100
Une résidence de vacances sobre
en émission de carbone.
« The Emerald » est un hébergement de vacances présent sur le ...
www.libnam.eu 2
Après une carrière dans l’industrie,
Tim Kemp, le maître d’ouvrage, a
concrétisé un projet qu’il poursuiva...
Collectif franco-britannique Libnam3
Système constructif
Ces résidences de vacances
possèdent une structure en bois
reposa...
www.libnam.eu 4
La valeur U dans un
bâtiment à ossature
bois
«  The Emerald  » démontre les
performances qui peuvent être
...
Collectif franco-britannique Libnam5
Freins et leviers
Utilisation du « guide vert BRE »
(Guide publié par le Building
Res...
www.libnam.eu 6
que le bois devrait être classé
« durable » et provenir d’une chaîne
d’approvisionnement certifiée.
A ce s...
Collectif franco-britannique Libnam7
La fin du code anglais
de la construction
durable
Auprintemps2014,legouvernement
brit...
www.libnam.eu 8
les émissions de CO2 et l’énergie ;
la gestion de l’eau dans l’habitat  ;
le ruissellement des eaux de
sur...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

The emerald-fr

189 vues

Publié le

The emerald-fr

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
189
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

The emerald-fr

  1. 1. 100 Une résidence de vacances sobre en émission de carbone. « The Emerald » est un hébergement de vacances présent sur le site d’une ancienne ferme, dans la campagne paisible de Truro, dans les Cornouailles britanniques. Elle a été la première résidence de vacances au Royaume-Uni à atteindre le niveau 6 du code anglais de la construction durable, qui est le niveau le plus élevé. Il est accordé uniquement aux maisons certifiées « zéro carbone ». Présentation The Emerald Truro Exeter Carnon Downs Façade Sud - Photo © The Emerald Chronologie Conception et planification en 2011. Construction en 2012. Ouverture à la clientèle en 2013.
  2. 2. www.libnam.eu 2 Après une carrière dans l’industrie, Tim Kemp, le maître d’ouvrage, a concrétisé un projet qu’il poursuivait de longue date  : créer un lieu de villégiature en Cornouailles qui incarne les principes du développement durable. C’est d’ailleurs parce que le bâtiment répond aux plus hautes normes environnementales que le permis de construire sur ce site rural d’exception a pu être délivré. Le lieu a aussi été créé dans le but d’offrir un hébergement de qualité à des familles dont les enfants souffrent de handicaps. Parmi les quatre résidences, deux sont Contexte d’ailleurs de plain-pied et sont spécialement conçues pour les personnes à mobilité réduite. «  The Emerald  » est une petite résidence de vacances, composée de quatre constructions neuves, proposées comme gîtes, et d’un chalet supplémentaire. Tim et sa famille vivent dans le corps de l’ancienne ferme. Deux des gîtes occupent l’emplacement d’une ancienne grange. Les logements sont entourés de jardins, d’équipements de loisirs et d’un parc solaire (35 Kilowatt-crête). Plan © Lavigne Lonsdale N
  3. 3. Collectif franco-britannique Libnam3 Système constructif Ces résidences de vacances possèdent une structure en bois reposant sur une semelle filante en béton. Les murs extérieurs sont recouverts d’un bardage en cèdre et comprennent deux épaisseurs distinctes de panneaux isolants (Celotex PIR) de 275 mm au total. Les sols au rez-de-chaussée sont réalisés avec des poutres et parpaings de béton, recouverts de blocs isolants (Celotex PIR) d’une épaisseur de 200 mm. Les deux résidences de plain-pied possèdent une toiture végétalisée avec du Sedum et sont isolées avec des panneaux (Celotex) de 180 mm. Un second lot de résidences est implanté sur ​​le site de l’ancienne grange de la ferme. Il possède des toits en ardoise à deux versants, isolés avec des panneaux (Celotex) de 275 mm d’épaisseur. Tous les chalets sont chauffés avec des pompes à chaleur qui alimentent un chauffage par le sol. L’électricité est fournie grâce à une ferme solaire de 35 kWc. L’eau est chauffée grâce aux pompes à chaleur et aux panneaux solaires thermiques. Les eaux grises des éviers et des douches sont stockées, après filtration, dans des cuves de rétention souterraines qui alimentent les réservoirs des toilettes et des lave-linge. L’eau de pluie est recueillie dans d’autres réservoirs et utilisée pour l’arrosage des plantes. Les eaux-vannes, quant à elles, sont évacuées vers des bio- digesteurs, puis rejoignent in fine un système de drainage écologique. Toutes les installations sanitaires présentent des limiteurs de débit d’eau et tous les appareils électroménagers atteignent le Pare-soleil - Photo © The Emerald
  4. 4. www.libnam.eu 4 La valeur U dans un bâtiment à ossature bois «  The Emerald  » démontre les performances qui peuvent être obtenues en ce qui concerne l’étanchéité à l’air et les valeurs U (coefficient de transmission thermique surfacique) dans un bâtiment à ossature bois, y compris lorsqu’il s’agit de répondre aux exigences d’une certification. La Lors de la phase de conception, par exemple, il a été fait le choix de construire des logements mitoyens, plutôt qu’individuels. Pour la phase de mise en œuvre, le maître d’ouvrage a pu compter sur l’entreprise «  Tru Homes  », qui a réalisé une enveloppe parfaitement étanche à l’air, ainsi que sur la niveau de performance A+. La consommation d’eau ne doit pas dépasser80litresd’eau parpersonne et par jour, tous usages confondus, comme l’exige le degré n°6 du code de construction durable. The Emerald – valeurs U certifiées Sol 0.1 W/m2K Murs 0.1 W/m2K Fenêtres (en moyenne) 0.9 W/m2K Toit en pente 0.14 W/m2K condition est que celui-ci soit conçu et mis en œuvre de façon soigneuse. Les valeurs U du bâtiment : Terrasse - Photo © The Emerald
  5. 5. Collectif franco-britannique Libnam5 Freins et leviers Utilisation du « guide vert BRE » (Guide publié par le Building Research Establishment, organisme de recherche britannique dans le domaine de la construction). L’unedesconditionspourl’obtention du niveau 6 du code anglais de la construction durable est que tous les matériaux soient certifiés : soit en étant référencés par le « guide vert » du Building Research Establishment (BRE), soit en bénéficiant d’une certification indépendante, ce qui entraîne alors des coûts et des délais supplémentaires. Cette obligation s’est avérée très restrictive puisque certains matériaux biosourcés de provenance locale, qui auraient très bien convenus pour le chantier, n’étaient pas certifiés. C’est ce qui explique que des matériaux isolants de type Celotex, supervision constante du chef de projet, Bill Ross. Bill a mené, sur site, des échanges réguliers avec tous les corps d’état pour s’assurer qu’ils s’appropriaient les informations et comprenaient les objectifs de la construction. La thématique de l’étanchéité à l’air a généré des débats, en particulier avec l’électricien dont l’intervention pouvait porter préjudice aux membranes d’étanchéité. Sur d’autres chantiers, Bill avait remarqué que de nombreux ouvriers ne s’impliquaient pas vis-à-vis de ce problème. Ici, les compagnons ont respecté les consignes. Chacun d’eux s’est senti concerné, après avoir été mis en confiance. Bill avait été très clair sur l’importance de signaler la moindre brèche dans la membrane d’étanchéité et de ne pas dissimuler les défauts d’exécution. Intérieur - Photo © The Emerald
  6. 6. www.libnam.eu 6 que le bois devrait être classé « durable » et provenir d’une chaîne d’approvisionnement certifiée. A ce sujet, Bill estime que les ventes de bois comportent un risque de fraude car, malgré les attestations fournies par les fournisseurs sur l’origine des bois, il est impossible d’en garantir la provenance. A moins de marquer chaque morceau de bois, comme le font les circuits d’approvisionnement d’envergure nationale. Ce problème de surévaluation des coûts pourrait être évité si l’information relative à la conformité avec le code de la construction durable était fournie à l’avance par les fournisseurs. L’équipe du chantier « The Emerald » a également constaté que certains qui ne sont pas biosourcés, ont été privilégiés. Ce frein à l’emploi de matériaux biosourcés a d’ailleurs conduit de nombreux éco-constructeurs du Royaume-Uni à poser un regard critique vis-à-vis du code de la construction durable. Relation fournisseurs Le chef de projet a pris conscience que les fournisseurs de matériaux pratiquaient des prix plus élevés dès lors que le bâtiment à construire devait répondre au degré n°6 du code anglais de la construction durable, spécifiquement dans les marchés publics. Par exemple, pour les garnitures de portes en chêne, les plinthes et l’architrave ; le devis du menuisier s’est élevé à 6 900 € (contre 3 800 € initialement) quand il a appris Jardin - Photo © The Emerald
  7. 7. Collectif franco-britannique Libnam7 La fin du code anglais de la construction durable Auprintemps2014,legouvernement britannique a annoncé l’abandon du code de la construction durable (Code for Sustainable Homes). En contrepartie, de nouveaux critères environnementaux devraient être ajoutés aux règles encadrant le secteur de la construction. Même si ce code était trop contraignant en matière de choix de matériaux (voir plus haut), il sera peut-être plus difficile, pour des régions comme la Cornouailles ou d’autres comtés anglais, d’inciter les innovations dans le domaine du bâti sur des sites ruraux ou naturels remarquables. Pour autant, la dynamique enclenchée par la mise en œuvre du code continuera d’inspirer de futurs projets de construction écologiques. Le code comprend 9 thématiques : fournisseurs surestimaient les performances écologiques des matériaux. Cela a été le cas, par exemple, concernant la pompe à chaleur et le système de chauffage par le sol. Compétences professionnelles Bill Ross estime que des plombiers et électriciens normalement qualifiés possèdent les savoirs et savoir-faire requis pour atteindre le «  niveau 6  », sans être nécessairement spécialistes de la construction durable.Enrevanche,ilestimportant de mettre en place des échanges et des sessions de formation sur site afin de professionnaliser les acteurs du chantier. Des étudiants du Cornwall College, suivant un cursus dans le domaine de la construction, sont d’ailleurs venus à plusieurs reprises sur le chantier « The Emerald » observer les méthodes de travail employées. Coupe © Form Architectural Studio
  8. 8. www.libnam.eu 8 les émissions de CO2 et l’énergie ; la gestion de l’eau dans l’habitat  ; le ruissellement des eaux de surface; les matériaux ; la gestion des déchets ; la gestion des pollutions  environnementales ; la qualité sanitaire et le bien-être de l’habitant ; le management du chantier et de ses impacts ; l’écologie au sens global (biodiversité…). Si le bâtiment présente un score faible sur une thématique, une compensation, avec des scores plus élevés est nécessaire dans d’autres. Ces modalités de pondération et de compensation entre thématiques ont soulevé des interrogations de la partdesintervenantsduchantier. Par exemple, il a été possible d’utiliser de l’ardoise originaire du Brésil pour deux chalets, à condition de compenser l’impact négatif généré par leur production et leur transport, en obtenant des scores plus élevés dans d’autres thématiques (ex : mise en place de plantations en faveur de la biodiversité). Intervenants Maître d’ouvrage : Tim Kemp Coordinateur de chantier : Bill Ross Architecte : Tony Smith, re:form Studio, Truro Charpente : Tru Homes, Devon Couverture : Marnick Roofing, Falmouth Toît végétalisé : Blackdown Greenroofs, Somerset Système de chauffage : Nu-Heat, Honiton Electricité : LPA Electrical, Cornwall Plomberie : Steve Gray & Sons Ltd, Truro Sanitaires : Roca Ltd Portes et fenêtres : Nordan Surfaces murales et isolation des murs : Evolution Interiors, Redruth Ameublement : Julian Foye, Truro Lors des deux premières années d’exploitation, le parc solaire a produit 55 000 kWH d’électricité. Performances globales Parc solaire - Photos © Celia Robbins - CSBT Contact CSBT (Cornwall Sustainable Building Trust) http://csbt.org.uk/

×