Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Organisation de Plongée - Cartes marines - Matelotage - Plongeur Niveau 3 FFESSM

Cours d'organisation de plongée, de gestion de la sécurité, de lecture de cartes marines et de matelotage destiné aux aux personnes préparant le brevet de Plongeur Niveau 3 FFESSM

  • Identifiez-vous pour voir les commentaires

Organisation de Plongée - Cartes marines - Matelotage - Plongeur Niveau 3 FFESSM

  1. 1. Formation Niveau 3 - Saison 2013/2014 Organisation de plongées Organisation de plongées Lecture de cartes marines Matelotage Philippe Jourdren philippe.jourdren@laposte.net
  2. 2. Formation Niveau 3 - Saison 2013/2014 Organisation de plongées Plan du Cours • Introduction • Organisation de plongées – Matériel de sécurité – Gestion pro-active de la sécurité • Météo • Marées • Equipement du navire – Procédures d’évacuation (VHF) • Eléments de lecture de cartes marines • Matelotage
  3. 3. Formation Niveau 3 - Saison 2013/2014 Organisation de plongées Introduction • Pourquoi un cours sur l’organisation de plongées ? – Les plongeurs N3 peuvent organiser des plongées sans la présence d’un DP dans la zone des 40 mètres – Il est donc indispensable de connaître le B.A. BA de l’organisation d’une plongée réussie – Il faut savoir que faire en cas d’accident pour évacuer l’accidenté et sa palanquée
  4. 4. Formation Niveau 3 - Saison 2013/2014 Organisation de plongées Organisation de plongées
  5. 5. Formation Niveau 3 - Saison 2013/2014 Organisation de plongées Gestion Pro-active de la sécurité • Météorologie – Surveiller la météo préalablement à la plongée • Plusieurs jours à l’avance • Croiser ses sources (météo-France, windguru, …) – Faire attention aux différents bulletins • Réguliers : diffusés à heures fixes par la météo marine – http://marine.meteofrance.com/marine/guidepratique • Irréguliers : Avis de grand frais, BMS (Bulletin Météo Spécial) • Particuliers : Bulletin rivage – Connaître et comprendre • L’échelle Beaufort mesurant la force des vents (de 0 à 12) • L’échelle de l’état de la mer (de 0 à 9) • Les 2 sont bien évidemment en relation !
  6. 6. Formation Niveau 3 - Saison 2013/2014 Organisation de plongées Gestion Pro-active de la sécurité • Marées – Insignifiantes en mers fermées (Méditerranée, Mer Rouge, …) – A prendre en compte en Atlantique et en Manche ! (en Manche en particulier, on ne plonge qu’à l’étale de marée) • Attention : marée insignifiante ne signifie pas absence de courant !!! • Connaître le vocabulaire lié au phénomène de marée – Flot, jusant, marnage, étale de marée, coefficient de marée – Notion d’heure-marée – Calculs de hauteur d’eau
  7. 7. Formation Niveau 3 - Saison 2013/2014 Organisation de plongées Gestion pro-active de la sécurité • La mer monte en un peu plus de 6 heures – En divisant par 6 l’intervalle en PM et BM on obtient la durée d’une « heure-marée » – La mer monte selon la règles des 1/12 : • 1/12 pendant la première heure-marée • 2/12 pendant la deuxième heure-marée • 3/12 pendant la troisième heure-marée • 3/12 pendant la quatrième heure-marée • 2/12 pendant la cinquième heure-marée • 1/12 pendant la sixième heure-marée • Exemple de calcul de hauteur d’eau – Basse mer à 08h50 – Hauteur d’eau : 1,8 m – Pleine mer à 14h55 – Hauteur d’eau : 4,8 m • Quelles sera la profondeur vers 13h00 sur le site de plongée où j’ai 14 mètres de profondeur à marée basse ? – Marnage : 4,8 – 1,8 = 3 mètres – Heure-marée : (14h55 – 08h50) / 6 = 1,01 heure = 60,83 minutes – A 13h00, un peu plus de 4 heures-marée se sont écoulées, la mer est donc montée de 1/12 + 2/12 + 3/12 + 3/12 = 9/12. – Le marnage à 13h00 est donc de 3 * 9/12 = 2,25 mètres – La hauteur d’eau sur mon site de plongée sera donc : 14 + 2,25 = 16,25 mètres
  8. 8. Formation Niveau 3 - Saison 2013/2014 Organisation de plongées Gestion pro-active de la sécurité • Equipement du navire – GPS • Donne une position fiable du navire • Permet d’enregistrer les points remarquables (mouillage, épave) – Sondeur • Donne la profondeur instantanée • Vient en complément du GPS pour se positionner sur un site – VHF • Nécessite le brevet de CRR (Certificat Restreint de Radiotéléphoniste) • Connaissance de l’alphabet international requise • 3 messages importants : MAYDAY (détresse, urgence vitale), PAN-PAN (urgence, accident), SECURITE (danger, avarie) • Exemple de message : « PAN-PAN PAN-PAN PAN-PAN sur Basse Plate de l’Ile de Batz, ici Reder-Mor Reder-Mor Reder-Mor 1 accidenté suspectons Accident de Désaturation »
  9. 9. Formation Niveau 3 - Saison 2013/2014 Organisation de plongées Procédure d’évacuation
  10. 10. Formation Niveau 3 - Saison 2013/2014 Organisation de plongées Eléments de lecture de cartes marines • Comment déchiffrer ce « bazar » ?
  11. 11. Formation Niveau 3 - Saison 2013/2014 Organisation de plongées Eléments de lecture de cartes marines • Les cartes marines (du SHOM) sont exprimées en milles marins – 1 mille = 1 minute de latitude à l’équateur = 1852 m – 1 nœud = 1 mille/heure • Elle indiquent par divers éléments : – Des profondeurs (en mètres) par rapport à la hauteur d’eau à la marée basse de coefficient 120 (le « zéro des cartes ») – Des lignes de sonde (3 mètres, 5 mètres, 10 mètres) – Couleurs (pour indiquer la terre et les différentes profondeurs d’eau) – Les phares – Les bouées, les perches et les maçonneries – La nature du fond : • S : Sable (Sand) • G : Gravier (Gravel) • R : Roche (Rock) • bkSh : Coquillages brisés (Break Shells) • Wk : Épave (Wreck)
  12. 12. Formation Niveau 3 - Saison 2013/2014 Organisation de plongées Eléments de lecture de cartes marines • Reconnaissance du balisage – Chenal : balises rouges et vertes – Cardinales (pour éviter une roche) : balises jaunes et noires – Danger isolé : balises rouges et noires – Marques spéciales en jaune • Le balisage en vigueur en France (système alpha) se regarde et se déchiffre du large vers le port. – Le rouge signifie Bâbord et le vert signifie Tribord – Les bouées rouges sont cylindriques et portent un numéro pair – Les bouées vertes sont coniques et portent un numéro impair • Le Moyen pour s’en rappeler : – « Pourquoi des bas (bâbord) si (cylindrique) rouges avec un tricot (tribord) (conique) vert ? »
  13. 13. Formation Niveau 3 - Saison 2013/2014 Organisation de plongées Eléments de lecture de cartes marines
  14. 14. Formation Niveau 3 - Saison 2013/2014 Organisation de plongées Eléments de lecture de cartes marines Profondeur Ligne de sonde Cardinale nord Roche découvrante Cardinale sud
  15. 15. Formation Niveau 3 - Saison 2013/2014 Organisation de plongées Matelotage • 3 nœuds indispensables à connaître – Nœud de chaise – Nœud de cabestan – Un tour mort et deux demi-clés • D’autres nœuds restent intéressants à connaître – Nœuds d’arrêt • Demi-nœud, nœud en huit, nœud de capucin – Nœuds d’amarrage • Nœud de grappin, nœud de tête d’alouette – Nœuds pour réunir deux cordages • Nœud plat, nœud de pêcheur, nœud d’écoute, nœud d’agui – Nœuds pour raccourcir un cordage • Nœud de plein poing, nœud de jambre de chien
  16. 16. Formation Niveau 3 - Saison 2013/2014 Organisation de plongées Conclusion • Pour faire de belles plongées, ne jamais oublier qu’organiser une plongée ne s’improvise pas • La mer n’est pas notre milieu naturel • Ne jamais se mettre en situation de possibilité d’accident • Passer les brevets de CRR et le permis côtier ou hauturier est souhaitable • Maîtriser le matelotage est une nécessité
  17. 17. Formation Niveau 3 - Saison 2013/2014 Organisation de plongées Questions / Réponses
  18. 18. Formation Niveau 3 - Saison 2013/2014 Organisation de plongées Merci pour votre attention Certains schémas de cette présentation sont extraits de Illustra-Pack II de Alain Foret Retrouvez-moi sur http://www.philjourdren.fr http://fr.slideshare.net/lizard2802 Twitter : @PhilJourdren

×