SlideShare une entreprise Scribd logo
L’intégration socioculturelle au Québec
Victor Armony
Professeur de sociologie, UQAM




Le grand défi au plan de l’intégration socioculturelle, elle-même absolument
nécessaire à l’intégration socioéconomique, est celui d’offrir la langue comme un
lieu de rencontre et de cohésion, la placer au cœur d’une démarche dans laquelle le
français n’est pas proposé comme une simple fonctionnalité ou comme une
contrainte, mais plutôt comme une fenêtre à un monde commun, à une culture
partagée. C’est pourquoi les approches coercitives, les limitations administratives
(par exemple, l’offre de services aux immigrants s’arrête après cinq de séjour), les
structurent qui séparent l’immigrant du reste de la société (par exemple en faisant
de l’intégration une « affaire d’immigrants » et non pas également de Québécois
dits « de souche ») me paraissent aussi inefficaces qu’injustes. Il faut voir
l’intégration d’une manière plus constructive et le secteur communautaire est, sans
doute, névralgique dans un tel contexte.


Dans l’amalgame qu’on fait parfois en mettant d’un côté les « immigrants » et de
l’autre les « Québécois de souche », nous perdons de vue la complexité de la
société, bien sûr, mais aussi nous voyons moins clair en ce qui concerne l’enjeu de
l’intégration car nous risquons de tomber dans le piège d’une dualité qui oppose un
« nous » à un « eux ».


D’abord, il est bien connu que la question des ressources dédiées aux immigrants,
particulièrement au plan des services de francisation, est cruciale et que, autant la
masse totale que sa distribution géographique (Montréal et régions, petites villes),


                                                                                        1
laisse beaucoup à désirer. Mais le problème de fond est celui du manque criant de
structures et de mécanismes qui articulent la francisation à la insertion concrète
dans les divers milieux d’activité, surtout en ce qui concerne la mise en œuvre de
véritables opportunités d’interaction et de réseautage entre personnes immigrantes
et personnes faisant partie de la majorité. Je ne veux surtout pas dévaloriser les
nombreuses initiatives – gouvernementales, des entreprises ou de la société civile –
qui se donnent justement pour but de faire précisément cela : la création de mesures
d’accompagnement, de jumelage, de parrainage. Mais le travail qui reste à faire
dans ce domaine est immense.


J’ose rêver, par exemple, à la création d’un modèle d’atelier interculturel qui
pourrait s’adapter et se généraliser à bien des espaces de la vie collective, où des
personnes immigrantes nouvellement arrivées, des personnes issues de
l’immigration qui sont déjà bien établies et des membres de la majorité enracinée
pourraient véritablement se rencontrer pour s’enrichir mutuellement, non seulement
fournissant ainsi un moyen d’acquisition ou de perfectionnement de la langue, mais
aussi valorisant du même coup le statut du français comme fondement de notre
civisme et de notre sentiment d’appartenance.




                                                                                       2

Contenu connexe

Similaire à Armony côte des neiges 2013 texte

Rapport connaissance reconnaissance
Rapport   connaissance reconnaissanceRapport   connaissance reconnaissance
Rapport connaissance reconnaissanceUNI
 
Guide RMH
Guide RMHGuide RMH
Guide RMH
slimane Hocini
 
Rapport faire societe commune
Rapport faire societe communeRapport faire societe commune
Rapport faire societe communeUNI
 
Rapprocher la culture et l’économie sociale et solidaire
Rapprocher la culture et l’économie sociale et solidaireRapprocher la culture et l’économie sociale et solidaire
Rapprocher la culture et l’économie sociale et solidaire
La French Team
 
Egalité des territoires et coopération
Egalité des territoires et coopérationEgalité des territoires et coopération
Egalité des territoires et coopération
Christophe Thiébault
 
Les actions du Conseil de l'europe en matière de migration
Les actions du Conseil de l'europe en matière de migrationLes actions du Conseil de l'europe en matière de migration
Les actions du Conseil de l'europe en matière de migration
European Economic and Social Committee - SOC Section
 
Egalité des territoires et coopération
Egalité des territoires et coopérationEgalité des territoires et coopération
Egalité des territoires et coopération
Christophe Thiébault
 
Synthèse de soutenance - Viva review
Synthèse de soutenance - Viva reviewSynthèse de soutenance - Viva review
Synthèse de soutenance - Viva reviewjuly789
 
Présentation du projet et des activités
Présentation du projet et des activitésPrésentation du projet et des activités
Présentation du projet et des activitésBassirou Ngom
 
Article adml63 17-03_2015
Article adml63 17-03_2015Article adml63 17-03_2015
Article adml63 17-03_2015
Ezéchiel Recorbet
 
L’association communautaire comme processus d’intégration ? - Une étude compa...
L’association communautaire comme processus d’intégration ? - Une étude compa...L’association communautaire comme processus d’intégration ? - Une étude compa...
L’association communautaire comme processus d’intégration ? - Une étude compa...
MuslimVlogger
 
Restitution évènement Ouishare, Nouvelle Aquitaine, la ruée vers l'ouest
Restitution évènement Ouishare, Nouvelle Aquitaine, la ruée vers l'ouestRestitution évènement Ouishare, Nouvelle Aquitaine, la ruée vers l'ouest
Restitution évènement Ouishare, Nouvelle Aquitaine, la ruée vers l'ouest
Alexandre Mezard
 
Rapport entrepreneuriat-culturel
 Rapport entrepreneuriat-culturel Rapport entrepreneuriat-culturel
Rapport entrepreneuriat-culturel
CRM Spectacle
 
201406 rapport entrepreneuriat-culturel
201406 rapport entrepreneuriat-culturel201406 rapport entrepreneuriat-culturel
201406 rapport entrepreneuriat-culturelechosentrepreneurs
 
Quel écrin participatif pour la jeunesse à l'horizon de la prochaine legislat...
Quel écrin participatif pour la jeunesse à l'horizon de la prochaine legislat...Quel écrin participatif pour la jeunesse à l'horizon de la prochaine legislat...
Quel écrin participatif pour la jeunesse à l'horizon de la prochaine legislat...Kevin Lognoné
 
Culture Acte 2 - rapport Lescure
Culture Acte 2 - rapport LescureCulture Acte 2 - rapport Lescure
Culture Acte 2 - rapport Lescure
REITER LEGAL
 
29 09 15 aap jeunesse
29 09 15 aap jeunesse29 09 15 aap jeunesse
29 09 15 aap jeunesse
Jean Jacques Gourhan
 
Flore berlingen.oui share_dec_2013._pdf
Flore berlingen.oui share_dec_2013._pdfFlore berlingen.oui share_dec_2013._pdf
Flore berlingen.oui share_dec_2013._pdf
Pascal Mandelbaum
 
L’inclusion des Roms et l’Unesco
L’inclusion des Roms et l’UnescoL’inclusion des Roms et l’Unesco
L’inclusion des Roms et l’Unesco
Valentin Cadiot
 

Similaire à Armony côte des neiges 2013 texte (20)

Rapport connaissance reconnaissance
Rapport   connaissance reconnaissanceRapport   connaissance reconnaissance
Rapport connaissance reconnaissance
 
Guide RMH
Guide RMHGuide RMH
Guide RMH
 
Rapport faire societe commune
Rapport faire societe communeRapport faire societe commune
Rapport faire societe commune
 
Rapprocher la culture et l’économie sociale et solidaire
Rapprocher la culture et l’économie sociale et solidaireRapprocher la culture et l’économie sociale et solidaire
Rapprocher la culture et l’économie sociale et solidaire
 
Egalité des territoires et coopération
Egalité des territoires et coopérationEgalité des territoires et coopération
Egalité des territoires et coopération
 
Les actions du Conseil de l'europe en matière de migration
Les actions du Conseil de l'europe en matière de migrationLes actions du Conseil de l'europe en matière de migration
Les actions du Conseil de l'europe en matière de migration
 
Egalité des territoires et coopération
Egalité des territoires et coopérationEgalité des territoires et coopération
Egalité des territoires et coopération
 
Synthèse de soutenance - Viva review
Synthèse de soutenance - Viva reviewSynthèse de soutenance - Viva review
Synthèse de soutenance - Viva review
 
Présentation du projet et des activités
Présentation du projet et des activitésPrésentation du projet et des activités
Présentation du projet et des activités
 
Article adml63 17-03_2015
Article adml63 17-03_2015Article adml63 17-03_2015
Article adml63 17-03_2015
 
L’association communautaire comme processus d’intégration ? - Une étude compa...
L’association communautaire comme processus d’intégration ? - Une étude compa...L’association communautaire comme processus d’intégration ? - Une étude compa...
L’association communautaire comme processus d’intégration ? - Une étude compa...
 
Restitution évènement Ouishare, Nouvelle Aquitaine, la ruée vers l'ouest
Restitution évènement Ouishare, Nouvelle Aquitaine, la ruée vers l'ouestRestitution évènement Ouishare, Nouvelle Aquitaine, la ruée vers l'ouest
Restitution évènement Ouishare, Nouvelle Aquitaine, la ruée vers l'ouest
 
L'animation socioculturelle des adultes en communauté française
L'animation socioculturelle des adultes en communauté françaiseL'animation socioculturelle des adultes en communauté française
L'animation socioculturelle des adultes en communauté française
 
Rapport entrepreneuriat-culturel
 Rapport entrepreneuriat-culturel Rapport entrepreneuriat-culturel
Rapport entrepreneuriat-culturel
 
201406 rapport entrepreneuriat-culturel
201406 rapport entrepreneuriat-culturel201406 rapport entrepreneuriat-culturel
201406 rapport entrepreneuriat-culturel
 
Quel écrin participatif pour la jeunesse à l'horizon de la prochaine legislat...
Quel écrin participatif pour la jeunesse à l'horizon de la prochaine legislat...Quel écrin participatif pour la jeunesse à l'horizon de la prochaine legislat...
Quel écrin participatif pour la jeunesse à l'horizon de la prochaine legislat...
 
Culture Acte 2 - rapport Lescure
Culture Acte 2 - rapport LescureCulture Acte 2 - rapport Lescure
Culture Acte 2 - rapport Lescure
 
29 09 15 aap jeunesse
29 09 15 aap jeunesse29 09 15 aap jeunesse
29 09 15 aap jeunesse
 
Flore berlingen.oui share_dec_2013._pdf
Flore berlingen.oui share_dec_2013._pdfFlore berlingen.oui share_dec_2013._pdf
Flore berlingen.oui share_dec_2013._pdf
 
L’inclusion des Roms et l’Unesco
L’inclusion des Roms et l’UnescoL’inclusion des Roms et l’Unesco
L’inclusion des Roms et l’Unesco
 

Plus de Les Lundis Québécois - CCLCDN

25 ans de rapprochement interculturel décodés au travers de ses archives (2)
25 ans de rapprochement interculturel décodés au travers de ses archives (2)25 ans de rapprochement interculturel décodés au travers de ses archives (2)
25 ans de rapprochement interculturel décodés au travers de ses archives (2)Les Lundis Québécois - CCLCDN
 
L'histoire des luttes sociales des jeunes au québec
L'histoire des luttes sociales des jeunes au québecL'histoire des luttes sociales des jeunes au québec
L'histoire des luttes sociales des jeunes au québec
Les Lundis Québécois - CCLCDN
 

Plus de Les Lundis Québécois - CCLCDN (9)

25 ans de rapprochement interculturel décodés au travers de ses archives (2)
25 ans de rapprochement interculturel décodés au travers de ses archives (2)25 ans de rapprochement interculturel décodés au travers de ses archives (2)
25 ans de rapprochement interculturel décodés au travers de ses archives (2)
 
Portraits des Femmes Noires du Québec
Portraits des Femmes Noires du QuébecPortraits des Femmes Noires du Québec
Portraits des Femmes Noires du Québec
 
En savoir plus
En savoir plusEn savoir plus
En savoir plus
 
Lq7 en savoir plus
Lq7 en savoir plusLq7 en savoir plus
Lq7 en savoir plus
 
Femmes noires au qc (2)
Femmes noires au qc (2)Femmes noires au qc (2)
Femmes noires au qc (2)
 
Forêts
ForêtsForêts
Forêts
 
Hydro québec
Hydro québecHydro québec
Hydro québec
 
Institutions fondatrices du québec
Institutions fondatrices du québecInstitutions fondatrices du québec
Institutions fondatrices du québec
 
L'histoire des luttes sociales des jeunes au québec
L'histoire des luttes sociales des jeunes au québecL'histoire des luttes sociales des jeunes au québec
L'histoire des luttes sociales des jeunes au québec
 

Armony côte des neiges 2013 texte

  • 1. L’intégration socioculturelle au Québec Victor Armony Professeur de sociologie, UQAM Le grand défi au plan de l’intégration socioculturelle, elle-même absolument nécessaire à l’intégration socioéconomique, est celui d’offrir la langue comme un lieu de rencontre et de cohésion, la placer au cœur d’une démarche dans laquelle le français n’est pas proposé comme une simple fonctionnalité ou comme une contrainte, mais plutôt comme une fenêtre à un monde commun, à une culture partagée. C’est pourquoi les approches coercitives, les limitations administratives (par exemple, l’offre de services aux immigrants s’arrête après cinq de séjour), les structurent qui séparent l’immigrant du reste de la société (par exemple en faisant de l’intégration une « affaire d’immigrants » et non pas également de Québécois dits « de souche ») me paraissent aussi inefficaces qu’injustes. Il faut voir l’intégration d’une manière plus constructive et le secteur communautaire est, sans doute, névralgique dans un tel contexte. Dans l’amalgame qu’on fait parfois en mettant d’un côté les « immigrants » et de l’autre les « Québécois de souche », nous perdons de vue la complexité de la société, bien sûr, mais aussi nous voyons moins clair en ce qui concerne l’enjeu de l’intégration car nous risquons de tomber dans le piège d’une dualité qui oppose un « nous » à un « eux ». D’abord, il est bien connu que la question des ressources dédiées aux immigrants, particulièrement au plan des services de francisation, est cruciale et que, autant la masse totale que sa distribution géographique (Montréal et régions, petites villes), 1
  • 2. laisse beaucoup à désirer. Mais le problème de fond est celui du manque criant de structures et de mécanismes qui articulent la francisation à la insertion concrète dans les divers milieux d’activité, surtout en ce qui concerne la mise en œuvre de véritables opportunités d’interaction et de réseautage entre personnes immigrantes et personnes faisant partie de la majorité. Je ne veux surtout pas dévaloriser les nombreuses initiatives – gouvernementales, des entreprises ou de la société civile – qui se donnent justement pour but de faire précisément cela : la création de mesures d’accompagnement, de jumelage, de parrainage. Mais le travail qui reste à faire dans ce domaine est immense. J’ose rêver, par exemple, à la création d’un modèle d’atelier interculturel qui pourrait s’adapter et se généraliser à bien des espaces de la vie collective, où des personnes immigrantes nouvellement arrivées, des personnes issues de l’immigration qui sont déjà bien établies et des membres de la majorité enracinée pourraient véritablement se rencontrer pour s’enrichir mutuellement, non seulement fournissant ainsi un moyen d’acquisition ou de perfectionnement de la langue, mais aussi valorisant du même coup le statut du français comme fondement de notre civisme et de notre sentiment d’appartenance. 2