Ce diaporama a bien été signalé.

Cours Analytics Google Analytics - IUT de Vannes

61

Partager

Chargement dans…3
×
1 sur 122
1 sur 122

Cours Analytics Google Analytics - IUT de Vannes

61

Partager

Télécharger pour lire hors ligne

Support de cours analytics et Google Analytics à l'IUT de Vannes. Arnaud BRIAND - Formations personnalisées sur : www.redpoint.fr.

Introduction > Le syndrome de seau troué

I/ LES 4 GRANDES FAMILLES D'ANALYSE

1. La stratégie de la multiplicité

2. L'analyse comportementale
- Les outils
- WebAnalytics + Mobile Analytics + Social Analytics
- Part de marché de Google Analytics
- Les innovations de Google Analytics en 2012
- Universal Analytics ?
- Pourquoi ne pas se jeter sur Google Analytics ?
- Les solutions de vidéo analytics (et l'event tracking Google Analytics)

3. L'analyse attitudinale
- Les solutions
- L'exemple de 4Q Survey avec le site de Julien Coquet, Expert Web Analytics

4. L'analyse concurrentielle

5. L'analyse de réputation et les solutions

II/ ANALYTICS ET GOOGLE ANALYTICS

1. L'analyse du contexte

2. Les points d'analyse

3. Débuter avec Google Analytics
Profil Maître et profil de sauvegarde > Filtre "Trafic du site uniquement"
Profil Nom d'hôte dans le nom de domaine (Pourquoi ?)
Profil des referers complets
Profil des positions SEO (référencement naturel)

4. Les indicateurs de base
- Le visiteur unique
- Le User ID
- Pourquoi Universal Analytics ?
- La visite
- Les pages vues
- Les interactions ou évènements
- La durée de visite d'une page et d'un site

5. Le plan de marquage
- Qu'est-ce qu'un plan de marquage ?
- Définition et process
- Les marqueurs
- Les outils de vérification
- A quoi ressemble un plan de marquage ? (exemples)
- La règle du 90/10

6. Le taux de conversion
- 55% versus 2%
- Les départs prématurés des internautes
- Schéma du taux de conversion
- Comment est calculé le taux de conversion ?

7. La distribution des sources
- 3 exemples de distribution des sources
- Pourquoi le trafic direct est-il pollué ?
- Les grandes masses par source
- Le cas de la newsletter

8. La tracking multi-domaines

9. Le tunnel de conversion
- Qu'est-ce que c'est ?
- Création d'un tunnel pour ARBADEA
- Exemple de tableau de bord

CONCLUSION
- L'avantage de l'approche Responsive
- Chief Conversion Officer
- Ressources

Source : EPOKHE (http://www.my.epokhe.com/2013/01/14/analytics-iut-vannes/)

Support de cours analytics et Google Analytics à l'IUT de Vannes. Arnaud BRIAND - Formations personnalisées sur : www.redpoint.fr.

Introduction > Le syndrome de seau troué

I/ LES 4 GRANDES FAMILLES D'ANALYSE

1. La stratégie de la multiplicité

2. L'analyse comportementale
- Les outils
- WebAnalytics + Mobile Analytics + Social Analytics
- Part de marché de Google Analytics
- Les innovations de Google Analytics en 2012
- Universal Analytics ?
- Pourquoi ne pas se jeter sur Google Analytics ?
- Les solutions de vidéo analytics (et l'event tracking Google Analytics)

3. L'analyse attitudinale
- Les solutions
- L'exemple de 4Q Survey avec le site de Julien Coquet, Expert Web Analytics

4. L'analyse concurrentielle

5. L'analyse de réputation et les solutions

II/ ANALYTICS ET GOOGLE ANALYTICS

1. L'analyse du contexte

2. Les points d'analyse

3. Débuter avec Google Analytics
Profil Maître et profil de sauvegarde > Filtre "Trafic du site uniquement"
Profil Nom d'hôte dans le nom de domaine (Pourquoi ?)
Profil des referers complets
Profil des positions SEO (référencement naturel)

4. Les indicateurs de base
- Le visiteur unique
- Le User ID
- Pourquoi Universal Analytics ?
- La visite
- Les pages vues
- Les interactions ou évènements
- La durée de visite d'une page et d'un site

5. Le plan de marquage
- Qu'est-ce qu'un plan de marquage ?
- Définition et process
- Les marqueurs
- Les outils de vérification
- A quoi ressemble un plan de marquage ? (exemples)
- La règle du 90/10

6. Le taux de conversion
- 55% versus 2%
- Les départs prématurés des internautes
- Schéma du taux de conversion
- Comment est calculé le taux de conversion ?

7. La distribution des sources
- 3 exemples de distribution des sources
- Pourquoi le trafic direct est-il pollué ?
- Les grandes masses par source
- Le cas de la newsletter

8. La tracking multi-domaines

9. Le tunnel de conversion
- Qu'est-ce que c'est ?
- Création d'un tunnel pour ARBADEA
- Exemple de tableau de bord

CONCLUSION
- L'avantage de l'approche Responsive
- Chief Conversion Officer
- Ressources

Source : EPOKHE (http://www.my.epokhe.com/2013/01/14/analytics-iut-vannes/)

Plus De Contenu Connexe

Livres associés

Gratuit avec un essai de 14 jours de Scribd

Tout voir

Livres audio associés

Gratuit avec un essai de 14 jours de Scribd

Tout voir

Cours Analytics Google Analytics - IUT de Vannes

  1. 1. IUT DE ANALYTICS & GOOGLE ANALYTICS VANNES Arnaud BRIAND - 11 janvier 2013
  2. 2. WEB ANALYTICS / GOOGLE ANALYTICS
  3. 3. 3 LE SYNDROME DU SEAU TROUE ? www.converteo.com
  4. 4. LES 4 GRANDES FAMILLES D’ANALYSE - L’analyse comportementale - L’analyse attitudinale - L’analyse concurrentielle - L’analyse de réputation 4
  5. 5. LA STRATEGIE DE LA MULTIPLICITE DANS UNE DEMARCHE DECISIONNELLE http://www.kaushik.net
  6. 6. L’ANALYSE COMPORTEMENTALE
  7. 7. 7 LES OUTILS DE WEB ANALTICS OMNITURE/ 9 000 €uros en année 1 : 5 000 € de licence 4 000 €uros d’abonnement annuel
  8. 8. 9 LA PART DE MARCHE DE GOOGLE ANALYTICS Etude Cardinal Path ✓ 45% des sociétés Fortune 500 utilisent Google Analytics ✓ 55% des sociétés Fortune 500 utilisent un autre outil de webanalytics ✓ 64% des 500 premiers sites Ecommerce américains utilisent Google Analytics ✓ 36 % des 500 premiers sites Ecommerce américains utilisent un autre outil de webanalytics
  9. 9. 10 LA PART DE MARCHE DE GOOGLE ANALYTICS Etude E-consultancy ✓ 86% des sociétés du panel (800 sociétés anglaises) utilisent Google Analytics ✓ 14% des sociétés du panel (800 sociétés anglaises) utilisent un autre outil de webanalytics
  10. 10. 11 LES INNOVATIONS DE GA DEPUIS 18 MOIS TEMPS REEL (FILTRE) GOOGLE TAG MANAGER SOCIAL MEDIA ANALYTICS GWO DANS GA REMARKETING AVEC NOUVEAU SDK POUR LE ADWORDS DEPUIS GA TRACKING MOBILE
  11. 11. 12 AVEZ-VOUS ENTENDU PARLER D’UNIVERSAL ANALYTICS ?
  12. 12. 13 LE COOKIE UNIQUE SERVER-SIDE & CROSS-DEVICE QUE VOUS NE POUVEZ PLUS EFFACER. QUELLES HYPOTHESES ? Server-side = côté serveur / Cross-device = multi-support
  13. 13. 14 L’IMPORTATION DES DONNEES DE COÛTS (SEO, FACEBOOK, EMAILING, ETC.) Server-side = côté serveur / Cross-device = multi-support
  14. 14. 15 POURQUOI NE PAS SE JETER SUR GOOGLE ANALYTICS ?
  15. 15. 16 LES OUTILS LABELLISES OJD XiTi a reçu le label OJD exploitable en vue de la certification de la fréquentation des sites Web. Ce label signifie que XiTi correspond aux quatre critères suivants : ✓ Pratiquer une mesure sur la base de la technique du marqueur (ou "tag") ✓ Se présenter comme "tiers mesureur" ✓ Appliquer strictement la définition internationale de la visite ✓ Surmonter les différents "biais" techniques inhérents à ce type de mesure (contournement des caches, translation d'adresses, interruption inopinée des navigateurs...).
  16. 16. « La visite se traduit par la consultation d’un ensemble de pages diffusées sur un même site. Une absence de consultation de nouvelles pages de ce site, depuis un » même poste connecté, dans un délai excédant 30 minutes, vaut pour fin de la visite. Le nombre de visites sur un site s’exprime par rapport à une période de temps donnée (la journée, la semaine, le mois, etc.). La définition internationale de la visite
  17. 17. 18 LES SOLUTIONS DE VIDEO ANALYTICS Brightcove Médiamétrie Wistia
  18. 18. 19 LES SOLUTIONS DE VIDEO ANALYTICS Vimeo Plus
  19. 19. 20 L’EVENT TRACKING AVEC GOOGLE ANALYTICS
  20. 20. L’ANALYSE ATTITUDINALE
  21. 21. 22 LES SOLUTIONS
  22. 22. 23 LES SOLUTIONS Qualaroo Timeliving
  23. 23. 24 4Q SURVEY www.4qsurvey.com
  24. 24. 25 4Q SURVEY
  25. 25. 26 4Q SURVEY Julien Coquet – Negligible Quantities (juliencoquet.com)
  26. 26. 27 4Q SURVEY 1ère question Julien Coquet – Negligible Quantities (juliencoquet.com)
  27. 27. 28 4Q SURVEY 2ème question Julien Coquet – Negligible Quantities (juliencoquet.com)
  28. 28. 29 4Q SURVEY 3ème question Julien Coquet – Negligible Quantities (juliencoquet.com)
  29. 29. 30 4Q SURVEY 4ème question Julien Coquet – Negligible Quantities (juliencoquet.com)
  30. 30. L’ANALYSE CONCURRENTIELLE
  31. 31. 32 LES SOLUTIONS
  32. 32. L’ANALYSE DE REPUTATION
  33. 33. 34 LES SOLUTIONS
  34. 34. ANALYTICS & GOOGLE ANALYTICS 35
  35. 35. 36 ON VOUS DEMANDE DE REALISER UN AUDIT ANALYTICS D’UN SITE WEB. QUELLE EST LA PREMIERE CHOSE QUE VOUS FAITES ?
  36. 36. 37 L’ANALYSE DU CONTEXTE Ne pas se précipiter dans l’outil ! Pourquoi ? - Je prends le temps de consulter le site - Pour analyser l’ADN de web à auditer. l’entreprise, son discours et son - Je visite les pages « produits » et j’ajoute des produits au panier. positionnement. - Pour appréhender le zoning et S - Je lis les contenus du site, les billets du blog. l’architecture de l’information. W - Pour apprécier le look & feel et les - Je prends connaissance des commentaires et avis clients. messages clés. O - Pour analyser la mise en scène - Je consulte la page d’abonnement RSS/ newsletter. des contenus, l’affordance et la T taille des call-to-action. - J’utilise les formulaires et le funnel - Pour appréhender la navigation et (objectifs macro et micro). le funnel. - J’utilise la recherche interne. - Pour analyser les fonctionnalités. - Je télécharge des PDFs.
  37. 37. 38 VOUS DEVEZ REPONDRE, AU MINIMUM, AUX DEUX QUESTIONS SUIVANTES : ✓ QUEL EST L’OBJECTIF PRINCIPAL DU SITE WEB (MACRO-CONVERSION) ? ✓ QUELS SONT LES OBJECTIFS SECONDAIRES (MICRO- CONVERSIONS) ?
  38. 38. 39 METHODOLOGIE D’ANALYSE WEB Etape 1 Etape 2 Etape 3 ANALYSE ANALYSE DE LA ANALYSE DU DU CONTEXTE STRATEGIE COMPORTEMENT DES 1 2 D’ACQUISITION 3 VISITEURS Etape 4 Etape 5 Etape 6 ANALYSE DES PAGES ANALYSE DE ANALYSE DES DE DESTINATION LES LA VALEUR DES MOTS CLES 4 PLUS IMPORTANTES 5 PAGES 6 Etape 7 Etape 8 Etape 9 ANALYSE DES ANALYSE DES ANALYSE DU OBJECTIFS PERFORMANCES DES TUNNEL DE 7 (ou OUTCOMES) 8 CAMPAGNES 9 CONVERSION
  39. 39. DEBUTER AVEC GOOGLE ANALYTICS
  40. 40. 41 1. CREATION DE COMPTE (LIAISON ADWORDS) 2. INTEGRATION DU CODE GATC (cf. PLAN DE MARQUAGE) 3. GESTION DES UTILISATEURS (cf. ACCES D’UN PROFIL SEO) 4. CREATION DES PROFILS ET FILTRAGE DES IP 5. PARAMETRAGE DE LA RECHERCHE INTERNE 6. PARAMETRAGE E-COMMERCE
  41. 41. 42 LA NOTION DE COMPTE, DOMAINE ET PROFILS
  42. 42. 43 LE PARAMETRAGE DE GOOGLE ANALYTICS
  43. 43. 44
  44. 44. 45
  45. 45. LES INDICATEURS DE BASE ... avant l’arrivée d’Universal Analytics
  46. 46. 47 LE VISITEUR UNIQUE Le concept de « visiteurs uniques » mesure en fait plutôt des «   navigateurs uniques   » puisque les cookies sont posés par navigateur. Un même individu peut visiter un site web avec 3 navigateurs (Firefox, Chrome et Safari) et ainsi être comptabilisé comme 3 visiteurs uniques. Ce même individu visite le même site web depuis 2 ordinateurs distincts; il est également comptabilisé comme 2 visiteurs uniques. Par contre, 3 individus se connectent à ce même site via le même navigateur (Internet Explorer), et l’outil de Web Analytics comptabilisera 1 visiteur unique. Le visiteur unique se définit toujours par rapport à une unité de temps (heure, jour, semaine, mois, trimestre, année). Sous Google Analytics, le visiteur unique est définit par un cookie ou « fichier témoin » (_utma) d’une durée de 2 ans, néanmoins paramétrable.
  47. 47. 48 LE USER ID AVEC UNIVERSAL ANALYTICS USER ID
  48. 48. 49 POURQUOI UNIVERSAL ANALYTICS ?
  49. 49. 50 LA DONNEE « VISITEUR » EST ERRONEE Une étude ComScore de 2011 réalisée sur un panel de 20 000 internautes australiens montre que les solutions de web analytics multiplient par 2,7 le nombre de visiteurs uniques pour x 2,7 l’Australie. Cette étude montre que 28% des australiens effacent leurs cookies chaque mois, contre 20% pour les pays comme la 20 à 30% France, l’Allemagne, les Etats-Unis et l’Angleterre. La raison majeure est qu’une solution de web analytics mesure les navigateurs uniques et non les visiteurs uniques. Un internaute qui visite un site depuis son ordinateur avec 3 navigateurs (Internet Explorer, Firefox et Safari) seront comptabilisé 3 fois. Google Analytics remontera 3 visiteurs uniques alors qu’il y a bien un seul visiteur unique.
  50. 50. 51 LA VISITE Une visite est aussi appelée « session ». Par défaut, les sessions ou visites expirent après 30 minutes d'inactivité sous Google Analytics (cookie _utmb) comme sur la plupart des outils de Web Analytics. Nous distinguons différents types de visites : 1. Les visites globales : totalité des visites effectuées sur une période et un périmètre donné. 2. Les visites utiles ou entrantes : visites qui contiennent au moins 2 pages vues. Google Analytics propose un segment par défaut appelé « visites hors rebonds », que vous pouvez recréer afin de le nommer de manière plus explicite : visites entrantes, visites utiles ou retenues. Ci- dessous le segment et son contraire : Ce segment peut être aussi construit avec la métrique « Page vues ». 3. Les visites à rebond : visites qui ne contiennent qu'une seule page vue.
  51. 51. 52 LA PAGE VUE La page vue n’est plus simplement le chargement d’un fichier HTML. Depuis 2007, avec les technologies Flash et Ajax, la notion de page vue est remplacée par la notion d’évènement ou d’interaction. L’augmentation ou la baisse du nombre de pages vues n’indique pas forcément l’amélioration ou la détérioration de l’expérience utilisateur. La notion de page vue est importante dans le cas de sites médias dont le modèle est basé sur la publicité. Une page vue peut recouvrir le téléchargement de fichiers PDF, DOC et le visionnage de vidéos. Sous Google Analytics, il faut utiliser la fonction Event Tracking pour mesurer ces interactions.
  52. 52. 53 LA NOTION D’EVENEMENT Certaines données ne remontent pas automatiquement (clics sur une bannière animée en page d’accueil, téléchargements de fichiers PDF). En effet, la granularité des données s’arrête à la page vue. Toutes les interactions situées au sein même des pages ne sont pas mesurées. Pour les mesurer, Google Analytics exige donc de poser sur chaque objet (bouton, lien, image cliquable) un évènement. Chaque évènement se caractérise par 3 niveaux : - catégorie - action - libellé
  53. 53. 54 LA NOTION D’EVENEMENT
  54. 54. 55 LA DUREE DE VISITE D’UNE PAGE ET D’UN SITE
  55. 55. 56 LA DUREE DE VISITE D’UNE PAGE ET D’UN SITE Pour calculer le temps passé sur une page (TP), un outil comme Google Analytics tient compte des horodatages de chargement des pages. Pour la page 3, il manque l’horodatage de sortie. Google Analytics ne sait donc pas calculer le temps passé sur cette page. Le temps passé sur le site (TS) est donc de 5 minutes. Le temps passé (TP) sur la page 3 est donc de 0 seconde. http://cutroni.com/blog/2012/02/29/understanding-google-analytics-time-calculations/ http://www.kaushik.net/avinash/standard-metrics-revisited-time-on-page-and-time-on-site/
  56. 56. 57 LA DUREE DE VISITE D’UNE PAGE ET D’UN SITE http://www.google.com/analytics/iq.html http://www.youtube.com/playlist?list=PL7A3D1AADD1119303
  57. 57. 58 LA DUREE DE VISITE D’UNE PAGE ET D’UN SITE Nom de la page visitée Heure de la visite Page 1 / Accueil 9h30 Page 2 / Qui sommes-nous ? 9h33 Page 3 / Page produit 1 9h35 Page 4 / Page produit 2 9h38 Départ du site 9h40 Durée mesurée de la visite ? Durée effective de la visite ?
  58. 58. 59 LA DUREE DE VISITE D’UNE PAGE ET D’UN SITE Nom de la page visitée Heure de la visite Page 1 / Accueil 9h30 Page 2 / Qui sommes-nous ? 9h33 Page 3 / Page produit 1 9h35 Page 4 / Page produit 2 9h38 Départ du site 9h40 Durée mesurée de la visite 8 minutes Durée effective de la visite 10 minutes
  59. 59. 60 LA DUREE DE VISITE D’UNE PAGE ET D’UN SITE
  60. 60. 61 LA DUREE DE VISITE D’UNE PAGE ET D’UN SITE
  61. 61. 62 LA DUREE DE VISITE D’UN BLOG Nom de la page visitée Heure de la visite Page 1 / Accueil du blog (page des billets) 9h30 Départ du site 9h36 Durée mesurée de la visite ? Durée effective de la visite ?
  62. 62. 63 LA DUREE DE VISITE D’UN BLOG Nom de la page visitée Heure de la visite Page 1 / Accueil du blog (page des billets) 9h30 Départ du site 9h36 Durée mesurée de la visite 0 minutes Durée effective de la visite 6 minutes La durée de visite est égale à 0 et le taux de rebond est égal à 100%. Google Analytics compte systématiquement une visite avec rebond comme une visite de 0 seconde.
  63. 63. LE PLAN DE MARQUAGE
  64. 64. 65 QU’EST-CE QU’UN PLAN DE MARQUAGE ? http://www.kaushik.net/avinash/the-10-90-rule-for-magnificient-web-analytics-success/
  65. 65. « Le plan de marquage consiste à prévoir sur quelles pages et de quelle manière les tags de marquage de la solution de web analytique doivent être insérés. Le plan de marquage doit prendre en compte les différents indicateurs et données spécifiques que l’on souhaite obtenir (taux de transformation, taux d’abandons, entonnoirs de conversion, données marchandes, ...) qui conditionnent les types de tags ou marqueurs qui vont être utilisés et leur configuration. Le plan de marquage est une partie très importante d’un projet de web analytique car il conditionne les données et traitements qui pourront être obtenus. Les plans de marquage ont tendance à devenir plus complexes avec le nombre croissants de variables et d’évènements qui peuvent être trackées sur un site web. » http://www.definitions-webmarketing.com/Definition-Plan-de-marquage
  66. 66. 67 LE PROCESS DE MARQUAGE, UNE ETAPE A RISQUE ? La mise en place des marqueurs Web Analytics est une étape cruciale, que ce soit lors d’un projet de création, de refonte ou simplement lors de l’ajout de nouvelles pages, de nouvelles fonctionnalités ou de nouveaux documents. 1. Réunion d’expression des besoins avec identification des objectifs et KPIs 2. Création du plan de marquage par le consultant Web Analytics 3. Mise en place des marqueurs (page vue, évènements, Ecommerce) sur le site de test 4. Recettage/test des marqueurs dans votre navigateur avec un code Analytics spécifique de recettage et vérification de la bonne remontée des données dans l’interface du site de test 5. Correction les marqueurs (syntaxe) jusqu’au bon fonctionnement 6. Mise en ligne sur le site de production http://www.hub-sales.fr/blog/le-marquage-web-analytics-l%E2%80%99etape-cruciale/
  67. 67. 68 LE PROCESS DE MARQUAGE, UNE ETAPE A RISQUE ? Les marqueurs doivent être mis en place aux bons endroits dans les pages. La syntaxe doit également être correcte. Les marqueurs sont des objets sensibles. http://www.hub-sales.fr/blog/le-marquage-web-analytics-l%E2%80%99etape-cruciale/
  68. 68. 69 LE MARQUEUR DE BASE <script type="text/javascript"> var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-XXXXXXXX-Y']); _gaq.push(['_setCampaignCookieTimeout', 2592000000]); _gaq.push(['_setAllowLinker', true]); _gaq.push(['_trackPageview']); _gaq.push(['_trackPageLoadTime']); (function() { var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true; ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google- analytics.com/ga.js'; var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })(); </script>
  69. 69. 70 LE MARQUEUR GOOGLE UNIVERSAL ANALYTICS <!-- Google UNIVERSAL Analytics --> <script>ga=window.ga||function(){(ga.q=ga.q||[]).push(arguments)};(function(f,a,s,t){ s=a.createElement(f),t=a.getElementsByTagName(f)[0];s.async=true;s.src='//www.google- analytics.com/analytics.js';t.parentNode.insertBefore(s,t)})('script',document); ga('create', 'UA-XXXXXXXX-Y'); ga('send', 'pageview'); </script> <!-- End Google UNIVERSAL Analytics -->
  70. 70. 71 LE MARQUEUR EVENEMENTIEL <a href="../pdf/NomdudocumentPDF.pdf" onclick="_gaq.push(['_trackEvent', 'Fiches produits', 'Clic - Téléchargement', 'Fiche technique PDF du produit XYZ']);" target="_blank" title="Télécharger la fiche technique PDF du produit XYZ - 990 ko - 2 pages (nouvelle fenêtre)">Télécharger la fiche technique du produit (PDF - 990 ko - 2 pages)</a> onclick="_gaq.push(['_trackEvent', 'Catégorie (obligatoire)', 'Action (obligatoire)', 'Libellé (non obligatoire)']);"
  71. 71. 72 LE MARQUEUR E-COMMERCE <script type="text/javascript">   var _gaq = _gaq || [];   _gaq.push(['_setAccount', 'UA-XXXXX-X']);   _gaq.push(['_trackPageview']);   _gaq.push(['_addTrans',     '1234',           // order ID - required     'Acme Clothing',   // affiliation or store name     '11.99',           // total - required     '1.29',           // tax     '5',               // shipping     'San Jose',       // city     'California',     // state or province     'USA'             // country   ]);
  72. 72. 73 LE MARQUEUR E-COMMERCE // add item might be called for every item in the shopping cart // where your ecommerce engine loops through each item in the cart and // prints out _addItem for each _gaq.push(['_addItem',     '1234',           // order ID - required     'DD44',           // SKU/code - required     'T-Shirt',         // product name     'Green Medium',   // category or variation     '11.99',           // unit price - required     '1'               // quantity - required ]); _gaq.push(['_trackTrans']); //submits transaction to the Analytics servers (function() {     var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript'; ga.async = true;     ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google- analytics.com/ga.js';     var s = document.getElementsByTagName('script')[0]; s.parentNode.insertBefore(ga, s); })(); </script>
  73. 73. 74 DES OUTILS D’AIDE LORS DE LA CONFIGURATION http://gaconfig.com www.hub-scan.fr
  74. 74. 75 A QUOI RESSEMBLE UN PLAN DE MARQUAGE ?
  75. 75. 76 LA REGLE DU 90/10 ?
  76. 76. 77 « Si vous investissez 10 €uros dans une solution d’analyse d’audience, alors vous devrez investir 90 €uros dans l’analyse et l’interprétation des données recueillies ». Il n’est pas essentiel d’investir dans de coûteux outils d’analyse d’audience si vous ne pouvez pas en exploiter les données faute de ressources humaines. Il faut également veiller à ce que l’implémentation (plan de marquage, recettage, correction des bugs) ne représente pas l’essentiel du travail de webanalyse, au détriment justement de l’analyse. http://www.kaushik.net/avinash/the-10-90-rule-for-magnificient-web-analytics-success/
  77. 77. LE TAUX DE CONVERSION
  78. 78. 79 55% versus 1 à 2%
  79. 79. 80 SEDUIRE > CONVAINCRE > FIDELISER www.converteo.com
  80. 80. 81
  81. 81. 82 COMMENT EST CALCULE LE TAUX DE CONVERSION SOUS GOOGLE ANALYTICS ?
  82. 82. « Sous Google Analytics, le taux de conversion est inutile car peu significatif. Il se base, pour son calcul, sur toutes les visites, y compris celles qui ont rebondi (les badauds). Il est donc préférable de calculer le taux de conversion sur les visites utiles ou retenues, c’est-à-dire les visites qui n’ont pas rebondi. » Jacques Warren - www.waomarketing.com
  83. 83. 84 AVINASH KAUSHIK PREND LE VISITEUR UNIQUE COMME DENOMINATEUR.
  84. 84. LA DISTRIBUTION DES SOURCES
  85. 85. 86 LES PREMIERES QUESTIONS A SE POSER L’analyse de la distribution du trafic est essentielle pour déterminer les allocations de budget. - Le référencement est-il performant ? - Les moteurs sont-ils prédominants ou, au contraire, les accès moteurs sont-ils faibles ? - Quels moteurs ? Quelles occurrences ? - Quelles améliorations possibles ? A titre d’exemple, l’importance des requêtes de notoriété est en soi un signe de fidélisation. - Les accès directs ont-ils un impact fort ? - Les accès directs ont-ils progressé depuis l’arrivée de la marque sur les médias sociaux ? - Les accès paid (AdWords) sont-ils performants ? Quelles campagnes ? Quels mots clés ? - Les campagnes marketing représentent-elles une source de trafic performante ? Quelles campagnes ?
  86. 86. 87 LES SOURCES DE TRAFIC
  87. 87. 88 Par défaut, le trafic direct est « pollué » sous Google Analytics. Pourquoi ?
  88. 88. 89 LES ACCES DIRECTS En règle générale, les accès directs représentent 20% des visites totales. Ce chiffre est une moyenne, il peut bien évidemment varié selon les contextes (offre du site, canaux marketing, etc.).
  89. 89. 90 LES SITES REFERENTS En règle générale, les accès directs représentent 30% des visites totales.
  90. 90. 91 LA RECHERCHE En règle générale, la recherche (naturelle + payante) représentent de 40 à 50% des visites totales.
  91. 91. 92 LE NOT PROVIDED ?
  92. 92. vé lo 0" 1"000" 2"000" 3"000" 4"000" 5"000" 6"000" 7"000" 8"000" visites Nombre de la dys ve s lo ée" dy ve sse 93 lo e la dys " "ve s lo ée" dy la ss ve velo ee" vé lod dy lo dy ysse sse" ss ée e.co "b re m" la tag ve ne lo ve dy " lo s dy velo ee" ss e dy ca e"p sée rte arc " "vé ou pi lo rs" st dy e" s cy ve sée hB cla p: bl lo " // e" dys w at w la sé" w n? .la ve vélo que lo " dy dys ve ss se e e ro lod e.c " sc ys om o ff se / "h e"r " en ou da te ye " "v ro vél élo" vé o lo scoff dys dy ss "he sé" ée nd "la ay i? "ro e" LA TETE ET LONGUE TRAINE né ch ra vel elle n o " le ce"v diss w "co él ey w ura ody " w .l n t ssé w ave "d'h e" w w l od u c pi .la yss het st e" velo es.c " cy cl dys om vé able ee. " lo c "ro "la"r om sc och " vé off e lo "he lle" dy nd ss é ay cit po e"na e" ad nt" nte el du le s" vé "d "bra lo e" dy ba ult" ss la yon ée "ro "vel ne sc o d " off ys pi e la "hen e" st e" "« da cy "vé cla lo ye" Tête et longue traîne CAIRN dy bl l e" a"ve ssé la nd lod e" es ys vé "bre ée" lo ta cit dys gn ad sé e" e vé elle .co lo "b m w d a " w yss yon w ée ne .ve lo "ven " l'a dys dé pi s e st tlan ee. " e" vé c ?q co lo ycl ue m" dy ab "à ss l "v ée e"b élo "cô ret " t a vé es"d gne lo " lia dy 'arm i so gu ssé or n" id e " cy la" e"v "tra c v e je
  93. 93. 94 LES CAMPAGNES En règle générale, les campagnes représentent 10% des visites totales.
  94. 94. 95 UNE NEWSLETTER, DEUX RECIPIENTS, QUELLES SOURCES ? Outlook Gmail
  95. 95. LE TRACKING MULTI-DOMAINES
  96. 96. 97 LE TRACKING D’UN ECOSYSTEME DE SITES WEB
  97. 97. 98 LE TRACKING D’UN ECOSYSTEME DE SITES WEB Code Google Analytics <script type="text/javascript"> var _gaq = _gaq || []; _gaq.push(['_setAccount', 'UA-XXXXXXX-X']); _gaq.push(['_setDomainName', 'thalasso-oazure.com']); _gaq.push(['_setAllowLinker', true]); _gaq.push(['_trackPageview']); (function() {var ga = document.createElement('script'); ga.type = 'text/javascript';ga.async = true;ga.src = ('https:' == document.location.protocol ? 'https://ssl' : 'http://www') + '.google- analytics.com/ga.js';var s = document.getElementsByTagName('script') [0];s.parentNode.insertBefore(ga, s);})(); </script>
  98. 98. 99 LE TRACKING D’UN ECOSYSTEME DE SITES WEB Code de tracking sur les liens et les boutons de formulaire <a href="http://hotel.thalasso-oazure.com" onclick="_gaq.push(['_link', 'http://hotel.thalasso-oazure.com']); return false;">Hôtel 4 étoiles</a> <a onclick="_gaq.push(['_link', 'http://boutique.thalasso-oazure.com']); return false;" href="http://boutique.thalasso-oazure.com">La E-boutique beauté</a> <form action="https://reservation.thalasso- oazure.com#form_1" method="post" onsubmit="_gaq.push(['_linkByPost', this]);">
  99. 99. 100 LE TRACKING D’UN ECOSYSTEME DE SITES WEB
  100. 100. 101 LE TRACKING D’UN ECOSYSTEME DE SITES WEB Oazure Vue du rapport « Contenu du site > Toutes les pages » dans le profil agrégé de l’écosystème.
  101. 101. LE TUNNEL DE CONVERSION
  102. 102. 103 www.arbadea.com
  103. 103. 104 QUEL TYPE DE CORRESPONDANCE CHOISIR ?
  104. 104. 105 Type de correspondance : Pour les pages d'achat, Premier mot clé est généralement le type de correspondance le mieux adapté. En effet, un certain nombre de paramètres sont souvent ajoutés à la fin des URL des paniers afin de transmettre les données au serveur de commerce électronique. Vous pouvez tester votre panier pour déterminer la structure de l'URL et définir la correspondance en conséquence. http://support.google.com/analytics/bin/answer.py?hl=fr&answer=1116091#urlMatchTypes
  105. 105. 106 www.arbadea.com
  106. 106. LA DIFFERENCE ENTRE LES CLICS ADWORDS ET LES VISITES
  107. 107. 108
  108. 108. CONCLUSION
  109. 109. 110 QUEL EST, D’UN POINT DE VUE WEB ANALYTICS, L’AVANTAGE D’UNE APPROCHE DITE « RESPONSIVE » ?
  110. 110. 111 CHIEF CONVERSION OFFICER ?
  111. 111. RESSOURCES EN LIGNE - Ressources Google - Blogs d’experts - Livres blancs
  112. 112. 113 www.youtube.com/user/googleanalytics
  113. 113. 114 www.google.com/analytics/iq.html
  114. 114. 115 QUELQUES BLOGS D’EXPERTS & RESSOURCES EN LIGNE • Google Analytics Blog - Blog fr • http://analytics.blogspot.fr/ • Julien Coquet • http://juliencoquet.com • ComScore - Livres Blancs • http://www.comscore.com/Press_Events/ Presentations_Whitepapers • La Bible des Indicateurs Clé de Performance • http://www.webkpi.fr • Eric Peterson • http://www.webanalyticsdemystified.com • Justin Cutroni • http://cutroni.com/blog • Avinash Kaushik • http://www.kaushik.net/avinash/ • Brian Clifton • http://www.advanced-web-metrics.com/blog/ • AT Internet et leurs livres blancs • http://blog.atinternet.com • LunaMetrics • http://www.lunametrics.com/blog/ • Anil Batra • http://webanalysis.blogspot.fr • Applied Web Analytics • http://www.appliedwebanalytics.com/blog/ • Blast Advanced Media • http://www.blastam.com/blog/ • Bryan Eisenberg • http://www.bryaneisenberg.com • Caleb Whitmore • http://www.analyticspros.com/blog/ • Dennis Mortensen • http://visualrevenue.com/blog • Ian Thomas • http://liesdamnedlies.comhttp://blog.jimnovo.com • Jim Novo • http://www.l3analytics.com/blog/ • L3 Analytics • http://blog.jimnovo.com
  115. 115. 116 QUELQUES BLOGS D’EXPERTS & RESSOURCES EN LIGNE • Lars Johansson • http://blog.jimnovo.com • Manoj Jasra • http://www.webanalyticsworld.net • Marshall Sponder • http://www.webmetricsguru.com • Online Behavior • http://online-behavior.com • Phil Kemelor • http://wam.typepad.com • Rod Jacka • http://blog.panalysis.com • ROI Revolution • http://www.roirevolution.com/blog/ • Stéphane Hamel • http://blog.immeria.net • Cardinal Path • http://www.cardinalpath.com/blog/ • Michael Notté • http://www.kaizen-analytics.com • Carole Da Silva • http://www.analyticsandco.com • Funnel Marketing Optimization • http://www.widerfunnel.com/blog • Stratosphère • http://statosphere.fr/website/ • Carole Da Silva • http://www.analyticsandco.com/ • Multitouch Analytics • http://www.multitouchanalytics.fr • Dashboard Junkie • http://www.dashboardjunkie.com
  116. 116. PRESENTATION Métiers / Clients / Equipe
  117. 117. NOS METIERS Conception SEO & contenu Marketing 2.0 Mesure & analytics - Audit ergonomique et SEO - Etude de potentiel - Etudes et analyses - Etablissement des - Conception (« mots clés ») - Accompagnement en objectifs et indicateurs de d’arborescence et - Audit éditorial qualitatif et référencement naturel pilotage d’interface (web et mobile) quantitatif - Accompagnement E- - Plan de marquage - Conception unitaire de - Conseil, production et marketing (AdWords, - Conception de tableaux pages d’atterrissage animation éditoriale Display, Remarketing) de bords - Rédaction de cahier des - Optimisation du - Accompagnement aux - Reportings Web et Social charges technique et référencement naturel « médias sociaux » (RP, Analytics fonctionnel - Formation blogging, veille) - Etudes et analyses ad hoc - Gestion de projet - Formation - Formation
  118. 118. ENVIRON 20 CLIENTS NOUS FONT CONFIANCE ...
  119. 119. NOTRE EQUIPE Formateur Sujets : SEO, Ecriture Web, Web Analytics, Médias sociaux (journées de formation sur 1 ou 2 jours). Plus de 300 heures de formation dispensées (clients intra et inter-entreprises, écoles) Formation Arnaud BRIAND - Ecole Supérieure de Commerce, Groupe Sup de CO La Rochelle (1999 - Directeur associé / 2002) Consultant - BTS Commerce International, Saint-Félix, Nantes (1996 - 1998) 06 50 86 20 15 Certifications web a.briand@redpoint.fr @epokhe www.redpoint.fr Juin 2011 Décembre 2006
  120. 120. NOTRE EQUIPE Formateur Sujets : - Écriture web : Techniques et bonnes pratiques - RH 2.0 : Sourcing et marque employeur - Community management - Sensibilisation Entreprise 2.0 Co-auteur du livre « Le Community Management » Sylvain GUEGUEN Directeur associé / Consultant 06 08 88 70 60 s.gueguen@redpoint.fr @akostic www.redpoint.fr
  121. 121. redpoint.fr facebook.com/madebyredpoint slideshare.net/madebyredpoint Tous droits réservés Redpoint - Reproduction interdite sans accord préalable 122

×