SlideShare une entreprise Scribd logo
http://www.MedeSpace.net
Share what you know, learn what you don't
1.1. QUELQUES DÉFINITIONS
 Hépatite fulminante : se définit par un taux de prothrombine (TP) < 50% avec signes cliniques d’encéphalopathie
hépatique. Si le délai séparant l’ictère et l’encéphalopathie est > 2 semaines (< 3 mois) on parle d’hépatite sub-
fulminante. Les principaux virus incriminés sont les virus A, B, D.
 Hépatite sévère : se définit par n taux de prothrombine (TP) < 50% sans signes cliniques d’encéphalopathie
hépatique.
 Hépatite virale chronique : est définie par la persistance d’une élévation du taux de transaminases plus de 6 mois
après une hépatite virale aiguë.
 Virus de l’hépatite B : le VHB est un virus à ADN (famille : hépadnavirus) formée d’une capside (Ag HBc) et
d’une enveloppe (Ag HBs) ; l’Ag HBe est une forme soluble de l’Ag HBc et témoigne d’une multiplication virale. Il ne
présente pas d’effet cytopathogène direct. La lyse des hépatocytes est provoquée par la réaction immunogène de ce
virus.
 Virus de l’hépatite C : le VHC est un virus à ARN (famille : Flavivirus). Il est cytopathogène et la réponse
immunitaire dirigée contre le VDC semble faible.
2.2. HÉPATITE VIRALE AIGUË
–– Les formes ictériques représentent 10% des cas.
–– Elévation franche des transaminases ; entre 10 fois et 100 fois la normale
–– Hépatite aiguë B : Incubation longue (6 semaines à 4 mois) ; asymptomatique dans 90% des cas ; les formes graves
représente un cas sur 1000. l’infection aiguë devient chronique 1 fois sur 10. le diagnostic repose sur la présence
de l’Ag HBs et/ou de l’IgM anti-HBc.
–– Hépatite aiguë C : incubation (4 à 6 semaines) ; l’élévation des transaminases est habituellement modérée (<
10N). L’apparition des anti-VHC est souvent tardive (la sérologie n’est ⊕ que dans 50% des cas) ⇒ PCR. Jamais de
forme grave ; passage à la chronicité dans 50% des cas.
–– Facteurs pronostiques : TP (< 50%) ; encéphalopathie hépatique (astérixis, confusion…)
–– On ne traite pas l’hépatite B aiguë
–– En cas d’hépatite C aiguë ictérique : aucun traitement immédiat ; réalisation d’un PCR à 12 semaines et traitement
par INFpeg + ribavirine 24 semaines en cas de positivité. En cas d’hépatite C non ictérique, réalisation d’une PCR
rapidement et traitement selon le même schéma en cas de positivité.
–– Histologie : ballonisation, dégénérescence acidophile, au maximum corps de Councilmann
3.3. HÉPATITE VIRALE CHRONIQUE
–– Il existe une élévation de transaminases depuis plus de 6 mois ; habituellement modérée (entre 1 à 5 xN) ; ALAT >
ASAT (un rapport ASAT > ALAT évoque une cirrhose). Les PAL sont habituellement normales.
–– Une élévation de la bilirubine et une diminution du TP traduisent une insuffisance hépatocellulaire (cirrhose)
–– Sérologie de l’hépatite B : Ag HBs + ; Ag HBc + ; Ac anti-HBs –
–– Le diagnostic d’hépatite virale chronique ne peut être affirmé que par la biopsie hépatique
http://www.MedeSpace.net
Share what you know, learn what you don't
–– Les lésions de nécrose parcellaire intéressant les hépatocytes de la lame bordante périportale (piece-meal necrosis)
sont un signe histologique essentiel.
–– Le score de Knodell apprécie 4 éléments (nécrose périportale, nécrose intralobulaire, inflammation portale de la
fibrose). Le score de Métavir apprécie deux éléments : l’activité et la fibrose.
4.4. HÉPATITE CHRONIQUE B
–– L’infection par la VHB devient chronique dans 10% des cas.
–– Le portage chronique du virus B est défini par la présence de l’Ag HBs pendant plus de 6 mois. L’Ac anti-HBc de
type IgM est généralement absent.
–– Il existe 3 types de portage chronique de virus B :
 Portage sain de l’Ag HBs
 Hépatite chronique peut active
 Hépatite chronique active
–– La réplication virale se traduit par la présence de marqueurs de réplication : Ag HBe et l’ADN du VHB, en
l’absence de l’Ac anti-HBe. Dans certains cas, il existe une hépatite chronique B active avec mutagène HBe négatif.
Il s’agit d’infection par un virus B mutant qui est incapable de synthétiser l’Ag HBe.
–– L’infection chronique par le virus B évolue en 3 phases :
 Phases réplicatives : forte multiplication virale avec réponse immunitaire insuffisante (Ag HBe +, Ac anti-HBe
– ; transaminases peu élevés)
 Phase de séroconversion : forte élévation des transaminases et  de l’ADN viral ; la biopsie montre une hépatite
chronique active ; négativation de l’Ag HBe puis apparition de l’Ac anti-HBe.
 Phase non réplicative : Ag HBe – ; Ac anti-HBe + ; ADN viral – ; deux évènement peuvent survenir à se stade
(une séroconversion HBs : guérison ; réactivation du virus B).
–– Le traitement n’est indiqué qu’en cas de réplication virale active ; il repose sur l’interféron, la lamivudine et
l’adéfovir.
5.5. HÉPATITE CHRONIQUE C :
–– Environs 60 à 90% des sujets contaminés par le virus C deviennent porteurs chroniques
–– L’hépatite chronique C est souvent asymptomatique
–– L’évolution des transaminases est très capricieuse avec importantes fluctuations
–– Evolue dans 20 à 30% des cas à la cirrhose (en 10 à 20 ans) (concernent surtout les formes actives = 40%).
–– Le risque de carcinome hépatocellulaire est important au stade de cirrhose
–– Une biopsie hépatique est indispensable (activité de l’hépatite et indication thérapeutique)
–– Il faut traiter les sujets ayant une hépatite chronique : avec score de Métavir ≥ F2 quelle que soit l’activité ; sans
cirrhose décompensée ; avec une augmentation des transaminases.
–– Le traitement est indiqué en cas de cirrhose (pas comme l’hépatite B) : F4. objectif : diminution du risque du CHC
et une régression de la fibrose.

Contenu connexe

Tendances

Traitement Hépatite chronique virale C Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
Traitement  Hépatite chronique virale C  Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012Traitement  Hépatite chronique virale C  Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
Traitement Hépatite chronique virale C Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012Arbaoui Bouzid
 
L’hépatite virale c chronique 2012
L’hépatite virale c chronique 2012L’hépatite virale c chronique 2012
L’hépatite virale c chronique 2012Fatimazohra Elamrani
 
Hépatites virales A et E.ppt
Hépatites virales A et E.pptHépatites virales A et E.ppt
Hépatites virales A et E.ppt
odeckmyn
 
Bernuau Hepatites A Virus Peu Hepatotropes
Bernuau Hepatites A Virus Peu HepatotropesBernuau Hepatites A Virus Peu Hepatotropes
Bernuau Hepatites A Virus Peu Hepatotropesodeckmyn
 
Ratziu Virus Et Immunosuppression
Ratziu Virus Et ImmunosuppressionRatziu Virus Et Immunosuppression
Ratziu Virus Et Immunosuppressionodeckmyn
 
Bernuau 2012 du la piti‚ hepatites a virus peu hepatotropes
Bernuau 2012  du la piti‚ hepatites a virus peu hepatotropesBernuau 2012  du la piti‚ hepatites a virus peu hepatotropes
Bernuau 2012 du la piti‚ hepatites a virus peu hepatotropesodeckmyn
 
Durand hépatites virus non durand -héatotropes
Durand  hépatites virus non durand -héatotropesDurand  hépatites virus non durand -héatotropes
Durand hépatites virus non durand -héatotropes
odeckmyn
 
Hépatites aigües et virus non ou peu hépatotropes.ppt
Hépatites aigües et virus non ou peu hépatotropes.pptHépatites aigües et virus non ou peu hépatotropes.ppt
Hépatites aigües et virus non ou peu hépatotropes.ppt
odeckmyn
 
Poumon et Hématologie
Poumon et HématologiePoumon et Hématologie
Poumon et Hématologie
Ronan Le Calloch
 
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcenHepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcenArbaoui Bouzid
 
Hépatite virale delta Pr arbaoui fac med Tlemcen
Hépatite virale delta Pr arbaoui fac med TlemcenHépatite virale delta Pr arbaoui fac med Tlemcen
Hépatite virale delta Pr arbaoui fac med TlemcenArbaoui Bouzid
 
Durand hép virus non hépatotropes
Durand   hép virus non hépatotropesDurand   hép virus non hépatotropes
Durand hép virus non hépatotropesodeckmyn
 
Ratziu Virus Et Immunosuppr
Ratziu Virus Et ImmunosupprRatziu Virus Et Immunosuppr
Ratziu Virus Et Immunosupprodeckmyn
 
Bernuau Aaaa 1 HéPatites Virus Peu Hepatotropes Du2009
Bernuau Aaaa   1 HéPatites Virus Peu Hepatotropes Du2009Bernuau Aaaa   1 HéPatites Virus Peu Hepatotropes Du2009
Bernuau Aaaa 1 HéPatites Virus Peu Hepatotropes Du2009odeckmyn
 
Bernard Diu Pitié 2009
Bernard Diu Pitié 2009Bernard Diu Pitié 2009
Bernard Diu Pitié 2009odeckmyn
 
Pneumonia (French) - The CRUDEM Foundation
Pneumonia (French) - The CRUDEM FoundationPneumonia (French) - The CRUDEM Foundation
Pneumonia (French) - The CRUDEM Foundation
The CRUDEM Foundation
 
Lebray transplant coeur du 2012
Lebray transplant coeur du 2012 Lebray transplant coeur du 2012
Lebray transplant coeur du 2012 odeckmyn
 
Troubles du métabolisme des lipides chez l'enfant 2014
Troubles du métabolisme des lipides chez l'enfant 2014Troubles du métabolisme des lipides chez l'enfant 2014
Troubles du métabolisme des lipides chez l'enfant 2014
Nouhoum L Traore
 

Tendances (19)

Traitement Hépatite chronique virale C Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
Traitement  Hépatite chronique virale C  Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012Traitement  Hépatite chronique virale C  Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
Traitement Hépatite chronique virale C Pr Arbaoui fac med Tlemcen avril 2012
 
L’hépatite virale c chronique 2012
L’hépatite virale c chronique 2012L’hépatite virale c chronique 2012
L’hépatite virale c chronique 2012
 
Hépatites virales A et E.ppt
Hépatites virales A et E.pptHépatites virales A et E.ppt
Hépatites virales A et E.ppt
 
Lebray tc
Lebray   tcLebray   tc
Lebray tc
 
Bernuau Hepatites A Virus Peu Hepatotropes
Bernuau Hepatites A Virus Peu HepatotropesBernuau Hepatites A Virus Peu Hepatotropes
Bernuau Hepatites A Virus Peu Hepatotropes
 
Ratziu Virus Et Immunosuppression
Ratziu Virus Et ImmunosuppressionRatziu Virus Et Immunosuppression
Ratziu Virus Et Immunosuppression
 
Bernuau 2012 du la piti‚ hepatites a virus peu hepatotropes
Bernuau 2012  du la piti‚ hepatites a virus peu hepatotropesBernuau 2012  du la piti‚ hepatites a virus peu hepatotropes
Bernuau 2012 du la piti‚ hepatites a virus peu hepatotropes
 
Durand hépatites virus non durand -héatotropes
Durand  hépatites virus non durand -héatotropesDurand  hépatites virus non durand -héatotropes
Durand hépatites virus non durand -héatotropes
 
Hépatites aigües et virus non ou peu hépatotropes.ppt
Hépatites aigües et virus non ou peu hépatotropes.pptHépatites aigües et virus non ou peu hépatotropes.ppt
Hépatites aigües et virus non ou peu hépatotropes.ppt
 
Poumon et Hématologie
Poumon et HématologiePoumon et Hématologie
Poumon et Hématologie
 
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcenHepatite  virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
Hepatite virale B et insuffisance rénale chronique Pr Arbaoui fac med tlemcen
 
Hépatite virale delta Pr arbaoui fac med Tlemcen
Hépatite virale delta Pr arbaoui fac med TlemcenHépatite virale delta Pr arbaoui fac med Tlemcen
Hépatite virale delta Pr arbaoui fac med Tlemcen
 
Durand hép virus non hépatotropes
Durand   hép virus non hépatotropesDurand   hép virus non hépatotropes
Durand hép virus non hépatotropes
 
Ratziu Virus Et Immunosuppr
Ratziu Virus Et ImmunosupprRatziu Virus Et Immunosuppr
Ratziu Virus Et Immunosuppr
 
Bernuau Aaaa 1 HéPatites Virus Peu Hepatotropes Du2009
Bernuau Aaaa   1 HéPatites Virus Peu Hepatotropes Du2009Bernuau Aaaa   1 HéPatites Virus Peu Hepatotropes Du2009
Bernuau Aaaa 1 HéPatites Virus Peu Hepatotropes Du2009
 
Bernard Diu Pitié 2009
Bernard Diu Pitié 2009Bernard Diu Pitié 2009
Bernard Diu Pitié 2009
 
Pneumonia (French) - The CRUDEM Foundation
Pneumonia (French) - The CRUDEM FoundationPneumonia (French) - The CRUDEM Foundation
Pneumonia (French) - The CRUDEM Foundation
 
Lebray transplant coeur du 2012
Lebray transplant coeur du 2012 Lebray transplant coeur du 2012
Lebray transplant coeur du 2012
 
Troubles du métabolisme des lipides chez l'enfant 2014
Troubles du métabolisme des lipides chez l'enfant 2014Troubles du métabolisme des lipides chez l'enfant 2014
Troubles du métabolisme des lipides chez l'enfant 2014
 

En vedette

My life turning point
My life turning pointMy life turning point
My life turning point
Waseem Aljaid
 
Trabajo antijudaismo
Trabajo antijudaismoTrabajo antijudaismo
Trabajo antijudaismo
José Carlos
 
Master copy
Master copyMaster copy
Master copy
Ken Stayner
 
Ajm p2 busqueda_google_01
Ajm p2 busqueda_google_01Ajm p2 busqueda_google_01
Ajm p2 busqueda_google_01
jarami
 
Artistas africanos contemporâneos
Artistas africanos contemporâneosArtistas africanos contemporâneos
Artistas africanos contemporâneos
João Alberto Rodrigues
 
Siete ideas para una charla sobre patrocinio institucional
Siete ideas para una charla sobre patrocinio institucionalSiete ideas para una charla sobre patrocinio institucional
Siete ideas para una charla sobre patrocinio institucional
Fundación Banco Santander
 
Introduction to Google Classroom
Introduction to Google Classroom Introduction to Google Classroom
Introduction to Google Classroom
llsinclair
 
Announcements- Monday January 16, 2017
Announcements- Monday January 16, 2017Announcements- Monday January 16, 2017
Announcements- Monday January 16, 2017
Ken Stayner
 
Abc da moda
Abc da modaAbc da moda
Abc da moda
Amanda Kilka
 
11 customer relationship management software facts you must know
11 customer relationship management software facts you must know11 customer relationship management software facts you must know
11 customer relationship management software facts you must know
FODUU
 
Business Intelligence Overview
Business Intelligence Overview Business Intelligence Overview
Business Intelligence Overview
Vibloo
 
marker technology
marker technologymarker technology
marker technology
sangita
 
Neurophysiology of pain
Neurophysiology of painNeurophysiology of pain
Neurophysiology of pain
Dr Ravneet Kour
 
UX - Beyond Design Practice
UX - Beyond Design PracticeUX - Beyond Design Practice
UX - Beyond Design Practice
sunildas2009
 
Sociedad en comandita por acciones
Sociedad en comandita por accionesSociedad en comandita por acciones
Sociedad en comandita por acciones
Maria Alejandra Camacho
 
I 2-15 examen prénuptial
I 2-15 examen prénuptialI 2-15 examen prénuptial
I 2-15 examen prénuptial
Idi Amadou
 
Clara
ClaraClara
Nusing Management of CHF (French) Symposia
Nusing Management of CHF (French) SymposiaNusing Management of CHF (French) Symposia
Nusing Management of CHF (French) Symposia
The CRUDEM Foundation
 

En vedette (19)

My life turning point
My life turning pointMy life turning point
My life turning point
 
HP
HPHP
HP
 
Trabajo antijudaismo
Trabajo antijudaismoTrabajo antijudaismo
Trabajo antijudaismo
 
Master copy
Master copyMaster copy
Master copy
 
Ajm p2 busqueda_google_01
Ajm p2 busqueda_google_01Ajm p2 busqueda_google_01
Ajm p2 busqueda_google_01
 
Artistas africanos contemporâneos
Artistas africanos contemporâneosArtistas africanos contemporâneos
Artistas africanos contemporâneos
 
Siete ideas para una charla sobre patrocinio institucional
Siete ideas para una charla sobre patrocinio institucionalSiete ideas para una charla sobre patrocinio institucional
Siete ideas para una charla sobre patrocinio institucional
 
Introduction to Google Classroom
Introduction to Google Classroom Introduction to Google Classroom
Introduction to Google Classroom
 
Announcements- Monday January 16, 2017
Announcements- Monday January 16, 2017Announcements- Monday January 16, 2017
Announcements- Monday January 16, 2017
 
Abc da moda
Abc da modaAbc da moda
Abc da moda
 
11 customer relationship management software facts you must know
11 customer relationship management software facts you must know11 customer relationship management software facts you must know
11 customer relationship management software facts you must know
 
Business Intelligence Overview
Business Intelligence Overview Business Intelligence Overview
Business Intelligence Overview
 
marker technology
marker technologymarker technology
marker technology
 
Neurophysiology of pain
Neurophysiology of painNeurophysiology of pain
Neurophysiology of pain
 
UX - Beyond Design Practice
UX - Beyond Design PracticeUX - Beyond Design Practice
UX - Beyond Design Practice
 
Sociedad en comandita por acciones
Sociedad en comandita por accionesSociedad en comandita por acciones
Sociedad en comandita por acciones
 
I 2-15 examen prénuptial
I 2-15 examen prénuptialI 2-15 examen prénuptial
I 2-15 examen prénuptial
 
Clara
ClaraClara
Clara
 
Nusing Management of CHF (French) Symposia
Nusing Management of CHF (French) SymposiaNusing Management of CHF (French) Symposia
Nusing Management of CHF (French) Symposia
 

Similaire à HéPatites Virales

HEPATITIS B.pptx
HEPATITIS  B.pptxHEPATITIS  B.pptx
HEPATITIS B.pptx
merdaci dhia elhak
 
Hepatite Conseil 07
Hepatite Conseil 07Hepatite Conseil 07
Hepatite Conseil 07soshepatites
 
Copie de Hépatites virales-.pptx
Copie de Hépatites virales-.pptxCopie de Hépatites virales-.pptx
Copie de Hépatites virales-.pptx
MedMohamed35
 
gastro4an-hepatites_aigues2021boutra.ppt
gastro4an-hepatites_aigues2021boutra.pptgastro4an-hepatites_aigues2021boutra.ppt
gastro4an-hepatites_aigues2021boutra.ppt
IlhamIlham790484
 
hepatite virale.pptx
hepatite virale.pptxhepatite virale.pptx
hepatite virale.pptx
SandRab52
 
Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16
odeckmyn
 
2298324.ppt
2298324.ppt2298324.ppt
2298324.ppt
MedAnes1
 
Ag hbs positif que faire
Ag hbs positif que faire Ag hbs positif que faire
Ag hbs positif que faire
Salim KHELIF
 
Les hepatites virales
Les hepatites viralesLes hepatites virales
Les hepatites virales
Dr Taoufik Djerboua
 
HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018
HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018
HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018
Claude EUGENE
 
La primo infection (Phtisiogénèse)
La primo infection (Phtisiogénèse)La primo infection (Phtisiogénèse)
La primo infection (Phtisiogénèse)
Dr. Kerfah Soumia
 
Diagnosis, Management of hepatitis C
Diagnosis, Management of hepatitis  CDiagnosis, Management of hepatitis  C
Diagnosis, Management of hepatitis C
merdaci dhia elhak
 
Tuberculose des séreuses
Tuberculose des séreusesTuberculose des séreuses
Tuberculose des séreuses
Dr. Kerfah Soumia
 
Charlotte Pbh3
Charlotte Pbh3Charlotte Pbh3
Charlotte Pbh3odeckmyn
 
Viral infections after renal transplantation
Viral infections after renal transplantationViral infections after renal transplantation
Viral infections after renal transplantation
International clinic Hannibal Tunis Tunisia
 
Durand f hép virus non hépatotropes 2014
Durand f  hép virus non hépatotropes 2014Durand f  hép virus non hépatotropes 2014
Durand f hép virus non hépatotropes 2014odeckmyn
 
Les tuberculoses-extra-pulmonaires
Les tuberculoses-extra-pulmonairesLes tuberculoses-extra-pulmonaires
Les tuberculoses-extra-pulmonairesbelaibzino
 
cours23.Virus des hépatites L3 UFR 2S H_SARR 2.pdf
cours23.Virus des hépatites L3  UFR 2S H_SARR 2.pdfcours23.Virus des hépatites L3  UFR 2S H_SARR 2.pdf
cours23.Virus des hépatites L3 UFR 2S H_SARR 2.pdf
EldadAttoh
 
Rudler réinfection vhb du16
Rudler réinfection vhb du16Rudler réinfection vhb du16
Rudler réinfection vhb du16
odeckmyn
 
Thabut reinfection du2015
Thabut  reinfection du2015Thabut  reinfection du2015
Thabut reinfection du2015
odeckmyn
 

Similaire à HéPatites Virales (20)

HEPATITIS B.pptx
HEPATITIS  B.pptxHEPATITIS  B.pptx
HEPATITIS B.pptx
 
Hepatite Conseil 07
Hepatite Conseil 07Hepatite Conseil 07
Hepatite Conseil 07
 
Copie de Hépatites virales-.pptx
Copie de Hépatites virales-.pptxCopie de Hépatites virales-.pptx
Copie de Hépatites virales-.pptx
 
gastro4an-hepatites_aigues2021boutra.ppt
gastro4an-hepatites_aigues2021boutra.pptgastro4an-hepatites_aigues2021boutra.ppt
gastro4an-hepatites_aigues2021boutra.ppt
 
hepatite virale.pptx
hepatite virale.pptxhepatite virale.pptx
hepatite virale.pptx
 
Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16Zoulim vhb du16
Zoulim vhb du16
 
2298324.ppt
2298324.ppt2298324.ppt
2298324.ppt
 
Ag hbs positif que faire
Ag hbs positif que faire Ag hbs positif que faire
Ag hbs positif que faire
 
Les hepatites virales
Les hepatites viralesLes hepatites virales
Les hepatites virales
 
HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018
HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018
HEPATITE VIRALE B : LE POINT EN 2018
 
La primo infection (Phtisiogénèse)
La primo infection (Phtisiogénèse)La primo infection (Phtisiogénèse)
La primo infection (Phtisiogénèse)
 
Diagnosis, Management of hepatitis C
Diagnosis, Management of hepatitis  CDiagnosis, Management of hepatitis  C
Diagnosis, Management of hepatitis C
 
Tuberculose des séreuses
Tuberculose des séreusesTuberculose des séreuses
Tuberculose des séreuses
 
Charlotte Pbh3
Charlotte Pbh3Charlotte Pbh3
Charlotte Pbh3
 
Viral infections after renal transplantation
Viral infections after renal transplantationViral infections after renal transplantation
Viral infections after renal transplantation
 
Durand f hép virus non hépatotropes 2014
Durand f  hép virus non hépatotropes 2014Durand f  hép virus non hépatotropes 2014
Durand f hép virus non hépatotropes 2014
 
Les tuberculoses-extra-pulmonaires
Les tuberculoses-extra-pulmonairesLes tuberculoses-extra-pulmonaires
Les tuberculoses-extra-pulmonaires
 
cours23.Virus des hépatites L3 UFR 2S H_SARR 2.pdf
cours23.Virus des hépatites L3  UFR 2S H_SARR 2.pdfcours23.Virus des hépatites L3  UFR 2S H_SARR 2.pdf
cours23.Virus des hépatites L3 UFR 2S H_SARR 2.pdf
 
Rudler réinfection vhb du16
Rudler réinfection vhb du16Rudler réinfection vhb du16
Rudler réinfection vhb du16
 
Thabut reinfection du2015
Thabut  reinfection du2015Thabut  reinfection du2015
Thabut reinfection du2015
 

Plus de Mede Space

FRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUS
FRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUSFRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUS
FRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUS
Mede Space
 
Luxtation du coude
Luxtation du coudeLuxtation du coude
Luxtation du coude
Mede Space
 
Obesite et poumon
Obesite et poumonObesite et poumon
Obesite et poumon
Mede Space
 
Syndrome d'hyperventilation chronique
Syndrome d'hyperventilation chroniqueSyndrome d'hyperventilation chronique
Syndrome d'hyperventilation chronique
Mede Space
 
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccaleMaladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
Mede Space
 
Evaluation des competences medicales
Evaluation des competences medicalesEvaluation des competences medicales
Evaluation des competences medicales
Mede Space
 
Restaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique Directe
Restaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique DirecteRestaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique Directe
Restaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique Directe
Mede Space
 
Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1Mede Space
 
évaluation des compétences médicales
évaluation des compétences médicalesévaluation des compétences médicales
évaluation des compétences médicales
Mede Space
 
Questions-réponses autour du consentement pour le don d’organe
Questions-réponses autour du consentement pour le don d’organeQuestions-réponses autour du consentement pour le don d’organe
Questions-réponses autour du consentement pour le don d’organe
Mede Space
 
Syndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
Syndrome d'Apnées Obstructives du SommeilSyndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
Syndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
Mede Space
 
La médecine générale En Urologie
La médecine générale En UrologieLa médecine générale En Urologie
La médecine générale En Urologie
Mede Space
 
Technique Edgewise
Technique EdgewiseTechnique Edgewise
Technique Edgewise
Mede Space
 
Serodiagnostic Tuberculose
Serodiagnostic TuberculoseSerodiagnostic Tuberculose
Serodiagnostic Tuberculose
Mede Space
 
La tuberculose urogénitale difficultés diagnostiques
La tuberculose urogénitale difficultés diagnostiquesLa tuberculose urogénitale difficultés diagnostiques
La tuberculose urogénitale difficultés diagnostiques
Mede Space
 
Relation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil DentRelation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil Dent
Mede Space
 
Cancer Du rein
Cancer Du reinCancer Du rein
Cancer Du rein
Mede Space
 
LE DOPAGE DU FUTUR
LE DOPAGE DU FUTURLE DOPAGE DU FUTUR
LE DOPAGE DU FUTURMede Space
 
Rein et toxicomanie
Rein et toxicomanieRein et toxicomanie
Rein et toxicomanieMede Space
 
lupus Erythémateux Disséminé4
lupus Erythémateux Disséminé4lupus Erythémateux Disséminé4
lupus Erythémateux Disséminé4Mede Space
 

Plus de Mede Space (20)

FRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUS
FRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUSFRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUS
FRACTURES DE L’EXTREMITE INFERIEURE DU RADIUS
 
Luxtation du coude
Luxtation du coudeLuxtation du coude
Luxtation du coude
 
Obesite et poumon
Obesite et poumonObesite et poumon
Obesite et poumon
 
Syndrome d'hyperventilation chronique
Syndrome d'hyperventilation chroniqueSyndrome d'hyperventilation chronique
Syndrome d'hyperventilation chronique
 
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccaleMaladies dermatologique et_cavite_buccale
Maladies dermatologique et_cavite_buccale
 
Evaluation des competences medicales
Evaluation des competences medicalesEvaluation des competences medicales
Evaluation des competences medicales
 
Restaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique Directe
Restaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique DirecteRestaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique Directe
Restaurations EsthéTiques PostéRieures En Technique Directe
 
Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1Grippe A H1 N1
Grippe A H1 N1
 
évaluation des compétences médicales
évaluation des compétences médicalesévaluation des compétences médicales
évaluation des compétences médicales
 
Questions-réponses autour du consentement pour le don d’organe
Questions-réponses autour du consentement pour le don d’organeQuestions-réponses autour du consentement pour le don d’organe
Questions-réponses autour du consentement pour le don d’organe
 
Syndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
Syndrome d'Apnées Obstructives du SommeilSyndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
Syndrome d'Apnées Obstructives du Sommeil
 
La médecine générale En Urologie
La médecine générale En UrologieLa médecine générale En Urologie
La médecine générale En Urologie
 
Technique Edgewise
Technique EdgewiseTechnique Edgewise
Technique Edgewise
 
Serodiagnostic Tuberculose
Serodiagnostic TuberculoseSerodiagnostic Tuberculose
Serodiagnostic Tuberculose
 
La tuberculose urogénitale difficultés diagnostiques
La tuberculose urogénitale difficultés diagnostiquesLa tuberculose urogénitale difficultés diagnostiques
La tuberculose urogénitale difficultés diagnostiques
 
Relation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil DentRelation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil Dent
 
Cancer Du rein
Cancer Du reinCancer Du rein
Cancer Du rein
 
LE DOPAGE DU FUTUR
LE DOPAGE DU FUTURLE DOPAGE DU FUTUR
LE DOPAGE DU FUTUR
 
Rein et toxicomanie
Rein et toxicomanieRein et toxicomanie
Rein et toxicomanie
 
lupus Erythémateux Disséminé4
lupus Erythémateux Disséminé4lupus Erythémateux Disséminé4
lupus Erythémateux Disséminé4
 

HéPatites Virales

  • 1. http://www.MedeSpace.net Share what you know, learn what you don't 1.1. QUELQUES DÉFINITIONS  Hépatite fulminante : se définit par un taux de prothrombine (TP) < 50% avec signes cliniques d’encéphalopathie hépatique. Si le délai séparant l’ictère et l’encéphalopathie est > 2 semaines (< 3 mois) on parle d’hépatite sub- fulminante. Les principaux virus incriminés sont les virus A, B, D.  Hépatite sévère : se définit par n taux de prothrombine (TP) < 50% sans signes cliniques d’encéphalopathie hépatique.  Hépatite virale chronique : est définie par la persistance d’une élévation du taux de transaminases plus de 6 mois après une hépatite virale aiguë.  Virus de l’hépatite B : le VHB est un virus à ADN (famille : hépadnavirus) formée d’une capside (Ag HBc) et d’une enveloppe (Ag HBs) ; l’Ag HBe est une forme soluble de l’Ag HBc et témoigne d’une multiplication virale. Il ne présente pas d’effet cytopathogène direct. La lyse des hépatocytes est provoquée par la réaction immunogène de ce virus.  Virus de l’hépatite C : le VHC est un virus à ARN (famille : Flavivirus). Il est cytopathogène et la réponse immunitaire dirigée contre le VDC semble faible. 2.2. HÉPATITE VIRALE AIGUË –– Les formes ictériques représentent 10% des cas. –– Elévation franche des transaminases ; entre 10 fois et 100 fois la normale –– Hépatite aiguë B : Incubation longue (6 semaines à 4 mois) ; asymptomatique dans 90% des cas ; les formes graves représente un cas sur 1000. l’infection aiguë devient chronique 1 fois sur 10. le diagnostic repose sur la présence de l’Ag HBs et/ou de l’IgM anti-HBc. –– Hépatite aiguë C : incubation (4 à 6 semaines) ; l’élévation des transaminases est habituellement modérée (< 10N). L’apparition des anti-VHC est souvent tardive (la sérologie n’est ⊕ que dans 50% des cas) ⇒ PCR. Jamais de forme grave ; passage à la chronicité dans 50% des cas. –– Facteurs pronostiques : TP (< 50%) ; encéphalopathie hépatique (astérixis, confusion…) –– On ne traite pas l’hépatite B aiguë –– En cas d’hépatite C aiguë ictérique : aucun traitement immédiat ; réalisation d’un PCR à 12 semaines et traitement par INFpeg + ribavirine 24 semaines en cas de positivité. En cas d’hépatite C non ictérique, réalisation d’une PCR rapidement et traitement selon le même schéma en cas de positivité. –– Histologie : ballonisation, dégénérescence acidophile, au maximum corps de Councilmann 3.3. HÉPATITE VIRALE CHRONIQUE –– Il existe une élévation de transaminases depuis plus de 6 mois ; habituellement modérée (entre 1 à 5 xN) ; ALAT > ASAT (un rapport ASAT > ALAT évoque une cirrhose). Les PAL sont habituellement normales. –– Une élévation de la bilirubine et une diminution du TP traduisent une insuffisance hépatocellulaire (cirrhose) –– Sérologie de l’hépatite B : Ag HBs + ; Ag HBc + ; Ac anti-HBs – –– Le diagnostic d’hépatite virale chronique ne peut être affirmé que par la biopsie hépatique
  • 2. http://www.MedeSpace.net Share what you know, learn what you don't –– Les lésions de nécrose parcellaire intéressant les hépatocytes de la lame bordante périportale (piece-meal necrosis) sont un signe histologique essentiel. –– Le score de Knodell apprécie 4 éléments (nécrose périportale, nécrose intralobulaire, inflammation portale de la fibrose). Le score de Métavir apprécie deux éléments : l’activité et la fibrose. 4.4. HÉPATITE CHRONIQUE B –– L’infection par la VHB devient chronique dans 10% des cas. –– Le portage chronique du virus B est défini par la présence de l’Ag HBs pendant plus de 6 mois. L’Ac anti-HBc de type IgM est généralement absent. –– Il existe 3 types de portage chronique de virus B :  Portage sain de l’Ag HBs  Hépatite chronique peut active  Hépatite chronique active –– La réplication virale se traduit par la présence de marqueurs de réplication : Ag HBe et l’ADN du VHB, en l’absence de l’Ac anti-HBe. Dans certains cas, il existe une hépatite chronique B active avec mutagène HBe négatif. Il s’agit d’infection par un virus B mutant qui est incapable de synthétiser l’Ag HBe. –– L’infection chronique par le virus B évolue en 3 phases :  Phases réplicatives : forte multiplication virale avec réponse immunitaire insuffisante (Ag HBe +, Ac anti-HBe – ; transaminases peu élevés)  Phase de séroconversion : forte élévation des transaminases et  de l’ADN viral ; la biopsie montre une hépatite chronique active ; négativation de l’Ag HBe puis apparition de l’Ac anti-HBe.  Phase non réplicative : Ag HBe – ; Ac anti-HBe + ; ADN viral – ; deux évènement peuvent survenir à se stade (une séroconversion HBs : guérison ; réactivation du virus B). –– Le traitement n’est indiqué qu’en cas de réplication virale active ; il repose sur l’interféron, la lamivudine et l’adéfovir. 5.5. HÉPATITE CHRONIQUE C : –– Environs 60 à 90% des sujets contaminés par le virus C deviennent porteurs chroniques –– L’hépatite chronique C est souvent asymptomatique –– L’évolution des transaminases est très capricieuse avec importantes fluctuations –– Evolue dans 20 à 30% des cas à la cirrhose (en 10 à 20 ans) (concernent surtout les formes actives = 40%). –– Le risque de carcinome hépatocellulaire est important au stade de cirrhose –– Une biopsie hépatique est indispensable (activité de l’hépatite et indication thérapeutique) –– Il faut traiter les sujets ayant une hépatite chronique : avec score de Métavir ≥ F2 quelle que soit l’activité ; sans cirrhose décompensée ; avec une augmentation des transaminases. –– Le traitement est indiqué en cas de cirrhose (pas comme l’hépatite B) : F4. objectif : diminution du risque du CHC et une régression de la fibrose.