http://www.MedeSpace.net
                            Share what you know, learn what you don't


                         ...
http://www.MedeSpace.net
                                   Share what you know, learn what you don't


Anomalies         ...
http://www.MedeSpace.net
                                Share what you know, learn what you don't


               kystiq...
http://www.MedeSpace.net
                          Share what you know, learn what you don't


Traitement chirurgical : da...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Bronchectasie

1 043 vues

Publié le

Cours et résumés pour la préparation du concours de résidanat.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 043
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bronchectasie

  1. 1. http://www.MedeSpace.net Share what you know, learn what you don't Bronchectasie la DDB ou bronchectasie est définie anatomiquement par une dilatation anormale et – irréversible du calibre bronchique associée à une destruction du parenchyme pulmonaire adjacent. La muqueuse bronchique est le siège d’une inflammation importante, entraînant une – hypertrophie des glandes muqueuses et des cellules caliciformes ⇒ hypersécrétion bronchique. Il existe une stase du mucus favorisée par l’altération des cellules ciliées ; il s’établit une infection chronique des bronches (cercle vicieux) ; ces lésions peuvent être diffuses ou localisées. Les bronches se terminent en cul-de-sac avec oblitération des petites bronches en avales. – Un syndrome obstructif est habituel mais il s’associe souvent à un syndrome restrictif ⇒ – syndrome mixte. Il existe une néovascularisation en provenance des artères bronchiques pouvant être – responsables d’hémoptysie I-Facteurs étiologiques I- DDB diffuses DDB localisées
  2. 2. http://www.MedeSpace.net Share what you know, learn what you don't Anomalies Anomalies acquises Séquelles de la Sténose congénitales tuberculose bronchique Syndrome de – ⇒ –Corps étranger Infections sévères de la Tuberculose maladie – – Kartagener* petite enfance (coqueluche, lobe supérieur Tumeur – (maladie des cils rougeole, VRS, adénovirus) Le syndrome Brock (sd du bronchique – immobiles) Maladies de système lobe moyen) avec ADP –Syndrome de Mc – Mucoviscidose – (polyarthrite rhumatoïde). hilaire calcifiée, sténose Leod Déficit immunitaire – bronchique et DDB du lobe –Aspergillose moyen (PIT ?) allergique** * sinusite, DDB, stérilité et situs inversus. ** associe asthme chronique et DDB proximales II-diagnostic II-    ableau clinique expectoration quotidienne, permanente, abondante ; les hémoptysies sont T    : – fréquentes ; la dyspnée est variable selon l’étendue des lésions. L’hippocratisme digital est habituel et très évocateur ; l’auscultation retrouve des râles – bronchiques   Radiographie du thorax : peut montrer plusieurs aspects (elle peut être normale)   – des parois bronchiques tubulaires ou annulaires (parois vues en coupe) ; Épaississement images kystiques
  3. 3. http://www.MedeSpace.net Share what you know, learn what you don't kystiques arrondies, juxtaposées, cernés d’un fin liseré opaque et parfois niveaux Images liquides systématisées rétractiles, en bande (trouble de la ventilation) Opacités images prédomines souvent dans les régions postéro-basales Les Le tomodensitométrie du thorax est fondamentale (permet de confirmer le diagnostic) – Les indications de la bronchographie est limitée aux bilans préopératoires, et aux rares cas – où le scanner n’est pas concluant. III-Bilan de la maladie III- EFR : syndrome mixte (obstructif et restrictif). La gravité est corrélée à la baisse du – VEMS ; un VEMS < 30% de la théorique à une valeur pronostique péjorative. Gaz du sang : au stade d’IRC, il existe une hypoxie avec hypercapnie – IV-Traitement IV- La kinésithérapie est fondamentale, elle constitue la base de la prise en charge chronique ; – séances actives quotidiennes. L’antibiothérapie est systématique adaptée au germe : fluoroquinolones (Haemophilus – influenzae) ; en cas d’infection à bacille pyocyanique, une association par voie intraveineuse est recommandée (ß-lactamines et aminosides). La mise en évidence d’une réversibilité du syndrome obstructif est fréquente et incite à – prescrire des bronchodilatateurs au long cours. L’oxygénothérapie au long cours est nécessaire dans les formes évoluées avec insuffisance – respiratoire chronique et hypoxémie sévère.
  4. 4. http://www.MedeSpace.net Share what you know, learn what you don't Traitement chirurgical : dans les formes localisées si complications fréquentes (infections, – hémoptysie) ⇒ segmentectomie ou lobectomie.

×