SlideShare une entreprise Scribd logo
Pour chaque image, les éléments visuels
à prendre en compte:
    - le cadrage (le champ visé)
    - la mise en perspective et la profondeur du champ
    - l’échelle des plans
    - les éclairages et les couleurs
    - l’angle de vue:
          * frontal
          * en plongée
           *en contre-plongée
ANALYSE D'UNE SEQUENCE FILMIQUE
                  OU D'UN SPOT



Qu'est-ce qui construit un document filmique ?

Quels éléments devons-nous mettre au centre de notre
analyse ?

Qu'est-ce qui caractérise une séquence filmique ?

La communication du sens à quels éléments est-elle confiée ?
Si l'on veut analyser des images en mouvement
             (document vidéo/filmique)
Les mouvements de la caméra:
      - (un) panoramique (caméra fixe) descriptif,
dramatique
       - travelling (avant, arrière, latéral)
       - zoom (travelling optique)
NARRATION/HISTOIRE/INTRIGUE
•   * le synopsis (intrigue, personnages, lieu, temps, message
    global)
•   * le scénario (sceneggiatura) rédigé par le scénariste
    contient:
- texte dialogué (les dialogues)
    - les indications destinées au réalisateur sur les décors, les
     mouvements des acteurs et les sons
    - le découpage de l’histoire en
       * plans
       * plans-séquences
       * séquences

       * scènes
Le point de vue dans l’histoire (par les images):


   - zéro (omniscient)
   - interne ou subjectif
            fixe
            variable (champ/contre-champ)
            multiple
   - externe.
Le son (fond/bande sonore)


Paroles: contenu, qui parle?, dialogues,
voix off?, ton des voix, pauses, etc.
Rapport paroles/images


Musique de fond: chanson, musique sans
paroles, sons de fond, bruitages, etc.
Rapport musique/images
Le montage
 * Organisation à postériori et enchaînement des plans et des
séquences qui produit le rythme d'un film.
    * Chronologique, parallèle, alterné (champ/contre-champ)
    * Mouvement de:
-     retour en arrière (flash-back)
-     anticipation (flash-forward)
-     ellipse
 * Transitions entre différents plans ou différentes séquences:
fondus (dissolvenze): enchaîné, au noir, au blanc....
Le montage
-Qu'est-ce que le montage ? Pourquoi construction de l'info ?

  Quelles sont les opérations du monteur ?

  Monteur/menteur : pourquoi ?

  L'expérience de Kouletchov : qu'est-ce qu'elle prouve ?

  Les banlieues : comment sont-elles présentées ?

  Le jeune noir interviewé : qu'est-ce qu'il dit ?

  Au Mali : comment les mêmes scènes prennent-elles un sens
différent ?

  Est-il possible de transmettre une vérité objective ?

  Quelle vérité peut-on proposer ?

  Comment le journaliste peut-il être honnête dans la
transmission/construction de l'information ?
Paris je t'aime, La tour Eiffel

  Le synopsis

  La construction du scénario : plans, plans-séquences,
séquences, scènes

  Quelques cadrages spéciaux

  Eclairages et couleurs

  Quelques angles de vue spéciaux

  Les principaux mouvements de la caméra

  Le/s point/s de vue dans l'histoire

  Le montage : chronologique ? Flash-back ? Fondus ?
Rythme ?

  Dialogues et sons de fond (musiques et bruitages)
Synopsis
.....un enfant avec un gros cartable, un mime, il mime
(fait semblant de)...., l'affiche de la Tour Eiffel, il caresse
un chat imaginaire, le décor des immeubles autour de
lui, il sort, rencontre avec l'agent de ville, mouvements
accéléres, il mime les gestes d'un conducteur, il mime un
client assis à la terrasse d'un café, il s'éloigne, il s'assied
sur un banc à côté d'un couple, il mime leurs gestes, il
suit des touristes au pied de la Tour Eiffel, il est arrêté
par des gendarmes, en prison il énerve un autre
prisonnier, rencontre, tour dans Paris, la nouvelle image
de la Tour Eiffel, l'enfant au cartable, il est renversé par
ses copains, regards croisés avec ses parents, son
éloignement, apparition d'objets et animaux
imaginaires..... Le sens général.
Paris je t'aime, Loin du XVIème

  Le synopsis

  La construction du scénario : plans, plans-séquences,
séquences, scènes

  Quelques cadrages spéciaux

  Eclairages et couleurs

  Quelques angles de vue spéciaux

  Les principaux mouvements de la caméra

  Le/s point/s de vue dans l'histoire

  Le montage : chronologique ? Flash-back ? Fondus ?
Rythme ?

  Dialogues et sons de fond (musiques et bruitages)
La liste des six films pour l'examen:


1. Jules et Jim de Truffaut (1962)

2. Tous les matins du monde de Corneau (1991)

3. Mme Bovary de Chabrol (1991)

4. La Haine de Kassovitz (1995)

5. Le fabuleux destin d'Amélie Poulain de Jeunet (2001)

6. Un long dimanche de fiançailles de Jeunet (2004)

Contenu connexe

Similaire à 2 pour lire des images en mouvements

Similaire à 2 pour lire des images en mouvements (6)

Introduction au cinema francais
Introduction au cinema francaisIntroduction au cinema francais
Introduction au cinema francais
 
Guide
GuideGuide
Guide
 
Place Des Fetes - Muriel Huet
Place Des Fetes - Muriel HuetPlace Des Fetes - Muriel Huet
Place Des Fetes - Muriel Huet
 
Introduction A La Filmologie
Introduction A La FilmologieIntroduction A La Filmologie
Introduction A La Filmologie
 
Dessine-moi un roman-photo
Dessine-moi un roman-photoDessine-moi un roman-photo
Dessine-moi un roman-photo
 
Presentation rien de grave
Presentation rien de gravePresentation rien de grave
Presentation rien de grave
 

Plus de maggica (20)

Lab fotografico cairoli_tecnica_simoneludovico
Lab fotografico cairoli_tecnica_simoneludovicoLab fotografico cairoli_tecnica_simoneludovico
Lab fotografico cairoli_tecnica_simoneludovico
 
Le passe press
Le passe pressLe passe press
Le passe press
 
Allegato3 exercices sur incipit
Allegato3 exercices sur incipitAllegato3 exercices sur incipit
Allegato3 exercices sur incipit
 
Allegato2 grille de lecture- scène-incipit
Allegato2 grille de lecture- scène-incipitAllegato2 grille de lecture- scène-incipit
Allegato2 grille de lecture- scène-incipit
 
Devoirs en classe analyse photo
Devoirs en classe analyse photoDevoirs en classe analyse photo
Devoirs en classe analyse photo
 
La publicité
La publicitéLa publicité
La publicité
 
03 fueraventura
03 fueraventura03 fueraventura
03 fueraventura
 
1 l’image
1 l’image1 l’image
1 l’image
 
Paralangage
ParalangageParalangage
Paralangage
 
Introduction à la communication interpersonnelle
Introduction à la communication interpersonnelleIntroduction à la communication interpersonnelle
Introduction à la communication interpersonnelle
 
Décrire 4 situations
Décrire 4 situationsDécrire 4 situations
Décrire 4 situations
 
Truffaut et la nouvelle vague
Truffaut et la nouvelle vagueTruffaut et la nouvelle vague
Truffaut et la nouvelle vague
 
Truffaut et la nouvelle vague
Truffaut et la nouvelle vagueTruffaut et la nouvelle vague
Truffaut et la nouvelle vague
 
Paris je t'aime
Paris je t'aimeParis je t'aime
Paris je t'aime
 
Depeche afp
Depeche afpDepeche afp
Depeche afp
 
Non verbal
Non verbalNon verbal
Non verbal
 
Mumbay
MumbayMumbay
Mumbay
 
Verifiez vos connaissances
Verifiez vos connaissancesVerifiez vos connaissances
Verifiez vos connaissances
 
Lire la photo de presse
Lire la photo de presseLire la photo de presse
Lire la photo de presse
 
3.l'image
3.l'image3.l'image
3.l'image
 

2 pour lire des images en mouvements

  • 1. Pour chaque image, les éléments visuels à prendre en compte: - le cadrage (le champ visé) - la mise en perspective et la profondeur du champ - l’échelle des plans - les éclairages et les couleurs - l’angle de vue: * frontal * en plongée *en contre-plongée
  • 2. ANALYSE D'UNE SEQUENCE FILMIQUE OU D'UN SPOT Qu'est-ce qui construit un document filmique ? Quels éléments devons-nous mettre au centre de notre analyse ? Qu'est-ce qui caractérise une séquence filmique ? La communication du sens à quels éléments est-elle confiée ?
  • 3. Si l'on veut analyser des images en mouvement (document vidéo/filmique) Les mouvements de la caméra: - (un) panoramique (caméra fixe) descriptif, dramatique - travelling (avant, arrière, latéral) - zoom (travelling optique)
  • 4. NARRATION/HISTOIRE/INTRIGUE • * le synopsis (intrigue, personnages, lieu, temps, message global) • * le scénario (sceneggiatura) rédigé par le scénariste contient: - texte dialogué (les dialogues) - les indications destinées au réalisateur sur les décors, les mouvements des acteurs et les sons - le découpage de l’histoire en * plans * plans-séquences * séquences * scènes
  • 5. Le point de vue dans l’histoire (par les images): - zéro (omniscient) - interne ou subjectif fixe variable (champ/contre-champ) multiple - externe.
  • 6. Le son (fond/bande sonore) Paroles: contenu, qui parle?, dialogues, voix off?, ton des voix, pauses, etc. Rapport paroles/images Musique de fond: chanson, musique sans paroles, sons de fond, bruitages, etc. Rapport musique/images
  • 7. Le montage * Organisation à postériori et enchaînement des plans et des séquences qui produit le rythme d'un film. * Chronologique, parallèle, alterné (champ/contre-champ) * Mouvement de: - retour en arrière (flash-back) - anticipation (flash-forward) - ellipse * Transitions entre différents plans ou différentes séquences: fondus (dissolvenze): enchaîné, au noir, au blanc....
  • 8. Le montage -Qu'est-ce que le montage ? Pourquoi construction de l'info ?  Quelles sont les opérations du monteur ?  Monteur/menteur : pourquoi ?  L'expérience de Kouletchov : qu'est-ce qu'elle prouve ?  Les banlieues : comment sont-elles présentées ?  Le jeune noir interviewé : qu'est-ce qu'il dit ?  Au Mali : comment les mêmes scènes prennent-elles un sens différent ?  Est-il possible de transmettre une vérité objective ?  Quelle vérité peut-on proposer ?  Comment le journaliste peut-il être honnête dans la transmission/construction de l'information ?
  • 9. Paris je t'aime, La tour Eiffel  Le synopsis  La construction du scénario : plans, plans-séquences, séquences, scènes  Quelques cadrages spéciaux  Eclairages et couleurs  Quelques angles de vue spéciaux  Les principaux mouvements de la caméra  Le/s point/s de vue dans l'histoire  Le montage : chronologique ? Flash-back ? Fondus ? Rythme ?  Dialogues et sons de fond (musiques et bruitages)
  • 10. Synopsis .....un enfant avec un gros cartable, un mime, il mime (fait semblant de)...., l'affiche de la Tour Eiffel, il caresse un chat imaginaire, le décor des immeubles autour de lui, il sort, rencontre avec l'agent de ville, mouvements accéléres, il mime les gestes d'un conducteur, il mime un client assis à la terrasse d'un café, il s'éloigne, il s'assied sur un banc à côté d'un couple, il mime leurs gestes, il suit des touristes au pied de la Tour Eiffel, il est arrêté par des gendarmes, en prison il énerve un autre prisonnier, rencontre, tour dans Paris, la nouvelle image de la Tour Eiffel, l'enfant au cartable, il est renversé par ses copains, regards croisés avec ses parents, son éloignement, apparition d'objets et animaux imaginaires..... Le sens général.
  • 11. Paris je t'aime, Loin du XVIème  Le synopsis  La construction du scénario : plans, plans-séquences, séquences, scènes  Quelques cadrages spéciaux  Eclairages et couleurs  Quelques angles de vue spéciaux  Les principaux mouvements de la caméra  Le/s point/s de vue dans l'histoire  Le montage : chronologique ? Flash-back ? Fondus ? Rythme ?  Dialogues et sons de fond (musiques et bruitages)
  • 12. La liste des six films pour l'examen: 1. Jules et Jim de Truffaut (1962) 2. Tous les matins du monde de Corneau (1991) 3. Mme Bovary de Chabrol (1991) 4. La Haine de Kassovitz (1995) 5. Le fabuleux destin d'Amélie Poulain de Jeunet (2001) 6. Un long dimanche de fiançailles de Jeunet (2004)