Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Capture co2 100 % french

31 vues

Publié le

SUITE PUBLICATION SUR LA SEQUESTRATION CO2
Selon le scénario « Développement durable » de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) pour 2040, la séquestration du carbone - autrement dit le captage et le stockage de CO2 - peut participer à hauteur de 7 % à la réduction des émissions de gaz carbonique. Cela représenterait 2,3 milliards de tonnes de dioxyde de carbone captées dans l'atmosphère et stockées. Une prévision qu'il convient de comparer aux 30 millions de tonnes déjà captées chaque année par la vingtaine de sites en activité à l'échelle industrielle dont celui de Sleipner ouvert depuis 1996 sur un champ gazier en mer du Nord.

De nouvelles technologies de séquestration ont depuis été mises au point. L'enjeu étant de capter massivement les émissions de CO2 émises notamment en Chine par les centrales de production d'électricité au charbon et en Europe par les cimenteries, sidérurgies, installations chimiques et autres industries très gourmandes en énergie.

Publié dans : Ingénierie
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Capture co2 100 % french

  1. 1. Bonjour Je suis tombe par hasard sur un article de votre collègue Lucas Mediavilla de l’express de la semaine dernière et des avancées de Total sur la séquestration carbone J'ai lu sur le fameux groupe des majors pétrolières oilandgasclimateinitiative.com et aussi sur la séquestration et le stockage du co2 notamment quelques articles sur le site Total français https://www.total.com/fr/media/video/captage-stockage-co2-une-solution-en-faveur-du- climat https://www.total.com/fr/news/les-actions-de-total-en-faveur-du-ccus?folder=9186 Je suis perplexe, en tant que consultant, j'ai souvent vu que les boites style Total Repsol, Eni (j'ai travaillé en tant que consultant, jamais staff) sont des choses lourdes avec des gens qui parfois ne sont pas employé a bonne position. Je veux parler du principe, formulé par le professeur de sciences de l'éducation à l'Université de Californie du Sud LAURENCE J PETER plus connu sous le nom de « Principe de Peter » (1969), qui stipule que dans une hiérarchie, chaque employé a tendance à monter à son propre niveau d'incompétence: la crème monte jusqu'à la coupe et tourne au beurre rance Cette situation est également due à un problème de formation, un pétrolier en général est plombier en chef et dans une E&P style Exxon il ne pense plus car comme staff on l’a plus formé a écouter et aller dans le sens de la voix du chef plutôt que d’avoir des initiatives car il pourrait perdre son emploi ! Comme consultant en drilling et en exploration mais avec une formation d'agronome tropical (www.istom.fr) j'ai une vision des choses très claires dans l’agriculture comme l'utilisation du gaz Co2 et de l'eau, en plus du transport en général via isotanque (je l'utilise dans mon projet HPP https://www.slideshare.net/mlf10357/lng-floating-system-using-the-hpp-for-use-og-lng- in-all-conosur Mais aussi 30 ans dans l'industrie pétrolière me laissent avec un esprit critique et clair (j'ai vu tant de bêtises provoquées par des incompétents ………) Je laisse ce petit document a votre entière convenance car cela laisse un antécédent Cela pourrait se développer plus tard s'il y a un intérêt de auprès de ces gens ou comme ceux je vais le voir Eni et Repsol et deux autres directement car avec Total il y a trop de gens dans la tour Michelet - La première question est Le Co2 récupéré n’est pas filtré, c'est-à-dire que pour obtenir du Co2 pur libre de tout composant il faudrait le filtrer avant compression (Style LNG). Que faire des d'autres composants ? Selon les infos générales que j’ai https://es.wikipedia.org/wiki/Captura_y_almacenamiento_de_carbono https://en.wikipedia.org/wiki/Carbon_capture_and_storage Il existe des systèmes assez simples pour récupérer certains de ces métaux et carbonates voir les réutiliser comme intrants dans d’autres procédés Débarrasser des autres éléments leCo2 devient une commodité acceptable parce qu’on peut facilement filtrer avant de compresser et de mettre en conteneur de type isotanque. La législation pour la relâche des fumées et gaz est bien contraignante et donc on peut imaginer une solution filtrage voir une réutilisation dans des choses utiles serait plus que bienvenue surtout si on considère l système PEAR des pétroliers)
  2. 2. 1) la présentation https://fr.slideshare.net/NidhalAmmar1/prsentation-de-mon-projet- de-fin-dtudes 2) IL existe aussi la solidification du Co2 https://www.usinenouvelle.com/editorial/des- scientifiques-developpent-un-procede-de-solidification-du-co2-en-charbon.N813470 - La deuxième S'agit-il d'un flux continu de CO2 ou d'un pic de production de gaz ? Je pose des questions pas si idiotes que cela car on travaille en Bolivie sur les gaz depuis 22 ans car je suis aussi consultant libre de Bolpegas. Donc sous station compression, gazoducs de plus de 1000 kms de long nous savons faire avec mes amis de bolpegas j’ai un petit film de présentation sur YouTube (en espagnol) https://www.youtube.com/watch?v=bcn7FnJcvIE Mieux valoriser un gaz Co2 et participer à la problématique numéro un est possible (faim et manque de nourriture mais aussi d’eau et …..D’idées . Voila l, Avantage d’être un Ingénieur agro ayant plus de 30 ans dans le pétrole Transport du CO2 voir par exemple ce que nous utilisons dans le Conosur https://www.slideshare.net/mlf10357/lng-floating-system-using-the-hpp-for-use-og-lng-in-all- conosur ou bien en espagnol https://www.slideshare.net/mlf10357/sistema-gnl-flotante-usando-la-hidrovia-hpp-para- exportar-gnl Projet réutilisation CO2 sans séquestration Donc se choisi un joli coin de désert près de la mer et on met en place des serres type brésilienne, on a le soleil, on a le substrat, on a le fertilisant (Co2) il manque l’eau mais là je sais faire enfin on est les maitres avec mes amis ukrainiens car dans le désert ce sont les 3 cycles de C-B-B que l’on maitrise facilement. L’eau c’est un peu ma spécialité en exploration via les technique ukrainienne IGPE avec qui je suis associe cela coute en 4 et 30 dollars le km2 ( 1 km2 = 100 hectares) EAU Notre nouveau projet est au chili https://www.slideshare.net/mlf10357/drought-control- strategy-in-chile https://www.slideshare.net/mlf10357/2020-fr-water-presentationfands en français PETROLE Cela marche très bien dans l’exploration pétrolière. Un peu d’explication logique sur la RSS et la NMR en français car c’est très technique https://www.slideshare.net/mlf10357/methode-dexploration-rapide-pour-decouvrir-de- nouveaux-gisement-petroliers-oubien-de-faire-un-refurbish-d-une-champs-mature-brown- field-par-un-sismique-corrective-onshore-et-offshore En fait et encore une fois c’est un super outil pour la prise de décision, et surtout éviter des projets aléatoires en Greenfield.
  3. 3. https://www.slideshare.net/mlf10357/utilisation-de-la-rss-et-de-la-rmn-pour-laprise-de- decisionpour-le-developpement-de-projets-ep-soit-en-green-fields-soit-en-bronfield J’ai la version states Company (Sonatrach , Sonangol, petro CI ) pour leur éviter de se faire avoir à la licitation des blocs auprès des majors , en gros un partenariat juste.

×