Cim 2014
Programme de Français
Introduction au cinéma français
Eleonora Salvadori
Henri Cartier Bresson : Chez Lipp (1968)
1.Où se déroule la scène?
2.La photographie a-t-elle été prise sur le vif ? Est-c...
Où est le point de fuite ?
Il existe un point de fuite très particulier qui est celui situé dans la direction
du regard. O...
Henri Cartier-Bresson (1908- 2004) est un photographe français considéré
comme un pionnier du photojournalisme allié à la ...
Questions :
1. Oùse déroule la scène ?
2. La photographie a-t-elle été prise sur le vif ?
3. Est-ce que la photo donne la ...
Vérifions nos connaissances
A.
Le mot « image » vient du …………………….
Combinez par des flèches
a . image naturelle 1. signali...
Verifions nos connaissances
 L’ensemble formé de l’avant-plan et de l’arrière-plan porte le nom de ………
 Comment s’appell...
DE L'IMAGE FIXE A' L'IMAGE EN MOUVEMENT
Loin du XVIème
M. Ana, c’est vous ?
A. Oui,….
M. Il faut que je me sauve, je suis ...
DE L'IMAGE FIXE A' L'IMAGE EN MOUVEMENT
Quelles sont les principales catégories qui entrent
en jeu pour analyser des séque...
1. Les mouvements de la caméra
2. Les sons/la bande sonore (bruitages, musique,
dialogues)
3. Le montage (la construction ...
Les nouveaux éléments: Les mouvements de caméra
Le PLAN FIXE: la caméra reste fixée sur le pied. Il n'y a aucune modificat...
Dans le court: Loin du XVIème
Quels mouvements de la caméra?
Travelling?Panoramique?Plan fixe?
Dans le court Loin du XVIe
Les nouveaux éléments:
Quels mouvements de la caméra?
Travelling?Panoramique?Plan fixe?
L'histo...
Titre : Paris, je t'aime
Producteurs : Emmanuel Benbihy et Claudie Ossard
Réalisateurs : 18 réalisateurs
Mixage : Vincent ...
Paris je t'aime, Loin du XVIème
Synopsis
Un réveil qui sonne dans l'obscurité. Une fille qui prend
son bébé, lui met des v...
Construction du scénario
Quels décors ?
- l'appartement de banlieue
- la course avec l'enfant
- la crèche, les cris de l'e...
Mouvements de la caméra
- travelling latéral, travelling avant, travelling arrière
- caméra fixe
Angle de vue
- Quelques c...
Introduction au cinema francais
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Introduction au cinema francais

1 375 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 375
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
406
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Introduction au cinema francais

  1. 1. Cim 2014 Programme de Français Introduction au cinéma français Eleonora Salvadori
  2. 2. Henri Cartier Bresson : Chez Lipp (1968) 1.Où se déroule la scène? 2.La photographie a-t-elle été prise sur le vif ? Est-ce un instantané ? 3.Qu’est-ce qu’il fait l’homme sur le fond ? Cartier Bresson n’a pas pu arrêter tout ce monde pour prendre la pose. Si vous voulez analyser cette photo, Quel cadrage? Quelle composition? Lignes de fuite ? Profondeur? Champ? Hors-champ? Quel/s plan/s? Eclairage? Couleurs? Contrastes ? Angle de prise de vue? Le point de vue du photographe ?
  3. 3. Où est le point de fuite ? Il existe un point de fuite très particulier qui est celui situé dans la direction du regard. On l'appelle parfois point de fuite principal ou encore centre de la perspective. Les lignes de fuite sont très accentuées et mènent toutes à un seul point de fuite qui correspond exactement au même premier point de force: la vieille dame ! Le jeu de la lumière et surtout le contraste détachent clairement la vieille dame du mur noir. Décrivez précisément les deux femmes afin de faire ressortir à la fois la caractérisation propre à chacune d’elle, mais aussi les différences (vieille/jeune ; bourgeoise/ libérée ; attitude de jugement / attitude gênée…) Quel est le titre du journal de la vieille dame ? Et celui que lit la jeune dame ?
  4. 4. Henri Cartier-Bresson (1908- 2004) est un photographe français considéré comme un pionnier du photojournalisme allié à la photographie d'art. Avec Robert Capa et d'autres il fonde en 1947 la célèbre agence coopérative Magnum Photos. En 2003 une fondation portant son nom a été créée à Paris pour assurer la conservation de son œuvre et aussi pour soutenir les photographes dont il se sentait proche. Connu pour la précision et le graphisme de ses compositions (jamais recadrées au tirage), il s'est surtout illustré dans le reportage de rue, la représentation des aspects pittoresques ou significatifs de la vie quotidienne (Des Européens). Le concept de « l'instant décisif » est souvent utilisé à propos de ses photos, qui prennent le contexte en compte. Pour certains, il est une figure mythique de la photographie du XXe siècle, que sa longévité lui permit de traverser, en portant son regard sur les évènements majeurs qui ont jalonné son histoire. Un de ses biographes dit ainsi de lui qu'il était « l'œil du siècle ».
  5. 5. Questions : 1. Oùse déroule la scène ? 2. La photographie a-t-elle été prise sur le vif ? 3. Est-ce que la photo donne la même impression de tout à l’heure ? 4. Est-ce qu’il y a un travail d’organisation ?
  6. 6. Vérifions nos connaissances A. Le mot « image » vient du ……………………. Combinez par des flèches a . image naturelle 1. signalisation routière b . image artificielle 2. ombre, reflet c . image mentale 3. photo d . image symbolique 4. représentation mentale, souvenir
  7. 7. Verifions nos connaissances  L’ensemble formé de l’avant-plan et de l’arrière-plan porte le nom de ………  Comment s’appelle un plan qui grossit un détail?……………………………………  Où faut-il placer les lignes de fuite pour avoir un espace ouvert ?………………  L’art non figuratif s’appelle aussi……………………………………………  Sur l’écran de l’ordinateur l’image est formée de ………………………………..  Comment on appelle l’espace évoqué mais non représenté dans l’image……..  La science qui étudie les signes s’appelle……………………………….  Un plan qui situe une silhouette complète dans son environnement……………  Les images sont toujours délimitées par des lignes : vrai…… faux……………….  Trois éléments de la grammaire de l’image…………………………  Image représente le réel : vrai………. faux……………….  Un plan qui reproduit une personne jusqu’aux genoux. C’est un plan …..............  Sans bordure, plus grand effet de réel : vrai………………. ; faux…………………  L’image non protégée par le copyright est ……………………………  Pour la profondeur de champ il faut…………………………  Camaïeu polychrome : vrai……………….. ; faux………………..  Un angle de vue d’en haut : c’est…………………………………………………  Un angle de vue d’en bas : c’est ………………………………………………….  Image dénotée s’oppose à image…..
  8. 8. DE L'IMAGE FIXE A' L'IMAGE EN MOUVEMENT Loin du XVIème M. Ana, c’est vous ? A. Oui,…. M. Il faut que je me sauve, je suis déjà en retard…Vous m’appelez sur mon portable à midi pour me dire comment s’est passée la matinée… Oh, Ana, je serai un peu en retard ce soir, une heure, une heure et un quart, pas plus….ça ne vous dérange pas, non ? A. Non …
  9. 9. DE L'IMAGE FIXE A' L'IMAGE EN MOUVEMENT Quelles sont les principales catégories qui entrent en jeu pour analyser des séquences d'images en mouvement?
  10. 10. 1. Les mouvements de la caméra 2. Les sons/la bande sonore (bruitages, musique, dialogues) 3. Le montage (la construction de l'histoire) 4. L'histoire racontée par la succession des images (le synopsis)
  11. 11. Les nouveaux éléments: Les mouvements de caméra Le PLAN FIXE: la caméra reste fixée sur le pied. Il n'y a aucune modification du cadre. Dans ce cas, la dynamique de l'image provient des mouvements internes. Le PANORAMIQUE est réalisé lorsque la caméra fixée au sol pivote sur son axe horizontalement ou verticalement. Il remplit parfois une fonction descriptive ou acquiert une valeur dramatique en introduisant dans le champ visuel un élément inattendu, un danger caché il relie un personnage à un autre dans un même espace progressivement exploré. LE TRAVELLING (avant, arrière, latéral ou vertical), correspond au regard d'un homme en déplacement : la caméra, le plus souvent posée sur un chariot, voyage (anglais to travel). Il permet, par exemple, de passer d'un plan d'ensemble à un gros plan, contraignant le spectateur à concentrer son regard sur un objet ou un visage.: LE ZOOM, travelling optique, rapproche ou éloigne très rapidement le sujet du spectateur sans que la caméra se déplace. Le STEADICAM est un système stabilisateur permettant la prise de vue en travellings fluides tout en marchant, grâce à son système comportant un harnais (it: imbracatura), un bras articulé et une visée hors caméra.
  12. 12. Dans le court: Loin du XVIème Quels mouvements de la caméra? Travelling?Panoramique?Plan fixe?
  13. 13. Dans le court Loin du XVIe Les nouveaux éléments: Quels mouvements de la caméra? Travelling?Panoramique?Plan fixe? L'histoire/le synopsis/L'action 1. présentez les personnages 2. que se passe-t-il? 3. combien de séquences? 4. quel sens attribuez-vous au court? Quel message? Proposer un autre court: Place des fêtes https://www.youtube.com/watch?v=i88sA7rD7asx https://www.youtube.com/watch?v=41ryqvYxlJ4
  14. 14. Titre : Paris, je t'aime Producteurs : Emmanuel Benbihy et Claudie Ossard Réalisateurs : 18 réalisateurs Mixage : Vincent Tulli Distribution : La Fabrique de Films, Format : Couleur, 35 mm Sortie : 2006
  15. 15. Paris je t'aime, Loin du XVIème Synopsis Un réveil qui sonne dans l'obscurité. Une fille qui prend son bébé, lui met des vêtements chauds (combinaison à capuche) et sort dans les premières lueurs de l'aube, court à la crèche ; cris de l'enfant qui font revenir la fille sur ses pas, la fille chante une berceuse (comptine) pour apaiser l'enfant, grande course dans les moyens de transport qui l'amènent de la banlieue à Paris, arrivée dans le XVIe, échange de mots à l'interphone, l'appartement du XVIe, les propos échangés entre les deux femmes, la porte qui claque, l'enfant qui crie, la fille qui va chanter sa berceuse au nouvel enfant pour l'apaiser.
  16. 16. Construction du scénario Quels décors ? - l'appartement de banlieue - la course avec l'enfant - la crèche, les cris de l'enfant, la berceuse - dans les moyens de transport jusqu'au XVIème - le dialogue dans l'appartement avec la patronne - les cris de l'enfant. Quels plans-séquences ? - La course vers la crèche - les moyens de transport - les deux berceuses Quels plans ? Gros plans, plan américains et plans d'ensemble. Pourquoi ? Quelques cadrages spéciaux : dans l'appartement du XVIe la silhouette de la fille inscrite dans la porte...
  17. 17. Mouvements de la caméra - travelling latéral, travelling avant, travelling arrière - caméra fixe Angle de vue - Quelques contre-plongées Le point de vue dans l'histoire - interne, celui d'Ana Montage -fondus ? Cut ? Rythme ? Sons significatifs ? Bruitages de fond Chansons Dialogues Enfin, signification globale ? quels aspects de Paris ?

×