SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  25
Télécharger pour lire hors ligne
RAPPORT SUR LE MARCHE DES
TELECOMMUNICATIONS
AU 30 JUIN 2013
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 2
Résumé…………………………………..………………………………………………….…………………..………..….… 3
Introduction.……………………………………………………………………………………………...….…………….…5
Le marché de la téléphonie fixe……………………………………………………………………..……………….6
Le marché de la téléphonie mobile…………………………………………….…………….....………………...12
Le marché de l’internet……………………………………………………………………………….…………………19
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 3
Résumé
Ce rapport présente la situation des différents segments de marché du secteur des
télécommunications au 30 juin 2013, ainsi que les évolutions enregistrées au cours des douze
mois précédents. L’analyse porte sur les marchés de la téléphonie fixe, mobile et de l’internet.
La téléphonie fixe
Après deux trimestres de progression, le parc des lignes de téléphonie fixe diminue de 0,3% au
cours du second semestre de l’année 2013. Cette légère baisse s’explique principalement par la
diminution du parc des lignes résidentielles (-0,48%) qui représentent la part la plus importante
du parc de lignes fixe (78,3%).
La baisse du parc entraine naturellement une très légère baisse du taux de pénétration de 0,01
point par rapport au premier trimestre de l’année. Le taux de pénétration de la téléphonie fixe,
estimé à 2,53% au 30 juin 2013, reste toujours faible.
Le volume des communications émises suit cette tendance à la baisse avec un volume de
communications émises de 87,9 millions de minutes au second trimestre 2013 (contre 88,11
millions de minutes au premier trimestre 2013 soit une baisse de 0,23%).
Ce segment de marché reste très largement dominé par l’opérateur historique Sonatel qui
détient 84% des parts de marché en termes de lignes et est le seul à intervenir sur le marché des
lignes professionnelles.
La téléphonie mobile
Le marché de la téléphonie mobile a continué sa progression, en termes de nombre de lignes, au
deuxième trimestre 2013. Le parc s’élève à 12 661 913 lignes au 30 juin 2013, soit une hausse de
3,72% par rapport au trimestre précédent. A noter que le volume des communications émises a
également augmenté au courant du trimestre (3,2 milliards de minutes contre 2,7 milliards de
minutes au trimestre précédent), ce qui confirme le dynamisme de ce segment de marché qui
croit donc, tant en nombre de lignes qu’en volume de communications.
Toutefois, avec 454 184 nouvelles lignes, la croissance du parc s’est ralentie par rapport au
trimestre précédent (737 083 nouvelles lignes). Expresso reste l’opérateur qui se développe le
plus en termes de parc (478 513 nouvelles lignes). Tigo a collecté de nouvelles lignes (+17 391)
mais dans des proportions plus faibles qu’Expresso. Par contre, Orange a enregistré une perte de
lignes (-41 720) au cours de ce trimestre.
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 4
Le taux de pénétration du parc de lignes mobiles continue à progresser et est estimé à 93,6 % au
30 juin 2013 contre 90,25 % à la fin du premier trimestre de l’année.
Le marché de la téléphonie mobile est toujours largement dominé par les offres prépayées
(99,3%). Toutefois, la croissance du parc postpayé au cours de ce trimestre est plus rapide que
celle du parc prépayé (respectivement 8,16% et 3,7%).
Les écarts de niveau de parts de marché en termes de lignes entre les opérateurs ont peu varié
au cours de ce trimestre. Orange et Tigo enregistrent toujours des pertes de parts de marché et
détiennent respectivement, au 30 Juin 2013, 58,15 % et 21,17% des parts de marché. Avec 20,67
% des parts de marché, Expresso continue de gagner des parts de marché au détriment de ces
deux concurrents, mais reste le troisième opérateur sur ce marché.
A noter toutefois que sur le marché minoritaire des offres postpayées, Expresso à des parts de
marché supérieures à celles de Tigo (19,48% contre 12,07% pour Tigo).
Enfin, la majorité des appels émis par les usagers restent sur le réseau de l’opérateur de
l’appelant (90,87 %). Le reste est réparti entre le trafic sortant vers les autres réseaux nationaux
(6,4%) et le trafic sortant vers l’international (2,9%).
L’internet
Le marché de l’Internet connait une importante évolution au Sénégal, du fait du développement
de l’internet mobile. Le parc a considérablement augmenté pour s’établir à 1 220 738 abonnés à
la fin de ce trimestre, portant ainsi le taux de pénétration à 9,02 %.
Ce marché est très largement dominé par les segments « internet mobile » et « clé internet » qui
représentent respectivement 79,8 % et 8,9 % du parc internet global.
De plus, les parcs internet, mobile et ADSL s’inscrivent en hausse contrairement aux parcs bas
débit et clé internet qui ont diminué au cours de ce trimestre.
Du point de vue de l’analyse concurrentielle les parts de marché sont réparties entre les trois
opérateurs à des proportions différentes. Orange est l’opérateur dominant sur ce marché avec
51 % de parts de marché globales, suivi d’Expresso et de Tigo (respectivement 31% et 18% des
parts de marché globales). Dans le détail, Orange est dominant sur tous les segments de marché
sauf sur le segment bas débit ou Expresso détient les parts de marché les plus importantes en
termes de nombre de lignes (52% contre 48% pour Orange).
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 5
Introduction
Aux termes de l’article 127 de la loi n°2011-01 du 24 février 2011 portant Code des
Télécommunications, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) est
chargée, entre autres, « d’assurer le suivi et de mettre à la disposition des autorités
gouvernementales et des acteurs des secteurs régulés, des informations pertinentes relatives
notamment à la performance des opérateurs ».
C’est dans ce cadre que l’ARTP a mis en place en son sein, un Observatoire du marché des
télécommunications qui lui permet de suivre, d’analyser et de présenter régulièrement les
évolutions enregistrées sur le marché des télécommunications au Sénégal. Cet Observatoire est
alimenté par des informations collectées auprès des opérateurs titulaires de licence selon une
périodicité et un format prédéfinis. L’ARTP procède à la publication de tableaux de bord
trimestriels sur son site internet (www.artp.sn) ainsi qu’à la diffusion de rapports réguliers
permettant d’assurer une meilleure visibilité sur le marché des télécommunications.
Le présent rapport présente les évolutions observées sur le marché de la téléphonie fixe, celui
de la téléphonie mobile ainsi que celui de l’internet au 30 juin 2013.
A noter que les taux de pénétration (rapport entre le nombre de lignes et la population du
Sénégal) ont été ajustés pour tenir compte des évolutions des prévisions de population en 2011
et 2012 puisque ces informations ne relèvent pas des données transmises par les opérateurs de
télécommunications. Ainsi, il a été considéré une population de 13 472 164 habitants en 2011 et
de 13 527 020 habitants en 2012 et la population de l’année (n-1) est utilisée pour le calcul du
taux de pénétration des deux premiers trimestres de l’année (n) puis la population de l’année en
cours (n) pour les deux derniers trimestres de l’année(n).
Par ailleurs, pour ce qui concerne le marché de l’internet, la nomenclature de suivi de ce marché
a été revue à partir du premier trimestre de l’année 2013 pour tenir compte des importantes
mutations en cours sur ce segment. Toutefois, les données antérieures ont été reconduites pour
éviter toute confusion par rapport aux publications antérieures.
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 6
I. Le marché de la téléphonie fixe
L’analyse du marché de la téléphonie fixe porte principalement sur le parc de lignes, le taux de
pénétration, les parts de marché des opérateurs ainsi que le trafic. Pour rappel, Orange et
Expresso sont les deux opérateurs intervenant sur ce marché.
1. Le parc
Le parc global de lignes de téléphonie fixe à la fin du second trimestre de l’année 2013 est de
342 400 abonnés, soit une légère baisse de 969 abonnés par rapport au 31 mars 2013. Ceci
confirme la quasi-stabilité de ce segment de marché pourtant en déclin dans la plupart des pays.
Graphique 1 : évolution trimestrielle du parc global de lignes fixes
Le parc de lignes de téléphonie fixe est constitué majoritairement d’abonnés résidentiels qui
représentent 78,3% du parc total de lignes au 30 juin 2013. Les abonnés professionnels
représentent 21,17% du parc total et les lignes publiques (cyber, télé centres et publiphones)
représentent 0,53% du parc total. Ces proportions évoluent peu au cours des douze derniers
mois.
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 7
Graphique 2 : Evolution trimestrielle de la répartition du parc de lignes
Le parc de lignes résidentielles a peu évolué au cours du dernier trimestre (baisse de 0,45% par
rapport au 31 mars 2013).
Graphique 3 : Evolution trimestrielle du parc de lignes résidentielles
Le parc de lignes publiques qui est constitué des lignes « télé centres et cyber » et «
publiphones » a baissé de 8,9% par rapport au 31 mars 2013, du fait principalement de la
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 8
diminution du parc de lignes « télé centres et cybers » qui est passé de 1 367 lignes à la fin du
premier trimestre de l’année à 1 344 lignes au 30 juin 2013.
Graphique 4 : Evolution trimestrielle du parc de lignes publiques
Dans le même temps, le parc de lignes professionnelles a très peu augmenté (0,56%) avec
(+406) nouvelles lignes souscrites.
Graphique 5 : Evolution trimestrielle du parc professionnel de lignes
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 9
2. Le taux de pénétration
Le taux de pénétration est stable à 2,53 % au 30 juin 2013. Pour rappel le taux de pénétration est
obtenu en divisant le nombre d’abonnés par la population du Sénégal.
Graphique 6 : Evolution trimestrielle du taux de pénétration
Le segment des lignes résidentielles reste celui dont le taux de pénétration est le plus élevé en
comparaison avec les lignes professionnelles principalement.
Graphique 7 : Evolution trimestrielle du taux de pénétration par segment de marché
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 10
3. Les parts de marché
Du point de vue de l’analyse concurrentielle, deux opérateurs interviennent sur le marché de la
téléphonie fixe (Sonatel et Expresso). La répartition des parts de marché est restée stable au
cours des six premiers mois de l’année. Le marché est toujours dominé par l’opérateur
historique (Sonatel) qui détient 84% des parts de marché en termes de lignes.
Graphique 8 : Evolution trimestrielle des parts de marché des opérateurs
Par ailleurs, Sonatel reste le seul à intervenir sur le segment professionnel.
4. Le trafic
Le volume des communications émises par les usagers a légèrement baissé au cours du second
trimestre de l’année et s’établit désormais à 87,9 millions de minutes échangées (contre 88,11
millions de minutes à la fin du trimestre précédent, soit une baisse de 0,23% comparé au
trimestre prècédent).
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 11
Graphique 9 : Evolution mensuelle du trafic voix (en millions de minutes)
L’usage moyen mensuel par ligne a baissé au cours de ce second trimestre de l’année passant de
86 minutes en moyenne au premier trimestre à 85,5minutes en moyenne au second trimestre.
Graphique 10 : Evolution mensuelle de l’usage moyen sortant par ligne1 (en minutes)
1
L’usage moyen mensuel sortant par ligne est obtenu en divisant le trafic sortant mobile mensuel par le parc
des lignes de téléphonie fixe.
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 12
II. Le marché de la téléphonie mobile
Le marché de la téléphonie mobile est animé par trois opérateurs (Expresso, Orange et Tigo).
L’analyse de ce marché porte principalement sur le parc de lignes, le taux de pénétration, les
parts de marché des opérateurs ainsi que le trafic.
1. Le parc
Le parc de téléphonie mobile s’est établi à 12 661 913 lignes au 30 Juin 2013, soit une
augmentation de 3,72% par rapport à la fin du trimestre précédent. Ainsi, 454 184 lignes
supplémentaires ont été enregistrées au cours de ce second trimestre de l’année, ce qui
représente un ralentissement de la croissance par rapport au premier trimestre 2013 (737 083
nouvelles lignes).
Graphique 11 : évolution trimestrielle du parc global de lignes
La croissance du parc, au cours de ce trimestre, est portée principalement par Expresso qui a
recruté 478 513 nouveaux abonnés. Tigo, pour sa part, a collecté 17 391 nouveaux abonnés, ce
qui représente un accroissement de 0,7% de son parc. La croissance du parc de Tigo a par contre
ralenti de 0,2 point par rapport au trimestre précédent.
Orange a perdu 41 720 abonnés au cours de ce trimestre, mais reste l’opérateur dominant sur ce
marché avec 7 363 018 lignes.
De l’avis des opérateurs, le programme d’identification des abonnés à la téléphonie mobile a
permis de fiabiliser les bases de données et a également eu un impact sur la dynamique de
recrutement des nouveaux clients.
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 13
Graphique 12 : évolution trimestrielle du parc de lignes des opérateurs
Le marché mobile reste très largement dominé par les offres prépayées qui représentent en
termes de lignes 99,3% du marché contre 0,7% pour les offres post payées.
La croissance du parc postpayé (+8,16%) est plus rapide au cours de ce trimestre que celle du
parc prépayé (+3 ,7%), même si le parc prépayé a enregistré un nombre plus important de
nouveaux abonnés (+448 118 contre +6 066 pour le post payé).
Graphique 13 : évolution trimestrielle du parc prépayé et post payé
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 14
2. Le taux de pénétration
Le taux de pénétration du parc mobile est estimé à 93,60 % à la fin du second trimestre de
l’année, en progression de 3.35 points par rapport à la fin du trimestre précédent.
Graphique 14 : évolution trimestrielle du taux de pénétration
Les taux de pénétration des segments prépayé et postpayé ont augmenté dans des proportions
différentes ; 3,3 points pour le prépayé et 0,04 point pour le postpayé.
Graphique 15 : évolution trimestrielle du taux de pénétration du prépayé et du postpayé
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 15
3. Les parts de marché
En termes de nombre de lignes, la progression des parts de marché d’Expresso (20,67 % au 30
juin 2013) se poursuit au cours de ce second trimestre de l’année (+3,15 points par rapport au
trimestre précédent). Orange et Tigo ont perdu des parts de marché par rapport au trimestre
précédent (respectivement 2,5 point et 0,65points).
Cependant, le marché est toujours dominé par Orange qui détient 58% des parts de marché, et
Tigo reste le second opérateur sur le marché de la téléphonie mobile.
Graphique 16 : évolution trimestrielle des parts de marché des opérateurs
Cette même tendance est suivie au niveau du segment prépayé qui, il faut le rappeler, représente
la quasi-totalité du marché.
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 16
Graphique 17 : évolution trimestrielle des parts de marché pour le prépayé
En revanche, sur le segment minoritaire du postpayé, Expresso détient plus de parts de marché
que Tigo (respectivement 19,48 % et 12,07%) et Orange reste dominant (68,45 % des parts de
marché).
Graphique 18 : évolution trimestrielle des parts de marché pour le post payé
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 17
4. Le trafic
Le volume des communications émises par les usagers est estimé à 3 224 millions de minutes
cumulées au cours du second trimestre, soit une croissance de 17,11% par rapport au cumul du
trimestre précédent.
Graphique 19 : évolution mensuelle du trafic voix sortant (en millions de minutes)
825 877 847 819 872 883
951
883 856
1 014 1 060 1 080 1 084
0
200
400
600
800
1 000
1 200
L’usage moyen mensuel a augmenté au cours de ce trimestre par rapport au trimestre
précédent, et a atteint son niveau le plus élevé sur les douze derniers mois (86 minutes/client).
Graphique 20: évolution mensuelle de l’usage moyen sortant par clients (par minutes)
77
81
78
75
80
79
83
75
72
83
86 86 86
60
65
70
75
80
85
90
juin-12 juil.-12 août-12 sept-12 oct-12 nov-12 déc.-12 janv.-13 fèvr-13 mars-13 avr-13 mai-13 juin-13
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 18
Le trafic on-net a représenté entre 90,7 % et 91% du trafic émis à partir des réseaux mobiles au
cours du second trimestre de l’année, soit une légére augmentation par rapport au trimestre
précédent. Au mois de juin 2013, le trafic off-net a représenté 9,3 % du trafic sortant, avec
respectivement 6,4 % pour les appels sortants vers les autres réseaux nationaux et 2,9 % pour
les appels vers l’ international .
Graphique 21 : évolution trimestrielle de la répartition du trafic on-net/off-net
2
88,0% 89,3% 88,4% 89,0% 89,0% 89,5% 89,3% 88,3% 89,4% 89,5% 90,9% 91,0% 90,7%
8,6% 7,5% 8,2% 7,6% 7,4% 7,4% 7,6% 8,1% 7,4% 6,9% 6,2% 6,0% 6,4%
3,4% 3,3% 3,4% 3,4% 3,5% 3,1% 3,0% 3,6% 3,3% 3,6% 2,8% 3,0% 2,9%
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
juin-12 juil.-12 août-12 sept.-12 oct.-12 nov.-12 déc.-12 janv.-13 févr.-13 mars-13 avr.-13 mai-13 juin-13
Trafic on net Trafic off net(hors trafic International) Trafic départ vers l'international
2
Le Trafic On Net correspond au trafic qui reste dans le réseau de l’opérateur de l’appelant et le trafic Off Net
correspond au trafic qui sort vers un réseau tiers (Fixe, Mobile ou d’un autre opérateur international)
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 19
III. Le marché de l’internet
Les segments de marché qui sont désormais suivis suite aux réajustements opérés au début de
l’année 2013 sont l’internet fixe bas débit (qui regroupe les accès fixes dont le débit est inférieur
ou égal à 256 Kbps), l’internet fixe haut débit (ADSL), l’internet mobile à partir des clés internet
et l’internet mobile hors clé internet (2G et 3G) qui concerne donc les usagers qui se connectent
à internet via un terminal mobile.
L’analyse de ce marché porte principalement sur le parc de lignes, le taux de pénétration, ainsi
que les parts de marché des opérateurs.
1. Le parc
Le parc global des abonnés à internet suit une tendance à la hausse et est estimé au 30 Juin 2013
à 1 220 738 lignes, soit une croissance de 13,82 % par rapport à la fin du trimestre précédent.
Cette évolution masque de fortes disparités, reflétant l’hétérogénéité des différents segments de
marché.
Graphique 22: évolution trimestrielle du parc global de lignes internet
L’analyse de la répartition du parc internet par type d’accès montre que l’évolution de ce marché
est soutenue par le segment « internet mobile » qui représente désormais 79,8 % du parc global.
Le parc clé internet, fixe haut débit (ADSL), et fixe bas débit représentent respectivement 8,9 %,
8,2 % et 3,1 % du parc internet global)
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 20
Graphique 23: répartition du parc de lignes internet par type d’accès au 30 juin 2013
Ainsi, l’accès à l’internet à partir des réseaux fixes concerne désormais 11,3% du parc des lignes,
contre 88,7% pour les accès mobiles.
Graphique 24 : Répartition du parc de lignes internet selon la technologie utilisée au 30
juin 2013
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 21
Le parc bas débit s’est établi à 37 716 lignes au 30 Juin 2013, soit une baisse de 6 % par rapport
au trimestre précédent.
Graphique 25 : évolution trimestrielle du parc bas débit
Le parc ADSL a par contre augmenté de 0,6 % par rapport au trimestre précédent et s’établit à
100 345 lignes au 30 Juin 2013.
Graphique 26 : évolution trimestrielle du parc ADSL
Le parc de clé internet est estimé à 108 995 abonnés au 30 Juin 2013. Il convient de préciser
que la forte variation constatée depuis la fin du premier trimestre résulte principalement d’un
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 22
ajustement de la méthode de comptabilisation par l’un des opérateurs de télécommunications et
d’une baisse du parc pour le second.
Graphique 27: évolution trimestrielle du parc de clés internet
Le même type d’ajustement a été opéré sur le parc internet mobile hors clé et ce dernier s’établit
désormais à 973 682 lignes. Concernant ce segment de marché, il convient de noter que les accès
2G et 3G des opérateurs sont comptabilisés.
Graphique 28: évolution trimestrielle du parc internet mobile hors clés (2G&3G)3
3
Le suivi de cet indicateur a débuté au premier trimestre de l’année 2013.
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 23
2. Le taux de pénétration
Grâce au développement de l’internet mobile, le taux de pénétration de l’internet au Sénégal
continu sa progression et est estimé à 9,02 % au 30 Juin 2013 (contre 7,93% à la fin du trimestre
précédent).
Graphique 29 : évolution trimestrielle du taux de pénétration
3. Les parts de marché
Le marché de l’internet est globalement dynamique du point de vue de l’évolution du marché et
de la répartition des parts de marché entre les opérateurs. Au 30 Juin 2013, Orange possède
globalement la plus grand part de marché (51%) devançant Expresso (31%) et Tigo (18%). A
noter que Orange intervient sur tous les segments de marché tandis qu’Expresso n’intervient par
sur l’internet fixe haut débit (ADSL). Tigo pour sa part n’intervient que sur le marché de
l’internet mobile GPRS (2G) à partir d’un terminal mobile.
Graphique 30 : parts de marché des opérateurs au 30 Juin 2013
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 24
Les deux segments de marché sur lesquels la concurrence est la plus forte sont l’internet mobile
et le bas débit.
Expresso reste l’opérateur dominant sur le segment bas débit avec 52% des parts de marché, en
termes de lignes, au 30 Juin 2013.
Graphique 31 : évolution trimestrielle des parts de marché pour le bas débit
Concernant l’accés internet mobile par clé, Orange dispose du plus grand parc avec 80% de parts de
marché.
Graphique 32 : parts de marché pour les clés internet au 30 juin 2013
Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 25
Enfin, pour ce qui concerne les utilisateurs de l’internet mobile hors ceux disposant d’un accés par clé
internet, Orange dispose de 42 % de parts de marché. Expresso et Tigo se partagent quant-à eux le
reste des parts de marché avec respectivement 35% et 23 %. Toutefois, il est important de noter que
l’offre de Tigo se limite à l’accés GPRS (2G) tandis que ces concurrents proposent des offres 3G.
Graphique 33: parts de marché pour l’internet mobile hors clés internet au 30 juin 2013
Enfin, il faut noter qu’Orange reste le seul opérateur à proposer des offres ADSL à ses abonnés.

Contenu connexe

Tendances

Rapport ca 2016 int secteur_telecomstunisie
Rapport ca 2016   int  secteur_telecomstunisieRapport ca 2016   int  secteur_telecomstunisie
Rapport ca 2016 int secteur_telecomstunisieHeger Ben Meriem
 
ARCEP 2016 Services de communications électroniques en France
ARCEP 2016 Services de communications électroniques en FranceARCEP 2016 Services de communications électroniques en France
ARCEP 2016 Services de communications électroniques en FranceDidier Chaplault
 
Rapport sur le marché des télécommunications au Sénégal au 31 décembre 2014
Rapport sur le marché des télécommunications au Sénégal au 31 décembre 2014Rapport sur le marché des télécommunications au Sénégal au 31 décembre 2014
Rapport sur le marché des télécommunications au Sénégal au 31 décembre 2014ITmag
 
ARCEP 2016 Services de communications électroniques Outre-mer
ARCEP 2016 Services de communications électroniques Outre-merARCEP 2016 Services de communications électroniques Outre-mer
ARCEP 2016 Services de communications électroniques Outre-merDidier Chaplault
 
Conférence marketing télécom
Conférence marketing télécomConférence marketing télécom
Conférence marketing télécomEric Pradel Lepage
 
Présentation enquête DUNE II
Présentation enquête DUNE IIPrésentation enquête DUNE II
Présentation enquête DUNE IICYB@RDECHE
 
Étude IDATE : indicateurs de progrès dans les communications électroniques
Étude IDATE : indicateurs de progrès dans les communications électroniquesÉtude IDATE : indicateurs de progrès dans les communications électroniques
Étude IDATE : indicateurs de progrès dans les communications électroniquesFédération Française des Télécoms
 
Datavisualisation : 4ème étude Arthur D. Little pour la FFTélécoms sur l’écon...
Datavisualisation : 4ème étude Arthur D. Little pour la FFTélécoms sur l’écon...Datavisualisation : 4ème étude Arthur D. Little pour la FFTélécoms sur l’écon...
Datavisualisation : 4ème étude Arthur D. Little pour la FFTélécoms sur l’écon...Fédération Française des Télécoms
 
Étude 2013 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
Étude 2013 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)Étude 2013 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
Étude 2013 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)Fédération Française des Télécoms
 
L’ économie du secteur des télécoms en France : Publication de la 4ème étude ...
L’ économie du secteur des télécoms en France : Publication de la 4ème étude ...L’ économie du secteur des télécoms en France : Publication de la 4ème étude ...
L’ économie du secteur des télécoms en France : Publication de la 4ème étude ...Fédération Française des Télécoms
 
IAM : Comptes consolidés du 1er trimestre 2018
IAM : Comptes consolidés du 1er trimestre 2018IAM : Comptes consolidés du 1er trimestre 2018
IAM : Comptes consolidés du 1er trimestre 2018Lachgar Abdellah
 
Maroc Telecom - Janvier 2019
Maroc Telecom  - Janvier 2019Maroc Telecom  - Janvier 2019
Maroc Telecom - Janvier 2019Lachgar Abdellah
 
Note Tendance Tic 2009 Autriche
Note Tendance Tic 2009 AutricheNote Tendance Tic 2009 Autriche
Note Tendance Tic 2009 Autricheechangeurba
 

Tendances (20)

Rapport ca 2016 int secteur_telecomstunisie
Rapport ca 2016   int  secteur_telecomstunisieRapport ca 2016   int  secteur_telecomstunisie
Rapport ca 2016 int secteur_telecomstunisie
 
ARCEP 2016 Services de communications électroniques en France
ARCEP 2016 Services de communications électroniques en FranceARCEP 2016 Services de communications électroniques en France
ARCEP 2016 Services de communications électroniques en France
 
Rapport sur le marché des télécommunications au Sénégal au 31 décembre 2014
Rapport sur le marché des télécommunications au Sénégal au 31 décembre 2014Rapport sur le marché des télécommunications au Sénégal au 31 décembre 2014
Rapport sur le marché des télécommunications au Sénégal au 31 décembre 2014
 
ARCEP 2016 Services de communications électroniques Outre-mer
ARCEP 2016 Services de communications électroniques Outre-merARCEP 2016 Services de communications électroniques Outre-mer
ARCEP 2016 Services de communications électroniques Outre-mer
 
Conférence marketing télécom
Conférence marketing télécomConférence marketing télécom
Conférence marketing télécom
 
10 ans d'avancées dans les télécoms (2017)
10 ans d'avancées dans les télécoms (2017)10 ans d'avancées dans les télécoms (2017)
10 ans d'avancées dans les télécoms (2017)
 
Présentation enquête DUNE II
Présentation enquête DUNE IIPrésentation enquête DUNE II
Présentation enquête DUNE II
 
Iam
IamIam
Iam
 
Plaquette pédagogique "Téléphonie fixe : du RTC vers le tout IP"
Plaquette pédagogique "Téléphonie fixe : du RTC vers le tout IP"Plaquette pédagogique "Téléphonie fixe : du RTC vers le tout IP"
Plaquette pédagogique "Téléphonie fixe : du RTC vers le tout IP"
 
Étude 2017 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms
Étude 2017 Arthur D. Little sur l'économie des TélécomsÉtude 2017 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms
Étude 2017 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms
 
Étude IDATE : indicateurs de progrès dans les communications électroniques
Étude IDATE : indicateurs de progrès dans les communications électroniquesÉtude IDATE : indicateurs de progrès dans les communications électroniques
Étude IDATE : indicateurs de progrès dans les communications électroniques
 
Datavisualisation : 4ème étude Arthur D. Little pour la FFTélécoms sur l’écon...
Datavisualisation : 4ème étude Arthur D. Little pour la FFTélécoms sur l’écon...Datavisualisation : 4ème étude Arthur D. Little pour la FFTélécoms sur l’écon...
Datavisualisation : 4ème étude Arthur D. Little pour la FFTélécoms sur l’écon...
 
Étude 2013 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
Étude 2013 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)Étude 2013 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
Étude 2013 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
 
L’ économie du secteur des télécoms en France : Publication de la 4ème étude ...
L’ économie du secteur des télécoms en France : Publication de la 4ème étude ...L’ économie du secteur des télécoms en France : Publication de la 4ème étude ...
L’ économie du secteur des télécoms en France : Publication de la 4ème étude ...
 
Contrat mandature FFTelecoms
Contrat mandature FFTelecomsContrat mandature FFTelecoms
Contrat mandature FFTelecoms
 
10 ans d'avancées dans les télécoms
10 ans d'avancées dans les télécoms10 ans d'avancées dans les télécoms
10 ans d'avancées dans les télécoms
 
IAM : Comptes consolidés du 1er trimestre 2018
IAM : Comptes consolidés du 1er trimestre 2018IAM : Comptes consolidés du 1er trimestre 2018
IAM : Comptes consolidés du 1er trimestre 2018
 
Iam nl 09 2011
Iam nl 09 2011Iam nl 09 2011
Iam nl 09 2011
 
Maroc Telecom - Janvier 2019
Maroc Telecom  - Janvier 2019Maroc Telecom  - Janvier 2019
Maroc Telecom - Janvier 2019
 
Note Tendance Tic 2009 Autriche
Note Tendance Tic 2009 AutricheNote Tendance Tic 2009 Autriche
Note Tendance Tic 2009 Autriche
 

Similaire à Document analyse du_marche_des_telecommunications_au_300613_440

Rapport sur le marché des télécommunications au Sénégal au 30 septembre 2016
Rapport sur le marché des télécommunications au Sénégal au 30 septembre 2016Rapport sur le marché des télécommunications au Sénégal au 30 septembre 2016
Rapport sur le marché des télécommunications au Sénégal au 30 septembre 2016ITmag
 
Observatoire des marchés des communications électroniques en France - Arcep ...
Observatoire des marchés des communications électroniques en France - Arcep  ...Observatoire des marchés des communications électroniques en France - Arcep  ...
Observatoire des marchés des communications électroniques en France - Arcep ...yann le gigan
 
Anrt avril 2011
Anrt avril 2011Anrt avril 2011
Anrt avril 2011haakoo
 
SGAR Franche-Comté - Évaluation tic synthèse (version juin 2009)
SGAR Franche-Comté - Évaluation tic synthèse (version juin 2009)SGAR Franche-Comté - Évaluation tic synthèse (version juin 2009)
SGAR Franche-Comté - Évaluation tic synthèse (version juin 2009)Silicon Comté
 
LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS
LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS
LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS France Travail
 
Qualité de service des réseaux mobiles ARCEP Juin 2014
Qualité de service des réseaux mobiles ARCEP Juin 2014Qualité de service des réseaux mobiles ARCEP Juin 2014
Qualité de service des réseaux mobiles ARCEP Juin 2014François Avril
 
Étude 2012 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
Étude 2012 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)Étude 2012 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
Étude 2012 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)Fédération Française des Télécoms
 
Tendance TIC 2009 Corée
Tendance TIC 2009 CoréeTendance TIC 2009 Corée
Tendance TIC 2009 Coréeechangeurba
 
Note Tendance Tic 2009 Inde
Note Tendance Tic 2009 IndeNote Tendance Tic 2009 Inde
Note Tendance Tic 2009 Indeechangeurba
 
Réponse de la FFTélécoms à la consultation ARCEP sur la neutralité du net
Réponse de la FFTélécoms à la consultation ARCEP sur la neutralité du netRéponse de la FFTélécoms à la consultation ARCEP sur la neutralité du net
Réponse de la FFTélécoms à la consultation ARCEP sur la neutralité du netFédération Française des Télécoms
 
Evaluation de l’impact territorial des réseaux de communications électronique...
Evaluation de l’impact territorial des réseaux de communications électronique...Evaluation de l’impact territorial des réseaux de communications électronique...
Evaluation de l’impact territorial des réseaux de communications électronique...IDATE DigiWorld
 
Baromètre mobile marketing association France mai 2013
Baromètre mobile marketing association France mai 2013Baromètre mobile marketing association France mai 2013
Baromètre mobile marketing association France mai 2013Thierry Pires
 
Étude 2011 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
Étude 2011 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)Étude 2011 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
Étude 2011 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)Fédération Française des Télécoms
 
Observatoire des services mobiles publié par l'Arcep pour T1 2013
Observatoire des services mobiles publié par l'Arcep pour T1 2013Observatoire des services mobiles publié par l'Arcep pour T1 2013
Observatoire des services mobiles publié par l'Arcep pour T1 2013Bertrand Jonquois
 

Similaire à Document analyse du_marche_des_telecommunications_au_300613_440 (18)

Rapport sur le marché des télécommunications au Sénégal au 30 septembre 2016
Rapport sur le marché des télécommunications au Sénégal au 30 septembre 2016Rapport sur le marché des télécommunications au Sénégal au 30 septembre 2016
Rapport sur le marché des télécommunications au Sénégal au 30 septembre 2016
 
Observatoire des marchés des communications électroniques en France - Arcep ...
Observatoire des marchés des communications électroniques en France - Arcep  ...Observatoire des marchés des communications électroniques en France - Arcep  ...
Observatoire des marchés des communications électroniques en France - Arcep ...
 
Anrt avril 2011
Anrt avril 2011Anrt avril 2011
Anrt avril 2011
 
SGAR Franche-Comté - Évaluation tic synthèse (version juin 2009)
SGAR Franche-Comté - Évaluation tic synthèse (version juin 2009)SGAR Franche-Comté - Évaluation tic synthèse (version juin 2009)
SGAR Franche-Comté - Évaluation tic synthèse (version juin 2009)
 
LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS
LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS
LE SECTEUR DU NUMÉRIQUE ET SES MÉTIERS
 
Qualité de service des réseaux mobiles ARCEP Juin 2014
Qualité de service des réseaux mobiles ARCEP Juin 2014Qualité de service des réseaux mobiles ARCEP Juin 2014
Qualité de service des réseaux mobiles ARCEP Juin 2014
 
Étude 2012 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
Étude 2012 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)Étude 2012 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
Étude 2012 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
 
Tendance TIC 2009 Corée
Tendance TIC 2009 CoréeTendance TIC 2009 Corée
Tendance TIC 2009 Corée
 
Note Tendance Tic 2009 Inde
Note Tendance Tic 2009 IndeNote Tendance Tic 2009 Inde
Note Tendance Tic 2009 Inde
 
Réponse de la FFTélécoms à la consultation ARCEP sur la neutralité du net
Réponse de la FFTélécoms à la consultation ARCEP sur la neutralité du netRéponse de la FFTélécoms à la consultation ARCEP sur la neutralité du net
Réponse de la FFTélécoms à la consultation ARCEP sur la neutralité du net
 
Evaluation de l’impact territorial des réseaux de communications électronique...
Evaluation de l’impact territorial des réseaux de communications électronique...Evaluation de l’impact territorial des réseaux de communications électronique...
Evaluation de l’impact territorial des réseaux de communications électronique...
 
Plaquette FFTélécoms étude "Économie des Télécoms" 2018
Plaquette FFTélécoms étude "Économie des Télécoms" 2018Plaquette FFTélécoms étude "Économie des Télécoms" 2018
Plaquette FFTélécoms étude "Économie des Télécoms" 2018
 
Baromètre mobile marketing association France mai 2013
Baromètre mobile marketing association France mai 2013Baromètre mobile marketing association France mai 2013
Baromètre mobile marketing association France mai 2013
 
Télécoms Cameroun 2017
Télécoms Cameroun 2017Télécoms Cameroun 2017
Télécoms Cameroun 2017
 
Étude Arthur D. Little "Économie des Télécoms" 2019
Étude Arthur D. Little "Économie des Télécoms" 2019Étude Arthur D. Little "Économie des Télécoms" 2019
Étude Arthur D. Little "Économie des Télécoms" 2019
 
Étude 2011 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
Étude 2011 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)Étude 2011 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
Étude 2011 Arthur D. Little sur l'économie des Télécoms (infographies)
 
Observatoire des services mobiles publié par l'Arcep pour T1 2013
Observatoire des services mobiles publié par l'Arcep pour T1 2013Observatoire des services mobiles publié par l'Arcep pour T1 2013
Observatoire des services mobiles publié par l'Arcep pour T1 2013
 
Étude Arthur D. Little "Économie des Télécoms" 2020
Étude Arthur D. Little "Économie des Télécoms" 2020Étude Arthur D. Little "Économie des Télécoms" 2020
Étude Arthur D. Little "Économie des Télécoms" 2020
 

Document analyse du_marche_des_telecommunications_au_300613_440

  • 1. RAPPORT SUR LE MARCHE DES TELECOMMUNICATIONS AU 30 JUIN 2013
  • 2. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 2 Résumé…………………………………..………………………………………………….…………………..………..….… 3 Introduction.……………………………………………………………………………………………...….…………….…5 Le marché de la téléphonie fixe……………………………………………………………………..……………….6 Le marché de la téléphonie mobile…………………………………………….…………….....………………...12 Le marché de l’internet……………………………………………………………………………….…………………19
  • 3. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 3 Résumé Ce rapport présente la situation des différents segments de marché du secteur des télécommunications au 30 juin 2013, ainsi que les évolutions enregistrées au cours des douze mois précédents. L’analyse porte sur les marchés de la téléphonie fixe, mobile et de l’internet. La téléphonie fixe Après deux trimestres de progression, le parc des lignes de téléphonie fixe diminue de 0,3% au cours du second semestre de l’année 2013. Cette légère baisse s’explique principalement par la diminution du parc des lignes résidentielles (-0,48%) qui représentent la part la plus importante du parc de lignes fixe (78,3%). La baisse du parc entraine naturellement une très légère baisse du taux de pénétration de 0,01 point par rapport au premier trimestre de l’année. Le taux de pénétration de la téléphonie fixe, estimé à 2,53% au 30 juin 2013, reste toujours faible. Le volume des communications émises suit cette tendance à la baisse avec un volume de communications émises de 87,9 millions de minutes au second trimestre 2013 (contre 88,11 millions de minutes au premier trimestre 2013 soit une baisse de 0,23%). Ce segment de marché reste très largement dominé par l’opérateur historique Sonatel qui détient 84% des parts de marché en termes de lignes et est le seul à intervenir sur le marché des lignes professionnelles. La téléphonie mobile Le marché de la téléphonie mobile a continué sa progression, en termes de nombre de lignes, au deuxième trimestre 2013. Le parc s’élève à 12 661 913 lignes au 30 juin 2013, soit une hausse de 3,72% par rapport au trimestre précédent. A noter que le volume des communications émises a également augmenté au courant du trimestre (3,2 milliards de minutes contre 2,7 milliards de minutes au trimestre précédent), ce qui confirme le dynamisme de ce segment de marché qui croit donc, tant en nombre de lignes qu’en volume de communications. Toutefois, avec 454 184 nouvelles lignes, la croissance du parc s’est ralentie par rapport au trimestre précédent (737 083 nouvelles lignes). Expresso reste l’opérateur qui se développe le plus en termes de parc (478 513 nouvelles lignes). Tigo a collecté de nouvelles lignes (+17 391) mais dans des proportions plus faibles qu’Expresso. Par contre, Orange a enregistré une perte de lignes (-41 720) au cours de ce trimestre.
  • 4. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 4 Le taux de pénétration du parc de lignes mobiles continue à progresser et est estimé à 93,6 % au 30 juin 2013 contre 90,25 % à la fin du premier trimestre de l’année. Le marché de la téléphonie mobile est toujours largement dominé par les offres prépayées (99,3%). Toutefois, la croissance du parc postpayé au cours de ce trimestre est plus rapide que celle du parc prépayé (respectivement 8,16% et 3,7%). Les écarts de niveau de parts de marché en termes de lignes entre les opérateurs ont peu varié au cours de ce trimestre. Orange et Tigo enregistrent toujours des pertes de parts de marché et détiennent respectivement, au 30 Juin 2013, 58,15 % et 21,17% des parts de marché. Avec 20,67 % des parts de marché, Expresso continue de gagner des parts de marché au détriment de ces deux concurrents, mais reste le troisième opérateur sur ce marché. A noter toutefois que sur le marché minoritaire des offres postpayées, Expresso à des parts de marché supérieures à celles de Tigo (19,48% contre 12,07% pour Tigo). Enfin, la majorité des appels émis par les usagers restent sur le réseau de l’opérateur de l’appelant (90,87 %). Le reste est réparti entre le trafic sortant vers les autres réseaux nationaux (6,4%) et le trafic sortant vers l’international (2,9%). L’internet Le marché de l’Internet connait une importante évolution au Sénégal, du fait du développement de l’internet mobile. Le parc a considérablement augmenté pour s’établir à 1 220 738 abonnés à la fin de ce trimestre, portant ainsi le taux de pénétration à 9,02 %. Ce marché est très largement dominé par les segments « internet mobile » et « clé internet » qui représentent respectivement 79,8 % et 8,9 % du parc internet global. De plus, les parcs internet, mobile et ADSL s’inscrivent en hausse contrairement aux parcs bas débit et clé internet qui ont diminué au cours de ce trimestre. Du point de vue de l’analyse concurrentielle les parts de marché sont réparties entre les trois opérateurs à des proportions différentes. Orange est l’opérateur dominant sur ce marché avec 51 % de parts de marché globales, suivi d’Expresso et de Tigo (respectivement 31% et 18% des parts de marché globales). Dans le détail, Orange est dominant sur tous les segments de marché sauf sur le segment bas débit ou Expresso détient les parts de marché les plus importantes en termes de nombre de lignes (52% contre 48% pour Orange).
  • 5. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 5 Introduction Aux termes de l’article 127 de la loi n°2011-01 du 24 février 2011 portant Code des Télécommunications, l’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (ARTP) est chargée, entre autres, « d’assurer le suivi et de mettre à la disposition des autorités gouvernementales et des acteurs des secteurs régulés, des informations pertinentes relatives notamment à la performance des opérateurs ». C’est dans ce cadre que l’ARTP a mis en place en son sein, un Observatoire du marché des télécommunications qui lui permet de suivre, d’analyser et de présenter régulièrement les évolutions enregistrées sur le marché des télécommunications au Sénégal. Cet Observatoire est alimenté par des informations collectées auprès des opérateurs titulaires de licence selon une périodicité et un format prédéfinis. L’ARTP procède à la publication de tableaux de bord trimestriels sur son site internet (www.artp.sn) ainsi qu’à la diffusion de rapports réguliers permettant d’assurer une meilleure visibilité sur le marché des télécommunications. Le présent rapport présente les évolutions observées sur le marché de la téléphonie fixe, celui de la téléphonie mobile ainsi que celui de l’internet au 30 juin 2013. A noter que les taux de pénétration (rapport entre le nombre de lignes et la population du Sénégal) ont été ajustés pour tenir compte des évolutions des prévisions de population en 2011 et 2012 puisque ces informations ne relèvent pas des données transmises par les opérateurs de télécommunications. Ainsi, il a été considéré une population de 13 472 164 habitants en 2011 et de 13 527 020 habitants en 2012 et la population de l’année (n-1) est utilisée pour le calcul du taux de pénétration des deux premiers trimestres de l’année (n) puis la population de l’année en cours (n) pour les deux derniers trimestres de l’année(n). Par ailleurs, pour ce qui concerne le marché de l’internet, la nomenclature de suivi de ce marché a été revue à partir du premier trimestre de l’année 2013 pour tenir compte des importantes mutations en cours sur ce segment. Toutefois, les données antérieures ont été reconduites pour éviter toute confusion par rapport aux publications antérieures.
  • 6. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 6 I. Le marché de la téléphonie fixe L’analyse du marché de la téléphonie fixe porte principalement sur le parc de lignes, le taux de pénétration, les parts de marché des opérateurs ainsi que le trafic. Pour rappel, Orange et Expresso sont les deux opérateurs intervenant sur ce marché. 1. Le parc Le parc global de lignes de téléphonie fixe à la fin du second trimestre de l’année 2013 est de 342 400 abonnés, soit une légère baisse de 969 abonnés par rapport au 31 mars 2013. Ceci confirme la quasi-stabilité de ce segment de marché pourtant en déclin dans la plupart des pays. Graphique 1 : évolution trimestrielle du parc global de lignes fixes Le parc de lignes de téléphonie fixe est constitué majoritairement d’abonnés résidentiels qui représentent 78,3% du parc total de lignes au 30 juin 2013. Les abonnés professionnels représentent 21,17% du parc total et les lignes publiques (cyber, télé centres et publiphones) représentent 0,53% du parc total. Ces proportions évoluent peu au cours des douze derniers mois.
  • 7. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 7 Graphique 2 : Evolution trimestrielle de la répartition du parc de lignes Le parc de lignes résidentielles a peu évolué au cours du dernier trimestre (baisse de 0,45% par rapport au 31 mars 2013). Graphique 3 : Evolution trimestrielle du parc de lignes résidentielles Le parc de lignes publiques qui est constitué des lignes « télé centres et cyber » et « publiphones » a baissé de 8,9% par rapport au 31 mars 2013, du fait principalement de la
  • 8. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 8 diminution du parc de lignes « télé centres et cybers » qui est passé de 1 367 lignes à la fin du premier trimestre de l’année à 1 344 lignes au 30 juin 2013. Graphique 4 : Evolution trimestrielle du parc de lignes publiques Dans le même temps, le parc de lignes professionnelles a très peu augmenté (0,56%) avec (+406) nouvelles lignes souscrites. Graphique 5 : Evolution trimestrielle du parc professionnel de lignes
  • 9. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 9 2. Le taux de pénétration Le taux de pénétration est stable à 2,53 % au 30 juin 2013. Pour rappel le taux de pénétration est obtenu en divisant le nombre d’abonnés par la population du Sénégal. Graphique 6 : Evolution trimestrielle du taux de pénétration Le segment des lignes résidentielles reste celui dont le taux de pénétration est le plus élevé en comparaison avec les lignes professionnelles principalement. Graphique 7 : Evolution trimestrielle du taux de pénétration par segment de marché
  • 10. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 10 3. Les parts de marché Du point de vue de l’analyse concurrentielle, deux opérateurs interviennent sur le marché de la téléphonie fixe (Sonatel et Expresso). La répartition des parts de marché est restée stable au cours des six premiers mois de l’année. Le marché est toujours dominé par l’opérateur historique (Sonatel) qui détient 84% des parts de marché en termes de lignes. Graphique 8 : Evolution trimestrielle des parts de marché des opérateurs Par ailleurs, Sonatel reste le seul à intervenir sur le segment professionnel. 4. Le trafic Le volume des communications émises par les usagers a légèrement baissé au cours du second trimestre de l’année et s’établit désormais à 87,9 millions de minutes échangées (contre 88,11 millions de minutes à la fin du trimestre précédent, soit une baisse de 0,23% comparé au trimestre prècédent).
  • 11. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 11 Graphique 9 : Evolution mensuelle du trafic voix (en millions de minutes) L’usage moyen mensuel par ligne a baissé au cours de ce second trimestre de l’année passant de 86 minutes en moyenne au premier trimestre à 85,5minutes en moyenne au second trimestre. Graphique 10 : Evolution mensuelle de l’usage moyen sortant par ligne1 (en minutes) 1 L’usage moyen mensuel sortant par ligne est obtenu en divisant le trafic sortant mobile mensuel par le parc des lignes de téléphonie fixe.
  • 12. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 12 II. Le marché de la téléphonie mobile Le marché de la téléphonie mobile est animé par trois opérateurs (Expresso, Orange et Tigo). L’analyse de ce marché porte principalement sur le parc de lignes, le taux de pénétration, les parts de marché des opérateurs ainsi que le trafic. 1. Le parc Le parc de téléphonie mobile s’est établi à 12 661 913 lignes au 30 Juin 2013, soit une augmentation de 3,72% par rapport à la fin du trimestre précédent. Ainsi, 454 184 lignes supplémentaires ont été enregistrées au cours de ce second trimestre de l’année, ce qui représente un ralentissement de la croissance par rapport au premier trimestre 2013 (737 083 nouvelles lignes). Graphique 11 : évolution trimestrielle du parc global de lignes La croissance du parc, au cours de ce trimestre, est portée principalement par Expresso qui a recruté 478 513 nouveaux abonnés. Tigo, pour sa part, a collecté 17 391 nouveaux abonnés, ce qui représente un accroissement de 0,7% de son parc. La croissance du parc de Tigo a par contre ralenti de 0,2 point par rapport au trimestre précédent. Orange a perdu 41 720 abonnés au cours de ce trimestre, mais reste l’opérateur dominant sur ce marché avec 7 363 018 lignes. De l’avis des opérateurs, le programme d’identification des abonnés à la téléphonie mobile a permis de fiabiliser les bases de données et a également eu un impact sur la dynamique de recrutement des nouveaux clients.
  • 13. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 13 Graphique 12 : évolution trimestrielle du parc de lignes des opérateurs Le marché mobile reste très largement dominé par les offres prépayées qui représentent en termes de lignes 99,3% du marché contre 0,7% pour les offres post payées. La croissance du parc postpayé (+8,16%) est plus rapide au cours de ce trimestre que celle du parc prépayé (+3 ,7%), même si le parc prépayé a enregistré un nombre plus important de nouveaux abonnés (+448 118 contre +6 066 pour le post payé). Graphique 13 : évolution trimestrielle du parc prépayé et post payé
  • 14. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 14 2. Le taux de pénétration Le taux de pénétration du parc mobile est estimé à 93,60 % à la fin du second trimestre de l’année, en progression de 3.35 points par rapport à la fin du trimestre précédent. Graphique 14 : évolution trimestrielle du taux de pénétration Les taux de pénétration des segments prépayé et postpayé ont augmenté dans des proportions différentes ; 3,3 points pour le prépayé et 0,04 point pour le postpayé. Graphique 15 : évolution trimestrielle du taux de pénétration du prépayé et du postpayé
  • 15. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 15 3. Les parts de marché En termes de nombre de lignes, la progression des parts de marché d’Expresso (20,67 % au 30 juin 2013) se poursuit au cours de ce second trimestre de l’année (+3,15 points par rapport au trimestre précédent). Orange et Tigo ont perdu des parts de marché par rapport au trimestre précédent (respectivement 2,5 point et 0,65points). Cependant, le marché est toujours dominé par Orange qui détient 58% des parts de marché, et Tigo reste le second opérateur sur le marché de la téléphonie mobile. Graphique 16 : évolution trimestrielle des parts de marché des opérateurs Cette même tendance est suivie au niveau du segment prépayé qui, il faut le rappeler, représente la quasi-totalité du marché.
  • 16. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 16 Graphique 17 : évolution trimestrielle des parts de marché pour le prépayé En revanche, sur le segment minoritaire du postpayé, Expresso détient plus de parts de marché que Tigo (respectivement 19,48 % et 12,07%) et Orange reste dominant (68,45 % des parts de marché). Graphique 18 : évolution trimestrielle des parts de marché pour le post payé
  • 17. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 17 4. Le trafic Le volume des communications émises par les usagers est estimé à 3 224 millions de minutes cumulées au cours du second trimestre, soit une croissance de 17,11% par rapport au cumul du trimestre précédent. Graphique 19 : évolution mensuelle du trafic voix sortant (en millions de minutes) 825 877 847 819 872 883 951 883 856 1 014 1 060 1 080 1 084 0 200 400 600 800 1 000 1 200 L’usage moyen mensuel a augmenté au cours de ce trimestre par rapport au trimestre précédent, et a atteint son niveau le plus élevé sur les douze derniers mois (86 minutes/client). Graphique 20: évolution mensuelle de l’usage moyen sortant par clients (par minutes) 77 81 78 75 80 79 83 75 72 83 86 86 86 60 65 70 75 80 85 90 juin-12 juil.-12 août-12 sept-12 oct-12 nov-12 déc.-12 janv.-13 fèvr-13 mars-13 avr-13 mai-13 juin-13
  • 18. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 18 Le trafic on-net a représenté entre 90,7 % et 91% du trafic émis à partir des réseaux mobiles au cours du second trimestre de l’année, soit une légére augmentation par rapport au trimestre précédent. Au mois de juin 2013, le trafic off-net a représenté 9,3 % du trafic sortant, avec respectivement 6,4 % pour les appels sortants vers les autres réseaux nationaux et 2,9 % pour les appels vers l’ international . Graphique 21 : évolution trimestrielle de la répartition du trafic on-net/off-net 2 88,0% 89,3% 88,4% 89,0% 89,0% 89,5% 89,3% 88,3% 89,4% 89,5% 90,9% 91,0% 90,7% 8,6% 7,5% 8,2% 7,6% 7,4% 7,4% 7,6% 8,1% 7,4% 6,9% 6,2% 6,0% 6,4% 3,4% 3,3% 3,4% 3,4% 3,5% 3,1% 3,0% 3,6% 3,3% 3,6% 2,8% 3,0% 2,9% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% juin-12 juil.-12 août-12 sept.-12 oct.-12 nov.-12 déc.-12 janv.-13 févr.-13 mars-13 avr.-13 mai-13 juin-13 Trafic on net Trafic off net(hors trafic International) Trafic départ vers l'international 2 Le Trafic On Net correspond au trafic qui reste dans le réseau de l’opérateur de l’appelant et le trafic Off Net correspond au trafic qui sort vers un réseau tiers (Fixe, Mobile ou d’un autre opérateur international)
  • 19. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 19 III. Le marché de l’internet Les segments de marché qui sont désormais suivis suite aux réajustements opérés au début de l’année 2013 sont l’internet fixe bas débit (qui regroupe les accès fixes dont le débit est inférieur ou égal à 256 Kbps), l’internet fixe haut débit (ADSL), l’internet mobile à partir des clés internet et l’internet mobile hors clé internet (2G et 3G) qui concerne donc les usagers qui se connectent à internet via un terminal mobile. L’analyse de ce marché porte principalement sur le parc de lignes, le taux de pénétration, ainsi que les parts de marché des opérateurs. 1. Le parc Le parc global des abonnés à internet suit une tendance à la hausse et est estimé au 30 Juin 2013 à 1 220 738 lignes, soit une croissance de 13,82 % par rapport à la fin du trimestre précédent. Cette évolution masque de fortes disparités, reflétant l’hétérogénéité des différents segments de marché. Graphique 22: évolution trimestrielle du parc global de lignes internet L’analyse de la répartition du parc internet par type d’accès montre que l’évolution de ce marché est soutenue par le segment « internet mobile » qui représente désormais 79,8 % du parc global. Le parc clé internet, fixe haut débit (ADSL), et fixe bas débit représentent respectivement 8,9 %, 8,2 % et 3,1 % du parc internet global)
  • 20. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 20 Graphique 23: répartition du parc de lignes internet par type d’accès au 30 juin 2013 Ainsi, l’accès à l’internet à partir des réseaux fixes concerne désormais 11,3% du parc des lignes, contre 88,7% pour les accès mobiles. Graphique 24 : Répartition du parc de lignes internet selon la technologie utilisée au 30 juin 2013
  • 21. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 21 Le parc bas débit s’est établi à 37 716 lignes au 30 Juin 2013, soit une baisse de 6 % par rapport au trimestre précédent. Graphique 25 : évolution trimestrielle du parc bas débit Le parc ADSL a par contre augmenté de 0,6 % par rapport au trimestre précédent et s’établit à 100 345 lignes au 30 Juin 2013. Graphique 26 : évolution trimestrielle du parc ADSL Le parc de clé internet est estimé à 108 995 abonnés au 30 Juin 2013. Il convient de préciser que la forte variation constatée depuis la fin du premier trimestre résulte principalement d’un
  • 22. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 22 ajustement de la méthode de comptabilisation par l’un des opérateurs de télécommunications et d’une baisse du parc pour le second. Graphique 27: évolution trimestrielle du parc de clés internet Le même type d’ajustement a été opéré sur le parc internet mobile hors clé et ce dernier s’établit désormais à 973 682 lignes. Concernant ce segment de marché, il convient de noter que les accès 2G et 3G des opérateurs sont comptabilisés. Graphique 28: évolution trimestrielle du parc internet mobile hors clés (2G&3G)3 3 Le suivi de cet indicateur a débuté au premier trimestre de l’année 2013.
  • 23. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 23 2. Le taux de pénétration Grâce au développement de l’internet mobile, le taux de pénétration de l’internet au Sénégal continu sa progression et est estimé à 9,02 % au 30 Juin 2013 (contre 7,93% à la fin du trimestre précédent). Graphique 29 : évolution trimestrielle du taux de pénétration 3. Les parts de marché Le marché de l’internet est globalement dynamique du point de vue de l’évolution du marché et de la répartition des parts de marché entre les opérateurs. Au 30 Juin 2013, Orange possède globalement la plus grand part de marché (51%) devançant Expresso (31%) et Tigo (18%). A noter que Orange intervient sur tous les segments de marché tandis qu’Expresso n’intervient par sur l’internet fixe haut débit (ADSL). Tigo pour sa part n’intervient que sur le marché de l’internet mobile GPRS (2G) à partir d’un terminal mobile. Graphique 30 : parts de marché des opérateurs au 30 Juin 2013
  • 24. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 24 Les deux segments de marché sur lesquels la concurrence est la plus forte sont l’internet mobile et le bas débit. Expresso reste l’opérateur dominant sur le segment bas débit avec 52% des parts de marché, en termes de lignes, au 30 Juin 2013. Graphique 31 : évolution trimestrielle des parts de marché pour le bas débit Concernant l’accés internet mobile par clé, Orange dispose du plus grand parc avec 80% de parts de marché. Graphique 32 : parts de marché pour les clés internet au 30 juin 2013
  • 25. Rapport sur le marché des télécommunications au 30 Juin 2013 Page 25 Enfin, pour ce qui concerne les utilisateurs de l’internet mobile hors ceux disposant d’un accés par clé internet, Orange dispose de 42 % de parts de marché. Expresso et Tigo se partagent quant-à eux le reste des parts de marché avec respectivement 35% et 23 %. Toutefois, il est important de noter que l’offre de Tigo se limite à l’accés GPRS (2G) tandis que ces concurrents proposent des offres 3G. Graphique 33: parts de marché pour l’internet mobile hors clés internet au 30 juin 2013 Enfin, il faut noter qu’Orange reste le seul opérateur à proposer des offres ADSL à ses abonnés.