CREE - février 2005

329 vues

Publié le

Présentation effectuée auprès du CREE (Conseil Régional de l’Environnement de l’Estrie) relativement à l’implantation d\’un programme novateur de gestion intégrée des matières résiduelles à l’hôpital du Haut-Richelieu.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
329
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

CREE - février 2005

  1. 1. Contexte • 1 hôpital de courte durée (307 lits); • 2 centres d’accueil (316 lits); • 1 service externe de psychiatrie (consultation); • Population desservie de plus de 150000 habitants; • 2000 employé(e)s; • 100 millions $ de budget; • Ouvert 24 heures par jour, 365 jours par année; • Établissements générant plus de 500 tonnes de déchets domestiques par année; • 850 produits différents utilisés quotidiennement; • 14 établissements dans le nouveau CSSS.
  2. 2. Historique • Demande du CA à la suite de la réorganisation de la gestion de nos déchets domestiques à l’été 2003; • Création d’un comité d’utilisateurs; • Sondage externe sur les pratiques en vigueur dans d’autres établissements de santé (niveau provincial); • Sondage interne afin d’identifier les besoins; • Projections budgétaires et autres problématiques; • Rapport de mise en place; • Acceptation par le CD; • Choix des fournisseurs; • Mise en place le 21 juin 2004 avec le support de Recyc- Québec.
  3. 3. La mise en place • Analyse des besoins exprimés par la clientèle; • Analyse des quantités générées (pas de caractérisation); • Identification de principaux producteurs pour certains types de matériaux (labo, hémo, pharmacie, etc.); • Choix entre notre volonté et nos capacités; • Achat des équipements et modifications en fonction des espaces disponibles; • Intégration de la collecte dans les routines de travail; • Formation du personnel; • Suivi régulier des résultats et information de la clientèle par le biais de bulletins « info-recyclage ».
  4. 4. Les résultats • Récupération annuelle de plus de 350 kg de piles et batteries, 800 kg d’aluminium, 6,5 tonnes de plastique et de 110 tonnes de papier-carton; • Création d’un sentiment « vert » au sein de notre organisation, donc conscientisation du personnel vis-à- vis de la protection de l’environnement; • Obtention du prix « Conscientia » du CREM et de l’attestation de performance « ICI on recycle » de Recyc-Québec; • Demande d’information de la part de nombreux établissements de santé (contamination positive).
  5. 5. Défis • Intégrer un système complet de recyclage au sein d’un établissement de santé dont la mission première est de soigner la population; • Avoir les espaces physiques nécessaires au déploiement d’un programme de récupération; • Trouver des filières de retraitement prêtes à accepter nos matières recyclables en minimisant les obstacles techniques (collecte, propreté, etc.); • Obtenir la collaboration de tous les intervenants; • Décentralisation et intégration des nouvelles tâches dans les routines de travail déjà existantes; • Trouver les fonds nécessaires à la mise en place et au maintien des activités de récupération qui coûtent généralement plus qu’elles ne rapportent.
  6. 6. Succès • Se fixer des objectifs réalisables mais ne jamais sous-estimer les besoins nécessaires à la bonne réalisation du projet; • Bien planifier les étapes, et prendre le temps de les réaliser; • Obtenir les moyens financiers et matériels nécessaires à la bonne implantation du processus; • La mise en place d’un tel programme doit faire l’objet d’une volonté d’organisation (ex: DG, CA, etc.); • Consulter et impliquer la clientèle dans la démarche (ex: comité représentatif de la clientèle visée); • Publiciser l’avancement du projet et faire du renforcement après l’implantation (ex: bulletins info-recyclage); • Obtenir de précieux conseils de la part des autorités et de spécialistes compétents (ex: Recyc-Québec); • S’entourer de personnes convaincues du bien-fondé de la démarche de récupération des matières recyclables (agents propagateurs); • Être convaincu soi-même.
  7. 7. Merci

×