Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Estefania almadinatou - emma - bilal - 6 - corrige

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Prochain SlideShare
resume_nf_1_[6] (new 1)
resume_nf_1_[6] (new 1)
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 1 Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Plus par louisemichelchampigny (20)

Publicité

Estefania almadinatou - emma - bilal - 6 - corrige

  1. 1. Faut-il vraiment partir vers l'inconnu pour survivre ? Le 2 Septembre 2015, sur une plage de Bodrum en Turquie, la journaliste Nilüfer Demir prend plusieurs photos d'un corps échoué sur la plage d'un enfant de 3 ans prénommé Aylan Kurdi. Après deux échecs d'asiles pour le Canada, « les autorités canadiennes ont cependant contesté cette version »². La famille Kurdi s'est dirigée vers l'Europe puis a pris un petit bateau de 5 mètres avec d'autres réfugiés. « Peu de temps après le départ, l’eau a commencé à s’infiltrer, les gens ont paniqué, certains se sont levés, faisant chavirer le bateau », a expliqué Abdullah Kurdi aux policiers, selon le rapport qui a fuité dans la presse turque. « J’ai d’abord pu retenir ma femme, mais mes deux enfants m’ont glissé des mains. »²* Les deux enfants ont été retrouvés échoués sur la plage et la photo du petit Aylan, 3 ans, a suscité de nombreuses émotions et réactions et a remis en question les conditions des migrants… La photo a réellement fait prendre conscience à l'Europe de l'ouest de la situation des migrants. Les Etats Européens ne sont pas contre accueillir les migrants en Europe mais ils ont besoin de l'aide de la Turquie car sans l'aide de la Turquie ils ne pourront pas accueillir les migrants. « Il faut «des règles claires», a averti le chef de l'État, en arrivant à Bruxelles. La libéralisation ne doit pas se faire «dans n'importe quelles conditions, avec des visas qui pourraient être accordés à des individus dont on ne connaîtrait pas exactement l'identité. (…) La France, avec d'autres pays, sera très attentive à ce que les conditions soient non seulement posées mais respectées» par les Turcs. Même tonalité de la part de la chancelière »²** Cette photo a fait le tour du monde très rapidement car la victime était un enfant et c'est choquant de voir un enfant échoué sur une plage alors que sa famille et lui voulaient juste fuir leur pays d'origine à cause des problèmes politiques. Suite à cet événement le monde a été touché par celui-ci qui a été tragique et qui est pourtant fréquent, touchant à la fois des enfants et des adultes qui ne sont pourtant jamais médiatisés. Une fois que l’histoire du petit Aylan a fait polémique sur les réseaux sociaux et dans les journaux, le monde a pris conscience de la misère dans laquelle vivent les migrants. Devons-nous nous préoccuper des places restreintes dans nos pays ou devons-nous nous mettre à la place de ces migrants qui ont tout abandonner pour avoir une vie meilleure et garder leurs familles en vie ? Oui, car il s’agit d’une question de vie ou de mort. Fuyant la guerre dans leur pays où ils ont toujours vécu ces réfugiés veulent trouver un endroit où ils puissent tout recommencer à nouveau. Sources : ² et ²* : Par Interim (Istanbul), Le Monde, le 04 /09/15 ²** : Jean-Jaques Mevel, le Figaro, le 15 /10 /15 BORGES Estefania (2GT8) CHAMPIN Emma (2GT8) RAISS Bilal (2GT8) TOURE Almadinatou (2GT8)

×