SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  30
ISERSS
Automne
2010
Science et Definition
En matiere de recherche sociale et scientifique,
science est vue comme:
1. Une methode d’investigation
2. Moyen d ’apprendre et connaitre des
choses a propos du monde qui nous entoure
• Par exemple vous savez que:
• la terre est ronde
• Le Francais est parle en France
• Du cote noir de la lune, il fait froid
• Vitamine C vous empeche d’attraper le froid
La grande question: Comment les savez vous ?
Comment les savez vous ?
1. Tout ce que nous savons c’est:
a. Une affaire d’agrement et croyance
b. Une affaire d’experience ou
decouverte personnelle (d’une facon
restreinte)
2. Le processus d’apprentissage est un facteur
social du fait que nous sommes membres
d’une societe dans laquelle nous sommes
eleves, et nous acceptons tout ce que les
autres savent (d’une maniere generale)
Pour etre membres de ce groupe, vous devez:
1.Connaitre et partager ce qu’il sait
2.Connaitre en fonction de ce que vous croyez (l’on croit). Il
n’y a rien de mauvais, c’est ainsi que les societes
humaines sont structurees
3.Connaitre en fonction de notre agrement (etant la base de
la connaissance), parce que nous ne pouvons pas tout
connaitre en fonction de notre experience et decouverte
personnelles. Les choses ont ete deja arrangees a ce que
nous pouvons croire en ce que disent les autres.
Donc nous savons des choses a travers la tradition, et
d’apres ce que disent les experts.
 Nous savons que la plus part des choses ne
sont pas necessairement vraies
 Pouvez-vous connaitre ce qui est vrai?
 La science peut vous aider a repondre a cette
question
 Deux approches:
1. Etre d’accord avec la realite
2. Faire experience de la realite
Avant d’aboutir a ces deux realites, le scientiste doit
avoir un support logique et empirique. Cela doit
faire du sens et ne doit pas etre en contradiciton
avec les observations courantes (rappel a propos du
cote noir de la lune et le froid)
Le but d’investigation peut etre explique par le fait que
la science presente une approche speciale voulant
que la decouverte de la realite soit possible a
travers des experiences personnelles
En ce moment, deux elements entrent en jeu:
1. Espistemologie: science du savoir
2. Methodologie: science de decouvrir la realite (une
branche de l’epistemologie)
Ce cours est a propos de:
1. La methodologie des sciences sociales
2. Comment les scientistes se renseignent de la vie
humaine et sociale
Donc, ces points seront abordes:
1. Recherche comme une activite humaine
naturelle
2. Erreurs commises a travers les recherches
normales
3. Elements rendant la science differente
4. Mises en guarde contre les erreurs communes
durant une enquete
 Tout le monde entend predire ses futures
circonstances
 Pour cela il faut comprendre la tache d’utiliser
le raisonnement causal et probabilistique
 Par exemple:
1. votre salaire dependra de votre education
2. vos notes dependront de vos serieuses
etudes
La science permet de:
1. expliquer en profondeur les conceptes
causalite et probabilite
2. avoir plus de techniques pour manier
rigoureusement ces conceptes que celles
utilisees dans une simple enquete humaine
 En regardant a l’enquete humaine ordinaire,
nous avons besoin de distinguer entre la
prediction et la comprehension
 Pouvons-nous predire sans comprendre?
 Instincts primitifs motivant les etres humains
sont interesses a la satisfaction de ces etres,
ce qui depend serieusement de la prediction
des futures circonstances
 L’effort de predire est souvent place dans un
contexte de connaissance et de
comprehension
 Comprendre pourquoi les choses dependent es unes des autres (sont
interconnectees)
 Pourquoi y-a-t il des echantillons?
 Si nous regardons a, et nous nous rappelons bien de, ces echantillons,
nous pouvons mieux predire les choses
 Le but de l’enquete humaine c’est de repondre aux questions:
1. quoi?
2. pourquoi?
>>> Ces objectifs peuvent etre poursuivis par le moyen d’observation et
la decouverte
>>> L’autre facon, comme nous avons dit plus haut, c’est par agrement
ou ce que nous donnent les autres. Cela peut completer ce que nous
pouvons trouver personnellement.
>>> Deux sources sont retenues a propos de ce que nous donnent les
autres:
1. Tradition
2. Autorite
 Nous sommes des heritiers de la tradition,
 Chacun de nous est un produit culturel
 Nous acceptons la connaissance a propos de
“comment fonctionne le monde”
 La majeur partie de notre connaissance est
constituee de ce que les autres ont deja su
 Pou nou pale, nou kanpe sou zepol gran zanset
yo
 (We often speak of “standing on the shoulders of
giants” or Pour parler, “on se tient sur les epaules
des grands”)
 Tradition est un avantage clair pour la
recherche humaine
 Tradition nous permet de gagner du temps
parce ce qu’elle nous empeche de
“recommencer par le commencement” ou
repartir a nouveau
 Parfois, tradition peut etre un obstacle.
 On peut eviter la tradition pour donner une
explication nouvelle a ce que les autres ont
deja su
 Autorite peut assister la recherche humaine
 L’epidemiologiste declare que un froid peut etre
attrape par le biais d’un baiser
 Cela se tient beaucoup plus que si on entend cela de
Tante Marie
 Cependant, il faut faire attention aux experts qui
s’expriment en dehors de leurs champs d’expertise.
Ils peuvent dire que marijuana est une drogue
dangereuse
 Tradition et autorite ont leur bon et mauvais cote.
 Elles peuvent servir de point de depart positif a notre
recherche. Par contre elles peuvent la faire demarrer
a partir d’un point negatif et nous diriger dans une
mauvaise direction.
En dehors du danger potentiel que peuvent
reprenter tradition et autorite, notre propre
enquete (en vue d’apprendre de par notre
experience personnelle) peut aussi presenter
des problemes.
Plusieurs erreurs communes:
1. Observations imprecises
2. Sur-generalisation (generalisation depassee)
3. Observation selective
4. Raisonnement illogique
1. Observations Imprecises
• Observations quotidiennes sont casuelles ou
semi-conscientes. Cela explique pourquoi nous
ne sommes pas d’accord avec certains
evenements.
• Par contre, une observation scientifique est une
activite consciente
• Une observation plus deliberee peut aider a
resoudre les erreurs
• N’imaginez pas trop
• Essayez d’avoir un plan conscient pour
observer et enregistrer ce qui se passe.
Deux choses: des elements de mesurement
simples et complexes peuvent aider contre
les observations imprecises. Ils peuvent
maximiser le degre de precision au dela de la
perception humaine.
Photographie par exemple
2. Sur-Generalisation
• Ne prenez pas quelques evenements pour un
echantillon general par manque
d’observations approfondies
• Exemple: Manifestation et Rapport
Replication: repetion des faits d’enquete peut
aider contre sur-generalisation. Cela veut
dire de repeter une etude plusieurs fois pour
verifier si les memes resultats peuvent se
reproduire. Plus loin, essayez de repeter
l’etude dans des conditions differentes.
3. Selective Observation
• Une fois selectionne, un echantillon tend a etre
generalise. C’est une erreur parce qu’il y a une
logique de comprehension qui se developpe a
propos et pour y expliquer pourquoi. Plus loin,
l’on tend a predire les evenements et situations
concernant cet echantillon.
• En conceptualisant une recherche, il ne faut pas
specifier en avance quel nombre et genre
d’observations voulu pour aboutir a une
conclusion esperee
• Il faut toujours essayer de trouver des
echatillons (deviant cases) qui soient different
des autres.
4. Raisonnement Illogique
Il y a d’autres cas dans nos observations qui sont en
contradicton avec la facon don’t les choses evoluent
quotidiennement
• Notre esprit se repose parfois sur l’idee que “c’est
l’exception qui justifie la regle.” Ca n’a pas de sens. Il n’y
a aucun systeme de logique dans lequel une exception
peut prouver la regle qu’elle s’oppose. Elle peut attirer
notre attention a une pareille regle.
• Une semaine pluvieuse nous fait penser que il va pleuvoir
durant le weekend. Ce n’est pas necessairement vrai
• Les scientifiques doivent eviter des se reposer sur ces
genres de perceptions.
• Les scientifiques doivent utiliser des systems de logique
plus conscients et explicites.
Generalement, nous n’avons pas besoin de faire
experience de certaines choses ou
evenements pour savoir s’ils existent
reellement. Ne vous faites pas ecraser par
une voiture pour justifier son existence. Il y
a trois vues pour regarder cette realite:
1. Vues pre-modernes
2. Vues modernes
3. Vues postmodernes
Nos ancetres voyaient les choses commes elles
etaient.
Ils ne se reposaient pas sur l’ hypothese mais
prenaient tout pour vrai.
Ils ne pouvaient pas croire que dans une autre
region les gens pensaient differement qu’eux.
Ex: l’esprit (mauvais) habitant dans la foret
Admettons que les vues sont differentes.
Acceptons la diversite
Toutes les vues sont legitimes
 Ex: L’esprit est bon. Mais n’ignorez pas qu’il
pourrait etre aussi mauvais.
 Cette vue accepte inevitablement la
subjectivite humaine
 L’esprit n’est ni bon ni mauvais. Il n’existe pas
probablement
 Ce qui est reel est donc l’image que nous avons
de cet esprit
 (example)
 Les vues post-modernes representent un
dilemme pour les scientifiques
 Il n’y a pas une facon serieuse dans laquelle les
gens
 Les vues post-modernes considerent qu’il n’y a
aucune realite objective en premier lieu. Il n’y a
que de multiples vues subjectives.
Deux piliers:
 1. logic
 2. observation
Une observation scientifique:
 1. doit faire du sens
 2. correspond a ce que nous observons
Pour conduire une recherche, il nous faut ces trois
entreprises scientifiques majeures:
1. Theorie (logique/une explication systematique servant a
observater un aspect particulier d’une vie ou realite)
2. Collecte des donnees (observation)
3. Analyse des donnees (echantillon base sur ce qui est
observe)
Ce cours sera base en majeure partie sur la collecte des
donnees et l’analyse des donnees.
Theorie, pas Philosophie ou Croyance
 Theorie sociale et scientifique est interessee en “ce qui est,” pas
en “ce qui serait.”
Theorie sociale combine ces deux orientations
Philosophes sociaux lient les concepts suivants:
1. Ils basent leurs observations sur tous ce qui existent autour
d’eux-memes.
2. Ils opinent sur “le pourquoi” des choses
3. Ils cherchent a savoir comment elles peuvent etre
En fin de compte, les sciences sociales s’occupent de “comment les
choses sont” et “pourquoi sont-elles ainsi.”
Theorie scientifique ne peut pas etablir son debat sur “valeur”
Les sciences sociales ne peuvent nous aider qu’a savoir quoi et
pourquoi
Elles peuvent nous aider a savoir ce qui pourra etre quand nous
avons a mettre un choix sur la meilleur decision a prendre
Regularites Sociales
 Theorie scientifique et sociale:
 Son objectif est de trouver des echantillons dans la vie
sociale
 Cet objectif peut etre applique par/dans toutes les
sciences
 Bon nombre de normes formelles dans la societe creent
des degres considerables de regularite.
 Par exemple: l’age de vote etabli dans certaines societes
 Dans l’armee americaine, il a ete entendu que l’homme
doit prendre part seulement aux combats.
 Ces normes peuvent regulaiser les comportements
sociaux.
 Exceptions ne sont pas appropriees
 Regularites sociales representent “probabilistic patterns”
Aggregats, pas Individus
 Les scientifiques interessent dans les
echantillons sociaux non pas dans les
individus
Echantillon = aggregat ou actions collectives et
situations de plusieurs personnes
Les scientifiques creent des theories a propos
de la nature des groupes (mais pas d’une vie
individuelle)
 Babbie, Earl (2004). Basics of Social Research
w/SPSS. 3rd Edition. Thomson 0-534-22168-
8Babbie, Earl (voir l’instructeur).

Contenu connexe

Similaire à Ierah Méthodologie MS .pptx

Entretien psychiatrique.pptx
Entretien psychiatrique.pptxEntretien psychiatrique.pptx
Entretien psychiatrique.pptxKElOmari1
 
Guide methodologique-raisonner-juste-en-alimentation
Guide methodologique-raisonner-juste-en-alimentationGuide methodologique-raisonner-juste-en-alimentation
Guide methodologique-raisonner-juste-en-alimentationMemphré en Mouvement
 
observation bb_watillon_mai2010
observation bb_watillon_mai2010 observation bb_watillon_mai2010
observation bb_watillon_mai2010 elanoita
 
method jurid.pdf
method jurid.pdfmethod jurid.pdf
method jurid.pdfAbdel717751
 
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGIPdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGINeurocoach
 
Outils pour mettre la communication en marche1
Outils pour mettre la communication en marche1Outils pour mettre la communication en marche1
Outils pour mettre la communication en marche1OURAHOU Mohamed
 
La veille de né kid du 18.11.2010 : la zététique
La veille de né kid du 18.11.2010 : la zététiqueLa veille de né kid du 18.11.2010 : la zététique
La veille de né kid du 18.11.2010 : la zététiqueNé Kid
 
Ma Methode de Reussite par le Developpement Personnel - Yann GEFFROTIN
Ma Methode de Reussite par le Developpement Personnel - Yann GEFFROTINMa Methode de Reussite par le Developpement Personnel - Yann GEFFROTIN
Ma Methode de Reussite par le Developpement Personnel - Yann GEFFROTINYann GEFFROTIN
 
PDS Namur - Construire une animation scientifique
PDS Namur - Construire une animation scientifiquePDS Namur - Construire une animation scientifique
PDS Namur - Construire une animation scientifiqueszaghdan
 
2013 11-08 ... desrosiers et cournoyer. le rôle de l'anxiété sur le processus...
2013 11-08 ... desrosiers et cournoyer. le rôle de l'anxiété sur le processus...2013 11-08 ... desrosiers et cournoyer. le rôle de l'anxiété sur le processus...
2013 11-08 ... desrosiers et cournoyer. le rôle de l'anxiété sur le processus...Louis Cournoyer
 
La résilience - Café Sciences 28 mai 2018, dossier complet
La résilience - Café Sciences 28 mai 2018, dossier completLa résilience - Café Sciences 28 mai 2018, dossier complet
La résilience - Café Sciences 28 mai 2018, dossier completCafé Sciences
 
Comment analyser les personnes.pdf
Comment analyser les personnes.pdfComment analyser les personnes.pdf
Comment analyser les personnes.pdfOpenWorld
 
Changer le pansement ou Penser le changement ?
Changer le pansement ou Penser le changement ?Changer le pansement ou Penser le changement ?
Changer le pansement ou Penser le changement ?Christophe Keromen
 

Similaire à Ierah Méthodologie MS .pptx (20)

Entretien psychiatrique.pptx
Entretien psychiatrique.pptxEntretien psychiatrique.pptx
Entretien psychiatrique.pptx
 
Guide methodologique-raisonner-juste-en-alimentation
Guide methodologique-raisonner-juste-en-alimentationGuide methodologique-raisonner-juste-en-alimentation
Guide methodologique-raisonner-juste-en-alimentation
 
observation bb_watillon_mai2010
observation bb_watillon_mai2010 observation bb_watillon_mai2010
observation bb_watillon_mai2010
 
method jurid.pdf
method jurid.pdfmethod jurid.pdf
method jurid.pdf
 
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGIPdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
Pdf présentation 1234-Hypnose Hippocrate et Andreux Guillaume Institut-AGI
 
Outils pour mettre la communication en marche1
Outils pour mettre la communication en marche1Outils pour mettre la communication en marche1
Outils pour mettre la communication en marche1
 
La veille de né kid du 18.11.2010 : la zététique
La veille de né kid du 18.11.2010 : la zététiqueLa veille de né kid du 18.11.2010 : la zététique
La veille de né kid du 18.11.2010 : la zététique
 
Ma Methode de Reussite par le Developpement Personnel - Yann GEFFROTIN
Ma Methode de Reussite par le Developpement Personnel - Yann GEFFROTINMa Methode de Reussite par le Developpement Personnel - Yann GEFFROTIN
Ma Methode de Reussite par le Developpement Personnel - Yann GEFFROTIN
 
PDS Namur - Construire une animation scientifique
PDS Namur - Construire une animation scientifiquePDS Namur - Construire une animation scientifique
PDS Namur - Construire une animation scientifique
 
Note tech 10
Note tech 10Note tech 10
Note tech 10
 
illusions perceptives
illusions perceptivesillusions perceptives
illusions perceptives
 
2013 11-08 ... desrosiers et cournoyer. le rôle de l'anxiété sur le processus...
2013 11-08 ... desrosiers et cournoyer. le rôle de l'anxiété sur le processus...2013 11-08 ... desrosiers et cournoyer. le rôle de l'anxiété sur le processus...
2013 11-08 ... desrosiers et cournoyer. le rôle de l'anxiété sur le processus...
 
PNL Présentation.ppt
PNL Présentation.pptPNL Présentation.ppt
PNL Présentation.ppt
 
La résilience - Café Sciences 28 mai 2018, dossier complet
La résilience - Café Sciences 28 mai 2018, dossier completLa résilience - Café Sciences 28 mai 2018, dossier complet
La résilience - Café Sciences 28 mai 2018, dossier complet
 
7 mars optimisme
7 mars   optimisme7 mars   optimisme
7 mars optimisme
 
Comment analyser les personnes.pdf
Comment analyser les personnes.pdfComment analyser les personnes.pdf
Comment analyser les personnes.pdf
 
Changer le pansement ou Penser le changement ?
Changer le pansement ou Penser le changement ?Changer le pansement ou Penser le changement ?
Changer le pansement ou Penser le changement ?
 
Le désordre introspecté
Le désordre  introspectéLe désordre  introspecté
Le désordre introspecté
 
Lm magnetisme cr
Lm magnetisme crLm magnetisme cr
Lm magnetisme cr
 
Entretiens Méthodo psychologie sociale
Entretiens Méthodo psychologie socialeEntretiens Méthodo psychologie sociale
Entretiens Méthodo psychologie sociale
 

Ierah Méthodologie MS .pptx

  • 2. Science et Definition En matiere de recherche sociale et scientifique, science est vue comme: 1. Une methode d’investigation 2. Moyen d ’apprendre et connaitre des choses a propos du monde qui nous entoure
  • 3. • Par exemple vous savez que: • la terre est ronde • Le Francais est parle en France • Du cote noir de la lune, il fait froid • Vitamine C vous empeche d’attraper le froid La grande question: Comment les savez vous ?
  • 4. Comment les savez vous ? 1. Tout ce que nous savons c’est: a. Une affaire d’agrement et croyance b. Une affaire d’experience ou decouverte personnelle (d’une facon restreinte) 2. Le processus d’apprentissage est un facteur social du fait que nous sommes membres d’une societe dans laquelle nous sommes eleves, et nous acceptons tout ce que les autres savent (d’une maniere generale)
  • 5. Pour etre membres de ce groupe, vous devez: 1.Connaitre et partager ce qu’il sait 2.Connaitre en fonction de ce que vous croyez (l’on croit). Il n’y a rien de mauvais, c’est ainsi que les societes humaines sont structurees 3.Connaitre en fonction de notre agrement (etant la base de la connaissance), parce que nous ne pouvons pas tout connaitre en fonction de notre experience et decouverte personnelles. Les choses ont ete deja arrangees a ce que nous pouvons croire en ce que disent les autres. Donc nous savons des choses a travers la tradition, et d’apres ce que disent les experts.
  • 6.  Nous savons que la plus part des choses ne sont pas necessairement vraies  Pouvez-vous connaitre ce qui est vrai?  La science peut vous aider a repondre a cette question  Deux approches: 1. Etre d’accord avec la realite 2. Faire experience de la realite
  • 7. Avant d’aboutir a ces deux realites, le scientiste doit avoir un support logique et empirique. Cela doit faire du sens et ne doit pas etre en contradiciton avec les observations courantes (rappel a propos du cote noir de la lune et le froid) Le but d’investigation peut etre explique par le fait que la science presente une approche speciale voulant que la decouverte de la realite soit possible a travers des experiences personnelles En ce moment, deux elements entrent en jeu: 1. Espistemologie: science du savoir 2. Methodologie: science de decouvrir la realite (une branche de l’epistemologie)
  • 8. Ce cours est a propos de: 1. La methodologie des sciences sociales 2. Comment les scientistes se renseignent de la vie humaine et sociale Donc, ces points seront abordes: 1. Recherche comme une activite humaine naturelle 2. Erreurs commises a travers les recherches normales 3. Elements rendant la science differente 4. Mises en guarde contre les erreurs communes durant une enquete
  • 9.  Tout le monde entend predire ses futures circonstances  Pour cela il faut comprendre la tache d’utiliser le raisonnement causal et probabilistique  Par exemple: 1. votre salaire dependra de votre education 2. vos notes dependront de vos serieuses etudes
  • 10. La science permet de: 1. expliquer en profondeur les conceptes causalite et probabilite 2. avoir plus de techniques pour manier rigoureusement ces conceptes que celles utilisees dans une simple enquete humaine
  • 11.  En regardant a l’enquete humaine ordinaire, nous avons besoin de distinguer entre la prediction et la comprehension  Pouvons-nous predire sans comprendre?  Instincts primitifs motivant les etres humains sont interesses a la satisfaction de ces etres, ce qui depend serieusement de la prediction des futures circonstances  L’effort de predire est souvent place dans un contexte de connaissance et de comprehension
  • 12.  Comprendre pourquoi les choses dependent es unes des autres (sont interconnectees)  Pourquoi y-a-t il des echantillons?  Si nous regardons a, et nous nous rappelons bien de, ces echantillons, nous pouvons mieux predire les choses  Le but de l’enquete humaine c’est de repondre aux questions: 1. quoi? 2. pourquoi? >>> Ces objectifs peuvent etre poursuivis par le moyen d’observation et la decouverte >>> L’autre facon, comme nous avons dit plus haut, c’est par agrement ou ce que nous donnent les autres. Cela peut completer ce que nous pouvons trouver personnellement. >>> Deux sources sont retenues a propos de ce que nous donnent les autres: 1. Tradition 2. Autorite
  • 13.  Nous sommes des heritiers de la tradition,  Chacun de nous est un produit culturel  Nous acceptons la connaissance a propos de “comment fonctionne le monde”  La majeur partie de notre connaissance est constituee de ce que les autres ont deja su  Pou nou pale, nou kanpe sou zepol gran zanset yo  (We often speak of “standing on the shoulders of giants” or Pour parler, “on se tient sur les epaules des grands”)
  • 14.  Tradition est un avantage clair pour la recherche humaine  Tradition nous permet de gagner du temps parce ce qu’elle nous empeche de “recommencer par le commencement” ou repartir a nouveau  Parfois, tradition peut etre un obstacle.  On peut eviter la tradition pour donner une explication nouvelle a ce que les autres ont deja su
  • 15.  Autorite peut assister la recherche humaine  L’epidemiologiste declare que un froid peut etre attrape par le biais d’un baiser  Cela se tient beaucoup plus que si on entend cela de Tante Marie  Cependant, il faut faire attention aux experts qui s’expriment en dehors de leurs champs d’expertise. Ils peuvent dire que marijuana est une drogue dangereuse  Tradition et autorite ont leur bon et mauvais cote.  Elles peuvent servir de point de depart positif a notre recherche. Par contre elles peuvent la faire demarrer a partir d’un point negatif et nous diriger dans une mauvaise direction.
  • 16. En dehors du danger potentiel que peuvent reprenter tradition et autorite, notre propre enquete (en vue d’apprendre de par notre experience personnelle) peut aussi presenter des problemes. Plusieurs erreurs communes: 1. Observations imprecises 2. Sur-generalisation (generalisation depassee) 3. Observation selective 4. Raisonnement illogique
  • 17. 1. Observations Imprecises • Observations quotidiennes sont casuelles ou semi-conscientes. Cela explique pourquoi nous ne sommes pas d’accord avec certains evenements. • Par contre, une observation scientifique est une activite consciente • Une observation plus deliberee peut aider a resoudre les erreurs • N’imaginez pas trop • Essayez d’avoir un plan conscient pour observer et enregistrer ce qui se passe.
  • 18. Deux choses: des elements de mesurement simples et complexes peuvent aider contre les observations imprecises. Ils peuvent maximiser le degre de precision au dela de la perception humaine. Photographie par exemple
  • 19. 2. Sur-Generalisation • Ne prenez pas quelques evenements pour un echantillon general par manque d’observations approfondies • Exemple: Manifestation et Rapport Replication: repetion des faits d’enquete peut aider contre sur-generalisation. Cela veut dire de repeter une etude plusieurs fois pour verifier si les memes resultats peuvent se reproduire. Plus loin, essayez de repeter l’etude dans des conditions differentes.
  • 20. 3. Selective Observation • Une fois selectionne, un echantillon tend a etre generalise. C’est une erreur parce qu’il y a une logique de comprehension qui se developpe a propos et pour y expliquer pourquoi. Plus loin, l’on tend a predire les evenements et situations concernant cet echantillon. • En conceptualisant une recherche, il ne faut pas specifier en avance quel nombre et genre d’observations voulu pour aboutir a une conclusion esperee • Il faut toujours essayer de trouver des echatillons (deviant cases) qui soient different des autres.
  • 21. 4. Raisonnement Illogique Il y a d’autres cas dans nos observations qui sont en contradicton avec la facon don’t les choses evoluent quotidiennement • Notre esprit se repose parfois sur l’idee que “c’est l’exception qui justifie la regle.” Ca n’a pas de sens. Il n’y a aucun systeme de logique dans lequel une exception peut prouver la regle qu’elle s’oppose. Elle peut attirer notre attention a une pareille regle. • Une semaine pluvieuse nous fait penser que il va pleuvoir durant le weekend. Ce n’est pas necessairement vrai • Les scientifiques doivent eviter des se reposer sur ces genres de perceptions. • Les scientifiques doivent utiliser des systems de logique plus conscients et explicites.
  • 22. Generalement, nous n’avons pas besoin de faire experience de certaines choses ou evenements pour savoir s’ils existent reellement. Ne vous faites pas ecraser par une voiture pour justifier son existence. Il y a trois vues pour regarder cette realite: 1. Vues pre-modernes 2. Vues modernes 3. Vues postmodernes
  • 23. Nos ancetres voyaient les choses commes elles etaient. Ils ne se reposaient pas sur l’ hypothese mais prenaient tout pour vrai. Ils ne pouvaient pas croire que dans une autre region les gens pensaient differement qu’eux. Ex: l’esprit (mauvais) habitant dans la foret
  • 24. Admettons que les vues sont differentes. Acceptons la diversite Toutes les vues sont legitimes  Ex: L’esprit est bon. Mais n’ignorez pas qu’il pourrait etre aussi mauvais.  Cette vue accepte inevitablement la subjectivite humaine
  • 25.  L’esprit n’est ni bon ni mauvais. Il n’existe pas probablement  Ce qui est reel est donc l’image que nous avons de cet esprit  (example)  Les vues post-modernes representent un dilemme pour les scientifiques  Il n’y a pas une facon serieuse dans laquelle les gens  Les vues post-modernes considerent qu’il n’y a aucune realite objective en premier lieu. Il n’y a que de multiples vues subjectives.
  • 26. Deux piliers:  1. logic  2. observation Une observation scientifique:  1. doit faire du sens  2. correspond a ce que nous observons Pour conduire une recherche, il nous faut ces trois entreprises scientifiques majeures: 1. Theorie (logique/une explication systematique servant a observater un aspect particulier d’une vie ou realite) 2. Collecte des donnees (observation) 3. Analyse des donnees (echantillon base sur ce qui est observe) Ce cours sera base en majeure partie sur la collecte des donnees et l’analyse des donnees.
  • 27. Theorie, pas Philosophie ou Croyance  Theorie sociale et scientifique est interessee en “ce qui est,” pas en “ce qui serait.” Theorie sociale combine ces deux orientations Philosophes sociaux lient les concepts suivants: 1. Ils basent leurs observations sur tous ce qui existent autour d’eux-memes. 2. Ils opinent sur “le pourquoi” des choses 3. Ils cherchent a savoir comment elles peuvent etre En fin de compte, les sciences sociales s’occupent de “comment les choses sont” et “pourquoi sont-elles ainsi.” Theorie scientifique ne peut pas etablir son debat sur “valeur” Les sciences sociales ne peuvent nous aider qu’a savoir quoi et pourquoi Elles peuvent nous aider a savoir ce qui pourra etre quand nous avons a mettre un choix sur la meilleur decision a prendre
  • 28. Regularites Sociales  Theorie scientifique et sociale:  Son objectif est de trouver des echantillons dans la vie sociale  Cet objectif peut etre applique par/dans toutes les sciences  Bon nombre de normes formelles dans la societe creent des degres considerables de regularite.  Par exemple: l’age de vote etabli dans certaines societes  Dans l’armee americaine, il a ete entendu que l’homme doit prendre part seulement aux combats.  Ces normes peuvent regulaiser les comportements sociaux.  Exceptions ne sont pas appropriees  Regularites sociales representent “probabilistic patterns”
  • 29. Aggregats, pas Individus  Les scientifiques interessent dans les echantillons sociaux non pas dans les individus Echantillon = aggregat ou actions collectives et situations de plusieurs personnes Les scientifiques creent des theories a propos de la nature des groupes (mais pas d’une vie individuelle)
  • 30.  Babbie, Earl (2004). Basics of Social Research w/SPSS. 3rd Edition. Thomson 0-534-22168- 8Babbie, Earl (voir l’instructeur).