Expose sur Epandage des eaux de crues dans le Tafilalet

111 vues

Publié le

Exposé Epandage des eaux de crues dans le Tafilalet lors du séminaire international sur le thème:
LES SYSTÈMES DE COLLECTE ET DE VALORISATION
DES EAUX DE PLUIE
L'ANAFIDE et l'IAV Hassan II
Sous le Parrainage du
Ministère de l'Agriculture et de la Pêche Maritime et
du Ministère Délégué Chargé de l'Eau
Et en collaboration avec la CIGR, la FAO et l'UNESCO

Publié dans : Ingénierie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
111
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
0
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Expose sur Epandage des eaux de crues dans le Tafilalet

  1. 1. Rabat 26 Octobre 2016 Réalisé par : BOUSFOUL Mohamed OURAHOU Mohamed
  2. 2. Plan : • Aperçu sur la zone d’action • Systèmes d’épandage des eaux pluviales • Recommandations
  3. 3. Données monographiques : • Zone présaharienne Sud-Atlasique • Superficie totale : 7,7 million Ha (4 provinces) • Superficie irriguée : 60.000 Ha (0,8%) • Terrains de parcours : 3,5 million ha (45%) Statut et structure foncières : • Nombre d’agriculteurs : 60.000 • 95% des terres irriguées Melk • Superficie moyenne/exploitation : 0,86 ha réparti en 5 parcelles • 90 % des exploitations ont une superficie inférieure à 5 ha Ecosystème : • 4 bassins versants : Ziz, Gheris, Guir et Maider • 3 zones écologiques : de montagne, intermédiaire et de plaine.
  4. 4. Boudnib 800700600 200 0 100 500 O. Guir O. Tangarfa Tadighoust Erfoud Goulmima Tinghir B. H. Addakhil Rissani Gourrama Ain Chouater Rtab Tafilalt Touroug- Jerf Fzna O. Zelmou O. RamliaO. Kheng GrouO. AitAissa o. Meski O. Ziz O. Rhris O. Todra o. Nzala Tinjdad O.Ferkla O. Safsaf Bouanane O. Bouanane Rich Errachidia Amouguer Mdaghra Alnif O. Maider Hssia Mcissi 50 100 150 200 250  Naturelles :  Climat aride,  Forte irrégularité des pluies dans le temps et dans l’espace,  Déficit pluviométrique allant de 40 à 80%,  Utilisation peu efficiente de l’eau,  Accentuation des phénomènes extrêmes,  Surexploitation des nappes souterraines,  Erosion des sols,  Baisse de la recharge des nappes à cause de la succession des années sèches,  Plusieurs intervenants dans la gestion de la ressource.  Sociales :  Droits d’eau,  Morcellement.
  5. 5. BASSIN VERSANT POTENTIEL MOBILISABLE (Mm3) POTENTIEL MOBILISE (Mm3) TAUX DE MOBILISATION (%) EAUX DE SURFACE 536 386 72% ZIZ 223 211 95% GHERIS 125 106 85% GUIR 188 69 37% EAUX SOUTERRAINES 186 93 50% TOUS BASSINS 186 93 50% TOTAL 722 489 68%
  6. 6.  Potentiel : 186 millions dont 50 % sont mobilisés.  Plusieurs unités hydrogéologiques recelant une douzaine de nappes dont :  Nappes quaternaires (9 nappes) constituant les nappes d’accompagnement des cours d’eau le long des vallées (Ziz, Rheris, Guir)  Nappes du haut Atlas  Nappes du Bassin Crétacé  Nappes de l’Anti-Atlas Eaux souterrainesEaux souterraines
  7. 7. 26 M.m3 18 M.m3 21 M.m3 16 M.m3 10 M.m3 3,2 M.m3 7 M.m3 2,6 M.m3 26,8 M.m3 36,4 M.m3 21 M.m3 12 M.m3 25 M.m3 26 M.m3 31 M.m3 BILAN D‘EXPLOITATION DES EAUX DANS LE BASSIN GHERIS OUED TOUDRA 61 M.m3 OUED GHERIS 64 M.m3 Eaux souterraines TINEGHIR Superficie irriguée : 3.400 ha Consommation : 13.900 m3 /ha HAUT GHERIS Superficie irriguée : 1.640 ha Consommation : 11.000 m3 /ha Eaux souterraines TADIGHOUST-GOULMIMA Superficie irriguée : 2.890 ha Consommation : 8.000 m3 /ha TINEJDAD-FERKLA Superficie irriguée : 3.170 ha Consommation : 11.400 m3 /ha FEZNA-JORF Superficie irriguée : 3.440 ha Consommation : 9.100 m3 /ha TAFILALET Superficie irriguée : 22.000 ha Eaux souterraines Infiltrations Eaux souterraines Superficie irriguée : 525 ha Extensions : 326 ha Consommation: 9.800 m3 /ha 8,3 M.m3 5,5 M.m3 7,8 M.m3 12 M.m3 15,8 M.m3 3,5 M.m3 28,9 M.m3 1,7 M.m3 3 M.m3 19 M.m3 153 M.m3 133 M.m3 BILAN D‘EXPLOITATION DES EAUX DANS LE BASSIN GUIR OUED GUIR 58 M.m3 OUED BOUANANE 130 M.m3 OUED ZELMOU 22 M.m3 Aït Aissa Amont Moyen Aït Aissa Superficie irriguée : 934 ha Extensions : 326 ha Consommation : 9.500 m3 /ha Bouanane Zelmou Aïn Chouater Superficie irriguée : 390 ha Extensions : 170 ha Consommation : 5.360 m3 /ha Guir Amont Superficie irriguée : 327 ha Extensions : 47 ha Consommation : 9.350 m3 /ha Superficie irriguée : 77 ha Extensions : 204 ha Consommation : 6.000 m3 /ha Superficie irriguée : 555 ha Extensions : 237 ha Consommation : 9.800 m3 /ha Moyen Guir Superficie irriguée : 640 ha Extensions : 270 ha Consommation : 6.030 m3 /ha Superficie irriguée : 540 ha Extensions : 1.320 ha Consommation : 8.500 m3 /ha Guir Aval Superficie irriguée : 525 ha Extensions : 326 ha Consommation: 9.800 m3 /ha 8,3 M.m3 5,5 M.m3 7,8 M.m3 12 M.m3 15,8 M.m3 3,5 M.m3 28,9 M.m3 1,7 M.m3 3 M.m3 19 M.m3 153 M.m3 133 M.m3 BILAN D‘EXPLOITATION DES EAUX DANS LE BASSIN GUIR OUED GUIR 58 M.m3 OUED BOUANANE 130 M.m3 OUED ZELMOU 22 M.m3 Aït Aissa Amont Moyen Aït Aissa Superficie irriguée : 934 ha Extensions : 326 ha Consommation : 9.500 m3 /ha Bouanane Zelmou Aïn Chouater Superficie irriguée : 390 ha Extensions : 170 ha Consommation : 5.360 m3 /ha Guir Amont Superficie irriguée : 327 ha Extensions : 47 ha Consommation : 9.350 m3 /ha Superficie irriguée : 77 ha Extensions : 204 ha Consommation : 6.000 m3 /ha Superficie irriguée : 555 ha Extensions : 237 ha Consommation : 9.800 m3 /ha Moyen Guir Superficie irriguée : 640 ha Extensions : 270 ha Consommation : 6.030 m3 /ha Superficie irriguée : 540 ha Extensions : 1.320 ha Consommation : 8.500 m3 /ha Guir Aval
  8. 8. 1. Grande Hydraulique : 27.900 ha  Périmètre de recasement : 1.000 ha,  Vallée de Ziz : 4.500 ha,  Plaine de Tafilalet : 22.400 ha, 2. PMH : nombre de périmètre 346: 32.450 ha 3. Extensions sur terres collectives : environ 21.000 ha dont 11.000 ha sont dèjà accordés. BASSIN VERSANT NOMBRE DE PERIMETRES SUPERFICIE (HA) SUPERFICIE REHABLITEE (%) ASSIF MELLOUL 24 1.340 08 HAUT ZIZ 83 6.550 65 AVAL ZIZ 10 470 75 GHERIS 50 15.590 70 GUIR 113 6.080 78 MAIDER 66 2.420 38 TOTAL 346 32.450 -
  9. 9. #Y #Y #Y #Y #Y #Y #Y #Y # # # # # # # # # # # # # # ERFOUD Petite et moyenne hydraulique route Oued Limite entre provinces Errachidia et Figuig - Apport moyen : 223 Mm3 - Potentiel mobilisé : 211 Mm3 - Taux de mobilisation : 95 % - Apport moyen : 223 Mm3 - Potentiel mobilisé : 211 Mm3 - Taux de mobilisation : 95 % - Apport moyen : 125 Mm3 - Potentiel mobilisé : 106 Mm3 - Taux de mobilisation : 85 % - Apport moyen : 188 Mm3 - Potentiel mobilisé : 69 Mm3 - Taux de mobilisation : 37 % - Apport moyen : 188 Mm3 - Potentiel mobilisé : 69 Mm3 - Taux de mobilisation : 37 % Grande hydraulique - Superficie zone d’action de l’ORMVAT : 7,7 Millions ha (11% de la superficie totale du Royaume) - Superficie irriguée : 60.000 ha Grande hydraulique : 28.000 ha Petite et moyenne hydraulique : 32.000 ha Rich Goulmima Erfoud Rissani Imilchil Assoul Ait Hani Aoufous Taous Merzouga Boudenib Ain Chouater Ain Chair Anoual Béni Tadjit Gourrama Mcissi Alnif ERRACHIDIA Barrage Hassan Addakhil BASSIN MAIDER BASSIN GHERIS BASSIN ZIZ BASSIN GUIR Limite de la zone d’action de l’ORMVAT Cercle PROVINCE ERRACHIDIA Talsint NORD ECHELLE : 1/2.000.000 Affluent CERCLE BENI-TADJIT DE LA PROVINCE DE FIGUIG PMH 26.00 Mm3/an 153.00 Mm3/an
  10. 10. Epandage des eaux de crues L’épandage des eaux des crues est une forme d’irrigation qui existe dans les régions arides et semi-arides du globe terrestre1, particulièrement l’Asie et l’Afrique (Iran2, Maroc, Algérie,Tunisie, etc.). Le climat est caractérisé par une pluviométrie irrégulière ayant une moyenne inférieure à 300 mm. Dans notre zone, les fortes précipitations génèrent des crues dont le nombre varie annuellement et selon les régions entre 5 et 1. La conception des projets d’aménagement des périmètres d’épandage des eaux de crues repose sur le concept de mise en place d’un seuil de dérivation en dur permettant de rehausser la cote du plan d’eau dans l’oued et le dériver vers les parcelles via un réseau de distribution. Cette technique présente plusieurs avantages : • Satisfaction des besoins en eau des plantations et cultures ; • Recharge de la nappe et alimentation des khettaras ; • Maintien des droits d’eau existants et faibles frais d’entretien et d’exploitation. • Lessivage et fertilisation des sols ;
  11. 11. ‫ﺴﺩ‬ Barrage EL KHORBAT ‫ﺍﻟﺸﻤﺎل‬ Barra ge ras sdaf ‫ﺍﺘﺠﺎﻩ‬ ‫ﺘﻨﻐﻴﺭ‬ ‫ﺍﺘﺠﺎﻩ‬ ‫ﺘﻨﺠﺩﺍﺩ‬ Passe degravement Seuil déversant Prise Mur protection Mur protection 0.93 5.26 4.00 0.30 1.00 h h h>1,50m
  12. 12. Légende Barrage El khorbat ‫ﻭﻗﺎﺌﻲ‬ ‫ﺤﺎﺌﻁ‬ Vers Tinejdad Vers Tinghir Canal construit Nord Barra ge eas sdaf canal prévu Canal principal Habitations Dalot Route Barrage ‫اﻟﻤﺠﻤﻮع‬ 5 700 6 254 Vers Tinejdad ‫ﺩ‬
  13. 13. Grande HydrauliqueGrande Hydraulique
  14. 14. •Capacité au début de la mise en service du barrage : 380 Mm3 •Volume net exploitable : 350 Mm3 •Volume annuel régularisé : 100 Mm3 •Linéaire total des canaux : 594 Km •Superficie totale :28.000 ha 1.1- Ouvrages de retenue1.1- Ouvrages de retenue 1. Barrage Hassan Edakhil
  15. 15. Evolution des apports et des restituitions au niveau du barrage Hassan Eddakhil depuis sa mise en service 1971/72- 2014/15 Evolution des apports et des restituitions au niveau du barrage Hassan Eddakhil depuis sa mise en service 1971/72- 2014/15
  16. 16. •Apport moyen interannuel : 10.1 Mm3/an •Capacité : 12 Mm3 •Hauteur : 56 m •Volume annuel régularisé : 9.10 Mm3 •Superficie totale :1.050 ha 2. Barrage Timkit en cours
  17. 17. •Apport moyen interannuel : 40.70 Mm3 •Hauteur max : 53 m •Volume retenue : 70 Mm3 •Volume annuel régularisé : 26.80 Mm3 •Superficie totale :5.000 ha 1. Barrage Kaddoussa en cours
  18. 18. 2. 9 barrages de retenue projetés dans le PDAIRE BASSIN VERSANT BARRAGE OUED MISE EN SERVICE CAPACITE (Mm3) VOLUME REGULARISE (Mm3) GHERIS Tadighoust Gheris Projeté 37 20 Timkit Ifegh En cours 14 9 GUIR Tiouazaguine Ait Aissa Projeté 12 3.2 Kadoussa Guir En cours 70 21 Kheng Grou Bouanane Projeté 140 47 MAIDER- FEZZOU Imi N’Tourza Fezzou Projeté 4.5 1.5 Bouchama Fezzou Projeté 2.5 1.0 MAIDER- HSIA Tiamzite Hsia Projeté 6.5 4.3 Khing Amont Hsia Projeté 5.5 2.1 Total 292 109.1
  19. 19. Petite et Moyenne Hydraulique
  20. 20. Petite et Moyenne Hydraulique (PMH) Bassin Superficie (ha) Nbre de périmètres irrigués % Ziz Gheris Guir Maider 8.360 15.590 6.000 2.420 107 50 113 66 26 48 19 7 Total 32.370 336 100 - Ouvrages d’épandage des eaux de crues, - Khettaras (190 fonctionnelles), - Stations de pompage (plus de 6.000 SP), - Sources et résurgences le long des cours d’eau
  21. 21. 1. Réhabilitation et confortement d’anciens ouvrages de dérivation  Nombre existant : 212 ouvrages dont 50% en Béton armé,  83 % se situe dans la partie amont des bassins  17 % se situent en plaines, I- Digues & Ouvrages de dérivationI- Digues & Ouvrages de dérivation BASSIN SEUILS DE DERIVATI ON EN PLAINE CAPACITE DE DERIVATI ON Guir- Bouanane 59 10 20 m3/s Ziz 92 16 261 m3/s Rhériss 56 10 191 m3/s MAIDER 5 2 Total 212 38 472 m3/s
  22. 22. Seuil dérivation El Guefifat: 12 m3/s pour 2.100 ha
  23. 23. BASSIN VERSANT BARRAGE MISE EN SERVICE CAPACITE (Mm3) SUPERFICIE IRRIGUEE (HA) MAIDER- M’CISSI Seuil M’Cissi 1 Projeté 1 190 Seuil M’Cissi 2 Projeté 0.3 60 Seuil Timarzite Projeté 0.2 100 Seuil Khing Aval Projeté 2.0 500 GUIR Seuil Lahri- Talahrit Projeté 1.5 600 GHERIS Seuil El Maati Projeté 2.0 800 Total 7 2.250 2. Construction de nouveaux ouvrages de dérivation PDAIRE/ORMVATF :
  24. 24. Ait Labzem El Gara My BrahimLahcin i BASSIN VERSANT VOLUME MOBILISABLE(M.m3) TAUX MOBLISATION (%) ZIZ 223 95 GHERIS 125 85 AOUFOUS ERRACHIDIA Ouvrage El Guefifet Ouakka Goulmima Tadighoust Tazoughmit
  25. 25. Nappe du Haut Atlas Nappe du Crétacé Nappe de l’Anti-Atlas 140 Mm3 25 Mm 3
  26. 26. 3. Réhabilitation-Construction de réseaux d’épandage 29
  27. 27. LOCALISATION : Province : Errachidia Commune : Arab Sabah Ghéris Bassin versant : Ghéris OBJECTIFS DU PROJET : Transfert de 20Mm3/an pour l’amélioration de l’irrigation sur 13.000ha; Amélioration de la débitance des khettaras par recharge de la nappe; Lessivage des sels et enrichissement des sols; Limitation de l’exode rurale et création de 136.000 J.T; Amélioration du taux de mobilisation des eaux de ghéris. COMPOSANTES DU PROJET : Réhabilitation du barrage de dérivation My Brahim sur une longueur de 230ml et d’une capacité de dérivation de 50m3/s; Construction du canal de transfert (Laghrissia et Rosia) sur 8,5 km; Construction de la prise de dérivation et ouvrages annexes; Construction des ouvrages de franchissement et des murs de protection. COUT DU PROJET : Le coût global du projet s’élève à 50.000.000 dhs répartis comme suit : • Barrage : 19 Mdhs • Canal de transfert : 29 Mdhs • Ouvrage d’art : 2 Mdhs CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DU PROJET : DESIGNATION AVANT PROJET APRES PROJET Capacité globale de dérivation 20 m3/S 50 m3/S Débit transféré vers le ziz 6 m3/s 36 m3/s Volume mobilisé 8 Mm3/an 20 Mm3/an Largeur canal Laghrissia 10 m 20 m Largeur canal Rosia Est 8 m 18 m Barrage My Brahim Canal Laghrissia Canal Rosia Est Barrage Sifa Barrage Ghorfa Barrage Maalik ERFOUD Canal Rosia Ouest Vers Errachidia Vers Rissani Vers Tinjdad ANNEE VOLUME MOYEN DERIVE (Mm3) SUPERFICIE MOYENNE IRRIGUEE (Ha) 2001-2004 9,1 2.500 2005-2009 3,2 2.300 2010-2013 1,0 700 VOLUME MOYEN DERIVE PAR BARRAGE MY BRAHIM : Vue du canal Laghrissia Vue du barrage de dérivation Moulay Brahim
  28. 28. Exutoire sur Oued Ziz Barrage de transfert: 50 m3/s pour complément d’irrigation de 13.000 ha
  29. 29. 1. 8 lacs collinaires déjà construits : OUVRAGE C.R TYPE VOLUME (Mm3° SUPERFICIE DOMINEE (HA) OBSERVATION BARRAGES COLLINAIRES Boutaarichte Gourrama mixte 0.70 450 Fonctionnel Akerouz Mellaab maçonnerie 0.64 240 Fonctionnel Achbarou Alnif Maçonnerie 1.00 750 Fonctionnel Douiss Boudnib Maçonnerie 0.95 230 Fonctionnel LACS COLLINAIRES Ikorne Tadighoust Maçonnerie 0.087 120 Fonctionnel Izihi Assoul Maçonnerie 0.072 340 Fonctionnel Taghit Gourrama Terre 0.075 50 Fonctionnel Alloutif M’zizel Maçonnerie 0.05 100 Pas d’aménagement aval Total 3.57 2.280 III- lacs collinairesIII- lacs collinaires
  30. 30. Lac AchbarouLac Achbarou
  31. 31. 2. 9 lacs collinaires projetés dans le PDAIRE : BASSIN VERSANT BARRAGE OUED OU LIEU MISE EN SERVICE CAPACITE (Mm3) GHERIS Ait Balhsen Ait Balhsen Projeté 1.60 Assif Oumrane Oumrane Projeté 0.40 Taghoucht Anasnim Projeté 0.70 Oukhit Oukhit Projeté 1.50 Ait Oulhou Oulhou Projeté 1.10 MAIDER Bouchama Fezzou Projeté 2.50 Tiamzite Hsia Projeté 6.50 Khing Amont Hsia Projeté 5.50 GUIR Dfilia Dfilia Projeté - Total 19.80
  32. 32.  Edification des systèmes de recharge de la nappe (Etudes JICA ) : 72.24 Mdhs  Construction des bassinsd’accumulation et des barrages souterrains. Equipement de recharge Site Volume de recharge (Mm3) Coût des travaux (Mdhs) Coût de l’eau (Dh/m3) Ba-fond Affluent de Gheris (Ferkla Soufla) 0.06 1.80 30.00 Cuvette de recharge (petite taille) Zone de Hannabou 0.093 0.66 7 Zone de Sifa 0.102 3.2 31 Cuvette de recharge (grande taille) Zone de Fezzou (Alnif) 0.55 12.00 22 Zone de Hsia 1.63 43.9 27 Barrage de dérivation Zone de Boudenib 1.125 8.34 7 Barrage de recharge Zone de Tanguerfa 0.081 0.34 4 Seuils d’épandage des crues Affluent de Gheris (Ferkla Soufla) 0.04 2 50 IV- Systèmes de recharge de la nappeIV- Systèmes de recharge de la nappe
  33. 33. Bassin d’accumulation Sifa Bassin d’accumulation Hannabou
  34. 34. V- Epandage souterrain : Drains et barrages souterrainsV- Epandage souterrain : Drains et barrages souterrains Le principe de ce dispositif reste le même que celui d’un bassin mais la plage d’infiltration est alors constituée par un drain perméable enterré dans la partie supérieure du sol. L’avantage majeur de ce procédé sur les bassins d’infiltration est de laisser les terrains libres en surface pour une autre utilisation. Le principal défaut est d’être un dispositif souterrain donc d’être délicat à entretenir. Ce genre de dispositif pourrait s’adapter aux zones des khettaras dans le Tafilalet. Type de drains Localisation des sites de barrages souterrais au niveau de Fezna
  35. 35. Aspect Barrage de dérivation khettara Source d’eau Eau de surface Eau souterraine Evaporation Moins importante négligeable Fréquence Saisonnier (3 à 4 fois/an) Pérenne Importance 30-40Mm3/crue 2 à 30l/s /khet Mise en valeur Système de culture extensif basé sur la céréaliculture et le palmier dattier Système de culture intensif basé sur les cultures maraîchères. Distribution De l’amont vers l’aval Régi par droits d’eau coutumiers Périmètre irrigué par khettara Barrage d’épandage des eaux de crues Complémentarité entre les deux systèmes dans le Tafilalet

×