Dans le cadre de la révision générale du PLU d’Ivry-sur-Seine,trois balades urbaines ouvertes à l’ensemble de la populatio...
1. Avenue P. Sémard / Porte de Vitry   Liaison entre les Portes de Vitry et d’Ivry                                       L...
nouvelle voie TGV dans Paris serait très coûteuse et       aggraverait les effets de coupure urbaine).Les services de la V...
56, avenue Pierre Sémard – Ce pavillon fut par le passé un             qui leur soit destinée. A ce titre, le nouvel immeu...
2. Paul Mazy / Parc des CormaillesLa Laiterie, une reconversion réussie ?Sur le plan architectural, le groupe s’accorde à ...
projet doit être revu suite à lopposition dune partie desriverains. La Ville doit réfléchir à un projet plus global englob...
Peut-être serait-il judicieux de construire la place comme un   3. Place Danton                                           ...
reconversion du site prévoit deux destinations différentes : une   4. Maurice Thorez                                      ...
5. Pierre et Marie CurieAvenue Maurice Thorez / Rue Pierre et Marie CurieAu croisement des deux voies, l’espace public n’e...
Le long de la Rue Louis Bertrand...   −   Le groupe relève la bonne intégration de la cité Louis       Bertrand par le réa...
habitants se demandent si le périphérique va être couvert un   6. René Villars                                            ...
7. Fin du parcoursLes commerces à la Porte d’IvryLes habitants soulignent un déficit commercial à la Porte d’Ivry.La munic...
Compte-rendu balade urbaine aux portes d'Ivry
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Compte-rendu balade urbaine aux portes d'Ivry

1 342 vues

Publié le

Publié dans : Formation
  • Soyez le premier à commenter

Compte-rendu balade urbaine aux portes d'Ivry

  1. 1. Dans le cadre de la révision générale du PLU d’Ivry-sur-Seine,trois balades urbaines ouvertes à l’ensemble de la populationont été organisées. La dernière s’est déroulée le 8 octobre 2011,de 9h à 12h, autour des questions de requalification urbaineaux portes d’Ivry-sur-Seine.La rencontre s’est articulée en 2 temps : − introduction au point de départ de la balade par Aire Publique et les services municipaux ; − visite urbaine des secteurs à enjeux.Au total, 13 Ivryens ont participé à la rencontre. La balade étaitanimée et encadrée par les cabinets Aire Publique et CitadiaConseil. Les services municipaux étaient présents afind’alimenter les discussions et de préciser les projets urbains encours ou à venir.IntroductionCette première partie de la rencontre est l’occasion de seprésenter mutuellement et d’expliquer aux participants que labalade a lieu dans le cadre de la phase diagnostic de larévision générale du PLU.Cette étape de l’élaboration du nouveau documentd’urbanisme communal se fait en association avec leshabitants dans une démarche visant à constater les atouts etles contraintes du territoire, les conséquences du précédent PLUsur l’urbanisation de la commune, etc.
  2. 2. 1. Avenue P. Sémard / Porte de Vitry Liaison entre les Portes de Vitry et d’Ivry L’absence de liaison entre les deux portes est regrettée. Certains participants passaient auparavant en contrebas du boulevard périphérique afin de pouvoir se rendre plus facilement de la Porte de Vitry à la Porte d’Ivry. Ce passage se faisait par le biais d’une percée dans la clôture mais était illicite. Entrée de ville /Qualité de l’aménagement Cette entrée de ville n’est pas qualitative, ce constat fait l’unanimité. Pour les habitants, il n’y aucun élément significatif ou symbolique remarquable. Pourtant les petits immeubles qui bordent l’avenue, ainsi que les rez-de-chaussée commerciaux, sont intéressants et doivent être conservés. L’étroitesse et le peu de qualité des espaces publics déprécient ce secteur ivryen. Les trottoirs sont étroits, irréguliers et semés d’embuches. Entrée de ville /Cohérence avec Paris Côté Paris, la Porte de Vitry fait l’objet d’un vaste projet en cours « Paris Rive Gauche » : densification sur dalle, école, logements... La commune doit s’interroger : quelles répercussions de ce projet sur la Porte de Vitry ? Plusieurs autres projets impactent les réflexions sur ce secteur : − La création d’une liaison douce de la Porte de Vitry au Parc des Cormailles ; − L’ouverture d’une nouvelle ligne TGV vers Orléans et Tours (projet LGV POCL) dont le terminus pourrait se faire ou à Austerlitz ou à Orly (la potentielle entrée d’une
  3. 3. nouvelle voie TGV dans Paris serait très coûteuse et aggraverait les effets de coupure urbaine).Les services de la Ville d’Ivry-sur-Seine doivent traiter la Porte deVitry au regard de l’ensemble de ces projets pour créer uneentrée de ville cohérente avec le projet parisien. La difficultésera de mettre en valeur le paysage urbain tout en intégrant, àl’image de ce qui a été fait sur la Porte d’Ivry, la question desnuisances causées par le périphérique et les voies ferrées.Foyer SNCF / réaménagement des espaces publicsIl est envisagé que le foyer SNCF situé le long de l’avenue PierreSémard, à l’entrée d’Ivry-sur-Seine, soit démoli aprèsrelogement de ses occupants (cheminots, étudiants...). Celapermettrait d’élargir l’avenue afin de créer de véritables d’autres considèrent à l’inverse que cet espace privé doit resterespaces publics aménagés, mais aussi d’améliorer la fréquencede la ligne de bus 132. A ce titre, le foyer SNCF (ainsi quunensemble de terrains attenants) est inscrit dans un périmètre deveille foncière. Un périmètre détude pourrait être proposé dansle cadre de la révision, permettant à la commune de menerdes réflexions urbaines tout en assurant la maîtrise foncière àterme.Il est important pour tous les participants de donner plus deplace aux espaces publics sur l’avenue Pierre Sémard.Avenue P. Sémard, côté numéros pairs50, avenue Pierre Sémard - Le développement d’un ensemblemixte (activités/logements) est intéressant et réussi du point devue urbain et architectural. Certains souhaiteraient que cetteimpasse soit le support d’un cheminement doux est-ouest, plus confidentiel que passant.
  4. 4. 56, avenue Pierre Sémard – Ce pavillon fut par le passé un qui leur soit destinée. A ce titre, le nouvel immeuble (93 & 95 ruehospice municipal accueillant de jeunes enfants. Il appartient Victor Hugo) construit par la Foncière Logement propose 40désormais à un particulier et ne me semble pas très bien logements accessibles aux salariés des entreprises cotisant auentretenu. Pourtant, il participe au patrimoine architectural 1% Logement. Ils peuvent ainsi profiter de loyers modérés allantivryen (vitraux, mozaïque...) et est protégé dans le PLU. de 6 à 12€/m².Pierre Sémard / Victor HugoLe trafic sur ce croisement est de plus en plus important etpénible. Les habitants s’interrogent : est-il pertinent de laisserdes poids lourds traverser le centre-ville ?A l’angle des rues Pierre Brossolette et Louis Bertrand, lebâtiment va être démoli pour laisser place à une nouvelleconstruction, plus en retrait et peu élevée (R+3). Pour lesparticipants, cette opération aurait pu être l’occasion dedensifier davantage. Cependant le PLU actuel n’a pas permisaux services de la Ville de programmer un bâtiment plus haut.Rue V. HugoLa zone d’activité bordant la rue Victor Hugo fonctionne bien.La discussion s’engage alors entre les services municipaux et leshabitants sur le développement économique. La Ville estproactive et accompagne de plus en plus les entreprises. Lesentreprises dans ce domaine sont très mobiles et la ville sepositionne en tant que partenaire pour structurer un réseau afinqu’elles restent sur le territoire : informer sur les opportunitésfoncières et les stratégies de développement, développer deséchanges entre les entreprises ainsi qu’avec les publicsscolaires, les intégrer dans la ville, etc.En ce qui concerne les salariés exerçant sur Ivry, la Ville soulignequ’elle souhaite mettre en œuvre une politique du logement
  5. 5. 2. Paul Mazy / Parc des CormaillesLa Laiterie, une reconversion réussie ?Sur le plan architectural, le groupe s’accorde à dire quel’opération de requalification de l’ancienne usine Yoplait estune véritable réussite. En ce qui concerne l’intégration urbaineet le lien social, le constat est moins élogieux. Pour beaucoup,le principe de requalification et de valorisation du patrimoineindustriel est intéressant mais doit être mieux pensé à l’avenir(accessibilité, intégration...).Quid du devenir de ce secteur ?Il est prévu de restructurer les bâtiments vides qui n’ont pasencore été reconvertis afin qu’ils puissent accueillir de petitesactivités, des PME, des PMI, etc. Un projet de réhabilitation parun propriétaire privé est déjà lancé au numéro 3, rue Paul Mazy.Les bâtiments réhabilités (20, rue Paul Mazy) suite à un incendiesont appréciés par les participants. Certaines parcelles sontpolluées, un parking pourrait y être construit.Les rues transversales résidentielles débouchant sur la rue PaulMazy seront conservées en l’état. Ces rues ont été loties par lafamille Jacquemart-André, grands collectionneurs d’art.Les services municipaux projettent de créer une liaison doucereliant la Porte de Vitry au Parc des Cormailles par la rue PaulMazy.Les tennis d’Ivry : arrêt du projetDe l’entrée du Parc des Cormailles, on aperçoit les tennis d’Ivry.C’est l’occasion pour les services de la Ville d’expliquer que le
  6. 6. projet doit être revu suite à lopposition dune partie desriverains. La Ville doit réfléchir à un projet plus global englobantle 69, avenue Danielle Casanova et proposant un traitementplus fluide de l’espace urbain.Pour les habitants, le projet des tennis d’Ivry doit êtreexemplaire et novateur : un éco-quartier ou une cité-jardinverticale ? Il faut trouver une nouvelle manière de traiter laverticalité, qui ne doit pas symboliser une barrière comme sur leprojet actuel, selon certaines positions exprimées.Ledru Rollin / Danielle CasanovaL’élargissement de l’avenue Danielle Casanova doit servird’exemple au réaménagement de l’avenue Pierre Sémardmais le groupe souhaiterait qu’une place moins importante soitconsacrée à la chaussée.L’avenue Danielle Casanova parait surdimensionnée parrapport à l’avenue Pierre Sémard. Une personne suggère deréfléchir à une bande d’urbanisation le long de l’avenueDanielle Casanova pour densifier en créant de petitesconstructions entre les bâtis existants.A proximité de réparations autos présents sur cette avenue, lestationnement sauvage important gêne la circulation. Ne serait-il pas possible de créer un parking souterrain sous l’avenueDanielle Casanova ?Rue Ledru Rollin, plusieurs bâtiments de logements sociaux ontfait l’objet d’une réhabilitation efficace et réussie par unbailleur social (Valophis).
  7. 7. Peut-être serait-il judicieux de construire la place comme un 3. Place Danton parvis soulignant l’entrée du collège ? Cité Jean Moulin Les participants soulignent un véritable problème d’isolation acoustique des logements dans la cité Jean Moulin. Du fait de sa construction, réverbération et échos sont une véritable nuisance quotidienne pour les habitants de la cité. Promenade des Petits Bois Ce parc est toujours ouvert, ce qui est véritablement un atout pour les habitants, dont certains estiment même qu’il est plus « sympa » que celui du parc des Cormailles. Par contre, le stadium est vraiment trop dégradé et sale.Une place peu qualitative Il fallait oser « découper une bonne-femme en rondelles » ! L’ensemble du groupe est particulièrement attaché à la statue-La place Danton a fait l’objet de plusieurs formes cascade qui ne s’altère pas malgré les années et que lesd’aménagement dont aucune n’a été satisfaisante. Le enfants peuvent escalader l’été, en pataugeant dans l’eau.problème principal est qu’elle sert davantage de carrefour Par contre, l’eau qui circule dans les canaux est très sale.routier que d’espace public de rencontre. Elle permetnotamment de désengorger le trafic en offrant un itinérairefluide sans feux de signalisation.Le groupe commence par lister les problèmes de cet espace : − Le sens de circulation ; − Les places de stationnement au centre de la place ; − La mauvaise intégration des espaces plantés au pied de la cité Jean Moulin ; − L’absence de mobilier urbain ; − L’absence de cheminements doux.
  8. 8. reconversion du site prévoit deux destinations différentes : une 4. Maurice Thorez clinique de rééducation et un petit pôle de logements.Une friche à exploiter ? A l’angle de la Rue Edouard Vasseur, le bâtiment va êtreA l’occasion d’un arrêt sur la friche marquant l’entrée de la réhabilité pour accueillir des ateliers d’artistes.Promenade des Petits Bois sur l’Avenue Maurice Thorez,l’ensemble du groupe souligne que cet espace pourraitconstituer un formidable lieu de rencontre, et devrait êtreaménagé. Certains proposent qu’une maison de quartier ou unfoyer public avec un belvédère y soit construit, dans lacontinuité du parc.Auparavant la Ville prévoyait la construction d’un gymnase surce site. Ce projet a été abandonné pour conserver cettetrouée visuelle sur le centre-ville en contrebas.Pour tous, ce point de vue sur la vallée est essentiel car il créédu lien entre les différents espaces d’Ivry-sur-Seine, malgré le Un peu plus loin, le garage va être déplacé et remplacé par undénivelé. Cet espace doit être investi, mieux utilisé. Pour faciliter petit immeuble de logements. Le bâtiment de la RATP va quantson appropriation par les passants et valoriser cette percée sur à lui être conservé pour son intérêt architectural.le paysage urbain ivryen, le grillage devrait être supprimé.Pourquoi ne pas créer un espace public faisant le lien entrel’escalier Berthelot et la promenade des Petits Bois ?Les projets à venirLe long de l’Avenue Maurice Thorez, la Ville la Ville a acquisplusieurs parcelles jusqu’à l’Ecole de photographie.L’ancien hôpital Jean Rostand est quant à lui une propriété dela MACIF. Les bâtiments sont très profonds, il serait difficile de lesconvertir uniquement en logements. Aujourd’hui le projet de
  9. 9. 5. Pierre et Marie CurieAvenue Maurice Thorez / Rue Pierre et Marie CurieAu croisement des deux voies, l’espace public n’est pas assezqualitatif. Les terrasses de café et les bistros devraient êtremieux valorisés, il faudrait implanter plus de végétaux et créerune véritable place.Ce projet d’espace public doit se faire en articulation avec leprojet de construction d’un bâtiment mixte (centre de loisirs enrez-de-chaussée et logements) à la place de l’entreprise declimatisation dont le propriétaire vient de décéder. Il seraitjudicieux d’implanter un centre de loisir ici, en lien avec l’écolevoisine.Rue Célestino AlfonsoLe bâtiment de la FSGT du Val-de-Marne a une architecture trèsintéressante et doit être conservé, il faut lui trouver une nouvelledestination.Les habitants regrettent que l’horloge, suspendue auparavantà un crochet dans la descente, n’ait jamais été réinstallée. Ilfaut réintroduire le temps dans la ville !Le revêtement de la descente est peu pratique pour lespoussettes, fauteuils-roulants, vélos, chariots... La Ville envisagede refaire la voie en ôtant les pavés. Pour les habitants se seraitdommage d’en arriver là, il serait préférable de les conserver etde refaire les joints.
  10. 10. Le long de la Rue Louis Bertrand... − Le groupe relève la bonne intégration de la cité Louis Bertrand par le réaménagement des espaces publics. − Les aménagements qui ont été faits sur la chaussée dans le virage de la Rue Louis Bertrand pour avertir les automobilistes et les faire ralentir sont une vraie réussite pour les habitants. − La maison de quartier est peu active. Les participants souhaiteraient savoir ce que compte faire la Ville. − Le pavillon voisin, qui est une construction plutôt banale, est bien entretenu et les habitants y sont attachés. Il faut le conserver. − Plusieurs jardins suspendus existent dans ce secteur, ils doivent à tout prix être préservés malgré les successions, les pressions foncières, etc.Le Sentier des VignesLes habitants encouragent les services municipaux à soutenir lacréation de jardins partagés dans chaque quartier d’Ivry-sur-Seine.L’association « Le Sentier des Vignes », dont plusieurs membresparticipent à la balade, indique qu’un accès sur le jardin côtéRue Louis Bertrand devrait être créé. Il permettrait à lapopulation des « hauts » d’Ivry d’accéder plus facilement aujardin et de renforcer le rôle fédérateur de l’association. Celaserait facile et peu coûteux puisqu’il suffirait de rouvrir le mur auniveau de l’ancien escalier (vers le 56, Rue Louis Bertrand).
  11. 11. habitants se demandent si le périphérique va être couvert un 6. René Villars jour. A priori, cela ne se fera pas sur cette partie de la voie.Elargissement de la voie Peut-être faudrait-il réfléchir à un mur écran comme celui que l’on peut voir côté parisien ?L’entrée de la Rue René Villars ne sera pas élargie afin deconserver le jardin suspendu attenant à l’immeuble (50, Rue En contrebas du parking, le long du périphérique, un camp deRené Villars) par d’impressionnants remparts. sans-abris est installé. C’est ce chemin que les habitants avaient l’habitude d’emprunter pour passer de la Porte d’Ivry à la PorteQuid des projets en cours ? de Vitry mais qui ne pourra malheureusement pas être rétabli.Depuis les années 1970, la municipalité d’Ivry-sur-Seine achètedes parcelles sur le secteur René Villars. Le projet d’origine étaitde créer de grands terrains de sport. Aujourd’hui la Villeenvisage davantage de construire des logements, des espacessportifs le long du périphérique et un jardin public, dans unevolonté de créer des liaisons transversales entre les quartiers.C’est pour la création d’une de ces liaisons transversales que 3pavillons ont été démolis, soit 3 familles délogées. Les habitantsregrettent que l’on ait démoli ces logements tandis qu’ils nevoient aucune avancée des projets sur ce secteur.Les services de la Ville indiquent que ces projets devraientdébuter d’ici 2014.Au 28, rue René Villars, le pavillon appartient à la Ville mais n’estpas entretenu. Il est dommage de laisser se déliter un tellogement.Vue sur le périphériqueDu parking de l’hôtel Kyriad, le groupe observe l’agitation dupériphérique et le territoire parisien voisin. Deux villes quis’étendent de part et d’autre d’une frontière automobile. Les
  12. 12. 7. Fin du parcoursLes commerces à la Porte d’IvryLes habitants soulignent un déficit commercial à la Porte d’Ivry.La municipalité explique que l’offre et la disponibilité deslocaux commerciaux existent mais les baux sont trop chers.Les participants aimeraient que le marché de la Porte d’Ivry setienne plutôt le samedi, et que, pour attirer un peu de mondeafin que les commerçants puissent vivre, quelques étals devêtements soient autorisés. La Ville a engagé une réflexionglobale sur les jours et les horaires des marchés à l’échelle de laville et examinera ces propositions.Piste cyclableUn habitant indique que l’inversion de la piste cyclable et dutrottoir créé des confusions. Il faudrait renforcer la signalisationnotamment par des codes couleurs plus voyants.

×