SlideShare une entreprise Scribd logo

Le Regard illustré n°53 février 2013

M
midod

Le Regard illustré n°53 février 2013

1  sur  14
Télécharger pour lire hors ligne
L'Autre Regard
   2 et 8, square de la Rance
   35000 Rennes
   02.99.31.63.43                              Le Regard Illustré
   http://lautre-regard.asso.fr
                                               Adhérents : 1er exemplaire gratuit
   N° 53 – Janvier 2013                        Non Adhérents : 1 €


                E D ITO RIAL                                                              SOMMAIRE
                                                                   P 2-3       Groupes de travail
   Ce numéro du Regard Illustré nous rejoint en ce
   mois de janvier 2013 après toute une période de                 P 4-5       Retour sur 20 ans de cuisine
                                                                               à L'Autre Regard
   vacances et de rentrée déjà loin derrière nous.
   Nous nous retrouvons après les fêtes de fin                     P5          Nous ne sommes pas des fumistes
   d'année, après avoir traversé plusieurs étapes de la
                                                                   P 6-7       Bilan des ateliers dessin peinture
   vie de l'association.                                                               2011-2012
   Le changement : voilà le maître mot de 2012 et il
   va continuer à émailler cette nouvelle année.                   P8          Site de documentation wordpress
   Le changement le plus marquant sera évidemment
                                                                   P9          Suite du parcours de Philippe Lucas
   le départ en retraite de Philippe, notre directeur et
   surtout, co-fondateur de l'association. C'est un
                                                                   P 10        Pique-nique au Parc Hamelin-Oberthür
   tournant délicat à amorcer et nous voulons pouvoir
   tout mettre en oeuvre pour réussir ce passage.                  P 10-11 Erquy, Les Sables d'Or
   La période est aux voeux ! Donc, profitons-en
   pour nous souhaiter d'avoir assez de discernement,              P 12        Exposition collages à "l'Orangerie du Thabor"
                                                                               De l'île aux Pies à La Gacilly
   de clairvoyance, de finesse et de ténacité pour
   préserver avant tout l'esprit de L'Autre Regard, les            P13         FOOTBALL
   valeurs de l'association, la complicité qui nous unit
   et qui fait notre force, la confiance en nous tous.             P 14-15 Cinéma : Steven Spielberg - Gérard Oury
   Alors, restons debout et continuons à avancer.
                                                                   P 16        Poésie par Thierry, Jacques et Michel D.
                                            Dominique B.

"Réunion festive" autour de quelques gâteaux
Le 28 septembre, nous avons fêté l'anniversaire de notre directeur,
M. Philippe Antenen (60 bougies).
Une dizaine de personnes avaient apporté des gâteaux faits de leurs
mains.
Il y avait beaucoup de chaleur autour de la table. Philippe a soufflé 2 fois
60 bougies. Camille lui a chanté tendrement "J'en appelle à la tendresse";
elle l'a pris en photo seul puis avec la co-fondratrice de l'association
Denise P. (voir photo).
Ce fut un bon après-midi avant de fêter le départ en retraite de Philippe
dans quelques mois.
                                                                  Camille
                                                                                                                     1
la Maison Bleue.

Retour sur près de 20 années                              Resto-Regard a duré au moins deux ans. Y
                                                          venaient des personnes qui ne se faisaient pas à
      d'activité cuisine                                  manger chez elles. Je me souviens d'Annie
    à L'Autre Regard.                                     Létendard qui ne s'achetait que des conserves. Ce
                                                          qui m'a beaucoup apporté, c'était ce que disaient
                                                          les gens. On était là pour écouter, essayer de les
                                                          rendre les plus autonomes possible. C'était un
                                                          effort de venir, mais ce que j'ai réussi à faire, c'est
                                                          discuter avec les gens. Le repas, c'était rébarbatif.
                                                          La bouffe … la bouffe … Mes enfants ne m'ont
                                                          pas vue beaucoup manger avec eux. J'étais
                                                          anorexique ; stabilisée, mais pas guérie
                                                          complètement. On n'en guérit jamais tout à fait.
                                                          S'il n'y avait pas Michel qui aime manger... Je
                                                          n'arrive pas à faire les courses, par exemple, c'est
Resto-Regard                                              Michel qui les fait. Les courses, ça me rappelle des
C'est en 1992-93 que je suis arrivée à l'association,
                                                          choses compliquées de l'enfance. On vivait loin de
et que Resto-Regard a commencé, à l'initiative de
                                                          tout, à la campagne, à 4 km du bourg. Je les faisais
Philippe qui m'a proposé d'y participer.
                                                          le samedi, avec mon père, on ramenait tout dans
Il m'envoyait au ''casse-pipe'' ! Il y avait déjà
                                                          les sacoches des vélos.
l'atelier cuisine de Denise Petitdemange.
                                                          C'est toi qui étais de corvée ?
Resto-Regard, c'était pas un atelier cuisine normal,
                                                          Oui, avec mon père. Aujourd'hui, je peux aller
classique. C'était comme un restaurant. Il avait lieu
                                                          dans des petits commerces, les halles. Mais
à La Maison Bleue, le mardi.
                                                          sûrement pas dans les grandes surfaces. La foule
Pour le mettre en place : Fanny, Jean-Christophe et
                                                          m'angoisse.
moi. C'était au début du salariat de Fanny à L'Autre
Regard. Il y a eu aussi Aude, animatrice-stagiaire
restée 2 mois, puis Jean-Christophe.
On était dans les préparatifs de Resto-Regard, dans
                                                          L'atelier Cordon bleu
                                                          Puis il y a eu Cordon Bleu, avec toi Maryline,
les achats. Au début, je partais pour faire un peu
                                                          pendant 4 ans, 5 ans. On a eu bien des moments de
''décoration''. Ce que j'avais à faire, c'était de
                                                          rigolade, des moments gais.
prévoir les achats, tout ce qu'il fallait, tout ce dont
                                                          Tu te souviens de Marie-Paule ?
on aurait besoin pour démarrer cette activité. Ça n'a
                                                          Marie-Paule, qui fumait dans le patio !
pas été tout de suite le repas à préparer. J'ai trouvé
                                                          Et j'ai commencé à reprendre confiance en moi.
des assiettes de toutes les couleurs … On n'a
                                                          J'ai fait des pauses, en 1999 et 2000, dues à des
commencé que vers la fin de l'année. Je me suis
                                                          opérations. Rémi me remplaçait. J'ai ensuite co-
lancée, dans le grand bain de Resto-Regard  ! Ce
                                                          animé avec Marie-Agnès pendant 6 ou 7 mois, à la
qui me plaisait dans cet atelier, c'était l'échange
                                                          rentrée de septembre 2002 jusqu'au printemps
avec les adhérents ; la cuisine, c'était secondaire.
                                                          2003. C'était déjà de la ''belle cuisine''. Elle avait
Une fois que le repas était fait, j'avais le temps, à
                                                          bien compris la fonction de l'association. Très
table, de discuter avec eux.
                                                          drôle, très gaie, elle était près des gens tout en
On faisait des suggestions pour le menu de la
                                                          exigeant des choses, avec une certaine autorité. Et
semaine suivante, et on en reparlait le vendredi
                                                          puis j'ai fait 8 ans avec Béatrice. Avec elle, j'ai
avec ceux qui voulaient venir manger. Les gens
                                                          vraiment appris la ''belle cuisine''. Un travail sur la
s'inscrivaient jusqu'à la permanence du vendredi.
                                                          manière de faire, la présentation, tout.
Le prix du repas était de 12 à 15 francs (de 1,90Є
                                                          Tu reposais sur quelqu'un de solide pour la
à 2,30Є). En fonction du nombre d'inscriptions, on
                                                          cuisine!
faisait les courses le lundi. Fanny les stockait chez
                                                          Oui, elle fait très bien la cuisine. Et je n'oublie pas
elle. On ''invitait'' Philippe et les deux personnes de
    4
qu'elle est venue me voir les vendredis, après            Toutes ces années de cuisine m'ont apporté
l'atelier, quand j'ai été opérée et que je ne pouvais     beaucoup de choses : apprendre à cuisiner, à moins
plus sortir de chez moi. C'est bien ce qu'elle a fait.    appréhender un repas, avec le fait de manger
Avec Fanny … Fanny, c'était une bosseuse, mais            ensemble  ; un apprentissage de la vie  ; et la
elle me fatiguait ! C'était du gros boulot. Elle avait    confiance que me font les gens de l'association, les
une force de santé, même avec sa fragilité. Elle          participants de l'atelier  : j'ai appris tellement de
était ronde, bien vivante, elle aimait la bonne           choses avec eux, ils font tellement confiance, et il
chère. Elle faisait penser à Denise Petitdemange          ne faut pas les décevoir. Ç’a été très positif. La
dans sa manière d'être et d'animer. Les gens qui          cuisine m'a fait reprendre confiance en moi, vis-à-
n'ont pas ce problème de nourriture, ils trouvent         vis de ce que je ne savais pas faire. Il y a une
des solutions... Moi, ça me pose toujours des             grande gentillesse entre les personnes, c'est très
problèmes, les quantités, les proportions... Ça me        important.
fait peur.                                                Je vais plutôt mieux maintenant. C'est grâce à cette
J'ai appris avec chacune quelque chose de                 confiance qui est venue aussi bien du côté des
différent.                                                adhérents que du côté des animateurs. Ç’a m'a
J'ai décidé d'arrêter à la rentrée 2012 parce que je      beaucoup enrichie.
suis fatiguée. Je garde l'atelier "De fil en aiguille".             Interview de Geneviève par Maryline
Je vais être remplacée par Marie-Madeleine, deux
fois par mois.
L'année dernière, on a eu, à "Cordon bleu", une
année assez calme. J'ai annoncé mon départ de
l'atelier à la fin d'un repas, 3 mois avant le dernier
de juin. J'ai mis tout le week-end à m'en remettre !
J'ai dit que je ne pouvais plus, que je souhaitais
arrêter : ''Je prends ma retraite de Cordon bleu !''
4 heures, c'est long, ce n'est pas un atelier reposant,
et je suis fatiguée. Mais c'est un atelier très
enrichissant, qu'il faut vraiment animer à 2.


                              Nous ne sommes pas
                           des fumistes, des fainéants.
J'ai entendu autour de moi, que j'étais un "fumiste". C'est faux, archifaux. Le fumiste, c'est celui qui ne
veut rien faire, mais qui pourrait. Or, nous, nous sommes doublement pris ; par la maladie et par le
traitement ; la maladie d'abord : elle nous envahit. Notre faculté de jugement est amoindrie. Nos prises de
décision sont faibles. Par exemple, lorsque vous souffrez d'une schizophrènie, vous êtes comme coupé en
deux, ne sachant ni d'un bord, ni de l'autre. Du coup, vous êtes improductifs. Sans compter les paralysies
mentales qui vous empêchent d'agir : peurs extrêmes, angoisses, obsessions, idées morbides,
hallucinations visuelles ou auditives.
Secondo, le traitement. Il a des effets bénéfiques sur le cerveau. Mais on peut déplorer qu'il ait aussi pas
mal d'effets négatifs : grande fatigue, impuissance. Le cerveau est en partie anesthésié, ce qui rend l'action
très difficile, voire impossible. Alors à tous ceux qui vous disent : "faut qu'on" ; "y'a qu'à", je leur
répondrai : taisez-vous, vous ne savez pas de quoi vous parlez et vous ne portez pas le 1/100 du fardeau
que nous portons ! (avec courage et persévérance)

                                                                                                   Etienne


                                                                                                       5
BILAN DES ATELIERS DESSIN – PEINTURE
                                    2011 - 2012
                          REALISES AVEC LES ADHERENTS
                              LE MARDI 27 JUIN 2012

Une feuille avec différents points sur les ateliers avait été remise à chaque adhérent 15 jours avant le
bilan, j'ai rappelé lors des ateliers pourquoi le bilan était important avec eux, puis pour l'équipe et
pour les perspectives de rentrée

REMARQUES DES ADHERENTS :

Véronique :
j'ai vu que j'avais beaucoup progressé cette année en aquarelle grâce à Anik et
cela m'a donné envie de continuer à peindre chez moi, cela me fait beaucoup de bien
c'est bien d'être à deux pour animer l'atelier car il y a une complémentarité
dans les techniques et une complémentarité des compétences
l'accueil dans l'atelier est chaleureux
                                                                          Véronique

Jacky :
à l'atelier, je réalise des « choses » que je ne fais pas chez moi
j'ai une autre perception sur les peintures – pastels – dessins que les autres personnes de l'atelier font
j'ai pu me mettre à ce que je voulais : au début, je suis venu avec un projet précis que vous m'avez permis de faire,
après j'ai souhaité avoir des conseils pour le projet d'une affiche et Nicole m'a conseillé, l'atelier est vraiment
intéressant

Pierre :
l'atelier est convivial.



                                                                                Pierre

François :
Je pensais que je ne pourrais plus jamais reprendre à peindre depuis mon accident, j'ai d'abord commencé à dessiner,
après l'encre de chine et depuis quelque temps, la peinture. J'ai vraiment beaucoup de plaisir à peindre et à être dans
l'atelier. Grâce à L'Autre Regard, j'ai repris confiance en moi, mais j'ai tendance à vouloir aller trop vite

Rémy :
Cela a été difficile pour moi de venir toute l'année, c'était moins difficile en fin d'année, j'ai vu le changement, car
j'ai installé chez moi une table où je laisse le matériel pour peindre, je m'y mets régulièrement, même si ce n'est pas
longtemps, c'est l'atelier de L'Autre Regard qui m'a permis de le refaire
Ici, c'est « la qualité du travail »
C'est un travail dans le temps sur la confiance en soi
L'atelier est un temps de partage
Vous partez de ce que les adhérents ont envie, c'est bien. Vous accompagnez dans le respect des sensibilités de
chacun sur la peinture, le dessin, les pastels




    6
Frédérique R :
Vous êtes très à l'écoute, c'est ce qui me convient

Philippe F :
Il y a aussi le regard des autres sur nos oeuvres qui nous font un retour positif
Cela m'a fait plaisir d'exposer des tableaux à la Halle Martenot pendant " Talents 'z' Anonymes
Je mets des couleurs dans ma vie grâce à ce que je fais en peinture (autre association) ou en pastels ici à l'atelier
J'apprends à composer avec les autres et leurs difficultés et à composer avec mes difficultés




                                                  Pastels de      Philippe F
Noël :
un grand plaisir d'avoir choisi cette activité et de pouvoir évoluer grâce à Nicole et Anik
je n'exagère pas pour dire que la peinture m'aide à vivre mieux

Bruno :
cela ne fait pas longtemps que je viens dans l'atelier, mais on nous permet d'apprendre à peindre




Arnaud :

J'aime bien le dessin, et l'aquarelle aussi, mais c'est difficile, exigeant
Anik m'a bien aidé. Maintenant, je dessine et je peins chez moi
et j'apprécie bien d'en faire




                                                                                          Arnaud
                                                                                     encre et aquarelle




                                                                                                      Nicole et Anik

                  pastel de Robert



                                                                                                                 7
Site de documentation Wordpress

Je fais partie du projet Atypick créé par Pascal GAULT.
Ce projet est né à L'Autre Regard : il s'agit entre autre de démocratiser des savoirs-faire dans les sites et les
blogs. Mon rôle est de former les gens sur Wordpress.
Cette plate-forme en ligne permet de créer des blogs sans trop de difficultés mais il faut quand même se
former à wordpress : j'ai créé un blog technique qui permet aux amateurs de s'initier.
Voici l'URL de mon site de documentation :
                                      guideettutoriel.wordpress.com.
Ce site a déjà été référencé par google et apparaît en premier quand on saisit les mots-clé :
                                      guide tutoriel wordpress amateur.
Il y a un menu déroulant pour naviguer facilement dans le site ainsi que des widgets (gadgets) dans la
barre latérale. Il y a 4 niveaux de difficulté. Sur ce site mon pseudo est Calliopé. Alors bonne navigation.
                                                                                                   Annyvonne




    8

Contenu connexe

Tendances

Bondo et Zippy - Trudge and Zippy
Bondo et Zippy - Trudge and ZippyBondo et Zippy - Trudge and Zippy
Bondo et Zippy - Trudge and ZippyFreekidstories
 
Du gros son à la campagne itw rondat
Du gros son à la campagne itw rondatDu gros son à la campagne itw rondat
Du gros son à la campagne itw rondatORE9242
 
Mercanard #1 janvier
Mercanard #1 janvierMercanard #1 janvier
Mercanard #1 janvierMercu2014
 
Interior Design trends for Spring/Summer 2017
Interior Design trends for Spring/Summer 2017Interior Design trends for Spring/Summer 2017
Interior Design trends for Spring/Summer 2017Chloe Valette
 
ITW Grand Témoin - AIR.
ITW Grand Témoin - AIR. ITW Grand Témoin - AIR.
ITW Grand Témoin - AIR. AstridRenoult
 
Aygulfois mars 2013
Aygulfois mars 2013 Aygulfois mars 2013
Aygulfois mars 2013 saint aygulf
 

Tendances (10)

Bondo et Zippy - Trudge and Zippy
Bondo et Zippy - Trudge and ZippyBondo et Zippy - Trudge and Zippy
Bondo et Zippy - Trudge and Zippy
 
Printemps des poètes
Printemps des poètesPrintemps des poètes
Printemps des poètes
 
Du gros son à la campagne itw rondat
Du gros son à la campagne itw rondatDu gros son à la campagne itw rondat
Du gros son à la campagne itw rondat
 
Edit'oh 48
Edit'oh 48Edit'oh 48
Edit'oh 48
 
Mercanard #1 janvier
Mercanard #1 janvierMercanard #1 janvier
Mercanard #1 janvier
 
Interior Design trends for Spring/Summer 2017
Interior Design trends for Spring/Summer 2017Interior Design trends for Spring/Summer 2017
Interior Design trends for Spring/Summer 2017
 
ITW Grand Témoin - AIR.
ITW Grand Témoin - AIR. ITW Grand Témoin - AIR.
ITW Grand Témoin - AIR.
 
Gahlioupin4bis
Gahlioupin4bisGahlioupin4bis
Gahlioupin4bis
 
Aygulfois mars 2013
Aygulfois mars 2013 Aygulfois mars 2013
Aygulfois mars 2013
 
FM LAETI
FM LAETIFM LAETI
FM LAETI
 

En vedette

Presentación Conferencia XII Semana Solidaria. Avilés 23.4.2014.
Presentación Conferencia XII Semana Solidaria. Avilés 23.4.2014.Presentación Conferencia XII Semana Solidaria. Avilés 23.4.2014.
Presentación Conferencia XII Semana Solidaria. Avilés 23.4.2014.Universidad Autónoma de Barcelona
 
Offre de service / la revue digitale qui raconte la vie de l'entreprise
Offre de service / la revue digitale qui raconte la vie de l'entrepriseOffre de service / la revue digitale qui raconte la vie de l'entreprise
Offre de service / la revue digitale qui raconte la vie de l'entrepriseKhaled Imac
 
Présentation v.1.6 au salon eCom Montréal
Présentation v.1.6 au salon eCom Montréal Présentation v.1.6 au salon eCom Montréal
Présentation v.1.6 au salon eCom Montréal PrestaShop
 
Dossier de diffusion livre - Le Traité, histoire d'une réconciliation miracul...
Dossier de diffusion livre - Le Traité, histoire d'une réconciliation miracul...Dossier de diffusion livre - Le Traité, histoire d'une réconciliation miracul...
Dossier de diffusion livre - Le Traité, histoire d'une réconciliation miracul...COURTOT Lionel
 
Enfoque clarificación de valores
Enfoque clarificación de valoresEnfoque clarificación de valores
Enfoque clarificación de valoresMarta
 
Programme du réseau d'affaires Umana
Programme du réseau d'affaires UmanaProgramme du réseau d'affaires Umana
Programme du réseau d'affaires Umanamartcarmel
 
IDEAL TRIP!@@@@@@@
IDEAL TRIP!@@@@@@@IDEAL TRIP!@@@@@@@
IDEAL TRIP!@@@@@@@nomiscloud
 
Practica2 ataque troyano
Practica2 ataque troyanoPractica2 ataque troyano
Practica2 ataque troyanoCarolina Diaz
 
Deixis présente argumentative: éléments de réflexion sur le français et l'ita...
Deixis présente argumentative: éléments de réflexion sur le français et l'ita...Deixis présente argumentative: éléments de réflexion sur le français et l'ita...
Deixis présente argumentative: éléments de réflexion sur le français et l'ita...Louis de Saussure
 
09 jm goujon 2012 06 27 spectr ag journée meito brest
09  jm goujon 2012 06 27 spectr ag journée meito brest09  jm goujon 2012 06 27 spectr ag journée meito brest
09 jm goujon 2012 06 27 spectr ag journée meito brestYann Dieulangard
 
Apprendre Via Les Objets Presentation 1 Xin Chen
Apprendre Via Les Objets  Presentation 1 Xin ChenApprendre Via Les Objets  Presentation 1 Xin Chen
Apprendre Via Les Objets Presentation 1 Xin Chencecilechen85
 
(5econf) 15h10 Stratégie De Migration
(5econf) 15h10 Stratégie De Migration(5econf) 15h10 Stratégie De Migration
(5econf) 15h10 Stratégie De MigrationK2 Geospatial
 

En vedette (20)

Presentación Conferencia XII Semana Solidaria. Avilés 23.4.2014.
Presentación Conferencia XII Semana Solidaria. Avilés 23.4.2014.Presentación Conferencia XII Semana Solidaria. Avilés 23.4.2014.
Presentación Conferencia XII Semana Solidaria. Avilés 23.4.2014.
 
Brochure_ar457 fr
Brochure_ar457 frBrochure_ar457 fr
Brochure_ar457 fr
 
Offre de service / la revue digitale qui raconte la vie de l'entreprise
Offre de service / la revue digitale qui raconte la vie de l'entrepriseOffre de service / la revue digitale qui raconte la vie de l'entreprise
Offre de service / la revue digitale qui raconte la vie de l'entreprise
 
Présentation v.1.6 au salon eCom Montréal
Présentation v.1.6 au salon eCom Montréal Présentation v.1.6 au salon eCom Montréal
Présentation v.1.6 au salon eCom Montréal
 
PAQL
PAQL PAQL
PAQL
 
Css
CssCss
Css
 
Dossier de diffusion livre - Le Traité, histoire d'une réconciliation miracul...
Dossier de diffusion livre - Le Traité, histoire d'une réconciliation miracul...Dossier de diffusion livre - Le Traité, histoire d'une réconciliation miracul...
Dossier de diffusion livre - Le Traité, histoire d'une réconciliation miracul...
 
Premiers pas
Premiers pasPremiers pas
Premiers pas
 
Enfoque clarificación de valores
Enfoque clarificación de valoresEnfoque clarificación de valores
Enfoque clarificación de valores
 
Body Painting
Body PaintingBody Painting
Body Painting
 
Cadre Logique
Cadre LogiqueCadre Logique
Cadre Logique
 
Programme du réseau d'affaires Umana
Programme du réseau d'affaires UmanaProgramme du réseau d'affaires Umana
Programme du réseau d'affaires Umana
 
IDEAL TRIP!@@@@@@@
IDEAL TRIP!@@@@@@@IDEAL TRIP!@@@@@@@
IDEAL TRIP!@@@@@@@
 
Modelo de examen adaptado. asun
Modelo de examen adaptado. asunModelo de examen adaptado. asun
Modelo de examen adaptado. asun
 
Practica2 ataque troyano
Practica2 ataque troyanoPractica2 ataque troyano
Practica2 ataque troyano
 
2008 independance media
2008 independance media2008 independance media
2008 independance media
 
Deixis présente argumentative: éléments de réflexion sur le français et l'ita...
Deixis présente argumentative: éléments de réflexion sur le français et l'ita...Deixis présente argumentative: éléments de réflexion sur le français et l'ita...
Deixis présente argumentative: éléments de réflexion sur le français et l'ita...
 
09 jm goujon 2012 06 27 spectr ag journée meito brest
09  jm goujon 2012 06 27 spectr ag journée meito brest09  jm goujon 2012 06 27 spectr ag journée meito brest
09 jm goujon 2012 06 27 spectr ag journée meito brest
 
Apprendre Via Les Objets Presentation 1 Xin Chen
Apprendre Via Les Objets  Presentation 1 Xin ChenApprendre Via Les Objets  Presentation 1 Xin Chen
Apprendre Via Les Objets Presentation 1 Xin Chen
 
(5econf) 15h10 Stratégie De Migration
(5econf) 15h10 Stratégie De Migration(5econf) 15h10 Stratégie De Migration
(5econf) 15h10 Stratégie De Migration
 

Similaire à Le Regard illustré n°53 février 2013 (20)

La feuille de l'arbre de vie #3
La feuille de l'arbre de vie #3La feuille de l'arbre de vie #3
La feuille de l'arbre de vie #3
 
Journal n°51 Janvier 2012
Journal n°51 Janvier 2012Journal n°51 Janvier 2012
Journal n°51 Janvier 2012
 
Artimag n13 (avril 2011)
Artimag n13 (avril 2011)Artimag n13 (avril 2011)
Artimag n13 (avril 2011)
 
Artimag 19
Artimag 19Artimag 19
Artimag 19
 
Circolissimo Décembre 2016
Circolissimo Décembre 2016Circolissimo Décembre 2016
Circolissimo Décembre 2016
 
Instants #2
Instants #2Instants #2
Instants #2
 
Gazette janvier 2010
Gazette janvier 2010Gazette janvier 2010
Gazette janvier 2010
 
Gazette mai 2010
Gazette mai 2010Gazette mai 2010
Gazette mai 2010
 
Communiqu'ailes Octobre
Communiqu'ailes OctobreCommuniqu'ailes Octobre
Communiqu'ailes Octobre
 
Arts et loisirs (B2)
Arts et loisirs (B2)Arts et loisirs (B2)
Arts et loisirs (B2)
 
Gilly News 2009-10
Gilly News 2009-10Gilly News 2009-10
Gilly News 2009-10
 
Leçon 6 résumé
Leçon 6 résuméLeçon 6 résumé
Leçon 6 résumé
 
Leçon 6 résumé
Leçon 6 résuméLeçon 6 résumé
Leçon 6 résumé
 
Instants #1
Instants #1Instants #1
Instants #1
 
My working life
My working lifeMy working life
My working life
 
Rêve-Elle-Action de l'hiver 2021
Rêve-Elle-Action de l'hiver 2021Rêve-Elle-Action de l'hiver 2021
Rêve-Elle-Action de l'hiver 2021
 
Prog
ProgProg
Prog
 
Prog
ProgProg
Prog
 
Journal56-12-2013
Journal56-12-2013Journal56-12-2013
Journal56-12-2013
 
Unité 4 début
Unité 4 débutUnité 4 début
Unité 4 début
 

Plus de midod

Le partage des richesses
Le partage des richessesLe partage des richesses
Le partage des richessesmidod
 
RÉSEAU DU RESSOURCES EN SANTÉ MENTALE À RENNES
RÉSEAU DU RESSOURCES EN SANTÉ MENTALE À RENNESRÉSEAU DU RESSOURCES EN SANTÉ MENTALE À RENNES
RÉSEAU DU RESSOURCES EN SANTÉ MENTALE À RENNESmidod
 
Programme SISM 2014
Programme SISM 2014Programme SISM 2014
Programme SISM 2014midod
 
Bug catalogue de formations
Bug catalogue de formationsBug catalogue de formations
Bug catalogue de formationsmidod
 
JOURNÉE D'ÉTUDE DU 21/02/2014
JOURNÉE D'ÉTUDE DU 21/02/2014JOURNÉE D'ÉTUDE DU 21/02/2014
JOURNÉE D'ÉTUDE DU 21/02/2014midod
 
Fomulaire inscription
Fomulaire inscriptionFomulaire inscription
Fomulaire inscriptionmidod
 
Programme de cette journée d'étude
Programme de cette journée d'étudeProgramme de cette journée d'étude
Programme de cette journée d'étudemidod
 
Affiche conference-Dina-Joubrel
Affiche conference-Dina-JoubrelAffiche conference-Dina-Joubrel
Affiche conference-Dina-Joubrelmidod
 
Formations CRVA de Rennes 2ème semestre 2013
Formations CRVA de Rennes 2ème semestre 2013Formations CRVA de Rennes 2ème semestre 2013
Formations CRVA de Rennes 2ème semestre 2013midod
 
Les mardis de la santé - 2ème semestre 2013
Les mardis de la santé - 2ème semestre 2013Les mardis de la santé - 2ème semestre 2013
Les mardis de la santé - 2ème semestre 2013midod
 
Programme des Champs Libres décembre 2013
Programme des Champs Libres décembre 2013Programme des Champs Libres décembre 2013
Programme des Champs Libres décembre 2013midod
 
Argumentaire SISM 2014
Argumentaire SISM 2014Argumentaire SISM 2014
Argumentaire SISM 2014midod
 
Classement documentation 2013
Classement documentation 2013Classement documentation 2013
Classement documentation 2013midod
 
Journal 54-juin-2013
Journal 54-juin-2013Journal 54-juin-2013
Journal 54-juin-2013midod
 
Programme de la Semaine de Santé Mentale (SISM) 2013
Programme de la Semaine de Santé Mentale (SISM)  2013Programme de la Semaine de Santé Mentale (SISM)  2013
Programme de la Semaine de Santé Mentale (SISM) 2013midod
 
Projet associatif L'Autre Regard
Projet associatif L'Autre RegardProjet associatif L'Autre Regard
Projet associatif L'Autre Regardmidod
 
Projet associatif-janvier-2013
Projet associatif-janvier-2013Projet associatif-janvier-2013
Projet associatif-janvier-2013midod
 
Formations proposées - janvier 2013
Formations proposées - janvier 2013Formations proposées - janvier 2013
Formations proposées - janvier 2013midod
 
Rapport d'activité 2010
Rapport d'activité 2010Rapport d'activité 2010
Rapport d'activité 2010midod
 
Rapport d'activité 2011
Rapport d'activité 2011Rapport d'activité 2011
Rapport d'activité 2011midod
 

Plus de midod (20)

Le partage des richesses
Le partage des richessesLe partage des richesses
Le partage des richesses
 
RÉSEAU DU RESSOURCES EN SANTÉ MENTALE À RENNES
RÉSEAU DU RESSOURCES EN SANTÉ MENTALE À RENNESRÉSEAU DU RESSOURCES EN SANTÉ MENTALE À RENNES
RÉSEAU DU RESSOURCES EN SANTÉ MENTALE À RENNES
 
Programme SISM 2014
Programme SISM 2014Programme SISM 2014
Programme SISM 2014
 
Bug catalogue de formations
Bug catalogue de formationsBug catalogue de formations
Bug catalogue de formations
 
JOURNÉE D'ÉTUDE DU 21/02/2014
JOURNÉE D'ÉTUDE DU 21/02/2014JOURNÉE D'ÉTUDE DU 21/02/2014
JOURNÉE D'ÉTUDE DU 21/02/2014
 
Fomulaire inscription
Fomulaire inscriptionFomulaire inscription
Fomulaire inscription
 
Programme de cette journée d'étude
Programme de cette journée d'étudeProgramme de cette journée d'étude
Programme de cette journée d'étude
 
Affiche conference-Dina-Joubrel
Affiche conference-Dina-JoubrelAffiche conference-Dina-Joubrel
Affiche conference-Dina-Joubrel
 
Formations CRVA de Rennes 2ème semestre 2013
Formations CRVA de Rennes 2ème semestre 2013Formations CRVA de Rennes 2ème semestre 2013
Formations CRVA de Rennes 2ème semestre 2013
 
Les mardis de la santé - 2ème semestre 2013
Les mardis de la santé - 2ème semestre 2013Les mardis de la santé - 2ème semestre 2013
Les mardis de la santé - 2ème semestre 2013
 
Programme des Champs Libres décembre 2013
Programme des Champs Libres décembre 2013Programme des Champs Libres décembre 2013
Programme des Champs Libres décembre 2013
 
Argumentaire SISM 2014
Argumentaire SISM 2014Argumentaire SISM 2014
Argumentaire SISM 2014
 
Classement documentation 2013
Classement documentation 2013Classement documentation 2013
Classement documentation 2013
 
Journal 54-juin-2013
Journal 54-juin-2013Journal 54-juin-2013
Journal 54-juin-2013
 
Programme de la Semaine de Santé Mentale (SISM) 2013
Programme de la Semaine de Santé Mentale (SISM)  2013Programme de la Semaine de Santé Mentale (SISM)  2013
Programme de la Semaine de Santé Mentale (SISM) 2013
 
Projet associatif L'Autre Regard
Projet associatif L'Autre RegardProjet associatif L'Autre Regard
Projet associatif L'Autre Regard
 
Projet associatif-janvier-2013
Projet associatif-janvier-2013Projet associatif-janvier-2013
Projet associatif-janvier-2013
 
Formations proposées - janvier 2013
Formations proposées - janvier 2013Formations proposées - janvier 2013
Formations proposées - janvier 2013
 
Rapport d'activité 2010
Rapport d'activité 2010Rapport d'activité 2010
Rapport d'activité 2010
 
Rapport d'activité 2011
Rapport d'activité 2011Rapport d'activité 2011
Rapport d'activité 2011
 

Le Regard illustré n°53 février 2013

  • 1. L'Autre Regard 2 et 8, square de la Rance 35000 Rennes 02.99.31.63.43 Le Regard Illustré http://lautre-regard.asso.fr Adhérents : 1er exemplaire gratuit N° 53 – Janvier 2013 Non Adhérents : 1 € E D ITO RIAL SOMMAIRE P 2-3 Groupes de travail Ce numéro du Regard Illustré nous rejoint en ce mois de janvier 2013 après toute une période de P 4-5 Retour sur 20 ans de cuisine à L'Autre Regard vacances et de rentrée déjà loin derrière nous. Nous nous retrouvons après les fêtes de fin P5 Nous ne sommes pas des fumistes d'année, après avoir traversé plusieurs étapes de la P 6-7 Bilan des ateliers dessin peinture vie de l'association. 2011-2012 Le changement : voilà le maître mot de 2012 et il va continuer à émailler cette nouvelle année. P8 Site de documentation wordpress Le changement le plus marquant sera évidemment P9 Suite du parcours de Philippe Lucas le départ en retraite de Philippe, notre directeur et surtout, co-fondateur de l'association. C'est un P 10 Pique-nique au Parc Hamelin-Oberthür tournant délicat à amorcer et nous voulons pouvoir tout mettre en oeuvre pour réussir ce passage. P 10-11 Erquy, Les Sables d'Or La période est aux voeux ! Donc, profitons-en pour nous souhaiter d'avoir assez de discernement, P 12 Exposition collages à "l'Orangerie du Thabor" De l'île aux Pies à La Gacilly de clairvoyance, de finesse et de ténacité pour préserver avant tout l'esprit de L'Autre Regard, les P13 FOOTBALL valeurs de l'association, la complicité qui nous unit et qui fait notre force, la confiance en nous tous. P 14-15 Cinéma : Steven Spielberg - Gérard Oury Alors, restons debout et continuons à avancer. P 16 Poésie par Thierry, Jacques et Michel D. Dominique B. "Réunion festive" autour de quelques gâteaux Le 28 septembre, nous avons fêté l'anniversaire de notre directeur, M. Philippe Antenen (60 bougies). Une dizaine de personnes avaient apporté des gâteaux faits de leurs mains. Il y avait beaucoup de chaleur autour de la table. Philippe a soufflé 2 fois 60 bougies. Camille lui a chanté tendrement "J'en appelle à la tendresse"; elle l'a pris en photo seul puis avec la co-fondratrice de l'association Denise P. (voir photo). Ce fut un bon après-midi avant de fêter le départ en retraite de Philippe dans quelques mois. Camille 1
  • 2. la Maison Bleue. Retour sur près de 20 années Resto-Regard a duré au moins deux ans. Y venaient des personnes qui ne se faisaient pas à d'activité cuisine manger chez elles. Je me souviens d'Annie à L'Autre Regard. Létendard qui ne s'achetait que des conserves. Ce qui m'a beaucoup apporté, c'était ce que disaient les gens. On était là pour écouter, essayer de les rendre les plus autonomes possible. C'était un effort de venir, mais ce que j'ai réussi à faire, c'est discuter avec les gens. Le repas, c'était rébarbatif. La bouffe … la bouffe … Mes enfants ne m'ont pas vue beaucoup manger avec eux. J'étais anorexique ; stabilisée, mais pas guérie complètement. On n'en guérit jamais tout à fait. S'il n'y avait pas Michel qui aime manger... Je n'arrive pas à faire les courses, par exemple, c'est Resto-Regard Michel qui les fait. Les courses, ça me rappelle des C'est en 1992-93 que je suis arrivée à l'association, choses compliquées de l'enfance. On vivait loin de et que Resto-Regard a commencé, à l'initiative de tout, à la campagne, à 4 km du bourg. Je les faisais Philippe qui m'a proposé d'y participer. le samedi, avec mon père, on ramenait tout dans Il m'envoyait au ''casse-pipe'' ! Il y avait déjà les sacoches des vélos. l'atelier cuisine de Denise Petitdemange. C'est toi qui étais de corvée ? Resto-Regard, c'était pas un atelier cuisine normal, Oui, avec mon père. Aujourd'hui, je peux aller classique. C'était comme un restaurant. Il avait lieu dans des petits commerces, les halles. Mais à La Maison Bleue, le mardi. sûrement pas dans les grandes surfaces. La foule Pour le mettre en place : Fanny, Jean-Christophe et m'angoisse. moi. C'était au début du salariat de Fanny à L'Autre Regard. Il y a eu aussi Aude, animatrice-stagiaire restée 2 mois, puis Jean-Christophe. On était dans les préparatifs de Resto-Regard, dans L'atelier Cordon bleu Puis il y a eu Cordon Bleu, avec toi Maryline, les achats. Au début, je partais pour faire un peu pendant 4 ans, 5 ans. On a eu bien des moments de ''décoration''. Ce que j'avais à faire, c'était de rigolade, des moments gais. prévoir les achats, tout ce qu'il fallait, tout ce dont Tu te souviens de Marie-Paule ? on aurait besoin pour démarrer cette activité. Ça n'a Marie-Paule, qui fumait dans le patio ! pas été tout de suite le repas à préparer. J'ai trouvé Et j'ai commencé à reprendre confiance en moi. des assiettes de toutes les couleurs … On n'a J'ai fait des pauses, en 1999 et 2000, dues à des commencé que vers la fin de l'année. Je me suis opérations. Rémi me remplaçait. J'ai ensuite co- lancée, dans le grand bain de Resto-Regard  ! Ce animé avec Marie-Agnès pendant 6 ou 7 mois, à la qui me plaisait dans cet atelier, c'était l'échange rentrée de septembre 2002 jusqu'au printemps avec les adhérents ; la cuisine, c'était secondaire. 2003. C'était déjà de la ''belle cuisine''. Elle avait Une fois que le repas était fait, j'avais le temps, à bien compris la fonction de l'association. Très table, de discuter avec eux. drôle, très gaie, elle était près des gens tout en On faisait des suggestions pour le menu de la exigeant des choses, avec une certaine autorité. Et semaine suivante, et on en reparlait le vendredi puis j'ai fait 8 ans avec Béatrice. Avec elle, j'ai avec ceux qui voulaient venir manger. Les gens vraiment appris la ''belle cuisine''. Un travail sur la s'inscrivaient jusqu'à la permanence du vendredi. manière de faire, la présentation, tout. Le prix du repas était de 12 à 15 francs (de 1,90Є Tu reposais sur quelqu'un de solide pour la à 2,30Є). En fonction du nombre d'inscriptions, on cuisine! faisait les courses le lundi. Fanny les stockait chez Oui, elle fait très bien la cuisine. Et je n'oublie pas elle. On ''invitait'' Philippe et les deux personnes de 4
  • 3. qu'elle est venue me voir les vendredis, après Toutes ces années de cuisine m'ont apporté l'atelier, quand j'ai été opérée et que je ne pouvais beaucoup de choses : apprendre à cuisiner, à moins plus sortir de chez moi. C'est bien ce qu'elle a fait. appréhender un repas, avec le fait de manger Avec Fanny … Fanny, c'était une bosseuse, mais ensemble  ; un apprentissage de la vie  ; et la elle me fatiguait ! C'était du gros boulot. Elle avait confiance que me font les gens de l'association, les une force de santé, même avec sa fragilité. Elle participants de l'atelier  : j'ai appris tellement de était ronde, bien vivante, elle aimait la bonne choses avec eux, ils font tellement confiance, et il chère. Elle faisait penser à Denise Petitdemange ne faut pas les décevoir. Ç’a été très positif. La dans sa manière d'être et d'animer. Les gens qui cuisine m'a fait reprendre confiance en moi, vis-à- n'ont pas ce problème de nourriture, ils trouvent vis de ce que je ne savais pas faire. Il y a une des solutions... Moi, ça me pose toujours des grande gentillesse entre les personnes, c'est très problèmes, les quantités, les proportions... Ça me important. fait peur. Je vais plutôt mieux maintenant. C'est grâce à cette J'ai appris avec chacune quelque chose de confiance qui est venue aussi bien du côté des différent. adhérents que du côté des animateurs. Ç’a m'a J'ai décidé d'arrêter à la rentrée 2012 parce que je beaucoup enrichie. suis fatiguée. Je garde l'atelier "De fil en aiguille". Interview de Geneviève par Maryline Je vais être remplacée par Marie-Madeleine, deux fois par mois. L'année dernière, on a eu, à "Cordon bleu", une année assez calme. J'ai annoncé mon départ de l'atelier à la fin d'un repas, 3 mois avant le dernier de juin. J'ai mis tout le week-end à m'en remettre ! J'ai dit que je ne pouvais plus, que je souhaitais arrêter : ''Je prends ma retraite de Cordon bleu !'' 4 heures, c'est long, ce n'est pas un atelier reposant, et je suis fatiguée. Mais c'est un atelier très enrichissant, qu'il faut vraiment animer à 2. Nous ne sommes pas des fumistes, des fainéants. J'ai entendu autour de moi, que j'étais un "fumiste". C'est faux, archifaux. Le fumiste, c'est celui qui ne veut rien faire, mais qui pourrait. Or, nous, nous sommes doublement pris ; par la maladie et par le traitement ; la maladie d'abord : elle nous envahit. Notre faculté de jugement est amoindrie. Nos prises de décision sont faibles. Par exemple, lorsque vous souffrez d'une schizophrènie, vous êtes comme coupé en deux, ne sachant ni d'un bord, ni de l'autre. Du coup, vous êtes improductifs. Sans compter les paralysies mentales qui vous empêchent d'agir : peurs extrêmes, angoisses, obsessions, idées morbides, hallucinations visuelles ou auditives. Secondo, le traitement. Il a des effets bénéfiques sur le cerveau. Mais on peut déplorer qu'il ait aussi pas mal d'effets négatifs : grande fatigue, impuissance. Le cerveau est en partie anesthésié, ce qui rend l'action très difficile, voire impossible. Alors à tous ceux qui vous disent : "faut qu'on" ; "y'a qu'à", je leur répondrai : taisez-vous, vous ne savez pas de quoi vous parlez et vous ne portez pas le 1/100 du fardeau que nous portons ! (avec courage et persévérance) Etienne 5
  • 4. BILAN DES ATELIERS DESSIN – PEINTURE 2011 - 2012 REALISES AVEC LES ADHERENTS LE MARDI 27 JUIN 2012 Une feuille avec différents points sur les ateliers avait été remise à chaque adhérent 15 jours avant le bilan, j'ai rappelé lors des ateliers pourquoi le bilan était important avec eux, puis pour l'équipe et pour les perspectives de rentrée REMARQUES DES ADHERENTS : Véronique : j'ai vu que j'avais beaucoup progressé cette année en aquarelle grâce à Anik et cela m'a donné envie de continuer à peindre chez moi, cela me fait beaucoup de bien c'est bien d'être à deux pour animer l'atelier car il y a une complémentarité dans les techniques et une complémentarité des compétences l'accueil dans l'atelier est chaleureux Véronique Jacky : à l'atelier, je réalise des « choses » que je ne fais pas chez moi j'ai une autre perception sur les peintures – pastels – dessins que les autres personnes de l'atelier font j'ai pu me mettre à ce que je voulais : au début, je suis venu avec un projet précis que vous m'avez permis de faire, après j'ai souhaité avoir des conseils pour le projet d'une affiche et Nicole m'a conseillé, l'atelier est vraiment intéressant Pierre : l'atelier est convivial. Pierre François : Je pensais que je ne pourrais plus jamais reprendre à peindre depuis mon accident, j'ai d'abord commencé à dessiner, après l'encre de chine et depuis quelque temps, la peinture. J'ai vraiment beaucoup de plaisir à peindre et à être dans l'atelier. Grâce à L'Autre Regard, j'ai repris confiance en moi, mais j'ai tendance à vouloir aller trop vite Rémy : Cela a été difficile pour moi de venir toute l'année, c'était moins difficile en fin d'année, j'ai vu le changement, car j'ai installé chez moi une table où je laisse le matériel pour peindre, je m'y mets régulièrement, même si ce n'est pas longtemps, c'est l'atelier de L'Autre Regard qui m'a permis de le refaire Ici, c'est « la qualité du travail » C'est un travail dans le temps sur la confiance en soi L'atelier est un temps de partage Vous partez de ce que les adhérents ont envie, c'est bien. Vous accompagnez dans le respect des sensibilités de chacun sur la peinture, le dessin, les pastels 6
  • 5. Frédérique R : Vous êtes très à l'écoute, c'est ce qui me convient Philippe F : Il y a aussi le regard des autres sur nos oeuvres qui nous font un retour positif Cela m'a fait plaisir d'exposer des tableaux à la Halle Martenot pendant " Talents 'z' Anonymes Je mets des couleurs dans ma vie grâce à ce que je fais en peinture (autre association) ou en pastels ici à l'atelier J'apprends à composer avec les autres et leurs difficultés et à composer avec mes difficultés Pastels de Philippe F Noël : un grand plaisir d'avoir choisi cette activité et de pouvoir évoluer grâce à Nicole et Anik je n'exagère pas pour dire que la peinture m'aide à vivre mieux Bruno : cela ne fait pas longtemps que je viens dans l'atelier, mais on nous permet d'apprendre à peindre Arnaud : J'aime bien le dessin, et l'aquarelle aussi, mais c'est difficile, exigeant Anik m'a bien aidé. Maintenant, je dessine et je peins chez moi et j'apprécie bien d'en faire Arnaud encre et aquarelle Nicole et Anik pastel de Robert 7
  • 6. Site de documentation Wordpress Je fais partie du projet Atypick créé par Pascal GAULT. Ce projet est né à L'Autre Regard : il s'agit entre autre de démocratiser des savoirs-faire dans les sites et les blogs. Mon rôle est de former les gens sur Wordpress. Cette plate-forme en ligne permet de créer des blogs sans trop de difficultés mais il faut quand même se former à wordpress : j'ai créé un blog technique qui permet aux amateurs de s'initier. Voici l'URL de mon site de documentation : guideettutoriel.wordpress.com. Ce site a déjà été référencé par google et apparaît en premier quand on saisit les mots-clé : guide tutoriel wordpress amateur. Il y a un menu déroulant pour naviguer facilement dans le site ainsi que des widgets (gadgets) dans la barre latérale. Il y a 4 niveaux de difficulté. Sur ce site mon pseudo est Calliopé. Alors bonne navigation. Annyvonne 8
  • 7. Suite du parcours de Philippe Lucas (épisode précédent voir journal n°52) "Quand j'étais à la Cour aux Bretons, je donnais Quand j'étais à l'hôpital, il y avait un infirmier, des pluches de légumes à un couple d'anciens René F., il est en retraite maintenant. Il était pour nourrir des lapins ou des moutons. En veilleur de nuit, pas trop aimable avec moi, il échange, une fois par an, ils nous donnaient un était trop radin. Il ne voulait jamais me donner un lapin qu'on mangeait à la Cour aux Bretons. Je cachet pour dormir : "Pas Question ! Va te suis parti mais ils continuent (les professionnels : coucher sans cachet !" Il était trop "vache" avec Jacqueline, Brigitte et les résidants) de donner les moi ! J'avais du mal à dormir, je trouvais pas le épluchures et d'avoir un lapin en échange. sommeil. Dans un service, une aide-soignante ne me A Pacé, j'ai connu une personne âgée, en l'aidant à permettait pas de faire la sieste comme les autres. fermer ses volets. Je l'ai appelée Mamie Nova. On était 3 dans la chambre, avec un de 70 ans, et Elle est décédée le 8 décembre 2011, elle avait 90 un de 40 à 50 ans. "Retourne dehors ! Va faire un ans. Et maintenant, je garde contact avec sa fille : tour !" Pourtant elle était contente de me trouver une fois par an, on fait une galette des rois, chez pour la vaisselle du soir. "Vous me dégagez, moi ou chez elle. Mamie Nova, c'était pas ma l'après-midi, je ne peux pas faire ma sieste ! grand-mère, mais une grand-mère que j'appréciais Dégagez, Monsieur Lucas !" Et elle défaisait mon bien. lit. Je trouvais que les infirmières et les aide- soignantes étaient sévères et qu'elles se J'apprends à lire avec une personne d'un certain moquaient de moi, des fois. J'avais peur de leur âge que j'ai rencontrée dans le bus. Je lui ai dire en face : "Vous vous moquez de moi !" A demandé : "Vous pouvez pas m'apprendre à lire ?" l'époque, j'avais 20, 30 ans. On disait rien, mais Alors, elle a eu un entretien avec Frédéric B. maintenant on peut parler. Comme ils étaient d'accord, on a discuté pour mettre les choses en place. J'ai commencé à Pendant des années, j'ai eu Mr L. comme apprendre à lire le 11 janvier 2012. On va prendre psychiatre. Il était spécial, lui aussi. On restait tout notre temps. On se voit toutes les semaines pas 3 minutes avec lui. Je voulais changer de ou tous les 15 jours. psychiatre mais il disait : "Monsieur Lucas, on ne change pas de médecin comme ça !" Je perds pas de vue les personnes âgées du Depuis la Cour aux Bretons, j'ai enfin un nouveau village de Pacé : je joue aux palets avec eux, le psychiatre, en dehors de l'hôpital. C'est Didier vendredi après-midi. C'est pour ça que je viens Lucas et Marie et les autres qui l'ont trouvé pour pas beaucoup à la permanence du vendredi après- moi. Avec lui, ça va bien. Lui, il m'écoute. midi. Ils jouent bien. Le doyen, aux palets, a 91 J'ai aussi trouvé un tuteur en dehors de l'hôpital, à ans. On prend un goûter tous ensemble, ça fait l'ATI". une pause dans l'après-midi pour les joueurs. Moi, je m'arrête là, et je rentre chez moi. Philippe Lucas 9
  • 8. Pique-nique au parc Hamelin-Oberthür Nous étions quatre puis cinq au parc Hamelin-Oberthür ce beau mardi du mois d'août. Nous avons pique-niqué près du plan d'eau, dans une ambiance sympathique et détendue en admirant les évolutions des canards et d'un beau cygne. Après avoir bu un café à proximité de la rue de Paris, nous avons fait le tour du parc qui n'est pas très grand (3 ha). Il est pittoresque avec ses vieux arbres tous différents et ses nombreuses plantes fleuries ; c'est un jardin botannique. François-Charles Oberthür, venu d'Alsace, a acheté plusieurs terrains près de la rue de Paris dès 1852. Le parc, créé en 1863-64, a été dessiné par Denis Bulher (qui plus tard dessinera le Thabor). Il est devenu propriété de la ville en 1960 et a été ouvert au public en 1977. Nous avons découvert de très beaux coins dont un petit pont sur lequel une mariée se faisait photographier. Pour y aller, prendre le bus n°3 à République (direction Saint-Laurent) et descendre à l'arrêt Oberthür. Marie-Madeleine, Kathy, Danièle Erquy, Les Sables d'Or, le mercredi 18 juillet 2012 Nous sommes venus 22 adhérents à L'Autre Regard une adhérente retardataire qui finalement n'est pas pour une sortie à Erquy. Je suis arrivée à 9h55 pour un venue. Comme quoi il ne faut pas trop en faire. départ prévu pour 10h00. Vers 9h45 j'ai téléphoné du Philippe a réparti tout le monde entre le Scudo et 3 ou bus dans lequel je me trouvais de peur que l'on ne 4 voitures. m'attende. J'ai eu Maryline qui a transmis mon Et nous voilà partis vers la mer. Le soleil était déjà au message aux responsables de la sortie. rendez-vous et ne nous a pas quittés de la journée. Finalement j'avais bien tort de me tracasser car nous Nous sommes arrivés à Erquy vers 12h20. Philippe ne sommes partis que vers 10h20. Nous attendions qui a toujours le " nez fin " a repéré un coin où il n'y 10
  • 9. avait pas de vent. C'était sur les rochers. Il m'a aidée du livre " Sans mot dire " ou " Lettre à Manon " que en me prenant le bras pour me rendre à l'endroit j'ai écrit avec une amie en 2006-2007 et 5 adhérents retenu. Comme je suis cardiaque et un peu "  fêlée  " me l'ont commandé. Il coûte 5 euros, c'est un prix parfois, tout le monde m'a " bichonnée ". Nous avons raisonnable. Si la personne ne peut vraiment pas pris notre déjeuner ........ après s'être barbouillés de l'acheter, je le prête, je ne peux pas mieux faire. Alors crème solaire. En homme prévoyant, Robert avait mis que nous dorions au soleil, Nicole et Anik nous ont un beau chapeau. Chacun avait apporté son pique- pris en photos sous toutes les coutures. Un petit nique. A 14h10, repus, nous avons plié bagage et incident : nous avons perdu Corinne. Un agent de avons recherché un café pour prendre une l'accueil est venu nous dire qu'elle nous attendait au consommation. J'ai payé un café géant à Nicole, 2,90 poste de secours car elle s'était perdue après être allée euros, c'est cher, mais rien n'est trop cher pour ma dans l'eau. D'autres personnes se sont baignées. petite Nicole qui m'a prodigué tellement de gentillesse Certains ont trouvé l'eau bonne, d'autres froide. Moi depuis que nous nous connaissons. J'avais aussi je n'y suis pas allée. Philippe faisait le surveillant de promis un café à Jean-Yves car il avait porté mon sac. baignade. Au moment de payer, surprise, Marie-Madeleine avait Vers 17 heures nous avons plié bagage et repris nos déjà réglé, elle m'avait devancée. Je les ai invités tous voitures respectives. Je me suis installée dans le deux deux à venir chez moi. Puis tout le monde est Scudo à côté de Nicole et devant David. J'ai encore retourné vers les voitures en prévision d'une escapade raconté ma vie à la pauvre Nicole puis nous avons vers Les Sables d'Or. David et Armelle sont restés chanté tout le long de la route vers Rennes. avec moi à attendre le Scudo car j'étais fatiguée. J'ai Nous sommes arrivés à 19h45 dans un embouteillage pris mes médicaments car je viens de sortir d'une monstre mais nous avons été patients. Nous avons dépression qui a duré 15 mois et qui me donnait des rejoint nos domiciles respectifs, ravis de cette bonne angoisses terribles. Nous avons fêté cet anniversaire : journée au bord de l'eau et sous un soleil de plomb. 7 jours sans aucune angoisse, c'est un scoop ! Nous n'avons pas oublié les absents : nous avons envoyé de jolies cartes postales à Nicole Chapdelaine Alors que 19 adhérents étaient partis à la voiture, le qui est hospitalisée à Montfort et à Denise cafetier m'a réclamé le règlement des consommations. Petitdemange, tout le monde les a signées. Ainsi nous Quel " toupet " ! Alors que nous avions réglé ... avons partagé notre bonheur car le bonheur c'est Les voitures sont venues nous rejoindre après avoir contagieux. récupéré Robert qui flânait ... Merci à Véronique R. d'avoir suggéré une si belle Puis nous avons pris la direction des Sables d'Or. Tout sortie. Merci à Philippe de nous avoir fait " échouer " le long du chemin j'ai discuté avec Nicole ma sur la magnifique plage des Sables D'Or. confidente. Elle avait bien mérité son café géant. Et Là, je vous ai dit que j'étais allée en " enfer " (l'enfer nous voilà arrivés aux Sables d'Or. Nous avons trouvé de ma schizophrénie) et que j'en étais sortie un emplacement magnifique sur du sable fin, la plage contrairement à ce qu'on dit au sujet de l'e J'ai dit des " Sables d'Or " porte bien son nom. que j'avais vu Satan qui est tout noir avec des cornes De nouveau nous nous sommes tous tartinés de crème et une fourche pour porter des fagots et alimenter le solaire et nous nous sommes allongés sur nos feu de l'enfer. Bien sûr tout ça n'était que mes serviettes. Moi j'avais oublié la mienne dans la voiture hallucinations. Alors n'ayez pas peur de Satan. alors Nicole m'a prêté la moitié de la sienne. Camille Nous avons bien discuté en dorant au soleil. J'ai parlé 11
  • 10. Exposition de collages à "l'Orangerie du Thabor" en juin 2012 A l'occasion du centenaire du Collage, Il était aussi très intéressant de voir les l'Association Rennaise "le Coll'Actif" a organisé, en ouvrages portant sur les collages. Nous avons pu lien avec les associations "Artcolle" et "Accroche-toi discuter avec le responsable du Musée "Artcolle" de au Pinceau", une exposition sur l'art du collage et de Plémet (22) qui est le seul Musée au Monde sur les l'assemblage à "l 'Orangerie" du Thabor du 18.06.2012 collages : il est possible de le visiter les samedis en au 24.06.2012. juillet et août de 14H à 18H (entrée gratuite) et sur En discutant, en flânant par la rue Ste Melaine, rendez-vous pour les autres mois. Nicole nous accompagne pour visiter cette exposition. Nous n'avons pas pu avoir l'autorisation de Dans le Jardin, nous laissons sur notre gauche prendre des photos des oeuvres exposées. le lieu nommé "L'Enfer", et sur notre droite, la volière Après l'exposition, autour d'un pot convivial au avec les superbes oiseaux de toutes les couleurs. "Café du Thabor" nous avons échangé sur nos A "l'Orangerie", nous admirons des collages en impressions de cette belle exposition. tous genres : trois syllabes qui ne décriront jamais assez Toute l'année, nous vous rappelons que vous toute la créativité qu'elles peuvent susciter - du matériel pouvez admirer des expositions différentes tous les de cuisine utilisé comme oeuvre d'art, par exemple, un mois à "L'Orangerie" du Thabor, alors, vous pouvez ancien moulin à légumes peint en bleu est posé dans vous y rendre seul(e) ou à plusieurs. Vous pouvez une boîte en bois – du tissu peint, retravaillé était aussi ensuite proposer un article écrit sur une exposition vue utilisé pour les collages, l'encadrement de deux fenêtres à l'équipe de l'atelier Journal (à Noël et à Gabriel), c'est avec des galets, des coquillages, de la peinture, des aussi une autre manière d'échanger, de donner ses collages – des figures construites avec du grillage et du impressions aux membres de l'association. tissu peint, des photos …... autant de matériaux utilisés par les créateurs avec qui nous avons pu échanger. Frédérique M. De l'île aux Pies à La Gacilly Ile aux Pies Sous la pluie Ses gouttes Gâchent le goût Et Oust* c'est reparti Vers La Gacilly * Oust est le nom de la rivière de l'île aux Pies Au travers des rues d'une pittoresque ville du Morbihan "La Gacilly", nous découvrons de nombreuses photos relatives à la neuvième édition annuelle, dont le thème est : "Peuples et Nature". J'ai pu y admirer des photos portraits, en noir & blanc, qui ont toujours eu ma préférence, des photos paysages naturels laissant échapper leurs couleurs chatoyantes et dans le parcours d'un labyrinthe ombrageux forcé par la main de l'homme, des photos de paysage artificiel béton, faisant un vrai contraste avec le site : ce mercredi de juillet-là, nous fûmes spectateurs d'une expo offrant un autre regard sur la photo. Martine D. 12
  • 11. La Ligue1, L'Europa Ligue, la Ligue des champions Marseille a réussi son début de championnat. En effet, l'OM a remporté ses six premières rencontres. Cela, pour l'OM, n'était pas arrivé depuis extrêmement longtemps. Mais lors de la septième journée, Valenciennes l'a battu sur le score de 4 à 1. Puis, il y a eu le Classico entre l'OM et le PSG. Cela faisait très longtemps qu'avant ce match, l'OM et le PSG n'étaient pas premier et deuxième du championnat. Les Parisiens étaient favoris. Il faut dire que l'argent du Qatar a changé les choses. Grâce à cet argent, le club de la capitale a pu Zlatan Ibrahimovic recruter d'une manière impressionante. En effet, il a pu acheter un très bon joueur suédois, Zlatan Ibrahimovic, pour une valeur de 75 millions d'€. Avant, il jouait en Italie. Depuis le début de la saison, il a déja marqué cinq doublés. Entre les Marseillais et les Parisiens, le match s'est soldé sur le score de deux à deux. Il faut ajouter que Paris a dans son effectif un banc très intéressant alors que c'est totalement le contraire pour les Marseillais. Il est évident que l'équipe de Carlo Ancelotti, le nouvel entraîneur parisien, va remporter la Ligue1. Lyon est bien positionné à la troisième place. En ce qui concerne Carlo Ancelotti Rennes, c'est loin d'être fameux. Les Rennais ont très mal débuté le championnat avec peu de points pris. Mais, ça va mieux. Ils se sont bien repris. François L'Equipe de France de football Vendredi dernier, l'équipe de France recevait 4 à 0 avec un triplé d'un remplaçant. l'équipe du Japon au Stade de France. Mais ce Demain, mardi soir, il est clair que la France va match était plus qu'un match amical. Il s'agissait avoir beaucoup de mal car l'Espagne aura une très d'un match de préparation en vue de sa rencontre forte possession de la balle. Il faut dire que les en Espagne lors de la phase des poules pour la Espagnols ont gagné les deux derniers qualification 2014 qui aura lieu au Brésil. championnats d'Europe ainsi que la coupe du A priori, les Français auraient battu les Japonais. monde. Pour se qualifier pour le prochain Mais le score final a été de 1 à 0 pour le Japon. mondial, il faut finir premier de son groupe ou Ceux-ci ont marqué leur but à la 90ème minute. terminer deuxième et remporter sa double L'équipe de Didier Deschamps, le sélectionneur confrontation face à une autre équipe qui aura français, a eu plusieurs occasions mais elle n'a pas terminé deuxième de sa poule. réussi à marquer. Au contraire, les Japonais ont marqué sur leur seule occasion. Les Bleus François voulaient l'emporter pour se donner le plein de confiance avant d'aller se confronter à l'Espagne. C'est tout le contraire qui s'est produit. En revanche, celle-ci a, pour son premier match dans la phase de poule, est allée battre très facilement l'équipe de Biélorussie sur le score de 13
  • 12. Steven Spielberg, l’éclectisme comme maître mot Steven Spielberg est l’un des plus grands démiurges du cinéma. On peut dire de lui qu’il a touché à tous les genres, réalisant une trentaine de films en presque quarante ans. Il sait faire frissonner comme dans "Duel" ou émouvoir comme dans "E. T. L’Extra-Terrestre". Nombre de ses films sont classés au panthéon du cinéma. Il manie la caméra comme personne, mettant en scène beaucoup de films exceptionnels par leur côté bande-dessinée. On pense bien sûr dans ce domaine à la série des Indiana Jones qui en sont la preuve frappante. Il s’illustre dans tous les genres : le drame, la comédie, les films d’aventures, hormis la comédie musicale. Il sait insuffler à ses films un côté grandiloquent qui n’est pas sans rappeler Victor Fleming et son célèbre "Autant en emporte le vent". Steven Spielberg a commencé dès son plus jeune âge à se servir d’une caméra, dans le jardin familial, il s’amuse à filmer des saynètes. Il est considéré par beaucoup de ses pairs comme un raconteur de génie. Son cinéma peut s’adresser également aux enfants, on peut penser à "Hook" ou encore à "E. T. L’Extra-Terrestre". Il maîtrise à merveille la narration et sait donner à ses films une sorte de lyrisme à couper le souffle. Le film qui l’a consacré est "La Liste de Schindler" qui a remporté un Oscar avec cette évocation du nazisme à travers le destin d’un "Juste". Un des films que j’apprécie le plus est "Indiana Jones et la Dernière Croisade" où l’humour et l’aventure se côtoient en rendant le film agréable d’un bout à l’autre. La quête du Graal, un des mythes fondateurs de nos civilisations, y est exposée avec ce qu’il faut d’humour avec le concours de Sean Connery jouant le rôle du père d’Indiana. Steven Spielberg a toujours apporté à ses productions un soin particulier à la narration la rendant fluide et universelle, touchant au plus profond des êtres. Il est naturellement l’héritier des John Ford, John Huston etc… en sachant toujours innover en mettant en scène les angoisses et les peurs de ses contemporains. On pense ainsi à "Minority Report" ou "A. I. Intelligence Artificielle". Au cours des trente dernières années, il s’est imposé comme une figure de proue du cinéma contemporain ne reculant devant rien pour émouvoir, faire rire, en ayant gardé sa capacité à s’effacer derrière les histoires qu’il narre avec panache. Xavier D. 14
  • 13. Gérard Oury, l'amuseur amusé (première partie) Il est l’un des réalisateurs français qui a connu les plus grands succès au box-office. On dirait aujourd’hui qu’il est un réalisateur "bankable". Après une carrière honorable de comédien, il se lance dans la réalisation avec trois premiers films qui se nomment "La Main chaude", "La Menace" et "Le Crime ne paie pas". Peu diffusés à la télévision, ces derniers rencontrent un succès d’estime. C’est avec "Le Corniaud" qu’il va se faire remarquer auprès du public. Louis de Funès va trouver là le rôle qui l’installe dans le succès véritablement. Avec Bourvil, il forme un duo irrésistible de drôlerie. Louis de Funès en roublard et irascible personnage face à Bourvil impressionnant de fausse naïveté et se vengeant dans cette comédie menée de main de maître par Gérard Oury. "La Grande Vadrouille" est un succès encore plus considérable, le film resta longtemps au premier rang des films ayant rempli le plus les cinémas français. Les deux protagonistes sont encore de Funès et Bourvil qui sont transposés dans la seconde guerre mondiale où ils cherchent à rejoindre la zone libre. L’opposition là encore des deux personnages confère au film une dimension humoristique rarement atteinte. Les succès se suivent pour des films comme "Le Cerveau" ou "La Folie des grandeurs". Le premier narre l’attaque d’un train postal par plusieurs bandes de truands et les quiproquos qui en résultent, au premier rang desquels on retrouve Bourvil et Jean-Paul Belmondo "se tirant la bourre" avec David Niven. Le second nous transporte au 18ème siècle avec l’affrontement entre Louis de Funès et Yves Montand dans une version de Ruy Blas qui voit encore le colérique et fourbe joué par le premier, contré par la douceur et la bonté du second. Avec "Les Aventures de Rabbi Jacob", Gérard Oury dénonce le racisme dans ce qu’il a de plus caricatural. Louis de Funès jouant un industriel raciste, Victor Pivert, qui va voir sa position sur le racisme évoluer tout au long du film. Ce film, maintes fois diffusé à la télévision, multiplie les gags comme la fameuse scène où de Funès plonge dans une cuve de chewing-gum. Tous les quiproquos qui naissent dans le film comme la scène où Rabbi Jacob, joué par Marcel Dalio, est alpagué par l’inspecteur campé par Claude Piéplu, montrent à quel point le racisme doit être battu en brèche. Xavier D. 15
  • 14. Poésie Sourire du jour Parle sourire mieux que des mots soit présent à autrui lève les masques de froideur les masques du loin dédain obtient en retour faces lumineuses et réjouies oppose à quiconque vers toi bille en tête survient une âme de soldat de vie sans arme ni alarme du rêveur nimbé du violet d'un esprit doux et ainsi prêt à voguer en humaine marée fait fi des ressacs des vagues d'esprits chagrins saisit dès saut du lit les vagues d'air matinal et embarque sur le bateau ivre du quotidien avec ton beau sourire affirmé comme fanal Thierry Vivre La fuite vive, comme la bise des déserts sahariens. L'ombrelle joyeuse des rougeurs des chairs féminines le caillou, en nombre et de couleur claire, des feux sous l'ombre où parfois l'enfant se cache. L'émeraude des regards et l'arrêt des corps aussi, font d'eux des membres blanchis et poudreux, mais jamais d'hirondelle vierge, ici. Garde l'horizon et le nuage pour vision. Roule la vie, aux feuilles rousses jusqu'à la mer aimée, aussi. Jacques Images Images d'un autre âge, fourmillent dans ma tête Recherchant la perle rare, dans le coffret de santal La poésie s'écrit en lettre majuscule Ne craignant jamais le ridicule Ni le chantage quand ça déménage dans les cerveaux où le monde est marron Et plein d'innocence et s'effiloche de strophes en strophes. Michel D. 16