Ensemble
avec
Claude
Bartolone
12 ENGAGEMENTS
POUR 12 MILLIONS
DE FRANCILIENS 
12 ENGAGEMENTS
POUR 12 MILLIONS
DE FRANCILIENS 
Nouveauxrythmes: mise en place progressive
d’un réseau 24/24 dans les tran...
Accèsàlasanté :lancement
d’un plan régional de lutte contre
les déserts médicaux ruraux
et urbains, avec le renforcement
d...
Egalitéréelle : les Droits des femmes,
déclarés grande cause régionale.
Discriminations :inscription dans
les critères de ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Douze engagements pour 12 millions de Franciliens

3 117 vues

Publié le

Le projet pour l'Ile-de-France de Claude Bartolone, candidat socialiste à la succession de Jean-Paul Huchon à la tête de la région francilienne.

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 117
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 100
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Douze engagements pour 12 millions de Franciliens

  1. 1. Ensemble avec Claude Bartolone 12 ENGAGEMENTS POUR 12 MILLIONS DE FRANCILIENS 
  2. 2. 12 ENGAGEMENTS POUR 12 MILLIONS DE FRANCILIENS  Nouveauxrythmes: mise en place progressive d’un réseau 24/24 dans les transports franciliens d’ici les Jeux olympiques. Servicesauxvoyageurs : la Région réclamera à l’Etat les 800 millions d’euros par an pendant 10 ans, permettant de remettre à niveau le réseau ferré francilien (rails, caténaires, aiguillages). La Région accélèrera les calendriers de renouvellement des matériels roulants (fin du renouvellement de la totalité des trains RER avec priorité aux RER B, D puis C, Transiliens et vieux tramways (T1) avant la fin de la mandature). Régularité :après la 14, la 1 et la 4 (qui va être lancée), la Région engagera l’automatisation des lignes 11 et 13 du métro. Côté RER et Transilien, la Région généralisera à toutes les lignes et sur tous leurs tronçons le pilotage automatique avec conducteur aujourd’hui prévu pour le seul RER A sur son seul tronçon central.  Connectivité : la 4G sera accessible dans tout le réseau, en stations, dans les trains, y compris dans les réseaux souterrains. Sécurité : création d’une police des transports, c’est-à-dire un corps unique regroupant tous les agents de sécurité des opérateurs. Pour plus d’efficacité, la Région mettra en place un centre de supervision et de décision unique rassemblant tous les postes de contrôle des opérateurs et de la police et de la gendarmerie.  A partir de 21h, la présence humaine sera renforcée sur le réseau du métro, des RER et Transilien. La Région mettra enfin en œuvre le principe « arrêt à la demande » sur les bus, et notamment les Noctiliens, qui disposeront de la présence d’un agent en plus du conducteur. Égalitéterritoriale: la Région investira massivement dans la grande couronne. Les lignes 17 et 18 du Grand Paris Express seront mises en chantier et le calendrier de la ligne 18 pour aller jusqu’à Versailles sera accéléré (pour une mise en service en 2027 au lieu de 2030). Un « plan bus Grande couronne » sera lancé avec notamment 1000 chauffeurs pour renforcer l’offre de bus (instauration du standard de qualité de service « un bus au moins tous les quarts d’heures »), ainsi que le développement de lignes de bus express sur les autoroutes et les grandes voies structurantes radiales du réseau routier francilien. Fiscalitéécologique :mise en place d’une écotaxe régionale pour les poids-lourds en transit intégralement consacrée au financement des transports collectifs. Transports,onaccélère !1 Sortirdudiesel:création d’une prime régionale à la casse pour tous les propriétaires d’un véhicule professionnel ou utilitaire diesel. Voitureélectrique : déploiement de l’auto-partage (model Autolib’) partout dans la région et installation de bornes de rechargement électrique pour les particuliers aux quatre coins de l’Ile-de-France. « Bonnebouffe » : création d’une ceinture maraichère en grande couronne pour favoriser le « made in Ile-de-France » et permettre aux Franciliens de consommer local. Les cantines de nos lycées se fourniront dans ces fermes à taille humaine. Clausesocial-écologique : le budget de la Région prendra en compte, dans tout projet et tout financement, l’exigence de protection de l’environnement. Critérisation des aides régionales renforcées. L’exigence environnementale2
  3. 3. Accèsàlasanté :lancement d’un plan régional de lutte contre les déserts médicaux ruraux et urbains, avec le renforcement des incitations à l’installation de médecins et aide spécifique aux praticiens qui s’engagent à modérer leurs honoraires. Proximité : développement d’une offre médicale de proximité avec le renforcement de l’installation regroupée des praticiens dans des Maisons de Santé. Entreprendre :simplification et accompagnement pour la création d’entreprises. SoutienauxPME :Amplification du dispositif régional PM’UP et mise en place d’un fonds d’investissement régional public/privé dédié au renforcement de la compétitivité de nos entreprises, à la transition vers l’industrie du futur et à la reconversion des friches industrielles. Premieremploi : création de 5 000 emplois-jeunes régionaux supplémentaires. Booster l’emploi 5 Investirdans lajeunesse  3 Secondechance: lancement d’un plan régional Réussites dans les lycées et CFA : objectif zéro décrocheur. Ouvertureau monde : la Région participera à l’Erasmus des apprentis. Université : revalorisation du chèque santé à hauteur de 120€ par an pour que chaque étudiant puisse accéder à une mutuelle. Logement étudiant : construction de 4000 logements étudiants par an sur la prochaine mandature. Prioritéculture 4 Budget :garantie de la croissance culturelle (maintien du budget). Jeunes : lancement du plan Culture et Arts au Lycée permet- tant de favoriser la création de projets culturels au sein de tous nos établissements, avec le recrutement de 100 médiateurs culturels. Création : élargissement du 1% artistique dans les politiques régionales d’investissement afin de développer la création. Droitau logement 6 Premierlogement : la garantie locative étendue à tous les jeunes. Pouvoird’achat : encadrement des loyers déployé dans toute la région. Solidarité :conditionnement des aides régionales au respect de la loi SRU. La santé à moins de 15mn de chez vous 7 Bienvivre saviedesénior 8 Bénévolat :soutien des activités associatives, culturelles et sportives des séniors. Alzheimer : lancement d’un programme régional de financement de Maisons spécialisées dans l’accueil des personnes touchées par la maladie d’Alzheimer. Auxcôtés desfamilles 9 Petiteenfance:lancement d’un programme régional d’investissement en faveur du développement des crèches à horaires décalés.
  4. 4. Egalitéréelle : les Droits des femmes, déclarés grande cause régionale. Discriminations :inscription dans les critères de la commande publique de l’égalité salariale et de lutte contre toutes les discriminations. Tolérance : mise en place d’une semaine régionale d’éducation et de la lutte contre le racisme, l’antisémitisme, le sexisme et l’homophobie. Vivre ensemble10 Inclusioncitoyenne : mise en place d’un budget participatif à hauteur de 5% du budget d’investissement de la région hors transport. Evaluation : institution d’une « Conférence Citoyenne Permanente », composée de franciliens tirés au sort et appelés à évaluer la politique conduite par la Région. 12 Fiscalité zéro Engagement :zéro augmentation de la fiscalité régionale pour les contribuables et les entreprises. Oxygéner la démocratie régionale 11

×