charpante metalique 3 4-potelets

1 693 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 693
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
93
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

charpante metalique 3 4-potelets

  1. 1. Constructions métalliques (2013/2014) Chapitre 3 : Calcul de Bâtiments Industriels A. BOUROUBA Master 1 (M&S) 3-12 3.4 Potelets 3.4.1 Aspects technologiques Les potelets sont des montants destinés à rigidifier les façades (bardages) et principalement sous l’effet des efforts horizontaux (actions du vent). Leurs caractéristiques varient en fonction de la nature du bardage (couverture métallique ou en maçonnerie) et de la hauteur de la construction. Le plus souvent, sont réalisés en profilés laminés (I ou H). Les potelets sont considérés comme articulés dans les deux extrémités et fixés de telles sortes à ne pas supporter la toiture. Pour cela, ils sont assujettis aux portiques au moyen des appuis glissants. Potelets Pour assurer des appuis glissants entre les potelets et les portiques, la technique consiste à réaliser des assemblages boulonnés avec un petit jeu au moyen de trous allongés (oblongs) permettant ainsi le mouvement vertical (figure ci-après). Assemblage potelet-traverse
  2. 2. Constructions métalliques (2013/2014) Chapitre 3 : Calcul de Bâtiments Industriels A. BOUROUBA Master 1 (M&S) 3-13 3.4.2 Détermination des sollicitations Charges permanentes (G) : En plus de leur poids propre, les potelets doivent aussi reprendre le poids de bardages et des lisses. Ainsi, G exerce une force de compression suivant l’axe (figure ci-après). G = poids du potelet + poids des lisses + poids de bardages. Potelet sous charge permanentes Charges du vent : Le rôle principal des potelets est de rigidifier les façades (bardages) sous l’action du vent (V). Donc, ils sont posés de manière à présenter leur inertie maximale dans le plan horizontal (figure ci-après). En conséquence, l’action V provoque une flexion autour de l’axe (figure ci-après). Potelet sous l’action du vent Remarque Les potelets sont soumis aux : flexion autour de l’axe + compression suivant l’axe . De ce fait, ils fonctionnent en flexion composée. Schéma statique des potelets
  3. 3. Constructions métalliques (2013/2014) Chapitre 3 : Calcul de Bâtiments Industriels A. BOUROUBA Master 1 (M&S) 3-14 3.4.3 Principe de dimensionnement et de calcul des potelets Les potelets sont dimensionnée et calculées pour satisfaire simultanément aux : Conditions de résistance (ELU : flexion + compression) ; Condition de la stabilité (ELU : déversement + flambement) ; Condition de flèche (ELS). 3.4.4 Conditions de résistance (ELU : flexion +compression) : Sachant que les calculs seront menés en plasticité (sections de classes 1 et 2), les conditions à satisfaire sont : Avec : Si min 0.5 ; 0.25 = = W f Si > min 0.5 ; 0.25 W f Avec : = n 0.5a ( lexion autour de Y) ; = 1 a a ( lexion autour de Z) = ; a = 0.5 ; ; = f ; = f Moment résistant plastique Moment sollicitant. Effort normal sollicitant Effort normal résistant plastique Effort normal résistant plastique de l’âme Section de l’âme Condition de flèche (ELS) La vérification de la flèche est donnée par les formules suivantes : = Condition de stabilité (ELU : déversement + flambement) Vérification au flambement : + 1 Vérification au déversement : + 1

×