POINT D’ÉTAPE MISE EN
PLACE PEDT
2ND COMITÉ DE PILOTAGE
Mars 2015
Rappel des fondements du
partenariat
Projet Educatif De Territoire
Convention
Les objectifs prioritaires du PEDT
Favoriser le bien être de l’enfant dans l’ensemble de ses temps de vie et
l’amélioratio...
Les conditions de la co-construction
Créer les conditions permettant le respect et la reconnaissance des
fonctions et des ...
Les partenaires
Le Maire de la Commune d’Ivry-sur-Seine,
le Préfet du Val de Marne,
La Directrice des services département...
1/LES ÉLÉMENTS DE
MISE EN ŒUVRE DE LA
RÉFORME DES
RYTHMES SCOLAIRES
Etat des lieux
Le contexte Ivryen
Rappel des objectifs locaux dans le
cadre de la réforme:
Accueil du matin: mise en place d’un accueil
unique
Permettre aux...
Où en est-on?
Un accueil unique est mis en place au sein
de tous les groupes scolaires. Néanmoins, un
lieu d’accueil est d...
L’interclasse: améliorer le temps de repas des
enfants
Un des objectifs majeurs de l’allongement du
temps de l’interclasse...
Où en est-on?
Interclasse
Amélioration des conditions de repas des enfants
Seules quelques maternelles n’ont pas mis en œu...
L’accueil du soir: mise en place d’un accueil
avec goûter et allongement du temps d’accueil
(étude/atelier) en élémentaire...
Où en est-on?
Accueil du soir
54 ateliers/études sont proposés
Pour les élémentaires l’organisation des accueils du
soir s...
Point d’étape de la mise en œuvre
Les locaux:
Le prêt des salles de classe: pour l’instant 12
établissements sur 27 ont mi...
Lien Ville/Education Nationale:
Projet pédagogique et projet d’école
9 structures travaillent actuellement avec un axe
com...
Temps de repos des enfants:
Proposition de temps de repos sur le temps péri
scolaire:
17 sites proposent des temps de repo...
Fréquentation accueils de loisirs
Comparatif novembre 2013-novembre 2014
Pour le premier trimestre 2014, les éléments
rela...
Fréquentation scolaire le samedi
0
10
20
30
40
50
60
70
80
90
100
Elémentaire
Maternelle
Première période : du 02/09 au 18...
Fréquentation scolaire le samedi
0
10
20
30
40
50
60
70
80
90
100
Elémentaire
Maternelle
Deuxième période : du 03/11 au 20...
2/ PARCOURS
CULTURELS ET DE
NATATION, LES
PERSPECTIVES
Les préalables
Maintenir le parcours culturel
organisé sur le temps scolaire
Maintenir le parcours de natation
scolaire
Le parcours culturel
Les impacts
L’organisation des parcours culturels est rendue
difficile dès lors que le temps scolaire est réduit
l’après m...
Perspective
Elaboration d’une convention partenariale ville
/éducation nationale pour définir l’articulation
entre l’offre...
Parcours d’apprentissage vers le
savoir nager
Les préalables
Conserver la qualité et le contenu des
apprentissages en préservant le
parcours de découverte et de maîtris...
Les impacts
La loi d’orientation de programme et de refondation
de l’école a contraint la ville d’Ivry-sur-Seine à
bouleve...
PERSPECTIVE
La municipalité a décidé d’engager une
concertation spécifique sur la natation scolaire
réunissant des enseign...
3/ EVALUATION
Critères nationaux
Critères départementaux
Les CVE
Critères d’observation nationaux
Les emplois du temps sur la semaine, sur la période
La place de tous les domaines d’ensei...
Vers la définition de critères
d’observation au niveau départemental
Dans l’école Dans la classe
-La fréquentation des élè...
Préconisations du groupe d’appui
départemental du 19-12-2014
Articulation entre projets d’écoles ou projets de
réseaux en ...
• Articulation des financements de
l’accompagnement éducatif avec l’offre périscolaire
existante
• Varier les temps dans l...
Présentation des Conseils de vie
éducative
Proposé pour deux ans, le PEDT est par
définition évolutif et doit prendre en c...
Objectifs:
ils ont pour mission:
de mettre en cohérence les projets d’accueil et projets
d’école à partir des objectifs du...
Il s’organise :
dans chaque école, il est ouvert à tous ceux qui
souhaitent y participer (parents, enseignants,
animateurs...
Questions sur la mise en place des CVE:
Le personnel enseignant indique ne pas avoir de
temps dégagé pour participer à ce ...
Bilan
Retour sur l’organisation des temps:
Certains enseignants regrettent la matinée un peu courte,
apprécient la diminut...
Organisation des accueils (matin, midi, soir):
Certains parents apprécient le début de l’école à
8h30. Permet d’accompagne...
Contenu des activités:
Dans quelques écoles, les parents ont émis le souhait
qu’une réunion de présentation de l’équipe et...
Choix du samedi matin:
Points négatifs:
Absence d’accueil du matin peut mettre en difficulté
des familles.
Possibilité d’u...
Points positifs:
Plusieurs parents et enseignants sont satisfaits de la
présence des enfants le samedi matin.
Sur plusieur...
Les premiers retours d’évaluation émanant
d’autres collectivités (demi journée mercredi
matin):
Sur les démarches d’évalua...
Les relations et les positionnements
des acteurs éducatifs
Développement de partenariats efficients entre les
collectivité...
La perception des impacts de la
réforme.
Pour les enseignants le temps du mercredi est vécu
massivement comme un facteur d...
Le bilan de l’éducation nationale
sur la question des apprentissages
Les acteurs sont encore en phase de co-construction.
...
4/ENJEUX ET
PERSPECTIVES
Enjeux
Comment réussir l’évaluation?
Les conditions d’un partenariat
efficient.
Propositions
Mise en place:
D’un comité de suivi sur l’accompagnement à
la scolarité.
D’un groupe de travail relatif aux m...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Point d'etape mise en place du projet éducatif de territoire Ivry - Mars 2015

1 692 vues

Publié le

PEDT présenté au 2e comité de pilotage, mars 2015

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 692
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
754
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Point d'etape mise en place du projet éducatif de territoire Ivry - Mars 2015

  1. 1. POINT D’ÉTAPE MISE EN PLACE PEDT 2ND COMITÉ DE PILOTAGE Mars 2015
  2. 2. Rappel des fondements du partenariat Projet Educatif De Territoire Convention
  3. 3. Les objectifs prioritaires du PEDT Favoriser le bien être de l’enfant dans l’ensemble de ses temps de vie et l’amélioration de ses conditions d’apprentissage. Lutter contre les inégalités dans l’accès aux savoirs et aux loisirs éducatifs. Favoriser la conciliation vie familiale-vie professionnelle pour les parents. Veiller à la qualité et à la complémentarité éducative des nouveaux accueils et activités mises en place. Améliorer les conditions de travail des acteurs éducatifs en contribuant à la continuité de leurs temps de travail. Réunir les conditions d’un partenariat et d’une cohérence éducative renforcés.
  4. 4. Les conditions de la co-construction Créer les conditions permettant le respect et la reconnaissance des fonctions et des compétences mutuelles, entre acteurs Ménager des temps de rencontres et d’échanges S’interroger sur les pratiques pour en faire évoluer certaines et utiliser les savoir faire acquis Etre acteurs du changement Contribuer au bien-être de l’ensemble des acteurs de la communauté éducative
  5. 5. Les partenaires Le Maire de la Commune d’Ivry-sur-Seine, le Préfet du Val de Marne, La Directrice des services départementaux de l’Education nationale du Val-de-Marne Le Directeur de la Caisse d’allocations familiales du Val-de-Marne
  6. 6. 1/LES ÉLÉMENTS DE MISE EN ŒUVRE DE LA RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Etat des lieux Le contexte Ivryen
  7. 7. Rappel des objectifs locaux dans le cadre de la réforme: Accueil du matin: mise en place d’un accueil unique Permettre aux familles de déposer leurs enfants au même endroit Possibilité aux fratries de rester ensemble Mutualiser les moyens humains sur ce temps
  8. 8. Où en est-on? Un accueil unique est mis en place au sein de tous les groupes scolaires. Néanmoins, un lieu d’accueil est différencié en fonction des tranches d’âge
  9. 9. L’interclasse: améliorer le temps de repas des enfants Un des objectifs majeurs de l’allongement du temps de l’interclasse est de permettre aux enfants de pouvoir déjeuner plus sereinement Proposer des ateliers Organiser un retour au calme avant la reprise de l’école
  10. 10. Où en est-on? Interclasse Amélioration des conditions de repas des enfants Seules quelques maternelles n’ont pas mis en œuvre les ateliers lors de l’interclasse. Grande diversité des activités proposées(sportives, lecture, magie, chorale, échecs, jeux de société, informatique, intervenant musique et danse, ateliers de prévention pour favoriser le mieux vivre ensemble) Difficultés parfois à assurer la tenue de l’ensemble des ateliers prévus en raison de l’absentéisme dans ce cas la priorité est donnée à la sécurité des enfants.
  11. 11. L’accueil du soir: mise en place d’un accueil avec goûter et allongement du temps d’accueil (étude/atelier) en élémentaire Proposer un goûter équilibré à l’ensemble des enfants. Mettre en place à terme un accueil dans le cadre de l’étude adapté aux besoins en individualisant l’accompagnement au travail scolaire. Proposer des ateliers en lien avec le projet d’école.
  12. 12. Où en est-on? Accueil du soir 54 ateliers/études sont proposés Pour les élémentaires l’organisation des accueils du soir se fait selon 2 organisations. Soit 30 min d’étude et 30 min d’atelier, soit en fonction des besoins des enfants. Pour ce temps d’accueil: diversité des activités, toutefois encore peu de sites proposent des ateliers en lien avec le projet d’école ou en partenariat ville /Education Nationale.
  13. 13. Point d’étape de la mise en œuvre Les locaux: Le prêt des salles de classe: pour l’instant 12 établissements sur 27 ont mis en place un protocole d'utilisation des classes avec des utilisations différentes. L’accueil du soir semble être le moment privilégié, au minimum prêt d'1 salle. Utilisation des locaux partagés: la majorité des sites ne rencontrent pas de difficultés pour l’utilisation des locaux partagés(BCD, salle vidéo, arts plastiques etc…). Des protocoles d’utilisation sont en cours de réflexion sur plusieurs lieux. Quelques freins persistent toutefois, dans certaines écoles les enfants n’ont pas accès aux BCD, salles informatiques et au matériel de motricité
  14. 14. Lien Ville/Education Nationale: Projet pédagogique et projet d’école 9 structures travaillent actuellement avec un axe commun projet d’école/projet pédagogique des accueils de loisirs, ou sur la base d’une thématique commune. Temps d’échanges entre professionnels Des échanges ont lieu, à minima en fonction des besoins entre directeur d’école et responsable d’accueil de loisirs. 2 établissements ont des rencontres instituées Sur 11 sites des échanges se font également avec les enseignants.
  15. 15. Temps de repos des enfants: Proposition de temps de repos sur le temps péri scolaire: 17 sites proposent des temps de repos ou des retours au calme. Ces temps « calmes » sont mis en place au moment de l’accueil du matin « réveil »,de l’interclasse en salle d’activités (lecture, activités manuelles ….) ou retour au calme en salle de classe vers 13h30. Des temps de sieste peuvent aussi être proposés en maternelle pour les moyens et grands si besoin. Lors de l’accueil du soir de nombreux accueils de loisirs proposent également des temps de repos et s’adaptent aux demandes des enfants.
  16. 16. Fréquentation accueils de loisirs Comparatif novembre 2013-novembre 2014 Pour le premier trimestre 2014, les éléments relatifs aux différents temps d’accueils périscolaires en termes de fréquentation, calculés sur la base du nombre d’enfants scolarisés sont les suivants: Accueil de matin Interclasse Accueil du soir Mercredi maternel élémentaire maternel élémentaire maternel élémentaire maternel élémentaire 2014 7,95% 6,81% 69,40% 74,60% 28,80% 30,90% 27,20% 20,40% 2013 11,35% 5,94% 71% 74,30% 24,01% 29,7%* 25,40% 21,41% * Chiffre en lien avec l’étude
  17. 17. Fréquentation scolaire le samedi 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 Elémentaire Maternelle Première période : du 02/09 au 18/10/2014 Elémentaire : 84,1% Maternelle : 56,78%
  18. 18. Fréquentation scolaire le samedi 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 Elémentaire Maternelle Deuxième période : du 03/11 au 20/12/2014 En Elémentaire : 84,12% En Maternelle : 52,24%
  19. 19. 2/ PARCOURS CULTURELS ET DE NATATION, LES PERSPECTIVES
  20. 20. Les préalables Maintenir le parcours culturel organisé sur le temps scolaire Maintenir le parcours de natation scolaire
  21. 21. Le parcours culturel
  22. 22. Les impacts L’organisation des parcours culturels est rendue difficile dès lors que le temps scolaire est réduit l’après midi. En concertation avec l’inspection de circonscription, il a été convenu de laisser aux écoles moins de latitude quant au choix des créneaux pour garantir au mieux le maintien de l’offre. Pour plusieurs structures notamment le cinéma le « Luxy » et la médiathèque… obligation d’adapter le fonctionnement des équipements et l’organisation de travail des équipes.
  23. 23. Perspective Elaboration d’une convention partenariale ville /éducation nationale pour définir l’articulation entre l’offre culturelle de la Ville et les attentes de l’éducation nationale en matière d’éducation artistique.
  24. 24. Parcours d’apprentissage vers le savoir nager
  25. 25. Les préalables Conserver la qualité et le contenu des apprentissages en préservant le parcours de découverte et de maîtrise du milieu aquatique organisé sur le temps scolaire.
  26. 26. Les impacts La loi d’orientation de programme et de refondation de l’école a contraint la ville d’Ivry-sur-Seine à bouleverser et à restreindre les temps d’accueils des enfants à la piscine depuis la rentrée scolaire 2014/2015. Accueil des CP,CE1,CE2,CM2 et CLIS représentant 119 classes dont 17 double niveau Classes accueillies pour 1 semestre: CP, CE1 et CLIS Classes accueillies pour 1 trimestre: CE2 et CM2 40 minutes d’activités
  27. 27. PERSPECTIVE La municipalité a décidé d’engager une concertation spécifique sur la natation scolaire réunissant des enseignants, des éducateurs sportifs de la ville, des élus et des représentants des deux administrations afin d’aboutir à une organisation pérenne et partagée pour la rentrée 2015/2016.
  28. 28. 3/ EVALUATION Critères nationaux Critères départementaux Les CVE
  29. 29. Critères d’observation nationaux Les emplois du temps sur la semaine, sur la période La place de tous les domaines d’enseignement des programmes de l’école primaire Les projets d’équipe favorisant l’interdisciplinarité La répartition des temps d’apprentissage aux moments les plus propices de la journée Les activités pédagogiques complémentaires (APC) L’articulation du projet d’école ou du projet de classe et des activités périscolaires
  30. 30. Vers la définition de critères d’observation au niveau départemental Dans l’école Dans la classe -La fréquentation des élèves le mercredi matin ou le samedi matin -Le climat scolaire -Le fonctionnement de l’école -La place des apprentissages -L’entrée dans les apprentissages -La 9ème matinée -Les temps récréatifs -L’articulation des apprentissages et des activités périscolaires
  31. 31. Préconisations du groupe d’appui départemental du 19-12-2014 Articulation entre projets d’écoles ou projets de réseaux en éducation prioritaire pour mettre en cohérence les apprentissages scolaires et les activités périscolaires. Glissement des intervenants scolaires sur une partie du périscolaire pour limiter l’augmentation des coûts liés à la réforme. Création de passerelle pendant les temps périscolaires permettant la prise en charge des enfants dans des activités associatives ou municipales pour limiter la durée de la journée des enfants.
  32. 32. • Articulation des financements de l’accompagnement éducatif avec l’offre périscolaire existante • Varier les temps dans la journée de l’enfant et installer des temps de repos, des temps calmes. • Programmer dans les écoles des réunions entre enseignants et animateurs. • Programmer des formations communes pour les directeurs d’école et les référents des pôles éducatifs
  33. 33. Présentation des Conseils de vie éducative Proposé pour deux ans, le PEDT est par définition évolutif et doit prendre en compte, dans sa mise en œuvre, les spécificités des différents établissements. Il est proposé dans ce cadre, 3 niveaux de gouvernance, dont : Des Conseils de vie éducative, à l’échelle de chaque école.
  34. 34. Objectifs: ils ont pour mission: de mettre en cohérence les projets d’accueil et projets d’école à partir des objectifs du PEDT, de travailler sur le contenu et la pédagogie des différents temps, les cycles de participation, les lieux possibles, les transmissions de responsabilité, l’articulation entre temps de l’enfant, instaurés dès la phase de lancement de la mise en œuvre (septembre 2014). de suivre la mise en place de cette organisation, au plus près des besoins spécifiques de chaque école et de faire les ajustements nécessaires. d’évaluer la pertinence et l’efficacité de cette nouvelle organisation au regard de ce qui se passe dans l’école.
  35. 35. Il s’organise : dans chaque école, il est ouvert à tous ceux qui souhaitent y participer (parents, enseignants, animateurs, ATSEM, agents techniques etc). Il est piloté par l’élu représentant de la Ville au conseil d’école en collaboration avec le directeur de l’école et le responsable du centre de loisirs. La fréquence, les dates et horaires sont à définir collectivement La communication sur la tenue des CVE, notamment en direction des familles doit être la plus large et la plus simple possible.
  36. 36. Questions sur la mise en place des CVE: Le personnel enseignant indique ne pas avoir de temps dégagé pour participer à ce conseil supplémentaire. Certains directeurs d’école ne souhaitent pas participer, le CVE se tiendra avec l’élu et le responsable de l’accueil de loisirs. L’organisation du CVE est saluée par l’ensemble des participants, besoin d’échanger entre l’ensemble des acteurs.
  37. 37. Bilan Retour sur l’organisation des temps: Certains enseignants regrettent la matinée un peu courte, apprécient la diminution de l’après midi, d’autres en élémentaire indiquent que l’après midi est trop court se pose la question de la mise en place ou non d’une récréation. Le vécu n’est pas le même en maternelle et en élémentaire Problème de mise en place des concertations enseignants/animateurs, pour des raisons d’agenda. Mais plus de dialogue qu’auparavant. Problématique liée à la concordance des horaires écoles I. Joliot Curie élémentaire et Robespierre maternelle. Passage de relais entre écoles et accueils de loisirs trop courts. Questionnement sur la mise en place des TAP?
  38. 38. Organisation des accueils (matin, midi, soir): Certains parents apprécient le début de l’école à 8h30. Permet d’accompagner ses enfants. Meilleure disponibilité des élèves à l’entrée en classe. L’allongement du midi est dans l’ensemble plutôt apprécié par les différents partenaires. (temps calme, ateliers…). La qualification des surveillants de restauration et l’absentéisme sont souvent évoqués Remarque sur les goûters, pas assez copieux pour certains parents
  39. 39. Contenu des activités: Dans quelques écoles, les parents ont émis le souhait qu’une réunion de présentation de l’équipe et du projet pédagogique soit organisée. Regret du manque « d’ambition » des ateliers le midi et qu’ils ne soient pas en libre accès aux enfants (mais par roulement) comme pour l’accueil du soir. Manque de formation de certains personnels. Meilleur service d’accueil du soir plus adapté aux besoins des parents (18h30), toutefois pour certains parents et enseignants 30min d’étude est un temps trop court pour les devoirs.
  40. 40. Choix du samedi matin: Points négatifs: Absence d’accueil du matin peut mettre en difficulté des familles. Possibilité d’un déficit d’ATSEM car les agents ne sont pas remplacés en cas d’absence. Certains parents remarquent une fatigue plus importante chez leurs enfants. Les effectifs ont tendance à diminuer le samedi matin. Le choix du samedi matin n’est pas compris par beaucoup de familles
  41. 41. Points positifs: Plusieurs parents et enseignants sont satisfaits de la présence des enfants le samedi matin. Sur plusieurs sites, les enfants semblent plus disponibles sur cette matinée. Le décalage des horaires de classe d’1/4h le samedi est positif. Présence importante des parents le samedi matin, pour accompagner les enfants, mais aussi pour se rencontrer:(plusieurs écoles mettent des projets en place, par exemple naissance d’un partenariat avec les enseignants sur la bibliothèque scolaire)
  42. 42. Les premiers retours d’évaluation émanant d’autres collectivités (demi journée mercredi matin): Sur les démarches d’évaluation: Interviews et questionnaires de l’ensemble des acteurs y compris des enfants. Sur les champs de l’évaluation: Les relations et les positionnements des acteurs éducatifs. La perception des impacts de la réforme. Le bilan de l’éducation nationale sur la question des apprentissages.
  43. 43. Les relations et les positionnements des acteurs éducatifs Développement de partenariats efficients entre les collectivités et l’éducation nationale. Aide au travail transversal et remise en question des équipes enseignantes et d’animations. La coopération entre les équipes est plus facile en maternelle. Dimension récréative des activités périscolaires proposées au détriment de contenu pédagogique. Néanmoins dans les quartiers les plus populaires les attentes des familles se cristallisent davantage sur la réussite scolaire. Un absentéisme en hausse le mercredi matin et notamment en maternelle.
  44. 44. La perception des impacts de la réforme. Pour les enseignants le temps du mercredi est vécu massivement comme un facteur de fatigue supplémentaire. La fatigue est plus importante en maternelle. Pour les parents le ressenti est le même quant au mercredi. Ils regrettent l’ancienne organisation du temps de classe. Pour les animateurs, multiplicité des statuts et inégalité en termes de niveaux d’expériences. Problématique de la stabilité des équipes. Pour les enfants d’âge élémentaire, ils sont globalement satisfaits des nouvelles dispositions et ne ressentent pas plus de fatigue.
  45. 45. Le bilan de l’éducation nationale sur la question des apprentissages Les acteurs sont encore en phase de co-construction. Manque de recul pour mesurer les impacts de la réforme sur les enfants. Pas d’indicateurs quantitatifs existants préalablement à la réforme pour permettre de mesurer les impacts. Les apprentissages fondamentaux sont plus propices en matinée. Meilleure répartition des activités scolaires sur la semaine. Amorce d’une action éducative partagée Ville/Education Nationale.
  46. 46. 4/ENJEUX ET PERSPECTIVES
  47. 47. Enjeux Comment réussir l’évaluation? Les conditions d’un partenariat efficient.
  48. 48. Propositions Mise en place: D’un comité de suivi sur l’accompagnement à la scolarité. D’un groupe de travail relatif aux modalités d’évaluation. Mettre en débat les modalités de mise en place et de pilotage des CVE.

×