SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  91
Néda Benmoussa Audrey Berckmans Camille Bernard Stéphanie Dreyfuss Julien Quagliara Michaël Vasseur
Présentation & analyse des Entreprises ,[object Object]
spécialiste de la distribution de poissons dans la restauration parisienne
Inter Marée
La société exerce deux métiers :
La livraison de poissons et produits de la mer à des poissonneries en propres et des poissonneries clients situées en GMS
Livraison des mêmes produits à des restaurants et collectivités .
Royaume des mers
Société opérant à partir de Rungis sur le marché parisien des produits de la mer et sert les restaurants parisiens.,[object Object]
Le royaume des mers est une société opérant à partir de Rungis sur le marché parisien des produits de la mer
Cette société est dotée d’un entrepôt à Rungis, sert les restaurants de la région parisienne en produits filetés , tranchés au chefs de cuisine
Les ateliers sont aux normes Européennes
Le royaume des Mers, c'est :
2000 Clients dans la Restauration Hors Foyer et les métiers de Bouche en Ile de France
Un esprit service. Une organisation commerciale performante et un CRM ont été mis en place destinés à optimiser le service clients
une volonté permanente d’innover
site internet avec prise de commandes pour les clients ,[object Object]
Marché
Marché Marché de la plaisance c’est: ,[object Object]
2 milliards d'euros d'activité économique
1 milliard d'euros de rentrées fiscales pour l'État,
4.900 entreprises
50.000 emplois directs ,[object Object]
Marché ,[object Object]
Une offre française étendue en raison de l’importance des littoraux et des zones de pêche de la flotte nationale mais aussi de la variété des industries de transformation qui ont développé des productions diversifiées et élaborées. Cependant, la prise en compte des aspects écologiques (raréfactions des ressources) limite les quotas de pêche et a engendré une diminution de l’offre ces dernières années.
 Production  française  totale de  la pêche et  de  l’aquaculture: 800 000  tonnes (2006)
 CA: 1,7 milliards d’euros
Importations:
En 2006, 1 118 000 tonnes de produits aquatiques ont été importées pour une valeur de 4,06 milliards d'euros
1,4 milliard d'euros de produits vivants, frais ou réfrigérés
1,7 milliard d'euros de produits congelés
120 millions d'euros de produits fumés, séchés, salés
720 millions d'euros de conserves et préparations
Principales espèces importées :
la crevette congelée
le thon en conserve
la coquille Saint-Jacques congelée
le lieu et le merlu congelés
pour les poissons frais: le saumon, le cabillaud et la baudroie
Les 3 premiers pays fournisseurs sont : le Royaume-Uni, la Norvège et l'Espagne.,[object Object]
Chiffres de la pêche française en 2009
Recul des volumes de 6%
Chute du prix moyen de 5%
Baisse de 11% de la valeur des ventes de poissons dans les halles à marée
Augmentation du volume des ventes: de poissons blanc (4%) mais baisse du prix moyen de 11 %
Focus sur le poisson frais:
En 2009 la consommation de poisson frais n’a pas connu la crise
Beaucoup d’importation de poisson frais (des pays du nord) au détriment des surgelés
Progression des ventes de poissons frais de 3%.
Durant la crise, le rayon des poissons frais est celui qui s'est le mieux maintenu:
+ 4% pour le poisson découpé
+ 8% pour le poisson préemballé
linéaires de coquillages sauvés par la très bonne performance des ventes de noix de Saint-Jacques (+56%)
- 4% pour les autres produits ,[object Object]
Marché ,[object Object]
 Autrefois considéré comme le poisson préféré des consommateurs (fin des années 90) le cabillaud est passé derrière le saumon qui tend à supplanter les poissons blancs.
 Les consommateurs privilégient d'abord le saumon (premier poisson ingéré par les Français), devant le cabillaud et le lieu noir.
la hausse des ventes de saumon est évaluée à 8-10% par an.
Parts de marché du saumon: 21% en volume, 22% en valeur
Les consommateurs plébiscitent surtout le saumon fumé avec 72% de ménages acheteurs,
devant le poisson frais (46%)
et le saumon surgelé (25%). ,[object Object]
Marché ,[object Object]
Les GMS occupent une part croissante dans le commerce des produits de la mer:
Dans les pays où la consommation est réduite, comme en Europe Centrale, les commerces spécialisés de type poissonnerie sont inexistants
Dans la majorité des pays du Nord et du Centre de l’Europe, l’essentiel des produits aquatiques est distribué via les grandes surfaces.
Développement des discounteurs qui occupent une place importante et croissante dans les ventes de conserves et de surgelés
Diminution du nombre de rayons poissonnerie avec service dans les GMS pour des raisons d’espace, de coûts et de manque de main d’œuvre qualifiée.
L’évolution de la demande des consommateurs renforce cette tendance et conduit à un développement de l’offre des filets préemballés et produits élaborés. Si en Espagne et en Italie le rayon poissonnerie demeure encore incontournable dans les GMS, en Europe du Nord l’accent est de plus en plus mis sur la barquette en libre-service.,[object Object]
Marché ,[object Object],[object Object]
En terme de kg/ habitant , la Frances est avec 35.6 kg en 3eme position sur le marché européen
Le poisson préemballé progresse de 5% en volume et 3% en valeur
 l’aquaculture a connu au cours des 10 dernières années une croissance de 9% au niveau mondial
Marché du poisson  très diversifié
Tendance manger sainement
Poisson riche en Omega 3
Les nutritionnistes recommandent d'en consommer 2 fois par semaine
Le poisson a 35% de lipides en moins que la viande en générale
Simple et rapide à préparer
Un marché atomisé tant en terme de production que de distribution
Certaine espèces se font de plus en plus rare  compensées par l’élevage :
50% des poissons consommés sont fournis par l’élevage
Manque de marketing, aucune marque n’existe sur le marché du poisson, Il n’y a pas de concept innovant.
Problème du niveau de prix très élevé, réduisant la demande consommateurs
Poisson est perçu comme un produit de luxe.Faiblesses
SWOT Opportunités	 Production : Épuisement de certaines espèces et pollution + quotas de pêche   Développement  de la concurrence lorsque le marché  va s’ouvrir au marketing. Effet de  mimétisme  ,[object Object]
Communication inexistante  Fort impact grâce à une communication (originale) auprès des consommateurs.

Contenu connexe

Tendances

les-matrices-de-portefeuille-d-activites-matrices-bcg1-bcg2
les-matrices-de-portefeuille-d-activites-matrices-bcg1-bcg2les-matrices-de-portefeuille-d-activites-matrices-bcg1-bcg2
les-matrices-de-portefeuille-d-activites-matrices-bcg1-bcg2
merimed
 
Exercice corrigé méthode de séléction des fournisseurs
Exercice corrigé méthode de séléction des fournisseursExercice corrigé méthode de séléction des fournisseurs
Exercice corrigé méthode de séléction des fournisseurs
essa1988
 
La promotion des ventes
La promotion des ventesLa promotion des ventes
La promotion des ventes
Taha Can
 
Le marché de la restauration
Le marché de la restaurationLe marché de la restauration
Le marché de la restauration
Chou'baby Claude
 
Marketing Opérationnel cours
Marketing Opérationnel coursMarketing Opérationnel cours
Marketing Opérationnel cours
Amine Alaoui
 

Tendances (20)

Les intermédiaires et les stratégies de commercialisation
Les intermédiaires et les stratégies de commercialisationLes intermédiaires et les stratégies de commercialisation
Les intermédiaires et les stratégies de commercialisation
 
Cours analyse-financiere s4
Cours analyse-financiere s4Cours analyse-financiere s4
Cours analyse-financiere s4
 
Séance annexe 7 la politique de prix à l’international
Séance annexe 7   la politique de prix à l’internationalSéance annexe 7   la politique de prix à l’international
Séance annexe 7 la politique de prix à l’international
 
Cours techniques de vente - complet
Cours techniques de vente - completCours techniques de vente - complet
Cours techniques de vente - complet
 
les-matrices-de-portefeuille-d-activites-matrices-bcg1-bcg2
les-matrices-de-portefeuille-d-activites-matrices-bcg1-bcg2les-matrices-de-portefeuille-d-activites-matrices-bcg1-bcg2
les-matrices-de-portefeuille-d-activites-matrices-bcg1-bcg2
 
Exercice corrigé méthode de séléction des fournisseurs
Exercice corrigé méthode de séléction des fournisseursExercice corrigé méthode de séléction des fournisseurs
Exercice corrigé méthode de séléction des fournisseurs
 
La promotion des ventes
La promotion des ventesLa promotion des ventes
La promotion des ventes
 
Strategie de prix
Strategie de prixStrategie de prix
Strategie de prix
 
Comment organiser un événement ?
Comment organiser un événement ?Comment organiser un événement ?
Comment organiser un événement ?
 
Le marché de la restauration
Le marché de la restaurationLe marché de la restauration
Le marché de la restauration
 
Generalité sur-le-marketing
Generalité sur-le-marketingGeneralité sur-le-marketing
Generalité sur-le-marketing
 
Modes d’achat et objectifs d’achats
Modes d’achat et objectifs d’achatsModes d’achat et objectifs d’achats
Modes d’achat et objectifs d’achats
 
Stratégie commerciale internationale
Stratégie commerciale internationaleStratégie commerciale internationale
Stratégie commerciale internationale
 
Creation et lancement nouveau produit
Creation et lancement nouveau produitCreation et lancement nouveau produit
Creation et lancement nouveau produit
 
Gestion d'entreprise
Gestion d'entrepriseGestion d'entreprise
Gestion d'entreprise
 
Marketing Opérationnel cours
Marketing Opérationnel coursMarketing Opérationnel cours
Marketing Opérationnel cours
 
Le Management de projets selon le référentiel du PMI (Project Management Inst...
Le Management de projets selon le référentiel du PMI (Project Management Inst...Le Management de projets selon le référentiel du PMI (Project Management Inst...
Le Management de projets selon le référentiel du PMI (Project Management Inst...
 
Analyse swot Maisons du Monde
Analyse swot Maisons du MondeAnalyse swot Maisons du Monde
Analyse swot Maisons du Monde
 
Analyse PESTEL VERSION .pptx
Analyse PESTEL VERSION .pptxAnalyse PESTEL VERSION .pptx
Analyse PESTEL VERSION .pptx
 
Projet evaluation impact
Projet evaluation impactProjet evaluation impact
Projet evaluation impact
 

En vedette

Dossier de presse Etude Restauration rapide
Dossier de presse Etude Restauration rapideDossier de presse Etude Restauration rapide
Dossier de presse Etude Restauration rapide
Les Echos Etudes
 
Stratégie d'entreprise power point
Stratégie d'entreprise power pointStratégie d'entreprise power point
Stratégie d'entreprise power point
Guillaume Testa
 
Strategie des marques: épiceries du luxe
Strategie des marques: épiceries du luxeStrategie des marques: épiceries du luxe
Strategie des marques: épiceries du luxe
fleruyet
 

En vedette (14)

Réjean Maillé Traiteur
Réjean Maillé TraiteurRéjean Maillé Traiteur
Réjean Maillé Traiteur
 
Dossier de presse Etude Restauration rapide
Dossier de presse Etude Restauration rapideDossier de presse Etude Restauration rapide
Dossier de presse Etude Restauration rapide
 
Restauration : l'innovation passe à table
Restauration : l'innovation passe à tableRestauration : l'innovation passe à table
Restauration : l'innovation passe à table
 
Analyse de la FoodTech et des spécificités des stratégies des entreprises sur...
Analyse de la FoodTech et des spécificités des stratégies des entreprises sur...Analyse de la FoodTech et des spécificités des stratégies des entreprises sur...
Analyse de la FoodTech et des spécificités des stratégies des entreprises sur...
 
Brand Experience Score Wave 2- le secteur de la mode féminine
Brand Experience Score Wave 2- le secteur de la mode féminineBrand Experience Score Wave 2- le secteur de la mode féminine
Brand Experience Score Wave 2- le secteur de la mode féminine
 
Le marketing du restaurateur
Le marketing du restaurateurLe marketing du restaurateur
Le marketing du restaurateur
 
e-transformation du secteur de la restauration
e-transformation du secteur de la restauratione-transformation du secteur de la restauration
e-transformation du secteur de la restauration
 
Plateaux repas 2013
Plateaux repas 2013Plateaux repas 2013
Plateaux repas 2013
 
La restauration-se-digitalise-restoconnection
La restauration-se-digitalise-restoconnectionLa restauration-se-digitalise-restoconnection
La restauration-se-digitalise-restoconnection
 
Analyse de marché Restauration
Analyse de marché RestaurationAnalyse de marché Restauration
Analyse de marché Restauration
 
Marketing des services
Marketing des servicesMarketing des services
Marketing des services
 
Stratégie d'entreprise power point
Stratégie d'entreprise power pointStratégie d'entreprise power point
Stratégie d'entreprise power point
 
Strategie des marques: épiceries du luxe
Strategie des marques: épiceries du luxeStrategie des marques: épiceries du luxe
Strategie des marques: épiceries du luxe
 
Qu'est ce que la FoodTech ?
Qu'est ce que la FoodTech ?Qu'est ce que la FoodTech ?
Qu'est ce que la FoodTech ?
 

Similaire à Aquarium: création de marque

DéCouverte Du Secteur Agroalimentaire Espagnol
DéCouverte Du Secteur Agroalimentaire EspagnolDéCouverte Du Secteur Agroalimentaire Espagnol
DéCouverte Du Secteur Agroalimentaire Espagnol
morenoperalto
 
[FR] Tim Pickering: Développement de l’aquaculture et succès dans le Pacifique
[FR] Tim Pickering: Développement de l’aquaculture et succès dans le Pacifique[FR] Tim Pickering: Développement de l’aquaculture et succès dans le Pacifique
[FR] Tim Pickering: Développement de l’aquaculture et succès dans le Pacifique
Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 

Similaire à Aquarium: création de marque (20)

Newsletter Impact n°41
Newsletter Impact n°41Newsletter Impact n°41
Newsletter Impact n°41
 
Business France Agroalimentaire : Où exporter en 2018, quelles opportunités e...
Business France Agroalimentaire : Où exporter en 2018, quelles opportunités e...Business France Agroalimentaire : Où exporter en 2018, quelles opportunités e...
Business France Agroalimentaire : Où exporter en 2018, quelles opportunités e...
 
Mediafel n°24
Mediafel n°24Mediafel n°24
Mediafel n°24
 
Breton companies at SEAFOOD 2019
Breton companies at SEAFOOD 2019Breton companies at SEAFOOD 2019
Breton companies at SEAFOOD 2019
 
La Bretagne au Natexpo 2020
La Bretagne au Natexpo 2020La Bretagne au Natexpo 2020
La Bretagne au Natexpo 2020
 
Sauvons l'huitre traditionnelle
Sauvons l'huitre traditionnelleSauvons l'huitre traditionnelle
Sauvons l'huitre traditionnelle
 
Arcane poissons2018 presentation
Arcane poissons2018 presentationArcane poissons2018 presentation
Arcane poissons2018 presentation
 
Arcane crevettes2016 pres_bdc
Arcane crevettes2016 pres_bdcArcane crevettes2016 pres_bdc
Arcane crevettes2016 pres_bdc
 
Folleto Desplegable FI Europe 2015
Folleto Desplegable FI Europe 2015Folleto Desplegable FI Europe 2015
Folleto Desplegable FI Europe 2015
 
[FR] Patrick Sorgeloos - Nutrition aquacole: assurer la durabilité à long ter...
[FR] Patrick Sorgeloos - Nutrition aquacole: assurer la durabilité à long ter...[FR] Patrick Sorgeloos - Nutrition aquacole: assurer la durabilité à long ter...
[FR] Patrick Sorgeloos - Nutrition aquacole: assurer la durabilité à long ter...
 
La pêche artisanale à Maurice - Perspectives & Stratégies
La pêche artisanale à Maurice - Perspectives & Stratégies La pêche artisanale à Maurice - Perspectives & Stratégies
La pêche artisanale à Maurice - Perspectives & Stratégies
 
Terres de Chefs numéro 8, La Sarthe
Terres de Chefs numéro 8, La SartheTerres de Chefs numéro 8, La Sarthe
Terres de Chefs numéro 8, La Sarthe
 
Pisciculture en eau douce Agridok 15
Pisciculture en eau douce Agridok 15Pisciculture en eau douce Agridok 15
Pisciculture en eau douce Agridok 15
 
Dossier presse pesca
Dossier presse pescaDossier presse pesca
Dossier presse pesca
 
DéCouverte Du Secteur Agroalimentaire Espagnol
DéCouverte Du Secteur Agroalimentaire EspagnolDéCouverte Du Secteur Agroalimentaire Espagnol
DéCouverte Du Secteur Agroalimentaire Espagnol
 
Assurance de la sécurité sanitaire et qualité des produits: les activités de ...
Assurance de la sécurité sanitaire et qualité des produits: les activités de ...Assurance de la sécurité sanitaire et qualité des produits: les activités de ...
Assurance de la sécurité sanitaire et qualité des produits: les activités de ...
 
09d4b598 De68 4efc 8386 Afe61a9362dc
09d4b598 De68 4efc 8386 Afe61a9362dc09d4b598 De68 4efc 8386 Afe61a9362dc
09d4b598 De68 4efc 8386 Afe61a9362dc
 
Reponse à m bui (3)
Reponse à m   bui (3)Reponse à m   bui (3)
Reponse à m bui (3)
 
[FR] Tim Pickering: Développement de l’aquaculture et succès dans le Pacifique
[FR] Tim Pickering: Développement de l’aquaculture et succès dans le Pacifique[FR] Tim Pickering: Développement de l’aquaculture et succès dans le Pacifique
[FR] Tim Pickering: Développement de l’aquaculture et succès dans le Pacifique
 
La Pêche - Données récentes
La Pêche - Données récentesLa Pêche - Données récentes
La Pêche - Données récentes
 

Aquarium: création de marque

  • 1. Néda Benmoussa Audrey Berckmans Camille Bernard Stéphanie Dreyfuss Julien Quagliara Michaël Vasseur
  • 2.
  • 3. spécialiste de la distribution de poissons dans la restauration parisienne
  • 5. La société exerce deux métiers :
  • 6. La livraison de poissons et produits de la mer à des poissonneries en propres et des poissonneries clients situées en GMS
  • 7. Livraison des mêmes produits à des restaurants et collectivités .
  • 9.
  • 10. Le royaume des mers est une société opérant à partir de Rungis sur le marché parisien des produits de la mer
  • 11. Cette société est dotée d’un entrepôt à Rungis, sert les restaurants de la région parisienne en produits filetés , tranchés au chefs de cuisine
  • 12. Les ateliers sont aux normes Européennes
  • 13. Le royaume des Mers, c'est :
  • 14. 2000 Clients dans la Restauration Hors Foyer et les métiers de Bouche en Ile de France
  • 15. Un esprit service. Une organisation commerciale performante et un CRM ont été mis en place destinés à optimiser le service clients
  • 17.
  • 19.
  • 20. 2 milliards d'euros d'activité économique
  • 21. 1 milliard d'euros de rentrées fiscales pour l'État,
  • 23.
  • 24.
  • 25.
  • 26. Une offre française étendue en raison de l’importance des littoraux et des zones de pêche de la flotte nationale mais aussi de la variété des industries de transformation qui ont développé des productions diversifiées et élaborées. Cependant, la prise en compte des aspects écologiques (raréfactions des ressources) limite les quotas de pêche et a engendré une diminution de l’offre ces dernières années.
  • 27. Production française totale de la pêche et de l’aquaculture: 800 000 tonnes (2006)
  • 28. CA: 1,7 milliards d’euros
  • 30. En 2006, 1 118 000 tonnes de produits aquatiques ont été importées pour une valeur de 4,06 milliards d'euros
  • 31. 1,4 milliard d'euros de produits vivants, frais ou réfrigérés
  • 32. 1,7 milliard d'euros de produits congelés
  • 33. 120 millions d'euros de produits fumés, séchés, salés
  • 34. 720 millions d'euros de conserves et préparations
  • 37. le thon en conserve
  • 39. le lieu et le merlu congelés
  • 40. pour les poissons frais: le saumon, le cabillaud et la baudroie
  • 41.
  • 42. Chiffres de la pêche française en 2009
  • 44. Chute du prix moyen de 5%
  • 45. Baisse de 11% de la valeur des ventes de poissons dans les halles à marée
  • 46. Augmentation du volume des ventes: de poissons blanc (4%) mais baisse du prix moyen de 11 %
  • 47. Focus sur le poisson frais:
  • 48. En 2009 la consommation de poisson frais n’a pas connu la crise
  • 49. Beaucoup d’importation de poisson frais (des pays du nord) au détriment des surgelés
  • 50. Progression des ventes de poissons frais de 3%.
  • 51. Durant la crise, le rayon des poissons frais est celui qui s'est le mieux maintenu:
  • 52. + 4% pour le poisson découpé
  • 53. + 8% pour le poisson préemballé
  • 54. linéaires de coquillages sauvés par la très bonne performance des ventes de noix de Saint-Jacques (+56%)
  • 55.
  • 56.
  • 57. Autrefois considéré comme le poisson préféré des consommateurs (fin des années 90) le cabillaud est passé derrière le saumon qui tend à supplanter les poissons blancs.
  • 58. Les consommateurs privilégient d'abord le saumon (premier poisson ingéré par les Français), devant le cabillaud et le lieu noir.
  • 59. la hausse des ventes de saumon est évaluée à 8-10% par an.
  • 60. Parts de marché du saumon: 21% en volume, 22% en valeur
  • 61. Les consommateurs plébiscitent surtout le saumon fumé avec 72% de ménages acheteurs,
  • 62. devant le poisson frais (46%)
  • 63.
  • 64.
  • 65.
  • 66. Les GMS occupent une part croissante dans le commerce des produits de la mer:
  • 67. Dans les pays où la consommation est réduite, comme en Europe Centrale, les commerces spécialisés de type poissonnerie sont inexistants
  • 68. Dans la majorité des pays du Nord et du Centre de l’Europe, l’essentiel des produits aquatiques est distribué via les grandes surfaces.
  • 69. Développement des discounteurs qui occupent une place importante et croissante dans les ventes de conserves et de surgelés
  • 70. Diminution du nombre de rayons poissonnerie avec service dans les GMS pour des raisons d’espace, de coûts et de manque de main d’œuvre qualifiée.
  • 71.
  • 72.
  • 73.
  • 74.
  • 75. En terme de kg/ habitant , la Frances est avec 35.6 kg en 3eme position sur le marché européen
  • 76. Le poisson préemballé progresse de 5% en volume et 3% en valeur
  • 77. l’aquaculture a connu au cours des 10 dernières années une croissance de 9% au niveau mondial
  • 78. Marché du poisson très diversifié
  • 81. Les nutritionnistes recommandent d'en consommer 2 fois par semaine
  • 82. Le poisson a 35% de lipides en moins que la viande en générale
  • 83. Simple et rapide à préparer
  • 84. Un marché atomisé tant en terme de production que de distribution
  • 85. Certaine espèces se font de plus en plus rare  compensées par l’élevage :
  • 86. 50% des poissons consommés sont fournis par l’élevage
  • 87. Manque de marketing, aucune marque n’existe sur le marché du poisson, Il n’y a pas de concept innovant.
  • 88. Problème du niveau de prix très élevé, réduisant la demande consommateurs
  • 89. Poisson est perçu comme un produit de luxe.Faiblesses
  • 90.
  • 91. Communication inexistante  Fort impact grâce à une communication (originale) auprès des consommateurs.
  • 92. Attaquer le marché sur les axes qualité et prix : forte qualité à prix accessible en B to C Menaces
  • 93.
  • 94. Influence des Organisations gouvernementales et internationales dans le développement du commerce liés à la pêche 
  • 95. Stabilité politique en matière de pêche en France grâce à la CRAI, Commission de la Recherche Agricole Internationale; organe de concertation entre les organismes de recherche français (Cirad, INRA, IRD, Cemagref, CNRS) et le ministère de l’Agriculture, de l'Alimentation et de la Pêche, le ministère des Affaires étrangères et européennes, et le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.
  • 96. Stabilité Européenne grâce à la politique commune de la pêche (PCP) repose sur une organisation commune des marchés (OCM) depuis octobre 1970. Cette OCM vise à trouver un juste équilibre entre l’offre et la demande dans l’intérêt des pêcheurs et des consommateurs européens. Les objectifs de la PCP sont: la protection des stocks contre la pêche excessive, la garantie d’un revenu pour les pêcheurs, l'approvisionnement régulier des consommateurs et de l'industrie de transformation à des prix raisonnables, et l’exploitation durable des ressources aquatiques vivantes d’un point de vue biologique, environnemental et économique.
  • 97. Les Etats membres de l'UE ont des systèmes fiscaux hétérogènes, fruits de l'histoire et des traditions nationales. La fiscalité est symbole de souveraineté.
  • 98. Politique de commerce extérieure dynamique mais peu flexible
  • 99.
  • 100. Marché très cycliques (saisons, phénomènes géothermiques, dérèglement climatique, embargo…)
  • 101. Après deux années marquées par une forte hausse du prix des produits importés (+7% en 2005 et +9% en 2006),la stabilité des prix observée depuis le début d’année 2007 s’est confirmé à l’issue du troisième trimestre, ce qui reflète bien la tendance générale à la faible l’évolution des prix exprimés en euros dans les échanges internationaux des produits de la mer au cours des neuf premiers mois de 2007.En volume, les importations ont baissé de 3% par rapport à 2006, après deux années de légère hausse. Cette baisse porte sur les poissons de pêche et sur le saumon, tandis que les importations de poissons d’élevage marin (bar et daurade) et de poissons d’élevage tropical en eau douce (pangas, tilapia) sont en hausse. En revanche, les exportations augmentent de 4% en volume (conserves de thon, céphalopodes) avec un prix en hausse de 1%.. Cette réduction du déficit est en rupture de tendance après trois années d'augmentation régulière.
  • 102. Les produits traiteurs réfrigérés sur lesquels est concentrée l’innovation représentent la catégorie de produits aquatiques pour laquelle les achats par les ménages affichent la plus forte croissance, de l’ordre de 10 % par an en volume. Ce résultat confirme bien que l’innovation est nécessaire dans un objectif de conquête de nouveaux marchés.
  • 103. La distribution à également fortement évoluée en faveur des GMS et au détriment des poissonneries dites classiques.
  • 104.
  • 105. En France les pêcheries sont souvent de petites tailles, locales et font parties d’un mode de vie traditionnel
  • 106. Consommation plus élevées dans les régions littorales (meilleure accessibilité)
  • 107. Consommation du poisson dans les ménages à augmenter avec les années (snacking à base de déchets de poissons, plats préparés, mode du sushis,…)
  • 108. La consommation individuelle moyenne de poisson est passée en France de 12 kg par an en 1950 à 34 kg en 2006 sachant que la consommation moyenne mondiale est de 14 kg. (Source: Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme)
  • 110. En 2006, 210 nouveaux produits ont été recensés, venant de 85 fabricants, dont 61 français et 24 étrangers. Ce chiffre traduit une forte augmentation du nombre de nouveautés et d’entreprises innovantes par rapport aux années précédentes.
  • 111. C’est dans la catégorie des produits traiteurs réfrigérés, c’est-à-dire des produits transformés, éventuellement à partir de produits surgelés ou appertisés, mais vendus au rayon réfrigéré avec une date limite de consommation proche de la date de fabrication, que se trouvent le plus de nouveaux produits, loin devant les produits surgelés et les conserves.
  • 112. Importance des financements publics (européens) en matière de recherche aquatique
  • 113.
  • 114. De manière générale mauvaise image en matière écologique du secteur. Problème de pollution et de disparition de certaines espèces (Biodiversité en danger!)
  • 115. 1 kg de poisson = 1,5 kg de pétrole! Impact des techniques de pêches sur l’environnement et les écosystèmes marins
  • 116. Existence de label de pêche et d’aquaculture durable commeLe label MSC (Marine Stewardship Council) et Le label AB (agriculture biologique)
  • 117. Initiative d’éconavigation avec la fondation N. Hulot
  • 118. Certaines prises de conscience avec le Grenelle de la Mer
  • 119. Légal
  • 120. Réglementation très stricte et compliquée en matière de pêche tant au niveau de la France que de l’Europe dans de nombreux domaines (faune, hygiènes, navires, environnement, commerce,….)
  • 121. Spécificité structurelle et relationnelle du droit du travail maritime en France
  • 122. Tendance à un durcissement des autorisations de pêches (types de pêche et quotas)
  • 123. Problème dans la définition du Tribunal compétent en cas de litiges et la délimitation de zones maritimes compétences
  • 124. Paysage réglementaire nationale et internationale massif (nombreuses lois)
  • 125. Lacunes et contradiction des textes de lois d’où une nécessaire harmonisation du droit de la mer et de la pêche ainsi que du commerce de la mer.
  • 126. Place importante des us et coutume en matière commerciale Multiplication des litiges
  • 127.
  • 128. Produits de substitution Rôle de l’état Pouvoir de négociation des fournisseurs Marché Pouvoir de négociation des clients Menace de nouveaux entrants
  • 129. Analyse sectorielle L’analyse de la filière française des produits de la mer frais met clairement en évidence que celle-ci a évolué au cours des quinze dernières années sous l’influence de son aval (distribution et marché), de son environnement international (importations et aquaculture) et de son cadre institutionnel (politique commune des pêches de l’Union Européenne). Les maillons amont (captures) et la charnière (première mise en marché) ont largement subi ces évolutions, auxquelles ils ont du s’adapter. Ils apparaissent comme devant continuer à les subir et à s’y adapter dans le scénario tendanciel. Mais une possibilité de rupture proactive existe, du fait de fortes chances que soit précisément remise en cause, à court terme et de façon assez radicale, cette organisation de l’amont et de la charnière.
  • 130.
  • 131. à celles de l’activité : négoce au jour le jour, nécessité d’une forte implication et réactivité, peu d’économies d’échelle, échec des concentrations
  • 132.
  • 133.
  • 134. 44% sous les criées
  • 135. 20% de mareyeurs grossistes
  • 143.
  • 144.
  • 145. Il y a très peu de marques alliant largeur et profondeur de gamme avec le haut de gamme. Ces deux critères étant pourtant une tendance forte dans le cadre des attentes consommateurs: packaging attractif, saveur, qualité (label/bio…) et diversité des produits.
  • 146.
  • 147.
  • 148.
  • 149. Un grand nombre d’entreprises concurrentes (plus les entreprises sont nombreuses par rapport aux, plus le pouvoir de négociation de ces derniers est important)
  • 150. Plusieurs points de vente différents (GMS, spécialisés, etc.)
  • 151.
  • 152. Principal lieu d’achat de produit de pêche ou d’aquaculture (environ 70% des achats des français se font en GMS)
  • 153. Achats directement à la criée: mareyeurs court-circuités
  • 154.
  • 155. Soja
  • 156.
  • 157. Porter: Rôle de l’état Normes environnementales: Protection des ressources, espèces et habitats Quotas de pêche diminués Labels: Eco certification, certification MSC, etc. Lois: réforme politique commune (Europe) Normes d’hygiène, de traçabilités: engagement qualité HACCP (Hazard Analysis Critical Control Point - Analyse des dangers et points critiques pour leur maitrise). Le mareyeur assume en effet le premier la responsabilité de mettre sur le marché des produits sains et sûrs pour le consommateur
  • 158. Création de la Marque
  • 159.
  • 160.
  • 161.
  • 162.
  • 163.
  • 164.
  • 165. L’aquarium vient directement illustrer le nom de la marque
  • 166. Le poisson vivant dans l’aquarium est « frais », comme l’indiquent les bulles et la mention « poisson frais »
  • 167. Un hameçon pend au logo, signifiant l’expertise de la marque dans la pêche de poisson.
  • 168.
  • 169. Gamme complète de 4 produits frais :Filets de poisson brut découpés (Saumon, thon, truite, sole, lotte, raie, poissons blancs, poissons nobles) Filets de poissons fumés (saumon, truite) Crustacés (bicoques, crevettes et assimilés) Calamar et poulpe brut découpés
  • 170.
  • 171. Gamme de 3 produits préparés :Poisson à tartiner (œufs de poissons, rillettes de poissons) Steak de poisson brut (thon, saumon) Brochettes de crustacés et assimilés (crevettes, gambas)
  • 172.
  • 173. Gamme starter de 2 produits adaptés à la cible haut de gamme :Linguine aux brocolis et noix de Saint-Jacques Riz basmati et filet de lieu sauce normande
  • 174.
  • 175. Le Bar : cocktail de vitamines
  • 176. Le saumon : le roi de cœur
  • 177.
  • 178. Code couleur de la barquette selon apports nutritifs :
  • 179. Fer et Vitamine B3 (cabillaud, autres poissons blancs) anti-cholestérol et boost pour la mémoire : vert
  • 180. Vitamine A (saumon, thon) anti-acné, résistance des phanères (ongles, cheveux) : jaune
  • 181. Oméga 3 (Thon rouge, saumon, maquereau, poisson fumé) limite les maladies cardiovasculaire, contribue au bon fonctionnement du cerveau : orange
  • 182. Vitamine D, calcium et fluor (truite, sole, thon blanc) pour le capital osseux : bleuProduit frais-emballé et steak : barquette en polystyrène expansé avec un code couleur différent selon l’apport nutritionnel principal recouvert d’un film transparent rétractable + adhésif à l’effigie de l’Aquarium(50% de la surface du film) Poisson fumé et brochettes : fine barquette noire cartonnée recouvert d’un film en polyuréthane transparent sous vide + adhésif à l’effigie de l’Aquarium(50% de la surface du film) Crustacés : barquette bleu foncé en polystyrène expansé avec un film transparent rétractable + adhésif à l’effigie de l’Aquarium(50% de la surface du film) Plats cuisinés : barquette blanche en polystyrène expansé avec un film transparent rétractable + boitage carton à l’effigie de l’Aquarium.
  • 183.
  • 184.
  • 185.
  • 186.
  • 187.
  • 188. Le packaging est reconnu comme un facteur déterminant dans l’acte d’achat, à mesure qu’il véhicule l’identité et la personnalité d’une marque, il est un élément différenciant.
  • 189. C’est pourquoi il est nécessaire pour Aquarium de particulièrement soigner cet aspect. L’esquisse que vous venez de voir n’est à vrai dire qu’un exemple des possibilités qui s’offrent à Aquarium en matière de packaging. D’autres propositions peuvent être de mise:
  • 190. Un packaging en écailles de poisson
  • 191. Un packaging en forme de poisson
  • 192. Un packaging en forme d’Aquarium
  • 193.
  • 194. Distribution GMS : distribution au sein d’un Espace dédié « Univers de la mer » qui regroupe tous les produits de la mer. Cet espace devra être sensoriel (bruit des vagues, senteur marine, élément visuel marin) Petits supermarchés et superettes : distribution dans des rayons spécifiques avec stop-rayons Poissonneries indépendantes et magasins bio (La vie claire …) Centre de divertissement implanté à Houdan (cf ci après)
  • 195. Communication Architecture de marque : la marque et le produit font office d’outils promotionnels grâce aux codes couleurs, aux adhésifs originaux et à la stylisation du produit Identité visuelle du point de vente : établissement d’une PLV aux couleurs de la marque avec un rangement des produits frais selon un code couleur identifiable au sein d’un rayon dynamique, coloré, énergisant et « givré » Promotion de la marque à travers 4 supports de campagne publicitaire : Internet : habillage de sites de cuisine (marmiton, cuisine Az …), de sites féminin (Aufeminin.com …), de sites santé (doctissimo.com …) Création de pages communautaires TV Marketing direct en partenariat avec les enseignes GMS et Super : envoie de mailing et e-mailing avec offres promotionnelles de lancement Marketing alternatif : undercover, street marketing, advertainment
  • 196.
  • 197. Nous souhaitons utiliser la promotion au service de la personnalité de notre marque. Nous n’utiliserons pas cette méthode d’incitation à la consommation de façon passive: Plutôt que de proposer des promotions vide de sens et banales auquel le consommateur aura été confronté des milliers de fois, nous proposerons un contenu novateur illustrant en substance la personnalité originale de notre marque.
  • 198.
  • 199.
  • 200. Jeux concours: Plutôt que de proposer 10 000€ comme a pu le faire Charal ou un voyage au Maldives, pourquoi ne pas tourner ce principe en dérision et proposer tout autre chose comme des tirages au sorts ou des jeux sur internet permettant de gagner:
  • 201.
  • 202. Essai et échantillons:Nous illustrons par cette technique l’audace de notre marque:
  • 203.
  • 204. Eventuellement, une évolution du prix volontaire à la hausse, même si plutôt risquée, pourrait servir le dessein audacieux de la marque. Il faut néanmoins que cette évolution soit justifiée par un événement ou un slogan choc du style: « Poisson dôpé en vitamines C, ce n’est pas le tour de France pour rien! »
  • 205.
  • 206. L’identité sensorielle de notre marque n’est pas laissée au hasard. Seuls les marques les plus au faits des nouvelles tendances soignent tous les aspects de l’identité sensorielle. Nous comptons bien être l’une d’elles.
  • 208. Logo, packaging et éléments de communication, théâtralisation du site d’Houdan
  • 209. PLV coloré, dynamique, énergisant, en concordance avec les codes couleurs des produits
  • 211. Packaging ou advertainment (cfslides suivants), site d’Houdan
  • 213. Restaurants à Houdan et odeur des produits cuisinés
  • 214. Goût:
  • 215. Les produits cuisinés et les restaurants à Houdan
  • 216. Ouïe:
  • 217.
  • 218.
  • 219. Média et Hors Média, ces modes de diffusion d’une marque sont incontournable en complément des campagnes publicitaires pour permettre à Aquarium d’être massivement et efficacement diffusés.
  • 220. Une campagne distincte devrait également mise en place pour promouvoir le site d’Houdan
  • 221.
  • 222. N’en oublions pas d’utiliser les techniques de marketing alternatifs les plus intéressantes qui s’offrent à nous. L’undercover et l’affichage alternatif paraissent les plus intéressantes en matière d’affichage:
  • 223. Idéal pour communiquer sur notre nom de marque et sa personnalité décalée ainsi que sur l’aspect « Frais » du poisson. Du jamais vu en France, ces deux campagnes nous viennent des Etats-Unis et d’Allemagne. Une telle campagne en France serait relayée par les amateurs de marketing alternatif sur internet et notre marque se propagerait en « virus » sur l’ensemble des réseaux sociaux. Idéal pour construire une notoriété sur base nulle.
  • 224.
  • 225.
  • 227. Cette technique de marketing alternatif est en vogue depuis maintenant 5 ans, et pour preuve, cette un moyen de communication efficace auprès de toute les cibles, plus particulièrement les jeunes, puisqu’original et souvent divertissant.
  • 228. Il est assez facile d’imaginer différentes opérations de Street Marketing qui rythmeraient l’année, on peut notamment penser à:
  • 229. la mise en place d’un aquarium géant en pleine rue, symbole du logo
  • 230. une partie de pêche en plein Paris dans une des nombreuses fontaines
  • 231.
  • 232.
  • 233. La création d’une WebTV mettant en scène des poissons de la marque ou des pêcheurs. Son contenu décalé séduira les jeunes fan de la toile.
  • 234. Un affichage alternatif à la manière d’un « wait marketing » (Cfslide suivant). Le consommateur percevra ce mode de communication de manière moins intrusive grâce à cette technique.
  • 235. Un site web dédié proposant un jeu interactif et ludique. Par exemple, il pourrait être possible de « pêcher au gros » et d’obtenir des points à chaque pêche donnant le droit à des cadeaux à gagner. Les candidats pourraient également communiquer entre eux et s’échanger leurs pêches afin d’obtenir leurs points manquants sur un « marché aux poissons ». Tous les ingrédients du buzz y seront ainsi réunis:
  • 236.
  • 237. Un bel exemple de wait marketing, le consommateur est sollicité à un moment où il est disponible. Il trouvera ainsi le mode de communication moins intrusif.
  • 238.
  • 239. Enfin, il nous faudra utiliser ce qui devient le b.a BA du web 2.0 en créant:
  • 240. Un site internet pour diffuser les produits de la marque et consulter l’actualité d’Aquarium, dont le référencement sera optimisé sur les mots clés « poisson frais », « poisson original », « poisson vitamines », « poissonnerie », « Aquarium »
  • 241. Un profil facebook permettant à la marque de dialoguer avec sa cible et de communiquer sur ses projets, son actualité auprès d’aficionados alléchés par les produits de la marque.
  • 242. Un profil Twitter permettant également d’engager le contact avec la cible en proposant aux « followers » les dernières innovations de la marque, un accès direct aux dernières promotions mais également la diffusion d’un contenu qui pourrait intéresser les amateurs de poisson (comme des recettes, des techniques de pêche…)
  • 243. Les deux profils devront avoir des contenus distincts afin d’intervenir en compléments l’un de l’autre.
  • 244.
  • 245. Toutes ces ambitions ne seront atteignables que si Aquarium se met en quête de partenaires solides. Que ce soit pour la réalisation d’événements de Street Marketing, la mise en place de ses promotions ou ses campagnes d’affichage alternatifs, Aquarium devra s’entourer de multiple partenaires et devra veiller à soigner ses relations.
  • 247. JC Decaux pour l’affichage
  • 248. Agences de communication et de Marketing alternatif pour l’élaboration de la charte graphique, la réalisation des campagnes publicitaires et la trouvaille de concepts novateurs
  • 249. De multiples marques pour du Co-branding ou la diffusion de prime à la vente lors de campagnes promotionnelles
  • 250. Des célébrités acceptant d’être partenaires de la marque….
  • 251. Le Sponsoring & Mécénat
  • 252. Formidable vecteur de valeurs et de visibilité pour une marque, le sponsoring sportif n’est pas à négliger. Même s’il est difficile de mesurer un retour sur investissement, sponsoriser une équipe ou donner son nom à un événement sportif est extrêmement positif en terme d’image et permet de justifier un positionnement tout en percevant des ROI dopés!
  • 253. Red Bull par exemple a bâtit sa notoriété sur le sponsoring.
  • 254.
  • 255.
  • 257. 62 km de Paris
  • 258. 41 km de Versailles
  • 259. 48 km de St Germain en Laye
  • 260. 28 km de Mantes la Jolie
  • 261. 27 km de Rambouillet
  • 262. 20 km de Dreux
  • 263.
  • 264. En 2006, le département comptait 729 978 foyers fiscaux, dont 511 126 imposables sur le revenu, soit 70 %, taux supérieur à la moyenne francilienne (63,9 %) et à la moyenne nationale (53,6 %). Le revenu net imposable moyen des foyers fiscaux imposés s'élevait à 42 763 euros, soit un montant plus de quatre fois supérieur à celui des foyers fiscaux non imposables (10 179 euros).
  • 265.
  • 266. Étude démographique de la région de Houdan : une population aisée
  • 267. Étude démographique de la région de Houdan : une population aisée
  • 268. Étude démographique de la région de Houdan : une forte densité de population au delà de 20 km La densité de population dans cette partie des Yvelines est l’une des plus faibles d’Île de France. Néanmoins, des foyers de population à fort revenus se situent à moins de 40 km de Houdan : Rambouillet, Versailles, Dreux et Chartres.
  • 269. Étude démographique de la région de Houdan : des familles avec enfants Les Yvelines sont majoritairement habitées par des familles avec enfants (souvent plus de deux). Les enfants pèsent sur le choix des activités et déterminent souvent les déplacements, le week end notamment.
  • 270. Étude démographique de la région de Houdan : implantation des entreprises La région de Houdan compte un important nombre d’entreprises, susceptibles d’avoir un restaurant d’entreprise et donc de se fournir auprès de la société, mais également de fournir des clients à la société de poissons.
  • 271.
  • 272.
  • 273. donner un objectif de visite aux clients
  • 274. leur faire découvrir les différents poissons et fruits de mer idéalement cuisinés afin d’appuyer et de prouver la qualité des produits vendus.
  • 275. Les clients resteront plus longtemps sur le lieu et seront tentés d’acheter plus de poisson. Par ailleurs, le restaurant crédibilise la marque.
  • 276.
  • 277. Un Bar à poisson qui propose une cuisine de type fastfood de poisson accueille un autre public plus pressé et/ou plus familial, qui désire passer moins de temps à table. Le concept lui-même peut attirer les consommateurs.
  • 278.
  • 279. De plus en plus, le français retourne derrière les fourneaux, recherche des saveurs et savoir faire traditionnels et plaide en faveur du « Do ityourself ». La fréquentation des cours de cuisine explose et sort du cadre particulier pour toucher les professionnels pour des soirées d’entreprise par exemple.
  • 280. Les ateliers culinaires peuvent être une raison à part entière de déplacement ou peuvent faire partie d’une « journée familiale » à Houdan. En travaillant eux-mêmes le poisson et en découvrant de nouvelles façons de le préparer, les clients sont incités à en consommer d’avantage.
  • 282.
  • 283. Si ces idées vous intéressent et, quelque soit la marque que vous aurez choisi de créer, l’idée de concevoir une personnalité originale et reconnaissable pour votre marque vous séduit, je serais ravis de vous aider dans l’implémentation de cette stratégie Marketing au potentiel très intéressant.
  • 284. Depuis le début d’année j’ai en effet développé une activité de conseil en autoentrepreneur, bouillonnant d’idées, je peux vous apporter mes connaissances en Marketing opérationnel et surtout en Marketing alternatif et Webmarketing, les tendances du marketing de demain.
  • 285. Vous pouvez consulter mon CV sur http://www.doyoubuzz.com/michael-vasseur , j’ajouterai d’ici peu un portfolio de mes différentes réalisations scolaires et professionnelles.
  • 286.