Actu Eco 03/10/2014

848 vues

Publié le

FRANCE
1. Dette publique au 2ème trimestre 2014 : la dérive continue avec 2.024 Mds d’euros (95,1% du PIB) soit +74 Mds d’euros depuis le début de l’année
2. Dépenses de consommation en biens en août 2014 : +0,7% sur un mois, +0,9% en moyenne mobile sur trois mois
3. Moral des ménages en septembre 2014 : pessimisme persistant

EUROPE
4. Climat des affaires en Allemagne en septembre 2014 : nouvelle dégradation, perspectives à 6 mois au plus bas depuis décembre 2012
5. Taux de chômage en Europe en août 2014 : moyenne de 11,5% dans la zone euro, avec une dispersion de 4,7% en Autriche à 27% en Grèce

INTERNATIONAL
6. Tendances récentes des marchés

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
848
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
45
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Actu Eco 03/10/2014

  1. 1. MEDEF Actu-Eco semaine du 16 au 20 juin 2014 1 MEDEF Actu-Eco - n°176 Semaine du 29 septembre au 3 octobre 2014 SOMMAIRE FRANCE 1. Dette publique au 2ème trimestre 2014 : la dérive continue avec 2 024 Mds d’euros (95,1% du PIB) soit +74 Mds d’euros depuis le début de l’année 2. Dépenses de consommation en biens en août 2014 : +0,7% sur un mois, +0,9% en moyenne mobile sur trois mois 3. Moral des ménages en septembre 2014 : pessimisme persistant EUROPE 4. Climat des affaires en Allemagne en septembre 2014 : nouvelle dégradation, perspectives à 6 mois au plus bas depuis décembre 2012 5. Taux de chômage en Europe en août 2014 : moyenne de 11,5% dans la zone euro, avec une dispersion de 4,7% en Autriche à 27% en Grèce INTERNATIONAL 6. Tendances récentes des marchés
  2. 2. MEDEF Actu-Eco semaine du 29 septembre au 3 octobre 2014 2 1. Dette publique au 2ème trimestre 2014 : la dérive continue avec 2 024 Mds d’euros (95,1% du PIB) soit +74 Mds d’euros depuis le début de l’année * La dette publique au sens de Maastricht (dette brute) a dépassé pour la première fois la barre symbolique des 2 000 milliards d’euros. Elle s’est en effet établie à 2 023,7 milliards d’euros au 30 juin 2014, soit 95,1% du PIB. Elle est répartie par sous-secteur comme suit : 79,7% pour l’Etat, 10,5% pour les administrations de sécurité sociale, 8,8% pour les administrations publiques locales, 1% pour les organismes divers d’administration centrale (ODAC1). Source : INSEE * Entre fin décembre 2013 et fin juin 2014, la dette publique a progressé de +74,2 milliards d’euros, soit +3,8%. Cette nouvelle hausse est entièrement imputable à l’accroissement de l’endettement de l’Etat (+78,6 milliards d’euros). Celui des collectivités locales et des ODAC s’est réduit, et celui des administrations de sécurité sociale légèrement accru. * Sur plus longue période, la dette publique a progressé de : o +774,8 milliards d’euros depuis fin 2007 où elle représentait 64,2% du PIB (+665,4 milliards au titre de l’Etat), soit +62% ; o +1 155,7 milliards d’euros depuis fin 2000 où elle représentait 58,4% du PIB (+938,3 milliards d’euros pour l’Etat), soit +133,1%. Dette publique (au 31 décembre de chaque année) 2000 2007 2010 2013 2014 T2* 2014 T2 / 2013 2014T2 / 2007 2014 T2 / 2000 Total 868 1 248,9 1 627,8 1 949,5 2 023,7 +74,2 +774,8 +1 155,7 En point de PIB 58,4 64,2 81,5 92,2 95,1 +2,9 +30,9 +36,7 Etat 674,3 947,2 1259,5 1534 1612,6 +78,6 +665,4 +938,3 Organismes divers d'adm. centrale 41,7 43,4 30 21,5 20,1 -1,4 -23,3 -21,6 Administrations publiques locales 106,5 137,4 163,3 182,3 179 -3,3 +41,6 +72,5 Administrations de sécurité sociale 45,4 120,9 175,1 211,7 212,4 +0,7 +91,5 +167 Source : INSEE / (*) au 30 juin 2014 1 - organismes auxquels l'État a donné une compétence fonctionnelle spécialisée au niveau national (CNRS, CNES, ANAH, AGS, musées et parcs nationaux, IHEDN, Météo France…) 95,1 55 60 65 70 75 80 85 90 95 100 1995T4 1996T2 1996T4 1997T2 1997T4 1998T2 1998T4 1999T2 1999T4 2000T2 2000T4 2001T2 2001T4 2002T2 2002T4 2003T2 2003T4 2004T2 2004T4 2005T2 2005T4 2006T2 2006T4 2007T2 2007T4 2008T2 2008T4 2009T2 2009T4 2010T2 2010T4 2011T2 2011T4 2012T2 2012T4 2013T2 2013T4 2014T2 Dette des administrations publiques (% du PIB)
  3. 3. MEDEF Actu-Eco semaine du 29 septembre au 3 octobre 2014 3 2. Dépenses de consommation en biens en août 2014 : +0,7% sur un mois, +0,9% en moyenne mobile sur trois mois * Les dépenses de consommation des ménages en biens (représentant 50% de la totalité de la consommation totale en biens et services) ont progressé de +0,7% en volume en août 2014, annulant le repli de même ampleur enregistré au mois de juillet. Ce rebond se retrouve dans les principales catégories de biens : +0,1% dans l’automobile (après -1,8% en juillet), +0,3% dans le textile-cuir (après -0,3%), +0,5% dans l’équipement du logement (après +2,4%), +0,8% dans l’alimentaire (après -1,5%), +1,1% dans l’énergie (après -0,6%), principalement imputable aux dépenses en carburants, en hausse de +2,1%. Source : INSEE * En moyenne mobile sur les trois derniers mois connus (juin, juillet, août 2014), les achats des ménages ont progressé de +0,9% par rapport aux trois mois précédents (+1% sur un an). Ils se redressent depuis le printemps 2014. L’indicateur est au plus haut depuis avril 2012. Cet accroissement de la fin de l’été recouvre des évolutions diverses selon les catégories de biens : - une progression des achats en équipements du logement (+2,4%), de ceux liés au textile-cuir (+2,7%), et plus encore des dépenses énergétiques (+3,3%, dont +4% pour les produits pétroliers) ; - une quasi-stagnation des dépenses alimentaires (+0,1%) ; - un repli de -1,1% des achats liés à l’automobile. 41 500 42 000 42 500 43 000 43 500 44 000 44 500 août-07 févr.-08 août-08 févr.-09 août-09 févr.-10 août-10 févr.-11 août-11 févr.-12 août-12 févr.-13 août-13 févr.-14 août-14 Consommation des ménages en biens (moyenne mobile sur trois mois, millions d'euros constants)
  4. 4. MEDEF Actu-Eco semaine du 29 septembre au 3 octobre 2014 4 3. Moral des ménages en septembre 2014 : pessimisme persistant La confiance des ménages est restée inchangée en septembre 2014. Les ménages français, dans l’expectative, restent donc très pessimistes, l’indicateur synthétique demeurant très loin de sa moyenne de longue période (2000- 2013). Source : INSEE Ce statu quo de l’indice de confiance à la rentrée 2014 recouvre : - une quasi-stagnation du solde d’opinion concernant leur situation financière future : la proportion des ménages considérant le moment comme opportun pour faire des achats importants et celle pour épargner sont restées quasi-stables ; - un léger recul de l’opinion des ménages concernant le niveau de vie futur en France. Le solde d’opinion est nettement inférieur à sa moyenne de longue période ; - une inquiétude plus grande concernant le marché de l’emploi : les ménages étaient plus nombreux en septembre à considérer que le chômage va augmenter. Source : INSEE 75 80 85 90 95 100 105 Indicateur synthétique de confiance des ménages moyenne 2000-2013 -70 -60 -50 -40 -30 -20 -10 0 septembre-07 mars-08 septembre-08 mars-09 septembre-09 mars-10 septembre-10 mars-11 septembre-11 mars-12 septembre-12 mars-13 septembre-13 mars-14 septembre-14 Perspectives d'évolution du niveau de vie en France (solde d'opinion, %) moyenne 2000-2013 -10 0 10 20 30 40 50 60 70 80 90 septembre-07 mars-08 septembre-08 mars-09 septembre-09 mars-10 septembre-10 mars-11 septembre-11 mars-12 septembre-12 mars-13 septembre-13 mars-14 septembre-14 Perspectives d'évolution du chômage (solde d'opinion, %) moyenne 2000-2013
  5. 5. MEDEF Actu-Eco semaine du 29 septembre au 3 octobre 2014 5 4. Climat des affaires en Allemagne en septembre 2014 : nouvelle dégradation, perspectives à 6 mois au plus bas depuis décembre 2012 * Le climat des affaires en Allemagne s’est une nouvelle fois nettement dégradé en septembre 2014. L’indice synthétique IFO dans l’industrie, le commerce et la construction est en baisse pour le cinquième mois consécutif. Il se rapproche ainsi de sa moyenne de longue période (2000-2013) et est retombé à son plus bas niveau depuis avril 2013. Ce nouveau recul de l’indice résulte des tensions liées à la crise ukrainienne et à la lourdeur du marché européen. Source : IFO Institute * Ce recul concerne à la fois la situation actuelle et les perspectives à 6 mois : - l’indicateur concernant la situation actuelle a continué de se replier, pour retrouver son plus bas niveau depuis juillet 2013 ; - l’indicateur concernant les perspectives à 6 mois a fortement chuté, enregistrant sa plus forte baisse depuis juin 2012. Il repasse sous sa moyenne des années 2000-2013 et retombe à son plus bas niveau depuis décembre 2012. Par secteur, la détérioration du climat des affaires en Allemagne se retrouve dans l’industrie manufacturière, dans la construction et dans le commerce, de détail comme de gros. 80 85 90 95 100 105 110 115 Indice synthétique IFO du climat des affaires (2005=100) Moyenne 2000-2013 70 80 90 100 110 120 130 Indice synthétique IFO du climat des affaires (2005=100) Situation actuelle Perspectives à 6 mois
  6. 6. MEDEF Actu-Eco semaine du 29 septembre au 3 octobre 2014 6 5. Taux de chômage en Europe en août 2014 : moyenne de 11,5% dans la zone euro, avec une dispersion de 4,7% en Autriche à 27% en Grèce * Selon les dernières données publiées par Eurostat, corrigées des variations saisonnières, le taux de chômage dans la zone euro s’est établi à 11,5% de la population active en août 2014, comme au mois précédent, contre 12% un an plus tôt. Pour la moyenne de l’Union européenne, le taux est de 10,1%, après 10,2% en juillet et 10,8% en août 2013. Il s’agit du niveau le plus bas depuis février 2012. * Le chiffre pour l’ensemble de la zone euro recouvre toujours des situations très disparates selon les Etats membres : - les taux de chômage les plus faibles ont été enregistrés en Allemagne (4,9%) et en Autriche (4,7%) ; - les taux de chômage les plus élevés ont été enregistrés en Grèce (27%) et en Espagne (24,4%) ; - les plus fortes baisses sur un an ont été observées au Portugal (-2,1 points à 14%) et en Espagne (-1,7 point à 24,4%) ; - les plus fortes hausses ont été observées en France (+0,3 point à 10,5%) et plus encore en Finlande (+0,5% à 8,6%). Source : Eurostat / (*) juin 2014 * Par sexe, le taux de chômage dans la zone euro est, en août 2014, quasiment identique pour les hommes (11,2%) et les femmes (11,7%). Cependant, ce n’est pas le cas dans tous les pays : le taux de chômage des hommes est supérieur de 3,8 points à celui des femmes en Irlande (13,1% contre 9,3%) ; il est inférieur de 2,5 points en Italie (11,2% contre 13,7%). * Par tranche d’âge, pour l’ensemble de la zone euro, le taux de chômage des moins de 25 ans s’est établi à 23,3% de la population active en août 2014, alors que celui des 25-74 ans est de 10,3%. Le taux de chômage des jeunes est très variable selon les pays : de moins de 10% en Allemagne et en Autriche à plus de 50% en Espagne et en Grèce. 27 24,4 14 13,3 12,3 11,5 11,4 10,5 10,1 9,1 8,6 8,5 8 6,7 6,6 6,2 4,9 4,7 0 5 10 15 20 25 30 Taux de chômage (% de la population active, août 2014)
  7. 7. MEDEF Actu-Eco semaine du 29 septembre au 3 octobre 2014 7 Taux de chômage, août 2014 Total Hommes Femmes Moins de 25 ans de 25 à 74 ans Union européenne (28 pays) 10,1 10,0 10,3 21,6 8,9 Zone euro (18 pays) 11,5 11,2 11,7 23,3 10,3 Belgique 8,5 9,4 7,5 23,3 7,2 Allemagne 4,9 5,2 4,6 7,6 4,6 Irlande 11,4 13,1 9,3 25,2 10,1 Grèce* 27,0 23,8 31,1 51,5 25,2 Espagne 24,4 23,4 25,4 53,7 22,2 France 10,5 10,7 10,4 24,0 9,1 Italie 12,3 11,2 13,7 44,2 10,4* Pays-Bas 6,6 6,7 6,4 10,1 5,9 Autriche 4,7 4,8 4,7 8,2 4,2 Portugal 14,0 13,3 14,7 35,6 12,5 Slovénie 9,1 8,2 10,1 19,2* 8,6 Slovaquie 13,3 13,0 13,6 29,9 11,9 Finlande 8,6 9,2 7,9 19,8 7,0 Suède 8,0 8,2 7,7 21,6 6,0 Royaume-Uni* 6,2 6,4 5,8 16,1 4,6 Source : Eurostat / (*) juin 2014
  8. 8. MEDEF Actu-Eco semaine du 29 septembre au 3 octobre 2014 8 6. Tendances récentes des marchés 1,25 0,91 0,8 1,0 1,2 1,4 1,6 1,8 2,0 Taux de rendement des obligations d'Etat à 10 ans (%) France Allemagne 2,28 2,08 1,9 2,1 2,3 2,5 2,7 2,9 3,1 Taux de rendement des obligations d'Etat à 10 ans (%) Espagne Italie 1,26 1,24 1,26 1,28 1,30 1,32 1,34 1,36 1,38 1 euro = ... dollar 92 94 96 98 100 102 104 106 108 Indice boursier CAC 40 (100 = 2008) 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 Indice boursier Eurostoxx 50 (100 = 2008) 152 154 156 158 160 162 164 166 Indice boursier Standard and Poor's(100 = 2008)
  9. 9. MEDEF Actu-Eco semaine du 29 septembre au 3 octobre 2014 Rédaction achevée le 2 octobre 2014 165 170 175 180 185 190 195 200 205 Cours des matières premières hors pétrole et métaux précieux (100 = 1988) dollars euros 96,3 76,4 70 80 90 100 110 120 Prix du baril de pétrole brut Mer du Nord (brent) dollars euros 165 170 175 180 185 190 195 200 205 210 Cours des matières premières alimentaires (1988 = 100) dollars euros 165 170 175 180 185 190 195 Cours des matières premières industrielles (1988=100) dollars euros 200 205 210 215 220 225 230 235 240 Cours des matières premières métaux communs (1988=100) euros dollars 1216,5 1200 1250 1300 1350 Cours de l'once d'or (en dollars)

×