Orper demain la terre

566 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
566
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
181
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Orper demain la terre

  1. 1. ŒUVRE DE RECLASSEMENT ET DE PROTECTION DES ENFANTS DE LA RUE Av du 27 octobre n°293/7 - 3ème rue Limete Kinshasa République Démocratique du Congo Tél. + 243 998 182 564 orperkin@yahoo.fr www.orper.org Participants au projet32 enfants âgés de 10 à 16 ans, issus de quatre centres du milieu fermé de lORPER : – 24 garçons : des homes Christian Mwanga (HCM) ; Augustin Modjipa (HAM) ; et de la Maison Arnold Jansen (MAJ) – 8 filles : du home Maman Suzane (HMS)encadrés par le Directeur pédagogique et léducateur responsable du BAE (Bureau dAnimationÉducative - culture et sport) de lORPER. "DEMAIN LA TERRE : LA JEUNESSE PREND LA PAROLELes enfants et jeunes de la rue de l’ORPER (Œuvre de Reclassement et de Protection des Enfantsde la Rue à Kinshasa, République Démocratique du Congo) parlent des effets de l’action del’homme et ses conséquences sur l’environnement à partir des images des endroits où la terreest en danger.Voici quelques images prises par les enfants de la rue de l’ORPER à Kinshasa pour illustrerl’impact négatif de l’action de l’homme sur la terre et sur lesquelles les enfants ont échangé.
  2. 2. 1. Exploitation des savanes et forêtsUn sol ôté de sa couverture végétale – lessivage – exploitation des petits champsagricoles sur les collines de l’Université de Kinshasa par les habitants des environs …Coupe des arbres pour alimenter les boulangeries de pain …....... la terre et seshabitants subissent des conséquences ...
  3. 3. Commerce des grumes pour quel avenir de la terre ?Des étendues de forêt en RD Congo dévastées par les effets de ce commerce.
  4. 4. Du bois et de la braise pour la cuisine dans un pays au potentiel hydroélectrique pouvant desservir toute lAfrique centrale.Fourgonnettes pleines de sacs de braise destinés à la vente. Imaginez combien de m3 debois pour un tas de sacs de braise comme ici ? La désertification avance sans reboisement.
  5. 5. 2. Occupation et lotissements anarchiques : des conséquences énormes Même des espaces marécageux remplis d’immondices sont en train d’être occupés pourd’éventuels lotissements.La flore et les amphibiens aquatiques vont disparaitre dans cet espace. Non respect des normes durbanisation.
  6. 6. Construction sur des terrains accidentés et le ravin menace les maisons. Un dépotoir d’immondices s’installe.3. Développement du petit commerce de survieDes produits de champs destinés à la vente exposés à même le sol en plein centre ville
  7. 7. Des artères et avenues de la ville deviennent des déversoirs où sachets d’emballages etdéchets jonchent le sol…Des quartiers entiers deviennent des petits marchés, des espaces verts disparaissent – lesenfants et les jeunes manquent despaces de jeux …4. Agriculture et FaimChamp d’oseille sur terrain sablonneux mais exposant le sol au lessivage et érosion
  8. 8. Incendie de la brousse pour préparer la culture des légumes et chasse pour attraper desrats et gibiers…Des petits enfants pêchent des poissons pour satisfaire leur appétit. Déjà, une tendance à allerdans la rue pour être libre de tout mouvement.
  9. 9. 5. La guerre et les conflits armésDessin pour illustrer les méfaits de la guerre : bombe, incendie, viol, violence, décès,déplacement des populations et réfugiés, sida, enfants exploités qui deviennent des enfantsde la rue, misère/pauvreté, peuple sans terre, recherche des nouvelles terres… 6. D’autres illustrations photographiéesAprès avoir mangé les biscuits, elle jette le sachet dans la rue au coin de la parcelle desvoisins. NON.
  10. 10. Ravin provoqué par les champs agricolesConstruction anarchique sur des sites instables. L’eau de ruissellement provoque desravins.
  11. 11. Les jeunes de lORPER, en pleine réflexion ...Devant cette menace que subit la terre, les jeunes et enfants de la rue de l’ORPER(à Kinshasa, en RD Congo) ont fait un constat sur ces images prises dans leur ville.Ils s’expriment et disent :"La destruction de notre terre est une action irresponsable de l’homme qui ensubit déjà les conséquences. Si nous assistons passifs à cette destruction, nosdescendances n’auront jamais les merveilles de la terre.Donc nos attitudes, comportements et actions doivent être ceux en faveur dela terre par : - Un accès de tous à l’éducation au développement durable, - Une communication qui change notre attitude, comportement et mentalité pour la sauvegarde et la protection de notre environnement, - Des bonnes politiques d’une gestion efficace et efficiente de notre environnementSinon quelle terre léguer pour des générations à venir si la destruction et lapollution avancent à ce rythme ? » (travaux réalisés en janvier et février 2012)
  12. 12. Directeur pédagogique : Théodore UBOLEÉducateur Responsable du BAE : Tony AKUNDIet les enfants de l’ORPER (prénoms) :– Home Christian Mwanga : Fils, Chaddrac, Yannick, Declercq, Hénoch– Home Augustin Modjipa : Daniel, Benjamin, Tito, Isaïe, Chaddrac, Jacques, Richard, Sarlin Dada, Glodi,– Maison Arnold Jansen : Almeida, Olivier, Jean-Pierre, Michael, Jeancy, Dieudonné, Bene, Gloire, Simon, Lisuku Mania– Home Maman Suzanne : Ruth, Elysée, Marie, Naomi, Patience, Gracia, Dorcas, Sarah Kinshasa 27 février 2012 En partenariat avec lassociation Coeur Soleil www.coeur-soleil.org

×