Successfully reported this slideshow.
Séjour au ski 2009
   SERRE CHEVALIER

ASSOCIATION SPORTIVE du LYCEE
       LOUISE MICHEL
par M. Lebel
             Yéti d’argent
        1989.1990.1992 à 1996,
           triple champion du
           monde de F...
La descente infernale
Les cimes enneigées,
le ciel étincelant de
bleu, un soleil des
tropiques… Je toise la
piste avec défi. Le
vide me regarde ...
Medhi tente de me
suivre, mais il a appris
à tourner avec son
frère Farid… Il perd le
contrôle et part dans
un filet de sé...
Une bosse, une
   deuxième, je
négocie tout cela
  facilement, et
j’atteins mach 3.
En passant, j’enrhume Maxime et
              Céline.
• Je vois Monsieur Le
  Ricousse ( bouquetin
  d’émeraude 2004, 2005
  et 2007 de janvier à
  octobre), quelques
  mètres ...
Je continue sur ma lancée. Je croise un
 chamois perdu dans le brouillard. Ah
           non, c’est Karim.
• Ma combinaison de ski
  doublée en amiante,
  créée par des
  vulcanologues islandais,
  commence à me tenir
  chaud, ma...
Sur le bas-côté
de la piste,
Serge est arrêté
et s’étonne de
pouvoir plier
son genou dans
un sens jusqu’ici
inconnu.
Plus loin, Umi enlace un
  arbre.
• Je dépasse bientôt
  Madame Vauzelle
  ( Marmotte de platine
  2004) qui, c’est notoire,
  maîtrise le chasse-
  neige c...
Je « carve » un peu, puis je « godille »
avant de repartir en « schuss ». Les
profs de l’ESF se sont arrêtés eux-aussi,
po...
. J’ai maintenant laissé assez de temps à Monsieur Pouthé (yack de bronze 2002,
 Sergent-chef des Chasseurs-Alpins d’Orléa...
Je ne trouve pas
Monsieur Pouthé,
alors j’accélère.
(J’apprendrai plus tard
qu’il s’est encore
perdu, avec son
groupe). Te...
Madame Genestier a
déjà déchaussé et me
sourit. Je me demande
alors comment elle a
fait pour tricher. Un
raccourci, j’imag...
Le soir, quand les
autres sont rentrés
épuisés, après avoir
triomphé à la
belotte coinchée
contre Kevin,
j’apprends à Elod...
• Alors, je vais jouer
  un peu à FIFA. Je
  débute mais après
  deux heures de
  jeu, je gagne
  toutes les parties,
  et...
• Alors, je rejoins la bis…
  discothèque locale
  récemment installée dans
  le réfectoire. D’abord
  timide, j’enchaîne ...
Demain, une autre journée de ski nous
              attend…
Tous mes remerciements à la super équipe des professeurs d’EPS qui m’ont
                  invité dans cette aventure géni...
Merci également à tous les élèves qui par leur sens de la vie en collectivité, le respect
qu’ils ont montré les uns envers...
Merci enfin à M. Larivière qui, ne pouvant partir, m’a proposé sa place. Je
           souhaite repartir prochainement en ...
Séjour Ski Lycée Louise Michel Champigny 2009
Séjour Ski Lycée Louise Michel Champigny 2009
Séjour Ski Lycée Louise Michel Champigny 2009
Séjour Ski Lycée Louise Michel Champigny 2009
Séjour Ski Lycée Louise Michel Champigny 2009
Séjour Ski Lycée Louise Michel Champigny 2009
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Séjour Ski Lycée Louise Michel Champigny 2009

1 090 vues

Publié le

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

Séjour Ski Lycée Louise Michel Champigny 2009

  1. 1. Séjour au ski 2009 SERRE CHEVALIER ASSOCIATION SPORTIVE du LYCEE LOUISE MICHEL
  2. 2. par M. Lebel Yéti d’argent 1989.1990.1992 à 1996, triple champion du monde de Finlande 1998 à 2000, Glisseur Emérite du Pas-de Calais 2004 et 2005, Grand-skieur tastevin de la Confrérie de Pomerol 2006, ceinture bleue de luge- septembre 2007
  3. 3. La descente infernale
  4. 4. Les cimes enneigées, le ciel étincelant de bleu, un soleil des tropiques… Je toise la piste avec défi. Le vide me regarde dans les yeux. Alors, je m’élance et prends de la vitesse. Les sapins défilent, j’atteins mach 2 tandis que mon ski gauche s’enflamme.
  5. 5. Medhi tente de me suivre, mais il a appris à tourner avec son frère Farid… Il perd le contrôle et part dans un filet de sécurité. Heureusement, Marie y est emmêlée depuis une heure et amortit sa chute.
  6. 6. Une bosse, une deuxième, je négocie tout cela facilement, et j’atteins mach 3.
  7. 7. En passant, j’enrhume Maxime et Céline.
  8. 8. • Je vois Monsieur Le Ricousse ( bouquetin d’émeraude 2004, 2005 et 2007 de janvier à octobre), quelques mètres devant. Devant ? Normal. Il est parti la veille. Du tourbillon de neige dans lequel je l’abandonne s’échappe une vieille chanson des années 80, « Bambou », sa raison d’être, son hymne.
  9. 9. Je continue sur ma lancée. Je croise un chamois perdu dans le brouillard. Ah non, c’est Karim.
  10. 10. • Ma combinaison de ski doublée en amiante, créée par des vulcanologues islandais, commence à me tenir chaud, mais je tiens bon.
  11. 11. Sur le bas-côté de la piste, Serge est arrêté et s’étonne de pouvoir plier son genou dans un sens jusqu’ici inconnu.
  12. 12. Plus loin, Umi enlace un arbre.
  13. 13. • Je dépasse bientôt Madame Vauzelle ( Marmotte de platine 2004) qui, c’est notoire, maîtrise le chasse- neige comme personne.
  14. 14. Je « carve » un peu, puis je « godille » avant de repartir en « schuss ». Les profs de l’ESF se sont arrêtés eux-aussi, pour apprendre. Ils applaudissent quand je passe.
  15. 15. . J’ai maintenant laissé assez de temps à Monsieur Pouthé (yack de bronze 2002, Sergent-chef des Chasseurs-Alpins d’Orléans depuis 1962) et à Madame Genestier (Grand Yéti d’or à poils ras 2008). Je mets la gomme et atteins mach 5. Il n’y a pas à dire : on voit vraiment le monde différemment quand on parcourt 1700 mètres par seconde…
  16. 16. Je ne trouve pas Monsieur Pouthé, alors j’accélère. (J’apprendrai plus tard qu’il s’est encore perdu, avec son groupe). Tel un météore, je prends feu en arrivant à quelques mètres du chalet. Le thermomètre de ma combinaison indique 430°C. Comme en plein été sur une plage de Mercure. Je fais quelques dérapages (deux suffisent, en fait) et m’immobilise parfaitement dans un raz de marée de neige.
  17. 17. Madame Genestier a déjà déchaussé et me sourit. Je me demande alors comment elle a fait pour tricher. Un raccourci, j’imagine.
  18. 18. Le soir, quand les autres sont rentrés épuisés, après avoir triomphé à la belotte coinchée contre Kevin, j’apprends à Elodie à gagner à la bataille corse. Malheureusement, elle continue de perdre.
  19. 19. • Alors, je vais jouer un peu à FIFA. Je débute mais après deux heures de jeu, je gagne toutes les parties, et les élèves me portent en triomphe. Je leur fais une démonstration de quelques techniques que, stupéfaits, ils essayent de reproduire, sans succès.
  20. 20. • Alors, je rejoins la bis… discothèque locale récemment installée dans le réfectoire. D’abord timide, j’enchaîne bientôt les pas plus rapidement, puis me lance dans une chorégraphie de lumière. Les flashes crépitent autour de moi, on voudrait que je n’arrête jamais, mais les autres aussi ont le droit de s’amuser. Je me retire donc sous les ovations méritées, vers ma chambre.
  21. 21. Demain, une autre journée de ski nous attend…
  22. 22. Tous mes remerciements à la super équipe des professeurs d’EPS qui m’ont invité dans cette aventure géniale.
  23. 23. Merci également à tous les élèves qui par leur sens de la vie en collectivité, le respect qu’ils ont montré les uns envers les autres, et leur solidarité aux membres du groupe, ont fait de ce séjour une réussite totale.
  24. 24. Merci enfin à M. Larivière qui, ne pouvant partir, m’a proposé sa place. Je souhaite repartir prochainement en sa compagnie.

×