SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  12
Télécharger pour lire hors ligne
La longueur de cet article est
comprise entre 75 et 125 mots.
Le titre de l'article est un élé-
ment important de votre bulle-
tin et doit être choisi avec soin.
Il doit résumer le contenu en
quelques mots et introduire le
lecteur au coeur de l'article.
Déterminez le titre avant
d'écrire l'article. Il vous aidera à
rester dans le sujet.
Voici quelques exemples : « Le
produit X, élu produit de l'an-
née », « Un nouveau produit qui
peut vous faire gagner du
temps ! », « La nouvelle cam-
pagne d'adhésion a pulvérisé
tous les records », ou « Une
nouvelle agence près de chez
vous ».
Voix du LycéenÇA ÉCOUTE, ÇA PARLE ET ÇA ÉCRITLe Trimestriel des « LFLiens »
Mai 2017, N° 0005
DANS CE
NUMÉRO :
ÉDITO 2
MODE 3
MEURTRE À VENISE 4
ENGLISH CORNER:
WHO AM I ? 5
INTERVIEW EXCLU-
SIVE: JOURNÉE
MONDIALE DE LA
PHILO
7
COIN OTAKU 8
VOYAGE NOSTAL-
GIQUE: COTIÈRE
« ACCRA 2017 »
9-11
DIS MOI COMMENT TU T’HABILLES, JE TE DIRAI
QUI TU ES ET D’OÙ TU VIENS
LE COIN OTAKU :
KUROSHITSUJI
ENGLISH CORNER
VOYAGE NOSTALGIQUE: « COTIÈRE ACCRA 2017 »
P A G E 2
EDITORIAL: UN NOUVEAU CHAPITRE COMMENCE, UN AUTRE SE TERMINE
La Voix du Lycéen est prête à se
faire entendre de nouveau. Après
une (très) longue absence, voici
enfin la renaissance du phénix des
mots. Pour commencer rendons
hommage à un vétéran de l’infor-
mation qui a fait entendre pendant
30 ans sur RFI, les mots de Laurent
SADOUX continueront de résonner
dans les oreilles de tous ses audi-
teurs. Nous gardons aussi en mé-
moire le bref passage de sur terre
de notre chère camarade Marie-
Françoise AHADZI-NONOU, de la
classe de 2nde,qui a laissé cette
trace indélébile de manque dans
nos cœurs, en nous quittant le 20
Février dernier. En sa mémoire éter-
nelle, nous nous invitons à faire la
paix avec nous-même et avec les
autres. Nous ouvrirons ensuite vos
armoires, à la recherche de votre
identité : La mode, être ce que
l’on porte. Puis, direction à Venise
et ses Gondoles pour notre nou-
velle « meurtre à Venise » qui tein-
tera les eaux de la ville de rouge
écarlate. « To be or not to be ?
That is the question » disait le Ha-
mlet du grand Shakespeare. Il au-
rait surement apprécié « Who am
I ? » notre réponse à cette ques-
tion existentielle et tout ça in en-
glish please. Passons maintenant
un petit moment ensemble à la
découverte de L’Institut Français
du Togo et vivons l’humour avec
la rubrique « MDR » avant de con-
naitre les réponses de notre profes-
seur et philosophe Mr Olivier GA-
RAT interviewé par notre journal à
l’occasion de la journée internatio-
nale de la philosophie. Enfin « Le
coin OTAKU » vous emmène à la
rencontre de Ciel Phantomhive et
de tout son personnel dans
« Kuroshitsuji » de Yana TOBOSO.
Faites avec nous, un petit voyage
nostalgique de la Côtière, à Accra,
avec des images. Avant que vous
n’entamiez cette nouvelle parution
de votre journal, toute l’équipe se
permet donc de vous citer ces
quelques mots : « Surpass your li-
mits. Right here. Right now. » Yami
Sukehireo, Black Clover .
grandes voix. Le monde du journalisme a
perdu un Grand Homme.
« Prenez soin de vous, chaque jour est une
vie… Travaillez à la beauté des choses ».
Cette célèbre phrase devenue formule ma-
gique qui a inspiré bon nombre de journa-
listes, nous ne l’entendrons plus sur RFI. Son
auteur n’est plus. Laurent SADOUX, une voix
hors-norme, un présentateur qui sait créer
une harmonie entre le journalisme et l’hu-
mour, pour qui le micro était un jouet, s’est
éteint le jeudi 30 Mars 2017, à l’âge de 49
ans. L’émission « Afrique Midi » perd son
« Michel-Ange » ; RFI perd une de ses plus
V O I X D U L Y C É E N
HOMMAGE A LAURENT SADOUX
Rédacteur en Chef
Toute l’équipe de La Voix du Lycéen
te dit « Repose en Paix »
Et te promet
de « travailler
à la beauté
des choses »
Harold MENSAH-ATTOH
La Rédaction
P A G E 3M A I 2 0 1 7 , N ° 0 0 0 5
LA MODE: DIS-MOI COMMENT TU T’HABILLE, JE TE DIRAI QUI TU ES ET D’OÙ TU VIENS
La mode désigne la ma-
nière de s’habiller au fil des
époques et selon une ré-
gion donnée (la mode ves-
timentaire).
C’est un phénomène impli-
quant le regard qu’elle ren-
voie, les codes qu’elle im-
pose et le goût individuel.
La mode concerne non
seulement les vêtements,
mais aussi les accessoires
de beauté.
Elle est déterminée par
d’autres facteurs. Pour
ceux qui la suivent.
C’est un moyen d’affirmer :
 Son groupe et son
rang social : ainsi nous
pouvons en déduire
que la mode permet
de se distinguer. Elle
met une différence
entre la classe supé-
rieur, la moyenne et la
basse.
 Son pouvoir d’achat et
sa personnalité.
 Son métier, sa profession
parfois.
Le bénéfice et le succès pour
les créateurs qui imitent un
moyen commode.
La mode de nos jours est re-
nouvelée selon un système de
saisons d’une période donnée.
Le modéliste prend à son
compte les dessins techniques
afin de réaliser un patron du
vêtement. La mode et l’habil-
lement mettent en place les
inégalités. Elle a une responsa-
bilité dans les principaux en-
jeux sociaux et environnemen-
taux.
Pourtant à Paris (capital de
la mode) 300 diplômes sor-
tent des écoles spécialisées
tous les ans, mais moins de
dix resteront sur le devant de
la scène par décennie .
Patricia KOMBATE
P A G E 4
V O I X D U L Y C É E N
MEURTRE À VENISE
Bonjour, je m’appelle Allie Crowe, j’ai 16 ans et je suis
une photographe de génie (en tout cas c’est ce que
me disent mes amis).
Avec ma classe d’italien nous allons à Venise pour
pouvoir assister au carnaval. J’ai trop hâte de prendre
en photo les personnes déguisées! Toutes ces belles
couleurs, ces masques…
On va bientôt atterrir, je le sens parce qu’on perd de
l’altitude. J’allais fermer les yeux quand j’entendis
l’hôtesse faire son speech habituel, « Chers passagers,
nous allons nous préparer à l’atterrissage. Veuillez at-
tacher vos ceintures, etc… ».
Izzy, qui était assise à côté de son frère Doug (on était
placé par ordre alphabétique), se tourna vers moi et
s’écria toute excitée :
« -Venise, à nous deux !
-Calme-toi, ce n’est que Venise pas Los Angeles, la
taquina-je
Faussement vexée, elle me rétorqua :
-Tu peux parler ! Tu m’as harcelé pendant trois se-
maines, juste pour ce que tu voulais amener, alors
qu’on ne reste que moins de deux semaines. »
J’allais lui répondre quand la secousse que provoqua
l’avion en se posant me coupa le souffle. En enten-
dant un gémissement je jetai un coup d’œil compatis-
sant à ma voisine (une certaine Celia) qui n’avait pas
l’air très à l’aise.
« -Ça va ?
Elle me répondit en secouant la tête :
-J’ai les oreilles qui sifflent.
-Ne t’inquiète pas, ça va passer, la rassura-je
-Non, ça avait commencé bien avant l’annonce de
l’hôtesse.
-Tu veux un chewing-gum ?
-Je ne vois pas en quoi ça va m’aider, lâcha-t-elle
-Mais si. Mâcher quelque chose dans ton cas fait bou-
ger la mâchoire et déboucher les oreilles. »
Je lui tandis un Style, qu’après un merci, elle enfourna
dans sa bouche.
L’instant d’après, madame D’Arezzo passa pour nous
dire de rassembler nos affaires. Je pris le sac sous mon
siège. Puis je me mis dans l’allée pour récupérer mon
bagage à main, qui était au fond, donc hors
d’atteinte pour moi. Je réussi à tirer la sangle vers moi
quand une main me pris mon sac à ma place :
« -Laisse, je vais le faire…
-Qu’est-ce-qui ne va pas Doug ? Ce n’est pas dans
tes habitudes d’être aussi galant, le coupa-je en haus-
sant un sourcil.
-J’ai vu que tu galérais et je me suis dit qu’une naine
comme toi ne pouvait pas y arriver toute seule.
-Hum, dis-je en levant les yeux au ciel, tu viens de
perdre un sur cent pourcent.
-Il me reste combien de pourcentage ?
Je fis semblant de réfléchir.
-Il t’en reste… zéro !!
-Tu es vraiment rancunière, tout ça parce que je t’ai
traitée de naine.
-Si tu veux je t’appelle le macho. Non ça te ferait trop
plaisir.
Izzy qui jusqu’à là c’était contentée d’écouter, inter-
venue.
-Eh ! Vous bloquez le passage, vous aurez le temps de
flirter après. »
Avec ses 1m70 et ses cheveux blond platine aux
pointes bleu électrique, elle se distinguait très bien de
son frère qui avait gardé la couleur naturelle de ses
cheveux, c’est-à-dire caramel (comme mes yeux).
Après les formalités, on arriva sur le parking d’où un
bus nous amènera à notre hôtel.
LA NOUVELLE D’ OCÉANE AHOUANDJINOU
À Suivre...
P A G E 5M A I 2 0 1 7 , N ° 0 0 0 5
When you look at the mirror, what do you
see? Do you see the real you or you only
see an Image of yourself being reflected
back to you? Have you ever wondered to
know who you really are? Have you ever
questioned yourself in order to figure out if
your times are well spent? No matter what
your answer to these questions may be, do
not panic because it is a normal thing. These
questions help you to become more con-
scious of your existence. If your heart desire
is to have suitable answers to them, then this
article is for you.
Birds are programmed to fly and fishes are
made to live in the sea. Each animal knows
its ability and can easily do what it is pro-
grammed to do. Every living being has a
function that is attached to its kind .You are
unique and very precious and important
than you think you are. The way you look ,
the way you speak ,your shape, your skin
color ,your language, your gender, every-
thing about you is for a purpose .Be proud
of who you are. Nobody is as beautiful,
handsome and intelligent as you are. You
are just the perfect example of perfection.
There is something that has to be done and
that particular thing can only be done by
you. Do you now see how important you
are to the World? So do not even look
down on yourself no matter what the cir-
cumstances may be .Stop dreaming to be-
come like someone else and stop living
someone else’s life. You have your life’s pur-
pose to accomplish and, it is high time you
start working it out. Someone out there is
looking up to you. Your life purpose is your
personal DNA here on Earth. You never can
tell how far you can go, if only you believe
in yourself. You have greatness in you.
You may be facing so many challenges
now; but I am here to tell that those chal-
lenges are not as great as you are.
You are more powerful than they are. They
are just for a while. Be strong and keep
moving because you are meant to over-
come them. Before an Engineer will make a
car, he counts the problems it may encoun-
ter in future. Therefore, there is always a
way out for you.
You can easily be anything you really want
to be if only you believe in yourself. Stop fo-
cusing on the things you do not have. Make
a perfect use of the things you have. Did
you enjoy this article? I hope yes, so get
ready for the next edition in which you will
have some tips on ‘’ How to know our divine
and Earthly goals in life’’
ENGLISH CORNER: ‘’Who am I? ‘’
Samuel NDUKWE
P A G E 6
« Pour attirer l'attention de vos lecteurs,
insérez ici une phrase ou une citation
intéressante tirée de l'article. »
-partie adulte: c'est un endroit
où on peut lire: des essais, des
romans, des textes de théâtre,
des livres approfondis sur la
médecine, l'économie, la ges-
tion… La culturethèque: c'est
une bibliothèque en ligne. Il
faut s'inscrire pour y accéder.
Le fonds TOGO est un endroit
où on peut trouver des infor-
mations sur le Togo depuis
L'IFT est un institut composé d'une
médiathèque, de la culture
thèque, du fonds Togo…
La médiathèque est séparée en 2
parties :
-partie jeunesse : c'est un endroit
où on peut lire: des mangas, des
livres jeunesses, des bandes dessi-
nés...
1930 à nos jours en parchemins et
en livres…
L'IFT est un endroit qui nous aide
tous à améliorer notre culture per-
sonnel et pour notre propre plai-
sir… Je vous encourage à vous
inscrire pour profiter de tous ce-
la…
V O I X D U L Y C É E N
INSTITUT FRANÇAIS DU TOGO
M.D.R …
Un voleur s'introduit dans une maison. Il prend la
télévision, des bijoux, de l'argent ...
Lorsqu'il s'apprête à partir, une voix enfantine lui de-
mande :
- Monsieur, vous ne pourriez pas prendre mon bulle-
tin scolaire aussi ?
Un homme se rend chez le dentiste. Ce dernier
l'examine :
- Toutes vos dents sont en or !
- Justement, j'aimerais que vous installiez une
alarme.
Toto est en train de faire ses leçons il demande à
sa mère :
-Tu as déjà été à l'école maman?
-Oui, pourquoi tu me poses cette question mon chéri?
-Non, non rien c'est juste que Sandrine à l'école ma
dit que tu ne savais plus écrire!!!!
-Pourquoi elle ta dit ça hein!!!
-C'est parce qu'elle ma dit qu'un jour tu ne voulais pas
signer le contrat est comme tu leur avais dit que tu ne
savais plus s’il fallait marquer des lettres tout le monde
avait cru que tu ne savais plus écrire!!!!Mais comme tu
ne c'est plus écrire tu peux sans doute ne pas pouvoir
signer mon livret hein.
-Non c'est juste que je ne me souviens plus que je n'avais
pas signé ce contrat, pourtant je l'ai fait. Pourquoi tu me
dit ça hein? Tu me caches quelque chose toi.
-Non c'est juste que sans faire exprès j'ai dû trouver une
excuse pour louper l'école.
-Je te garantis que tu es mal, mon petit, très mal, je te
signale au cas où tu ne le saurais pas......
Source: www.blague-drole.net
Gloria BEDI
INTERVIEW EXCLUSIVE: JOURNEE MONDIALE DE LA PHILOSOPHIE
P A G E 7M A I 2 0 1 7 , N ° 0 0 0 5
Qu'est-ce que la philosophie ?
L'une des questions qui nous préoc-
cupe le plus est de définir cet art de
vivre devenu une matière décisive
de l'année de terminale. À cette
question, la réponse a été la sui-
vante :
«la philosophie est une façon de
penser la complexité du monde
avec des idées complexes appelées
concepts. Le philosophe est celui qui
fabrique des concepts. L'artiste créer
des œuvres d'arts, le technicien des
objets techniques, le philosophe est
quand à lui un créateur de con-
cepts c'est à dire de conceptions du
monde sous forme d'idées qui per-
mettent de penser la réalité dans
toute sa complexité. À partir de
cette pensée complexe le philo-
sophe espère trouver une sagesse
pour mieux vivre cette complexité
de façon harmonieuse par rapport
au monde, aux autres et à lui-
même.»
Les philosophes sont ils des fous ?
Pour nous les profanes, les philo-
sophes sont des fous. Vous savez ?
Le genre de personne qui vous dit
«que philosopher c'est douter de tout
et donc douter que philosopher c'est
douter de tout» comme le fameux
professeur de philosophie dans les
Profs 2. Et bien non. Voici la ré-
ponse de notre professeur de phi-
losophie:
«Cette idée est paradoxale car le
but de toute philosophie est d'ac-
céder à la sagesse. Au départ ce
sont les hommes et le monde qui
sont fous et c'est à cette folie du
monde et des hommes qu'il faut
répondre par la philosophie c'est à
dire par une sagesse qui permet
justement d'éviter cette folie. La
philosophie est donc ce qui règle
le problème de la folie.»
Quelle est l'utilité de la philosophie
aujourd'hui ?
La philosophie ? Ce truc aussi mort
que la langue grecque ou le la-
tin ? Qui ça intéresse ? Et bien la
philosophie est toujours présente
tout autour de nous. Simplement à
quoi sert elle ?
«La philosophie sert d'abord à dé-
velopper l'esprit critique, elle
donne une forme d'espérance à
travers la sagesse. Elle est là finale-
ment pour conduire les hommes à
la liberté»
Le «18 blanc», mythe ou réalité ?
Vous en avez peut-être déjà en-
tendu parler de cette histoire à la
fois impensable et troublante. Un
élève de Terminale aurait reçu
comme sujet de philosophie au
BAC, ''Qu'est-ce que prendre un
risque ?''. Notre élève, dans un
élan de hardiesse (ou de folie) au-
rait donc répondu ''prendre un
risque c'est ça'' et aurait rendu
une feuille blanche ce qui lui a
valu une très bonne note. Voici
l'avis de Mr Garat sur le sujet :
«C'est n'est pas possible. Déjà
d'un point de vue strictement
scolaire car à un examen, on
essaye d'évaluer les compé-
tences des élèves et là il n'y a
aucune compétence évaluée
donc ce serait injuste vis-à-vis
des autres élèves mais surtout
d'un point de vue philoso-
phique c'est complètement
insensé puisque pour penser le
risque il faut d’abord y réfléchir
et justement prendre des
risques ce n'est jamais faire
n'importe quoi. C'est toujours un
calcul rationnel où on mesure
des chances de réussites alors
que là il s'agit juste de jouer à la
roulette russe or prendre un
risque, ce n'est pas jouer à la
roulette russe. Ce n'est pas
prendre un risque donc c'est un
hors-sujet.
Comment rendre la matière
philosophique moins difficile ?
La dissertation de philo, le cau-
chemar des élèves. Comment
dompter cette matière ?
«Mon conseil serait de ne pas
avoir peur de penser, de ne
pas avoir peur de la difficulté. Il
faut se dire que plus c'est diffi-
cile, plus c'est intéressant, plus
ça doit éveiller notre curiosité ,
notre désir de savoir et de com-
prendre. Il faut se réjouir de la
difficulté au lieu de la fuir. C'est
la première et la seule attitude
recevable.»
Un grand merci à Mr Garat
d'avoir pris de son temps pour
nous répondre.
L’UNESCO a instauré une journée internationale de la philosophie tous les
troisième Jeudi du mois de Novembre. La dernière en date fut celle du 17
novembre 2016. À cette occasion, notre journal a réussi à obtenir le lundi
14 novembre 2016 un représentant du corps enseignant mais aussi du
monde universel de la philosophie. Mr Olivier GARAT, professeur de philo-
sophie dans notre lycée a accepté de répondre à 5 questions que nous lui
avons posées.
Harold MENSAH-ATTOH
P A G E 8
apparaît d’ailleurs dans le
tome 5). Le comte Ciel
Phantomhive est le maître
du manoir Phantomhive
(c’est logique non ?). Il a à
son service un personnel
inégalable.
-Sebastian, le majordome
parfait, Finnian, le jardinier
enjoué, May Linn, la
femme de chambre mala-
droite, Bardroy, le cuisinier
pas très doué.
En plus de leur côté « spé-
cial », ils ont tous un secret
encore plus incroyable. Je
laisse le soin à ceux qui le
liront de percer le mystère
Kon’ichiwa amis OTAKU et
bonjour à tous. Les amateurs
de culture nipponne et de
jap-anime connaîtront peut-
être ce manga. Il s’agit de
BLACK BUTLER (Kuroshitsuji
en japonais.), un manga de
Yana TOBOSO paru aux édi-
tions KANA (qui a édité entre
autre NARUTO) catégorie
DARK. Voici un petit résumé
de l’histoire.
(Résumé qui se trouve à l’ar-
rière du tome 1) « Sebastian
est majordome au service
de Ciel Phantomhive, héritier
d’une grande famille de la
noblesse anglaise.» L’histoire
se déroule dans l'Angleterre
du 18ème siècle (très réa-
liste) sous le règne de la
grande reine Victoria (qui
de ce personnel unique en
son genre.
Si je devais donner une note
comprise entre 1 et 5 à
BLACK BUTLER, je lui attribue-
rais sans hésiter 3,5 ou 4.
Je vous conseille aussi ces
mangas qui méritent facile-
ment (à mon avis) 4,5 ou 5. Il
y a BLOODY CROSS, PANDO-
RA HEARTS ou SHIGENKI NO
KYOJIN (« attaque des titans
») que je vous présenterai
en animé si j’en ai l’occa-
sion). Pour ceux qui aiment
le gore, il y a TOKYO GHOUL
et KING'S GAME.
Sur ce je vous dis Sayonara
et à la prochaine.
V O I X D U L Y C É E N
COIN OTAKU:
HMA
VOYAGE NOSTALGIQUE: COTIÈRE « ACCRA 2017 »
P A G E 9M A I 2 0 1 7 , N ° 0 0 0 5
P A G E 1 0
V O I X D U L Y C É E N
VOYAGE NOSTALGIQUE: COTIÈRE « ACCRA 2017 »
P A G E 1 1M A I 2 0 1 7 , N ° 0 0 0 5
VOYAGE NOSTALGIQUEL’ÉQUIPE
Directeur de Publication:
M. Stéphane GIRARD
Rédacteur en Chef:
Harold MENSAH-ATTOH
Editeur en Chef:
Océane AHOUANDJINOU
Secrétariat de rédaction:
Pascaline ADANDJI
Photographie:
Erwin AMOUZOU-AMETODZI
Responsable Pédagogique:
Roger KOWOU
Project Manager:
Isaac SABI
Comité de rédaction:
Gloria BEDI, Pascaline ADANDJI,
Océane AHOUANDJINOU, Samuel
NDUKWE, Patricia KOMBATE,
Harold MENSAH-ATTOH .
Relecture et Correction:
M. Stéphane GIRARD,, M. Roger KOWOU,
Harold ATTOH-MENSAH
Photoreporter et Envoyé Spécial:
Erwin AMOUZOU-AMETODZI
WWW.LFL-TOGO.ORG
En mémoire éternelle de notre chère amie et camarade
Marie-Françoise AHADZI-NONOU
1ère S1
2nde2
2nde 3
1ère ES
1ère L
1ère S2
Tle L
Tle ES1
Tle ES2
Tle S1
Tle S2
L’Admi-
nistration
Le per-
sonnel Le LFL
6ème 1
6ème 2
6ème 3
5ème 1
5ème 2
5ème 3
4ème1
4ème2
4ème3
3ème1
2nde 1
3ème3
3ème2
NOUS T’AIMONS
PAIX À TON ÂME

Contenu connexe

Similaire à Voix du lycéen 0005

Ta_deuxieme_vie_commence_quand_-_Giordano_Raphaell.pdf
Ta_deuxieme_vie_commence_quand_-_Giordano_Raphaell.pdfTa_deuxieme_vie_commence_quand_-_Giordano_Raphaell.pdf
Ta_deuxieme_vie_commence_quand_-_Giordano_Raphaell.pdfMatriochkasMatriochk
 
LA GAZETTE DE MARCEL ROSE N°1 ANNEE 69
LA GAZETTE DE MARCEL ROSE N°1 ANNEE 69LA GAZETTE DE MARCEL ROSE N°1 ANNEE 69
LA GAZETTE DE MARCEL ROSE N°1 ANNEE 69LAGAZETTEDEMARCELROSE
 
Le bon
Le bonLe bon
Le bonbois
 
La gazette de Marcel Rose - numéro 0 - L'union rose
La gazette de Marcel Rose - numéro 0 - L'union roseLa gazette de Marcel Rose - numéro 0 - L'union rose
La gazette de Marcel Rose - numéro 0 - L'union roseLAGAZETTEDEMARCELROSE
 
Interview je ne me souviens plus très bien
Interview je ne me souviens plus très bienInterview je ne me souviens plus très bien
Interview je ne me souviens plus très bienperditaens
 
Le Jalon No. 10 - CERF Niagara mars 2016
Le Jalon No. 10 - CERF Niagara mars 2016Le Jalon No. 10 - CERF Niagara mars 2016
Le Jalon No. 10 - CERF Niagara mars 2016Gerry P. Côté, CD
 
Zest n°76 - novembre 2016
Zest n°76 - novembre 2016Zest n°76 - novembre 2016
Zest n°76 - novembre 2016Louise Rigollier
 
Malakocktail 70 (hiver 2012-2013)
Malakocktail 70 (hiver 2012-2013)Malakocktail 70 (hiver 2012-2013)
Malakocktail 70 (hiver 2012-2013)Malakocktail
 
08 Les Meilleures Phrases Du Jour
08 Les Meilleures Phrases Du Jour08 Les Meilleures Phrases Du Jour
08 Les Meilleures Phrases Du Jourwestberti71
 
08 Les Meilleures Phrases Du Jour
08 Les Meilleures Phrases Du Jour08 Les Meilleures Phrases Du Jour
08 Les Meilleures Phrases Du Jourwestberti71
 
Campus mag etudiant avril 2015
Campus mag etudiant avril 2015Campus mag etudiant avril 2015
Campus mag etudiant avril 2015Laetitia Naon
 
Fra c1 cl_jun2015
Fra c1 cl_jun2015Fra c1 cl_jun2015
Fra c1 cl_jun2015masperez
 
Article sur "Le temps des c(e)rises" dans le magazine Start
Article sur "Le temps des c(e)rises" dans le magazine StartArticle sur "Le temps des c(e)rises" dans le magazine Start
Article sur "Le temps des c(e)rises" dans le magazine StartPascal Flamand
 
Corrige DELF_B1_Book.pdf
Corrige DELF_B1_Book.pdfCorrige DELF_B1_Book.pdf
Corrige DELF_B1_Book.pdfssuser8a6fbb
 
Interview identité
Interview identitéInterview identité
Interview identitéperditaens
 
Le corps pour la classe
Le corps pour la classeLe corps pour la classe
Le corps pour la classePatty Mendoza
 

Similaire à Voix du lycéen 0005 (20)

Voix du Lycéen 0001
Voix du Lycéen 0001Voix du Lycéen 0001
Voix du Lycéen 0001
 
11 fr b
11 fr b11 fr b
11 fr b
 
11 fr b
11 fr b11 fr b
11 fr b
 
Ta_deuxieme_vie_commence_quand_-_Giordano_Raphaell.pdf
Ta_deuxieme_vie_commence_quand_-_Giordano_Raphaell.pdfTa_deuxieme_vie_commence_quand_-_Giordano_Raphaell.pdf
Ta_deuxieme_vie_commence_quand_-_Giordano_Raphaell.pdf
 
LA GAZETTE DE MARCEL ROSE N°1 ANNEE 69
LA GAZETTE DE MARCEL ROSE N°1 ANNEE 69LA GAZETTE DE MARCEL ROSE N°1 ANNEE 69
LA GAZETTE DE MARCEL ROSE N°1 ANNEE 69
 
Le bon
Le bonLe bon
Le bon
 
La gazette de Marcel Rose - numéro 0 - L'union rose
La gazette de Marcel Rose - numéro 0 - L'union roseLa gazette de Marcel Rose - numéro 0 - L'union rose
La gazette de Marcel Rose - numéro 0 - L'union rose
 
Interview je ne me souviens plus très bien
Interview je ne me souviens plus très bienInterview je ne me souviens plus très bien
Interview je ne me souviens plus très bien
 
Le Jalon No. 10 - CERF Niagara mars 2016
Le Jalon No. 10 - CERF Niagara mars 2016Le Jalon No. 10 - CERF Niagara mars 2016
Le Jalon No. 10 - CERF Niagara mars 2016
 
Zest n°76 - novembre 2016
Zest n°76 - novembre 2016Zest n°76 - novembre 2016
Zest n°76 - novembre 2016
 
Malakocktail 70 (hiver 2012-2013)
Malakocktail 70 (hiver 2012-2013)Malakocktail 70 (hiver 2012-2013)
Malakocktail 70 (hiver 2012-2013)
 
08 Les Meilleures Phrases Du Jour
08 Les Meilleures Phrases Du Jour08 Les Meilleures Phrases Du Jour
08 Les Meilleures Phrases Du Jour
 
08 Les Meilleures Phrases Du Jour
08 Les Meilleures Phrases Du Jour08 Les Meilleures Phrases Du Jour
08 Les Meilleures Phrases Du Jour
 
Campus mag etudiant avril 2015
Campus mag etudiant avril 2015Campus mag etudiant avril 2015
Campus mag etudiant avril 2015
 
CrOuSMOPOLITAN N°2
CrOuSMOPOLITAN N°2CrOuSMOPOLITAN N°2
CrOuSMOPOLITAN N°2
 
Fra c1 cl_jun2015
Fra c1 cl_jun2015Fra c1 cl_jun2015
Fra c1 cl_jun2015
 
Article sur "Le temps des c(e)rises" dans le magazine Start
Article sur "Le temps des c(e)rises" dans le magazine StartArticle sur "Le temps des c(e)rises" dans le magazine Start
Article sur "Le temps des c(e)rises" dans le magazine Start
 
Corrige DELF_B1_Book.pdf
Corrige DELF_B1_Book.pdfCorrige DELF_B1_Book.pdf
Corrige DELF_B1_Book.pdf
 
Interview identité
Interview identitéInterview identité
Interview identité
 
Le corps pour la classe
Le corps pour la classeLe corps pour la classe
Le corps pour la classe
 

Dernier

Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 37
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 37
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 

Dernier (16)

Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 

Voix du lycéen 0005

  • 1. La longueur de cet article est comprise entre 75 et 125 mots. Le titre de l'article est un élé- ment important de votre bulle- tin et doit être choisi avec soin. Il doit résumer le contenu en quelques mots et introduire le lecteur au coeur de l'article. Déterminez le titre avant d'écrire l'article. Il vous aidera à rester dans le sujet. Voici quelques exemples : « Le produit X, élu produit de l'an- née », « Un nouveau produit qui peut vous faire gagner du temps ! », « La nouvelle cam- pagne d'adhésion a pulvérisé tous les records », ou « Une nouvelle agence près de chez vous ». Voix du LycéenÇA ÉCOUTE, ÇA PARLE ET ÇA ÉCRITLe Trimestriel des « LFLiens » Mai 2017, N° 0005 DANS CE NUMÉRO : ÉDITO 2 MODE 3 MEURTRE À VENISE 4 ENGLISH CORNER: WHO AM I ? 5 INTERVIEW EXCLU- SIVE: JOURNÉE MONDIALE DE LA PHILO 7 COIN OTAKU 8 VOYAGE NOSTAL- GIQUE: COTIÈRE « ACCRA 2017 » 9-11 DIS MOI COMMENT TU T’HABILLES, JE TE DIRAI QUI TU ES ET D’OÙ TU VIENS LE COIN OTAKU : KUROSHITSUJI ENGLISH CORNER VOYAGE NOSTALGIQUE: « COTIÈRE ACCRA 2017 »
  • 2. P A G E 2 EDITORIAL: UN NOUVEAU CHAPITRE COMMENCE, UN AUTRE SE TERMINE La Voix du Lycéen est prête à se faire entendre de nouveau. Après une (très) longue absence, voici enfin la renaissance du phénix des mots. Pour commencer rendons hommage à un vétéran de l’infor- mation qui a fait entendre pendant 30 ans sur RFI, les mots de Laurent SADOUX continueront de résonner dans les oreilles de tous ses audi- teurs. Nous gardons aussi en mé- moire le bref passage de sur terre de notre chère camarade Marie- Françoise AHADZI-NONOU, de la classe de 2nde,qui a laissé cette trace indélébile de manque dans nos cœurs, en nous quittant le 20 Février dernier. En sa mémoire éter- nelle, nous nous invitons à faire la paix avec nous-même et avec les autres. Nous ouvrirons ensuite vos armoires, à la recherche de votre identité : La mode, être ce que l’on porte. Puis, direction à Venise et ses Gondoles pour notre nou- velle « meurtre à Venise » qui tein- tera les eaux de la ville de rouge écarlate. « To be or not to be ? That is the question » disait le Ha- mlet du grand Shakespeare. Il au- rait surement apprécié « Who am I ? » notre réponse à cette ques- tion existentielle et tout ça in en- glish please. Passons maintenant un petit moment ensemble à la découverte de L’Institut Français du Togo et vivons l’humour avec la rubrique « MDR » avant de con- naitre les réponses de notre profes- seur et philosophe Mr Olivier GA- RAT interviewé par notre journal à l’occasion de la journée internatio- nale de la philosophie. Enfin « Le coin OTAKU » vous emmène à la rencontre de Ciel Phantomhive et de tout son personnel dans « Kuroshitsuji » de Yana TOBOSO. Faites avec nous, un petit voyage nostalgique de la Côtière, à Accra, avec des images. Avant que vous n’entamiez cette nouvelle parution de votre journal, toute l’équipe se permet donc de vous citer ces quelques mots : « Surpass your li- mits. Right here. Right now. » Yami Sukehireo, Black Clover . grandes voix. Le monde du journalisme a perdu un Grand Homme. « Prenez soin de vous, chaque jour est une vie… Travaillez à la beauté des choses ». Cette célèbre phrase devenue formule ma- gique qui a inspiré bon nombre de journa- listes, nous ne l’entendrons plus sur RFI. Son auteur n’est plus. Laurent SADOUX, une voix hors-norme, un présentateur qui sait créer une harmonie entre le journalisme et l’hu- mour, pour qui le micro était un jouet, s’est éteint le jeudi 30 Mars 2017, à l’âge de 49 ans. L’émission « Afrique Midi » perd son « Michel-Ange » ; RFI perd une de ses plus V O I X D U L Y C É E N HOMMAGE A LAURENT SADOUX Rédacteur en Chef Toute l’équipe de La Voix du Lycéen te dit « Repose en Paix » Et te promet de « travailler à la beauté des choses » Harold MENSAH-ATTOH La Rédaction
  • 3. P A G E 3M A I 2 0 1 7 , N ° 0 0 0 5 LA MODE: DIS-MOI COMMENT TU T’HABILLE, JE TE DIRAI QUI TU ES ET D’OÙ TU VIENS La mode désigne la ma- nière de s’habiller au fil des époques et selon une ré- gion donnée (la mode ves- timentaire). C’est un phénomène impli- quant le regard qu’elle ren- voie, les codes qu’elle im- pose et le goût individuel. La mode concerne non seulement les vêtements, mais aussi les accessoires de beauté. Elle est déterminée par d’autres facteurs. Pour ceux qui la suivent. C’est un moyen d’affirmer :  Son groupe et son rang social : ainsi nous pouvons en déduire que la mode permet de se distinguer. Elle met une différence entre la classe supé- rieur, la moyenne et la basse.  Son pouvoir d’achat et sa personnalité.  Son métier, sa profession parfois. Le bénéfice et le succès pour les créateurs qui imitent un moyen commode. La mode de nos jours est re- nouvelée selon un système de saisons d’une période donnée. Le modéliste prend à son compte les dessins techniques afin de réaliser un patron du vêtement. La mode et l’habil- lement mettent en place les inégalités. Elle a une responsa- bilité dans les principaux en- jeux sociaux et environnemen- taux. Pourtant à Paris (capital de la mode) 300 diplômes sor- tent des écoles spécialisées tous les ans, mais moins de dix resteront sur le devant de la scène par décennie . Patricia KOMBATE
  • 4. P A G E 4 V O I X D U L Y C É E N MEURTRE À VENISE Bonjour, je m’appelle Allie Crowe, j’ai 16 ans et je suis une photographe de génie (en tout cas c’est ce que me disent mes amis). Avec ma classe d’italien nous allons à Venise pour pouvoir assister au carnaval. J’ai trop hâte de prendre en photo les personnes déguisées! Toutes ces belles couleurs, ces masques… On va bientôt atterrir, je le sens parce qu’on perd de l’altitude. J’allais fermer les yeux quand j’entendis l’hôtesse faire son speech habituel, « Chers passagers, nous allons nous préparer à l’atterrissage. Veuillez at- tacher vos ceintures, etc… ». Izzy, qui était assise à côté de son frère Doug (on était placé par ordre alphabétique), se tourna vers moi et s’écria toute excitée : « -Venise, à nous deux ! -Calme-toi, ce n’est que Venise pas Los Angeles, la taquina-je Faussement vexée, elle me rétorqua : -Tu peux parler ! Tu m’as harcelé pendant trois se- maines, juste pour ce que tu voulais amener, alors qu’on ne reste que moins de deux semaines. » J’allais lui répondre quand la secousse que provoqua l’avion en se posant me coupa le souffle. En enten- dant un gémissement je jetai un coup d’œil compatis- sant à ma voisine (une certaine Celia) qui n’avait pas l’air très à l’aise. « -Ça va ? Elle me répondit en secouant la tête : -J’ai les oreilles qui sifflent. -Ne t’inquiète pas, ça va passer, la rassura-je -Non, ça avait commencé bien avant l’annonce de l’hôtesse. -Tu veux un chewing-gum ? -Je ne vois pas en quoi ça va m’aider, lâcha-t-elle -Mais si. Mâcher quelque chose dans ton cas fait bou- ger la mâchoire et déboucher les oreilles. » Je lui tandis un Style, qu’après un merci, elle enfourna dans sa bouche. L’instant d’après, madame D’Arezzo passa pour nous dire de rassembler nos affaires. Je pris le sac sous mon siège. Puis je me mis dans l’allée pour récupérer mon bagage à main, qui était au fond, donc hors d’atteinte pour moi. Je réussi à tirer la sangle vers moi quand une main me pris mon sac à ma place : « -Laisse, je vais le faire… -Qu’est-ce-qui ne va pas Doug ? Ce n’est pas dans tes habitudes d’être aussi galant, le coupa-je en haus- sant un sourcil. -J’ai vu que tu galérais et je me suis dit qu’une naine comme toi ne pouvait pas y arriver toute seule. -Hum, dis-je en levant les yeux au ciel, tu viens de perdre un sur cent pourcent. -Il me reste combien de pourcentage ? Je fis semblant de réfléchir. -Il t’en reste… zéro !! -Tu es vraiment rancunière, tout ça parce que je t’ai traitée de naine. -Si tu veux je t’appelle le macho. Non ça te ferait trop plaisir. Izzy qui jusqu’à là c’était contentée d’écouter, inter- venue. -Eh ! Vous bloquez le passage, vous aurez le temps de flirter après. » Avec ses 1m70 et ses cheveux blond platine aux pointes bleu électrique, elle se distinguait très bien de son frère qui avait gardé la couleur naturelle de ses cheveux, c’est-à-dire caramel (comme mes yeux). Après les formalités, on arriva sur le parking d’où un bus nous amènera à notre hôtel. LA NOUVELLE D’ OCÉANE AHOUANDJINOU À Suivre...
  • 5. P A G E 5M A I 2 0 1 7 , N ° 0 0 0 5 When you look at the mirror, what do you see? Do you see the real you or you only see an Image of yourself being reflected back to you? Have you ever wondered to know who you really are? Have you ever questioned yourself in order to figure out if your times are well spent? No matter what your answer to these questions may be, do not panic because it is a normal thing. These questions help you to become more con- scious of your existence. If your heart desire is to have suitable answers to them, then this article is for you. Birds are programmed to fly and fishes are made to live in the sea. Each animal knows its ability and can easily do what it is pro- grammed to do. Every living being has a function that is attached to its kind .You are unique and very precious and important than you think you are. The way you look , the way you speak ,your shape, your skin color ,your language, your gender, every- thing about you is for a purpose .Be proud of who you are. Nobody is as beautiful, handsome and intelligent as you are. You are just the perfect example of perfection. There is something that has to be done and that particular thing can only be done by you. Do you now see how important you are to the World? So do not even look down on yourself no matter what the cir- cumstances may be .Stop dreaming to be- come like someone else and stop living someone else’s life. You have your life’s pur- pose to accomplish and, it is high time you start working it out. Someone out there is looking up to you. Your life purpose is your personal DNA here on Earth. You never can tell how far you can go, if only you believe in yourself. You have greatness in you. You may be facing so many challenges now; but I am here to tell that those chal- lenges are not as great as you are. You are more powerful than they are. They are just for a while. Be strong and keep moving because you are meant to over- come them. Before an Engineer will make a car, he counts the problems it may encoun- ter in future. Therefore, there is always a way out for you. You can easily be anything you really want to be if only you believe in yourself. Stop fo- cusing on the things you do not have. Make a perfect use of the things you have. Did you enjoy this article? I hope yes, so get ready for the next edition in which you will have some tips on ‘’ How to know our divine and Earthly goals in life’’ ENGLISH CORNER: ‘’Who am I? ‘’ Samuel NDUKWE
  • 6. P A G E 6 « Pour attirer l'attention de vos lecteurs, insérez ici une phrase ou une citation intéressante tirée de l'article. » -partie adulte: c'est un endroit où on peut lire: des essais, des romans, des textes de théâtre, des livres approfondis sur la médecine, l'économie, la ges- tion… La culturethèque: c'est une bibliothèque en ligne. Il faut s'inscrire pour y accéder. Le fonds TOGO est un endroit où on peut trouver des infor- mations sur le Togo depuis L'IFT est un institut composé d'une médiathèque, de la culture thèque, du fonds Togo… La médiathèque est séparée en 2 parties : -partie jeunesse : c'est un endroit où on peut lire: des mangas, des livres jeunesses, des bandes dessi- nés... 1930 à nos jours en parchemins et en livres… L'IFT est un endroit qui nous aide tous à améliorer notre culture per- sonnel et pour notre propre plai- sir… Je vous encourage à vous inscrire pour profiter de tous ce- la… V O I X D U L Y C É E N INSTITUT FRANÇAIS DU TOGO M.D.R … Un voleur s'introduit dans une maison. Il prend la télévision, des bijoux, de l'argent ... Lorsqu'il s'apprête à partir, une voix enfantine lui de- mande : - Monsieur, vous ne pourriez pas prendre mon bulle- tin scolaire aussi ? Un homme se rend chez le dentiste. Ce dernier l'examine : - Toutes vos dents sont en or ! - Justement, j'aimerais que vous installiez une alarme. Toto est en train de faire ses leçons il demande à sa mère : -Tu as déjà été à l'école maman? -Oui, pourquoi tu me poses cette question mon chéri? -Non, non rien c'est juste que Sandrine à l'école ma dit que tu ne savais plus écrire!!!! -Pourquoi elle ta dit ça hein!!! -C'est parce qu'elle ma dit qu'un jour tu ne voulais pas signer le contrat est comme tu leur avais dit que tu ne savais plus s’il fallait marquer des lettres tout le monde avait cru que tu ne savais plus écrire!!!!Mais comme tu ne c'est plus écrire tu peux sans doute ne pas pouvoir signer mon livret hein. -Non c'est juste que je ne me souviens plus que je n'avais pas signé ce contrat, pourtant je l'ai fait. Pourquoi tu me dit ça hein? Tu me caches quelque chose toi. -Non c'est juste que sans faire exprès j'ai dû trouver une excuse pour louper l'école. -Je te garantis que tu es mal, mon petit, très mal, je te signale au cas où tu ne le saurais pas...... Source: www.blague-drole.net Gloria BEDI
  • 7. INTERVIEW EXCLUSIVE: JOURNEE MONDIALE DE LA PHILOSOPHIE P A G E 7M A I 2 0 1 7 , N ° 0 0 0 5 Qu'est-ce que la philosophie ? L'une des questions qui nous préoc- cupe le plus est de définir cet art de vivre devenu une matière décisive de l'année de terminale. À cette question, la réponse a été la sui- vante : «la philosophie est une façon de penser la complexité du monde avec des idées complexes appelées concepts. Le philosophe est celui qui fabrique des concepts. L'artiste créer des œuvres d'arts, le technicien des objets techniques, le philosophe est quand à lui un créateur de con- cepts c'est à dire de conceptions du monde sous forme d'idées qui per- mettent de penser la réalité dans toute sa complexité. À partir de cette pensée complexe le philo- sophe espère trouver une sagesse pour mieux vivre cette complexité de façon harmonieuse par rapport au monde, aux autres et à lui- même.» Les philosophes sont ils des fous ? Pour nous les profanes, les philo- sophes sont des fous. Vous savez ? Le genre de personne qui vous dit «que philosopher c'est douter de tout et donc douter que philosopher c'est douter de tout» comme le fameux professeur de philosophie dans les Profs 2. Et bien non. Voici la ré- ponse de notre professeur de phi- losophie: «Cette idée est paradoxale car le but de toute philosophie est d'ac- céder à la sagesse. Au départ ce sont les hommes et le monde qui sont fous et c'est à cette folie du monde et des hommes qu'il faut répondre par la philosophie c'est à dire par une sagesse qui permet justement d'éviter cette folie. La philosophie est donc ce qui règle le problème de la folie.» Quelle est l'utilité de la philosophie aujourd'hui ? La philosophie ? Ce truc aussi mort que la langue grecque ou le la- tin ? Qui ça intéresse ? Et bien la philosophie est toujours présente tout autour de nous. Simplement à quoi sert elle ? «La philosophie sert d'abord à dé- velopper l'esprit critique, elle donne une forme d'espérance à travers la sagesse. Elle est là finale- ment pour conduire les hommes à la liberté» Le «18 blanc», mythe ou réalité ? Vous en avez peut-être déjà en- tendu parler de cette histoire à la fois impensable et troublante. Un élève de Terminale aurait reçu comme sujet de philosophie au BAC, ''Qu'est-ce que prendre un risque ?''. Notre élève, dans un élan de hardiesse (ou de folie) au- rait donc répondu ''prendre un risque c'est ça'' et aurait rendu une feuille blanche ce qui lui a valu une très bonne note. Voici l'avis de Mr Garat sur le sujet : «C'est n'est pas possible. Déjà d'un point de vue strictement scolaire car à un examen, on essaye d'évaluer les compé- tences des élèves et là il n'y a aucune compétence évaluée donc ce serait injuste vis-à-vis des autres élèves mais surtout d'un point de vue philoso- phique c'est complètement insensé puisque pour penser le risque il faut d’abord y réfléchir et justement prendre des risques ce n'est jamais faire n'importe quoi. C'est toujours un calcul rationnel où on mesure des chances de réussites alors que là il s'agit juste de jouer à la roulette russe or prendre un risque, ce n'est pas jouer à la roulette russe. Ce n'est pas prendre un risque donc c'est un hors-sujet. Comment rendre la matière philosophique moins difficile ? La dissertation de philo, le cau- chemar des élèves. Comment dompter cette matière ? «Mon conseil serait de ne pas avoir peur de penser, de ne pas avoir peur de la difficulté. Il faut se dire que plus c'est diffi- cile, plus c'est intéressant, plus ça doit éveiller notre curiosité , notre désir de savoir et de com- prendre. Il faut se réjouir de la difficulté au lieu de la fuir. C'est la première et la seule attitude recevable.» Un grand merci à Mr Garat d'avoir pris de son temps pour nous répondre. L’UNESCO a instauré une journée internationale de la philosophie tous les troisième Jeudi du mois de Novembre. La dernière en date fut celle du 17 novembre 2016. À cette occasion, notre journal a réussi à obtenir le lundi 14 novembre 2016 un représentant du corps enseignant mais aussi du monde universel de la philosophie. Mr Olivier GARAT, professeur de philo- sophie dans notre lycée a accepté de répondre à 5 questions que nous lui avons posées. Harold MENSAH-ATTOH
  • 8. P A G E 8 apparaît d’ailleurs dans le tome 5). Le comte Ciel Phantomhive est le maître du manoir Phantomhive (c’est logique non ?). Il a à son service un personnel inégalable. -Sebastian, le majordome parfait, Finnian, le jardinier enjoué, May Linn, la femme de chambre mala- droite, Bardroy, le cuisinier pas très doué. En plus de leur côté « spé- cial », ils ont tous un secret encore plus incroyable. Je laisse le soin à ceux qui le liront de percer le mystère Kon’ichiwa amis OTAKU et bonjour à tous. Les amateurs de culture nipponne et de jap-anime connaîtront peut- être ce manga. Il s’agit de BLACK BUTLER (Kuroshitsuji en japonais.), un manga de Yana TOBOSO paru aux édi- tions KANA (qui a édité entre autre NARUTO) catégorie DARK. Voici un petit résumé de l’histoire. (Résumé qui se trouve à l’ar- rière du tome 1) « Sebastian est majordome au service de Ciel Phantomhive, héritier d’une grande famille de la noblesse anglaise.» L’histoire se déroule dans l'Angleterre du 18ème siècle (très réa- liste) sous le règne de la grande reine Victoria (qui de ce personnel unique en son genre. Si je devais donner une note comprise entre 1 et 5 à BLACK BUTLER, je lui attribue- rais sans hésiter 3,5 ou 4. Je vous conseille aussi ces mangas qui méritent facile- ment (à mon avis) 4,5 ou 5. Il y a BLOODY CROSS, PANDO- RA HEARTS ou SHIGENKI NO KYOJIN (« attaque des titans ») que je vous présenterai en animé si j’en ai l’occa- sion). Pour ceux qui aiment le gore, il y a TOKYO GHOUL et KING'S GAME. Sur ce je vous dis Sayonara et à la prochaine. V O I X D U L Y C É E N COIN OTAKU: HMA
  • 9. VOYAGE NOSTALGIQUE: COTIÈRE « ACCRA 2017 » P A G E 9M A I 2 0 1 7 , N ° 0 0 0 5
  • 10. P A G E 1 0 V O I X D U L Y C É E N VOYAGE NOSTALGIQUE: COTIÈRE « ACCRA 2017 »
  • 11. P A G E 1 1M A I 2 0 1 7 , N ° 0 0 0 5 VOYAGE NOSTALGIQUEL’ÉQUIPE Directeur de Publication: M. Stéphane GIRARD Rédacteur en Chef: Harold MENSAH-ATTOH Editeur en Chef: Océane AHOUANDJINOU Secrétariat de rédaction: Pascaline ADANDJI Photographie: Erwin AMOUZOU-AMETODZI Responsable Pédagogique: Roger KOWOU Project Manager: Isaac SABI Comité de rédaction: Gloria BEDI, Pascaline ADANDJI, Océane AHOUANDJINOU, Samuel NDUKWE, Patricia KOMBATE, Harold MENSAH-ATTOH . Relecture et Correction: M. Stéphane GIRARD,, M. Roger KOWOU, Harold ATTOH-MENSAH Photoreporter et Envoyé Spécial: Erwin AMOUZOU-AMETODZI
  • 12. WWW.LFL-TOGO.ORG En mémoire éternelle de notre chère amie et camarade Marie-Françoise AHADZI-NONOU 1ère S1 2nde2 2nde 3 1ère ES 1ère L 1ère S2 Tle L Tle ES1 Tle ES2 Tle S1 Tle S2 L’Admi- nistration Le per- sonnel Le LFL 6ème 1 6ème 2 6ème 3 5ème 1 5ème 2 5ème 3 4ème1 4ème2 4ème3 3ème1 2nde 1 3ème3 3ème2 NOUS T’AIMONS PAIX À TON ÂME