L'encapsulation et ses applications

982 vues

Publié le

Auteur : Hervé HUILIER, Directeur, Belfort, France, CREATHES
Réalisé lors du 5ème Atelier Microtechniques & Innovation de Minnovarc, les 7 et 8 février 2013, Montbéliard/Sochaux, France
Plus d'infos sur www.minnovarc.fr

Publié dans : Technologie
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
982
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
124
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'encapsulation et ses applications

  1. 1. LA MICROENCAPSULATION DANS LES MEDTECHS 5ème Atelier Microtechniques & Innovation - Minnovarc le 8 février 2013
  2. 2. Principe de la MicroencapsulationMicroencapsulation Microsphère Incorporation d’une substance dans une membrane (sphères, capsules) Par voie Physique, chimique ou mécanique Nanoencapsulation : < 100 nm Microencapsulation => 200 µm Encapsulation >200 µm Microcapsule
  3. 3. Principe de la MicroencapsulationPourquoi la microencapsulation? Isoler/protéger Maîtriser sa libération/relargage Où on veut Si on veut Quand on veut
  4. 4. Principe de la MicroencapsulationLes modes de relargage Mécanique Physico- chimiquePressions, frottements Energie (photon, température, etc.) Diffusion pH, errosion, enzyme, ….
  5. 5. Principales applicationsDétergence Assouplissants Le Chat, détergeant lave-vaisselle (Unilever)Cosmétique/parfumerie Parfum longue durée (Gautier, Shiseido…)Textile et papier Cosmétotextile (Biotherm, Mixa, etc…) Mouchoir hydratants (Lotus, etc…..)Medtechs : pH dépendence Formes gastro-résistantes Formes à libération prolongée Formes régioselectives, et formes ciblées
  6. 6. Applications actuelles dans le médical Matrice d’encapsulation pH dépendante : pH = 7 Choix du lieu de libération : amylase Réactivité de la matrice aux enzymes Choix du lieu de libération pH = 2 Meilleures protection du PA : pepsine, gélatinase, lipase à la dégradation pH = 6: élastases pH = 7,5 enzymatique. : phosphatases, osidases, lipase(trypsine,chymotrypsine) pH = 7,2 : sels biliaires, peptidases Cinétique de dissolution/relarage pH = 7,5 Effet prolongé
  7. 7. Applications actuelles dans le médicalLes formes à libération prolongées
  8. 8. Applications actuelles dans le médicalLes formes à libération prolongées
  9. 9. Applications actuelles dans le médicalLes formes à libération ciblée Ciblage sur des récepteurs spécifiques des cellules Fonctionnalisation Hormones, pectine, acide folique, etc…
  10. 10. Applications actuelles dans le médicalAPPLICATIONS PUREMENTGALENIQUES AMELIORATION DE L’EFFICACITE THERAPEUTIQUE CONFORT DU PATIENT/LIMITATION DES EFFETS INDESIRABLES
  11. 11. Applications récentes dans le médicalDispositif médical non invasif Microcapsules fixées sur un matériaux souple Arrière plan technologique: Textile délivrant
  12. 12. Dispositif médical non invasifTextile délivrant
  13. 13. Dispositif médical non invasifArrière plan technologique :Textile délivrant Libération dun PA sur la peau 100% 80% 60% Taux % 40% 20% 0% 0 5 10 15 20 25 Nb dutlisations Maitrise des doses Maitrise de la libération Maitrise des contraintes d’utilisation (portés, entretiens, etc.)
  14. 14. Dispositif médical non invasifDu textile délivrant au DM :
  15. 15. Dispositif médical non invasifDermatextile : Traitement des pathologies de la peau (ichtyose, eczéma, atopie, xérose, etc…) Traitement des plaies Traitement post opératoire (hématomes, œdèmes, …)DM usage unique: Champ opératoire Pansements Draps, linge, etc (activité antiseptique, lutte contre les maladies nosocomiales, etc………
  16. 16. Autres applications récentes dans le médicalNutraceutiques/Alicaments Modification du comportement alimentaire Assimilation différentes des aliments (Protéines, vitamine, sels minéraux…) Changement des habitudes (gouts, horaires, texture…) textures
  17. 17. Nutraceutiques/AlicamentsSolutions possibles : Complémentation/supplémentati on Alimentaire pH = 7 : amylase Ciblage des zones préférentielles d’assimilation, pH dépendance pH = 2 : pepsine, gélatinase, lipase Dégradation enzymatique pH = 6 pH = 7,5 Maitrise des doses: élastases :(trypsine, phosphatases, osidases, lipaschymotrypsine) e pH = 7,2 : sels biliaires, peptidases pH = 7,5
  18. 18. Nutraceutiques/Alicaments Galénique incorporable dans une préparationalimentaire

×