimer»… Aujourd’hui, Eliette ne me reconnaît même plus! Chère Madame, cher Monsieur, Jean 47 rue de Paradis 75010 Paris Ligne donateurs 01 42 46 50 86 info@maladiealzheimer.fr www.maladiealzheimer.fr V a i n c r e A l z h e i m e r
  16. 16. 3ème test :
  17. 17. And the winner is… Taux  de  retour   130   100   Don  moyen   100   122   Taux  de  couverture   -­‐   +   Base  100  
  18. 18. 4ème test : Jean-MarieHeidinger Toute vie a besoin d’un berceau; le tenir éloigné, c’est consentir à la culture de l’exclusion, du mépris de l’autre parce qu’il a pour tort d’être différent, simplement pauvre. Il est pourtant notre frère. L’Écriture nous rappelle que nous en sommes le gardien. L’ouverture n’est jamais d’évidence. Il faut la volonté de la construire. Telle est bien la perspective d’Habitat et Humanisme pour une ville grande ouverte. Clés pour ouvrir les cœurs à une humanité blessée mais qui nous fait aussi entrevoir nos propres blessures, non point pour s’en désoler mais pour entrer dans une plus grande responsabilité. Refusons avec François, notre Pape, la mondialisation de l’indifférence. Merci de votre mobilisation à nos côtés.» «Avec vous, nous ne voulons plus que des mamans avec leurs enfants soient à la rue. Père Bernard Devert Fondateur
  19. 19. ©JérémyJung 6 avenue du Professeur André Lemierre 75020 Paris tél. : 01 40 19 15 15 e-mail : ile-de-france@habitat-humanisme.org <Chère Madame, /Cher Monsieur,> Avec la forte hausse des loyers en Île-de-France et la crise que nous traversons, de plus en plus d’hommes, de femmes et d’enfants se retrouvent privés de logement décent. Ils sont alors contraints de se contenter d’hébergements précaires et parfois même d’une cave ou d’un bout de trottoir. Notre région est la plus touchée, avec près de 90000 personnes sans domicile fixe et 200000 familles hébergées dans des logements insalubres1 . Mais le mal-logement est bien plus qu’une statistique. Derrière ces chiffres se cachent autant de souffrances individuelles et familiales, à l’image de Patricia et de son petit Gabriel (témoignage joint)… D’existences marquées par la pauvreté et les privations… De présent saccagé, mais aussi d’avenir durablement compromis… Car ne l’oublions pas, l’habitat est le préalable indispensable à toute démarche d’insertion. Sans domicile, les parents n’ont aucune chance de trouver du travail. Quant aux enfants, ils sont condamnés au décrochage scolaire et à l’échec. Créée il y a 21 ans, habitat et humanisme Île-de-France apporte une réponse concrète et globale à des femmes, des hommes et des enfants en grande précarité, dans votre région. Nous leur offrons la clé qui peut aider des familles comme celle de Patricia à reconstruire leur vie. Cette clé, vous pouvez l’offrir avec nous. Avec nous, offrez la clé d’un avenir meilleur aux plus fragiles. Suite au dos ➔ Paris, le X novembre 2013 Monsieur Jean SPECIMEN 36 rue de la Perso 99000 SPECIMENVILLE 1. Source : Le logement – Un champ d’étude et d’action pour Paris Métropole – État des lieux. Institut d’Aménagement et d’Urbanisme, juin 2010. À Paris : Habitat et Humanisme gère 510 logements dont 280 mis à disposition par des propriétaires privés. Les locataires se retrouvent ainsi dans un environnement mixte et porteur de promotion sociale. Ils bénéficient d’un accompagnement personnalisé qui favorise leur insertion. À Saint Germain-en-Laye : Un nouvel immeuble collectif de 7 appartements a été inauguré en septembre, permettant d’accueillir 3 personnes seules et 4 familles monoparentales. Un groupe de 8 bénévoles a été spécialement constitué pour accompagner individuellement les locataires et assurer l’animation collective, essentielle pour créer du lien et briser certaines situations de solitude. À Jouy-en-Josas : Une nouvelle pension de famille est en cours de construction. Après Versailles en 2006 et Clamart en 2012, ce sera la 3e structure d’accueil des personnes en très grande fragilité. Ces pensions offrent un cadre de vie rassurant et permettent à des personnes en grand isolement social de se reconstruire, tout en profitant de moments de partage. Actualitéetprojets ©JérémyJung Habitat et Humanisme agit dans VOTRE région : ©Jean-MarieHeidinger Toute vie a besoin d’un berceau; le tenir éloigné, c’est consentir à la culture de l’exclusion, du mépris de l’autre parce qu’il a pour tort d’être différent, simplement pauvre. Il est pourtant notre frère. L’Écriture nous rappelle que nous en sommes le gardien. L’ouverture n’est jamais d’évidence. Il faut la volonté de la construire. Telle est bien la perspective d’Habitat et Humanisme pour une ville grande ouverte. Clés pour ouvrir les cœurs à une humanité blessée mais qui nous fait aussi entrevoir nos propres blessures, non point pour s’en désoler mais pour entrer dans une plus grande responsabilité. Refusons avec François, notre Pape, la mondialisation de l’indifférence. Merci de votre mobilisation à nos côtés.» «Avec vous, nous ne voulons plus que des mamans avec leurs enfants soient à la rue. Père Bernard Devert Fondateur d’Habitat et Humanisme Monsieur XXXXX - rue du XXXXX quartier XXXXX - XX XXX SPECIMENVILLE À joindre à votre chèque libellé à l’ordre d’Habitat et Humanisme et à glisser dans l’enveloppe retour jointe. Sur votre don, vous bénéficiez de 75 % de réduction fiscale (précisions au dos). Par exemple, un don de 40 € vous revient à 10 €. Bulletin de don solidaire Oui, j’agispour loger et réinsérer des familles démunies. Mon don sera immédiatement reversé à mon association locale pour des actions de proximité. Je fais un don de: 30 € 50 € 80 € 120 € Autre montant € Je souhaite recevoir un formulaire de don régulier par prélèvement automatique. Je souhaite être informé(e) sur les produits d’épargne solidaire proposés par Habitat et Humanisme. Je souhaite être informé(e) sur les legs et donations à Habitat et Humanisme. Utilisez vos étiquettes de correspondance pour faire connaître autour de vous votre engagement solidaire contre le mal-logement et l’exclusion en France. Merci ! ✁ Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Monsieur, Madame XXX XX rue du specimen XXXXX Ville Je veux vous dire combien ça a été dur, pour mon petit Gabriel etpour moi, de se retrouver seuls face à une montagne de détresse.Notre vie a brusquement basculé suite au décès de moncompagnon. Très vite, je me suis retrouvée sans ressources etsans logement. Au début, ma sœur nous a hébergés comme elle pouvait. Maiselle a très peu de place et on a dû partir. Ensuite, c’était la galèrechaque jour pour trouver un endroit où dormir. Et avec le froidqui arrivait, je me disais qu’on ne tiendrait pas le coup!J’étais terriblement inquiète pour mon fils. Sa maîtresse medisait qu’il avait beaucoup de mal à suivre les cours car ildormait souvent. Et même si je n’osais pas lui avouer ce quinous arrivait, il avait très bien compris qu’on n’avait aucunendroit où dormir. Heureusement, une assistance sociale nous a fait connaîtreHabitat et Humanisme. Ils ont été tellement gentils... Le premiersoir après notre emménagement, je n’y croyais pas. Après tantd’angoisses et de difficultés, l’horizon s’ouvrait enfin.Sans logement, on ne s’en serait jamais sortis avec mongarçon. Alors aujourd’hui, je me tourne vers vous, car vousdétenez la clé qui peut aider à reconstruire la vie d’autresfamilles comme nous. Pour eux, comme pour mon petit Gabriel, je vous remerciedu fond de mon cœur. Patricia Gabriel a tenu à vous dessiner son rêve : une jolie maison pournous deux, comme avant le départ de son papa ! Quand tout iramieux, j’espère que je pourrai transformer son rêve en réalité.
  20. 20. Ne pas avoir de clé en poche,ça veut dire que vous n’existez pas dans la société. C’est ça, l’exclusion. Annabelle, 43 ans. <Chère Madame, cher Monsieur,> <En Île-de-France>, de plus en plus d’hommes, de femmes et d’enfants se retrouvent privés de logement décent. Ils sont alors contraints de se contenter d’hébergements précaires, d’hôtels insalubres, et parfois, d’une cave ou d’un bout de trottoir. Derrière le mal-logement, se cache une réalité de souffrances individuelles et familiales, une plus grande difficulté à trouver du travail… et pour les enfants, un risque accru de décrochage scolaire et d’échec. À Habitat et Humanisme, nous recevons chaque jour des appels au secours provenant de familles qui pourraient être la nôtre, celle de nos enfants ou petits-enfants. Nous faisons alors tout notre possible pour fournir un logement décent et adapté à chaque situation de détresse. L’année dernière, <H&H Île-de-France> a ainsi apporté des solutions concrètes d’hébergement à <224> nouvelles familles. Le logement offre la clé, indispensable, de la reconstruction d’une vie équilibrée. Ensuite, nos bénévoles et travailleurs sociaux sont là pour accompagner et encourager les personnes à retisser des liens au sein de la société. Ainsi, acceptés et reconnus, nos locataires réapprennent peu à peu à rire avec leurs enfants, dire bonjour aux gens sans avoir honte de leur regard, chercher un emploi… Ils se reconstruisent dans la dignité et retrouvent alors une véritable autonomie. Oui, par un geste solidaire, vous pouvez offrir à une famille près de chez vous la clé qui va lui ouvrir la porte d’un nouvel avenir. Je vous le garantis : votre don nous aidera à agir localement, humainement et efficacement. D’avance, je vous en remercie très chaleureusement, au nom de tous les naufragés de la vie à qui nous pourrons porter secours grâce à vous. <Bernard Usquin Président d’Habitat et Humanisme Île-de-France Paris, le X novembre 2013 Monsieur Jean SPECIMEN 36 rue de la Perso 99000 SPECIMENVILLE 6 avenue du Professeur André-Lemierre 75020 Paris tél. : 01 40 19 15 15 e-mail : ile-de-france@habitat-humanisme.org ©Jean-MarieHeidinger Toute vie a besoin d’un berceau; le tenir éloigné, c’est consentir à la culture de l’exclusion, du mépris de l’autre parce qu’il a pour tort d’être différent, simplement pauvre. Il est pourtant notre frère. L’écriture nous rappelle que nous en sommes le gardien. L’ouverture n’est jamais d’évidence. Il faut la volonté de la construire. Telle est bien la perspective d’Habitat et Humanisme pour une ville grande ouverte. Clés pour ouvrir les cœurs à une humanité blessée mais qui nous fait aussi entrevoir nos propres blessures, non point pour s’en désoler mais pour entrer dans une plus grande responsabilité. Refusons avec François, notre Pape, la mondialisation de l’indifférence. Merci de votre mobilisation à nos côtés.» «Avec vous, nous ne voulons plus que des mamans avec leurs enfants soient à la rue. Père Bernard Devert Fondateur d’Habitat et Humanisme Monsieur XXXXX - rue du XXXXX quartier XXXXX - XX XXX SPECIMENVILLE À joindre à votre chèque libellé à l’ordre d’Habitat et Humanisme et à glisser dans l’enveloppe retour jointe. Sur votre don, vous bénéficiez de 75 % de réduction fiscale (précisions au dos). Par exemple, un don de 100 € vous revient à 25 €. Bulletin de don solidaire Oui, j’agispour loger et réinsérer des familles démunies. Mon don sera immédiatement reversé à mon association locale pour des actions de proximité. Je fais un don de: 30 € 50 € 80 € 120 € Autre montant € Je souhaite recevoir un formulaire de don régulier par prélèvement automatique. Je souhaite être informé(e) sur les produits d’épargne solidaire proposés par Habitat et Humanisme. Je souhaite être informé(e) sur les legs et donations à Habitat et Humanisme.
  21. 21. And the winner is… Taux  de  retour   144   100   Don  moyen   100   179   Taux  de  couverture   -­‐   +   Base  100   ©JérémyJung 6 avenue du Professeur André Lemierre 75020 Paris tél. : 01 40 19 15 15 e-mail : ile-de-france@habitat-humanisme.org <Chère Madame, /Cher Monsieur,> Avec la forte hausse des loyers en Île-de-France et la crise que nous traversons, de plus en plus d’hommes, de femmes et d’enfants se retrouvent privés de logement décent. Ils sont alors contraints de se contenter d’hébergements précaires et parfois même d’une cave ou d’un bout de trottoir. Notre région est la plus touchée, avec près de 90000 personnes sans domicile fixe et 200000 familles hébergées dans des logements insalubres1 . Mais le mal-logement est bien plus qu’une statistique. Derrière ces chiffres se cachent autant de souffrances individuelles et familiales, à l’image de Patricia et de son petit Gabriel (témoignage joint)… D’existences marquées par la pauvreté et les privations… De présent saccagé, mais aussi d’avenir durablement compromis… Car ne l’oublions pas, l’habitat est le préalable indispensable à toute démarche d’insertion. Sans domicile, les parents n’ont aucune chance de trouver du travail. Quant aux enfants, ils sont condamnés au décrochage scolaire et à l’échec. Créée il y a 21 ans, habitat et humanisme Île-de-France apporte une réponse concrète et globale à des femmes, des hommes et des enfants en grande précarité, dans votre région. Nous leur offrons la clé qui peut aider des familles comme celle de Patricia à reconstruire leur vie. Cette clé, vous pouvez l’offrir avec nous. Avec nous, offrez la clé d’un avenir meilleur aux plus fragiles. Suite au dos ➔ Paris, le X novembre 2013 Monsieur Jean SPECIMEN 36 rue de la Perso 99000 SPECIMENVILLE 1. Source : Le logement – Un champ d’étude et d’action pour Paris Métropole – État des lieux. Institut d’Aménagement et d’Urbanisme, juin 2010. Ne pas avoir de clé en poche,ça veut dire que vous n’existez pas dans la société. C’est ça, l’exclusion. Annabelle, 43 ans. <Chère Madame, cher Monsieur,> <En Île-de-France>, de plus en plus d’hommes, de femmes et d’enfants se retrouvent privés de logement décent. Ils sont alors contraints de se contenter d’hébergements précaires, d’hôtels insalubres, et parfois, d’une cave ou d’un bout de trottoir. Derrière le mal-logement, se cache une réalité de souffrances individuelles et familiales, une plus grande difficulté à trouver du travail… et pour les enfants, un risque accru de décrochage scolaire et d’échec. À Habitat et Humanisme, nous recevons chaque jour des appels au secours provenant de familles qui pourraient être la nôtre, celle de nos enfants ou petits-enfants. Nous faisons alors tout notre possible pour fournir un logement décent et adapté à chaque situation de détresse. L’année dernière, <H&H Île-de-France> a ainsi apporté des solutions concrètes d’hébergement à <224> nouvelles familles. Le logement offre la clé, indispensable, de la reconstruction d’une vie équilibrée. Ensuite, nos bénévoles et travailleurs sociaux sont là pour accompagner et encourager les personnes à retisser des liens au sein de la société. Ainsi, acceptés et reconnus, nos locataires réapprennent peu à peu à rire avec leurs enfants, dire bonjour aux gens sans avoir honte de leur regard, chercher un emploi… Ils se reconstruisent dans la dignité et retrouvent alors une véritable autonomie. Oui, par un geste solidaire, vous pouvez offrir à une famille près de chez vous la clé qui va lui ouvrir la porte d’un nouvel avenir. Je vous le garantis : votre don nous aidera à agir localement, humainement et efficacement. D’avance, je vous en remercie très chaleureusement, au nom de tous les naufragés de la vie à qui nous pourrons porter secours grâce à vous. <Bernard Usquin Président d’Habitat et Humanisme Île-de-France Paris, le X novembre 2013 Monsieur Jean SPECIMEN 36 rue de la Perso 99000 SPECIMENVILLE 6 avenue du Professeur André-Lemierre 75020 Paris tél. : 01 40 19 15 15 e-mail : ile-de-france@habitat-humanisme.org
  22. 22. Premier principe : une centralité forte D’après vous, comment pourrait-on définir la centralité ?
  23. 23. Premier principe : une centralité forte La cause/le problème/La solution/mon rôle Si mon donateur (ou futur donateur) : 1.  la perçoit rapidement et globalement 2.  y est sensible Ça PEUT être gagné ;-) Il va alors entrer dans le message. Au fait, on la retrouve où, cette centralité ?
  24. 24. Oui, je veux aider les enfants d’Haïti avec un don libellé à l’ordre de "La Chaîne de l’Espoir" de : [ ] 50 [ ] 75 [ ] 100 [ ] Autre montant : _________ Don sécurisé par Internet : www.chainedelespoir.org ----- --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- URGENCE CHOLÉRA HAÏTI : SAUVONS LES ENFANTS Paris, le 24 novembre 2011 Chère Madame, cher Monsieur, 12 heures : c’est le temps qu’un enfant met à mourir lorsque le choléra l’a frappé. 50 : c’est le prix de la vie de cet enfant en Haïti. Oui, nous pouvons sauver un enfant pour 50 . La maladie le déshydrate très rapidement, nous le réhydratons massivement en lui injectant des solutions liquides par voie intraveineuse. Pourtant, des enfants meurent là-bas tous les jours. Alors, dans l’urgence, nous faisons appel à vous pour une aide exceptionnelle et immédiate. L’épidémie de choléra qui s’étend en Haïti constitue le contrecoup direct du tremblement de terre de janvier dernier Sans abri, désemparées, les foules se sont entassées dans des camps de toile. Les conditions sanitaires déplorables ont favorisé la transmission de la bactérie tueuse. Et les enfants sont les premières victimes. Nous sommes arrivés à Port-au-Prince peu après le séisme. À la clinique Lambert, à Pétionville, dans la banlieue de la ville, nous avons pris en charge des milliers d’enfants blessés. Face au nouveau cataclysme, nous restons pleinement engagés. Nous avons sur place les compétences médicales indispensables et l’infrastructure nécessaire. Aidez-nous à continuer d’agir. "URGENCE HAÎTI" pour la seconde fois en un an ces deux mots doivent nous mobiliser. Votre don, quel qu’en soit le montant, nous permettra - dès demain - d’intervenir pour sauver des enfants guettés par une mort atroce. Professeur Alain Deloche Président de La Chaîne de l’Espoir P.S. En Haïti, des enfants frappés par le choléra meurent tous les jours. Nous devons réagir très vite : ils ne peuvent pas attendre. La Chaîne de l’Espoir • Association de bienfaisance • 96, rue Didot • CS 11417 • 75993 Paris Cedex 14 • 01 44 12 66 66 • www.chainedelespoir.org Réduction : 75 % du montant de vos dons sont déductibles de votre impôt sur le revenu dans la limite de 513 (art. 200 et 238 bis du code général des impôts). La loi "Informatique et Libertés" du 6/1/1978 vous donne un droit d’accès et de recti Sauf opposition de votre part, La Chaîne de l’Espoir peut être amenée à communiquer vos coordonnées à d’autres organisations humanitaires. Si vous souhaitez que vos coordonnées restent à notre usage exclusif, merci de nous le signaler (si ce n’est déjà fait). Important : sauf opposition de votre part, et si le montant des dons collectés pour les enfants d’Haïti dépasse les besoins prévus, nous utiliserons votre don pour sauver les cas les plus urgents parmi les enfants qui attendent d’être opérés et pour toute autre action en conformité avec la mission statutaire de La Chaîne de l’Espoir. MON SOUTIEN POUR HAÏTI À renvoyer avec votre chèque dans une enveloppe sans la timbrer à : LA CHAÎNE DE L’ESPOIR • LIBRE RÉPONSE 23147 • 77009 MELUN CEDEX 96, rue Didot - CS 11417 75993 Paris Cedex *** Dernière minute *** épidémie de choléra en Haïti
  25. 25. Principe 1 : une centralité forte Tous les indicateurs sont au vert dans le cerveau du lecteur ? Il part à la conquête du message. À nous de lui prendre la main… et de ne pas le perdre. Et pour cela, rien de tel qu’une… HISTOIRE
  26. 26. Donc, second principe : faire entrer le lecteur dans une histoire
  27. 27. Second principe: faire entrer le lecteur dans une histoire http://www.slideshare.net/slidesthatrock/tell-stories-10626156 Cette histoire peut prendre différentes formes : •  Récit •  Témoignage •  Appui sur l’actualité •  Histoire de l’organisation •  Enchainement de faits …
  28. 28. Second principe: faire entrer le lecteur dans une histoire Le schéma narratif (chronologique… ou presque ;-) ⇒  Pour jouer au mieux les enchaînements et les fractures. 1.  Description d’une situation initiale 2.  Déclenchement de l’action (cela peut être une complication, un nouvel enjeu…) 3.  Action (explications de ce qui est entrepris pour faire disparaître le problème) 4.  Résolution (ou sa projection) 5.  Situation finale (dans les contes, le problème disparu laisse la place à nouveau problème. Ce qui permet d’enchaîner une nouvelle séquence. Dans le cas d’un écrit de collecte, peut être utilisé en fidélisation, pas en prospection)
  29. 29. SituaCon  iniCale   Second principe: faire entrer le lecteur dans une histoire Le schéma narratif
  30. 30. Déclenchement   AcCon   RésoluCon   Second principe: faire entrer le lecteur dans une histoire Le schéma narratif
  31. 31. Second principe: faire entrer le lecteur dans une histoire À vous de retrouver le schéma narratif… Avec Dolfy !!!
  32. 32. Troisième principe : Savoir souffler le froid et le chaud
  33. 33. Principe 3 : savoir souffler le froid et le chaud La rhétorique : « faculté de considérer, pour chaque question, ce qui peut être propre à persuader » Aristote Pour convaincre un donateur, il faut jouer avec les trois éléments qui composent la rhétorique. •  Pathos : l’émotion, l’affectif, l’empathie ⇒  sensibiliser, toucher •  Logos : le discours rationnel, logique et argumenté => persuader, démontrer •  Ethos : les valeurs et qualités morales exprimées implicitement => générer la confiance
  34. 34. Les  étages  du  langage  
  35. 35. Cortex  et  Limbique   Le Limbique Le Cortex Ressent et échange Pense et réfléchit Donne la priorité à l’aspect théorique Donne la priorité à l’aspect humain S’intéresse à la règle S’intéresse à l’exemple S’implique Explique Considère les autres pour ce qu’ils sont Considère les autres pour ce qu’ils font Indifférent Besoin des autres L’idée prime la personne La personne prime l’idée Moins sensible à la pression Plus sensible à la pression
  36. 36. Quatrième principe : Etre très clair sur le rôle de chacun et sur la mission
  37. 37. Principe 4 : Bien distribuer les rôles et définir la mission Le  schéma  actanciel  :     ⇒  Dans  un  récit,  pour  Crer  au  clair  les  forces  qui  gèrent  l’acCon.   ⇒  Dans  un  écrit  de  collecte,  pour  bien  définir  la  place  de  chacun.     1-­‐  le  SUJET  :   C'est  le  personnage  qui  doit  accomplir  une  mission.  C’est  le  héros.     2-­‐    l'OBJET  :   C'est  ce  que  cherche  à  obtenir  précisément  le  sujet,  sa  mission.   Cela  peut  être  un  réel  objet  (bâCr  un  centre  de  recherche),  mais  ce  peut  être  aussi  moins  concret   (rendre  la  vie  meilleure,  perme&re  l’accès  à  l’éducaCon,  guérir…)     3-­‐  le  DESTINATEUR  :   C'est  ce  qui  pousse  le  sujet  à  agir  ;  il  apparaît  donc  plutôt  au  début  de  la  mission.   Ce  peut  être  un  personnage  (dans  ce  cas,  par  ex.,  il  envoie  le  sujet  en  mission).   mais  ce  peut  être  aussi  une  chose,  un  senCment,  une  idée,  des  valeurs  (devoir  d’agir,  par   exemple),  etc.  
  38. 38. Principe 4 : Bien distribuer les rôles et définir la mission 4-­‐  le  BENEFICIAIRE:   C'est  celui,  celle,  ceux  en  faveur  de  qui  la  mission  doit  être  accomplie.     5-­‐    les  OPPOSANTS  :   C'est  tout  ce  qui  entrave  la  progression  du  sujet  dans  l'accomplissement  de   sa  mission.   Ils  peuvent  prendre  la  forme  de  personnages  hosCles,  mais  aussi  de  n'importe   quel  obstacle  entravant  le  sujet,  alors  qu'il  cherche  à  accomplir  sa  mission  ;   celui-­‐ci  s'efforce  de  surmonter  ces  obstacles.     6.  les  AUXILIAIRES  :   C'est  tout  ce  qui  aide  le  sujet  à  accomplir  sa  mission   Ils  peuvent  prendre  la  forme  de  personnages  amicaux,  mais  aussi  de   n'importe  quel  élément  favorisant  l'acCon  du  sujet.
  39. 39. Le  sujet   L’objet   Le  desCnateur   Principe 4 : Bien distribuer les rôles et définir la mission
  40. 40. L’opposant   Les  auxiliaires   Le  bénéficiaire  ?   Principe 4 : Bien distribuer les rôles et définir la mission
  41. 41. Principe 5 : solliciter de manière directe Le lecteur ne doit pas avoir à se poser la question : « Qu’attend-on de moi ? » Il doit trouver une/des sollicitation(s) avant la fin de la lettre. -  Dans une accroche…
  42. 42. Principe 5 : solliciter de manière directe -  Dès le recto de la lettre…
  43. 43. Principe 5 : solliciter de manière directe -  Au dessus du bulletin de don (éventuellement liée aux primes)
  44. 44. Principe 5 : solliciter de manière directe Indiquer absolument : •  Le coût de la solution
  45. 45. Principe 5 : solliciter de manière directe Indiquer absolument : •  L’impact pour le bénéficiaire
  46. 46. Indiquer également: •  les intérêts pour le donateur •  Et les remerciements ! Principe 5 : solliciter de manière directe
  47. 47. En synthèse Un message efficace s’appuie sur : •  Une centralité forte ⇒  Cohérence entre tous les éléments du message (documents ET gimmick) ⇒  Identifiable d’un coup d’œil •  Une histoire pertinente ⇒  Respectueuse d’une structure « logique » (Situation/Déclencheur/action/ résolution) •  Un savant mélange de mental et d’affectif (de logos et de pathos) => Le mental = les idées (infinitifs, articles définis et indéfinis) ⇒  L’affectif = la relation, l’émotion (verbes conjugués, Je/vous)
  48. 48. En synthèse •  Une distribution des rôles et une définition de la mission claires ⇒  Définissant évidemment le rôle du donateur ⇒  Et n’oubliant jamais les bénéficiaires ! •  Une sollicitation assumée => Énoncée à plusieurs reprises dans un même message ⇒  Traduite en équivalences de don et/ou en impacts bénéficiaires ⇒  Précisant les intérêts pour le donateur ⇒  Remerciant le donateur
  49. 49. Merci à vous ! Et merci à Alain, Benoit, Eric, Pierre-Bernard, Pierre, Roland et Yaële pour leurs soutiens. Christophe Herlédan

×