1
I - Les prépositions
1. Quels articles sont utilisés avec les noms de pays et de région?
Noms de pays
féminin singulier…...
2
III - Participe passé et temps composés
1. Morphologie du participe passé
Participe passé
dédié
transporté
allé
établi
f...
3
Il sert également à former les temps composés (passé composé, plus-que-parfait, futur antérieur,
conditionnel passé, etc...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La biographie - correction

203 vues

Publié le

La biographie (correction)

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
203
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La biographie - correction

  1. 1. 1 I - Les prépositions 1. Quels articles sont utilisés avec les noms de pays et de région? Noms de pays féminin singulier… Noms de pays masculin singulier… Noms de pays au pluriel… … commençant par en Europe en Iran aux Açores Une voyelle en Chine au Mali aux Maldives Une consonne 2. Quelles sont les prépositions utilisées pour indiquer la date? Dans le texte, on rencontre trois prépositions pour fournir la date : « en » pour annoncer avec précision l’année ; « vers » ou « aux alentours de » pour marquer le manque de précision. Attention: on ne dit jamais « dans le ». II - Les pronoms relatifs Exemple Mot remplacé (dans la phrase principale) Fonction du pronom relatif (dans la phrase subordonnée) qui lui a valu la célébrité Le travail Sujet qui désire parcourir le monde Celui (colui) Sujet que le géographe a recueillis Les renseignements Complément d’objet (sans préposition) qu'il a lus Les livres Complément d’objet (sans préposition) qu'il a proposée La vision Complément d’objet (sans préposition) qu'il a établie La méthode Complément d’objet (sans préposition) dont il a entendu augmenter ainsi le prestige Du roi de Sicile Complément d’objet (précédé de la préposition « de ») où il a fini ses jours. En Sicile Complément circonstanciel de lieu où il est lui-même allé, de ses propres souvenirs Les régions Complément circonstanciel de lieu Le pronom relatif, comme son nom l’indique, joue un double rôle. Tout d’abord, il relie deux propositions entre elles. C’est ce que, dans les grammaires scolaires, on appelle sa fonction. Il le fait en tant que pronom, c’est-à-dire qu’il substitue (‘‘pro’’- = ‘‘pour, à la place de’’) un nom (ou un autre pronom). C’est sa nature. Le mot « que » ne joue pas toujours ce rôle. Il s’agit parfois d’une conjonction, introduisant une proposition subordonnée. Ainsi, dans la phrase « il est généralement admis qu’il a vu le jour à Ceuta », « que » ne remplace rien : ce n’est pas un pronom. Il ne relie pas à proprement parler deux propositions de sens complet ; il introduit plutôt une proposition subordonnée qui complète la proposition principale. Sans cette proposition subordonnée, la proposition principale n’a pas de sens (« Il est généralement admis. ») Cette proposition subordonnée introduite par « que » est pour cela appelée proposition subordonnée complétive. Vous noterez que le pronom et la conjonction « que » s’élident devant une voyelle : « que » => « qu’ ».
  2. 2. 2 III - Participe passé et temps composés 1. Morphologie du participe passé Participe passé dédié transporté allé établi fini servi vu valu voulu fait écrit dit rendu entendu connu Désinence du part. pas. -é -i -u -t -u Désinence de l’infinitif -er -ir -oir -ire (consonne) + -re Exceptions mort (par)venu (sou/ob)tenu (par)couru couvert lu né (ad)mis (pour)suivi été (entre)pris Certaines étrangetés quant à la forme du radical n’ont pas été prise en considération ici. Ainsi le radical du participe passé de « vivre » n’est pas « viv-» mais « véc-». De même, alors qu’il suffit, pour trouver le radical du participe passé du verbe « voir » ou du verbe « vouloir », de supprimer la désinence « -oir », il faut, pour les verbes comme « devoir » ou « pouvoir », supprimer le groupe « voyelle + -voir ». De même, la forme « dû » n’a pas été retenue comme irrégulière, dans la mesure où l’accent circonflexe, présent seulement au masculin singulier, ne sert que d’éviter une homographie avec l’article « du ». Ce tableau n’est certes pas exhaustif mais constitue une bonne base de travail. En cas de doute, consultez un dictionnaire ou utiliser un conjugateur. 2. Natures et fonctions du participe passé - Substantif : donnée. - Adjectif : commandé, hérités, écrit, dit, connu. - Passé composé : né, mort, parvenues, vu, soutenu, vécu, poursuivi, pu, eu, parcouru, été, rendu, fini, fait, établi, entrepris, valu, dû, dédié, entendu, rendu, recueillis, lus, voulu, servi, allé, choisi, proposé, établie, conduit. - Voix passive : admis, transportés, obtenus. Le terme « participe » indique que le mot ainsi désigné participe de plusieurs natures : il est à la fois verbe et adjectif et peut également servir à former des substantifs, voire, pour le participe présent, des prépositions (« durant », « pendant », « nonobstant » ) ou des adverbes (« maintenant »). L'une de ses fonctions est de rentrer dans la composition de constructions verbales, grâce à des « auxiliaires » verbaux (‘‘auxiliaire’’= ‘‘qui aide’’) : « être » et « avoir » quasi exclusivement. On l’utilise ainsi - uniquement avec l'auxiliaire « être » - former la voix passive. Dans ce cas, comme en italien, il s'accorde en genre et en nombre avec le sujet du verbe « être ». Attention: on n’utilise jamais le verbe «venir» comme auxiliaire pour former la voix passive.
  3. 3. 3 Il sert également à former les temps composés (passé composé, plus-que-parfait, futur antérieur, conditionnel passé, etc). Comme en italien, il s'accordera avec le sujet si l'auxiliaire utilisé est l'auxiliaire «être». Il ne s'accordera jamais avec le sujet si l'auxiliaire est «avoir» mais s'accordera alors systématiquement avec le complément d'objet direct si ce dernier précède l'auxiliaire «avoir». « Les livres qu'il a lus » « Que », complément d'objet direct du verbe, est placé devant l'auxiliaire «avoir»; il remplace le nom « livres », masculin pluriel. Donc le participe passé s'accorde au masculin pluriel → « lus » 3. Le choix de l’auxiliaire Les temps composés se forment généralement grâce à l'auxiliaire « avoir », y compris le verbe « avoir » lui-même et le verbe « être » (« il a été »). Toutefois, certains verbes recourent à l'auxiliaire être: naître, mourir, s'établir, parvenir, se rendre, passer, aller, se servir. On rencontre dans cette dernière liste deux catégories de verbe : ● des verbes indiquant un mouvement, une « transition » : naître, mourir, venir, passer, aller ● des verbes réflexifs : s'établir, se rendre, se servir. On notera ainsi que les formes non réflexives établir, rendre et servir utilisent l'auxiliaire « avoir ».

×