SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  94
Introduction
Michel JUBERT
Président de la CCI de la Meuse
Parc Bradfer
6 rue Antoine Durenne
55000 BAR-LE-DUC
Tel : 03.29.76.83.00
Fax : 03.29.45.47.42
sylvie.simonnet@meuse.cci.fr
www.meuse.cci.fr
ÊTRE VISIBLE
Maïté GIANGRANDI
Chargée de mission TIC
30 avenue de Douaumont
55100 VERDUN
Tel : 03.54.64.50.01
Fax : 03.29.86.21.75
maite.giangrandi@meuse.cci.fr
www.meuse.cci.fr
Utilisation des mobiles au quotidien

66 millions
d’abonnements
mobiles
Utilisation des mobiles au quotidien


Tirez parti du phénomène

• Les entreprises qui placent le mobile au centre
de leur stratégie peuvent tirer parti du
phénomène pour susciter l'intérêt de ces
nouveaux consommateurs, connectés en
permanence.
Transformation du comportement
• Les Smartphones et tablettes ont transformé le
comportement des consommateurs : explosion
de recherches, de consultations de vidéos,
d'utilisation d'applications et de fréquentation
des réseaux sociaux.
Transformation du comportement
 Adoptez la communication mobile
• La publicité pour mobile et la mise en œuvre de
campagnes pluri média constituent des
stratégies particulièrement efficaces pour capter
l'attention des consommateurs d'aujourd'hui.
Les mobiles reliés au monde entier
• Il est primordial, pour les entreprises locales,
d'être visibles. En effet, 88% des utilisateurs
utilisent leurs outils mobiles pour rechercher des
informations locales. Parmi eux, 82% effectuent
ensuite un achat ou contactent une entreprise.
Les mobiles reliés au monde entier


Référencez votre entreprise

• Il est important que vos coordonnées
apparaissent dans les résultats de recherche sur
mobile et de tirer au mieux parti des opportunités
des services géo localisés.
Nouveaux outils de consommation
• Les mobiles ont transformé les habitudes de
consommation : ils sont devenus des outils de
consommation indispensable.
Nouveaux outils de consommation


Adaptez votre site

• Pour susciter l'intérêt des consommateurs à
travers les différents canaux de distribution, il est
nécessaire de créer un site Web optimisé pour
les mobiles et de développer une stratégie de
vente multicanal.
Plate-forme pour les annonceurs
• Les annonces pour mobiles sont vues par 88%
des utilisateurs.
• Ils constituent aussi un élément essentiel de la
publicité traditionnelle : 45% des utilisateurs ont
effectué une recherche après avoir vu une
annonce hors ligne.
Plate-forme pour les annonceurs


Contactez les consommateurs

• Une stratégie de marketing comportant de la
publicité sur mobile peut accroître l'intérêt des
consommateurs.
ADAPTER SON SITE
Amélie PETITJEAN
APP-Comm’PLUS
Parc Bradfer
6 rue Antoine Durenne
55000 BAR-LE-DUC
Tel : 03.29.76.83.00
Fax : 03.29.45.47.42
sylvie.simonnet@meuse.cci.fr
www.meuse.cci.fr
Titre
• Xxx
• Xxx
• Xxx
VENDRE
Maxime WEBER
Banque Populaire Lorraine Champagne
Maxime WEBER - BPL
Directeur Monétique & EDI
Tél: 03.87.37.96.11
Maxime.WEBER@bplc.banquepopulaire.fr
www.banquepopulaire.fr
MOBILE, WALLET, SANS CONTACT
Les nouvelles tendances du paiement…
…EN PROXIMITE

Sans-contact, mPOS…

…EN VENTE A DISTANCE
Proximité :

1/3
Proximité :

2/3

• Fonctionnalité intégrée gratuitement :
– Aux TPE de la BPLC depuis Avril 2012
– Aux Cartes VISA de la BPLC depuis Mai 2012 (Mastercard à venir)

• Pour les paiements inférieurs ou égaux à 20€ :
– Sans saisie du Code PIN, simplement en approchant la carte à moins de 4cm
du TPE
– Avec la même sécurité et la même garantie qu’un paiement avec code
– Limité à 20€ par paiement, à 80€ de paiements successifs en Sans Contact et
à 20€/jour sur le même TPE
– Aucune obligation pour le Porteur de payer en Sans Contact…

• = Transaction 2x plus rapide, limitation de l’attente
en caisse, image innovante, moins de manipulation
d’espèces, etc…
Proximité :

3/3

• Paiement Sans Contact par Carte Bancaire
– D’ores et déjà opérationnel
– Validé par le GIE CB
– Jusqu’à 20€

• Paiement Sans Contact par Mobile
– Toujours en cours d’expérimentation
– Pas de validation officielle du GIE CB
– Jusqu’à 20€ ou 300€ en saisissant un code sur le
mobile
Les gammes de TPE Sans Contact



Fixe ou Portable,
avec ou sans PINPad
 Connecté à la ligne
analogique



Fixe ou portable
 Connecté à votre
Box Internet
 Frais Télécom
inclus !





100% mobile
Option International
Frais Télécom
inclus !
Proximité : Le mPOS 1/4
Proximité : Le mPOS 2/4
• mPOS = Mobile Point of Sale
Point de vente mobile
• L’expérience la plus médiatisée :
Square aux USA
– Lecteur Carte à connecter aux Smartphones /
Tablettes
– 2,75% par paiement
– Véritable outil de caisse
– Non-conforme dans l’UE !
Proximité : Le mPOS 3/4
• La réglementation CB est plus stricte en Europe
– Lecture de la puce obligatoire
– Saisie du code PIN obligatoire sur le lecteur
– Acceptation de TOUTES les CB, même celles avec lecture de la
piste…

• Après plusieurs expériences européennes, on
voit émerger des nouvelles solutions conformes
aux standards sécuritaires
– SumUp et iZettle proposaient un lecteur de carte à puce à
connecter au Smartphone mais avec saisie du code PIN sur le
mobile = NON-CONFORME
– iZettle (initiative d’Europe du Nord) vient de se rendre conforme
en proposant un lecteur Bluetooth avec clavier de saisie du PIN et
lecture piste.
Proximité : Le mPOS 4/4

NON-CONFORME !

CONFORME !
VAD : Les WALLETS
Les « Pure Players »

Les Opérateurs mobiles

Les Banques

Les Réseaux d’Acceptation
VAD : Les WALLETS - Exemple V.me 1/3
VAD : Les WALLETS - Exemple V.me 2/3
VAD : Les WALLETS - Exemple V.me 3/3
VAD : Les WALLETS
Le Portefeuille Virtuel Multicanal

http://www.youtube.com/watch?v=Ad5Fc5
wa7BI
M-Commerce : quelques chiffres…
Les nouvelles tendances du paiement
• Une stratégie mobile • M-commerce ? Plutôt
pour développer vos
un consommateur
ventes
mobile !
– 8 personnes sur 10
recherchent un professionnel
sur Internet
– 25 Millions de MOBINAUTES
actifs
– Près de 70% ont déjà
effectué un achat sur leur
mobile !
– Importance d’avoir un site
web et une boutique en ligne
adaptés au mobile

– Les habitudes changent, le
consommateur recherche de
l’instantané et des
interactions entre le magasin
physique, la boutique en
ligne et son mobile
– Importance d’une stratégie
« multicanal », y compris sur
les paiements
– Importance également de la
présence sur les réseaux
sociaux…
VENDRE
Maxime WEBER
Banque Populaire Lorraine Champagne
Maxime WEBER - BPL
Directeur Monétique & EDI
Tél: 03.87.37.96.11
Maxime.WEBER@bplc.banquepopulaire.fr
www.banquepopulaire.fr
FIDELISER
Fayçal BOULKOUT
Mobyt France
Fayçal Boulkout - MOBYT France
Responsable commercial et
partenariats
Mobile : 06 37 15 34 07
fb@mobyt.fr
www.mobyt.fr
Comment fidéliser et générer du trafic en
point de vente grâce à l’envoi de SMS ?

1. La puissance du SMS en chiffres
2. Les usages
3. Le SMS est il rentable ? Quel ROI ?
4. En pratique
La puissance du SMS en chiffres
Un sous segment du marketing direct
millions €

Communication média
Communication hors média
Marketing direct
Promotion
Relations publiques
Salons et foires
Annuaires
Parrainages
Mécénat
Source : Irep - France Pub 2009

Dépenses
10 632

%

19 167
9 027
4 683

100,0%
47,1%
24,4%

1 659
1 439
1 259
768
332

8,7%
7,5%
6,6%
4,0%
1,7%
Nombre de SMS en France
Vers de plus en plus de Smartphones

100 %
Compatible
Email :
Taux d’ouverture
de 20%

SMS :
Taux d’ouverture
de 98%

Lecture dans les
2 jours

Lecture dans les
5 secondes
« Le plus direct et le plus efficace des
canaux du marketing digital »
+

« Des campagnes bien perçues et
personnalisables »
Les usages

Bénéficier

d’un

SMS relationnel
service

utile

:

information,
confirmation de rdv, rappel de rdv, suivi de commande,
confirmation d’inscription ou livraison, authentification - sécurité,
rappel d’identifiants, alertes-M2M
Les usages


SMS relationnel
Les usages


SMS promotionnel

Se sentir privilégié :

promotions, invitations à des ventes
ou des évènements privées, cadeaux, ventes flash, offre d’essai
gratuit, remerciements, vœux – anniversaires, soldes.
Les usages


SMS promotionnel
Le SMS est il rentable ? Quel ROI ?

Environ 69€ pour un pack de 1 000 SMS
Gros volume = 0, 035 € / SMS
3 à 10 %
transformation

www.monsieursms.com
Exemple de campagne
2000 clients d’une boutique de vêtement

•
•
•
•
•
•
•

Service d’envoi : plateforme gratuite + 138 €
Nombre de SMS reçus : 1 600 clients
Taux de transformation moyen 3%
Nombre de visites : 48
Panier moyen : 75 €
CA total estimé : 3 600 €
ROI : 3 600 – 138/138 = 2 508 %
En pratique

API
http(s)

Service
Gratuit
en ligne
3 typologies de messages

votre marque en
expéditeur
Avec garantie de remise

numéro court à 5
chiffres
Avec garantie de remise

numéro long
aléatoire
Sans garantie de remise
Les règles à respecter
•
•
•
•
•
•
•
•

160 caractères maximum - Testez
Expéditeur : 11 caractères alphanumériques ou
N° court ?
Mention STOP – 33700 SPAM (Loi LCENL EN)
Entre 9 H et 18 H en semaine
Attention à la pression commerciale
Qualifiée sa base de donnée
De la valeur ajoutée !!
Mesurer
MERCI
Blog : www.monsieursms.com
FIDELISER
Fayçal BOULKOUT
Mobyt France
Fayçal Boulkout - MOBYT France
Responsable commercial et
partenariats
Mobile : 06 37 15 34 07
fb@mobyt.fr
www.mobyt.fr
RESPECTER
LA REGLEMENTATION
Nadine LAUPERRIN
CCI des Vosges
10 rue Claude Gelée
88026 Épinal Cedex
Tél : 03.29.33.88.88
Fax : 03.29.64.01.88
nlauperrin@vosges.cci.fr
www.vosges.cci.fr
Principes et définitions
• La loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux
fichiers et aux libertés, (modifiée par la loi n° 2004-801 du 6
août 2004) dispose en son article 1er :

« L’informatique doit être au service de chaque
citoyen. Son développement doit s’opérer dans le
cadre de la coopération internationale. Elle ne doit
porter atteinte ni à l’identité humaine, ni aux
droits de l’homme, ni à la vie privée, ni aux
libertés individuelles ou publiques »
Champ d’application
• La loi s'applique :
– aux traitements automatisés de données à
caractère personnel,
– aux traitements non automatisés de
données à caractère personnel contenues ou
appelées à figurer dans des fichiers.
Exemples :
Toutes informations
collectées grâce à
un formulaire sur
votre site, lors d’un
jeu/concours …
La donnée à caractère personnel
• Constitue une donnée à caractère personnel,
toute information relative à une personne
physique identifiée ou qui peut être
identifiée, directement ou indirectement, par
référence à un numéro d'identification ou à un
ou plusieurs éléments qui lui sont propres.

Exemples :
Identité du client …
Commercialisation...
Facturation…
Paiement…
Le traitement de ces données
• Il concerne toutes opérations portant sur des
données à caractère personnel :
– collecte, enregistrement,
– organisation, conservation,
– adaptation ou modification,
– extraction, consultation, utilisation,
– communication, diffusion,
– rapprochement ou interconnexion,
– verrouillage, effacement ou destruction.
Le fichier de données
• Un fichier de données à caractère personnel
représente tout ensemble structuré et stable de
données à caractère personnel accessibles
selon des critères déterminés.
• La personne concernée par un traitement de
données à caractère personnel est celle à
laquelle se rapportent les données qui font
l'objet du traitement.
Légalité des traitements 1/2
• Les données doivent être
– collectées et traitées de manière loyale et
licite
– exactes, complètes et mises à jour
– adéquates, pertinentes et non excessives au
regard des finalités
– conservées pour une durée qui n’excède pas
la durée nécessaire aux finalités pour
lesquelles elles ont été collectées et traitées
Légalité des traitements 2/2
• Les finalités du traitement doivent
déterminées, légitimes et explicites

être

• Le consentement de la personne concernée est
nécessaire, sauf cas particuliers.

Exemples :
Formulaire sur votre
site web, blog…
Case à cocher sur
votre boutique en
ligne…
CNIL
• La Commission Nationale de l’Informatique et
des Libertés (CNIL), autorité administrative
indépendante, est chargée de veiller à la
protection de la vie privée et des données
personnelles
• A cet effet, elle dispose d’un pouvoir de contrôle
et de sanction. Elle joue également un rôle
d’alerte et de conseil.
Missions de la CNIL
• Informer les personnes et les responsables de
traitements sur leurs droits et leurs obligations,
et les aides dans l’exercice de leurs droits :
–
–
–
–
–

Droit d’information
Droit d’accès
Droit de rectification et de radiation
Droit d’opposition
Droit d’accès indirect

• Recenser les fichiers et autoriser les traitements
Missions de la CNIL
• Contrôler les fichiers et le respect de la loi par
les responsables de traitements.
• Sanctionner le non respect de leurs obligations
par les responsables de traitements. Le non respect
des obligations peut entraîner des sanctions pénales pouvant
aller jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 300 000 € d’amende.

• Réglementer et anticiper les développements
technologiques
Qui doit déclarer
• L’organisme ou la personne qui détermine
ses finalités et ses moyens.
• C’est généralement la personne habilitée à
engager
la
responsabilité
juridique
de
l'organisme concerné :
– Président,
– directeur général,
– gérant d’une SARL…
Les obligations du déclarant
• Notifier la mise en œuvre du fichier et de ses
caractéristiques à la CNIL, sauf dispense
• Permettre aux personnes concernées d’exercer
leurs droits en les informant
• Assurer la sécurité et la confidentialité des
informations afin qu’elles ne soient pas déformées ou
communiquées à des tiers

• Se soumettre aux contrôles et vérifications sur
place de la CNIL et répondre à toute demande de
renseignements qu’elle formule dans le cadre de ses missions
Les formalités préalables
• Principe : tout fichier ou traitement de
données personnelles doit faire l’objet d’une
déclaration auprès de la CNIL.
• Toutefois, outre les différentes procédures
existantes, certains fichiers font l’objet de
dispenses de formalités. Les dispenses concernent des
fichiers qui ne portent pas atteinte à la vie privée et aux libertés.
La CNIL identifie les fichiers exonérés selon le secteur d’activité
du déclarant : collectivité territoriale – Etablissement financier –
organisme d’assurances – entreprise privée - ….
Dispenses pour les entreprises privées
Gestion du
personnel, RH
•
•

•
•
•

Activité des comités
•
d'entreprise et
d'établissement - (10)
Plans de continuité
d’activité (pandémie
•
grippale) - (14)
Traitements des
sous-traitants
français pour le
compte de clients
établis hors U.E - (15)
Paie des personnels
du secteur privé - (2)
Fichiers de
communication non
commerciale - (7 )
Listes d'initiés - (9)

Administration et
finances

Relation client
Traitements des soustraitants français pour
le compte de clients
établis hors U.E - (15)
Journalisme,
expression littéraire ou
artistique

•
•

•
•

•
•

Comptabilité générale
Traitements des soustraitants français pour
le compte de clients
établis hors U.E - (15)
Paie des personnels
du secteur privé - (2)
Fournisseurs - (4)
Fichiers de
communication non
commerciale - (7)
Listes d'initiés - (9)
Conservation
d'archives
Types de déclarations
• Les fichiers ne bénéficiant pas de dispense,
doivent faire l’objet d’une déclaration.
• La déclaration de traitement s’effectue
directement sur le site de la CNIL en
sélectionnant le formulaire adapté à la nature du
traitement.
Déclarations simplifiées
• La déclaration simplifiée est possible dès lors
que le traitement correspond à une des 33
normes définies par la CNIL.
http://www.cnil.fr/en-savoir-plus/deliberations/normes-simplifiees/
• Cas particulier d’un site Internet : Depuis 2006 la déclaration
de site a été supprimée. Toutefois, les traitements de données
utilisant un site internet doivent faire l’objet d’une déclaration.
• Les sites marchands, ou de e-commerce, relèvent dans la
majorité des cas de la norme simplifiée N°48 applicable à la
gestion des fichiers de clients et de prospects. Ils font l’objet
d’une déclaration simplifiée
Autres procédures
• Déclarations normales : Cette procédure
s’applique à la majorité des traitements qui
ne présentent pas de difficultés en matière
de protection des libertés.
• Autorisation préalable

(données sensibles, finalités
spécifiques, transferts de données hors de l’Union Européenne)

• Demande d’avis

(ne concerne que les organismes gérant
un service public et dont les finalités sont clairement définies)

• Etablissement hors de France

(demande d’autorisation
recherche médicale – évaluation des pratiques de soins)
Le formulaire en ligne 1/2
• Une fois identifiée la procédure adaptée à la
nature du traitement, le responsable doit
sélectionner le formulaire correspondant et le
compléter directement en ligne sur www.cnil.fr.

• Un accusé de réception par est adressé par
courriel dans la journée avec le formulaire.
Le formulaire en ligne 2/2
• Selon le type de procédure effectuée, la CNIL
adresse un courrier au déclarant donnant son
accord dans un délai variable : 1 semaine maximum
pour une déclaration normale, 2 mois pour une demande
d'autorisation ou demande d'avis. Le traitement peut alors être
mis en œuvre.

• Si le dossier est incomplet, la CNIL adresse une
demande de complément.
Le CIL
• La loi permet aux organismes privés et publics
de désigner un Correspondant Informatique et
Libertés, ou «CIL».
• Dans ce cas, les obligations de déclaration du
responsable de traitement auprès de la CNIL
sont allégées.
• La désignation du CIL est facultative.
Rôle et avantage du CIL
• Le responsable
désigne une
personne chargée :

• En contrepartie,
l’organisme n'a plus à
effectuer les formalités
pour les traitements
– de tenir un registre
qui relèvent du régime
des traitements mis
en œuvre au sein de
de la déclaration.
l’organisme
Seules les demandes
– de veiller au respect d’autorisation ou
des dispositions de
demandes d’avis
la loi « informatique
devront être effectuées
et libertés ».
auprès de la CNIL.
RESPECTER
LA REGLEMENTATION
Nadine LAUPERRIN
CCI des Vosges
10 rue Claude Gelée
88026 Épinal Cedex
Tél : 03.29.33.88.88
Fax : 03.29.64.01.88
nlauperrin@vosges.cci.fr
www.vosges.cci.fr
Conclusion
Aurélie MARGOLT
ORANGE

Tél : 03 90 31 20 42
aurelie.margolt@orange.com
www.orange-business.com
L’environnement mobile en entreprise
La mobilité, dans quel contexte
Le travail en mobilité
• 48% des entreprises françaises estiment que le
fait de pouvoir accéder à leurs données partout
et tout le temps fait une vraie différence dans
leur métier (1)
• 60 % des responsables informatique en France
augmentent leurs budgets pour soutenir l’activité
de leurs salariés (3)
• 79 % des salariés affirment rester en contact,
occasionnellement ou en permanence, avec leur
travail en dehors des heures ouvrées (4)
Sources : (1) Baromètre des usages numériques 2012 - (2) étude INSEE 2012 - (3) cabinet
d’études Forrester 2012 - (4) Livre blanc (Orange Business Services, BearingPoint, TNS
Sofres 2011) - (5) Gartner 2012
La gestion du PRO / PERSO
• 74% des salariés utilisent •
deux terminaux au
minimum au travail (2)
• 23% des salariés équipés
d’une ligne
•
professionnelle utilisent
leur propre téléphone (1)
• 50% des équipés pro
utilisent un Smartphone (1) •
Et 60% l’utilisent pour des
usages personnels (1)

56% des entreprises
françaises ont mis en
place une politique de
gestion du BYOD (3)
56% des jeunes refusent
de rejoindre un employeur
qui interdit l’utilisation des
médias sociaux (2)
27% des salariés
accèdent à des réseaux
sociaux au moins une fois
par jour sur leurs
équipements pro (2)
Sources : (1) étude Gartner / LH2 2011 - (2) Livre blanc (Orange Business
Services, BearingPoint, TNS Sofres 2011) - (3) NetIQ octobre 2012
Et la sécurité ?
• 33% des entreprises
•
accordent à leurs
collaborateurs un accès
sans restriction à leurs
ressources informatiques
à partir de Smartphones(1) •
• 48% des professionnels
nomades admettent
contourner les restrictions
informatiques pour
accéder à des données •
d'entreprise (2)

70% des entreprises
françaises ont déjà subi
plusieurs pertes de
données hébergées sur
des terminaux mobiles (3)
54% des DSI français
indiquent ne pas avoir
déployé de stratégie de
sécurité sur leur flotte de
terminaux mobiles (5)
1300 logiciels malveillants
sur les Smartphones en
2011 (900 en 2010) (4)

Sources : (1) enquête B2B international 2012 - (2) Rapport Ipass 2012 - (3) Enquête
Evault 2012 - (4) Les Échos, novembre 2011 - (5) Sondage LANDesk Software 2012
L’environnement du marché mobile
entreprises : des équipements, des
personnes, des usages
Les équipements mobiles,
vecteurs de la transformation des
usages professionnels
partage de
documents

mobilité

Les réseaux 3G 4G

• Une technologie de pointe
• L’usage de base : le mail et l’agenda
La 4G, plus de débit,
plus d’usages, plus de confort
4G

3G+
Le service le plus attendu : l’email
partage de
documents

Image

mobilité

• Exemple : la vidéo protection

la caméra

gestion et stockage vidéo
accessible par internet
applications
métier

mobilité

Partage de documents

• Exemple dans le Cloud : les espaces de stockage
• 60% des entreprises (<50 salariés) utilisent des applications
à des fins professionnelles
• 75% des salariés téléchargent ces applications par euxmêmes

• Top des applications utilisées :
•
•
•
•

Pratique : météo, trafic, itinéraires, …
Actualités : liées au secteur d’activité ou plus générales
Productivité : pack office, partage de documents, …
Réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Twitter, Facebook…
partage de
documents

mobilité

Applications métier

• Interfacé avec votre SI : un suivi de planning de
techniciens
Synthèse du planning technicien avec la
tablette : un outil optimisé
Des questions à se poser
• Vos équipements mobiles
•
contiennent-ils des données
confidentielles ?
• Votre politique de sécurité
•
mobile est elle compatible
avec votre politique de
sécurité globale ?
• Connaissez vous les risques •
de sécurité sur les
équipements mobiles ?
• Avez-vous défini une politique
interne des usages pro perso •
dans l’entreprise ?

Souhaitez vous contrôler les
applications installées sur les
terminaux mobiles ?
Pensez vous tirer partie au
maximum des Smartphones
et tablettes dans votre
organisation ?
Pensez vous que la
valorisation de vos
collaborateurs soit un facteur
de productivité ?
Qu’est ce que la vidéo peut
apporter de plus à vos
collaborateurs nomades ?
Conclusion
Aurélie MARGOLT
ORANGE

Tél : 03 90 31 20 42
aurelie.margolt@orange.com
www.orange-business.com
Comment fidéliser et générer du trafic via SMS ?

Contenu connexe

Tendances

Ropo2 vague2 Fullsix_datafullsixretail
Ropo2 vague2 Fullsix_datafullsixretailRopo2 vague2 Fullsix_datafullsixretail
Ropo2 vague2 Fullsix_datafullsixretail
Emarketing.fr
 
FullSIX Retail Presentation
FullSIX Retail PresentationFullSIX Retail Presentation
FullSIX Retail Presentation
FullSIX Group
 

Tendances (20)

Troisième Baromètre du ROPO2 (S2 2013) By Fullsix
Troisième Baromètre du ROPO2 (S2 2013) By FullsixTroisième Baromètre du ROPO2 (S2 2013) By Fullsix
Troisième Baromètre du ROPO2 (S2 2013) By Fullsix
 
Mobile & Store: Synergies et leviers de valeurs By Itelios
Mobile & Store: Synergies et leviers de valeurs By IteliosMobile & Store: Synergies et leviers de valeurs By Itelios
Mobile & Store: Synergies et leviers de valeurs By Itelios
 
m-commerce : Quand le mobile réinvente le shopping
m-commerce : Quand le mobile réinvente le shoppingm-commerce : Quand le mobile réinvente le shopping
m-commerce : Quand le mobile réinvente le shopping
 
Les aventuriers du E-commerce
Les aventuriers du E-commerceLes aventuriers du E-commerce
Les aventuriers du E-commerce
 
Nouveau - Dossier 2014: Le marché du eCommerce en Espagne.
Nouveau - Dossier 2014: Le marché du eCommerce en Espagne.Nouveau - Dossier 2014: Le marché du eCommerce en Espagne.
Nouveau - Dossier 2014: Le marché du eCommerce en Espagne.
 
Connected Commerce - Digitaliser le Point de Vente
Connected Commerce - Digitaliser le Point de VenteConnected Commerce - Digitaliser le Point de Vente
Connected Commerce - Digitaliser le Point de Vente
 
E-commerce en Italie et en Espagne : comment réussir son développement ?
E-commerce en Italie et en Espagne : comment réussir son développement  ?E-commerce en Italie et en Espagne : comment réussir son développement  ?
E-commerce en Italie et en Espagne : comment réussir son développement ?
 
Les chiffres clé de l'e-commerce en France en 2010
Les chiffres clé de l'e-commerce en France en 2010Les chiffres clé de l'e-commerce en France en 2010
Les chiffres clé de l'e-commerce en France en 2010
 
Ropo2 vague2 Fullsix_datafullsixretail
Ropo2 vague2 Fullsix_datafullsixretailRopo2 vague2 Fullsix_datafullsixretail
Ropo2 vague2 Fullsix_datafullsixretail
 
Baromètre de l'Experience Marchande Connectée 2015
Baromètre de l'Experience Marchande Connectée 2015Baromètre de l'Experience Marchande Connectée 2015
Baromètre de l'Experience Marchande Connectée 2015
 
Les chiffres cles du E commerce en France en 2011
Les chiffres cles du E commerce en France en 2011Les chiffres cles du E commerce en France en 2011
Les chiffres cles du E commerce en France en 2011
 
Réinventer ses outils de vente à l'aube du cross-canal
Réinventer ses outils de vente à l'aube du cross-canalRéinventer ses outils de vente à l'aube du cross-canal
Réinventer ses outils de vente à l'aube du cross-canal
 
C'est quoi le Mobile Commerce ?
C'est quoi le Mobile Commerce ?C'est quoi le Mobile Commerce ?
C'est quoi le Mobile Commerce ?
 
Fivory etude ipsosinfographie__sanstraits
Fivory etude ipsosinfographie__sanstraitsFivory etude ipsosinfographie__sanstraits
Fivory etude ipsosinfographie__sanstraits
 
E commerce : panorama, commerce social et tendances futures
E commerce : panorama, commerce social et tendances futuresE commerce : panorama, commerce social et tendances futures
E commerce : panorama, commerce social et tendances futures
 
Commerces de proximités et enjeux numériques - atelier CCI Bordeaux 02 12 2013
Commerces de proximités et enjeux numériques - atelier CCI Bordeaux  02 12 2013Commerces de proximités et enjeux numériques - atelier CCI Bordeaux  02 12 2013
Commerces de proximités et enjeux numériques - atelier CCI Bordeaux 02 12 2013
 
FullSIX Retail Presentation
FullSIX Retail PresentationFullSIX Retail Presentation
FullSIX Retail Presentation
 
e-Fashion 2014 - Habitudes et comportements des acheteurs en ligne de produit...
e-Fashion 2014 - Habitudes et comportements des acheteurs en ligne de produit...e-Fashion 2014 - Habitudes et comportements des acheteurs en ligne de produit...
e-Fashion 2014 - Habitudes et comportements des acheteurs en ligne de produit...
 
Le commerce hybride, tendances 2015 - Une etude Elia Consulting Ipsos - janvi...
Le commerce hybride, tendances 2015 - Une etude Elia Consulting Ipsos - janvi...Le commerce hybride, tendances 2015 - Une etude Elia Consulting Ipsos - janvi...
Le commerce hybride, tendances 2015 - Une etude Elia Consulting Ipsos - janvi...
 
FIVORY
FIVORYFIVORY
FIVORY
 

En vedette

The magic cat_eye_jesninne2
The magic cat_eye_jesninne2The magic cat_eye_jesninne2
The magic cat_eye_jesninne2
sinagua
 
Implants. gelev staerman
Implants. gelev staermanImplants. gelev staerman
Implants. gelev staerman
sfa_angeiologie
 
Sculptures plantes5
Sculptures plantes5 Sculptures plantes5
Sculptures plantes5
filipj2000
 
Images de france vue des airs dm
Images de france vue des airs dmImages de france vue des airs dm
Images de france vue des airs dm
filipj2000
 
Herramientas para realizar actividades interactivas
Herramientas para realizar actividades interactivasHerramientas para realizar actividades interactivas
Herramientas para realizar actividades interactivas
sandraliceth
 
12 chez singapore
12 chez singapore12 chez singapore
12 chez singapore
filipj2000
 

En vedette (20)

Lo que tienes que conocer de el abono de la Alegria de la Casa
Lo que tienes que conocer de el abono de la Alegria de la CasaLo que tienes que conocer de el abono de la Alegria de la Casa
Lo que tienes que conocer de el abono de la Alegria de la Casa
 
eGov 2.0 Les clés du succès livre blanc Juin2009
eGov 2.0 Les clés du succès livre blanc Juin2009eGov 2.0 Les clés du succès livre blanc Juin2009
eGov 2.0 Les clés du succès livre blanc Juin2009
 
Presentación empresa
Presentación empresa Presentación empresa
Presentación empresa
 
Pac3 albert ruiz_pique
Pac3 albert ruiz_piquePac3 albert ruiz_pique
Pac3 albert ruiz_pique
 
The magic cat_eye_jesninne2
The magic cat_eye_jesninne2The magic cat_eye_jesninne2
The magic cat_eye_jesninne2
 
Implants. gelev staerman
Implants. gelev staermanImplants. gelev staerman
Implants. gelev staerman
 
FRANCES
FRANCESFRANCES
FRANCES
 
Sculptures plantes5
Sculptures plantes5 Sculptures plantes5
Sculptures plantes5
 
Millau Bridge
Millau BridgeMillau Bridge
Millau Bridge
 
BTR Presentation 2010 N
BTR Presentation 2010 NBTR Presentation 2010 N
BTR Presentation 2010 N
 
Immobilier de luxe belgique vente appartement et maison knokke heist
Immobilier de luxe belgique   vente appartement et maison knokke heistImmobilier de luxe belgique   vente appartement et maison knokke heist
Immobilier de luxe belgique vente appartement et maison knokke heist
 
facebook pour l'entreprise
facebook pour l'entreprisefacebook pour l'entreprise
facebook pour l'entreprise
 
Images de france vue des airs dm
Images de france vue des airs dmImages de france vue des airs dm
Images de france vue des airs dm
 
Herramientas para realizar actividades interactivas
Herramientas para realizar actividades interactivasHerramientas para realizar actividades interactivas
Herramientas para realizar actividades interactivas
 
EasyStockOnLine
EasyStockOnLine EasyStockOnLine
EasyStockOnLine
 
Calcul_de_la_crise
Calcul_de_la_criseCalcul_de_la_crise
Calcul_de_la_crise
 
Mondial Jour 7
Mondial  Jour 7Mondial  Jour 7
Mondial Jour 7
 
Keynote example
Keynote exampleKeynote example
Keynote example
 
12 chez singapore
12 chez singapore12 chez singapore
12 chez singapore
 
Bethel en 3 parties
Bethel en 3 partiesBethel en 3 parties
Bethel en 3 parties
 

Similaire à Comment fidéliser et générer du trafic via SMS ?

Dossier mobile AFMM : Création de trafic en points de vente - novembre 2010
Dossier mobile AFMM : Création de trafic en points de vente - novembre 2010Dossier mobile AFMM : Création de trafic en points de vente - novembre 2010
Dossier mobile AFMM : Création de trafic en points de vente - novembre 2010
Romain Fonnier
 
Atelier A2 10 idées pour attirer, séduire et fidéliser digitaleo
Atelier A2 10 idées pour attirer, séduire et fidéliser   digitaleoAtelier A2 10 idées pour attirer, séduire et fidéliser   digitaleo
Atelier A2 10 idées pour attirer, séduire et fidéliser digitaleo
Ille & Vilaine Tourisme
 
Conf Mobile M-commerce Greystripe 2013
Conf Mobile M-commerce Greystripe 2013Conf Mobile M-commerce Greystripe 2013
Conf Mobile M-commerce Greystripe 2013
ValueClick France
 
Compte-rendu-buzzness-mobile
Compte-rendu-buzzness-mobileCompte-rendu-buzzness-mobile
Compte-rendu-buzzness-mobile
Bastien Serafin
 
paris 2.0 = Mobinautes qui sont ils, que font ils ? Par raphael berger, direc...
paris 2.0 = Mobinautes qui sont ils, que font ils ? Par raphael berger, direc...paris 2.0 = Mobinautes qui sont ils, que font ils ? Par raphael berger, direc...
paris 2.0 = Mobinautes qui sont ils, que font ils ? Par raphael berger, direc...
PSST (opinions et tendances 2.0) par jeremy dumont
 

Similaire à Comment fidéliser et générer du trafic via SMS ? (20)

29402534-Guide-du-marketing-mobile.pdf
29402534-Guide-du-marketing-mobile.pdf29402534-Guide-du-marketing-mobile.pdf
29402534-Guide-du-marketing-mobile.pdf
 
Competitic - internet mobile - numerique en entreprise
Competitic - internet mobile - numerique en entrepriseCompetitic - internet mobile - numerique en entreprise
Competitic - internet mobile - numerique en entreprise
 
La Push Notification, rising star du CRM mobile ?
La Push Notification, rising star du CRM mobile ? La Push Notification, rising star du CRM mobile ?
La Push Notification, rising star du CRM mobile ?
 
Atelier btob au CCO by Digitaleo
Atelier btob au CCO by DigitaleoAtelier btob au CCO by Digitaleo
Atelier btob au CCO by Digitaleo
 
initiation a l'economie 2.0
initiation a l'economie 2.0initiation a l'economie 2.0
initiation a l'economie 2.0
 
Marketing Mobile
Marketing MobileMarketing Mobile
Marketing Mobile
 
E marketing final shamo yunusov
E marketing final shamo yunusovE marketing final shamo yunusov
E marketing final shamo yunusov
 
Dossier mobile AFMM : Création de trafic en points de vente - novembre 2010
Dossier mobile AFMM : Création de trafic en points de vente - novembre 2010Dossier mobile AFMM : Création de trafic en points de vente - novembre 2010
Dossier mobile AFMM : Création de trafic en points de vente - novembre 2010
 
Conference Infopresse Piranha
Conference Infopresse PiranhaConference Infopresse Piranha
Conference Infopresse Piranha
 
Etat des lieux du Marketing Mobile
Etat des lieux du Marketing MobileEtat des lieux du Marketing Mobile
Etat des lieux du Marketing Mobile
 
Atelier A2 10 idées pour attirer, séduire et fidéliser digitaleo
Atelier A2 10 idées pour attirer, séduire et fidéliser   digitaleoAtelier A2 10 idées pour attirer, séduire et fidéliser   digitaleo
Atelier A2 10 idées pour attirer, séduire et fidéliser digitaleo
 
Marketing Mobile - Cours IDRAC Sup' de Com
Marketing Mobile - Cours IDRAC Sup' de ComMarketing Mobile - Cours IDRAC Sup' de Com
Marketing Mobile - Cours IDRAC Sup' de Com
 
Mettez votre entreprise dans le téléphone de vos clients!
Mettez votre entreprise dans le téléphone de vos clients!Mettez votre entreprise dans le téléphone de vos clients!
Mettez votre entreprise dans le téléphone de vos clients!
 
Banque plus juillet 09
Banque plus juillet 09Banque plus juillet 09
Banque plus juillet 09
 
Conf Mobile M-commerce Greystripe 2013
Conf Mobile M-commerce Greystripe 2013Conf Mobile M-commerce Greystripe 2013
Conf Mobile M-commerce Greystripe 2013
 
Transformation digitale du point de vente #MBAMCI #GeekTonStore
Transformation digitale du point de vente #MBAMCI #GeekTonStoreTransformation digitale du point de vente #MBAMCI #GeekTonStore
Transformation digitale du point de vente #MBAMCI #GeekTonStore
 
Transformation digitale du point de vente
Transformation digitale du point de venteTransformation digitale du point de vente
Transformation digitale du point de vente
 
Compte-rendu-buzzness-mobile
Compte-rendu-buzzness-mobileCompte-rendu-buzzness-mobile
Compte-rendu-buzzness-mobile
 
Le Marketing Mobile face aux idées reçues
Le Marketing Mobile face aux idées reçuesLe Marketing Mobile face aux idées reçues
Le Marketing Mobile face aux idées reçues
 
paris 2.0 = Mobinautes qui sont ils, que font ils ? Par raphael berger, direc...
paris 2.0 = Mobinautes qui sont ils, que font ils ? Par raphael berger, direc...paris 2.0 = Mobinautes qui sont ils, que font ils ? Par raphael berger, direc...
paris 2.0 = Mobinautes qui sont ils, que font ils ? Par raphael berger, direc...
 

Comment fidéliser et générer du trafic via SMS ?

  • 1.
  • 2. Introduction Michel JUBERT Président de la CCI de la Meuse Parc Bradfer 6 rue Antoine Durenne 55000 BAR-LE-DUC Tel : 03.29.76.83.00 Fax : 03.29.45.47.42 sylvie.simonnet@meuse.cci.fr www.meuse.cci.fr
  • 3. ÊTRE VISIBLE Maïté GIANGRANDI Chargée de mission TIC 30 avenue de Douaumont 55100 VERDUN Tel : 03.54.64.50.01 Fax : 03.29.86.21.75 maite.giangrandi@meuse.cci.fr www.meuse.cci.fr
  • 4. Utilisation des mobiles au quotidien 66 millions d’abonnements mobiles
  • 5. Utilisation des mobiles au quotidien  Tirez parti du phénomène • Les entreprises qui placent le mobile au centre de leur stratégie peuvent tirer parti du phénomène pour susciter l'intérêt de ces nouveaux consommateurs, connectés en permanence.
  • 6. Transformation du comportement • Les Smartphones et tablettes ont transformé le comportement des consommateurs : explosion de recherches, de consultations de vidéos, d'utilisation d'applications et de fréquentation des réseaux sociaux.
  • 7. Transformation du comportement  Adoptez la communication mobile • La publicité pour mobile et la mise en œuvre de campagnes pluri média constituent des stratégies particulièrement efficaces pour capter l'attention des consommateurs d'aujourd'hui.
  • 8. Les mobiles reliés au monde entier • Il est primordial, pour les entreprises locales, d'être visibles. En effet, 88% des utilisateurs utilisent leurs outils mobiles pour rechercher des informations locales. Parmi eux, 82% effectuent ensuite un achat ou contactent une entreprise.
  • 9. Les mobiles reliés au monde entier  Référencez votre entreprise • Il est important que vos coordonnées apparaissent dans les résultats de recherche sur mobile et de tirer au mieux parti des opportunités des services géo localisés.
  • 10. Nouveaux outils de consommation • Les mobiles ont transformé les habitudes de consommation : ils sont devenus des outils de consommation indispensable.
  • 11. Nouveaux outils de consommation  Adaptez votre site • Pour susciter l'intérêt des consommateurs à travers les différents canaux de distribution, il est nécessaire de créer un site Web optimisé pour les mobiles et de développer une stratégie de vente multicanal.
  • 12. Plate-forme pour les annonceurs • Les annonces pour mobiles sont vues par 88% des utilisateurs. • Ils constituent aussi un élément essentiel de la publicité traditionnelle : 45% des utilisateurs ont effectué une recherche après avoir vu une annonce hors ligne.
  • 13. Plate-forme pour les annonceurs  Contactez les consommateurs • Une stratégie de marketing comportant de la publicité sur mobile peut accroître l'intérêt des consommateurs.
  • 14. ADAPTER SON SITE Amélie PETITJEAN APP-Comm’PLUS Parc Bradfer 6 rue Antoine Durenne 55000 BAR-LE-DUC Tel : 03.29.76.83.00 Fax : 03.29.45.47.42 sylvie.simonnet@meuse.cci.fr www.meuse.cci.fr
  • 16. VENDRE Maxime WEBER Banque Populaire Lorraine Champagne Maxime WEBER - BPL Directeur Monétique & EDI Tél: 03.87.37.96.11 Maxime.WEBER@bplc.banquepopulaire.fr www.banquepopulaire.fr
  • 17. MOBILE, WALLET, SANS CONTACT Les nouvelles tendances du paiement… …EN PROXIMITE Sans-contact, mPOS… …EN VENTE A DISTANCE
  • 19. Proximité : 2/3 • Fonctionnalité intégrée gratuitement : – Aux TPE de la BPLC depuis Avril 2012 – Aux Cartes VISA de la BPLC depuis Mai 2012 (Mastercard à venir) • Pour les paiements inférieurs ou égaux à 20€ : – Sans saisie du Code PIN, simplement en approchant la carte à moins de 4cm du TPE – Avec la même sécurité et la même garantie qu’un paiement avec code – Limité à 20€ par paiement, à 80€ de paiements successifs en Sans Contact et à 20€/jour sur le même TPE – Aucune obligation pour le Porteur de payer en Sans Contact… • = Transaction 2x plus rapide, limitation de l’attente en caisse, image innovante, moins de manipulation d’espèces, etc…
  • 20. Proximité : 3/3 • Paiement Sans Contact par Carte Bancaire – D’ores et déjà opérationnel – Validé par le GIE CB – Jusqu’à 20€ • Paiement Sans Contact par Mobile – Toujours en cours d’expérimentation – Pas de validation officielle du GIE CB – Jusqu’à 20€ ou 300€ en saisissant un code sur le mobile
  • 21. Les gammes de TPE Sans Contact  Fixe ou Portable, avec ou sans PINPad  Connecté à la ligne analogique  Fixe ou portable  Connecté à votre Box Internet  Frais Télécom inclus !    100% mobile Option International Frais Télécom inclus !
  • 22. Proximité : Le mPOS 1/4
  • 23. Proximité : Le mPOS 2/4 • mPOS = Mobile Point of Sale Point de vente mobile • L’expérience la plus médiatisée : Square aux USA – Lecteur Carte à connecter aux Smartphones / Tablettes – 2,75% par paiement – Véritable outil de caisse – Non-conforme dans l’UE !
  • 24. Proximité : Le mPOS 3/4 • La réglementation CB est plus stricte en Europe – Lecture de la puce obligatoire – Saisie du code PIN obligatoire sur le lecteur – Acceptation de TOUTES les CB, même celles avec lecture de la piste… • Après plusieurs expériences européennes, on voit émerger des nouvelles solutions conformes aux standards sécuritaires – SumUp et iZettle proposaient un lecteur de carte à puce à connecter au Smartphone mais avec saisie du code PIN sur le mobile = NON-CONFORME – iZettle (initiative d’Europe du Nord) vient de se rendre conforme en proposant un lecteur Bluetooth avec clavier de saisie du PIN et lecture piste.
  • 25. Proximité : Le mPOS 4/4 NON-CONFORME ! CONFORME !
  • 26. VAD : Les WALLETS Les « Pure Players » Les Opérateurs mobiles Les Banques Les Réseaux d’Acceptation
  • 27. VAD : Les WALLETS - Exemple V.me 1/3
  • 28. VAD : Les WALLETS - Exemple V.me 2/3
  • 29. VAD : Les WALLETS - Exemple V.me 3/3
  • 30. VAD : Les WALLETS Le Portefeuille Virtuel Multicanal http://www.youtube.com/watch?v=Ad5Fc5 wa7BI
  • 31. M-Commerce : quelques chiffres…
  • 32. Les nouvelles tendances du paiement • Une stratégie mobile • M-commerce ? Plutôt pour développer vos un consommateur ventes mobile ! – 8 personnes sur 10 recherchent un professionnel sur Internet – 25 Millions de MOBINAUTES actifs – Près de 70% ont déjà effectué un achat sur leur mobile ! – Importance d’avoir un site web et une boutique en ligne adaptés au mobile – Les habitudes changent, le consommateur recherche de l’instantané et des interactions entre le magasin physique, la boutique en ligne et son mobile – Importance d’une stratégie « multicanal », y compris sur les paiements – Importance également de la présence sur les réseaux sociaux…
  • 33. VENDRE Maxime WEBER Banque Populaire Lorraine Champagne Maxime WEBER - BPL Directeur Monétique & EDI Tél: 03.87.37.96.11 Maxime.WEBER@bplc.banquepopulaire.fr www.banquepopulaire.fr
  • 34. FIDELISER Fayçal BOULKOUT Mobyt France Fayçal Boulkout - MOBYT France Responsable commercial et partenariats Mobile : 06 37 15 34 07 fb@mobyt.fr www.mobyt.fr
  • 35. Comment fidéliser et générer du trafic en point de vente grâce à l’envoi de SMS ? 1. La puissance du SMS en chiffres 2. Les usages 3. Le SMS est il rentable ? Quel ROI ? 4. En pratique
  • 36. La puissance du SMS en chiffres Un sous segment du marketing direct millions € Communication média Communication hors média Marketing direct Promotion Relations publiques Salons et foires Annuaires Parrainages Mécénat Source : Irep - France Pub 2009 Dépenses 10 632 % 19 167 9 027 4 683 100,0% 47,1% 24,4% 1 659 1 439 1 259 768 332 8,7% 7,5% 6,6% 4,0% 1,7%
  • 37. Nombre de SMS en France
  • 38. Vers de plus en plus de Smartphones 100 % Compatible
  • 39. Email : Taux d’ouverture de 20% SMS : Taux d’ouverture de 98% Lecture dans les 2 jours Lecture dans les 5 secondes
  • 40.
  • 41. « Le plus direct et le plus efficace des canaux du marketing digital » + « Des campagnes bien perçues et personnalisables »
  • 42. Les usages  Bénéficier d’un SMS relationnel service utile : information, confirmation de rdv, rappel de rdv, suivi de commande, confirmation d’inscription ou livraison, authentification - sécurité, rappel d’identifiants, alertes-M2M
  • 44. Les usages  SMS promotionnel Se sentir privilégié : promotions, invitations à des ventes ou des évènements privées, cadeaux, ventes flash, offre d’essai gratuit, remerciements, vœux – anniversaires, soldes.
  • 46. Le SMS est il rentable ? Quel ROI ? Environ 69€ pour un pack de 1 000 SMS Gros volume = 0, 035 € / SMS
  • 47. 3 à 10 % transformation www.monsieursms.com
  • 48. Exemple de campagne 2000 clients d’une boutique de vêtement • • • • • • • Service d’envoi : plateforme gratuite + 138 € Nombre de SMS reçus : 1 600 clients Taux de transformation moyen 3% Nombre de visites : 48 Panier moyen : 75 € CA total estimé : 3 600 € ROI : 3 600 – 138/138 = 2 508 %
  • 50. 3 typologies de messages votre marque en expéditeur Avec garantie de remise numéro court à 5 chiffres Avec garantie de remise numéro long aléatoire Sans garantie de remise
  • 51. Les règles à respecter • • • • • • • • 160 caractères maximum - Testez Expéditeur : 11 caractères alphanumériques ou N° court ? Mention STOP – 33700 SPAM (Loi LCENL EN) Entre 9 H et 18 H en semaine Attention à la pression commerciale Qualifiée sa base de donnée De la valeur ajoutée !! Mesurer
  • 53. FIDELISER Fayçal BOULKOUT Mobyt France Fayçal Boulkout - MOBYT France Responsable commercial et partenariats Mobile : 06 37 15 34 07 fb@mobyt.fr www.mobyt.fr
  • 54. RESPECTER LA REGLEMENTATION Nadine LAUPERRIN CCI des Vosges 10 rue Claude Gelée 88026 Épinal Cedex Tél : 03.29.33.88.88 Fax : 03.29.64.01.88 nlauperrin@vosges.cci.fr www.vosges.cci.fr
  • 55. Principes et définitions • La loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, (modifiée par la loi n° 2004-801 du 6 août 2004) dispose en son article 1er : « L’informatique doit être au service de chaque citoyen. Son développement doit s’opérer dans le cadre de la coopération internationale. Elle ne doit porter atteinte ni à l’identité humaine, ni aux droits de l’homme, ni à la vie privée, ni aux libertés individuelles ou publiques »
  • 56. Champ d’application • La loi s'applique : – aux traitements automatisés de données à caractère personnel, – aux traitements non automatisés de données à caractère personnel contenues ou appelées à figurer dans des fichiers. Exemples : Toutes informations collectées grâce à un formulaire sur votre site, lors d’un jeu/concours …
  • 57. La donnée à caractère personnel • Constitue une donnée à caractère personnel, toute information relative à une personne physique identifiée ou qui peut être identifiée, directement ou indirectement, par référence à un numéro d'identification ou à un ou plusieurs éléments qui lui sont propres. Exemples : Identité du client … Commercialisation... Facturation… Paiement…
  • 58. Le traitement de ces données • Il concerne toutes opérations portant sur des données à caractère personnel : – collecte, enregistrement, – organisation, conservation, – adaptation ou modification, – extraction, consultation, utilisation, – communication, diffusion, – rapprochement ou interconnexion, – verrouillage, effacement ou destruction.
  • 59. Le fichier de données • Un fichier de données à caractère personnel représente tout ensemble structuré et stable de données à caractère personnel accessibles selon des critères déterminés. • La personne concernée par un traitement de données à caractère personnel est celle à laquelle se rapportent les données qui font l'objet du traitement.
  • 60. Légalité des traitements 1/2 • Les données doivent être – collectées et traitées de manière loyale et licite – exactes, complètes et mises à jour – adéquates, pertinentes et non excessives au regard des finalités – conservées pour une durée qui n’excède pas la durée nécessaire aux finalités pour lesquelles elles ont été collectées et traitées
  • 61. Légalité des traitements 2/2 • Les finalités du traitement doivent déterminées, légitimes et explicites être • Le consentement de la personne concernée est nécessaire, sauf cas particuliers. Exemples : Formulaire sur votre site web, blog… Case à cocher sur votre boutique en ligne…
  • 62. CNIL • La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL), autorité administrative indépendante, est chargée de veiller à la protection de la vie privée et des données personnelles • A cet effet, elle dispose d’un pouvoir de contrôle et de sanction. Elle joue également un rôle d’alerte et de conseil.
  • 63. Missions de la CNIL • Informer les personnes et les responsables de traitements sur leurs droits et leurs obligations, et les aides dans l’exercice de leurs droits : – – – – – Droit d’information Droit d’accès Droit de rectification et de radiation Droit d’opposition Droit d’accès indirect • Recenser les fichiers et autoriser les traitements
  • 64. Missions de la CNIL • Contrôler les fichiers et le respect de la loi par les responsables de traitements. • Sanctionner le non respect de leurs obligations par les responsables de traitements. Le non respect des obligations peut entraîner des sanctions pénales pouvant aller jusqu’à 5 ans d’emprisonnement et 300 000 € d’amende. • Réglementer et anticiper les développements technologiques
  • 65. Qui doit déclarer • L’organisme ou la personne qui détermine ses finalités et ses moyens. • C’est généralement la personne habilitée à engager la responsabilité juridique de l'organisme concerné : – Président, – directeur général, – gérant d’une SARL…
  • 66. Les obligations du déclarant • Notifier la mise en œuvre du fichier et de ses caractéristiques à la CNIL, sauf dispense • Permettre aux personnes concernées d’exercer leurs droits en les informant • Assurer la sécurité et la confidentialité des informations afin qu’elles ne soient pas déformées ou communiquées à des tiers • Se soumettre aux contrôles et vérifications sur place de la CNIL et répondre à toute demande de renseignements qu’elle formule dans le cadre de ses missions
  • 67. Les formalités préalables • Principe : tout fichier ou traitement de données personnelles doit faire l’objet d’une déclaration auprès de la CNIL. • Toutefois, outre les différentes procédures existantes, certains fichiers font l’objet de dispenses de formalités. Les dispenses concernent des fichiers qui ne portent pas atteinte à la vie privée et aux libertés. La CNIL identifie les fichiers exonérés selon le secteur d’activité du déclarant : collectivité territoriale – Etablissement financier – organisme d’assurances – entreprise privée - ….
  • 68. Dispenses pour les entreprises privées Gestion du personnel, RH • • • • • Activité des comités • d'entreprise et d'établissement - (10) Plans de continuité d’activité (pandémie • grippale) - (14) Traitements des sous-traitants français pour le compte de clients établis hors U.E - (15) Paie des personnels du secteur privé - (2) Fichiers de communication non commerciale - (7 ) Listes d'initiés - (9) Administration et finances Relation client Traitements des soustraitants français pour le compte de clients établis hors U.E - (15) Journalisme, expression littéraire ou artistique • • • • • • Comptabilité générale Traitements des soustraitants français pour le compte de clients établis hors U.E - (15) Paie des personnels du secteur privé - (2) Fournisseurs - (4) Fichiers de communication non commerciale - (7) Listes d'initiés - (9) Conservation d'archives
  • 69. Types de déclarations • Les fichiers ne bénéficiant pas de dispense, doivent faire l’objet d’une déclaration. • La déclaration de traitement s’effectue directement sur le site de la CNIL en sélectionnant le formulaire adapté à la nature du traitement.
  • 70. Déclarations simplifiées • La déclaration simplifiée est possible dès lors que le traitement correspond à une des 33 normes définies par la CNIL. http://www.cnil.fr/en-savoir-plus/deliberations/normes-simplifiees/ • Cas particulier d’un site Internet : Depuis 2006 la déclaration de site a été supprimée. Toutefois, les traitements de données utilisant un site internet doivent faire l’objet d’une déclaration. • Les sites marchands, ou de e-commerce, relèvent dans la majorité des cas de la norme simplifiée N°48 applicable à la gestion des fichiers de clients et de prospects. Ils font l’objet d’une déclaration simplifiée
  • 71. Autres procédures • Déclarations normales : Cette procédure s’applique à la majorité des traitements qui ne présentent pas de difficultés en matière de protection des libertés. • Autorisation préalable (données sensibles, finalités spécifiques, transferts de données hors de l’Union Européenne) • Demande d’avis (ne concerne que les organismes gérant un service public et dont les finalités sont clairement définies) • Etablissement hors de France (demande d’autorisation recherche médicale – évaluation des pratiques de soins)
  • 72. Le formulaire en ligne 1/2 • Une fois identifiée la procédure adaptée à la nature du traitement, le responsable doit sélectionner le formulaire correspondant et le compléter directement en ligne sur www.cnil.fr. • Un accusé de réception par est adressé par courriel dans la journée avec le formulaire.
  • 73. Le formulaire en ligne 2/2 • Selon le type de procédure effectuée, la CNIL adresse un courrier au déclarant donnant son accord dans un délai variable : 1 semaine maximum pour une déclaration normale, 2 mois pour une demande d'autorisation ou demande d'avis. Le traitement peut alors être mis en œuvre. • Si le dossier est incomplet, la CNIL adresse une demande de complément.
  • 74. Le CIL • La loi permet aux organismes privés et publics de désigner un Correspondant Informatique et Libertés, ou «CIL». • Dans ce cas, les obligations de déclaration du responsable de traitement auprès de la CNIL sont allégées. • La désignation du CIL est facultative.
  • 75. Rôle et avantage du CIL • Le responsable désigne une personne chargée : • En contrepartie, l’organisme n'a plus à effectuer les formalités pour les traitements – de tenir un registre qui relèvent du régime des traitements mis en œuvre au sein de de la déclaration. l’organisme Seules les demandes – de veiller au respect d’autorisation ou des dispositions de demandes d’avis la loi « informatique devront être effectuées et libertés ». auprès de la CNIL.
  • 76. RESPECTER LA REGLEMENTATION Nadine LAUPERRIN CCI des Vosges 10 rue Claude Gelée 88026 Épinal Cedex Tél : 03.29.33.88.88 Fax : 03.29.64.01.88 nlauperrin@vosges.cci.fr www.vosges.cci.fr
  • 77. Conclusion Aurélie MARGOLT ORANGE Tél : 03 90 31 20 42 aurelie.margolt@orange.com www.orange-business.com
  • 79. La mobilité, dans quel contexte
  • 80. Le travail en mobilité • 48% des entreprises françaises estiment que le fait de pouvoir accéder à leurs données partout et tout le temps fait une vraie différence dans leur métier (1) • 60 % des responsables informatique en France augmentent leurs budgets pour soutenir l’activité de leurs salariés (3) • 79 % des salariés affirment rester en contact, occasionnellement ou en permanence, avec leur travail en dehors des heures ouvrées (4) Sources : (1) Baromètre des usages numériques 2012 - (2) étude INSEE 2012 - (3) cabinet d’études Forrester 2012 - (4) Livre blanc (Orange Business Services, BearingPoint, TNS Sofres 2011) - (5) Gartner 2012
  • 81. La gestion du PRO / PERSO • 74% des salariés utilisent • deux terminaux au minimum au travail (2) • 23% des salariés équipés d’une ligne • professionnelle utilisent leur propre téléphone (1) • 50% des équipés pro utilisent un Smartphone (1) • Et 60% l’utilisent pour des usages personnels (1) 56% des entreprises françaises ont mis en place une politique de gestion du BYOD (3) 56% des jeunes refusent de rejoindre un employeur qui interdit l’utilisation des médias sociaux (2) 27% des salariés accèdent à des réseaux sociaux au moins une fois par jour sur leurs équipements pro (2) Sources : (1) étude Gartner / LH2 2011 - (2) Livre blanc (Orange Business Services, BearingPoint, TNS Sofres 2011) - (3) NetIQ octobre 2012
  • 82. Et la sécurité ? • 33% des entreprises • accordent à leurs collaborateurs un accès sans restriction à leurs ressources informatiques à partir de Smartphones(1) • • 48% des professionnels nomades admettent contourner les restrictions informatiques pour accéder à des données • d'entreprise (2) 70% des entreprises françaises ont déjà subi plusieurs pertes de données hébergées sur des terminaux mobiles (3) 54% des DSI français indiquent ne pas avoir déployé de stratégie de sécurité sur leur flotte de terminaux mobiles (5) 1300 logiciels malveillants sur les Smartphones en 2011 (900 en 2010) (4) Sources : (1) enquête B2B international 2012 - (2) Rapport Ipass 2012 - (3) Enquête Evault 2012 - (4) Les Échos, novembre 2011 - (5) Sondage LANDesk Software 2012
  • 83. L’environnement du marché mobile entreprises : des équipements, des personnes, des usages
  • 84. Les équipements mobiles, vecteurs de la transformation des usages professionnels
  • 85. partage de documents mobilité Les réseaux 3G 4G • Une technologie de pointe • L’usage de base : le mail et l’agenda
  • 86. La 4G, plus de débit, plus d’usages, plus de confort 4G 3G+
  • 87. Le service le plus attendu : l’email
  • 88. partage de documents Image mobilité • Exemple : la vidéo protection la caméra gestion et stockage vidéo accessible par internet
  • 89. applications métier mobilité Partage de documents • Exemple dans le Cloud : les espaces de stockage • 60% des entreprises (<50 salariés) utilisent des applications à des fins professionnelles • 75% des salariés téléchargent ces applications par euxmêmes • Top des applications utilisées : • • • • Pratique : météo, trafic, itinéraires, … Actualités : liées au secteur d’activité ou plus générales Productivité : pack office, partage de documents, … Réseaux sociaux : LinkedIn, Viadeo, Twitter, Facebook…
  • 90. partage de documents mobilité Applications métier • Interfacé avec votre SI : un suivi de planning de techniciens
  • 91. Synthèse du planning technicien avec la tablette : un outil optimisé
  • 92. Des questions à se poser • Vos équipements mobiles • contiennent-ils des données confidentielles ? • Votre politique de sécurité • mobile est elle compatible avec votre politique de sécurité globale ? • Connaissez vous les risques • de sécurité sur les équipements mobiles ? • Avez-vous défini une politique interne des usages pro perso • dans l’entreprise ? Souhaitez vous contrôler les applications installées sur les terminaux mobiles ? Pensez vous tirer partie au maximum des Smartphones et tablettes dans votre organisation ? Pensez vous que la valorisation de vos collaborateurs soit un facteur de productivité ? Qu’est ce que la vidéo peut apporter de plus à vos collaborateurs nomades ?
  • 93. Conclusion Aurélie MARGOLT ORANGE Tél : 03 90 31 20 42 aurelie.margolt@orange.com www.orange-business.com