A la recherche de l'esprit infirmier

5 915 vues

Publié le

Cette présentation a été crée lors de mes études d'infirmière en première année et devant des professeurs et des étudiants. J'ai tenu à expliquer que même si on allait être des anesthésistes on est d'abord des infirmiers et qu'il faut savoir plus sur notre métier.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
7 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
5 915
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
17
Actions
Partages
0
Téléchargements
218
Commentaires
0
J’aime
7
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

A la recherche de l'esprit infirmier

  1. 1. À LA RECHERCHE DE L’ESPRIT INFIRMIER
  2. 2. PLAN  Qui est l’infirmier?  Selon l’OMS  Selon le CII  Un peu d’histoire…  L’origine de la profession  Les premiers pionniers  Image de l’infirmier à travers le temps  Quelle est sa mission?  Les 4 Responsabilités  Relation médecin / infirmier  Etendue de la profession  Conclusion  Petite discussion 
  3. 3. QUIESTL’INFIRMIER SELONLESDÉFINITIONS??
  4. 4. L’INFIRMIER SELON L’OMS  « La mission des infirmiers dans la société est d'aider les individus, les familles et les groupes à déterminer et réaliser leur plein potentiel physique, mental et social (…) tout cela en respectant un code de déontologie très strict. Ceci exige que les infirmiers (…) assurent des fonctions ayant trait au maintien et à la promotion de la santé aussi bien qu'à la prévention de la maladie. Les soins infirmiers englobent également la planification et la mise en œuvre des soins curatifs et de réadaptation, et concernent les aspects physiques, mentaux et sociaux de la vie (…) Les infirmiers permettent la participation active de l'individu, de sa famille et de ses amis, du groupe social et de la communauté, de façon appropriée dans tous les aspects des soins de santé (…) Les infirmiers travaillent aussi comme partenaires des membres des autres professions impliquées dans la prestation des
  5. 5. L’INFIRMIER SELON LE CII  « On entend par soins infirmiers les soins prodigués, de manière autonome ou en collaboration, aux individus de tous âges, aux familles, aux groupes et aux communautés – malades ou bien-portants – quel que soit le cadre. Les soins infirmiers englobent la promotion de la santé, la prévention de la maladie, ainsi que les soins dispensés aux personnes malades, handicapées et mourantes. Parmi les rôles essentiels relevant du personnel infirmier citons encore la défense, la promotion d'un environnement sain, la recherche, la participation à l'élaboration de la politique de santé et à la gestion des systèmes de santé et des
  6. 6. UNPEUD’HISTOIRE…
  7. 7. L’HISTOIRE DE NOTRE PROFESSION: LES GRANDES ÉTAPES… Au moyen âge Jusqu’au 19ème siècle Au milieu du 19ème première guerre mondiale Après les guerres
  8. 8. 1° AU MOYEN ÂGE:  Pour s'occuper des lépreux, on mettait d'office à contribution des prostituées et divers "pseudos" soignants.  Les ordres religieux organisèrent la profession selon des critères en lien avec la charité et l'amour de Dieu : le soin est alors bénévole, et n'a qu'une valeur
  9. 9. JUSQU’AU 19ÈME SIÈCLE… Jusqu'à la fin du 19ème siècle, les religieuses exercent une souveraineté sur toute espèce de soins. Caractère infirmier à l’époque :
  10. 10. AU MILIEU DU 19ÈME SIÈCLE… Un urgent besoin de combattre les maladies Progrès médical important ( découvertes de Pasteur) Nouveaux gestes d’hygiène et de stérilisation Nécessité de formation des infirmières
  11. 11. PREMIÈRES ÉCOLES…  1860: Florence Nightingale, la célèbre infirmière avait eu l’idée – pour la première fois- de fonder une école infirmière « Nightingale Training School for Nurses ».  Les écoles d'infirmiers ne se sont créées qu’à la fin du XIXe siècle (1836 en Allemagne, 1859 en Suisse, 1860 à Londres, 1878 à Paris).
  12. 12. UNE CLASSE AU ‘’NIGHTINGALE INSTITUTE’’ Voici à quoi ressemblait une classe de cours dans les premières écoles infirmières…
  13. 13. PENDANT LA GUERRE…  Il existe dans les hôpitaux de guerre beaucoup de gestes techniques, il y’en a une quantité au point que le médecin les a légué à l’infirmière.  Ces gestes finiront par devenir des soins infirmiers. L’infirmière comme une professionnelle responsable plus
  14. 14. PENDANT LA GUERRE… Les infirmières deviennent des héroïnes après la guerre. « La guerre a fait ce qu’un siècle d’efforts dans le même sens n’eût pas fait, elle a promu en dignité le rôle de l’infirmière (...) » Une image populaire de: douceur, dévouement, bénévolat, obéissance et discipline militaire MAIS… une compétence restreinte à un rôle d’auxiliaire.Le timbre ci-contre a été édité en 1939 pour le soixante quinzième anniversaire de la fondation de la Croix-Rouge, il représente une infirmière lors de la première guerre mondiale.
  15. 15. 20ÈME SIÈCLE…SIÈCLE D’EXPLOITS  1899: création du Conseil International des Infirmières.  1909: Département des soins infirmiers crée dans la croix rouge américaine.  1909:L’université du Minnesota accorde la première licence en soins infirmiers.  1918: Lenah Higbee est récompensée par la Navy Cross pour services rendus.
  16. 16. 20ÈME SIÈCLE…SIÈCLE D’EXPLOITS  1922: En France, le « brevet de capacité d’infirmier professionnel » est délivré.  1938: Ce brevet devient « diplôme d’infirmier hospitalier ».  1938: Le « nurses memorial » est érigé à l’hommage de presque 600 infirmières qui ont servi pendant la 1ère guerre mondiale.  1951: Le diplôme devient « diplôme d’infirmier d’état » ou IDE.  1978: Pour la première fois on parle du rôle propre infirmier = Fin de la soumission totale aux médecins.
  17. 17. NURSESMEMORIAL Le mémorial érigé à l’hommage des infirmières qui ont servi en guerre.
  18. 18. LENAHHIGBEE La première infirmière à être décorée par les Marines, par la Navy Cross la décoration la plus haute de l’armée jusqu’à ce jour.
  19. 19. DIPLÔMED’INFIRMIERD’ÉTATFRANÇAIS Enfin un diplôme qui traduit la vraie importance de la profession infirmière …
  20. 20. LESPREMIERSPIONNIERS
  21. 21. LES PREMIERS INFIRMIERS…  Tout métier à ces héros et héroïnes qui ont tout fait pour qu’il soit promu, et qui a été grâce à eux changé à tout jamais.  Nombreuses et nombreux sont les infirmiers qui ont beaucoup donné à notre métier.  Pour leur rendre hommage on va prendre un grand exemple, la noble lady: Florence Nightingale.  C’est une infirmières qui a posé les premières bases des soins infirmiers et qui a défini le vrai rôle infirmier.
  22. 22. PETITE BIOGRAPHIE EXPRESS  Née Florence Nightingale, le 12 mai 1820 et mourut le 13 août 1910.  D’une famille Britannique très haut placée avec des relations remarquables.  Inspirée –selon elle- par un appel divin elle consacre sa vie toute entière à la carrière d’infirmière.  Une femme de son statut était destinée à être femme au foyer et n’avait pas besoin d’un métier.  Elle a sacrifié son statut parce que les infirmières à l’époque étaient de la classe pauvre.  Cela a provoqué une grande colère chez ses parents.  Notez bien que Florence avait refusé de se marier pendant toute sa vie qu’elle a dédiée à son métier.
  23. 23. EXPLOITS:  Guerre de Crimée: état épouvantable des blessés Britanniques.  Florence et 38 infirmières volontaires envoyées en Turquie.  Médicaments limités, hygiène négligée, infections en masse…  Florence et ses collègues ont nettoyé complètement le camp hospitalier, et ont organisé les soins de milliers de blessés.  Les soldats mourraient plus à cause des infections que des blessures de guerre.  La cause était: les égouts défectueux et le ventilation inexistante.  Le Royaume Britannique était appelé par Florence pour qu’il envoie d’urgence un comité sanitaire.  Dès que les conditions d’hygiène devenaient favorables le taux de mortalité a chuté considérablement.
  24. 24. CONCLUSION…  Nightingale défendra pendant toute sa carrière l’état d’hygiène des hôpitaux vu qu’il cause encore plus de dégâts que les maladies initiales.  Florence passe trois ans en Turquie et sera accueillie en vraie héroïne une fois rentrée à Londres.  La BBC dira que son accueil vient en second –en terme d’importance- après celui de la reine Victoria elle-même !!
  25. 25. HÉRITAGE NIGHTINGALIEN  Création de la « Florence Nightingale School of Nursing and Midwifery”  Elle a écrit son livre essentiel “Notes of Nursing” qui est considéré comme une référence dans le domaine.  Son élève Linda Richards retourne aux Etats Unis pour devenir une pionnière dans le domaine infirmier.  Les étudiantes de l’institut avaient une réputation très haute qui leur permettaient en un temps record de devenir des infirmières en chef.  Elle est la première staticienne à avoir conçu un diagramme de la forme si dessous pour citer les causes de décès dans l’armée Britannique:
  26. 26. DIAGRAMMEDESCAUSESDEMORTALITÉ Elle l’appela « coxcomb » ou crête de coq.
  27. 27. THEORDEROFMERIT Elle est la première femme à avoir reçu « The Royal Order Of Merit » de la part de la reine.
  28. 28. Le plus grand mérite de Florence Nightingale fut d’avoir compris que le travail de l’infirmière devait constituer une véritable profession.
  29. 29. L’IMAGEDEL’INFIRMIÈRE ÀTRAVERSLETEMPS
  30. 30. COMMENT EST-CE QUE L’IMAGE DE L’INFIRMIÈRE A CHANGÉ? Toute profession a connu une évolution à travers le temps, et la notre en est une. Tout a changé dans l’infirmière depuis ses débuts, de la tenue jusqu’à sa relation avec le médecin.
  31. 31. ÉVOLUTION DE LA TENUE La tenue d’aujourd’hui…
  32. 32. ÇA…
  33. 33. OU ÇA…
  34. 34. SINON…  La fonction de l’infirmière et son utilité a aussi évolué:  D’abord: Une religieuse dévouée pleine de bonté et qui travaille par charité.  Ensuite avec Pasteur: Une auxiliaire de soins technicienne, de haute moralité, et soumise au corps médical.  Pendant la guerre: Le médecin lègue des gestes techniques à l’infirmière qui vont devenir une partie de son rôle propre.  Après la guerre: On n’imagine plus l’infirmière comme un modèle de dévotion, mais comme une professionnelle responsable.  1970-1999: la construction d’une identité professionnelle Autonome.  Aujourd’hui: on parle même de diagnostic infirmier et de prescription infirmière, la recherche dans le domaine s’est beaucoup développée et l’art infirmier devient une science à part entière.
  35. 35. RELATION MÉDECIN-INFIRMIÈRE  « Seul le mode d’administration doit être connu de l’infirmière. Elle ne doit en aucune façon chercher à connaître ce que le médecin prescrit, chercher à faire des questions indiscrètes et ne solliciter à ce sujet aucune explication du pharmacien dont le devoir est de tenir caché ce que le médecin n’a pas voulu qu’on sût » Extrait d’un manuel de formation du milieu du 19ème siècle
  36. 36. AUJOURD’HUI…  On parle d’un rôle de collaboration, d’un travail en équipe, finie l’image de l’infirmière soumise et dévouée à ces messieurs les docteurs, rôle plus vaste centré sur la personne humaine dans son ensemble.  On parle des soins infirmiers comme discipline à part entière, avec une pratique et un savoir spécifiques. La recherche en soins infirmiers s’est alors développée, avec ses concepts et ses théories.  Justement, quelles sont ces théories sur le rôle infirmier ? Comment le définit-t-on aujourd’hui?
  37. 37. QUELLE EST LA MISSION DE L’INFIRMIER? 1. Les 4 responsabilités 2. Médecins - Infirmiers
  38. 38. 1° LES 4 RESPONSABILITÉS DE L’INFIRMIER  Beaucoup d’entre nous se posent sans doute des questions du genre:  Quel est vraiment mon rôle?  Où se limite-t-il?  Est-t-il comme le voit beaucoup de gens limité aux constantes, injections et pansement?  Quand est ce qu’on dit qu’un infimier a correctement fait son travail?
  39. 39. NOS RESPONSABILITÉS SELON LE CII Promouvoir la santé Prévenir la maladie Restaurer la santé Soulager la souffrance
  40. 40. ÇA COMMENCE DÉJÀ À S’ÉLARGIR...  Pour bien palper son rôle important on va répartir le rôle de l’infirmier sur quatre volets: L’individu La pratique La profession Ses collègues L’infirmier et...
  41. 41. L’INFIRMIER ET L’INDIVIDU  C’est la responsabilité primordiale: donner les soins à ceux qui en ont besoin.  S’assure que l’individu reçoit suffisamment d’infos concernant les soins et le TRT.  Respecte le caractère confidentiel des informations qu’il possède.  Lance et soutient les initiatives permettant se satisfaire les besoins sociaux et la santé.  Aide à protéger l’environnement contre la pollution, la dégradation et la destruction.
  42. 42. COMME PRATICIENS COMMENT APPLIQUER? I. Fournir des soins en étant sensible aux valeurs, coutumes et croyances des patients. II. Laisser choisir le patient entre l’acceptation et le refus du traitement. III. Mieux gérer les infos pour permettre la confidentialité.
  43. 43. L’INFIRMIER ET LA PRATIQUE  Assume une responsabilité professionnelle dans l’exercice des soins infirmiers.  Fait preuve d’une conduite personnelle qui honore sa profession.  Se maintient en bonne santé, pour être toujours au top pour exercer correctement.  En exerçant il s’assure que c’est compatible avec la sécurité, la dignité et les droits des personnes.
  44. 44. EN PRATIQUE... I. Respecter les fiches techniques. II. Créer un environnement favorable au travail. III. Se critiquer soi même sur la qualité de son travail.
  45. 45. L’INFIRMIER ET LA PROFESSION  Applique les normes acceptables à l’exercice clinique, la gestion, la recherche et l’enseignement.  Développe un ensemble de connaissances depuis son expérience.  Création et maintien de conditions d’emploi équitables et sûres.
  46. 46. EN PRATIQUE... I. Encourager et renforcer sur le lieu du travail (au futur ) la recherche des méthodes et techniques qui amélioreront la qualité des soins. II. Favoriser la participation des infirmiers dans les comités internationaux pour améliorer les conditions de travail.
  47. 47. L’INFIRMIER ET SES COLLÈGUES  Coopère étroitement avec tous ceux avec lesquels elle travaille.  Protège les personnes, familles et communautés lorsque leur santé est mise en danger par un collègue ou une autre personne.
  48. 48. EN PRATIQUE... I. On doit être conscients de la spécifité et du chevauchement des fonctions des différents personnes avec lequelles on travaille. II. Mettre en place sur le lieu du travail des gestes et des systèmes pour que les tensions entre les disciplines disparaissent. III. Apprendre à travailler en équipe et à respecter ses limites.
  49. 49. EN CONCLUSION...  Tout les rôles qu’on vient de citer ne doivent être influencés par aucune considération: d’âge, de couleur, de croyance, de culture, d’invalidité ou de maladie, de sexe, de nationalité, de politique, de race, de statut social, autant de particularités qu’il respecte au contraire.
  50. 50. 2° RELATION MÉDECIN / INFIRMIER  La situation est de deux professions en relation directe. Qui s’accomplissent l’une l’autre.  Leur travail est associé mais leur relation est souvent problématique.  Pourquoi?  On va essayer d’éclaircir un peu la situation...
  51. 51. POURQUOI?  Logiques différentes, culture et histoire aussi.  Un passé qui poursuit les infirmiers: jadis considérés comme auxilliers.  On reproche au médecin de ne pas écouter suffisamment l’infirmier.  Le regard hautain de quelques médecins aux l’infirmiers.  Des médecins qui accusent les infirmiers de dépasser leurs limites.
  52. 52. JUSTE POUR RIRE 
  53. 53. MAIS CE QU’IL FAUT SAVOIR...  C’est que les rôles sont bien définis:  Médecin: diagnostic, TRT, soins d’urgences...  Infirmier: analyse, organisation, réal isation des soins infirmiers.  Donc, médecin concentré sur la maladie, infirmier centralisé sur le malade et communique son état au médecin.
  54. 54. DONC...  On est loin de la hiérarchie on est plutôt allé vers un travail en équipe Une COLLABORATION
  55. 55. L’ÉTENDUE DE LA PROFESSION  Un infirmier n’exerce pas que à l’intérieur de l’hôpital mais son travail s’étend sur plus qu’un seul établissement:  Infirmier hôspitalier  Infirmier scolaire  Infirmier libéral  Infirmier dans l’armée  Infirmier sapeur pompier  L’humanitaire
  56. 56. INFIRMIER LIBÉRAL  C’est à dire qui ouvre son propre cabinet où il exerce des soins infirmiers sur prescription médicale ou qui relèvent de son rôle propre.
  57. 57. INFIRMIER SCOLAIRE Qui assure un suivi sanitaire des élèves, collégiens et lycéens à l'intérieur même de leur établissement.
  58. 58. INFIRMIER DANS L’ARMÉE Un infirmier qui a déjà son diplôme d’état qui est recruté par l’armée.
  59. 59. INFIRMIER SAPEUR POMPIER Il est alors un infirmier sapeur-pompier (ISP) qui est amené à exécuter des tâches très variées (préparation des visites médicales, formation et encadrement des pompiers, mise en place de protocoles, gardes opérationnelles, etc.).
  60. 60. INFIRMIER S’ACTIVANT DANS L’HUMANITAIRE On retrouve des infirmiers au sein d'ONG comme Médecins Sans Frontières ou Médecins du Monde.
  61. 61. UNE PETITE REFLEXION AVANT DE CONCLURE  Pour être un bon infirmier ou une bonne infirmière (de mon humble point de vue) il faut regarder les gens d’un oeil humain dépourvu de race ou de sexe, il faut oublier son dégoût et penser au fond de soi même que si on ne fait pas notre travail correctement peut être qu’un jour on sera traité de la même façon.  Je vous invite à regarder avec moi ces photos qui représentent des patients des quatres coins du monde avec différentes maladies et vous dire que: « mon travail je dois l’offrir à toutes ces personnes comme il se doit ».
  62. 62. Une patiente Iraquienne de 60 ans: lépreuse
  63. 63. UN PATIENT QUI A LE SIDA
  64. 64. UN AUTRE PATIENT QUI A LA LÈPRE
  65. 65. UN PETIT ENFANT AMÉRICAIN QUI A LA LEUCÉMIE
  66. 66. ET ENFIN, UNE PETITE FILLE TOUTE PLEINE DE BONHEUR ET D’ÉSPOIR.

×