Openssh 
Installation 
Avant de commencer, il faudrait vérifier si openssh est installé sur le serveur ou non : $ ssh -V 
...
$ sudo /etc/init.d/ssh restart 
Connexion 
Une fois openssh installé, il suffirait pour accéder à distance sur le serveur ...
Dans le cas où la machine cliente est une machine Windows, il suffirait d’utiliser un logiciel comme PuTTY, en y accédant,...
Déconnexion 
Afin de se déconnecter de la session ssh, il suffirait d’utiliser la commande : $ exit 
déconnection Connecti...
Partage avec nfsv4 
Installation de nfsv4 
Pour le serveur $ sudo apt-get install nfs-kernel-server 
Pour le client $ sudo...
/export/users 192.168.1.0/24(rw,nohide,insecure,no_subtree_check,sync) 
Nous devons maintenant redémarrer le service $ sud...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Openssh

228 vues

Publié le

Openssh

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
228
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Openssh

  1. 1. Openssh Installation Avant de commencer, il faudrait vérifier si openssh est installé sur le serveur ou non : $ ssh -V Ce qui devait retourner quelque chose qui ressemble à ça: OpenSSH_6.6.1p1 Ubuntu-2ubuntu2, OpenSSL 1.0.1f 6 Jan 2014 Si ce n’est pas le cas, il suffirait d’utiliser les commandes suivantes pour le serveur : $ sudo apt-get update $ sudo apt-get upgrade … $ sudo apt-get install openssh-server Et les commandes suivantes pour le client : $ sudo apt-get update $ sudo apt-get upgrade … $ sudo apt-get install openssh-client Après l’installation, il faudrait maintenant tout d’abord interdire l’accès à distance en tant que root (ce qui constituerait une faille de sécurité importante), pour cela, il faudrait éditer le fichier « /etc/ssh/sshd_config » et remplacer la ligne : PermitRootLogin yes Par : PermitRootLogin no Ensuite redémarrer le service ssh : $ sudo service ssh restart Ou
  2. 2. $ sudo /etc/init.d/ssh restart Connexion Une fois openssh installé, il suffirait pour accéder à distance sur le serveur de récupérer son adresse IP grâce à la commande : $ ifconfig eth0 Link encap:Ethernet HWaddr 08:00:27:48:b1:c1 inet adr:192.168.1.5 Bcast:192.168.1.255 Masque:255.255.255.0 adr inet6: fe80::a00:27ff:fe48:b1c1/64 Scope:Lien UP BROADCAST RUNNING MULTICAST MTU:1500 Metric:1 Packets reçus:206631 erreurs:0 :4 overruns:0 frame:0 TX packets:96154 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0 collisions:0 lg file transmission:1000 Octets reçus:293110300 (293.1 MB) Octets transmis:5955157 (5.9 MB) lo Link encap:Boucle locale inet adr:127.0.0.1 Masque:255.0.0.0 adr inet6: ::1/128 Scope:Hôte UP LOOPBACK RUNNING MTU:65536 Metric:1 Packets reçus:474 erreurs:0 :0 overruns:0 frame:0 TX packets:474 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0 collisions:0 lg file transmission:0 Octets reçus:37264 (37.2 KB) Octets transmis:37264 (37.2 KB) Ensuite sur la machine cliente (dans le cas de linux), exécuter la commande ssh [user]@[ipserver] comme par exemple dans mon cas : $ ssh chams@192.168.1.5 Vous seriez alors demandé de confirmer la connexion et d’entrer le mot de passe administrateur, un message de bienvenu apprêtera, vous êtes maintenant connecté au serveur.
  3. 3. Dans le cas où la machine cliente est une machine Windows, il suffirait d’utiliser un logiciel comme PuTTY, en y accédant, il faudrait spécifier l’adresse IP du serveur : Vous seriez alors demandé d’entrer le login et le mot de passe, la connexion serait alors établie.
  4. 4. Déconnexion Afin de se déconnecter de la session ssh, il suffirait d’utiliser la commande : $ exit déconnection Connection to 192.168.1.5 closed.
  5. 5. Partage avec nfsv4 Installation de nfsv4 Pour le serveur $ sudo apt-get install nfs-kernel-server Pour le client $ sudo apt-get install nfs-common Partage d’un dossier Nous créons d’un dossier qui va permettre l’exportation du dossier partagé # sudo mkdir /export # sudo mkdir /export/users $ sudo mount --bind /home/users /export/users Pour automatiser le tout et afin d’éviter de refaire ces manipulations à chaque redémarrage, nous modifions le fichier « /etc/fstab/ », en y ajoutant la ligne : /home/amir/ /export/users none bind 0 0 Configuration de nfs4 Dans le fichier « /etc/default/nfs-kernel-server » dans le serveur, nous devons vérifier que le réglage : NEED_SVCGSSD=no # no is default Afin de vérifier que la sécurité est activée. Pour pouvoir exporter des dossiers en réseau local, nous devons ajouter les lignes suivantes : /export 192.168.1.0/24(rw,fsid=0,no_subtree_check,sync)
  6. 6. /export/users 192.168.1.0/24(rw,nohide,insecure,no_subtree_check,sync) Nous devons maintenant redémarrer le service $ sudo service nfs-kernel-server restart $ sudo service idmap restart Remarques Côté client nous pouvons exporter l’arbre complet de fichier et ceci en utilisant la commande : $ sudo mount -t nfs4 -o proto=tcp,port=2049 nfs-server:/ /mnt Ou juste une partie : $ sudo mount -t nfs4 -o proto=tcp,port=2049 nfs-server:/users /home/users

×