2.de la justice !

192 vues

Publié le

Nous, Peuple Marocain libre, nous disons que tout ceci est une mascarade qui n’a que trop durée. Notre pays vie une absurdité à laquelle il faut y mettre fin. Nous, Mouvement des Républicains Marocains, œuvrons aux noms des femmes et des hommes libres de notre pays pour la justice, nous voulons être les portes paroles des sans voix, des déshérités de notre pays. Telle est l'objectif que nous nous sommes donnés afin de conscientiser ceux qui ont encore les yeux fermés. Notre action exige de nous des efforts, des luttes, des combats et des souffrances, l’exil et le don de soi.

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
192
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

2.de la justice !

  1. 1. 1 De la justice… uel est donc cepays quela monarchie a produit parsaviolence, qu’elle a ruiné par ses lois arbitraires qui causent qu’injustice et catastrophe ? Quel est donc ce pays que la monarchie a transformé en un vaste marché économique où le commerce est devenu un vol autorisé, affamant les uns et spoliant les autres ; où chaque Marocain est devenu un objet au service d’une consommation démesurée du Palais ? Quelle est cette justice où un mauvais arrangement vaut mieux qu’un bon procès ; où des innocents sont condamnés à tort, emprisonnés sans raison ? Que sont ces institutions de l’Etat et ce parlement censés faire respecter le droit alors qu’ils ne font que protéger les intérêts particuliers d’une minorité oppressante en maintenant une domination impériale sur l’ensemble du peuple ? Que sont la police et l’armée sinon des instruments de domination dirigées contre le Peuple ? Quelles sont ces instances du makhzen qui se transforment en véritable machines infernales de destruction massive du pays, imposant le sous-développement au deux-tiers de la population marocaine condamnant le Peuple à une misère croissante ? Quelle est cette économie royale devenue une véritable idole qui réclame des sacrifices humains en affamant les populations insolvables, en jetant au chômage les travailleurs et au suicide sociale les jeunes qui n’ont pour horizon que le chômage ? Quelle est cette rapacité de la monarchie qui opère une réduction du sens de la vie privant l’homme de son« Être» pouren faire un serviteur discipliné obéissantdocilement aux lois de sa « majesté » ? Quel est cet homme, devenu roi parce que bien-né, que toutle monde vénère comme s’ilétait un dieu surterre ? N’est-il pas unsimple mortel comme nous-tous ? Ne doit-il pas rendre des comptes devant le Peuple ? Voilà bien des questions auxquelles il faudra un jour répondre... Q
  2. 2. 2 Nous, Peuple Marocain libre, nous disons que tout ceci est une mascarade qui n’a que trop durée. Notre pays vie une absurdité à laquelle il faut y mettre fin. Nous, Mouvement des Républicains Marocains, œuvrons aux noms des femmes et des hommes libres de notre pays pour la justice, nous voulons être les portes paroles des sans voix, des déshérités de notre pays. Telle est l'objectif que nous nous sommes donnés afin de conscientiser ceux qui ont encore les yeux fermés. Notre action exige de nous des efforts, des luttes, des combats et des souffrances, l’exil et le don de soi. Nous devons donc tous être à la hauteur des buts que nous nous sommes fixés car la tâche est immense, et c'esttous ensemble dans un même élan desolidarité et de lutte quenous parviendrons à modifier le cours denotrehistoire. Nous voulons faire sortir le Marocain de son individualisme, de son isolement pourqu’il semette delui-même au service des autres : nous devons jouer collectif dans notre effort de transformation. Il suffit de jeter un regard attentif à l’état du pays pour comprendre l’ampleur de notre tâche. Nul ne peut connaitre la réalité que vie au quotidien notre Peuple et fuir ses responsabilités. Nous ne pouvons plus jouer à l’autruche et faire semblant que tout va bien alors que tout va mal. Faire semblant d’ignorer nos problèmes ne contribuera jamais à les résoudre, il faut donc de venir mature, regarder nos problèmes en face et les affrontés courageusement jusqu’à la victoire. La justice est le moyen sur lequel l’homme doit bâtir sa société. Elle doit être établie et appliquée de manière absolue envers tous sans aucune exception, sans aucune dérogation qu’il s’agisse de riche ou de pauvre, de blanc ou de noir, de gouvernant ou de gouverné. Tout le monde doit être égal face à la justice. Personne ne peut être au-dessus des lois quel que soit sa position sociale : c’est un principe fondamental du contratsocial que nous voulons mettre en application.
  3. 3. 3 Aujourd’hui, les riches et ceux qui détiennent le pouvoir sèment la corruption, gaspillent les revenus du pays, trichent dans la balance, jouent avec la justice, transgressent toutes les lois, car ces lois n’ont été promulguées en définitive que pour être appliquées aux pauvres parmi le Peuple et épargner les puissants. La justice est un régulateur de l’équilibre social, économique, législatif et politique : tout doit être pensé et normé en fonction de cette équité. La justice est la garante de notre vie collective, elle doit donc être présente à toutes les échelles et à tous les niveaux de notre société. Notre conscienceaigüe de la justice nous autorise et encourage à la révolte et à la colère lorsque le droit et la justice sont bafoués, méprisés et non appliqués. Or aujourd’hui nous voyons dans quel état désastreux est notre Peuple face à l’anarchie et à l’arbitraire royal. Il est criminel d’être conscient de cette réalité et de ne pas agir en conséquence. L’honneur et notre fierté d’être humain nous interdisent de nous abaisser devant un homme depouvoir, noble, riche ou d’autorité, de nous avilirent dans n’importe quelle situation, de nous comportercomme des sous-hommes devant autrui. Tout cela ne convient pas à l’homme digne car nos mères nous ont engendrés libres, intègres et respectables. Il est bien entendu que nous ne cherchons pas la puissanceet le pouvoir pournous montrer orgueilleux, hautin, injuste, tyrannique et vengeur en reproduisant le même schéma de domination que ceux qui se présentent actuellement aux yeux du Peuple comme les ‘tout-puissants’. Mais nous voulons ce que tout Peuple souhaite pour son pays et ses enfants : la liberté, la justice, la dignité, l’égalité, l’équité, la solidarité, la fraternité, la justice sociale et l’émancipation. C’estnotre leitmotiv et nous ne cesserons de le répéter à outrance jusqu’à que ce but se réalise par la volonté et les luttes de notre Peuple et sous le regard bienveillant de Dieu…
  4. 4. 4 Mishkat Al Nour

×