SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  39
1
La sécurité du circuit
du médicament à
l’hôpital
1-Marius Beniet Youan Bi, PharmD., MclinPharm
2- Yapi Ange Désire, PharmD, MBA ,PhD
PLAN
2
I. Introduction
II. Le Circuit du Médicament
III. Les Erreurs de Médication
IV. Les Elements Clés de
Sécurisation du Circuit
conclusion
INTRODUCTION
3
 Qualité et sécurité des soins : un défi majeur pour La
majorité des systèmes de santé dans le monde.
 La sécurité des soins : une des cinq dimensions
essentielles de la qualité des soins (l'efficacité, la sécurité,
la réactivité, l'efficience et l'accessibilité).
 La Sécurité des soins : le principe de ne pas nuire aux
patients .
INTRODUCTION
4
 l'incidence des événements indésirables (EI) liés aux
soins: En moyenne de l'ordre de 10% avec une haute
évitabilité d'au moins 50% .
 Evénements indésirables: ceux liés au circuit des
médicaments occupent une place importante et risquent
de causer un préjudice grave aux patients .
 Préjudice : De la durée de séjour à l'hôpital jusqu’à
l'augmentation de la morbi-mortalité .
5
« le bon patient reçoive le
bon médicament au bon moment, à la bonne
dose et selon la bonne voie d’administration »
Garantir les “5 bons” à l’hôpital
INTRODUCTION
La finalité du circuit du médicament
6
LE CIRCUIT DU
MEDICAMENT
Le circuit du Médicament
7
Le circuit des médicaments dans un établissement de santé
recouvre :
la prescription, l'analyse et la validation de cette prescription,
la préparation, la livraison, la distribution, le transport, la
détention et l'administration du médicament, l'information du
patient, la surveillance du traitement, les commandes par la
pharmacie, l'analyse de l'activité, la gestion des périmés et
des retraits de lots
811/01/2006
Circuit du Médicament : 2 circuits distincts
et interconectés .
Circuit Clinique : Prise en charge
médicamenteuse du patient hospitalisé
Circuit logistique : le médicament en tant
que produit de l’achat à la déliverance
Circuit Clinique : un circuit
complexe et hétérogène
9
Circuit clinique : Plusieurs actions -
Multiples acteurs - Mutilpes interfaces.
10
Cette complexité du processus : source d'erreurs
Circuit clinique : Hétérogénéité des organisations(Taille de
l’établissement, sa configuration architecturale et son type d’activité.
11
Difficulté de definir un
standard
Incapacité de standardisation du processus :source d'erreurs
12
LES ERREURS
DE MEDICATION
Les erreurs médicamenteuses
sont donc liés à la vulnerabilité du
circuit du médicament .
13
Les Erreurs de Médication
14
Les erreurs de médication
 L’erreur : fait suite à une omission ou à un acte, non
intentionnel.
 La Faute: violation intentionnelle d’une règle, écart volontaire
par rapport à une procédure ou une norme sécuritaire.
1. Erreurs type ratés : inattention ou
perception faussée.
2. Erreurs de jugement: erreur d’analyse suite
à une défaillance cognitive dans l’évaluation
de l’ information, l’élaboration d’un plan,
l’évaluation des conséquences d’une action.
3. Erreurs type oubli: défaillance de mémoire
Les erreurs de médication:
Prévalence et nature des erreurs
médicamenteuses
15
Selon deux études conduites en milieu hospitalier, les
erreurs médicamenteuses sont liées :
 à la prescription : 56% (Bates)5 ; 37% (Bernheim) 6 ,
à la dispensation : 4% (Bates) ; 22% (Bernheim),
à la transcription : 6% (Bates) ; 18% (Bernheim),
à l’administration : 34% (Bates) ; 23% -Bernheim).
5 Bates et al. JAMA 1995 ; 274 : 29-37
6 Bernheim C, Schmitt E, Dufay E. Iatrogénie médicamenteuse nosocomiale et gestion des risques d’erreur
médicamenteuse: à propos de l’analyse des notifications du réseau REEM. Oncologie 2005.7 : p.104-119
16
ELEMENTS CLES
DE SECURISATION
DU CIRCUIT
17
Sécuriser le circuit du
médicament
Diminuer les risques liés
au circuit du médicament.
Garantir les “5 bons” à l’hôpital .
Exemple de Cas
18
1. AZITHROMYCINE et l’insuffisance hepatique sévère
2. Injection de CALCIM et la nécrose tissulaire
3. La Vancomycine et le syndrome de l’homme rouge
19
1- Pratiquer Un travail standardisé
Sécuriser le circuit du
médicament:
20
Chaque étape dans le processus doit être définie, et
effectuée toujours de la même manière, quelque soit
l'opérateur.
Sécuriser le circuit du
médicament
21
Sécuriser le circuit du
médicament:
 Se rappeler que ces étapes de définition de politique,
de processus sont cruciales pour la suite.
 Définir un processus avec son début et sa fin.
 Préciser les étapes du processus principal, lister les
processus dits de soutien.
Un travail standardisé
22
Un travail standardisé :
Analyse et apprentissage
Sécuriser le circuit du
médicament
.
1. Perdre de vue la finalité : répondre aux besoins
pharmacothérapeutiques du patient.
2. Oublier la cohérence du processus dans sa globalité.
Commencer par connaître ce que l’on fait: donc décrire ce
que l’on fait, découper le processus global en étapes logiques
et cohérentes
Mais ne jamais :
23
2- Connaître les risques
Sécuriser le circuit du
médicament:
24
Connaître les risques
Sécuriser le circuit du
médicament:
Avant d’entrer dans le détail du processus lui-même, il faut
connaître les risques en lien avec le « client » principal: le
patient.
25
 Faire une analyse de risque doit permettre de fiabiliser
un processus pour améliorer la qualité totale de façon à
mieux répondre à la finalité.
Connaître les risques
Sécuriser le circuit du
médicament:
 Décrire les étapes, relever les dysfonctionnements pour
évaluer la fréquence, analyser les incidents pour évaluer
la gravité.
26
Connaître les risques :
Evénement, causalité et évitabilité
Effets
Indésirables
médicamenteux
Avérés
intrinsèques
Effets
indésirables
médicamenteux
avérés, évitables
Evènements
Indésirables
Médicamenteux
potentiels
Inhérent au
médicament
Erreurs médicamenteuses
évitableNon évitable
Sécuriser le circuit du
médicament
27
Si l’effet est du à une erreur dans un des processus de soin, il
s’agit d’un effet évitable: il résulte donc d’une erreur, qui est
susceptible d’être prévenue à l’un des stades du processus.
Sécuriser le circuit du
médicament
Connaître les risques :
la notion d’évitabilité
28
Conséquence Effet indésirable
Cause Erreur
Contexte Facteurs favorisants
Sécuriser le circuit du
médicament
Connaître les risques :
Distinguer cause et conséquence
29
3- Adopter une démarche de
sécurisation de chaque composants
du circuit du médicament
Sécuriser le circuit du
médicament:
30
Démarche de sécurisation
Prescription
3. Développer des protocoles standardisés pour les
médicaments à risque et pour les cytotoxiques
Responsable de la majorité des évènements indésirables
médicamenteux évitables.
1. Structurer les documents de prescription pour
diminuer les ambiguïtés, les informations
manquantes.
2. Informatiser la prescription
4. Placer un pharmacien dans l’unité de soins
( pharmacien clinicien )
31
Démarche de sécurisation
La dispensation
1. Diminuer le nombre des étapes
2. Fiabiliser le flux des informations
3. Centraliser et protocoliser les préparations
4. Introduire des check-listes
5. Analyser les prescriptions
6. Délivrer de façon nominative
32
Démarche de sécurisation
L’Administration
1. Check-listes pour l’administration
2. Être présent dans l’unité de soins
3. Document spécifique pour les injectables
4. Information facilement disponible
5. Traçabilité immédiate
6. Généraliser les présentations unitaires
33
4- Une démarche de Maitrise des
Risques du circuit
34
Démarche de maîtrise
Une démarche dite globale (ou transversale) permettant
une vision focalisée autour du patient.
Il est possible de proposer:
une démarche dite focalisée (ou verticale) sur le
médicament tout au long de son parcours dans le
circuit.
Deux démarches complémentaires
35
Démarche de maîtrise
Approche transversale: focalisation système
avec des approches éducatives,
technologiques, qualitatives…
 Approche verticale ou produit, moins
efficiente mais indispensable.
36
Focaliser sur certains produits
Suivre la bonne utilisation des produits dits
sensibles.
1. Patient par patient: Analyse de prescription,
indication, monitorage…
2. En général: sécurisation des processus
d’utilisation (généraux ou spécifiques),
information des médecins, pharmaciens,
préparateurs, infirmiers, patients…
Démarche de maîtrise
Conclusion
37
 Faire de la sécurisation du circuit médicamenteux une
priorité nationale ( contexte favorable)
 Le processus de certification des établissements de santé et le
contrat de bon usage des médicaments sont de fortes
incitations pour atteindre ces objectifs.
 Concentrer nos efforts sur les erreurs de médication qui
conduisent à des accidents médicaux.
 Standardiser le processus, connaitre les risques et mettre en
oeuvre la demarche de maitrise des risques = Securiser le
circuit du médicament à l’hôpital .
References
38
1.Leape LL. Errors in medicine. Clin Chim Acta. 2009;404(1):2–5.
2. de Vries EN, Ramrattan MA, Smorenburg SM, et al. The incidence
and nature of in-hospital adverse events: a systematic
review. Qual Saf Health Care. 2008;17(3):216–23.
3. Kongkaew C, Hann M, Mandal J, et al. Risk factors for hospital
admissions associated with adverse drug events. Pharmacotherapy.
Epub 2013 May 17. doi:10.1002/phar.1287.
4.Shmidt E. Le risque medicamenteux nosocomiale Paris :1999
l'analyse
5.Aloui S. 2007. Contribution à la modélisation et du risque dans une organisation de santé au moyen
d'une approche système, Ph. D. Thesis, Dept. Science and Engineering of risks activity, Ecole des
Mines de Paris.
6.Aloui, S., Chapurlat, Penalva, V. J-M., Collomp, R., Mousnier, A., Staccini, P. J-F . 2006. ARPI ou
Performance du circuit du médicament au travers du management des risques iatrogènes, Congress
λμ15 de l’Institut pour la Maîtrise des Risques et la Sûreté de fonctionnement, Lille.
7.Burnel, S. 2004. Prise en charge thérapeutique du patient hospitalisé, Direction de l’Hospitalisation et
de l’Organisation des Soins, Ministère de la Santé et des Solidarités, Paris, France.
39
Merci pour
votre
attention

Contenu connexe

Tendances

Etablissements de santé médico sociaux
Etablissements de santé médico sociauxEtablissements de santé médico sociaux
Etablissements de santé médico sociaux
Jamal Ti
 
Système national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdfSystème national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdf
ELBACHIRBANIAISSA
 
Veille réglementaire HSE - ECHOLINE
Veille réglementaire HSE - ECHOLINEVeille réglementaire HSE - ECHOLINE
Veille réglementaire HSE - ECHOLINE
Echoline SAS
 

Tendances (20)

Planification des soins infirmiers
Planification des soins infirmiersPlanification des soins infirmiers
Planification des soins infirmiers
 
Management de la qualité
Management de la qualitéManagement de la qualité
Management de la qualité
 
Chariot d'urgence
Chariot d'urgenceChariot d'urgence
Chariot d'urgence
 
Programme national d'immunisation
Programme national d'immunisationProgramme national d'immunisation
Programme national d'immunisation
 
Présentation Norme iso 45001
Présentation Norme iso 45001Présentation Norme iso 45001
Présentation Norme iso 45001
 
Gestion de la qualite
Gestion de la qualiteGestion de la qualite
Gestion de la qualite
 
Etablissements de santé médico sociaux
Etablissements de santé médico sociauxEtablissements de santé médico sociaux
Etablissements de santé médico sociaux
 
Système national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdfSystème national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdf
 
Protocole de recherche
Protocole de rechercheProtocole de recherche
Protocole de recherche
 
Communication & Sécurité du patient
Communication & Sécurité du patientCommunication & Sécurité du patient
Communication & Sécurité du patient
 
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
 
Maladies professionnelles en Europe et en ALgérie
Maladies professionnelles en Europe et en ALgérieMaladies professionnelles en Europe et en ALgérie
Maladies professionnelles en Europe et en ALgérie
 
la gestion de stocks
la gestion de stocks la gestion de stocks
la gestion de stocks
 
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdfFormation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
Formation Bonnes Pratiques D'Hygiène 2023.pdf
 
Épidémiologie
Épidémiologie Épidémiologie
Épidémiologie
 
Etat de choc
Etat de chocEtat de choc
Etat de choc
 
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
 
Veille réglementaire HSE - ECHOLINE
Veille réglementaire HSE - ECHOLINEVeille réglementaire HSE - ECHOLINE
Veille réglementaire HSE - ECHOLINE
 
Supply chain management
Supply chain managementSupply chain management
Supply chain management
 
Peh présentation dhsa
Peh présentation dhsaPeh présentation dhsa
Peh présentation dhsa
 

En vedette

Le circuit du médicament à l’hôpital
Le circuit du médicament à l’hôpitalLe circuit du médicament à l’hôpital
Le circuit du médicament à l’hôpital
lfernandezr
 
Offre réseau web marketing dypix portail v4
Offre réseau web marketing   dypix portail v4Offre réseau web marketing   dypix portail v4
Offre réseau web marketing dypix portail v4
IT Solutions
 
Time Management Training Ppt
Time Management Training PptTime Management Training Ppt
Time Management Training Ppt
Navene Kumar
 
Optimisation de la gestion de la relation - Banque Africaine de Développement
Optimisation de la gestion de la relation - Banque Africaine de DéveloppementOptimisation de la gestion de la relation - Banque Africaine de Développement
Optimisation de la gestion de la relation - Banque Africaine de Développement
franckallou
 
Project Management PPT
Project Management PPTProject Management PPT
Project Management PPT
bletindia
 

En vedette (20)

Le circuit du médicament à l’hôpital
Le circuit du médicament à l’hôpitalLe circuit du médicament à l’hôpital
Le circuit du médicament à l’hôpital
 
Episode 1 - Le système informatique au service du bon usage
Episode 1 - Le système informatique au service du bon usageEpisode 1 - Le système informatique au service du bon usage
Episode 1 - Le système informatique au service du bon usage
 
Sécuriser le circuit du médicament à l'hôpital
Sécuriser le circuit du médicament à l'hôpitalSécuriser le circuit du médicament à l'hôpital
Sécuriser le circuit du médicament à l'hôpital
 
Evolution de la pharmacie hospitalière
Evolution de la pharmacie hospitalièreEvolution de la pharmacie hospitalière
Evolution de la pharmacie hospitalière
 
Lean à l'hôpital
Lean à l'hôpitalLean à l'hôpital
Lean à l'hôpital
 
Chemical Imaging on Liver Steatosis
Chemical Imaging on Liver SteatosisChemical Imaging on Liver Steatosis
Chemical Imaging on Liver Steatosis
 
Offre réseau web marketing dypix portail v4
Offre réseau web marketing   dypix portail v4Offre réseau web marketing   dypix portail v4
Offre réseau web marketing dypix portail v4
 
2013-05-28 ASIP Santé HIT "Présentation du guide ANAP/ASIP Santé : mutualisa...
2013-05-28 ASIP Santé HIT  "Présentation du guide ANAP/ASIP Santé : mutualisa...2013-05-28 ASIP Santé HIT  "Présentation du guide ANAP/ASIP Santé : mutualisa...
2013-05-28 ASIP Santé HIT "Présentation du guide ANAP/ASIP Santé : mutualisa...
 
What is Lean manufacturing?
What is Lean manufacturing?What is Lean manufacturing?
What is Lean manufacturing?
 
2012-03-21 ASIP Santé RIR "Dossier Médical Personnel : Déploiement en Pays de...
2012-03-21 ASIP Santé RIR "Dossier Médical Personnel : Déploiement en Pays de...2012-03-21 ASIP Santé RIR "Dossier Médical Personnel : Déploiement en Pays de...
2012-03-21 ASIP Santé RIR "Dossier Médical Personnel : Déploiement en Pays de...
 
La satisfaction des patients
La satisfaction des patientsLa satisfaction des patients
La satisfaction des patients
 
Time Management Training Ppt
Time Management Training PptTime Management Training Ppt
Time Management Training Ppt
 
Sns
SnsSns
Sns
 
Optimisation de la gestion de la relation - Banque Africaine de Développement
Optimisation de la gestion de la relation - Banque Africaine de DéveloppementOptimisation de la gestion de la relation - Banque Africaine de Développement
Optimisation de la gestion de la relation - Banque Africaine de Développement
 
L'expérience usager aux urgences hospitalières
L'expérience usager aux urgences hospitalièresL'expérience usager aux urgences hospitalières
L'expérience usager aux urgences hospitalières
 
schéma regional de l'offre de soins
schéma regional de l'offre de soins schéma regional de l'offre de soins
schéma regional de l'offre de soins
 
Dossier informatique E-SEHATI
Dossier informatique E-SEHATIDossier informatique E-SEHATI
Dossier informatique E-SEHATI
 
Plaquette Staff & Décoration
Plaquette Staff & DécorationPlaquette Staff & Décoration
Plaquette Staff & Décoration
 
Promotion sidiief-2017
Promotion sidiief-2017Promotion sidiief-2017
Promotion sidiief-2017
 
Project Management PPT
Project Management PPTProject Management PPT
Project Management PPT
 

Similaire à SECURITE DU CIRCUIT DU MEDICAMENT A L HOPITAL

Améliorer l’efficacité du bilan comparatif des médicaments – le cas de McGill
Améliorer l’efficacité du bilan comparatif des médicaments – le cas de McGillAméliorer l’efficacité du bilan comparatif des médicaments – le cas de McGill
Améliorer l’efficacité du bilan comparatif des médicaments – le cas de McGill
Canadian Patient Safety Institute
 
Dossier de production
Dossier de productionDossier de production
Dossier de production
Rima Dw
 
Il etait une fois la recherche clinique_IT208
Il etait une fois la recherche clinique_IT208Il etait une fois la recherche clinique_IT208
Il etait une fois la recherche clinique_IT208
S Fantapie, PhD
 
Dossier de production groupe 103
Dossier de production groupe 103Dossier de production groupe 103
Dossier de production groupe 103
Rima Dw
 
2005 Atelier Sécurisation du circuit du médicament
2005 Atelier Sécurisation du circuit du médicament2005 Atelier Sécurisation du circuit du médicament
2005 Atelier Sécurisation du circuit du médicament
APRHOC
 
Acces precoce innovation
Acces precoce innovationAcces precoce innovation
Acces precoce innovation
Association LIR
 

Similaire à SECURITE DU CIRCUIT DU MEDICAMENT A L HOPITAL (20)

Plan de Gestion des Risques Pr Soulaymani septembre 2017
Plan de Gestion des Risques Pr Soulaymani septembre 2017Plan de Gestion des Risques Pr Soulaymani septembre 2017
Plan de Gestion des Risques Pr Soulaymani septembre 2017
 
La gestion des risques sur le circuit du médicament
La gestion des risques sur le circuit du médicamentLa gestion des risques sur le circuit du médicament
La gestion des risques sur le circuit du médicament
 
12 ème journée-Le plan de gestion des risques pour les médicaments
12 ème journée-Le plan de gestion des risques pour les médicaments12 ème journée-Le plan de gestion des risques pour les médicaments
12 ème journée-Le plan de gestion des risques pour les médicaments
 
Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Sécurité du patient, des défis à rele...
Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Sécurité du patient, des défis à rele...Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Sécurité du patient, des défis à rele...
Rencontres régionales HAS 2013 (Lyon) - Sécurité du patient, des défis à rele...
 
L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.
L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.
L'analyse de prescription, de la pharmacie clinique aux soins pharmaceutiques.
 
Améliorer l’efficacité du bilan comparatif des médicaments – le cas de McGill
Améliorer l’efficacité du bilan comparatif des médicaments – le cas de McGillAméliorer l’efficacité du bilan comparatif des médicaments – le cas de McGill
Améliorer l’efficacité du bilan comparatif des médicaments – le cas de McGill
 
Norme et Securité du patient 3.pptx
Norme et Securité du patient 3.pptxNorme et Securité du patient 3.pptx
Norme et Securité du patient 3.pptx
 
Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...
Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...
Medicaments dangereux et scandales sanitaires: la France victime de la sous-e...
 
Thèse. DMB
Thèse. DMBThèse. DMB
Thèse. DMB
 
Dossier de production
Dossier de productionDossier de production
Dossier de production
 
Il etait une fois la recherche clinique_IT208
Il etait une fois la recherche clinique_IT208Il etait une fois la recherche clinique_IT208
Il etait une fois la recherche clinique_IT208
 
Dossier de production groupe 103
Dossier de production groupe 103Dossier de production groupe 103
Dossier de production groupe 103
 
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
Un Observatoire du Médicament contre les Maladies Chroniques non Transmissibl...
 
BedouchVo-Documentation intervention pharmaceutique_UE6.9_janv2015
BedouchVo-Documentation intervention pharmaceutique_UE6.9_janv2015BedouchVo-Documentation intervention pharmaceutique_UE6.9_janv2015
BedouchVo-Documentation intervention pharmaceutique_UE6.9_janv2015
 
2005 Atelier Sécurisation du circuit du médicament
2005 Atelier Sécurisation du circuit du médicament2005 Atelier Sécurisation du circuit du médicament
2005 Atelier Sécurisation du circuit du médicament
 
Le BCM en soins ambulatoires : Bilan de la littérature et efforts de mise en ...
Le BCM en soins ambulatoires : Bilan de la littérature et efforts de mise en ...Le BCM en soins ambulatoires : Bilan de la littérature et efforts de mise en ...
Le BCM en soins ambulatoires : Bilan de la littérature et efforts de mise en ...
 
La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?
La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?
La recherche clinique : pourquoi, pour qui comment?
 
De biologiste médical à hygiéniste.
De biologiste médical à hygiéniste.De biologiste médical à hygiéniste.
De biologiste médical à hygiéniste.
 
Innovations en santé
Innovations en santéInnovations en santé
Innovations en santé
 
Acces precoce innovation
Acces precoce innovationAcces precoce innovation
Acces precoce innovation
 

Plus de YOUAN BI BENIET MARIUS (7)

Nouvelles pratiques officinales le dossier pharmaceutique
Nouvelles pratiques officinales    le dossier pharmaceutiqueNouvelles pratiques officinales    le dossier pharmaceutique
Nouvelles pratiques officinales le dossier pharmaceutique
 
Clinical pharmacokinetics of digoxin
Clinical pharmacokinetics of digoxinClinical pharmacokinetics of digoxin
Clinical pharmacokinetics of digoxin
 
INDUSTRIAL CHEMICALS : CORROSIVES
INDUSTRIAL CHEMICALS : CORROSIVES INDUSTRIAL CHEMICALS : CORROSIVES
INDUSTRIAL CHEMICALS : CORROSIVES
 
Dosing of drugs in liver failure
Dosing of drugs in liver failureDosing of drugs in liver failure
Dosing of drugs in liver failure
 
Bone Cancer
Bone Cancer Bone Cancer
Bone Cancer
 
Female Genital Tract Malignancies
Female Genital Tract Malignancies  Female Genital Tract Malignancies
Female Genital Tract Malignancies
 
Chronic Renal Failure
Chronic Renal Failure Chronic Renal Failure
Chronic Renal Failure
 

SECURITE DU CIRCUIT DU MEDICAMENT A L HOPITAL

  • 1. 1 La sécurité du circuit du médicament à l’hôpital 1-Marius Beniet Youan Bi, PharmD., MclinPharm 2- Yapi Ange Désire, PharmD, MBA ,PhD
  • 2. PLAN 2 I. Introduction II. Le Circuit du Médicament III. Les Erreurs de Médication IV. Les Elements Clés de Sécurisation du Circuit conclusion
  • 3. INTRODUCTION 3  Qualité et sécurité des soins : un défi majeur pour La majorité des systèmes de santé dans le monde.  La sécurité des soins : une des cinq dimensions essentielles de la qualité des soins (l'efficacité, la sécurité, la réactivité, l'efficience et l'accessibilité).  La Sécurité des soins : le principe de ne pas nuire aux patients .
  • 4. INTRODUCTION 4  l'incidence des événements indésirables (EI) liés aux soins: En moyenne de l'ordre de 10% avec une haute évitabilité d'au moins 50% .  Evénements indésirables: ceux liés au circuit des médicaments occupent une place importante et risquent de causer un préjudice grave aux patients .  Préjudice : De la durée de séjour à l'hôpital jusqu’à l'augmentation de la morbi-mortalité .
  • 5. 5 « le bon patient reçoive le bon médicament au bon moment, à la bonne dose et selon la bonne voie d’administration » Garantir les “5 bons” à l’hôpital INTRODUCTION La finalité du circuit du médicament
  • 7. Le circuit du Médicament 7 Le circuit des médicaments dans un établissement de santé recouvre : la prescription, l'analyse et la validation de cette prescription, la préparation, la livraison, la distribution, le transport, la détention et l'administration du médicament, l'information du patient, la surveillance du traitement, les commandes par la pharmacie, l'analyse de l'activité, la gestion des périmés et des retraits de lots
  • 8. 811/01/2006 Circuit du Médicament : 2 circuits distincts et interconectés . Circuit Clinique : Prise en charge médicamenteuse du patient hospitalisé Circuit logistique : le médicament en tant que produit de l’achat à la déliverance
  • 9. Circuit Clinique : un circuit complexe et hétérogène 9
  • 10. Circuit clinique : Plusieurs actions - Multiples acteurs - Mutilpes interfaces. 10 Cette complexité du processus : source d'erreurs
  • 11. Circuit clinique : Hétérogénéité des organisations(Taille de l’établissement, sa configuration architecturale et son type d’activité. 11 Difficulté de definir un standard Incapacité de standardisation du processus :source d'erreurs
  • 13. Les erreurs médicamenteuses sont donc liés à la vulnerabilité du circuit du médicament . 13 Les Erreurs de Médication
  • 14. 14 Les erreurs de médication  L’erreur : fait suite à une omission ou à un acte, non intentionnel.  La Faute: violation intentionnelle d’une règle, écart volontaire par rapport à une procédure ou une norme sécuritaire. 1. Erreurs type ratés : inattention ou perception faussée. 2. Erreurs de jugement: erreur d’analyse suite à une défaillance cognitive dans l’évaluation de l’ information, l’élaboration d’un plan, l’évaluation des conséquences d’une action. 3. Erreurs type oubli: défaillance de mémoire
  • 15. Les erreurs de médication: Prévalence et nature des erreurs médicamenteuses 15 Selon deux études conduites en milieu hospitalier, les erreurs médicamenteuses sont liées :  à la prescription : 56% (Bates)5 ; 37% (Bernheim) 6 , à la dispensation : 4% (Bates) ; 22% (Bernheim), à la transcription : 6% (Bates) ; 18% (Bernheim), à l’administration : 34% (Bates) ; 23% -Bernheim). 5 Bates et al. JAMA 1995 ; 274 : 29-37 6 Bernheim C, Schmitt E, Dufay E. Iatrogénie médicamenteuse nosocomiale et gestion des risques d’erreur médicamenteuse: à propos de l’analyse des notifications du réseau REEM. Oncologie 2005.7 : p.104-119
  • 17. 17 Sécuriser le circuit du médicament Diminuer les risques liés au circuit du médicament. Garantir les “5 bons” à l’hôpital .
  • 18. Exemple de Cas 18 1. AZITHROMYCINE et l’insuffisance hepatique sévère 2. Injection de CALCIM et la nécrose tissulaire 3. La Vancomycine et le syndrome de l’homme rouge
  • 19. 19 1- Pratiquer Un travail standardisé Sécuriser le circuit du médicament:
  • 20. 20 Chaque étape dans le processus doit être définie, et effectuée toujours de la même manière, quelque soit l'opérateur. Sécuriser le circuit du médicament
  • 21. 21 Sécuriser le circuit du médicament:  Se rappeler que ces étapes de définition de politique, de processus sont cruciales pour la suite.  Définir un processus avec son début et sa fin.  Préciser les étapes du processus principal, lister les processus dits de soutien. Un travail standardisé
  • 22. 22 Un travail standardisé : Analyse et apprentissage Sécuriser le circuit du médicament . 1. Perdre de vue la finalité : répondre aux besoins pharmacothérapeutiques du patient. 2. Oublier la cohérence du processus dans sa globalité. Commencer par connaître ce que l’on fait: donc décrire ce que l’on fait, découper le processus global en étapes logiques et cohérentes Mais ne jamais :
  • 23. 23 2- Connaître les risques Sécuriser le circuit du médicament:
  • 24. 24 Connaître les risques Sécuriser le circuit du médicament: Avant d’entrer dans le détail du processus lui-même, il faut connaître les risques en lien avec le « client » principal: le patient.
  • 25. 25  Faire une analyse de risque doit permettre de fiabiliser un processus pour améliorer la qualité totale de façon à mieux répondre à la finalité. Connaître les risques Sécuriser le circuit du médicament:  Décrire les étapes, relever les dysfonctionnements pour évaluer la fréquence, analyser les incidents pour évaluer la gravité.
  • 26. 26 Connaître les risques : Evénement, causalité et évitabilité Effets Indésirables médicamenteux Avérés intrinsèques Effets indésirables médicamenteux avérés, évitables Evènements Indésirables Médicamenteux potentiels Inhérent au médicament Erreurs médicamenteuses évitableNon évitable Sécuriser le circuit du médicament
  • 27. 27 Si l’effet est du à une erreur dans un des processus de soin, il s’agit d’un effet évitable: il résulte donc d’une erreur, qui est susceptible d’être prévenue à l’un des stades du processus. Sécuriser le circuit du médicament Connaître les risques : la notion d’évitabilité
  • 28. 28 Conséquence Effet indésirable Cause Erreur Contexte Facteurs favorisants Sécuriser le circuit du médicament Connaître les risques : Distinguer cause et conséquence
  • 29. 29 3- Adopter une démarche de sécurisation de chaque composants du circuit du médicament Sécuriser le circuit du médicament:
  • 30. 30 Démarche de sécurisation Prescription 3. Développer des protocoles standardisés pour les médicaments à risque et pour les cytotoxiques Responsable de la majorité des évènements indésirables médicamenteux évitables. 1. Structurer les documents de prescription pour diminuer les ambiguïtés, les informations manquantes. 2. Informatiser la prescription 4. Placer un pharmacien dans l’unité de soins ( pharmacien clinicien )
  • 31. 31 Démarche de sécurisation La dispensation 1. Diminuer le nombre des étapes 2. Fiabiliser le flux des informations 3. Centraliser et protocoliser les préparations 4. Introduire des check-listes 5. Analyser les prescriptions 6. Délivrer de façon nominative
  • 32. 32 Démarche de sécurisation L’Administration 1. Check-listes pour l’administration 2. Être présent dans l’unité de soins 3. Document spécifique pour les injectables 4. Information facilement disponible 5. Traçabilité immédiate 6. Généraliser les présentations unitaires
  • 33. 33 4- Une démarche de Maitrise des Risques du circuit
  • 34. 34 Démarche de maîtrise Une démarche dite globale (ou transversale) permettant une vision focalisée autour du patient. Il est possible de proposer: une démarche dite focalisée (ou verticale) sur le médicament tout au long de son parcours dans le circuit. Deux démarches complémentaires
  • 35. 35 Démarche de maîtrise Approche transversale: focalisation système avec des approches éducatives, technologiques, qualitatives…  Approche verticale ou produit, moins efficiente mais indispensable.
  • 36. 36 Focaliser sur certains produits Suivre la bonne utilisation des produits dits sensibles. 1. Patient par patient: Analyse de prescription, indication, monitorage… 2. En général: sécurisation des processus d’utilisation (généraux ou spécifiques), information des médecins, pharmaciens, préparateurs, infirmiers, patients… Démarche de maîtrise
  • 37. Conclusion 37  Faire de la sécurisation du circuit médicamenteux une priorité nationale ( contexte favorable)  Le processus de certification des établissements de santé et le contrat de bon usage des médicaments sont de fortes incitations pour atteindre ces objectifs.  Concentrer nos efforts sur les erreurs de médication qui conduisent à des accidents médicaux.  Standardiser le processus, connaitre les risques et mettre en oeuvre la demarche de maitrise des risques = Securiser le circuit du médicament à l’hôpital .
  • 38. References 38 1.Leape LL. Errors in medicine. Clin Chim Acta. 2009;404(1):2–5. 2. de Vries EN, Ramrattan MA, Smorenburg SM, et al. The incidence and nature of in-hospital adverse events: a systematic review. Qual Saf Health Care. 2008;17(3):216–23. 3. Kongkaew C, Hann M, Mandal J, et al. Risk factors for hospital admissions associated with adverse drug events. Pharmacotherapy. Epub 2013 May 17. doi:10.1002/phar.1287. 4.Shmidt E. Le risque medicamenteux nosocomiale Paris :1999 l'analyse 5.Aloui S. 2007. Contribution à la modélisation et du risque dans une organisation de santé au moyen d'une approche système, Ph. D. Thesis, Dept. Science and Engineering of risks activity, Ecole des Mines de Paris. 6.Aloui, S., Chapurlat, Penalva, V. J-M., Collomp, R., Mousnier, A., Staccini, P. J-F . 2006. ARPI ou Performance du circuit du médicament au travers du management des risques iatrogènes, Congress λμ15 de l’Institut pour la Maîtrise des Risques et la Sûreté de fonctionnement, Lille. 7.Burnel, S. 2004. Prise en charge thérapeutique du patient hospitalisé, Direction de l’Hospitalisation et de l’Organisation des Soins, Ministère de la Santé et des Solidarités, Paris, France.

Notes de l'éditeur

  1. La littérature montre que
  2. Guarantir la securite d un processus peut y contribuer : le circuit du medicament .
  3. Toutes les activites mene dans l hospital autour du medicament et du patient . Il part de la ,passant par ….. Allant jusqu a l information du patient et enfin la gestion des perimes et les retraits de lots .
  4. Le circuit clinique : la prise en charge médicamenteuse du patient hospitalisé, depuis son entrée, au moment où son traitement personnel est pris en compte, jusqu’à sa sortie au moment où une prescription, qui sera dispensée en ville, est effectuée logistique, concerne le médicament en tant que produit, de l’achat jusqu’à la délivrance dans l’unité de soins
  5. Une complexite structurelle . le prescripteur hospitalier initie un circuit clinique dont les principales étapes sont bien identifiées : prescription, dispensation, administration, suivi et réévaluation du traitement. Chacune de ces étapes recouvre en réalité non pas une mais plusieurs actions et fait intervenir de multiples acteurs dont les médecins, pharmaciens, préparateurs et infirmiers Majorée par ses interfaces.
  6. Il est ainsi illusoire de vouloir aboutir à la standardisation du processus par comparaison à ce qui a été est fait dans l’industrie, dans l’aéronautique par exemple souvent citée en exemple. La prise en compte des spécificités de chaque établissement est un élément incontournable de la mise en place de la politique de qualité et de sécurité. Si un standar ne peut etre defini un travail standard peut etre
  7. Studies consistently
  8. Chaque étape dans un processus doit être définie, et effectuée toujours de la même manière, quelque soit l'opérateur