Ce diaporama a bien été signalé.
Le téléchargement de votre SlideShare est en cours. ×

Expériences en Val de Loire qui pourraient être partagées : quelques pistes

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Publicité
Chargement dans…3
×

Consultez-les par la suite

1 sur 13 Publicité
Publicité

Plus De Contenu Connexe

Diaporamas pour vous (20)

Les utilisateurs ont également aimé (20)

Publicité

Similaire à Expériences en Val de Loire qui pourraient être partagées : quelques pistes (20)

Plus par Mission Val de Loire (15)

Publicité

Plus récents (20)

Expériences en Val de Loire qui pourraient être partagées : quelques pistes

  1. 1. Vincent Rotgé, Mission Val de Loire Mission, Tours Mopti 8 décembre 2009 Expériences en Val de Loire qui pourraient être partagées : quelques pistes
  2. 3. Le site du PM le plus vaste de France (30 sites) 280 km de long sans interruption 800 km2 1 million d’habitants 2 régions, environ 200 communes
  3. 4. Les éléments constitutifs du site eau pierre (tuffeau, ardoise, …) – extraite de carrières, troglodytes, … jardins vignobles
  4. 6. <ul><li>La photographie sur la diapo précédente – les berges à Saumur – représente des caractéristiques tout à fait typiques des modes d’établissements humains (urbains) en Val de Loire : </li></ul><ul><li>Développements linéaires le long d’un cours d’eau et entre celui-ci et le coteau </li></ul><ul><li>et châteaux, maisons à flan de coteau ou sur la colline (vignobles) </li></ul><ul><li>Thématiques liées (dimension fluviale) : </li></ul><ul><li>conservation des quais, embarcadères et autres ouvrages d’art interagissant avec l’eau </li></ul><ul><li>conservation des murs de soutènement à flan de coteau </li></ul><ul><li>protection contre les inondations en parties basses </li></ul><ul><li>en général : conservation des paysages culturels, des monuments faits de matériaux tendres et poreux (tuffeau) </li></ul><ul><li>végétation </li></ul><ul><li>prévention de différents types d’érosion dont ceux crées par les flux touristiques </li></ul><ul><li>gestion du patrimoine sur un site très vaste </li></ul>Expériences pertinentes en Val de Loire
  5. 7. Expériences en Val de Loire qui pourraient être partagées : quelques pistes <ul><li>Réconciliation avec le fleuve qui a été longtemps coupé de la ville et des territoires </li></ul><ul><li>Prise en compte des différents types de patrimoines autour du fleuve trait d’union d’une politique d’aménagement et de développement économique soucieuse des patrimoines qui en font la richesse </li></ul><ul><li>Politiques territoriales qui redonnent une véritable fierté aux habitants d’habiter près de leur fleuve – </li></ul><ul><li>Développer les atouts </li></ul><ul><li>Val de Loire : différents patrimoines fluviaux </li></ul><ul><li> et monumentaux, projet interrégional </li></ul><ul><li>Mopti : réhabilitation quartier de la </li></ul><ul><li>Mosquée, quartiers d’habitation, 300 m </li></ul><ul><li>de quai (projet Niger-Loire), Maison du </li></ul><ul><li>delta, projet pour le port (PADEPECHE) </li></ul>
  6. 9. Comment - Les outils de cette politique La dimension économique : faire vivre les territoires – rôle et place du tourisme et des autres secteurs, assurer des retombées économiques sur le territoire élargi Projets pilotes pour faire vivre les territoires élargis : schéma de navigation, réseaux et parcours touristiques, la Loire à Vélo, etc. Enjeu : prévoir l’évolution des filières, assurer la variété des sources de revenus et les équilibres
  7. 10. Aménagement de la ville et du territoire : trames vertes, restauration et conservation des berges et zones humides, débarcadères/embarcadères, zonage & mixité des usages : habitat, commercial, portuaire, industriel ; rôle de la ville historique dans son contexte et par rapport aux quartiers récents ; « paysages culturels » (co-visibilités, éléments traditionnels qui structurent la ville), la nature dans la ville : les zones humides, la végétation, … Enjeu : comprendre ce qui constitue l’essence de la ville – l’essence d’un port ; attention : ne pas « tuer » l’esprit du lieu par une politique inadaptée Et faire fonctionner les territoires en même temps : l’assainissement, qualité des eaux – politiques de santé mais aussi de tourisme, etc. ; maintenance et entretien : qui assure l’entretien des berges et des quais ?
  8. 11. La concertation et la gouvernance : implication des responsables politiques et des acteurs, des associations, des groupes socio-économiques (ceux qui vivent du fleuve et habitent à côté) – En Val de Loire : Conférence territoriale, RDV du Val de Loire, etc. Enjeu : initier une dynamique et des structures de dialogue sur le long terme dans un esprit d’intérêt où chacun profite
  9. 12. Formation et recherche – mesure de l’évolution des territoires : Observatoire de Loire, implication des formateurs (scolaires, étudiants, formation continue), … Enjeu : initier des partenariats avec les institutions et ONG appropriées Connaissance & médiation des patrimoines, communication-sensibilisation : maisons de Loire, associations de bateliers, publications ; nombreux événementiels : remontée du sel, Tours sur Loire, etc. ; expositions photographiques et autres, … Enjeu : trouver un équilibre entre les besoins des chercheurs et ceux des aménageurs pour aboutir à une meilleure connaissance des territoires et des méthodes améliorées d’aménagement et de médiation du patrimoine
  10. 13. Conclusion Prise en compte du fleuve dans la ville et les territoires : véritable politique d’aménagement Le regain d’intérêt pour les fleuves fonde des projets d’aménagement des territoires et de coopération internationale

×