Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

La Ligue 1 sur Facebook - Analyse des commentaires

1 407 vues

Publié le

The Metrics Factory publie une étude inédite sur la présence Facebook des clubs de Ligue 1. Via l'analyse d'1.5 Millions de commentaires, cette étude dresse le portrait des différents supporters.

Publié dans : Médias sociaux

La Ligue 1 sur Facebook - Analyse des commentaires

  1. 1. La Ligue 1 sur Facebook : Analyse des supporters de Football via le prisme des commentaires Erwan Le Nagard – Décembre 2017
  2. 2. 14.879 posts effectués par 23 clubs et la LFP sur 6 mois 1.510.491 commentaires impliquant 757.701 usagers Notre dataset Un jeu de données pour une connaissance inédite des supporters de football Document strictement confidentiel 2
  3. 3. Les objectifs de l’étude Construire une typologie des supporters Document strictement confidentiel 3 Son activité Est-il actif ou non ? Quelle est l’intensité de son activité ? Son « économie » Comment répartit-il ses commentaires ? sur plusieurs pages, posts, … La manière dont il commente Ses commentaires sont-ils longs ? Contiennent-ils des mentions ou des emojis ? La manière dont il est affecté par les autres Est-ce que d’autres usagers lui répondent ?
  4. 4. L’engagement des commentateurs est protéiforme Derrière un volume de commentaires, se cache une « économie » et des profils d’audience variés Document strictement confidentiel 4 La forme des fils de commentaires : - La richesse lexicale - Le capital émotionnel - Le capital conversationnel - L’empowerment Des critères d’activité : - Le volume de commentaires effectué - Le volume d’objets commentés (nombre de posts) - Le volume d’entités commentées (nombre de clubs)
  5. 5. L’enjeu : démêler plusieurs millions de relations Modéliser les relations entre ces individus, leurs commentaires, les posts, les clubs… Document strictement confidentiel 5 La finalité : Concevoir de nouveaux indicateurs qui caractérisent les liens entre clubs et supporters Notre problématique : Comment interpréter un immense network graph ? La solution : Construire un modèle de relations exploitable pour interroger le graphe
  6. 6. Les technologies mises en œuvre Neo4j intégré dans un écosystème de solutions Document strictement confidentiel 6 Collecte Pre-processing Connexion à la BDD Chargement des données Ajout / modification de données Traitements statistiques Requêtage Visualisation des données Exploration des résultats Visualisation de sous-graphes de tailles restreintes Traitement statistiques Export csv ACP, HCPC, classification
  7. 7. Comment s’agrègent les communautés de supporters ? L’audience des clubs Document strictement confidentiel 7 +
  8. 8. Une audience concentrée autour des « grands clubs » Trois clubs (OM, PSG et OL) cumulent plus de la moitié des commentateurs Document strictement confidentiel 8 L’audience est majoritairement masculineLes 45% restants se répartissent sur les 21 autres pages
  9. 9. Mon club, mon commentaire, ma bataille… 97,8% des usagers n’ont commenté qu’un seul club. Document strictement confidentiel 9 La plupart des usagers concentrent leurs commentaires sur les publications d’un seul club. Néanmoins, la proportion d’audience partagée avec d’autres clubs est variable. Par exemple, ¼ des commentateurs du MHSC ont aussi commenté sur la page d’au moins un autre club. 6.511 commentateurs de l’OM (5% de l’audience totale) ont commenté sur la page d’au moins un autre club. L’OL et le PSG partagent moins de 1% de leur audience avec d’autres clubs.
  10. 10. La carte de l’audience commune des clubs Une audience commune entre clubs qui témoigne moins de rivalités historiques, que de l’actualité. Document strictement confidentiel 10 Les rivalités historiques entre clubs ne s’expriment pas au travers des audiences communes. Néanmoins, on peut les trouver dans la sémantique des commentaires. Par exemple, seulement 14 usagers ont commenté à la fois la page du PSG et de l’OM. De même, il n’existe aucun commentateur commun entre Rennes et Guingamp. En revanche, ces flux semblent liés à une dimension locale (notamment dans les régions où les clubs sont proches – ex : Montpellier – Marseille – Monaco), et évoluent en fonction du calendrier du championnat. Réseau non-dirigé des audiences commune. La taille des liens correspond au nombre de commentateurs communs
  11. 11. La carte de l’audience partagée des clubs La LFP est un acteur central pour le dynamisme digital des clubs Document strictement confidentiel 11 La LFP partage environ 15% de son audience avec les clubs. Pour ¼ des clubs, elle figure parmi les 3 principaux apporteurs d’audience (>1% de ses commentateurs). Certains clubs ont tendance à faire circuler l’audience (rapport liens entrants / liens sortants – basé ici uniquement sur les flux >1%) : l’ESTAC Troyes distribue plus de 1% de son audience à 6 autres clubs, mais ne capture plus de 1% d’audience qu’à un seul club. A l’inverse : L’AS Monaco et l’OM capturent l’audience de 5 autres clubs, mais ne distribue leur audience qu’à 2 autres. L’OL est isolé : il ne distribue jamais plus de 1% de son audience et ne capture pas de flux d’audience >1%. Réseau dirigé représentant le pourcentage d’audience partagée entre clubs. Les flux d’audience <1% des commentateurs ne sont pas tracés.
  12. 12. Comment circule l’audience ? Des communautés de supporters, au cœur de l’économie des commentaires Document strictement confidentiel 12 La dynamique de l’audience, s’organise autour de 4 groupes de clubs : 1/ Un flux Ouest <> Est (en mauve) : Une audience connectée à la page de la LFP et aux clubs de l’Ouest (en mauve). Le FC Metz et l’ESTAC sont très connectés à la LFP, elle-même très connectée à la plupart des clubs de l’Ouest. 2/ Un flux Sud <> Nord (en jaune) : Une audience connectée à l’OM, l’AS Monaco et le LOSC, avec des clubs périphériques (MHSC, Amiens, Angers) 3/ Un flux Centre <> Est (en vert) : Une audience connectée à l’AS St Etienne (en vert), qui comprend l’OL, DFCO, ASNL et l’OGC Nice. 4/ Un flux périphérique (en bleu) : les clubs qui partagent finalement peu d’audience compose le dernier groupe (PSG, RC Strasbourg, SC Bastia, TFC, SMC et le Stade Rennais).
  13. 13. Quel est le degré d’activité des supporters par club ? Profils d’activité des supporters Document strictement confidentiel 13 +
  14. 14. Une typologie par critères d’activité Combien de posts effectués par le club, l’usager a-t-il commenté ? Document strictement confidentiel 14 L’Ultra 12 posts ou plus Le Ponctuel 1 seul post Le Spectateur Aucun post commenté L’Occasionnel 2 à 11 posts
  15. 15. L’engagement des audiences Les 1% de commentateurs les plus actifs publient en moyenne 33 messages Document strictement confidentiel 15 61,3% des usagers, les moins actifs 20,7% des usagers 1% des usagers, les plus actifs a publié 17,5% des commentaires 43,8% des commentaires A publié 38,7% des commentaires 16,9% des usagers sont spectateurs 33,3 commentaires en moyenne 4,1 commentaires en moyenne 1,3 commentaire en moyenne « Ultras » « Occasionnels » « Spectateurs » « Ponctuels » 7953 users 157.124 users 464.306 users 128.318 users 264.955 commentaires 661.276 commentaires 584.260 commentaires 757.701 usagers 1.510.491 commentaires
  16. 16. L’engagement des audiences, par club Le PSG rencontre un soucis d’activation : le club possède plus de spectateurs que de commentateurs fréquents, les commentateurs ponctuels contribuent à 72% du total de commentaires Document strictement confidentiel 16
  17. 17. Activation des commentateurs Plus d’1 mention sur 2 n’obtient pas de réponse, ce qui représente un large manque à gagner pour certains clubs Document strictement confidentiel 17 Le pourcentage de commentateurs (on retranche les spectateurs) Le pourcentage de sollicitations (mentions) ayant obtenu une réponse Le volume de sollicitations n’ayant pas obtenu de réponse Le volume d’usagers mentionnés, qui n’ont pas répondu
  18. 18. 20% des usagers exposés par le PSG sont des spectateurs ; le club pourrait potentiellement prendre la 1ère position en volume de commentateurs actifs. L’AS St Etienne a mieux activé ses commentateurs et cumule le 5e volume de commentaires le plus important, devançant ainsi les Girondins de Bordeaux (5e position potentielle, 6e effective) De la même manière, le SC Bastia bénéficie d’un taux remarquable d’activation et se positionne en 19e position en volume de commentaires (vs 22e potentiellement), dépassant le SMC (20e), EA Guingamp (21e) et le Toulouse FC (22e) Quel est le potentiel d’activation des clubs ? L’AS St Etienne performe bien, à l’inverse du PSG Document strictement confidentiel 18 Potentiel d’activation
  19. 19. Quels contenus privilégient chaque type d’usagers ? Document strictement confidentiel 19 Sur la base des posts ayant obtenu plus de 30 commentaires, nous calculons la proportion de chaque type de commentateur. Nous réalisons une ACP afin de positionner les posts selon deux dimensions : un premier axe oppose les posts avec une forte proportion de ponctuels, à ceux commenté par des usagers plus réguliers ; un second axe oppose les posts commentés par une forte proportion d’ultras vs des occasionnels Une classification hiérarchiques (HCPC) permet de distinguer 3 groupes de posts. Posts avec une forte proportion de Ponctuels Posts avec une forte proportion d’Occasionnels Posts avec une forte proportion d’Ultras
  20. 20. Les posts qui génèrent le plus de commentateurs ponctuels Les contenus les plus viraux, les faits marquants, les moments exceptionnels Document strictement confidentiel 20 97,5% des commentateurs de ce post n’ont jamais re- commenté d’autres posts de clubs 65% des commentateurs de ce post n’ont jamais re- commenté d’autres posts de clubs 85,5% des commentateurs de ce post n’ont jamais re- commenté d’autres posts de clubs.
  21. 21. Les posts privilégiés par les « occasionnels » Les concours, les pronostics Document strictement confidentiel 21 ¾ des commentateurs de ces publications sont des « occasionnels »
  22. 22. Les posts privilégiés par les « Ultras » Les résultats de match, les alignements de départ, les albums de match Document strictement confidentiel 22 Plus d’1 commentateur sur 2 de ces publications sont des « ultras ». Les ultras représentent une population intimement liée au calendrier du club : ils commentent régulièrement la page du club, parce qu’ils ont vu ou assisté aux matchs.
  23. 23. - Les commentateurs ponctuels réagissent à des contenus émotionnels (le but incroyable, le contenu drôle, l’événement marquant…). En moyenne, les posts privilégiés par les Ponctuels ont obtenu 300 commentaires, tandis que ceux privilégiés par les Ultras n’ont obtenu que 70 commentaires. Ainsi, un club comme le PSG qui réalise des contenus originaux et viraux compte une forte proportion de commentateurs ponctuels. - Le mode d’accès au contenu est probablement différent selon le type d’usagers. En moyenne, 1/4 des commentaires des posts privilégiés par les commentateurs ponctuels contiennent au moins une mention, tandis que cette proportion est seulement de 8% pour les posts privilégiés par les ultras. Autrement dit, les « Ultras » sont probablement en grande partie des abonnés qui consultent régulièrement la page du club (accès direct ou organic reach), tandis que les ponctuels proviennent probablement du média payé ou gagné. - Enfin, ces différentes catégories d’usagers témoignent d’un engagement plus ou moins fort envers le club : on parle du club dans les moments forts ou quand on y est exposé de manière émotionnelle (ponctuels), on participe à la vie du club au rythme de son calendrier (ultras), on profite pour s’engager plus lorsque le club nous en offre l’occasion (occasionnels particulièrement attirés par les concours). L’émotion ou la raison ? La proportion de chaque type d’usagers est étroitement liée à la capacité du club à activer et à fidéliser son audience Document strictement confidentiel 23 Le PSG montre les coulisses du club sous forme de contenus où le commentaire devient viral, ici Cavani joue au basket. 95% des commentateurs n’ont jamais recommenté d’autres posts
  24. 24. De quelle manière les supporters commentent les clubs ? Profils d’engagement Document strictement confidentiel 24 +
  25. 25. Une typologie par forme d’engagement Quel type de commentaire publie-t-il ? Document strictement confidentiel 25 Le social Il mentionne une variété de connaissances L’émotif Il partage ses émotions par une variété d’émojis Le critique Il use d’un vocabulaire prolixe, ses commentaires sont longs Variable retenue : la longueur moyenne des commentaires Variable retenue : le nombre total de connaissances mentionnés Variable retenue : le nombre total d’emojis utilisés Son opposé : Le solitaire Son opposé : Le rationnel Son opposé : Le laconique
  26. 26. Validation des variables Trois caractères dominants pour l’audience Document strictement confidentiel 26 Chaque usager est bien décrit par nos variables retenues : la moyenne de la longueur de ses commentaires, la somme des émojis utilisés et le total de ses connaissances mentionnées. Pour chaque usager, nous allons décrire ses commentaire selon 3 niveaux d’usages : - La longueur des commentaires sera courte, moyenne ou longue - La somme des émojis sera nulle, faible ou élevée - Le nombre de connaissances mentionnées sera nulle, faible ou élevée Toutes les catégories identifiées n’auront pas forcément de sens, et nous les agrégerons de manière à obtenir des catégories qui décrivent au mieux les populations d’usagers.
  27. 27. 27 catégories d’usagers possibles Document strictement confidentiel 27 @solitaires Laconiques Commentaires courts (0 à 50 caractères) @sociaux @faible @solitaires @sociaux @faible @sociaux @faible @solitaires 35,98% des usagers (226.476 individus) 14,17% des usagers (89.190 individus) 3,59% des usagers (22.621 individus) 7,21% des usagers (45.374 individus) 1,37% des usagers (8.653 individus) 3,02% des usagers (18.989 individus) 4,17% des usagers (26.227 individus) 0,59% des usagers (3.718 individus) 2,04% des usagers (12.836 individus) #emotifs #rationnels
  28. 28. 27 catégories d’usagers possibles Document strictement confidentiel 28 @solitaires @sociaux @faible @solitaires @sociaux @faible @sociaux @faible @solitaires 12,59% des usagers (79.241 individus) 1,91% des usagers (12.025 individus) 1,36% des usagers (8.551 individus) 3,04% des usagers (19.128 individus) 0,73% des usagers (4.611 individus) 0,99% des usagers (6.246 individus) 1,4% des usagers (8.841 individus) 0,27% des usagers (1.716 individus) 0,49% des usagers (3.081 individus) Commentateur moyen (50 à 140 caractères) #emotifs #rationnels
  29. 29. 27 catégories d’usagers possibles Document strictement confidentiel 29 @solitaires @sociaux @faible @solitaires @sociaux @faible @sociaux @faible @solitaires 13,06% des usagers (19.262 individus) 0,12% des usagers (760 individus) 0,05% des usagers (339 individus) 0,55% des usagers (3.464 individus) 0,04% des usagers (229 individus) 0,06% des usagers (361 individus) 0,25% des usagers (1.584 individus) 0,01% des usagers (58 individus) 0,03% des usagers (165 individus) Critiques Commentaires longs (> 140 caractères) #emotifs #rationnels
  30. 30. En retenant les caractères dominants de la typologie 3 commentateurs sur 4 sont rationnels et solitaires Document strictement confidentiel 30 76% des commentateurs publient leurs commentaires de manière solitaire et rationnelle. Parmi eux, 6% sont des commentateurs prolixes. En moyenne, leurs messages sont supérieurs à la taille d’un tweet. Pour 15% des commentateurs, s’exprimer est un moyen d’affecter les autres de manière émotionnelle. Ils utilisent un grand nombre d’émojis Pour 9% des supporters, le commentaire assure une fonction d’échange avec son cercle de connaissances. Ces usagers ont mentionné plus d’amis que la moyenne.
  31. 31. > Une audience extrêmement concentrée autour de quelques clubs (OM, PSG, OL), les supporters qui commentent plusieurs clubs sont minoritaires (2,2%) > Les audiences communes de commentateurs témoignent moins des rivalités historiques entre clubs, que de la nature des contenus publiés. On observe des communautés de supporters par grands ensemble géographiques. > Une minorité d’usagers (1%) engendre une part importante du volume des commentaires (17%). Ces proportions varient fortement, les supporters les plus actifs du FC Metz engendrent plus d’1/3 des commentaires du club. > Les profils de ces supporters témoignent de leur attachement au sport. Les supporters les plus actifs consomment des contenus directement liés aux calendriers des clubs, tandis que les moins actifs interagissent avec les contenus les plus viraux. > Plus d’une mention sur deux reste sans réponse. C’est un « manque à gagner » non négligeable pour les clubs, dont 17% des usagers sont inactifs en moyenne. > L’usage des émojis ou des mentions est très concentré. 80% des commentateurs publient de manière rationnelle et solitaire. Principaux apprentissages Une audience extrêmement concentrée autour de quelques clubs, de quelques supporters très actifs et d’usages de Document strictement confidentiel 31
  32. 32. Nous contacter Erwan Le Nagard erwan@themetricsfactory.com Suivez notre actualité sur : www.themetricsfactory.com facebook.com/TheMetricsFactory @metricsfactory +TheMetricsFactory LinkedIn

×