Publicité
Publicité

Contenu connexe

Présentations pour vous(20)

Similaire à Portrait du libre accès aux publications scientifiques au Québec(20)

Publicité

Portrait du libre accès aux publications scientifiques au Québec

  1. Portrait du libre accès aux publications scientifiques au Québec Émilie Tremblay et Florence Piron Association science et bien commun info@scienceetbiencommun.org Cette œuvre est mise à disposition selon les termes de la licence creative commons attribution 4.0 canada Journée internationale du logiciel libre Montréal, 16 septembre 2017
  2. L’Association science et bien commun : sa mission et ses objectifs Sa mission : stimuler la vigilance et l’action pour une science ouverte, au service du bien commun Vigilance face aux conséquences du modèle de l’économie du savoir privilégié actuellement par les politiques scientifiques des gouvernements provincial et fédéral ; action visant à démocratiser le débat sur les orientations de la science publique québécoise
  3. Activités et projets en cours • L'organisation de colloques au Québec et ailleurs • La publication de livres participatifs en libre accès par le biais des Éditions science et bien commun • La publication de mémoires et d'avis lors de différentes consultations publiques sur les politiques scientifiques ou numériques, et les prises de position publiques • L'organisation d'activités et d'événements publics citoyens comme des bars de science, des enquêtes citoyennes sur les rapports des citoyens et citoyennes à la science • La revue scientifique en démarrage Science ouverte • Des projets de recherche-action en Afrique et en Haïti, comme le projet SOHA, et le soutien à l'APSOHA (Association pour la promotion de la science ouverte en Haïti et en Afrique) francophone) • Le blogue collectif Doctorama sur l'expérience humaine du doctorat
  4. Notre conception de la science ouverte
  5. Système-monde de la science • La science est un système-monde évolutif avec un « centre » (États-Unis, Grande-Bretagne, Australie), une « semi-périphérie » (Europe, certains pays d’Amérique latine et d’Asie, Afrique du Sud) et une « périphérie ». • Au cœur de ce système, une unité de mesure et de prestige : l’article scientifique publié dans des revues savantes avec évaluation par les pairs en double aveugle – Capital académique et prestige
  6. L’article scientifique : un commun de la connaissance oublié • Il faut rappeler que cela ne fait pas si longtemps que les articles scientifiques ne sont plus des communs • Régime du droit d’auteur de 1908, Conférence de Berlin met fin à la « licence libre » (Langlais, 2015) • 1710-1852 : une forme de domaine public de facto • 1852-1908 : une forme de « licence libre »
  7. Crise de l’édition scientifique Depuis les années 90 • Hausse des coûts des périodiques liés à un nouveau modèle, les forfaits d’abonnements, et coupe dans les abonnements (Couture, 2010; Greenstein 2004) • Concentration des éditeurs commerciaux (Elsevier, Springer, Wiley, Taylor & Francis, Sage) apparus autour des années 1950-60 (Pignard-Cheynel 2005) • Barrières dans l’accès aux savoirs
  8. Mouvement du libre accès • Il regroupe toutes les initiatives qui visent à rendre accessibles librement les résultats de la recherche – Première archive ArXiv (1991) – Premier appel à l’auto-archivage par S. Harnad (1994) – Naissance mouvement OAI (1999) – PubMed Central et PLOS (2000), HAL (2001) – Initiative de Budapest (2002) – Déclaration de Bethesda pour l’édition en libre accès (2003) – Déclaration de Berlin sur le libre accès (2003) – DOAJ (2004) – Déclaration de l’Alhambra sur le libre accès (2010) – Recommandations du rapport de l’ONU sur le droit d’auteur et le droit à la science et à la culture (2014)
  9. Différentes finalités du libre accès 1. Améliorer la productivité des chercheurs et chercheuses • Maximise le nb. de citations d’un article, résultats plus diffusés et plus accessibles, rayonnement, impact 2. Stimuler l’innovation ouverte et commercialisable • Libre accès comme outil de l’économie du savoir 3. Démocratiser l’accès à la science (sous forme de publications) auprès de différents publics n’ayant pas d’accès aux ressources des bibliothèques universitaires
  10. Libre accès dans le monde • Plus de 10 000 revues en libre accès selon DOAJ (2015) – sur 25 000 revues scientifiques • Selon la Commission européenne en 2012 seulement 20 % des articles scientifiques sont en libre accès • D’après Archambault et al. (2013) entre 25 % à 50 % des articles en libre accès (% varie selon les disciplines, la définition du LA, etc.) • Dans DOAJ, 122 revues ont le Canada comme pays de l’éditeur
  11. Deux voies pour le libre accès Voie dorée • Publication dans une revue en libre accès sur le web • Beaucoup de revues demandent des frais de publication aux auteur-e-s • Au Québec, plusieurs revues en libre accès dans Érudit • Dans le monde, différentes plateformes avec différents modèles : revues.org, etc. Voie verte • Auto-archivage des publications scientifiques dans un dépôt institutionnel universitaire (preprint ou postprint) • Dépôts institutionnels ou archives ouvertes thématiques, gouvernementales, disciplinaires, multidisciplinaires, etc.
  12. Opposition et réappropriation du libre accès par les éditeurs commerciaux • Opposition de la part d’un oligopole d’éditeurs scientifiques (Elsevier, Springer, etc.) qui détiennent 65 % des revues et font des taux de profit énormes à partir de textes reçus gratuitement, mais financés par des fonds publics. • Réappropriation du libre accès par les éditeurs pour avoir de nouveaux revenus • Ex. abonnement +modèle auteur-payeur
  13. Crise des périodiques dans les universités québécoises « Alors que les cinq premiers éditeurs représentaient 15 % des articles en sciences sociales en 1995, cette valeur a atteint 66 % en 2013 » (Larivière, Haustein et Mongeon, 2015) • Hausse du coût des abonnements aux revues scientifiques, ex. de l’Université de Montréal – En 2017, désabonnement à 2 231 titres de périodiques de l’éditeur Taylor & Francis Group – En 2016, désabonnement à 2 116 périodiques de l’éditeur Springer – En 2014, désabonnement à 1 142 périodiques de la collection Wiley Online Library • Plusieurs universités ont mené des opérations de révision de leur abonnement, réduction des achats de livres, abolition de postes, etc.
  14. Le libre accès au Québec-Canada Politiques des organismes subventionnaires • Politique sur le libre accès aux publications des trois organismes fédéraux CRSH, CRSNG, IRSC (2015) – Tout article publié dans une revue avec comité de lecture et issu d’une subvention de recherche d’un de ces organismes devra être disponible gratuitement en ligne dans les 12 mois suivant sa publication (voie verte ou voie dorée). • Politique des IRSC (2008) : libre accès aux publications et aux données liées aux publications – Seuls les IRSC effectuent un contrôle • Fonds de recherche du Québec en santé – FRQS (2009) – Faire tous les efforts possibles pour rendre les publications accessibles 6 mois après leur parution
  15. Politique de libre accès dans les universités québécoises • Concordia (résolution du sénat, 2010) : – « dans le cas particulier des articles acceptés pour publication dans une revue évaluée par les pairs, exiger que les membres du corps professoral versent désormais une copie numérique de leurs articles de ce type dans Spectrum, accompagnée d’une autorisation non exclusive de les conserver et de les diffuser gratuitement. » • U. Laval (2017) : – « Incite les membres de l’Université à considérer les objectifs de la Politique et à verser sur Corpus UL les Résultats de la recherche pour lesquels ils sont auteurs dans le cadre de toute publication de ceux-ci. » – « Incite les membres de l’Université à réserver leurs droits d’auteur auprès des éditeurs afin de permettre la diffusion libre des Résultats de la recherche conformément aux dispositions de la Politique. » • UQTR (2016) : – « de prendre les dispositions nécessaires, lorsqu’ils le souhaitent, aux fins d’autoriser le libre accès ou de rendre en libre accès, les résultats de toute recherche à laquelle ils ont participé, à quelque titre que ce soit, via le dépôt institutionnel de l’UQTR, le tout sous réserve du respect des droits d’auteur et de tout engagement de confidentialité ou autres applicables ».
  16. La voie verte au Québec Sur 18 universités : • 17 ont un dépôt institutionnel (sauf HEC) • Certaines ont deux dépôts (mémoires et thèses à part) comme ETS et U. Laval ou des collections spécifiques (vitrine interdisciplinaire à l’UdeM) • Les dépôts ne peuvent pas tous accueillir des articles et ils ne fonctionnent pas tous encore par auto-archivage • Les chercheurs y déposent peu leurs articles, plus de mémoires et de thèses • 2 universités ont mis en place une obligation ou un engagement pour le dépôt : Concordia et TÉLUQ • Utilisation de deux principaux logiciels libres (Eprints et Dspace)
  17. 0 50 100 150 200 250 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 Nb.d'articles Nb. d'articles dans quatre dépôts institutionnels pour la période 2006-2016 Concordia TÉLUQ UQAC UQAM
  18. Nb. total d’articles total dans six dépôts institutionnels Comparaison : • Université de Liège – ORBI : 56 307 articles • Faculté des arts et des sciences de la Harvard University - DASH : 13 712 articles Dépôts par université Nb. d’articles Papyrus - UdeM 2682 Corpus UL – U. Laval 1713 Spectrum - Concordia 1347 Archipel - UQAM 1023 Constellation - UQAC 741 R-Libre - TÉLUQ 408 Attention, il s’agit des dates de publication et non des dates de dépôt. Il s’agit aussi du nombre absolu d’articles qui ne tient pas compte du nombre de professeur-e-s et de la grosseur des universités.
  19. La voie dorée au Québec • Nombreuses revues en libre accès – Dans des plateformes québécoises (Érudit) ou françaises (revues.org) – Dans des plateformes et sur leurs sites web en libre accès (ex. Éducation et francophonie) – Revues indépendantes en libre accès sur le Web (ex. Recherches qualitatives, Revue québécoise de droit international, Bioéthique online, etc.)
  20. Érudit • Diffusion numérique de plus de 150 revues savantes et culturelles en SHS • 29 revues québécoises et canadiennes en libre accès (pas de barrières mobiles) • Embargo de 2 ans pour les revues savantes et de 3 ans pour les revues culturelles • Près de 90 % des documents sont en accès libre (selon leur site) • Logiciel libre Tournesol
  21. Barrière mobile dans Érudit Érudit n’a pas de service pour facturer aux utilisateurs qui ne sont pas abonnés
  22. Prix pour avoir accès à cet article via le site de l’éditeur Taylor and Francis
  23. L’article est accessible sur Sci-Hub
  24. Plateformes et bibliothèques numériques • Collections en libre accès aux PUM, PUL, PUQ (éditeurs universitaires) • Collection de livres sur Érudit • Bibliothèques numériques et plateformes (ex. Les Classiques des sciences sociales) pour les livres, documents de recherche, etc. Avec différents modèles (libre versus gratuit) et différentes licences
  25. Dans les sondages, résistances et méconnaissances, des chercheur-e-s • Sondage en 2014, les chercheur-e-s méconnaissent leurs droits et outils pour les préserver (licence cc, addendum au contrat), perception positive des dépôts institutionnels, connaissance du libre accès, mais plusieurs fausses croyances (Piron et Lasou 2014) – Étude auprès de 637 chercheur-e-s, étudiants, etc. de l’U. Laval • En 2006, 27 % des chercheur-e-s avaient déjà publié dans une revue en libre accès, 87 % des chercheur-e-s ignorent s’il existe des dépôts institutionnels au Québec et 86 % si leur université en possède un (Vézina, 2006) – Étude dans 6 universités québécoises auprès de chercheur-e-s en sciences de la vie • En 2005, 41 % des chercheur-e-s de l’UQAM avaient au moins un article en libre accès (Hajjem, 2005)
  26. Groupe de travail sur le libre accès de l’UQ Rapport de 2015 : « Accroître la diffusion des connaissances par l’augmentation de l’accès aux productions scientifiques des chercheurs » – Viser à ce qu’à partir de 2018, 50 % des articles publiés par chaque chercheur soient accessibles dans les dépôts du réseau de l’UQ – Nombreuses pistes d’action (information, sensibilisation, etc.)
  27. Pistes et réflexions • Des universités de plus en plus mobilisées • Multiplications des politiques en faveur du libre accès • De plus en plus de dépôts institutionnels, mais encore peu utilisés par les chercheur-e-s • Nombreuses revues en libre accès (beaucoup de barrières mobiles) avec différents modèles • Articles produits en libre accès par les chercheur-e-s québécois-es ?
  28. Bibliographie • Archambault E., Amyot D., Deschamps P., Nicol A., Rebout L. et Roberge G. (2013), Proportion of Open Access peer-reviewed papers at the European and world levels — 2004-2011, Science-Metrix. En ligne. http://www.science- metrix.com/pdf/SM_EC_OA_Availability_2004-2011.pdf. • Bernatchez J. (2015), « Le libre accès aux articles scientifiques : référentiels, principes, normes et modalités », Documentation et bibliothèques 611, 6–14. DOI : 10.7202/1028999ar . • Couture M. (2010), « La diffusion et le partage de l’information scientifique », Dans M. Couture, M. Dubé et P. Malissard (éds), Propriété intellectuelle et université. Entre la privatisation et la libre circulation des savoirs, Québec, PUQ. • Greenstein D. (2004), « Not so quiet on a Western front », Web Focus. En ligne. http://www.nature.com/nature/focus/accessdebate/23.html. • Groupe de travail sur le libre accès (2015), Accroître la diffusion des connaissances par l’augmentation de l’accès aux productions scientifiques des chercheurs, Rapport du groupe de travail sur le libre accès déposé à la Commission de l’enseignement et de la recherche de l’Université du Québec. En ligne. http://www.uquebec.ca/communications/documents/Rapportlibre_acces2.pdf. • Guédon J.‐C. (2014), « Quand frappe la crise : les coupures des abonnements aux revues de Wiley et au‐delà », Enjeux universitaires ‐ Des profs vous informent (26). En ligne. http://www.enjeux- universitaires.ca/Enjeux_universitaires/Index_des_rubriques_files/EU26_R1.pdf. • Guédon J.-C. (2001), In Oldenburg’s long Shadow. Librarians, Research Scientists, Publishers, And the Control of Scientific publishing, Washington, Association of Research Libraries. En ligne. http://www.arl.org/storage/documents/publications/in- oldenburgs-long-shadow.pdf. • Langlais P.-C. (2015), « Quand les articles scientifiques ont-ils cessé d’être des communs ? », Sciences communes [carnet de recherche], 11 mars 2015. En ligne. http://scoms.hypotheses.org/409. • Larivière V., Haustein S. et Mongeon P. (2015), « The oligopoly of academic publishers in the digital era», PLOS One, 10(6). https://doi.org/10.1371/journal.pone.0127502.
  29. Bibliographie (suite) • Pignard-Cheynel N. (2005), « L’édition de revues scientifiques : une forme de marchandisation de la diffusion des connaissances », Sciences de la Société no 66. En ligne. https://hal.archives-ouvertes.fr/sic_00427034/document. • Piron F. et Lasou P. (2014), Pratique de publication, dépôt institutionnel et perception du libre accès. Enquête auprès des chercheuses et chercheurs de l’Université Laval (Québec), Québec, Université Laval. En ligne. https://www.bibl.ulaval.ca/fichiers_site/services/libre_acces/pratiques-de-publication-libre-acces.pdf. • Rapport de la Rapporteuse spéciale dans le domaine des droits culturels, Farida Shaheed - Politiques en matière de droit d’auteur et droit à la science et à la culture. En ligne. https://documents-dds- ny.un.org/doc/UNDOC/GEN/G14/249/51/PDF/G1424951.pdf?OpenElement • Vézina K. (2006), « Libre accès à la recherche scientifique : opinions et pratiques des chercheurs au Québec », Partnership : the Canadian Journal of Library and Information Practice and Research 1(1). http://dx.doi.org/10.21083/partnership.v1i1.10.

Notes de l'éditeur

  1. Site Internet : http://www.scienceetbiencommun.org/
  2. Un schéma en construction pour représenter notre vision de la science ouverte.
  3. Pour plus de détails, voir Langlais (2015) : http://scoms.hypotheses.org/409. Voir aussi Guédon (2001) : http://www.arl.org/storage/documents/publications/in-oldenburgs-long-shadow.pdf.
  4. Déclaration de Budapest : http://openaccess.inist.fr/?Initiative-de-Budapest-pour-l Déclaration de Bethesda : http://openaccess.inist.fr/?Declaration-de-Bethesda-pour-l Déclaration de Berlin : http://openaccess.inist.fr/?Declaration-de-Berlin-sur-le-Libre Rapport de l’ONU (2014) Rapport de la Rapporteuse spéciale dans le domaine des droits culturels, Farida Shaheed - Politiques en matière de droit d’auteur et droit à la science et à la culture. En ligne. https://documents-dds-ny.un.org/doc/UNDOC/GEN/G14/249/51/PDF/G1424951.pdf?OpenElement Recommandation 112: « Le produit des travaux de création subventionnés par des gouvernements, des organisations intergouvernementales ou des entités caritatives devrait être rendu largement accessible. Les États devraient réorienter leur soutien financier aux modèles de publication fondés sur la propriété vers des modèles de publication ouverts. » Recommandation 113 : « Les universités publiques et privées, ainsi que les institutions publiques de recherche devraient adopter des politiques en vue de promouvoir le libre accès aux travaux de recherche, documents et données ayant fait l’objet d’une publication, sur la base d’un système ouvert et équitable, notamment grâce à l’utilisation de licences Creative Commons. » Déclaration de Berlin est signée par 5 universités québécoises (UQAM, TÉLUQ, Concordia, UQAT et UQAC).
  5. Archambault et al. (2013) : http://www.science-metrix.com/pdf/SM_EC_OA_Availability_2004-2011.pdf.
  6. Désabonnement aux périodiques à l’Université de Montréal : http://www.bib.umontreal.ca/communiques/20170504-DC-annulation-taylor-francis-vf.htm http://www.bib.umontreal.ca/communiques/20140115-DB-annulation-periodiques-wiley.htm http://www.bib.umontreal.ca/communiques/20160505-DC-annulation-springer.htm Crise des périodiques : http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/709872/universites-bibliiotheques-revues-scientifiques-editeurs-abonnements-cout-augmentation Voir Guédon, J.‐C. (2014), « Quand frappe la crise : les coupures des abonnements aux revues de Wiley et au‐delà », Enjeux universitaires ‐ Des profs vous informent (26). En ligne. http://www.enjeux-universitaires.ca/Enjeux_universitaires/Index_des_rubriques_files/EU26_R1.pdf. Concentration des éditeurs : http://www.acfas.ca/publications/decouvrir/2015/02/l-oligopole-grands-editeurs-savants
  7. Politique du FRQS : http://www.frqs.gouv.qc.ca/documents/11314/435506/Politique-de-libre-acces-aux-resultats-de-recherche-publies.pdf Politique des trois organismes subventionnaires fédéraux : http://www.science.gc.ca/eic/site/063.nsf/fra/h_F6765465.html?OpenDocument Politique des IRSC : http://www.cihr-irsc.gc.ca/f/46068.html#5.1.2 Ailleurs : projet de loi pour une république numérique en France (2015-16) Un texte plus général sur le libre accès, voir Bernatchez (2015) : https://www-erudit-org.proxy.bibliotheques.uqam.ca:2443/fr/revues/documentation/2015-v61-n1-documentation01739/1028999ar.pdf.
  8. Résolution du sénat à l’Université Concordia (2010) : http://library.concordia.ca/help/open-access/R%C3%A9solutiondus%C3%A9natsurlelibreacc%C3%A8s.pdf Politique à l’Université Laval (2017) : https://www.ulaval.ca/fileadmin/Secretaire_general/Politiques/Politique_libre_acces_publications.pdf Politique à l’UQTR (2016) : https://oraprdnt.uqtr.uquebec.ca/vrsg/Reglementation/152.pdf
  9. Aucune université n’a de politique institutionnelle exigeant que les comités d’évaluations internes(pour la promotion des professeur-e-s) prennent en compte uniquement les publications déposées dans les dépôts institutionnels comme l’Université de Liège en Belgique. Les engagements/obligations : Concordia : vote du sénat qui exige le dépôt des articles et qui encourage celui des autres documents (http://library.concordia.ca/help/open-access/R%C3%A9solutiondus%C3%A9natsurlelibreacc%C3%A8s.pdf) TÉLUQ : engagement des professeurs à déposer leurs articles (votes unanimes des 4 départements), résolution pour l’accès libre. Développement des dépôts : une tendance mondiale Réseau UQ (10 établissements) UQAM : Archipel UQAC : Constellation UQTR : Cognitio UQO : dépôt institutionnel de l’UQO UQAT : Depositum UQAR : Sémaphore ENAP : Espace ENAP INRS : Espace INRS TÉLUQ : R-libre ETS : Espace ETS publications, Espace ETS Mémoires et thèses   UdeM : Papyrus Université de Sherbrooke : Savoir UdeS HEC : 0 Concordia : Spectrum McGill : eScholarship@McGill Bishop’s : Bishop’s University Repository ULaval : Corpus UL, Archimèdes (mémoires et thèses) EPM : PolyPublie
  10. Données disponibles à partir des dépôts institutionnels Archipel (UQAM) R-Libre (TÉLUQ) Constellation (UQAC) Spectrum (Concordia)
  11. Données disponibles sur les sites Internet des dépôts. Pour en savoir plus sur la politique de l’Université de Liège concernant son dépôt institutionnel : http://recteur.blogs.ulg.ac.be/?p=103. Voir aussi : https://orbi.ulg.ac.be/bitstream/2268/190522/2/Thirion%20-%20Valeurs%20ajoute%CC%81es%20des%20archives%20ouvertes%20-%20I2D%202015%20.pdf. Entrevue avec Paul Thirion, directeur général du réseau des bibliothèques de l’Université de Liège : http://www.lettresnumeriques.be/2013/12/06/lopen-access-a-lulg-un-modele-qui-fait-ses-preuves/
  12. Érudit est un consortium sans but lucratif formé de l’Université de Montréal, de l’Université Laval et de l’Université du Québec à Montréal.
  13. Exemple d’un article : « Sociological Founders and precursors : The theories of religion of Emile Durkheim, Fustel De Coulanges and IBN Khaldûn » (1971) 42$US pour 24h sur tandfonline.com (site de l’éditeur Taylor and Francis) Accessible sur Sci-Hub
  14. Le libre accès aux PUM : http://www.pum.umontreal.ca/catalogue/collections/libre-acces Le libre accès aux PUL : http://www.bibl.ulaval.ca/services/libre-acces/soutien-et-developpement-du-libre-acces/libre-acces-livres-pul Le libre accès aux PUQ : https://www.puq.ca/catalogue/libreacces/liste.html
  15. Piron F. et Lasou P. (2014), Pratique de publication, dépôt institutionnel et perception du libre accès. Enquête auprès des chercheuses et chercheurs de l’Université Laval (Québec), Québec, Université Laval. En ligne. https://www.bibl.ulaval.ca/fichiers_site/services/libre_acces/pratiques-de-publication-libre-acces.pdf. Vézina K. (2006), « Libre accès à la recherche scientifique : opinions et pratiques des chercheurs au Québec », Partnership : the Canadian Journal of Library and Information Practice and Research 1(1). ://dx.doi.org/10.21083/partnership.v1i1.103.
  16. Rapport du groupe de travail : http://www.uquebec.ca/communications/documents/Rapportlibre_acces2.pdf
Publicité