SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  30
Exposé : Packet Radio
APRS
F1IJP et F4BHQ, 11 juin 2004
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 2
Packet Radio & APRS
 PACKET RADIO
 Historique du packet radio
 Norme AX25
 Structure d’une trame packet
 Matériel nécessaire
 Types de modem
 Les logiciels
 Le réseau et les différents accès
 Le réseau de la région grenobloise
 A.P.R.S.
 C’est quoi ?
 Principe de fonctionnement
 Contenu des trames
 L’APRS en fixe
 L’APRS en mobile
 Configuration du logiciel UI-VIEW
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 3
Le Packet Radio
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 4
Packet Radio : Historique du packet radio
A l'origine, VE7APU a créé avec d'autres radioamateurs le V A D C G
(Vancouver Amateur Digital Communications Group), en 1980 au Canada.
La transmission était organisée autour du protocole IBM SDLC mais avec un
nombre d'adresses limitées à 8 bits.
Depuis, une norme internationnale s'est imposée avec l'AX25, (version
amateur du X25 servant aux reseaux TRANSPAC).
Norme AX25
Introduction:
Le protocole AX.25 ("Amateur X.25") est utilisé dans les transmission de
données par radio en mode paquet (packet radio).
Ce protocole a été décrit dans un document proposé par l'ARRL:
AX.25 Amateur Packet-Radio Link-Layer Protocol Version 2.0 Octobre 1984.
AX.25 un "mini X.25" pour amateur ? :
Dans les systèmes professionnels les recommandations X.25 définissent les
protocoles d'accès à un réseau à commutation de paquets. Cet accès utilise
le plus souvent une liaison point à point sur ligne spécialisée (louée). (X.25
ne défini pas les caractéristiques et la structure interne des réseaux).
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 5
AX.25 est basé au niveau liaison (niveau 2) sur des procédures du type HDLC
(High Level Data Link Control). On retrouvera donc des points communs avec
le protocole de liaison LAP-B (Link Access Procedure Balanced) utilisé en
X.25.
Il serait faux de penser qu' AX.25 est un "protocole simplifié à usage amateur".
Dans son principe le niveau liaison décrit dans AX.25 est assez proche du
protocole LAP-D utilisé dans les Réseaux Numériques à Intégration de
Services (RNIS / ISDN).
A l'heure actuelle plusieurs protocoles réseau (niveau 3), pouvant être
"transportés" dans les trames AX.25, font l'objet de nombreuses
expérimentations. Les plus connues sont :
 TheNet (NET/ROM ®): mode datagramme, routage dynamique (inspiré du
TCP/IP mais en plus simple afin de pouvoir être implanté en EPROM sur des
TNCs).
 ROSE / FPAC : Adaptation du protocole réseau X.25. Circuits virtuels,
routage statique.
 I.P. : Internet Protocol et toute la suite de protocoles associés ! ....
 FlexNet : Circuits virtuels et routage dynamique (état de liens).
Protocole ultra efficace qui est complètement adapté aux contraintes des
réseaux radioamateurs.
Norme AX25
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 6
- Drapeau : Nécessaire pour assurer la synchronisation (1 octet = 7E)
- Adresse : Au minimum l'indicatif du destinataire et de l'expéditeur. Peut être
complétée par 8 indicatifs servant de répéteurs.
- Contrôle : indication de service ainsi que la numérotation des packets.
- Information : Ascii text, FAX, SSTV binaire fichiers...
- CRC / FCS : séquence de contrôle de trame.
Le drapeau :
Il est constitué de 6 bits successifs à 1. C'est le seul moment dans une
transmission packet qu'il peut y avoir cet octet. Pour en être sûr, les octets qui
doivent être envoyés sont contrôlés, et si un octet présente plus de 5 bits
consécutifs, un bit à 0 est intercalé pour pas que le récepteur interprète l'octet
comme une fin de trame.
A la réception, on effectue l'opération inverse (suppression du 0) après
isolation de la trame, calcul du FCS. On retrouve alors les informations
transmises.
Structure d'une trame packet
Drapeau Adresses 14 a 70 Octets Contrôle Données utilisateur CRC/Checksum Drapeau
01111110 F1IJP->F4BHQ,F5KGA-2 1 Octet 256 Octets maxi 2 Octets 01111110
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 7
Structure d'une trame packet
Note sur l'octet de contrôle :
Une trame peut ne pas contenir d'information. Elle peut être utile au
protocole par cet octet de contrôle indiquant par exemple au correspondant
de répéter la trame précédente, ou au contraire de valider la trame qu'il vient
de recevoir, permettant ainsi de continuer le transfert de données.
Procédure de calcul de la séquence de contrôle de trame (FCS ou CRC) :
C'est un codage mathématique suivant le polynôme suivant:
G(x) = X16
+ X12
+ X5
+ 1
Nota : ce polynôme est la base du calcul du nombre CRC.
A partir du premier octet d'adresse jusqu'au dernier octet précédent le CRC.
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 8
Le matériel nécessaire pour faire du packet
 un PC ou un terminal pour accéder à un TNC.
 un modem (TNC / Baycom / Yam / TinyTrack...)
 un Emetteur/Récepteur
 un logiciel client.
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 9
Type de modem
Voici une liste non-exhaustive de modems :
 TNC2, TNC2C, TNC2S, TNC3 et FalCon avec EPROM
 modems G3RUH et compatibles (type TNC2-H)
 modem 9k6 pour port parallèle c'est le PAR96
 modem 9k6 « PicPar » à base de micro contrôleur PIC pour port parallèle
 cartes internes USCC4 et USCC8 (accueillant indifféremment des modems
de 9 600 à 76 800 bauds -DF9IC-)
 cartes DSP Motorola, Analog-Device (EZKIT), Texas etc...
 cartes son SoundBlaster et Windows Sound System (1k2 et 9k6)
 modem BayCom (300 à 2 400 bauds) / Modem très simple qui ne fait que la
conversion numérique/analogique, c'est le PC qui fait tout le travail de
gestion du protocole des timeout etc...
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 10
Les logiciels
Il existe toute une panoplie de logiciels pour faire du packet :
Le Packet traditionnel utilisateur. (SP, GP, Winpack, Paxon, WinGT, etc...)
Le serveur de messagerie ( FBB, Baycom-Mailbox, etc).
Le Dx-Cluster (F6KDF et HB9IAP-8)
Les applications IP sur un réseau TCP/IP.
L'APRS (qui permet la radio localisation : UI-View, Winaprs, xastir, etc...)
pour le suivi de mobiles.
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 11
Le Réseau et les différents accès
Type de point d'accès :
LINK : c'est une liaison radio (en général dédié) entre deux NODES.
NODE : Relais qui permet de rentrer sur le réseau packet. Ce relais est
généralement relié à d'autres NODES pour :
 se promener sur le réseau,
 afficher la liste des personnes présentes
 se connecter à d'autres utilisateurs
 Se connecter à des Messageries et à des Dx-Cluster.
BBS : (Bulletin Board System), système de messagerie qui permet de lire et
d'envoyer des messages sur le réseau. Les BBS sont reliées entre elles via
les NODES et se passent les bulletins publics et les messages personels sur
le réseau. (comme une messagerie internet).
DX-CLUSTER : Serveur d'informations sur les contacts radio DX en temps réel.
Les DX-Cluster sont également reliés entre eux par les NODES.
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 12
Le Réseau sur La Région
144.625 MHz : 1200 Bauds
433.800 MHz : 9600 Bauds
144.800 MHz : APRS 1200
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 13
Comment se connecter sur le réseau ?
Il faut lancer le logiciel client adéquat, puis se connecter au relais le plus proche.
C F5KGA-2 (à La Tronche / Grenoble).
Les différentes commandes disponibles sur un NODE Flexnet sont :
 (A)ctualité, (I)nfo, (H)elp : Permet de lire différents textes renseignés par le
Sysop
 (D)estinations : Affiche la table des destinations obtenues grâce aux
échanges du routage dynamique. D * F : cette extension permet d'afficher
uniquement les digis comportant la lettre F dans l'indicatif
 (P)aramètres : Donne les différents états du digi (qualité des liaisons,
runtime, nombre de QSO, etc...)
 (L)ink : Affiche les links dédiés sur le digi en question
 (MH)eard : Liste des stations entendues sur les différents ports
 (F)ind : Permet de rechercher un OM sur un ou plusieurs digi adjacents
 (C)onnect : Permet d'établir la connexion vers un digi, un service,
automatiquement s'il est connu du réseau
Pour connecter un serveur de messagerie à partir d'un NODE ou en direct :
C F5KGA-8 (à La Tronche / Grenoble)
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 14
Principales commandes utilisateurs sur une Messagerie FBB
? : Lecture du fichier d'aide. Taper ?[COMMANDE] pour obtenir l'aide d'une commande simple.
! : Information minimale sur l'utilisation du BBS.
A : Interruption de l'envoi des données du BBS à tout moment.
B : Déconnexion du BBS. Le numéro du dernier message listé est sauvegardé.
H : Lecture du fichier d'aide. Pour avoir l'aide d'une commande spécifique, utiliser la commande "?".
I : Information sur le BBS.
K msg# : Efface le message identifié par son numéro.
KM : Efface tous les messages adressés pour l'utilisateur, sauf ceux que l'utilisateur n'a pas encore lus.
L : Liste les nouveaux messages reçus par le BBS depuis la dernière utilisation de cette commande
(si l'utilisateur a quitté le BBS avec la commande B).
LM : Liste de mes messages.
LN : Liste de mes nouveaux messages.
LP : Liste des messages personnels.
LL 10 : Liste les 10 derniers messages disponibles sur le serveur.
OP : Valide ou désactive la pagination.
OP nombre de lignes : Initialise le nombre de lignes de la pagination.
R msg# msg# : Lit les messages par leur numéro.
RM : Lit tous les messages pour l'utilisateur.
RN : Lit tous les nouveaux messages pour l'utilisateur.
SP indicatif : Envoi un message personnel a XXXXX.
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 15
Principales commandes utilisateurs sur une Messagerie FBB
S indicatif @ INDICATIFBBS : Envoi un message à une station vers une autre station par routage.
INDICATIFBBS peut être une adresse hiérarchique, par exemple F5KGA.FRA.EU.
Tapez "SB TOUS" pour envoyer un bulletin adressé à "TOUS".
Le message doit se terminer par Ctrl-Z ou /EX suivi d'un retour chariot.
ATTENTION : Le /EX doit se trouver en début de ligne.
SB TOUS@F5KGA.FRA.EU
Adresse HIERARCHIQUE :
Europe = EU
France = FRA
Rhône-Alpes = FRHA
BBS = F5KGA
exemple : Pour envoyer un message à F4BOO qui est sur le serveur F6BIG-8, il suffit de faire un
message à : SP F4BOO@F6BIG.FRHA.FRA.EU
exemple : Si on veut envoyer un bulletin technique sur les satellites à toute la France (Attention au
contenu) : SB SAT@FRA.EU (Penser à taper /EX en début de ligne pour terminer le message)
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 16
L’ A.P.R.S.
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 17
Logiciel UI-VIEW
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 18
L’APRS, c’est quoi ?
Signification :
Automatic Position Reporting System (système de suivi automatique des
positions) c'est-à-dire le report de la position de stations sur une carte au
moyen de paquets AX25 retransmis par radio.
Ce système a été développé par Bob Bruninga, WB4APR et le sigle "APRS"
est aujourd'hui une marque déposée. L’APRS permet la liaison universelle de
toutes les stations.
Principe de fonctionnement :
Les coordonnées des stations fixes ou mobiles sont adressées sous forme
de balises UNPROTO, c'est-à-dire sans être connecté, hors protocole, et
transmises régulièrement par packet-radio AX25 (300, 1200, 2400, 9600
bauds selon le réseau local ou la fréquence HF utilisée).
La balise contient les coordonnées en latitude et longitude de la station
émettrice ainsi qu'un texte d'identification et son icône. Par exemple :
F4BHQ>CQ [UI]
=4512.42N/00546.41E-POSITION APRS
Ici, le "-" (tiret) indique que c'est un QRA (station fixe). Un BBS aura par
exemple un "B" à la place du tiret. Cette syntaxe est normalisée.
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 19
Principe de fonctionnement
La station qui reçoit cette balise packet-radio aura immédiatement à l'écran la
position et l'icône de la station entendue ainsi que les autres informations
contenues dans le texte d'identification.
D'autres paramètres contenus dans des balises APRS, notamment le PHG,
pourront être ajoutés :
! indique une station fixe
DDMM.mmN/DDDMM.mmW indique LAT/LONG en degrés et minutes
PHGphgd PHG p indique la puissance (racine² de P)
h indique log2(HAAT/10)
g indique le gain en dB
d la directivité en deg/45
# indique qu'il s'agit d'un digipeater
/ séparateur entre LAT/LONG :
/ pour WIDE ou RELAY
 pour relais WIDE
T pour digis TRACE
N pour digis WIDEn-n
/A=xxxxxx mentionne l'altitude en pieds
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 20
Les répéteurs génériques (les digis)
Le digi de type RELAY
Ce répéteur VHF est plus destiné à retransmettre plus facilement les
informations APRS en direction soit d'un digi WIDE, soit dans zone locale
restreinte, leur puissance est rarement au-dessus des 5 Watts. Dans une
même ville, l'on peut trouver plusieurs répéteurs APRS, le but est de
permettre l'usage d'un minimum de puissance par la station utilisatrice, pour
cela, il faut un réseau de digi RELAY très structuré.
Le digi de type ECHO
C'est le même chose que les digi RELAY, mais au niveau HF.
Le digi de type WIDE
A l'opposé du digi RELAY, ce répéteur est plutôt destiné à diffuser les
informations APRS sur une grande couverture, ils sont situés en priorité sur
des point hauts avec des puissances pouvant atteindre 50 Watts.
Le digi de type TRACE
Ce répéteur est assez proche d'un WIDE, sa particularité est qu'il incrémente
un indicatif ou une information dans la trame, ceci afin de permettre de
déterminé le cheminement de la trame.
Le digi de type WIDEn-n
En plus des capacités d'un digi WIDE, les répéteurs WIDEn-n disposent
d'une logique géographique, ceci permettant de diriger des données dans
une direction privilégiée.
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 21
Contenu des trames APRS
• Position géographique (d’une station fixe ou mobile)
• Vitesse et direction du déplacement d’un mobile (voiture, piéton)
• Type de station avec logo associé
• Météo : vent (direction + vitesse), température, pression,…
• Valeurs analogiques
• Direction d’une balise
• Situation d’urgence
• Message, bulletins, annonces…en temps réel.
La trame APRS envoyée contient aussi l’information du chemin qu’on
veut lui faire suivre :
Vers une ou des stations relais que l’on connaît
ex : APRS,F4BHQ,F1IJP,F5GJJ
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 22
L’APRS en fixe
1) PC + Baycom ou
TNC2 + TX
2) Node (point haut dégagé)
Station fixe utilisateur
OU :
Station fixe relais
( TNC2 avec soft “UIDIGI de G4IDE )
( PC: soft UIVIEW ou WINAPRS / TNC2 : Rom TFxx ou TAPR / BAYCOM : driver AGW2000 )
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 23
L’APRS en mobile
1) THD7 + GPS
3) TMD700 +
GPS
2) TX + Tinytrak + GPS
+ : Mobilité
(voiture/pedestre), simplicité,
Dialogue
- : Prix
+ : Mobilité (voiture), Dialogue,
1seul TX aprs/phonie
- : Prix
+ : Prix, taille, facile 0 contruire
- : Pas de dialogue
4) TX + PC (portable) +
TNC2 ou Baycom + GPS
+ : Puissant
- : Cher, ComplexeOU :
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 24
La configuration du logiciel UI-VIEW
• APRS,RELAY,TRACE3-3 pour un mobile
• APRS,TRACE7-7 configuration standard
• APRS, WIDE7-7 pour du DX avec 7 stations
• APRS,TRACE5-5,WIDE7-7 Config maxi pour faire du DX
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 25
La configuration du logiciel UI-VIEW
avec un TNC
Si vous avez un TNC2 sur le port COM2
avec une vitesse RS232 de 9600 Bauds.
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 26
La configuration de AGWPE+UI-VIEW avec un Baycom
AGWPE avec modem Baycom:
- Click droit sur Packet Engine.
- Choisissez Properties: Quand il n'y pas encore de port créé en Select RadioPort, choisissez
New Port. Puis click OK.
- Choisissez TNC SETUP et selectionnez le port-COM que vous voulez utiliser.
- A SerialPort/modem Baudrate choisissez 1200. Avec Baycom, toujours être sur 1200 Bauds.
- Pour TNC TYPE choisissez BayCom Serial.
- Pour TNC SUB TYPE choisissez KISS Simple.
- Laissez TNC CONTROL COMMANDS blanc et cochez ExitKiss sur Exit.
- Selectionnez Single Port, si vous avez seulement 1 modem connecté.
- Pour TNC RadioPort vous devez choisir: 144.800 MHz 1200 Baud.
- Pour Ports Kiss Id fill out 0 (nul) pour le premier modem Baycom et 16 pour le second (si c'est
le cas).
Si le modem Baycom est connecté. Vous pouvez seulement connecté 2 modems Baycom
mais il est possible connecté plusieurs TNC's et il est aussi possible de combiné ceux-ci avec un
modem Baycom!
- Ensuite selectionnez TNC COMMANDS.
- Selectionnez : Let me control Parameters.
- Click sue Default 1200 et cochez SoftDCD (64) et décochez FullDuplex.
- Click OK et redémarrez le programme.
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 27
La configuration du logiciel AGWPE+UI-VIEW avec carte
son
AGWPE avec carte Son:
Démarrez AGWPE .
- Click droit sur Packet Engine.
- Choisissez Properties: Quand il n'y pas encore de port créé en Select RadioPort, choisissez
New Port. Puis click OK.
- Choisissez TNC SETUP et selectionnez le port-COM que vous voulez utiliser.
- A SerialPort/modem Baudrate choisissez 1200. vous devez toujours être sur 1200 Bauds.
- Pour TNC TYPE choisissez SoundCarte.
- Pour TNC SUB TYPE choisissez KISS Simple.
- Laissez TNC CONTROL COMMANDS blanc et cochez ExitKiss sur Exit.
- Selectionnez Single Port, si vous avez seulement 1 modem connecté.
- Pour TNC RadioPort vous devez choisir: 144.800 MHz 1200 Baud.
- Pour Ports Kiss Id fill out 0 (nul).
il est aussi possible de combiné un modem Baycom et carte Son !
- Ensuite selectionnez TNC COMMANDS.
- Selectionnez : Let me control Parameters.
- Click sue Default 1200 et cochez SoftDCD (64) et décochez FullDuplex.
- Click OK et redémarrez le programme.
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 28
La configuration du logiciel UI-VIEW avec baycom ou
carte son
UI-VIEW:
1. Après redémarrage d' AGWPE, démarrez UI-View.
2. Selectionnez Setup et ensuite Comms Setup.
3. A Host mode vous choisissez AGW et click OK.
4. A Setup - Station Vous pouvez remplir par exemple:
* Callsign: votre indicatif (FXXXX)
* Latitude: Latitude avec minutes en décimal: 51.11.05N
* Longitude: Longitude avec minutes en décimal : 003.01.07E
* Unproto port: 1
* Unproto address: APRS,WIDE,WIDE,TRACE7-7
* Beacon comment: adresse email, site web, etc.
* UI-View Tag:
coché= l'information UI-VIEW est transmise, par ce moyen les stations
en réception afficheront votre station en jaune, et sauront que vous utilisez UI-View.
Non cocher = Votre indicatif s'affichera en blanc, ceci informera que vous n'utilisez pas UI-VIEW.
* Fixed: Intervalle en minutes pour la transmission de votre balise.
* Mobile: Peut seulement être utilisé avec un récepteur GPS.
5. Click OK.
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 29
Les fréquences APRS
HF 7.035 MHz LSB 300 Bauds
10.150 MHz LSB 300 Bauds
14.105 MHz LSB 300 Bauds
29.250 MHz FM 1200 Bauds
VHF 144.800 MHz FM 1200 Bauds
UHF 430.825 MHz FM 9600 Bauds
F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 30

Contenu connexe

Tendances

Tendances (19)

Kathrein
KathreinKathrein
Kathrein
 
Kathrein Hires
Kathrein HiresKathrein Hires
Kathrein Hires
 
Groupe Atis
Groupe AtisGroupe Atis
Groupe Atis
 
Spaun
SpaunSpaun
Spaun
 
Chapitre 6 - couche transport
Chapitre 6  - couche transportChapitre 6  - couche transport
Chapitre 6 - couche transport
 
Présentation de l'APRS par F5GJJ
Présentation de l'APRS par F5GJJPrésentation de l'APRS par F5GJJ
Présentation de l'APRS par F5GJJ
 
Cours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 3 : Bus CAN
Cours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 3 : Bus CANCours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 3 : Bus CAN
Cours Bus de communication et réseaux industriels. Chapitre 3 : Bus CAN
 
Spaun
SpaunSpaun
Spaun
 
Le satellite Es’Hail 2 et radioamateur AMSAT Phase 4A
Le satellite Es’Hail 2 et radioamateur AMSAT Phase 4ALe satellite Es’Hail 2 et radioamateur AMSAT Phase 4A
Le satellite Es’Hail 2 et radioamateur AMSAT Phase 4A
 
Chapitre 3 - Protocole Bus CAN (2020/2021
Chapitre 3 - Protocole Bus CAN (2020/2021Chapitre 3 - Protocole Bus CAN (2020/2021
Chapitre 3 - Protocole Bus CAN (2020/2021
 
Chapitre 4 - couche liaison
Chapitre 4 - couche liaisonChapitre 4 - couche liaison
Chapitre 4 - couche liaison
 
Topfield
TopfieldTopfield
Topfield
 
Pdf tp4 mesure_antennes (1)
Pdf tp4 mesure_antennes (1)Pdf tp4 mesure_antennes (1)
Pdf tp4 mesure_antennes (1)
 
Digital Video Broadcasting Terrestrial
Digital Video Broadcasting TerrestrialDigital Video Broadcasting Terrestrial
Digital Video Broadcasting Terrestrial
 
Chapitre 5 - couche réseaux
Chapitre 5 - couche réseauxChapitre 5 - couche réseaux
Chapitre 5 - couche réseaux
 
Chapitre 3 - échanges de données et opérations arithmétiques - binaires
Chapitre 3  - échanges de données et opérations arithmétiques - binairesChapitre 3  - échanges de données et opérations arithmétiques - binaires
Chapitre 3 - échanges de données et opérations arithmétiques - binaires
 
Formation Bus de Terrain _Partie 3_3 _EthernetIP
Formation Bus de Terrain _Partie 3_3 _EthernetIPFormation Bus de Terrain _Partie 3_3 _EthernetIP
Formation Bus de Terrain _Partie 3_3 _EthernetIP
 
Spaun
SpaunSpaun
Spaun
 
Chapitre 4 - Réseaux Ethernet
Chapitre 4 - Réseaux EthernetChapitre 4 - Réseaux Ethernet
Chapitre 4 - Réseaux Ethernet
 

En vedette

Tp routage inter vlan
Tp routage inter vlanTp routage inter vlan
Tp routage inter vlan
Chris Dogny
 
569036 bases-de-traitement-du-signal
569036 bases-de-traitement-du-signal569036 bases-de-traitement-du-signal
569036 bases-de-traitement-du-signal
Oussema Ben Khlifa
 
VTP(Virtual Trunking Protocol)
VTP(Virtual Trunking Protocol)VTP(Virtual Trunking Protocol)
VTP(Virtual Trunking Protocol)
Sirine Ibrahim
 

En vedette (20)

Propagation en Hautes Fréquences
Propagation en Hautes FréquencesPropagation en Hautes Fréquences
Propagation en Hautes Fréquences
 
Selfmètre / Capacimètre
Selfmètre / CapacimètreSelfmètre / Capacimètre
Selfmètre / Capacimètre
 
SQL Jean-Antoine Moreau
SQL  Jean-Antoine MoreauSQL  Jean-Antoine Moreau
SQL Jean-Antoine Moreau
 
La virtualisation dans le Datacenter
La virtualisation dans le DatacenterLa virtualisation dans le Datacenter
La virtualisation dans le Datacenter
 
Gsm Protocoles & ProcéDures
Gsm   Protocoles & ProcéDuresGsm   Protocoles & ProcéDures
Gsm Protocoles & ProcéDures
 
cours base de données
cours base de donnéescours base de données
cours base de données
 
Tp routage inter vlan
Tp routage inter vlanTp routage inter vlan
Tp routage inter vlan
 
569036 bases-de-traitement-du-signal
569036 bases-de-traitement-du-signal569036 bases-de-traitement-du-signal
569036 bases-de-traitement-du-signal
 
Codage de l'information
Codage de l'informationCodage de l'information
Codage de l'information
 
Opérateurs logiques – Systèmes combinatoires et séquentiels
Opérateurs logiques – Systèmes combinatoires et séquentielsOpérateurs logiques – Systèmes combinatoires et séquentiels
Opérateurs logiques – Systèmes combinatoires et séquentiels
 
chap1 generalites_signaux-systemes
chap1 generalites_signaux-systemeschap1 generalites_signaux-systemes
chap1 generalites_signaux-systemes
 
Relais bluetooth - Balance connectée
Relais bluetooth - Balance connectéeRelais bluetooth - Balance connectée
Relais bluetooth - Balance connectée
 
chap3 numerisation_des_signaux
chap3 numerisation_des_signauxchap3 numerisation_des_signaux
chap3 numerisation_des_signaux
 
Comprendre la planification de projets
Comprendre la planification de projetsComprendre la planification de projets
Comprendre la planification de projets
 
VTP(Virtual Trunking Protocol)
VTP(Virtual Trunking Protocol)VTP(Virtual Trunking Protocol)
VTP(Virtual Trunking Protocol)
 
Séminaire Captronic Yocto 24 février 2015
Séminaire Captronic Yocto 24 février 2015Séminaire Captronic Yocto 24 février 2015
Séminaire Captronic Yocto 24 février 2015
 
Gestion de projet
Gestion de projetGestion de projet
Gestion de projet
 
Rapport simo issam
Rapport simo issamRapport simo issam
Rapport simo issam
 
Les commandes CISCO (routeur)
Les commandes CISCO (routeur)Les commandes CISCO (routeur)
Les commandes CISCO (routeur)
 
vpn-site-a-site-avec-des-routeurs-cisco
 vpn-site-a-site-avec-des-routeurs-cisco vpn-site-a-site-avec-des-routeurs-cisco
vpn-site-a-site-avec-des-routeurs-cisco
 

Similaire à Présentation Packet Radio et APRS par F4BHQ et F1IJP

Priorité des flux
Priorité des fluxPriorité des flux
Priorité des flux
buffy14
 
Réseaux et protocoles - Cours + exercices
Réseaux et protocoles - Cours + exercices Réseaux et protocoles - Cours + exercices
Réseaux et protocoles - Cours + exercices
sarah Benmerzouk
 
Etude DéTailléé de la pile réseau sous GNU Linux
Etude DéTailléé de la pile réseau sous GNU LinuxEtude DéTailléé de la pile réseau sous GNU Linux
Etude DéTailléé de la pile réseau sous GNU Linux
Thierry Gayet
 
laboratoire formation ccna cisco materiel .ppt
laboratoire formation ccna cisco materiel .pptlaboratoire formation ccna cisco materiel .ppt
laboratoire formation ccna cisco materiel .ppt
profsn
 

Similaire à Présentation Packet Radio et APRS par F4BHQ et F1IJP (20)

Chapitre 6 - Protocoles TCP/IP, UDP/IP
Chapitre 6  - Protocoles TCP/IP, UDP/IPChapitre 6  - Protocoles TCP/IP, UDP/IP
Chapitre 6 - Protocoles TCP/IP, UDP/IP
 
13
1313
13
 
Présentation 3 G Lte
Présentation 3 G LtePrésentation 3 G Lte
Présentation 3 G Lte
 
Priorité des flux
Priorité des fluxPriorité des flux
Priorité des flux
 
LTE Presentation [French]
LTE Presentation [French] LTE Presentation [French]
LTE Presentation [French]
 
Introduction au Bluetouth
Introduction au BluetouthIntroduction au Bluetouth
Introduction au Bluetouth
 
Réseaux et protocoles - Cours + exercices
Réseaux et protocoles - Cours + exercices Réseaux et protocoles - Cours + exercices
Réseaux et protocoles - Cours + exercices
 
formation_captronic_lyon.pdf
formation_captronic_lyon.pdfformation_captronic_lyon.pdf
formation_captronic_lyon.pdf
 
1301000.ppt
1301000.ppt1301000.ppt
1301000.ppt
 
IPv6 training
IPv6 trainingIPv6 training
IPv6 training
 
vpn
vpnvpn
vpn
 
Etude DéTailléé de la pile réseau sous GNU Linux
Etude DéTailléé de la pile réseau sous GNU LinuxEtude DéTailléé de la pile réseau sous GNU Linux
Etude DéTailléé de la pile réseau sous GNU Linux
 
4G.pdf
4G.pdf4G.pdf
4G.pdf
 
ethernet.ppt
ethernet.pptethernet.ppt
ethernet.ppt
 
laboratoire formation ccna cisco materiel .ppt
laboratoire formation ccna cisco materiel .pptlaboratoire formation ccna cisco materiel .ppt
laboratoire formation ccna cisco materiel .ppt
 
Composants routeur cisco et différent mode de Configuration
Composants routeur cisco et différent mode de ConfigurationComposants routeur cisco et différent mode de Configuration
Composants routeur cisco et différent mode de Configuration
 
un pdf bien detaillé a propos du frame relay
un pdf bien detaillé a propos du frame relayun pdf bien detaillé a propos du frame relay
un pdf bien detaillé a propos du frame relay
 
FR - Les réseaux Ethernet - le format des trames.pdf
FR - Les réseaux Ethernet - le format des trames.pdfFR - Les réseaux Ethernet - le format des trames.pdf
FR - Les réseaux Ethernet - le format des trames.pdf
 
Umts
UmtsUmts
Umts
 
Routing in 6lowpan (in French)
Routing in 6lowpan (in French) Routing in 6lowpan (in French)
Routing in 6lowpan (in French)
 

Présentation Packet Radio et APRS par F4BHQ et F1IJP

  • 1. Exposé : Packet Radio APRS F1IJP et F4BHQ, 11 juin 2004
  • 2. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 2 Packet Radio & APRS  PACKET RADIO  Historique du packet radio  Norme AX25  Structure d’une trame packet  Matériel nécessaire  Types de modem  Les logiciels  Le réseau et les différents accès  Le réseau de la région grenobloise  A.P.R.S.  C’est quoi ?  Principe de fonctionnement  Contenu des trames  L’APRS en fixe  L’APRS en mobile  Configuration du logiciel UI-VIEW
  • 3. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 3 Le Packet Radio
  • 4. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 4 Packet Radio : Historique du packet radio A l'origine, VE7APU a créé avec d'autres radioamateurs le V A D C G (Vancouver Amateur Digital Communications Group), en 1980 au Canada. La transmission était organisée autour du protocole IBM SDLC mais avec un nombre d'adresses limitées à 8 bits. Depuis, une norme internationnale s'est imposée avec l'AX25, (version amateur du X25 servant aux reseaux TRANSPAC). Norme AX25 Introduction: Le protocole AX.25 ("Amateur X.25") est utilisé dans les transmission de données par radio en mode paquet (packet radio). Ce protocole a été décrit dans un document proposé par l'ARRL: AX.25 Amateur Packet-Radio Link-Layer Protocol Version 2.0 Octobre 1984. AX.25 un "mini X.25" pour amateur ? : Dans les systèmes professionnels les recommandations X.25 définissent les protocoles d'accès à un réseau à commutation de paquets. Cet accès utilise le plus souvent une liaison point à point sur ligne spécialisée (louée). (X.25 ne défini pas les caractéristiques et la structure interne des réseaux).
  • 5. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 5 AX.25 est basé au niveau liaison (niveau 2) sur des procédures du type HDLC (High Level Data Link Control). On retrouvera donc des points communs avec le protocole de liaison LAP-B (Link Access Procedure Balanced) utilisé en X.25. Il serait faux de penser qu' AX.25 est un "protocole simplifié à usage amateur". Dans son principe le niveau liaison décrit dans AX.25 est assez proche du protocole LAP-D utilisé dans les Réseaux Numériques à Intégration de Services (RNIS / ISDN). A l'heure actuelle plusieurs protocoles réseau (niveau 3), pouvant être "transportés" dans les trames AX.25, font l'objet de nombreuses expérimentations. Les plus connues sont :  TheNet (NET/ROM ®): mode datagramme, routage dynamique (inspiré du TCP/IP mais en plus simple afin de pouvoir être implanté en EPROM sur des TNCs).  ROSE / FPAC : Adaptation du protocole réseau X.25. Circuits virtuels, routage statique.  I.P. : Internet Protocol et toute la suite de protocoles associés ! ....  FlexNet : Circuits virtuels et routage dynamique (état de liens). Protocole ultra efficace qui est complètement adapté aux contraintes des réseaux radioamateurs. Norme AX25
  • 6. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 6 - Drapeau : Nécessaire pour assurer la synchronisation (1 octet = 7E) - Adresse : Au minimum l'indicatif du destinataire et de l'expéditeur. Peut être complétée par 8 indicatifs servant de répéteurs. - Contrôle : indication de service ainsi que la numérotation des packets. - Information : Ascii text, FAX, SSTV binaire fichiers... - CRC / FCS : séquence de contrôle de trame. Le drapeau : Il est constitué de 6 bits successifs à 1. C'est le seul moment dans une transmission packet qu'il peut y avoir cet octet. Pour en être sûr, les octets qui doivent être envoyés sont contrôlés, et si un octet présente plus de 5 bits consécutifs, un bit à 0 est intercalé pour pas que le récepteur interprète l'octet comme une fin de trame. A la réception, on effectue l'opération inverse (suppression du 0) après isolation de la trame, calcul du FCS. On retrouve alors les informations transmises. Structure d'une trame packet Drapeau Adresses 14 a 70 Octets Contrôle Données utilisateur CRC/Checksum Drapeau 01111110 F1IJP->F4BHQ,F5KGA-2 1 Octet 256 Octets maxi 2 Octets 01111110
  • 7. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 7 Structure d'une trame packet Note sur l'octet de contrôle : Une trame peut ne pas contenir d'information. Elle peut être utile au protocole par cet octet de contrôle indiquant par exemple au correspondant de répéter la trame précédente, ou au contraire de valider la trame qu'il vient de recevoir, permettant ainsi de continuer le transfert de données. Procédure de calcul de la séquence de contrôle de trame (FCS ou CRC) : C'est un codage mathématique suivant le polynôme suivant: G(x) = X16 + X12 + X5 + 1 Nota : ce polynôme est la base du calcul du nombre CRC. A partir du premier octet d'adresse jusqu'au dernier octet précédent le CRC.
  • 8. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 8 Le matériel nécessaire pour faire du packet  un PC ou un terminal pour accéder à un TNC.  un modem (TNC / Baycom / Yam / TinyTrack...)  un Emetteur/Récepteur  un logiciel client.
  • 9. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 9 Type de modem Voici une liste non-exhaustive de modems :  TNC2, TNC2C, TNC2S, TNC3 et FalCon avec EPROM  modems G3RUH et compatibles (type TNC2-H)  modem 9k6 pour port parallèle c'est le PAR96  modem 9k6 « PicPar » à base de micro contrôleur PIC pour port parallèle  cartes internes USCC4 et USCC8 (accueillant indifféremment des modems de 9 600 à 76 800 bauds -DF9IC-)  cartes DSP Motorola, Analog-Device (EZKIT), Texas etc...  cartes son SoundBlaster et Windows Sound System (1k2 et 9k6)  modem BayCom (300 à 2 400 bauds) / Modem très simple qui ne fait que la conversion numérique/analogique, c'est le PC qui fait tout le travail de gestion du protocole des timeout etc...
  • 10. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 10 Les logiciels Il existe toute une panoplie de logiciels pour faire du packet : Le Packet traditionnel utilisateur. (SP, GP, Winpack, Paxon, WinGT, etc...) Le serveur de messagerie ( FBB, Baycom-Mailbox, etc). Le Dx-Cluster (F6KDF et HB9IAP-8) Les applications IP sur un réseau TCP/IP. L'APRS (qui permet la radio localisation : UI-View, Winaprs, xastir, etc...) pour le suivi de mobiles.
  • 11. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 11 Le Réseau et les différents accès Type de point d'accès : LINK : c'est une liaison radio (en général dédié) entre deux NODES. NODE : Relais qui permet de rentrer sur le réseau packet. Ce relais est généralement relié à d'autres NODES pour :  se promener sur le réseau,  afficher la liste des personnes présentes  se connecter à d'autres utilisateurs  Se connecter à des Messageries et à des Dx-Cluster. BBS : (Bulletin Board System), système de messagerie qui permet de lire et d'envoyer des messages sur le réseau. Les BBS sont reliées entre elles via les NODES et se passent les bulletins publics et les messages personels sur le réseau. (comme une messagerie internet). DX-CLUSTER : Serveur d'informations sur les contacts radio DX en temps réel. Les DX-Cluster sont également reliés entre eux par les NODES.
  • 12. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 12 Le Réseau sur La Région 144.625 MHz : 1200 Bauds 433.800 MHz : 9600 Bauds 144.800 MHz : APRS 1200
  • 13. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 13 Comment se connecter sur le réseau ? Il faut lancer le logiciel client adéquat, puis se connecter au relais le plus proche. C F5KGA-2 (à La Tronche / Grenoble). Les différentes commandes disponibles sur un NODE Flexnet sont :  (A)ctualité, (I)nfo, (H)elp : Permet de lire différents textes renseignés par le Sysop  (D)estinations : Affiche la table des destinations obtenues grâce aux échanges du routage dynamique. D * F : cette extension permet d'afficher uniquement les digis comportant la lettre F dans l'indicatif  (P)aramètres : Donne les différents états du digi (qualité des liaisons, runtime, nombre de QSO, etc...)  (L)ink : Affiche les links dédiés sur le digi en question  (MH)eard : Liste des stations entendues sur les différents ports  (F)ind : Permet de rechercher un OM sur un ou plusieurs digi adjacents  (C)onnect : Permet d'établir la connexion vers un digi, un service, automatiquement s'il est connu du réseau Pour connecter un serveur de messagerie à partir d'un NODE ou en direct : C F5KGA-8 (à La Tronche / Grenoble)
  • 14. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 14 Principales commandes utilisateurs sur une Messagerie FBB ? : Lecture du fichier d'aide. Taper ?[COMMANDE] pour obtenir l'aide d'une commande simple. ! : Information minimale sur l'utilisation du BBS. A : Interruption de l'envoi des données du BBS à tout moment. B : Déconnexion du BBS. Le numéro du dernier message listé est sauvegardé. H : Lecture du fichier d'aide. Pour avoir l'aide d'une commande spécifique, utiliser la commande "?". I : Information sur le BBS. K msg# : Efface le message identifié par son numéro. KM : Efface tous les messages adressés pour l'utilisateur, sauf ceux que l'utilisateur n'a pas encore lus. L : Liste les nouveaux messages reçus par le BBS depuis la dernière utilisation de cette commande (si l'utilisateur a quitté le BBS avec la commande B). LM : Liste de mes messages. LN : Liste de mes nouveaux messages. LP : Liste des messages personnels. LL 10 : Liste les 10 derniers messages disponibles sur le serveur. OP : Valide ou désactive la pagination. OP nombre de lignes : Initialise le nombre de lignes de la pagination. R msg# msg# : Lit les messages par leur numéro. RM : Lit tous les messages pour l'utilisateur. RN : Lit tous les nouveaux messages pour l'utilisateur. SP indicatif : Envoi un message personnel a XXXXX.
  • 15. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 15 Principales commandes utilisateurs sur une Messagerie FBB S indicatif @ INDICATIFBBS : Envoi un message à une station vers une autre station par routage. INDICATIFBBS peut être une adresse hiérarchique, par exemple F5KGA.FRA.EU. Tapez "SB TOUS" pour envoyer un bulletin adressé à "TOUS". Le message doit se terminer par Ctrl-Z ou /EX suivi d'un retour chariot. ATTENTION : Le /EX doit se trouver en début de ligne. SB TOUS@F5KGA.FRA.EU Adresse HIERARCHIQUE : Europe = EU France = FRA Rhône-Alpes = FRHA BBS = F5KGA exemple : Pour envoyer un message à F4BOO qui est sur le serveur F6BIG-8, il suffit de faire un message à : SP F4BOO@F6BIG.FRHA.FRA.EU exemple : Si on veut envoyer un bulletin technique sur les satellites à toute la France (Attention au contenu) : SB SAT@FRA.EU (Penser à taper /EX en début de ligne pour terminer le message)
  • 16. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 16 L’ A.P.R.S.
  • 17. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 17 Logiciel UI-VIEW
  • 18. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 18 L’APRS, c’est quoi ? Signification : Automatic Position Reporting System (système de suivi automatique des positions) c'est-à-dire le report de la position de stations sur une carte au moyen de paquets AX25 retransmis par radio. Ce système a été développé par Bob Bruninga, WB4APR et le sigle "APRS" est aujourd'hui une marque déposée. L’APRS permet la liaison universelle de toutes les stations. Principe de fonctionnement : Les coordonnées des stations fixes ou mobiles sont adressées sous forme de balises UNPROTO, c'est-à-dire sans être connecté, hors protocole, et transmises régulièrement par packet-radio AX25 (300, 1200, 2400, 9600 bauds selon le réseau local ou la fréquence HF utilisée). La balise contient les coordonnées en latitude et longitude de la station émettrice ainsi qu'un texte d'identification et son icône. Par exemple : F4BHQ>CQ [UI] =4512.42N/00546.41E-POSITION APRS Ici, le "-" (tiret) indique que c'est un QRA (station fixe). Un BBS aura par exemple un "B" à la place du tiret. Cette syntaxe est normalisée.
  • 19. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 19 Principe de fonctionnement La station qui reçoit cette balise packet-radio aura immédiatement à l'écran la position et l'icône de la station entendue ainsi que les autres informations contenues dans le texte d'identification. D'autres paramètres contenus dans des balises APRS, notamment le PHG, pourront être ajoutés : ! indique une station fixe DDMM.mmN/DDDMM.mmW indique LAT/LONG en degrés et minutes PHGphgd PHG p indique la puissance (racine² de P) h indique log2(HAAT/10) g indique le gain en dB d la directivité en deg/45 # indique qu'il s'agit d'un digipeater / séparateur entre LAT/LONG : / pour WIDE ou RELAY pour relais WIDE T pour digis TRACE N pour digis WIDEn-n /A=xxxxxx mentionne l'altitude en pieds
  • 20. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 20 Les répéteurs génériques (les digis) Le digi de type RELAY Ce répéteur VHF est plus destiné à retransmettre plus facilement les informations APRS en direction soit d'un digi WIDE, soit dans zone locale restreinte, leur puissance est rarement au-dessus des 5 Watts. Dans une même ville, l'on peut trouver plusieurs répéteurs APRS, le but est de permettre l'usage d'un minimum de puissance par la station utilisatrice, pour cela, il faut un réseau de digi RELAY très structuré. Le digi de type ECHO C'est le même chose que les digi RELAY, mais au niveau HF. Le digi de type WIDE A l'opposé du digi RELAY, ce répéteur est plutôt destiné à diffuser les informations APRS sur une grande couverture, ils sont situés en priorité sur des point hauts avec des puissances pouvant atteindre 50 Watts. Le digi de type TRACE Ce répéteur est assez proche d'un WIDE, sa particularité est qu'il incrémente un indicatif ou une information dans la trame, ceci afin de permettre de déterminé le cheminement de la trame. Le digi de type WIDEn-n En plus des capacités d'un digi WIDE, les répéteurs WIDEn-n disposent d'une logique géographique, ceci permettant de diriger des données dans une direction privilégiée.
  • 21. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 21 Contenu des trames APRS • Position géographique (d’une station fixe ou mobile) • Vitesse et direction du déplacement d’un mobile (voiture, piéton) • Type de station avec logo associé • Météo : vent (direction + vitesse), température, pression,… • Valeurs analogiques • Direction d’une balise • Situation d’urgence • Message, bulletins, annonces…en temps réel. La trame APRS envoyée contient aussi l’information du chemin qu’on veut lui faire suivre : Vers une ou des stations relais que l’on connaît ex : APRS,F4BHQ,F1IJP,F5GJJ
  • 22. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 22 L’APRS en fixe 1) PC + Baycom ou TNC2 + TX 2) Node (point haut dégagé) Station fixe utilisateur OU : Station fixe relais ( TNC2 avec soft “UIDIGI de G4IDE ) ( PC: soft UIVIEW ou WINAPRS / TNC2 : Rom TFxx ou TAPR / BAYCOM : driver AGW2000 )
  • 23. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 23 L’APRS en mobile 1) THD7 + GPS 3) TMD700 + GPS 2) TX + Tinytrak + GPS + : Mobilité (voiture/pedestre), simplicité, Dialogue - : Prix + : Mobilité (voiture), Dialogue, 1seul TX aprs/phonie - : Prix + : Prix, taille, facile 0 contruire - : Pas de dialogue 4) TX + PC (portable) + TNC2 ou Baycom + GPS + : Puissant - : Cher, ComplexeOU :
  • 24. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 24 La configuration du logiciel UI-VIEW • APRS,RELAY,TRACE3-3 pour un mobile • APRS,TRACE7-7 configuration standard • APRS, WIDE7-7 pour du DX avec 7 stations • APRS,TRACE5-5,WIDE7-7 Config maxi pour faire du DX
  • 25. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 25 La configuration du logiciel UI-VIEW avec un TNC Si vous avez un TNC2 sur le port COM2 avec une vitesse RS232 de 9600 Bauds.
  • 26. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 26 La configuration de AGWPE+UI-VIEW avec un Baycom AGWPE avec modem Baycom: - Click droit sur Packet Engine. - Choisissez Properties: Quand il n'y pas encore de port créé en Select RadioPort, choisissez New Port. Puis click OK. - Choisissez TNC SETUP et selectionnez le port-COM que vous voulez utiliser. - A SerialPort/modem Baudrate choisissez 1200. Avec Baycom, toujours être sur 1200 Bauds. - Pour TNC TYPE choisissez BayCom Serial. - Pour TNC SUB TYPE choisissez KISS Simple. - Laissez TNC CONTROL COMMANDS blanc et cochez ExitKiss sur Exit. - Selectionnez Single Port, si vous avez seulement 1 modem connecté. - Pour TNC RadioPort vous devez choisir: 144.800 MHz 1200 Baud. - Pour Ports Kiss Id fill out 0 (nul) pour le premier modem Baycom et 16 pour le second (si c'est le cas). Si le modem Baycom est connecté. Vous pouvez seulement connecté 2 modems Baycom mais il est possible connecté plusieurs TNC's et il est aussi possible de combiné ceux-ci avec un modem Baycom! - Ensuite selectionnez TNC COMMANDS. - Selectionnez : Let me control Parameters. - Click sue Default 1200 et cochez SoftDCD (64) et décochez FullDuplex. - Click OK et redémarrez le programme.
  • 27. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 27 La configuration du logiciel AGWPE+UI-VIEW avec carte son AGWPE avec carte Son: Démarrez AGWPE . - Click droit sur Packet Engine. - Choisissez Properties: Quand il n'y pas encore de port créé en Select RadioPort, choisissez New Port. Puis click OK. - Choisissez TNC SETUP et selectionnez le port-COM que vous voulez utiliser. - A SerialPort/modem Baudrate choisissez 1200. vous devez toujours être sur 1200 Bauds. - Pour TNC TYPE choisissez SoundCarte. - Pour TNC SUB TYPE choisissez KISS Simple. - Laissez TNC CONTROL COMMANDS blanc et cochez ExitKiss sur Exit. - Selectionnez Single Port, si vous avez seulement 1 modem connecté. - Pour TNC RadioPort vous devez choisir: 144.800 MHz 1200 Baud. - Pour Ports Kiss Id fill out 0 (nul). il est aussi possible de combiné un modem Baycom et carte Son ! - Ensuite selectionnez TNC COMMANDS. - Selectionnez : Let me control Parameters. - Click sue Default 1200 et cochez SoftDCD (64) et décochez FullDuplex. - Click OK et redémarrez le programme.
  • 28. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 28 La configuration du logiciel UI-VIEW avec baycom ou carte son UI-VIEW: 1. Après redémarrage d' AGWPE, démarrez UI-View. 2. Selectionnez Setup et ensuite Comms Setup. 3. A Host mode vous choisissez AGW et click OK. 4. A Setup - Station Vous pouvez remplir par exemple: * Callsign: votre indicatif (FXXXX) * Latitude: Latitude avec minutes en décimal: 51.11.05N * Longitude: Longitude avec minutes en décimal : 003.01.07E * Unproto port: 1 * Unproto address: APRS,WIDE,WIDE,TRACE7-7 * Beacon comment: adresse email, site web, etc. * UI-View Tag: coché= l'information UI-VIEW est transmise, par ce moyen les stations en réception afficheront votre station en jaune, et sauront que vous utilisez UI-View. Non cocher = Votre indicatif s'affichera en blanc, ceci informera que vous n'utilisez pas UI-VIEW. * Fixed: Intervalle en minutes pour la transmission de votre balise. * Mobile: Peut seulement être utilisé avec un récepteur GPS. 5. Click OK.
  • 29. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 29 Les fréquences APRS HF 7.035 MHz LSB 300 Bauds 10.150 MHz LSB 300 Bauds 14.105 MHz LSB 300 Bauds 29.250 MHz FM 1200 Bauds VHF 144.800 MHz FM 1200 Bauds UHF 430.825 MHz FM 9600 Bauds
  • 30. F1IJP & F4BHQ – ADRI38 – 11/06/2004 30