Chapitre 3 :    Ordre international et sécurité collective1    1. Forces et faiblesses d’un ordre international inédit    ...
Sécurité Collective2    La sécurité collective peut-être définie comme    fondée sur la proposition que l’on peut prévenir...
Le pacifisme de l’entre-deux Guerres 31925 : Accords de Locarno (Briand / Stresemann)1926 : Entrée de l’Allemagne à la SDN...
La guerre comme pathologie 4-La guerre conçue comme une pathologie, comme une « maladie ducorps politique international »....
Chapitre 3 :    Ordre international et sécurité collective5         1. Forces et faiblesses d’un ordre international inédi...
6
7
8
9
10
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cours oi ieplille-securite-collective

998 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
998
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
454
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cours oi ieplille-securite-collective

  1. 1. Chapitre 3 : Ordre international et sécurité collective1 1. Forces et faiblesses d’un ordre international inédit 1.1 Principes d’un ordre international inédit 1.2 De la SDN à l’ONU : les ambivalences de la Sécurité Collective 2. Bilan et perspectives de la Sécurité Collective 2.1. L’ordre international de 1945 à l’épreuve de la Guerre froide 2.2. De la sécurité des Etats à la sécurité des individus
  2. 2. Sécurité Collective2 La sécurité collective peut-être définie comme fondée sur la proposition que l’on peut prévenir la guerre en recourant à la dimension dissuasive d’une puissance écrasante à l’encontre d’Etats qui sont trop rationnels pour courir le risque d’une défaite assurée. Dictionnaire des relations internationales (Batistella, Smouts, Vennesson)
  3. 3. Le pacifisme de l’entre-deux Guerres 31925 : Accords de Locarno (Briand / Stresemann)1926 : Entrée de l’Allemagne à la SDN :«  Plus  d e  g ue rre s …  A re  le s  fus ils ,  le s  m itra ille us e s ,  le s   rrièc a no ns  :  p la c e  à  la  c o nc ilia tio n,  à  l’a rbitra g e ,  à  la  p a ix  ! »  A Bria nd .1928 : Pacte de Paris (« Briand – Kellogg ») :Pa c te  g é né ra l d e  re no nc ia tio n à  la  g ue rre  (6 4 Eta ts  s ig na ta ire s )1935 : Rassemblement universel pour la paix1938 : Accords de Munich
  4. 4. La guerre comme pathologie 4-La guerre conçue comme une pathologie, comme une « maladie ducorps politique international ».-Postulat de la nature fondamentalement bonne de l’être humain.-Un discours de l’élite politique observé dès le XIXe siècle :-Congrès pour la Paix,-Union interparlementaire,-Conférence de La Haye de 1899 et 1907 pour le règlementpacifique des différends
  5. 5. Chapitre 3 : Ordre international et sécurité collective5   1. Forces et faiblesses d’un ordre international inédit 1.1 Principes d’un ordre international inédit 1.2 De la SDN à l’ONU : les ambivalences de la Sécurité Collective   2. Bilan et perspectives de la Sécurité Collective 2.1. L’ordre international de 1945 à l’épreuve de la Guerre froide 2.2. De la sécurité des Etats à la sécurité des individus
  6. 6. 6
  7. 7. 7
  8. 8. 8
  9. 9. 9
  10. 10. 10

×