SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  28
Minnovarc 2011-10-28
Travailler en  réseau pour  être plus fort Par Jean BEELER, coach de SWISS MICROTECH Minnovarc 2011-10-28
Historique 1998 : Enquête de l’EPFL :  Décolletage dans l’arc jurassien 1999 : Groupe de travail avec 10 entreprises :  Etude de faisabilité 2000 : Groupe de travail avec 4 entreprises :  Définition de la stratégie 2001 : Création de SWISS MICROTECH Dès 2003 : Ouverture du réseau à d’autres  entreprises Minnovarc 2011-10-28
En 2011, Swiss Microtech  regroupe 5 entreprises  Minnovarc 2011-10-28
[object Object],Minnovarc 2011-10-28 ,[object Object],[object Object]
Adax Boillat Detech Dixi-Cylindre Estoppey-Reber SWISS MICROTECH = 1 coach +  1 comité Minnovarc 2011-10-28
Marketing Permettre aux membres d’accéder à de nouveaux marchés difficilement atteignables individuellement  Achats communs Augmenter la compétitivité des membres par  la réduction de coûts dues à l’achat en  commun de biens, fournitures et services  et la mise en commun de ressources Nouveaux membres Augmenter la valeur ajoutée des produits par l’adjonction de compétences complémentaires Stratégie de développement Minnovarc 2011-10-28
1-2 ans 3 ans 4-6 ans Achats Minnovarc 2011-10-28
Premier pas ! Les achats ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],C’est facile Ça rapporte Ça motive Minnovarc 2011-10-28
1-2 ans 3 ans 4-6 ans Achats Marketing commun Minnovarc 2011-10-28
Deuxième pas ! Le marketing C’est difficile Ça coûte Il faut accepter d’ouvrir son jeu Minnovarc 2011-10-28
1-2 ans 3 ans 4-6 ans Achats Marketing commun Application Minnovarc 2011-10-28
Troisième pas ! Appliquer ! USA – Marché médical Site internet Foire commune MEDTEC  Agent commun C’est encore plus difficile Il faut trouver un projet et un intérêt commun Il faut un lieu géographique commun sans antécédent C’est très coûteux  Minnovarc 2011-10-28
Les structures  organisationnelles d’un réseau Minnovarc 2011-10-28
Eléments de collaboration pour le travail en réseau Social  Technologique Management Financier Organisationnel 5 piliers Minnovarc 2011-10-28
Eléments de confiance Perspectives organisationnelles Perspectives directoriales / comportemen- tales Perspectives technologiques Perspectives économiques / financières Perspectives sociales Solidité de l’organisation Capital Stabilité financière Stabilité financière des  partenaires Standard  financier Participation communautaire Docilité de  participation Participation aux activités Contribution  au service communautaire Conformité  au standard communautaire Capital opérationnel Capital physique Cash Cash in Cash in Cash out Cash out Bénéfices / pertes Bénéfices / pertes Coûts opérationnels Vérification  standard Vérification  fréquente Organisation des compétences Compétence  du personnel Couverture organisationnelle  des affaires Taille de l’organisation Fréquence de changement de  direction Structure de la gestion Années de fonctionnement Collaboration réussie Opportunité  du partenaire Conduite du partenaire Fiabilité délais de livraison Qualité Fiabilité Comportement vis à vis des partenaires Stabilité de gestion Plateforme d’expérience Plateformes Standard technologique Structure R & D Système opératoire Base  Langage de programmation Durabilité Projets externes Disponibilité Sécurité Hardware Software Procédures Vitesse réseau Interopérabilité 1 Eléments de confiance 2 Perspectives de confiance 3 Conditions de confiance 4 Critères de confiance La clé de la réussite pour le bon fonctionnement  d’un réseau est : C onfiance E sprit d’équipe L oyauté Minnovarc 2011-10-28
Collaborations internationales Projet CTI DecoCHina  2004 – 2007 Projet commun soutenu  par la CTI avec la participation de l’EPFL Projet européen ECOLEAD  2006 – 2008 Minnovarc 2011-10-28
Projet CTI: DecoCHina  A « win-win » Chinese-Swiss network of SME in the subcontracting industry  Minnovarc 2011-10-28
DecoCHina : les questions ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Minnovarc 2011-10-28
DecoCHina : Le support La CTI  Agence de la Confédération pour la promotion de l'innovation.  Elle soutient depuis plus de 60 ans le transfert de savoir et de technologie  entre les entreprises et les hautes écoles.  Son objectif est d’obtenir le plus grand impact possible sur le marché.  Dongguan University of Technology   Fondé en 2002, 10’000 étudiants, 25 hectares Minnovarc 2011-10-28
DecoCHina : l’organisation Une région, le delta de la rivière des perles = > Dongguan Une foire: DISTEC 2004 Des visites d’entreprises « chinoises » et des interviews Minnovarc 2011-10-28
DecoCHina  Un embryon de réponse: ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Minnovarc 2011-10-28
Projet Européen intégré Minnovarc 2011-10-28
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Minnovarc 2011-10-28
[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Prés. SMT 28-10-2011 JBe
Evolution de la sous-traitance ? Minnovarc 2011-10-28
But visé par Swiss Microtech Satisfaction TOTALE du client ,[object Object],Minnovarc 2011-10-28 ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Merci de votre attention ! Minnovarc 2011-10-28

Contenu connexe

Tendances

Deux produits Bpifrance pour booster votre développement : le Diag Croissance...
Deux produits Bpifrance pour booster votre développement : le Diag Croissance...Deux produits Bpifrance pour booster votre développement : le Diag Croissance...
Deux produits Bpifrance pour booster votre développement : le Diag Croissance...Bpifrance
 
Cycup3 formation-mise-en-oeuvre-et-reussite-d-un-projet-de-communication-unifiee
Cycup3 formation-mise-en-oeuvre-et-reussite-d-un-projet-de-communication-unifieeCycup3 formation-mise-en-oeuvre-et-reussite-d-un-projet-de-communication-unifiee
Cycup3 formation-mise-en-oeuvre-et-reussite-d-un-projet-de-communication-unifieeCERTyou Formation
 
Concours i-Lab : synthese d'enquete et donnees statistiques
Concours i-Lab : synthese d'enquete et donnees statistiquesConcours i-Lab : synthese d'enquete et donnees statistiques
Concours i-Lab : synthese d'enquete et donnees statistiquesBpifrance
 
Viveris Systèmes et EVER TEAM : un partenariat renforcé pour une gestion de ...
Viveris Systèmes et EVER TEAM : un partenariat renforcé  pour une gestion de ...Viveris Systèmes et EVER TEAM : un partenariat renforcé  pour une gestion de ...
Viveris Systèmes et EVER TEAM : un partenariat renforcé pour une gestion de ...Everteam
 
Workshop Fintech Banque de France
Workshop Fintech Banque de FranceWorkshop Fintech Banque de France
Workshop Fintech Banque de FranceFrenchTechCentral
 
Financement_RDI_International_Bpifrance_FrenchTechCentral_25mai2020_WEBINAR
Financement_RDI_International_Bpifrance_FrenchTechCentral_25mai2020_WEBINARFinancement_RDI_International_Bpifrance_FrenchTechCentral_25mai2020_WEBINAR
Financement_RDI_International_Bpifrance_FrenchTechCentral_25mai2020_WEBINARFrenchTechCentral
 
Ce que les startups attendent des grands groupes - TNS Sofres / Butagaz 20150506
Ce que les startups attendent des grands groupes - TNS Sofres / Butagaz 20150506Ce que les startups attendent des grands groupes - TNS Sofres / Butagaz 20150506
Ce que les startups attendent des grands groupes - TNS Sofres / Butagaz 20150506polenumerique33
 
Les Politiques d'incitations à la Transition Energétique (PITE)
Les Politiques d'incitations à la Transition Energétique (PITE)Les Politiques d'incitations à la Transition Energétique (PITE)
Les Politiques d'incitations à la Transition Energétique (PITE)LEYTON
 
La France a-elle-vraiment besoin d'un Plan Deeptech
La France a-elle-vraiment besoin d'un Plan DeeptechLa France a-elle-vraiment besoin d'un Plan Deeptech
La France a-elle-vraiment besoin d'un Plan DeeptechBpifrance
 
Laureats concours i-PhD 2021
Laureats concours i-PhD 2021Laureats concours i-PhD 2021
Laureats concours i-PhD 2021Bpifrance
 
Presentation cetim
Presentation cetimPresentation cetim
Presentation cetimMario Picco
 
2019-2020 : une année de deeptech
2019-2020 : une année de deeptech2019-2020 : une année de deeptech
2019-2020 : une année de deeptechBpifrance
 
Un projet pour renforcer l'innovation et le transfert de technologie dans le ...
Un projet pour renforcer l'innovation et le transfert de technologie dans le ...Un projet pour renforcer l'innovation et le transfert de technologie dans le ...
Un projet pour renforcer l'innovation et le transfert de technologie dans le ...PlusComposites
 
Baromètre de l'Innovation Ouverte
Baromètre de l'Innovation OuverteBaromètre de l'Innovation Ouverte
Baromètre de l'Innovation Ouvertebluenove
 
[FRANCE] Le financement de la R&D à l'international
[FRANCE] Le financement de la R&D à l'international [FRANCE] Le financement de la R&D à l'international
[FRANCE] Le financement de la R&D à l'international LEYTON
 
PI & Normalisation : deux leviers clientèle & financement - INPI & AFNOR
PI & Normalisation : deux leviers clientèle & financement - INPI & AFNORPI & Normalisation : deux leviers clientèle & financement - INPI & AFNOR
PI & Normalisation : deux leviers clientèle & financement - INPI & AFNORFrenchTechCentral
 
+Composites: Un projet pour renforcer l'innovation et le transfert de technol...
+Composites: Un projet pour renforcer l'innovation et le transfert de technol...+Composites: Un projet pour renforcer l'innovation et le transfert de technol...
+Composites: Un projet pour renforcer l'innovation et le transfert de technol...PlusComposites
 

Tendances (20)

Deux produits Bpifrance pour booster votre développement : le Diag Croissance...
Deux produits Bpifrance pour booster votre développement : le Diag Croissance...Deux produits Bpifrance pour booster votre développement : le Diag Croissance...
Deux produits Bpifrance pour booster votre développement : le Diag Croissance...
 
Cycup3 formation-mise-en-oeuvre-et-reussite-d-un-projet-de-communication-unifiee
Cycup3 formation-mise-en-oeuvre-et-reussite-d-un-projet-de-communication-unifieeCycup3 formation-mise-en-oeuvre-et-reussite-d-un-projet-de-communication-unifiee
Cycup3 formation-mise-en-oeuvre-et-reussite-d-un-projet-de-communication-unifiee
 
Concours i-Lab : synthese d'enquete et donnees statistiques
Concours i-Lab : synthese d'enquete et donnees statistiquesConcours i-Lab : synthese d'enquete et donnees statistiques
Concours i-Lab : synthese d'enquete et donnees statistiques
 
Viveris Systèmes et EVER TEAM : un partenariat renforcé pour une gestion de ...
Viveris Systèmes et EVER TEAM : un partenariat renforcé  pour une gestion de ...Viveris Systèmes et EVER TEAM : un partenariat renforcé  pour une gestion de ...
Viveris Systèmes et EVER TEAM : un partenariat renforcé pour une gestion de ...
 
Workshop Fintech Banque de France
Workshop Fintech Banque de FranceWorkshop Fintech Banque de France
Workshop Fintech Banque de France
 
Formation Matières créatives connectées
Formation Matières créatives connectéesFormation Matières créatives connectées
Formation Matières créatives connectées
 
Financement_RDI_International_Bpifrance_FrenchTechCentral_25mai2020_WEBINAR
Financement_RDI_International_Bpifrance_FrenchTechCentral_25mai2020_WEBINARFinancement_RDI_International_Bpifrance_FrenchTechCentral_25mai2020_WEBINAR
Financement_RDI_International_Bpifrance_FrenchTechCentral_25mai2020_WEBINAR
 
Ce que les startups attendent des grands groupes - TNS Sofres / Butagaz 20150506
Ce que les startups attendent des grands groupes - TNS Sofres / Butagaz 20150506Ce que les startups attendent des grands groupes - TNS Sofres / Butagaz 20150506
Ce que les startups attendent des grands groupes - TNS Sofres / Butagaz 20150506
 
Les Politiques d'incitations à la Transition Energétique (PITE)
Les Politiques d'incitations à la Transition Energétique (PITE)Les Politiques d'incitations à la Transition Energétique (PITE)
Les Politiques d'incitations à la Transition Energétique (PITE)
 
La France a-elle-vraiment besoin d'un Plan Deeptech
La France a-elle-vraiment besoin d'un Plan DeeptechLa France a-elle-vraiment besoin d'un Plan Deeptech
La France a-elle-vraiment besoin d'un Plan Deeptech
 
Laureats concours i-PhD 2021
Laureats concours i-PhD 2021Laureats concours i-PhD 2021
Laureats concours i-PhD 2021
 
Presentation cetim
Presentation cetimPresentation cetim
Presentation cetim
 
Webinar Business France
Webinar Business France Webinar Business France
Webinar Business France
 
2019-2020 : une année de deeptech
2019-2020 : une année de deeptech2019-2020 : une année de deeptech
2019-2020 : une année de deeptech
 
Un projet pour renforcer l'innovation et le transfert de technologie dans le ...
Un projet pour renforcer l'innovation et le transfert de technologie dans le ...Un projet pour renforcer l'innovation et le transfert de technologie dans le ...
Un projet pour renforcer l'innovation et le transfert de technologie dans le ...
 
Baromètre de l'Innovation Ouverte
Baromètre de l'Innovation OuverteBaromètre de l'Innovation Ouverte
Baromètre de l'Innovation Ouverte
 
Présenation 4.0
Présenation 4.0Présenation 4.0
Présenation 4.0
 
[FRANCE] Le financement de la R&D à l'international
[FRANCE] Le financement de la R&D à l'international [FRANCE] Le financement de la R&D à l'international
[FRANCE] Le financement de la R&D à l'international
 
PI & Normalisation : deux leviers clientèle & financement - INPI & AFNOR
PI & Normalisation : deux leviers clientèle & financement - INPI & AFNORPI & Normalisation : deux leviers clientèle & financement - INPI & AFNOR
PI & Normalisation : deux leviers clientèle & financement - INPI & AFNOR
 
+Composites: Un projet pour renforcer l'innovation et le transfert de technol...
+Composites: Un projet pour renforcer l'innovation et le transfert de technol...+Composites: Un projet pour renforcer l'innovation et le transfert de technol...
+Composites: Un projet pour renforcer l'innovation et le transfert de technol...
 

En vedette

La carte d'identité electronique (e id)
La carte d'identité electronique (e id)La carte d'identité electronique (e id)
La carte d'identité electronique (e id)Lamine.o
 
Rapport PFE : Développement D'une application de gestion des cartes de fidéli...
Rapport PFE : Développement D'une application de gestion des cartes de fidéli...Rapport PFE : Développement D'une application de gestion des cartes de fidéli...
Rapport PFE : Développement D'une application de gestion des cartes de fidéli...Riadh K.
 
die Meerjungfrau
die Meerjungfraudie Meerjungfrau
die Meerjungfrauewoods000
 
Statistiken zu atypischer Beschäftigung in Ö & Eu
Statistiken zu atypischer Beschäftigung in Ö & EuStatistiken zu atypischer Beschäftigung in Ö & Eu
Statistiken zu atypischer Beschäftigung in Ö & Euhc voigt
 
Cannes film festival
Cannes film festivalCannes film festival
Cannes film festivalheeralacharya
 
Cache cache dangereux
Cache cache dangereuxCache cache dangereux
Cache cache dangereuxTchin-Tchin
 
Rails i18n - Railskonferenz 2007
Rails i18n - Railskonferenz 2007Rails i18n - Railskonferenz 2007
Rails i18n - Railskonferenz 2007jan_mindmatters
 
Surveytainment und Social Media: Innovative Befragungsformen für die Marktfor...
Surveytainment und Social Media: Innovative Befragungsformen für die Marktfor...Surveytainment und Social Media: Innovative Befragungsformen für die Marktfor...
Surveytainment und Social Media: Innovative Befragungsformen für die Marktfor...QuestBack AG
 
Bebes ondes-mode-d-emploi
Bebes ondes-mode-d-emploiBebes ondes-mode-d-emploi
Bebes ondes-mode-d-emploiRomu
 
WIM - Messeauftritt, Forum Maschinenbau, Nachlese
WIM - Messeauftritt, Forum Maschinenbau, NachleseWIM - Messeauftritt, Forum Maschinenbau, Nachlese
WIM - Messeauftritt, Forum Maschinenbau, Nachleseproziel
 
Open Research, Open Sciecen
Open Research, Open SciecenOpen Research, Open Sciecen
Open Research, Open Sciecennellapower
 

En vedette (20)

Gemalto Marketing - Case study
Gemalto Marketing - Case studyGemalto Marketing - Case study
Gemalto Marketing - Case study
 
La carte d'identité electronique (e id)
La carte d'identité electronique (e id)La carte d'identité electronique (e id)
La carte d'identité electronique (e id)
 
Rapport PFE : Développement D'une application de gestion des cartes de fidéli...
Rapport PFE : Développement D'une application de gestion des cartes de fidéli...Rapport PFE : Développement D'une application de gestion des cartes de fidéli...
Rapport PFE : Développement D'une application de gestion des cartes de fidéli...
 
Rapport De PFE
Rapport De PFERapport De PFE
Rapport De PFE
 
die Meerjungfrau
die Meerjungfraudie Meerjungfrau
die Meerjungfrau
 
Statistiken zu atypischer Beschäftigung in Ö & Eu
Statistiken zu atypischer Beschäftigung in Ö & EuStatistiken zu atypischer Beschäftigung in Ö & Eu
Statistiken zu atypischer Beschäftigung in Ö & Eu
 
Cannes film festival
Cannes film festivalCannes film festival
Cannes film festival
 
La tierra y el ecuador
La tierra y el ecuadorLa tierra y el ecuador
La tierra y el ecuador
 
Cache cache dangereux
Cache cache dangereuxCache cache dangereux
Cache cache dangereux
 
Connaissez vous lafrance
Connaissez vous lafranceConnaissez vous lafrance
Connaissez vous lafrance
 
Rails i18n - Railskonferenz 2007
Rails i18n - Railskonferenz 2007Rails i18n - Railskonferenz 2007
Rails i18n - Railskonferenz 2007
 
OVA_TICs
OVA_TICsOVA_TICs
OVA_TICs
 
Surveytainment und Social Media: Innovative Befragungsformen für die Marktfor...
Surveytainment und Social Media: Innovative Befragungsformen für die Marktfor...Surveytainment und Social Media: Innovative Befragungsformen für die Marktfor...
Surveytainment und Social Media: Innovative Befragungsformen für die Marktfor...
 
Bebes ondes-mode-d-emploi
Bebes ondes-mode-d-emploiBebes ondes-mode-d-emploi
Bebes ondes-mode-d-emploi
 
WIM - Messeauftritt, Forum Maschinenbau, Nachlese
WIM - Messeauftritt, Forum Maschinenbau, NachleseWIM - Messeauftritt, Forum Maschinenbau, Nachlese
WIM - Messeauftritt, Forum Maschinenbau, Nachlese
 
1er avril 2012 renens
1er avril 2012  renens1er avril 2012  renens
1er avril 2012 renens
 
Open Research, Open Sciecen
Open Research, Open SciecenOpen Research, Open Sciecen
Open Research, Open Sciecen
 
La tierra y el ecuador ppt 2
La tierra y el ecuador ppt 2La tierra y el ecuador ppt 2
La tierra y el ecuador ppt 2
 
Copia de fede
Copia de fedeCopia de fede
Copia de fede
 
Presentacion 2
Presentacion 2Presentacion 2
Presentacion 2
 

Similaire à Swiss Microtech Enterprise Network

Soutenance Master Gfery 24oct08
Soutenance Master Gfery 24oct08Soutenance Master Gfery 24oct08
Soutenance Master Gfery 24oct08Guillaume R. Fery
 
Profluid infos Numéro 74 - Janvier 2016
Profluid infos Numéro 74 - Janvier 2016Profluid infos Numéro 74 - Janvier 2016
Profluid infos Numéro 74 - Janvier 2016PROFLUID
 
Assemblée Générale de l'ADEN - mercredi 15 décembre 2010
Assemblée Générale de l'ADEN - mercredi 15 décembre 2010Assemblée Générale de l'ADEN - mercredi 15 décembre 2010
Assemblée Générale de l'ADEN - mercredi 15 décembre 2010adenfrance
 
Offre onepoint - CCM et Document Communiquant
Offre onepoint - CCM et Document CommuniquantOffre onepoint - CCM et Document Communiquant
Offre onepoint - CCM et Document CommuniquantGroupeONEPOINT
 
Instrument PME : une opportunité de financement pour vos projets de R&D
Instrument PME : une opportunité de financement pour vos projets de R&DInstrument PME : une opportunité de financement pour vos projets de R&D
Instrument PME : une opportunité de financement pour vos projets de R&DLEYTON
 
2011.06.24 - Cloud Infrastructure Provider - Forum des Partenaires du cloud i...
2011.06.24 - Cloud Infrastructure Provider - Forum des Partenaires du cloud i...2011.06.24 - Cloud Infrastructure Provider - Forum des Partenaires du cloud i...
2011.06.24 - Cloud Infrastructure Provider - Forum des Partenaires du cloud i...Club Alliances
 
Cpt-Rendu_Ateliers_Competitivite_24_oct.ppt
Cpt-Rendu_Ateliers_Competitivite_24_oct.pptCpt-Rendu_Ateliers_Competitivite_24_oct.ppt
Cpt-Rendu_Ateliers_Competitivite_24_oct.pptIYAAbdoulbagui
 
BFPME - Tous unis pour Entreprendre
BFPME - Tous unis pour EntreprendreBFPME - Tous unis pour Entreprendre
BFPME - Tous unis pour EntreprendreATUGE
 
Introduction à e-SCM
Introduction à e-SCMIntroduction à e-SCM
Introduction à e-SCMRenaud BROSSE
 
Innover en réseau, présentation du projet Ecolead
Innover en réseau, présentation du projet EcoleadInnover en réseau, présentation du projet Ecolead
Innover en réseau, présentation du projet EcoleadMinnovarc
 
M18456-Mémento_ProjetsEurope_V6-bd
M18456-Mémento_ProjetsEurope_V6-bdM18456-Mémento_ProjetsEurope_V6-bd
M18456-Mémento_ProjetsEurope_V6-bdLaure Piquemal
 
Présentation Corporate Finatech
Présentation Corporate FinatechPrésentation Corporate Finatech
Présentation Corporate FinatechHicham SBINI
 
Ey big-data-ou-en-sont-les-entreprises-franaises-112014-141211044503-conversi...
Ey big-data-ou-en-sont-les-entreprises-franaises-112014-141211044503-conversi...Ey big-data-ou-en-sont-les-entreprises-franaises-112014-141211044503-conversi...
Ey big-data-ou-en-sont-les-entreprises-franaises-112014-141211044503-conversi...alaoui rachida
 
AGA 22 juin 2010
AGA 22 juin 2010AGA 22 juin 2010
AGA 22 juin 2010ludovicAV
 
Yieloo - presentation société
Yieloo - presentation sociétéYieloo - presentation société
Yieloo - presentation sociétéCyril Girard
 
Plan Marshall 4.0 et Intelligence Stratégique : veille ?
Plan Marshall 4.0 et Intelligence Stratégique : veille ?Plan Marshall 4.0 et Intelligence Stratégique : veille ?
Plan Marshall 4.0 et Intelligence Stratégique : veille ?VINCIT SPRL - STRATEGY
 

Similaire à Swiss Microtech Enterprise Network (20)

Soutenance Master Gfery 24oct08
Soutenance Master Gfery 24oct08Soutenance Master Gfery 24oct08
Soutenance Master Gfery 24oct08
 
Profluid infos Numéro 74 - Janvier 2016
Profluid infos Numéro 74 - Janvier 2016Profluid infos Numéro 74 - Janvier 2016
Profluid infos Numéro 74 - Janvier 2016
 
Ag2010 f
Ag2010 fAg2010 f
Ag2010 f
 
Assemblée Générale de l'ADEN - mercredi 15 décembre 2010
Assemblée Générale de l'ADEN - mercredi 15 décembre 2010Assemblée Générale de l'ADEN - mercredi 15 décembre 2010
Assemblée Générale de l'ADEN - mercredi 15 décembre 2010
 
Offre onepoint - CCM et Document Communiquant
Offre onepoint - CCM et Document CommuniquantOffre onepoint - CCM et Document Communiquant
Offre onepoint - CCM et Document Communiquant
 
Instrument PME : une opportunité de financement pour vos projets de R&D
Instrument PME : une opportunité de financement pour vos projets de R&DInstrument PME : une opportunité de financement pour vos projets de R&D
Instrument PME : une opportunité de financement pour vos projets de R&D
 
2011.06.24 - Cloud Infrastructure Provider - Forum des Partenaires du cloud i...
2011.06.24 - Cloud Infrastructure Provider - Forum des Partenaires du cloud i...2011.06.24 - Cloud Infrastructure Provider - Forum des Partenaires du cloud i...
2011.06.24 - Cloud Infrastructure Provider - Forum des Partenaires du cloud i...
 
Cpt-Rendu_Ateliers_Competitivite_24_oct.ppt
Cpt-Rendu_Ateliers_Competitivite_24_oct.pptCpt-Rendu_Ateliers_Competitivite_24_oct.ppt
Cpt-Rendu_Ateliers_Competitivite_24_oct.ppt
 
BFPME - Tous unis pour Entreprendre
BFPME - Tous unis pour EntreprendreBFPME - Tous unis pour Entreprendre
BFPME - Tous unis pour Entreprendre
 
TELNET..
TELNET..TELNET..
TELNET..
 
Introduction à e-SCM
Introduction à e-SCMIntroduction à e-SCM
Introduction à e-SCM
 
Innover en réseau, présentation du projet Ecolead
Innover en réseau, présentation du projet EcoleadInnover en réseau, présentation du projet Ecolead
Innover en réseau, présentation du projet Ecolead
 
M18456-Mémento_ProjetsEurope_V6-bd
M18456-Mémento_ProjetsEurope_V6-bdM18456-Mémento_ProjetsEurope_V6-bd
M18456-Mémento_ProjetsEurope_V6-bd
 
Présentation Corporate Finatech
Présentation Corporate FinatechPrésentation Corporate Finatech
Présentation Corporate Finatech
 
Ey big-data-ou-en-sont-les-entreprises-franaises-112014-141211044503-conversi...
Ey big-data-ou-en-sont-les-entreprises-franaises-112014-141211044503-conversi...Ey big-data-ou-en-sont-les-entreprises-franaises-112014-141211044503-conversi...
Ey big-data-ou-en-sont-les-entreprises-franaises-112014-141211044503-conversi...
 
TALENT4 - La nouvelle ESN est née
TALENT4 - La nouvelle ESN est néeTALENT4 - La nouvelle ESN est née
TALENT4 - La nouvelle ESN est née
 
Opensource pitch 2008
Opensource pitch 2008Opensource pitch 2008
Opensource pitch 2008
 
AGA 22 juin 2010
AGA 22 juin 2010AGA 22 juin 2010
AGA 22 juin 2010
 
Yieloo - presentation société
Yieloo - presentation sociétéYieloo - presentation société
Yieloo - presentation société
 
Plan Marshall 4.0 et Intelligence Stratégique : veille ?
Plan Marshall 4.0 et Intelligence Stratégique : veille ?Plan Marshall 4.0 et Intelligence Stratégique : veille ?
Plan Marshall 4.0 et Intelligence Stratégique : veille ?
 

Plus de Minnovarc

La vision industrielle au service de l'horlogerie, exemple d'une collaboratio...
La vision industrielle au service de l'horlogerie, exemple d'une collaboratio...La vision industrielle au service de l'horlogerie, exemple d'une collaboratio...
La vision industrielle au service de l'horlogerie, exemple d'une collaboratio...Minnovarc
 
Identité économique de l'Arc jurassien et perspectives pour le secteur horloger
Identité économique de l'Arc jurassien et perspectives pour le secteur horlogerIdentité économique de l'Arc jurassien et perspectives pour le secteur horloger
Identité économique de l'Arc jurassien et perspectives pour le secteur horlogerMinnovarc
 
Un projet expérimental en robotique domestique : le « Walkster »
Un projet expérimental en robotique domestique : le « Walkster »Un projet expérimental en robotique domestique : le « Walkster »
Un projet expérimental en robotique domestique : le « Walkster »Minnovarc
 
Électronique de puissance pour la mobilité électrique - présentation de proje...
Électronique de puissance pour la mobilité électrique - présentation de proje...Électronique de puissance pour la mobilité électrique - présentation de proje...
Électronique de puissance pour la mobilité électrique - présentation de proje...Minnovarc
 
Avenir dans le design horloger
Avenir dans le design horlogerAvenir dans le design horloger
Avenir dans le design horlogerMinnovarc
 
Les besoins en capteurs dans la mobilité
Les besoins en capteurs dans la mobilitéLes besoins en capteurs dans la mobilité
Les besoins en capteurs dans la mobilitéMinnovarc
 
Prestation innovante en soudure pour cartes électroniques
Prestation innovante en soudure pour cartes électroniquesPrestation innovante en soudure pour cartes électroniques
Prestation innovante en soudure pour cartes électroniquesMinnovarc
 
Robotique et Microtechniques par l’exemple
Robotique et Microtechniques par l’exempleRobotique et Microtechniques par l’exemple
Robotique et Microtechniques par l’exempleMinnovarc
 
La robotique au service des microtechniques
La robotique au service des microtechniquesLa robotique au service des microtechniques
La robotique au service des microtechniquesMinnovarc
 
Le marché de la robotique de service, quelles opportunités pour les microtech...
Le marché de la robotique de service, quelles opportunités pour les microtech...Le marché de la robotique de service, quelles opportunités pour les microtech...
Le marché de la robotique de service, quelles opportunités pour les microtech...Minnovarc
 
Aspects techniques et savoir-faire dans l'horlogerie, quels sont les défis po...
Aspects techniques et savoir-faire dans l'horlogerie, quels sont les défis po...Aspects techniques et savoir-faire dans l'horlogerie, quels sont les défis po...
Aspects techniques et savoir-faire dans l'horlogerie, quels sont les défis po...Minnovarc
 
Open Institute: une expérience concrète d’ouverture pour l’innovation
Open Institute: une expérience concrète d’ouverture pour l’innovationOpen Institute: une expérience concrète d’ouverture pour l’innovation
Open Institute: une expérience concrète d’ouverture pour l’innovationMinnovarc
 
Communication par le courant porteur : quelques exemples
Communication par le courant porteur : quelques exemplesCommunication par le courant porteur : quelques exemples
Communication par le courant porteur : quelques exemplesMinnovarc
 
Étude sur les besoins en domotique en termes d'équipement (miniaturisation et...
Étude sur les besoins en domotique en termes d'équipement (miniaturisation et...Étude sur les besoins en domotique en termes d'équipement (miniaturisation et...
Étude sur les besoins en domotique en termes d'équipement (miniaturisation et...Minnovarc
 
Energy Harvesting : récupération d'énergie : une application, le scooter hybride
Energy Harvesting : récupération d'énergie : une application, le scooter hybrideEnergy Harvesting : récupération d'énergie : une application, le scooter hybride
Energy Harvesting : récupération d'énergie : une application, le scooter hybrideMinnovarc
 
Les projets collaboratifs
Les projets collaboratifsLes projets collaboratifs
Les projets collaboratifsMinnovarc
 
L'innovation, un processus multi-acteurs
L'innovation, un processus multi-acteursL'innovation, un processus multi-acteurs
L'innovation, un processus multi-acteursMinnovarc
 
L'encapsulation et ses applications
L'encapsulation et ses applicationsL'encapsulation et ses applications
L'encapsulation et ses applicationsMinnovarc
 
Le projet James IV – la prochaine génération de contrôle de l'environnement p...
Le projet James IV – la prochaine génération de contrôle de l'environnement p...Le projet James IV – la prochaine génération de contrôle de l'environnement p...
Le projet James IV – la prochaine génération de contrôle de l'environnement p...Minnovarc
 
PosLoc : un GPS de localisation Indoor
PosLoc : un GPS de localisation IndoorPosLoc : un GPS de localisation Indoor
PosLoc : un GPS de localisation IndoorMinnovarc
 

Plus de Minnovarc (20)

La vision industrielle au service de l'horlogerie, exemple d'une collaboratio...
La vision industrielle au service de l'horlogerie, exemple d'une collaboratio...La vision industrielle au service de l'horlogerie, exemple d'une collaboratio...
La vision industrielle au service de l'horlogerie, exemple d'une collaboratio...
 
Identité économique de l'Arc jurassien et perspectives pour le secteur horloger
Identité économique de l'Arc jurassien et perspectives pour le secteur horlogerIdentité économique de l'Arc jurassien et perspectives pour le secteur horloger
Identité économique de l'Arc jurassien et perspectives pour le secteur horloger
 
Un projet expérimental en robotique domestique : le « Walkster »
Un projet expérimental en robotique domestique : le « Walkster »Un projet expérimental en robotique domestique : le « Walkster »
Un projet expérimental en robotique domestique : le « Walkster »
 
Électronique de puissance pour la mobilité électrique - présentation de proje...
Électronique de puissance pour la mobilité électrique - présentation de proje...Électronique de puissance pour la mobilité électrique - présentation de proje...
Électronique de puissance pour la mobilité électrique - présentation de proje...
 
Avenir dans le design horloger
Avenir dans le design horlogerAvenir dans le design horloger
Avenir dans le design horloger
 
Les besoins en capteurs dans la mobilité
Les besoins en capteurs dans la mobilitéLes besoins en capteurs dans la mobilité
Les besoins en capteurs dans la mobilité
 
Prestation innovante en soudure pour cartes électroniques
Prestation innovante en soudure pour cartes électroniquesPrestation innovante en soudure pour cartes électroniques
Prestation innovante en soudure pour cartes électroniques
 
Robotique et Microtechniques par l’exemple
Robotique et Microtechniques par l’exempleRobotique et Microtechniques par l’exemple
Robotique et Microtechniques par l’exemple
 
La robotique au service des microtechniques
La robotique au service des microtechniquesLa robotique au service des microtechniques
La robotique au service des microtechniques
 
Le marché de la robotique de service, quelles opportunités pour les microtech...
Le marché de la robotique de service, quelles opportunités pour les microtech...Le marché de la robotique de service, quelles opportunités pour les microtech...
Le marché de la robotique de service, quelles opportunités pour les microtech...
 
Aspects techniques et savoir-faire dans l'horlogerie, quels sont les défis po...
Aspects techniques et savoir-faire dans l'horlogerie, quels sont les défis po...Aspects techniques et savoir-faire dans l'horlogerie, quels sont les défis po...
Aspects techniques et savoir-faire dans l'horlogerie, quels sont les défis po...
 
Open Institute: une expérience concrète d’ouverture pour l’innovation
Open Institute: une expérience concrète d’ouverture pour l’innovationOpen Institute: une expérience concrète d’ouverture pour l’innovation
Open Institute: une expérience concrète d’ouverture pour l’innovation
 
Communication par le courant porteur : quelques exemples
Communication par le courant porteur : quelques exemplesCommunication par le courant porteur : quelques exemples
Communication par le courant porteur : quelques exemples
 
Étude sur les besoins en domotique en termes d'équipement (miniaturisation et...
Étude sur les besoins en domotique en termes d'équipement (miniaturisation et...Étude sur les besoins en domotique en termes d'équipement (miniaturisation et...
Étude sur les besoins en domotique en termes d'équipement (miniaturisation et...
 
Energy Harvesting : récupération d'énergie : une application, le scooter hybride
Energy Harvesting : récupération d'énergie : une application, le scooter hybrideEnergy Harvesting : récupération d'énergie : une application, le scooter hybride
Energy Harvesting : récupération d'énergie : une application, le scooter hybride
 
Les projets collaboratifs
Les projets collaboratifsLes projets collaboratifs
Les projets collaboratifs
 
L'innovation, un processus multi-acteurs
L'innovation, un processus multi-acteursL'innovation, un processus multi-acteurs
L'innovation, un processus multi-acteurs
 
L'encapsulation et ses applications
L'encapsulation et ses applicationsL'encapsulation et ses applications
L'encapsulation et ses applications
 
Le projet James IV – la prochaine génération de contrôle de l'environnement p...
Le projet James IV – la prochaine génération de contrôle de l'environnement p...Le projet James IV – la prochaine génération de contrôle de l'environnement p...
Le projet James IV – la prochaine génération de contrôle de l'environnement p...
 
PosLoc : un GPS de localisation Indoor
PosLoc : un GPS de localisation IndoorPosLoc : un GPS de localisation Indoor
PosLoc : un GPS de localisation Indoor
 

Swiss Microtech Enterprise Network

  • 2. Travailler en réseau pour être plus fort Par Jean BEELER, coach de SWISS MICROTECH Minnovarc 2011-10-28
  • 3. Historique 1998 : Enquête de l’EPFL : Décolletage dans l’arc jurassien 1999 : Groupe de travail avec 10 entreprises : Etude de faisabilité 2000 : Groupe de travail avec 4 entreprises : Définition de la stratégie 2001 : Création de SWISS MICROTECH Dès 2003 : Ouverture du réseau à d’autres entreprises Minnovarc 2011-10-28
  • 4. En 2011, Swiss Microtech regroupe 5 entreprises Minnovarc 2011-10-28
  • 5.
  • 6. Adax Boillat Detech Dixi-Cylindre Estoppey-Reber SWISS MICROTECH = 1 coach + 1 comité Minnovarc 2011-10-28
  • 7. Marketing Permettre aux membres d’accéder à de nouveaux marchés difficilement atteignables individuellement Achats communs Augmenter la compétitivité des membres par la réduction de coûts dues à l’achat en commun de biens, fournitures et services et la mise en commun de ressources Nouveaux membres Augmenter la valeur ajoutée des produits par l’adjonction de compétences complémentaires Stratégie de développement Minnovarc 2011-10-28
  • 8. 1-2 ans 3 ans 4-6 ans Achats Minnovarc 2011-10-28
  • 9.
  • 10. 1-2 ans 3 ans 4-6 ans Achats Marketing commun Minnovarc 2011-10-28
  • 11. Deuxième pas ! Le marketing C’est difficile Ça coûte Il faut accepter d’ouvrir son jeu Minnovarc 2011-10-28
  • 12. 1-2 ans 3 ans 4-6 ans Achats Marketing commun Application Minnovarc 2011-10-28
  • 13. Troisième pas ! Appliquer ! USA – Marché médical Site internet Foire commune MEDTEC Agent commun C’est encore plus difficile Il faut trouver un projet et un intérêt commun Il faut un lieu géographique commun sans antécédent C’est très coûteux Minnovarc 2011-10-28
  • 14. Les structures organisationnelles d’un réseau Minnovarc 2011-10-28
  • 15. Eléments de collaboration pour le travail en réseau Social Technologique Management Financier Organisationnel 5 piliers Minnovarc 2011-10-28
  • 16. Eléments de confiance Perspectives organisationnelles Perspectives directoriales / comportemen- tales Perspectives technologiques Perspectives économiques / financières Perspectives sociales Solidité de l’organisation Capital Stabilité financière Stabilité financière des partenaires Standard financier Participation communautaire Docilité de participation Participation aux activités Contribution au service communautaire Conformité au standard communautaire Capital opérationnel Capital physique Cash Cash in Cash in Cash out Cash out Bénéfices / pertes Bénéfices / pertes Coûts opérationnels Vérification standard Vérification fréquente Organisation des compétences Compétence du personnel Couverture organisationnelle des affaires Taille de l’organisation Fréquence de changement de direction Structure de la gestion Années de fonctionnement Collaboration réussie Opportunité du partenaire Conduite du partenaire Fiabilité délais de livraison Qualité Fiabilité Comportement vis à vis des partenaires Stabilité de gestion Plateforme d’expérience Plateformes Standard technologique Structure R & D Système opératoire Base Langage de programmation Durabilité Projets externes Disponibilité Sécurité Hardware Software Procédures Vitesse réseau Interopérabilité 1 Eléments de confiance 2 Perspectives de confiance 3 Conditions de confiance 4 Critères de confiance La clé de la réussite pour le bon fonctionnement d’un réseau est : C onfiance E sprit d’équipe L oyauté Minnovarc 2011-10-28
  • 17. Collaborations internationales Projet CTI DecoCHina 2004 – 2007 Projet commun soutenu par la CTI avec la participation de l’EPFL Projet européen ECOLEAD 2006 – 2008 Minnovarc 2011-10-28
  • 18. Projet CTI: DecoCHina A « win-win » Chinese-Swiss network of SME in the subcontracting industry Minnovarc 2011-10-28
  • 19.
  • 20. DecoCHina : Le support La CTI Agence de la Confédération pour la promotion de l'innovation. Elle soutient depuis plus de 60 ans le transfert de savoir et de technologie entre les entreprises et les hautes écoles. Son objectif est d’obtenir le plus grand impact possible sur le marché. Dongguan University of Technology Fondé en 2002, 10’000 étudiants, 25 hectares Minnovarc 2011-10-28
  • 21. DecoCHina : l’organisation Une région, le delta de la rivière des perles = > Dongguan Une foire: DISTEC 2004 Des visites d’entreprises « chinoises » et des interviews Minnovarc 2011-10-28
  • 22.
  • 23. Projet Européen intégré Minnovarc 2011-10-28
  • 24.
  • 25.
  • 26. Evolution de la sous-traitance ? Minnovarc 2011-10-28
  • 27.
  • 28. Merci de votre attention ! Minnovarc 2011-10-28

Notes de l'éditeur

  1. Comment s’est crée le réseau SWISS MICROTECH ? Quel est la stratégie retenue pour le développement harmonieux du réseau SWISS MICROTECH ? Quels sont les éléments de collaboration possibles pour le travail en réseau ?
  2. Swiss Microtech est un réseau d'entreprises misant sur le regroupement des outils de communication et de production pour étendre les possibilités de réponse à une clientèle de plus en plus exigeante.
  3. La création de l’entreprise virtuelle « Swiss Microtech » découle d’une enquête financée par la CTI et menée en 1998 par l’EPFL (Dpt de Génie Mécanique, Laboratoire de Gestion et Procédés de Production) auprès des décolleteurs, de leurs clients et de leurs concurrents . L’enquête a mis en évidence les éléments suivants auxquels les industries du décolletage de l’arc jurassien sont confrontés : - Une r éduction du nombre des fournisseurs capables d’assurer une prestation complète - Des d élais plus courts et plus fiables - Une q ualité parfois insuffisante - Difficultés pour obtenir du financement - Un manque personnel qualifié Parmi les piste à creuser pour palier aux divers manquements relevés dans ce rapport, l’EPFL propose que les entreprises se rassemblent en vue de créer un réseau appelé réseau HTO qui partage la philosophie Homme – Technique – Organisation. Suite à cette enquête, en 1999 un groupe de 10 industriels, sous l’égide de l’AFDT, s’est déclaré prêt à se lance r et former un groupe de travail en vue de faire une étude de faisabilité. Des démarches sont donc entreprises. Une demande de subside est adressée à la CTI par le réseau HTO La CTI accorde le financement du projet L’étude de faisabilité commence début 2000. Au bout d’une année de travaux et de concertation, seules 4 entreprises décident de poursuivre le projet et s’investissent à défini les points suivants : Une stratégie - Enquête sur les attentes des clients - Marchés visés - Segments de produits visés -  E -commerce - Partenaires futurs Une structure - Forme juridique, nom, siège… - Rôles dans l’entreprise virtuelle - Groupes de travail - Moyens de communication Des règles - Charte de Swiss Microtech - Processus d’affaires Un plan d’affaires - Budget pour la 1ère année - Business pour les 3 années suivantes
  4. Le réseau SWISS MICROTECH est aujourd’hui composé de 5 entreprises. Toutes ces entreprises sont certifiées ISO 9001, ISO 9002, ou ISO 14001. Chacune d’entre-elle est réputée pour son travail de haute qualité.
  5. Ensembles, ces 5 entreprises représentent un potentiel de 350 employés 600 machines de production Un chiffre d’affaire représentant plus de 50 Millions de francs suisses Elles ont chacune la ferme volonté de se développer en toute autonomie.
  6. La structure de SWISS MICROTECH est aussi légère que possible. Elle est formée de 1 coach qui est dirigé et contrôlé par le comité. SWISS MICROTECH est une association d’entreprises et n’assume aucune responsabilité dans les affaires.
  7. La stratégie de développement de SWISS MICROTECH a été prévue sur une durée de 10 ans sur 3 axes principaux. Comme toute entreprise misant sur le développement de ses activités, SWISS MICROTECH a pour but initial de renforcer sa présence sur le marché en développant ses activités de marketing. Le développement des achats au travers d’un réseau de plusieurs entreprises permet de réduire les coûts de fabrication et d’augmenter la compétitivité des produits manufacturés. Le développement du réseau passe aussi par la diversification de son offre. Des entreprises disposant de compétences complémentaires sont un atout indéniable permettant réduire le nombre de fournisseurs
  8. En fonction des premières discussions, l’ordre des axes de développements a vite été remodelé en fonction des attentes des membres et de la facilité de mise en œuvre.
  9. Dans un premier temps, les achats ont constitué un axe de développement facile et avec des résultats immédiats qui apportent une grande satisfaction.
  10. Après l’euphorie crée par les réductions de prix obtenus grâce aux achats en commun, il faut passer à l’étape suivante: le marketing.
  11. Pour le marketing en commun, il faut tenir compte de la position de chaque entreprise sur chaque marché. Il est nécessaire de tenir compte des contrats de représentation de toutes les entreprises sur les marchés visés. Il faut avancer a petits pas sur ce terrain en tenant compte de la politique marketing de chaque entreprise.
  12. L’application de la stratégie marketing est encore plus difficile.
  13. Il est nécessaire de contenter tous les membres du réseau et d’engager des moyens financiers relativement élevés pour mettre en œuvre une politique marketing cohérente. SWISS MICROTECH a essayé d’appliquer cette première véritable action marketing au travers du salon MEDTECH 2008 qui s’est tenu en Californie en janvier 2008. Ainsi, 4 personnes ont représenté SWISS MICROTECH à Annaheim dans le but de trouver un agent commun pour la promotion du réseau aux USA et particulièrement dans le de l’industrie médicale, aéronautique, de la connectique et de l’automobile. Le résultat a été très décevant du fait de la crise qui a commencé de sévir à ce moment et qui n’a pas inciter les acheteurs à se présenter à ce salon. Par contre, quelques demandes bien particulières nous sont parvenues et les perspectives à venir nous semblent intéressantes.
  14. Examinons ensembles les éléments de collaboration possible dans le cadre d’un réseau d’entreprises industrielles.
  15. Le bon fonctionnement d’un réseau d’entreprise peux s’élaborer sur la base de 5 éléments principaux de collaboration. Il n’est pas nécessaire de démarrer avec l’application des 5 thèmes dès le départ du projet.
  16. Le critère le plus important pour créer un réseau tel que SWISS MICROTECH est la confiance entre tous les membres du réseau. Un réseau peut réunir un vaste champ d’éléments de confiance avec lequel il veut travailler. Mais il est utopique de penser pouvoir appliquer toutes les possibilités offertes dès le début du travail en réseau. Après la définition des principes organisationnels, SWISS MICROTECH a choisi de commencer par la recherche de fournisseurs communs et de négocier de rabais de quantité pour l’ensemble des entreprises du réseau. Il a donc été nécessaire de mandater des personnes pour ce travail et de leur déléguer le travail ainsi requis. SWISS MICROTECH ne dispose que d’un budget très limité. Dans ce contexte, les perspectives financières se résument en l’établissement d’un budget annuel de fonctionnement auquel viennent s’ajouter des frais supplémentaires selon le supplément d’activités décidés au cours de l’année. Un bon contrôle des finances est ainsi nécessaire tout au long de l’année. Le but visé est d’équilibrer les comptes de l’Association sans réaliser de bénéfice et en évitant le déficit. Le deuxième volet a été la recherche de partenaires pouvant apporter une complémentarité aux entreprises déjà membres du réseau. C’est ainsi que SWISS MICROTECH est encore à la recherche de nouveaux membres devant lui permettre de diversifier encore les offres de prestations. Après la définition de l’activité industrielle et de l’impacte sur le réseau, les principaux critères d’acceptation d’un nouveau membre sont aussi évalués en fonction d’éléments de confiance. La démarche suivante est le développement de l’activité de marketing sous le nom de SWISS MICROTECH. Cette démarche est indépendante de celle de chaque entreprise et vise à décrocher de nouveaux marchés difficilement accessibles séparément. SWISS MICROTECH en est à cette phase aujourd’hui et nous réfléchissons à la prochaine étape de développement à entreprendre pour le futur.
  17. SWISS MICROTECH participe aussi à des projets internationaux dans le cadre de développement de réseaux. Ces projets apportent de précieux renseignements techniques et commerciaux et peuvent ouvrir des perspectives de collaboration intéressantes.
  18. Entre 2004 et 2008, un projet de collaboration entre des entreprises de décolletage suisses et chinoise est proposé à Swiss Microtech par l’EPFL en collaboration avec la CTI. Ce projet appelé projet DecoCHina et consiste à nouer des relations privilégiées avec un réseau d’entreprises industrielles chinois en voie de création.
  19. Pour les entreprises faisant partie du réseau de Swiss Microtech, cette approche offre une chance de marquer sa présence sur le marché chinois et permettre de travailler avec des entreprises partenaire déjà implantées en Chine.
  20. Depuis plus de 5 ans, la Commission fédérale pour la Technique et l’innovation, la CTI, a noué des liens privilégiés avec le Bureau pour la Science et la Technologie de Dongguang. Cette collaboration est encore accentuée par des contacts entre la Dongguan University of Technology et l’EPFL devant déboucher sur des échanges d’étudiants entre les deux universités en vue de compléter leur formation.
  21. Dans le cadre de ce projet, Swiss Microtech en a profité pour lancer des appels d’offres pour la production de pièces de décolletage simples auprès d’entreprises intéressées à collaborer au travers du réseau chinois. Les résultats de nos demandes d’offres ont démontré que les prix réalistes des entreprises chinoises sont supérieurs de 30% et 250% aux coûts objectifs de fabrication réalisées en Suisse. En analysant tous les paramètres liés au calcul des prix de revient en décolletage, on constate que la qualification et la motivation du personnel fait toute la différence. Le taux de rotation du personnel dans les entreprises se situant à 10% par mois, on comprend aisément que les responsables d’entreprises ne sont pas les plus fervents défenseurs de la formation continue.
  22. D’autres visite de 2005 à ce jour on confirmé toutes les difficultés de compréhension d’informations techniques, dues principalement à leur manque de formation et leur méconnaissance des normes les plus élémentaires régissant la fabrication de composants industriels. Ainsi la visite d’une douzaine d’entreprises de décolletage nous a permis de nous faire une idée bien précise des moyens à disposition ainsi que de leur manière de travailler. En conclusion, je dirai que le projet DecoCHina a permis à Swiss Microtech de lever quelques inquiétudes sur l’avenir du décolletage en Suisse face à la concurrence chinoise, Que Swiss Microtech s’est donné les moyens de récolter de précieuses informations sur le niveau technologique des entreprises chinoises, Et une fenêtre est ainsi ouverte permettant à Swiss Microtech de suivre le développement technologique et commercial de la branche du décolletage en Chine.
  23. Depuis 2006, SWISS MICROTECH est associé au consortium européen ECOLEAD qui a pour but de développer des outils de communication visant à faciliter le travail en réseau.
  24. Ce projet est principalement coordonné par des universités européennes associées à de grandes entreprises industrielles autour desquelles se sont formé des réseaux ayant pour but de travailler le plus rationnellement possible.
  25. En tant que réseau industriel SWISS MICROTECH a été choisi comme partenaire pour tester et évaluer les outils et les méthodes développés dans le cadre de ce projet.
  26. C’est aussi le réseau SWISS MICROTECH qui a été retenu pour réaliser l’audit final de la commission européenne de la technologie qui a eu lieu le 23 janvier 2008 chez DIXI Cylindre au Locle.
  27. Qu’il s’agisse de développement des affaires ou de formation professionnelle, le but visé par la démarche de SWISS MICROTECH est la satisfaction TOTALE du client. Ce but ne peut être atteint qu’avec des partenaires ayant la ferme volonté de participer au développement harmonieux visant à confirmer durablement les valeurs de références par : la livraison de produits de haute qualité la recherche de rationalisation en vue de proposer des prix compétitifs le respect des délais de livraison un service après-vente permettant une satisfaction supplémentaire du client un support technique permettant au client de trouver des solutions d’industrialisation encore plus rationnelles. Tous les membres de SWISS MICROTECH sont convaincus que se n’est qu’en disposant de personnel hautement qualifié et en travaillant main dans la main que ce but peut être atteint.
  28. Merci de votre attention.