Cas clinique Dr Zakaria Boukerroucha  Service de néphrologie EHU ORAN http://www.MedeSpace.net Share what you know and lea...
Présentation du cas : <ul><li>- Femme de 60ans  </li></ul><ul><li>- ANTECEDENTS  :  </li></ul><ul><ul><ul><li>-DNID  20 an...
Examen clinique  <ul><li>-  patiente confuse, Fièvre 38.5 °C, frissons.  </li></ul><ul><li>-PA 100/60 mm Hg -pouls 102/mn-...
Biologie <ul><li>-urée sanguine= 25mmol/l, créatininémie = 280 µmol/l </li></ul><ul><li>- glycémie =2,3g/l </li></ul><ul><...
Quelles sont les critères de gravité de l’infection chez cette patiente ? M.Roussel-Delvallez CHRU-Lille
Tableau de sepsis grave <ul><li>Hémodynamique:  hypotension( chiffres limite inférieure chez une  </li></ul><ul><li>hypert...
Rappel <ul><li>Syndrome de réponse inflammatoire systémique(SIRS) </li></ul><ul><li>-fièvre sup 38° ou hypothermie inf 36°...
Quelle est votre conduite à tenir?
Hospitalisation en unité de soin intensif+++ <ul><li>- Arrêt  des antidiabétiques Oraux (hypoglycémie), et de l’IEC(aggrav...
Bactériologie : E.Coli +  sang et urines sensible aux antibiotiques. après plus de 72 heures d’antibiothérapie , persistan...
 
 
Quel est votre diagnostic?
Pyélonéphrite emphysémateuse   ou PNE <ul><li>une  infection nécrotique du rein avec présence de gaz au sein du parenchyme...
<ul><li>-affection rare mais mortalité lourde+++ </li></ul><ul><li>-100% sans traitement , 7 à 75% sous traitement </li></...
Caractéristiques clinico-biologiques <ul><li>- Retard diagnostic+++: symptomatologie atténuée chez le  </li></ul><ul><li>d...
Caractéristiques morphologiques <ul><li>- Présence d’air dans les cavités rénales  spécifique mais non pathognomonique  (e...
Classification pronostique (  de Hung et Tseng) <ul><li>- Stade 1 :   gaz dans les voies excrétrices seulement </li></ul><...
Pathogénie de  PNE : <ul><li>-   Facteurs impliqués </li></ul><ul><li>-infection par bactérie gazogène </li></ul><ul><li>-...
Traitement <ul><li>Trois moyens thérapeutiques </li></ul><ul><li>-Traitement médical+++ </li></ul><ul><li>-Drainage percut...
Traitement médical <ul><li>-Antibiothérapie +++ Association  C3G ou Imipenème à une  </li></ul><ul><li>fluoroquinolone  ou...
Drainage percutané+++ <ul><li>-En première intention  si forme localisée, patient stable </li></ul><ul><li>-Sous AL (avant...
Néphrectomie  <ul><li>-d’emblée si forme extensive avec atteinte multi-viscérale </li></ul><ul><li>-Ou secondaire après éc...
Pyélonéphrite emphysémateuse extensive. Pièce de néphrectomie sectionnée par le milieu. Le rein est macroscopiquement hémo...
 
Pyélonéphrite emphysémateuse: Mots clefs <ul><li>-La PNE = urgence  thérapeutique à prendre en charge en réanimation  </li...
  Thank you for your care
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Nephro3

2 019 vues

Publié le

cas clinique de nephrologie

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 019
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
65
Actions
Partages
0
Téléchargements
119
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Nephro3

  1. 1. Cas clinique Dr Zakaria Boukerroucha Service de néphrologie EHU ORAN http://www.MedeSpace.net Share what you know and learn what you don’t
  2. 2. Présentation du cas : <ul><li>- Femme de 60ans </li></ul><ul><li>- ANTECEDENTS : </li></ul><ul><ul><ul><li>-DNID 20 ans </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>-HTA jusque là mal contrôlée </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>-AOMI </li></ul></ul></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>-TRAITEMENT : </li></ul><ul><li>- Daonil </li></ul><ul><li>-aspirine </li></ul><ul><li>-simvastatine </li></ul><ul><li>-perindopril </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>-MOTIF D’HOSPITALISATION : </li></ul><ul><li>-suspicion de pyélonéphrite aigue </li></ul>
  3. 3. Examen clinique <ul><li>- patiente confuse, Fièvre 38.5 °C, frissons. </li></ul><ul><li>-PA 100/60 mm Hg -pouls 102/mn-FR 25 /mn. SatO2=85% en AA </li></ul><ul><li>-Auscultation cardiaque normale(sauf tachycardie).poumons claires </li></ul><ul><li>-Douleurs lombaires droites. </li></ul><ul><li>-Météorisme abdominal .pas de contracture </li></ul><ul><li>- Pas de syndrome méningé </li></ul><ul><li>- marbrures. </li></ul><ul><li>-Temps de recoloration cutanée sup 4’’ </li></ul><ul><li>-Diurèse=15cc /h. </li></ul><ul><li>--BU ; p+++ sg +++ leu+++ glu+++ cétones- </li></ul>
  4. 4. Biologie <ul><li>-urée sanguine= 25mmol/l, créatininémie = 280 µmol/l </li></ul><ul><li>- glycémie =2,3g/l </li></ul><ul><li>-Iono sg: K=6mmol/l- Na=130mmol/l- CL=98mmol/l </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>-GDS: PH=7,25 , Pa O2= 80 mmhg, HCO3=15mmol/l, PaCO2=29mmhg. </li></ul><ul><li>-Lactate= 2mmol/l </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>-NFS: Hb=11g/dl, GB=15.000/mm3 à PNN, plaquettes= 90.000mm 3/l </li></ul><ul><li>-TCA=62’’,TP=60% </li></ul><ul><li>  </li></ul><ul><li>-CRP=120mg/l </li></ul><ul><li>-Bilirubine totale 44mg/l à prédominance libre </li></ul>
  5. 5. Quelles sont les critères de gravité de l’infection chez cette patiente ? M.Roussel-Delvallez CHRU-Lille
  6. 6. Tableau de sepsis grave <ul><li>Hémodynamique: hypotension( chiffres limite inférieure chez une </li></ul><ul><li>hypertendue sous traitement), marbrures, TRC allongé, tachycardie ( absente si </li></ul><ul><li>traitement bradycardisant) </li></ul><ul><li>- Atteinte neurologique: confusion </li></ul><ul><li>-atteinte respiratoire: fréquence respiratoire supérieure à 20 cpm, saturation 85%, hypoxie </li></ul><ul><li>-atteinte rénale: oligurie,insuffidance rénale </li></ul><ul><li>-troubles métaboliques: acidose lactique </li></ul><ul><li>-atteinte hématologique: thrombopénie ,TCA élevé, TP bas : CIVD?? </li></ul><ul><li>-atteinte hépatique </li></ul>
  7. 7. Rappel <ul><li>Syndrome de réponse inflammatoire systémique(SIRS) </li></ul><ul><li>-fièvre sup 38° ou hypothermie inf 36° </li></ul><ul><li>-tachycardie sup 90/mn </li></ul><ul><li>-tachypnée sup 20/mn ouPaCO2 inf 32mmHg </li></ul><ul><li>-leucocytes sup 12000/mm3 ou inf4000/mm3 ou leucocytose comportant plus de 10% de forme immature </li></ul><ul><li>Sepsis </li></ul><ul><li>SIRS + infection </li></ul><ul><li>Sepsis grave: </li></ul><ul><li>signes de dysfonction d’organe par hypotension ou hypoperfusion: </li></ul><ul><li>-troubles de conscience </li></ul><ul><li>-Oligurie </li></ul><ul><li>-PAS inf 90mmHg ou inf 40mmHg que d’habitude </li></ul><ul><li>-acidose lactique </li></ul><ul><li>- hypoxémie </li></ul><ul><li>Choc septique </li></ul><ul><li>sepsis grave avec hypotension résistant à un remplissage bien conduit </li></ul><ul><li>NB: terme de septicémie à abandonner </li></ul>
  8. 8. Quelle est votre conduite à tenir?
  9. 9. Hospitalisation en unité de soin intensif+++ <ul><li>- Arrêt des antidiabétiques Oraux (hypoglycémie), et de l’IEC(aggravation de l’insuffisance rénale et l’hyperkaliémie) </li></ul><ul><li>- Oxygénothérapie </li></ul><ul><li>- Remplissage vasculaire : cristalloïdes ou colloïdes </li></ul><ul><li>- agents adrénergiques: (noradrénaline…) Si résistance </li></ul><ul><li>- Antibiothérapie IV probabiliste après prélèvements bactériologiques(ECBU,séries HC), sans attendre les résultats </li></ul><ul><ul><ul><li>Bactéricide, probabiliste, après prélèvements, visant les BGN: C3G/FQ +aminosides </li></ul></ul></ul><ul><li>-Traitement symptomatique : </li></ul><ul><ul><ul><li>Traitement de l’hyperkaliémie </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Discuter l'épuration extrarénale si critères de dialyse </li></ul></ul></ul><ul><li>-insuline rapide </li></ul><ul><li>- Surveillance+++ </li></ul>
  10. 10. Bactériologie : E.Coli + sang et urines sensible aux antibiotiques. après plus de 72 heures d’antibiothérapie , persistance de la fièvre. Qu’est ce qu’il faut faire?
  11. 13. Quel est votre diagnostic?
  12. 14. Pyélonéphrite emphysémateuse ou PNE <ul><li>une infection nécrotique du rein avec présence de gaz au sein du parenchyme rénal, les cavités excrétrices ou les espaces péri-rénaux. </li></ul>
  13. 15. <ul><li>-affection rare mais mortalité lourde+++ </li></ul><ul><li>-100% sans traitement , 7 à 75% sous traitement </li></ul><ul><li>-Population : </li></ul><ul><ul><li>âge moyen de 55 ans </li></ul></ul><ul><ul><li>Prédominance féminine ( 70%) </li></ul></ul><ul><li>-Facteurs favorisants: </li></ul><ul><ul><li>diabète+++(86 à 96%) </li></ul></ul><ul><ul><li>obstacle urologique (20 à 40%) </li></ul></ul><ul><ul><li>immunosuppression ,éthylisme… </li></ul></ul><ul><li>-A évoquer devant un tableau de pyélonéphrite grave avec choc </li></ul><ul><li>septique fréquent a fortiori si diabète </li></ul>
  14. 16. Caractéristiques clinico-biologiques <ul><li>- Retard diagnostic+++: symptomatologie atténuée chez le </li></ul><ul><li>diabétique, entité peu connue </li></ul><ul><li>-Tableau de PNA avec tendance au collapsus </li></ul><ul><li>-Choc septique d’emblée dans 1/3 des cas </li></ul><ul><li>-Crépitations de la fosse lombaire rares mais évocatrices </li></ul><ul><li>-ECBU positif seulement dans 50% des cas. Valeur des </li></ul><ul><li>hémocultures(42%) et prélèvements locaux (68%) </li></ul>
  15. 17. Caractéristiques morphologiques <ul><li>- Présence d’air dans les cavités rénales spécifique mais non pathognomonique (embolisation de </li></ul><ul><li>tumeur rénale, traumatismes ouverts, fistules uro-digestives, explorations endo-urologiques). </li></ul><ul><li>-TDM +++ </li></ul><ul><li>-examen de référence </li></ul><ul><li>-injection de produit de contraste iodé non indispensable ( d’autant plus que l’IR est </li></ul><ul><li>fréquente) </li></ul><ul><li>-valeur diagnostique et pronostique </li></ul><ul><li>- diagnostique :m.e.e de gaz au niveau du rein ou en péri-rénal </li></ul><ul><li>-pronostique (classification de Hung et Tseng) </li></ul><ul><li>-ASP: </li></ul><ul><li>clarté au niveau de l’ombre rénale parfois soulignant les contours du rein </li></ul><ul><li>-échographie: </li></ul><ul><li>-pour éliminer un obstacle++++- </li></ul><ul><li>-zones hyperéchogènes voire image ressemblant à une anse intestinale </li></ul>
  16. 18. Classification pronostique ( de Hung et Tseng) <ul><li>- Stade 1 : gaz dans les voies excrétrices seulement </li></ul><ul><li>- Stade 2 : gaz dans le parenchyme rénal sans extension dans </li></ul><ul><li>l’espace extrarénal </li></ul><ul><li>- Stade 3A : extension du gaz ou abcès de l’espace périnéphrétique </li></ul><ul><li>- Stade 3B : extension du gaz ou abcès de l’espace pararénal </li></ul><ul><li>- Stade 4 : pyélonéphrite emphysémateuse bilatérale ou sur rein </li></ul>
  17. 19. Pathogénie de PNE : <ul><li>- Facteurs impliqués </li></ul><ul><li>-infection par bactérie gazogène </li></ul><ul><li>- concentration tissulaire du glucose élevée </li></ul><ul><li>- défaut de perfusion tissulaire </li></ul><ul><li>- altération de la réponse immune </li></ul><ul><li>-Germes en cause </li></ul><ul><li>- rarement les anaérobies strictes </li></ul><ul><li>-surtout les entérobactéries: E.coli +++ Klebsiella pneumonia+ </li></ul><ul><li>-Mécanisme de la formation des gaz </li></ul><ul><li>utilisation de fermentation du glucose avec production d’Ac </li></ul><ul><li>formique converti en CO2 et H2 en milieu acide. Dégradation du </li></ul><ul><li>tissu nécrotique en azote, O2 et ammoniaque </li></ul>
  18. 20. Traitement <ul><li>Trois moyens thérapeutiques </li></ul><ul><li>-Traitement médical+++ </li></ul><ul><li>-Drainage percutané+++ </li></ul><ul><li>-Néphrectomie </li></ul><ul><li>prise en charge des défaillance multi-organes </li></ul>
  19. 21. Traitement médical <ul><li>-Antibiothérapie +++ Association C3G ou Imipenème à une </li></ul><ul><li>fluoroquinolone ou aminoside ( risque de toxicité rénale, efficacité </li></ul><ul><li>réduite en milieu très acide) </li></ul><ul><li>-Dans tous les cas </li></ul><ul><li>-Mais pas seule+++ </li></ul>
  20. 22. Drainage percutané+++ <ul><li>-En première intention si forme localisée, patient stable </li></ul><ul><li>-Sous AL (avantage car patient souvent instable hémodynamiquement ) </li></ul><ul><li>-Ponction des collections sous radioscope ou au mieux scannoguidée </li></ul><ul><li>-Si obstruction associée : sonde JJ ou néphrostomie percutanée </li></ul>
  21. 23. Néphrectomie <ul><li>-d’emblée si forme extensive avec atteinte multi-viscérale </li></ul><ul><li>-Ou secondaire après échec du drainage percutané </li></ul>
  22. 24. Pyélonéphrite emphysémateuse extensive. Pièce de néphrectomie sectionnée par le milieu. Le rein est macroscopiquement hémorragique, nécrotique et purulent. Le système collecteur est rempli d’un exsudat purulent et la capsule rénale est nettement épaissie
  23. 26. Pyélonéphrite emphysémateuse: Mots clefs <ul><li>-La PNE = urgence thérapeutique à prendre en charge en réanimation </li></ul><ul><li>-Tableau de PNA avec sepsis grave surtout chez les diabétiques </li></ul><ul><li>-Malheureusement retard diagnostique +++ </li></ul><ul><li>-Intérêt de la TDM </li></ul><ul><li>-Choix ,selon l’état clinique et l’imagerie, entre drainage percutané et </li></ul><ul><li>néphrectomie , mais antibiothérapie précoce dans tous les cas. </li></ul><ul><li>- Prise en charge des défaillances multi-organes </li></ul>
  24. 27. Thank you for your care

×