SlideShare une entreprise Scribd logo
Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013


     Le e.learning, le temps et l’espace, éléments de réflexion pour une
                         scénarisation opérationnelle1



Table des matières

INTRODUCTION .................................................................................................................................... 3

I.      LES ACTEURS DU DISPOSITIF .............................................................................................. 3

A.      Identifier les acteurs : la cartographie d’un réseau de formation. ................................................. 3

B.      Les enseignants ........................................................................................................................................ 4

C.      Le chef d’établissement ........................................................................................................................... 6

D.      Les corps d’inspection ............................................................................................................................. 7


II. LE TEMPS ET L’ESPACE .......................................................................................................... 8

A.      Définir et expliquer le temps en e-learning ........................................................................................... 8

B.      Comment est construite la formation en présentiel ? Un temps et un espace contraint ............ 9

C.      Qu’est- ce que le e-learning ? ................................................................................................................. 9

D. Le e-learning, une autre façon de penser la formation- Du temps contraint (statutaire) au
temps choisi (digitalisé ) ................................................................................................................................ 10
  1) Le temps normé (statutaire) .......................................................................................................................10
  2) Le temps choisi (numérique) ......................................................................................................................10

E.     Proposer une nouvelle grammaire du temps de formation ............................................................. 11
     1) Normer un temps nouveau .........................................................................................................................11
     2) Le temps vu par les inspections ................................................................................................................12
     3) Le temps vu par le chef d’établissement ..................................................................................................12
     4) Le temps vu par les scénaristes ................................................................................................................12

F.      Articuler la réflexion sur le temps et l’espace.................................................................................... 12

G.      Propositions de grilles ........................................................................................................................... 13

1
 La genèse de ce billet trouve sa source dans une suite d’échanges mails avec Benoît Ducange de la DGESCO,
projet Pairformance, de Yohann Derrien tuteur projet à l’esen et des lectures de travaux des apprenants de ifdesen
V2.

           1
Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013


CONCLUSION ...................................................................................................................................... 15




         2
Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013


Introduction


La construction d’une structure de formation en ligne est un acte complexe. On pourrait
la comparer à l’élaboration d’un lanceur spatial, il est nécessaire de concevoir un
dispositif en étages, doté de moteurs puissants, destinés à impulser une dynamique2 de
formation.

Un dispositif de e-learning met en réseau un grand nombre d’acteurs situés à des
niveaux divers au sein d’une pyramide organisationnelle. Il est indispensable,
préalablement à tout début de construction, de cartographier les interlocuteurs des
dispositifs. À défaut, le risque est grand qu’un acteur n´ait la perception que de son
environnement immédiat.

Je parlerai dans ce billet du e-learning à l’éducation nationale. J’y vois là, un terrain
d’analyse très intéressant parce que l’on voit émerger un autre mode d’apprentissage /
enseignement. Il est évident que mon propos est large et que la question ne peut être
résolue dans un simple billet de blog. En conséquence je souhaite poser les jalons
d’une réflexion sur les contours du temps et de l’espace en FOAD, dans une optique de
scénarisation opérationnelle.

Mon propos tentera d’analyser la possibilité de concilier la mise en place d’une structure
de formation en ligne construite sur un modèle réticulaire souple au sein d’une
pyramide contrainte par des repères temps et espace normés. Pour articuler mon
propos je tenterais de cerner la nature des fonctions de chacun des acteurs du dispositif
(I) afin de donner un début de réponse sur le temps et l’espace (II)


    I.      Les acteurs du dispositif


         A. Identifier les acteurs : la cartographie d’un réseau de formation.


L’enseignement traditionnel cantonne les modèles organisationnels dans un espace de
formation relativement restreint (établissement, enseignant, équipe disciplinaire, chef
d’établissement). Le e-learning      redéfinit la sphère des impliqués et oblige
mécaniquement à cartographier les nouveaux territoires de la formation. L’entité

2
 Le mot virtuel dans son étymologie grecque dunamis est synonyme de dynamique et de mouvement. Lire à ce
propos « s’orienter dans le virtuel » de Marcello Vitali Rosatti éditions l’Harmattan. « dunamis signifie « un
principe de mouvement qui se trouve dans autre chose ou dans le même en tant que autre » (métaphysique,
1019a15). En d’autres termes, il s’agit d’une capacité d’action ou de passion c’est-à-dire, une capacité de faire ou
de subir quelque chose »page 22.

           3
Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013


administrative prend corps avec la construction des dispositifs de formation en ligne,
puisqu’il faut la personnaliser, l’identifier, la représenter sous sa dimension
opérationnelle. Les formations s’entendent alors plus dans l’horizontalité que dans la
verticalité.

Résumons cette problématique par une question de gestion de projet : qui fait quoi ?
Je vais prendre le risque d’introduire des notions de gestion d’entreprise mais il me
semble nécessaire pour ne pas dire indispensable de déterminer les contenus des
fiches de postes3 des interlocuteurs des dispositifs. Peut-être sont-elles encore à créer
pour le e-learning ? Il faut dépasser les enjeux strictement pédagogiques (ils ne
suffisent plus) pour intégrer les compétences liées à l’enseignement en ligne. Le métier
s’inscrit dans une chaîne de conception dont il faut maîtriser les subtilités. La vision
panoptique a encore du sens, plus dans son acception de surveillance mais dans la
compréhension d’un système fonctionnant sur le principe du maillage dynamique.

Par maillage dynamique j’entends la capacité des acteurs à concevoir la formation au
sein d’un dispositif en réseau intégrant des fonctions multiples (voire nouvelles) dans un
cadre spatio-temporel revisité.

L’acculturation aux enjeux du e-learning passera obligatoirement par notre capacité à
renvoyer une image claire et nette de la chaîne de conception, à formaliser précisément
les interactions humaines générées en présentiel et en distanciel.

Il faut définir et afficher précisément les rôles de chacun au sein de cette construction
complexe.

Je vais tenter de proposer quelques orientations pour que chacun des acteurs ne
perçoivent le processus de formation de façon morcelée.

Les principaux acteurs sont les enseignants, les chefs d’établissements, les corps
d’inspection.

    B. Les enseignants


Ils sont au cœur du dispositif de formation en ligne. Ils peuvent intervenir à plusieurs
titres :



3
 La fiche de poste est un descriptif de la fonction exercée par un agent dans une structure donnée, en prenant en
compte son environnement de travail notamment le service et l’encadrement éventuel. Une fiche de poste n’est ni
une fiche d’emploi ni un profil de poste. Le poste est décrit Tél qu’il est tenu en fonction de la mission confiée. La
rédaction doit donner une photographie du poste actuel et non une vision prospective ou idéale.
Source. - www.ac-caen.fr/.../guide_pratique_elaboration_fiche_poste.pdf

       4
Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013


      o Concepteurs de cours. Dans ce cadre ils doivent instrumenter leurs
        compétences acquises dans leurs métiers de base. J’entends par là les savoirs
        disciplinaires acquis lors de la formation initiale à l’université. Ce savoir est
        indispensable et incontournable.
      o Concevoir des cours ... mis en ligne. C’est ici que le métier d’enseignant évolue
        dans sa mission originelle puisque la « distance » induit une autre posture à
        l’égard des savoirs transmis. Là, où la transmission peut être l’objet d’une
        remédiation instantanée en présentiel synchrone, le distanciel modifie les
        constructions. Il est donc nécessaire que les enseignants maîtrisent les bases de
        l’ingénierie pédagogique pour que les messages (ressources) transmises
        puissent être compris à distance. Il devient très difficile de « bricoler 4» dans une
        relation distante à forte dominante asynchrone. En visitant à nouveau sa façon
        de concevoir un cours, on revisite obligatoirement ses compétences.
      o Tuteur auprès des apprenants – Le travail de conception de cours en ligne oblige
        à penser le rapport enseignant /apprenant. Jacques Rodet explique parfaitement
        l’ensemble des enjeux du tutorat dans le blog de t@d et notamment dans la
        revue Tutorales No 105 sur le temps de travail des tuteurs. La lecture attentive de
        ce numéro dresse parfaitement les enjeux temporels de la formation en ligne.

Le métier, dans ce cadre précis, passe d’une posture professionnelle ou la dimension
orale est dominante, à une posture où le rédactionnel multimodal devient prégnant. Au
regard de ce que je viens d’énoncer, ma question est la suivante, comment évolue le
métier d’enseignant dans une configuration qui envisage le e-learning ? Dit autrement,
quelle pourrait être la fiche de poste type pour le e-learning chez les enseignants ?

Quelles compétences en e-learning sont exigées ?

      o    Compétences de conception des cours (scénarisation) ;
      o    Compétences en ingénierie de formation ;
      o    Compétences tutorales ;
      o    Compétences technologiques ;
      o    Compétences rédactionnelles ;
      o    Compétences relationnelles.

Puisqu’il est question d’envisager la nature des compétences, je voudrais aborder une
problématique qui me tient à cœur. Le développement du e-learning passe
obligatoirement par la case réflexive. On ne peut se contenter d’une démarche
uniquement centrée sur l’usage, il faut lui donner un corps conceptuel.

4
    Le bricolage http://moiraudjp.wordpress.com/2011/06/06/bricolage-quelques-reflexions/
5
    Tutorale 10 http://moiraudjp.wordpress.com/2011/06/06/bricolage-quelques-reflexions/


          5
Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013


Je pense profondément que les différents acteurs doivent se contraindre à produire
une analyse sur leurs propres usages, une façon d’alimenter la doxa. Cet ensemble
d’analyses ne peut que servir le e-learning et il s’agit, là encore une question de temps.
Quelle place donner à la démarche réflexive sur le e-learning dans le secondaire ?
Peut-on la reconnaître comme partie intégrante du métier ? Comment, en l’absence de
reconnaissance et de définition officielle, peut-on valoriser ce temps de travail masqué ?

Il s’agit ici, me semble t-il, d’une réflexion transversale qui concerne les enseignants, les
corps d’inspection et les chefs d’établissement.

   C. Le chef d’établissement


La mise en place d’une formation en ligne ne s’improvise pas, elle se scénarise. Si le
propos est valable pour le bout de la chaîne (les enseignants), il l’est tout autant pour
les corps intermédiaires et notamment pour les personnels de direction.

La FOAD constitue une nouvelle strate dans la structure de formation d’un
établissement. Il faut évidemment la problématiser, l’intégrer dans la masse des
formations à dispenser. La formation en ligne doit, de mon point de vue, s’envisager
très en amont des dispositifs opérationnels. La politique FOAD pose un grand nombre
de questions au sein d’un établissement :

   o La FOAD pour la formation des personnels ou la FOAD pour la formation des
     élèves ? ;
   o Quel est l’état des compétences de l’équipe enseignante ? ;
   o Quelle est la vision de la FOAD (réelle ou fantasmée) du chef d’établissement ?
   o Quelle est la vision de la FOAD (réelle ou fantasmée) des enseignants ?
   o Quelle est la vision de la FOAD (réelle ou fantasmée) des parents d’élèves ?
   o Peut-on inscrire la FOAD dans un VS pour les services enseignants ?
   o La FOAD peut –elle être un vecteur de formation pour la mission de formation
     continue     dispensée dans certains établissements                (UFA, GRETA,
     accompagnement VAE...)
   o Quel plan de formation pour les équipes volontaires ? ;
   o Quelle place donner aux enseignants « foadistes » dans un cadre spatialisé ? ;
   o Quelle qualification doit-on donner au temps de FOAD ?
   o Quelle partition opérer entre la conception et l’opérationnalisation ? ;
   o Quelle politique d’aménagement des locaux ? Y a t-il une place pour un Learning
     center ?

Cet ensemble de questions renvoie à l’émergence de nouvelles compétences
managériales chez les cadres. Là encore il faut (faudra) imaginer la fiche de poste pour
le e-learning chez les chefs d’établissements ?
      6
Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013


      o Compétences de management du e-learning chez les chefs d’établissements ;
      o Compétences en management du changement ;
      o Compétences d’analyse architecturos-pédagogiques.

Là encore, la mise en place du e-learning renvoie à la définition de nouvelles attitudes,
de nouvelles compétences. La fiche de poste pourrait être un début de réponse à cette
question épineuse parce qu’elle permettrait de formaliser une fonction émergeante chez
les cadres.

      D. Les corps d’inspection


Je l’ai écrit, dans de très nombreux billets, travailler sur un mode non hiérarchique ne
signifie pas supprimer la hiérarchie. Un système a besoin d’un système de régulation, la
mission des corps d’inspection y contribue. La FOAD bouleverse, probablement,
certaines attributions. Prenons la définition de la mission d’IPR donnée par le
ministère6 :

      o « veillent à la mise en œuvre de la politique éducative dans les classes et les
        établissements scolaires,
      o évaluent le travail des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation des
        établissements du second degré et concourent à l’évaluation de l'enseignement
        des disciplines, des unités d’enseignement, des procédures et des résultats de la
        politique éducative,
      o inspectent et conseillent les personnels enseignants, d'éducation et d'orientation
        des établissements du second degré et s'assurent du respect des objectifs et des
        programmes nationaux de formation, dans le cadre des cycles d'enseignement,
      o participent à l'animation pédagogique dans les formations initiales, continues et
        par alternance des personnels de l'éducation nationale, en lien avec l’université,
      o peuvent conseiller les chefs d’établissement à la demande du recteur,
      o assurent des missions d'expertise dans ces différents domaines ainsi que pour
        l'orientation des élèves, les examens, la gestion des personnels éducatifs et
        dans le choix des équipements pédagogiques, notamment en participant aux
        travaux de groupes d’experts menés par l’inspection générale ou l’administration
        centrale du ministère.
      o Ils exercent leurs fonctions dans le cadre du programme de travail académique,
        en responsabilité seuls ou à plusieurs selon les disciplines ou spécialités. Ils
        exercent leurs fonctions sous l'autorité du recteur d'académie et en liaison avec
        les inspections générales de l'éducation nationale. »

6
    http://www.education.gouv.fr/cid1139/inspecteur-d-academie-inspecteur-pedagogique-regional.html


         7
Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013


Dans la perspective du développement du e-learning la mission d’évaluation du travail
des enseignants se transforme mécaniquement, le travail des enseignants étant lui-
même transformé. Les enjeux de type pédagogique et didactique ne sont plus les
mêmes modifiant d’autant la grille de lecture.

La mission d’inspection est donc transformée puisque l’espace de formation n’est plus
la salle de classe située dans un établissement (collège, lycée). La FOAD fait voler en
éclat un mode d’évaluation, reste à penser et à organiser les futurs modes d’inspection,
d’évaluation et d’animations pédagogiques.

Les compétences à évaluer chez les enseignants sont autres :

   o   Capacité à scénariser ;
   o   Capacité à tutorer ;
   o   Capacité à médiatiser une ressource ;
   o   Capacité à maîtriser la construction de ressources multimodales ;
   o   Capacité à rendre claire une ressource mise en ligne ;
   o   Capacité à accompagnera les élèves via les réseaux ;
   o   Capacité à développer un esprit de synthèse ...

Il va de soi que se mettre en situation de conseiller, de guider impose que les corps
d’inspection maîtrisent parfaitement ce nouveau paradigme de la formation. On l’aura
compris c’est toute la chaîne de formation qui doit analyser sa capacité à intégrer le
changement.

De façon plus large il y aura à impulser dans le cadre des missions de formation initiale,
continue et par alternance les stratégies de formation en ligne. Il me semble que de ce
point de vue le rôle des corps d’inspection est fondamental pour expliquer les enjeux du
déploiement de la FOAD. Là encore, mon propos se développe dans un principe de
répétition : comment définir la fiche de poste du métier d’inspecteur dans une
configuration de développement du e-learning


 II.   Le temps et l’espace


   A. Définir et expliquer le temps en e-learning


Le e-learning, dans l’hypothèse où celui est amené à se développer, va induire une
modification des métiers (certains éléments en tout cas). Dans cette écriture nouvelle,
la notion de temps est inscrite en toile de fond. Il est loisible de lire une littérature
abondante à ce sujet sur les aspects conceptuels. Le e-learning dans sa version

       8
Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013


opérationnelle soulève des questions très concrètes auxquelles il faut (faudra) donner
des réponses (notamment chiffrées):

       Quelle est la table des équivalences entre le temps de travail en présentiel et le
        temps de travail en ligne ?
           o Temps de cours en présentiel VS temps de cours en distanciel ;
           o Temps de préparation d’un cours présentiel VS temps de préparation
              d’un module de formation en ligne ;

Les réponses données à ces questions détermineront les modes de rémunération des
divers acteurs. Il est donc indispensable de produire une réflexion en ce sens pour
dépasser la formule incantatoire du « Le e-learning c’est mieux, c’est moderne » ou de
penser que le e-learning est un modèle économique permettant de réaliser des
économies de structures.

      B. Comment est construite la formation en présentiel ? Un temps et un espace
         contraint


Je vais ici reprendre une thématique que j’ai déjà largement évoquée dans de
nombreux billets et articles. Les dynamiques de formation sont construites sur un
principe d’unité de temps et de lieu. On rassemble la communauté apprenante dans
une classe, pendant un temps déterminé. C’est le principe de l’itération qui prévaut,
puisque le cadre fixé se répète selon une modalité déterminée à l’avance (emploi du
temps et déroulé d’un programme). Il y a donc un lien très fort entre la construction
temporelle et le mode de transmission des savoirs.



      C. Qu’est- ce que le e-learning7 ?


Au risque d’apparaître byzantin il me semble nécessaire de partir de la définition du
concept même pour analyser correctement les enjeux temporels et les cadrages qu’il
induit. Dans tous les cas c’est une modification du paradigme de formation qui s’opère.

Au sens de l’union européenne le e-learning c’est :

 « l’utilisation des nouvelles technologies multimédias et de l’Internet pour améliorer la
qualité de l’apprentissage en facilitant l’accès à des ressources et des services, ainsi
que les échanges et la collaboration à distance »

7
    http://www.awt.be/web/edu/index.aspx?page=edu,fr,gui,080,010


         9
Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013


Pour le propos de cet article je veux retenir la notion de réseau numérique qui pose la
question de la distance entre les acteurs des dispositifs. Je parle ici de distance
physique et non pas de distance sociale. Je renvoie, pour cette question de distance,
aux écrits de Jacques Rodet sur le blog de t@d8

      D. Le e-learning, une autre façon de penser la formation- Du temps contraint
         (statutaire) au temps choisi (digitalisé )


Le titre de ce paragraphe peut paraître naïf, si on ne précise pas ce qu’est le temps
contraint et le temps choisi. Non ! La formation en ligne ne permet pas de travailler
comme on l’entend.

      1) Le temps normé (statutaire)

           La notion de contrainte ici n’est pas envisagée sous son aspect social mais sous
           son aspect juridique. Le temps d’enseignement et le temps d’apprentissage ont
           été fixés selon les corps dans une période pré digitale, il est logique que ce
           temps ait été construit pour des formations inscrites dans un cadre formel où
           apprenants et enseignants sont dans un face à face spatial et temporel.

      2) Le temps choisi (numérique)


Le temps de travail à l’heure des réseaux numériques est malmené dans sa définition
traditionnelle. Plusieurs visions peuvent être défendues :

       Seul le temps traditionnel, normé et contraint est acceptable. Dans cette vision le
        e-learning n’a pas sa place, on défend un enseignement traditionnel non
        numérisé, ou très peu. Je classe cette posture hors de mon propos actuel.
       Le e-learning existe mais il se conçoit en plus des activités habituelles. C’est le
        champ d’activité des pionniers, des acteurs convaincus des bénéfices d’un
        enseignement instrumenté. L’effet local est dominant, on ne peut le déborder ou
        que très difficilement.
       Le e-learning existe et il est intégré comme variable du métier, il est défini, normé,
        inscrit comme instrument d’un métier. Dans ce cadre, le temps numérique est
        définit officiellement par des grilles de repères temporels et spatiaux. On est au
        stade de la concorde digitale.

La scénarisation en e-learning oblige à envisager trésor sérieusement la question de
l’existence d’un temps numérique considéré comme un temps spécifique - Différent
8
    Le blog de t@d http://blogdetad.blogspot.fr/?m=1


        10
Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013


mais complémentaire du temps présentiel synchrone. Il est nécessaire que les acteurs
des dispositifs aient une vision identique de ce temps.

    E. Proposer une nouvelle grammaire du temps de formation


Lorsque l’on inscrit une réflexion articulée autour du e-learning on s’aperçoit que deux
systèmes sont convoqués et d’une certaine manière entrent en tension. Il ne s’agit pas
ici de camper sur une posture proche de la guerre des modernes contre les anciens, ce
serait inutile et contreproductif.

    1) Normer un temps nouveau


Le temps de formation est un temps signifiant parce qu’il est bordé par des
réglementations. Le droit qui cadre nos relations de travail ne se comprend que par
rapport à un état de la société. Je prends le risque du raccourci pour dire que notre
temps de travail est cadré pour une relation de formation en présentiel synchrone.
Qu’en est-il donc concrètement dans une phase opérationnelle de formation en ligne ?
Comment est structuré le temps de formation construit dans ce nouveau paradigme ?

Je vais poser ici des questions auxquelles j’apporterai (je tenterai d’apporter) des
réponses dans l’année.

    o Comment est défini le temps par la réglementation de la formation continue des
      enseignants ?
    o Comment le temps de travail est perçu par les enseignants. Cette question
      impose de donner des éléments de réponse sous divers angles. Le travail vu par
      les enseignants eux-mêmes en intégrant la notion de liberté pédagogique 9, la
      notion de temps de travail vue sous l’angle syndical, le temps de travail est-il
      déjà pensé actuellement en tenant compte des spécificités de la FOAD ou est-il
      une adaptation des structures anciennes pour gérer des problématiques
      actuelles ?




9
  La liberte pédagogique – L 912-1-1 du code de l’éducation “La liberté pédagogique de l'enseignant s'exerce dans
le respect des programmes et des instructions du ministre chargé de l'éducation nationale et dans le cadre du
projet d'école ou d'établissement avec le conseil et sous le contrôle des membres des corps d'inspection.

Le conseil pédagogique prévu à l'article L. 421-5 ne peut porter atteinte à cette liberté.”


     11
Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013


       2) Le temps vu par les inspections


J’avais rédigé un article, pour une intervention à l’esen, qui s’intitulait le temps aveugle
des enseignants10. Il en ressort que la mission d’inspection est modifiée dans une
configuration de e.learning. il n’est plus possible de se rendre sur site dans le cadre
d’une classe, pendant une heure déterminée. Il faudra repenser cette mission tant pour
l’inspection que pour les enseignants.

       3) Le temps vu par le chef d’établissement


Le chef d’établissement gère une structure relativement homogène faite de volumes de
cours, de volumes d’enseignements organisés dans un espace physique représenté par
des classes. Le e-learning ne supprime pas les volumes classes et les volumes
enseignements mais il les redéfinit fortement.



       4) Le temps vu par les scénaristes


Le scénariste (potentiellement l’enseignant ou l’équipe de conception) est celui qui
devra penser le module de formation dans sa globalité. Il doit avoir une excellente
perception de la structure administrative et des liens d’interaction qui s’y construisent.
Le scénariste, outre sa capacité à construire les dispositifs aura l’obligation de
comprendre les dynamiques de la formation en ligne. Lorsque je parle de
compréhension du système j’entends une vision qui déborde le cadre strict de son
corps de rattachement. Un scénariste est potentiellement une personne qui peut
construire pour un public large dans la mesure où son travail peut s’inscrire au sein
d’une équipe pluridisciplinaire.

       F. Articuler la réflexion sur le temps et l’espace


Modifier la réflexion sur temps c’est obligatoirement se poser la question sur l’espace.
Je reviens à mon argumentation première, le travail des enseignants et des apprenants
est cadré par un emploi du temps, ciment de l’unité de lieu et de temps. La vie
quotidienne d’un établissement est une succession de conflits territoriaux. Prenons
quelques exemples. Qui n’a jamais été témoin d’une friction entre professeurs à cause
d’une salle (banalisée) occupée indument (sic) ? Qui n’a jamais pu profiter de la salle

10
     http://moiraudjp.wordpress.com/2011/07/08/temps-aveugle-des-enseignants/


        12
Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013


informatique parce qu’elle est réservée à l’année sur le même créneau horaire par le
même enseignant ? Qui a osé demander à son chef d’établissement, sans peur du
ridicule et du refus annoncé, la possibilité de faire cours de son domicile ?

Le temps cadré a des répercussions chroniques sur l’espace. Celui ou celle qui pense
le e-learning dans sa dimension temporelle ne peut s’affranchir d’une réflexion sur
l’espace.

J’aimerai affirmer que le e-learning en faisant tomber les murs fait tomber les problèmes
mais il n’en est rien. En revisitant les interactions entre individus, cette réflexion obligera
les décideurs à se positionner de façon claire sur les enjeux spatiaux.

À défaut de réponses à ce stade, j’ai un ensemble de questions :

   o Accepte t´on que des enseignants travaillent hors les murs de l’établissement ?
         o Hors le temps normé ?
         o Pendant le temps normé ?
   o Si la réponse est oui, quel est le statut du domicile pendant l’interstice
     professionnel ?
   o Si la réponse est oui, les textes prévoient-ils la référence explicite au travail à
     domicile ?
   o Les équipes pédagogico-administratives dans les établissements sont-elles en
     capacité de penser et d’agencer un lieu spécifique dédié au e-learning ?
   o Les établissements sont-ils en capacité de formaliser un cahier des charges
     auprès des collectivités locales de rattachement, pour justifier une demande
     d’investissement d’un lieu de e-learning ?



   G. Propositions de grilles


Mon propos de fin d’article consistera à commencer à donner des pistes, des
orientations sous forme de grilles. Ce n’est qu’un début d’exploration mais il me semble
que ce travail fastidieux est indispensable. Ces propositions ne sont que le fruit de mon
travail réflexif, elles ne demandent qu’à être confrontées aux analyses et regards de la
communauté d’enseignants et de chercheurs qui pensent le e-learning.




    13
Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013


                                                     Formation en e-learning
                                     Sur site                      Domicile                Lieux intersticiels
                                                                     Penser                Métier avec des
Espace                 Existence d’un learning center           l’aménagement                temps de
physique                                                       de l’espace dédié            déplacement
                       d’établissement          de bassin                                  Mobile learning
Espaces                   Ce lieux est          Ce lieux est       Concevoir une       L’espace physique
signifiants             dédié parce qu’il       dédié parce          réflexion sur      s’efface au profit
                       est pensé comme            qu’il est        l’espace privé          de l’espace
                               tel                 pensé             comme lieu            numérique.
                                                 comme tel          d’expression         « Everywhere »
                                                                  professionnelle.
                        Qui conçoit ces       Qui conçoit         Cet espace est-il
                          centres ?          ces centres ?        reconnu comme
                                                                    lieu pertinent      Le cadre organise
Prise de                                                              formation ?         son temps en
décision                Collaboration                                                  fonction de la lettre
                       Collectivité locale                     Les textes prévoient     de mission qui lui
                             / chef              Décision       que le domicile est         est fixée.
                       d’établisement /         académique          un lieu de
                            conseil                             formation reconnu.
                        pedagogique


       Temps          Temps normé hebdo11               Temps                    Propositions
                                                       annexes
Primaire             Professeur des écoles          - 18 h
                     exerçant son service          d’animations        Qualifier des heures d’animation
                     hebdomadaire de 24            pédagogiques      pédagogiques comme temps distant
                     heures                        annuelles           tout en tenant des comptes des
                                                   -60 h aide                       textes.
                                                   personnalisée
                                                   - 24 h travaux
                                                   en équipes
                                                   -6 heures
                                                   conseil école
                                                   missions liées       Intégrer le e-learning comme
                           15 H ou 18 H             au e-learning        composante du service des
Secondaire                                                                       enseignants
                     Certifié       Agrégé          Nature des
                     15 h           18 h           décharges et
                                                     / ou des         Formation initiale       F. continue
                                                     missions.
                                                                    Élèves     Profs
                                                                        Dans les ESPE intégrer une
                                                                     formation au e-learning (en option)



11
     BO numéro 32 du 28 août 2008 –décret n 2008-775 du 30/07/2008- JO du 03/08/2008

        14
Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013




                                              Préparation du cours
                      Présentiel                   Distanciel               Pondération
                   1 heure                         1 heure ?                Un coefficient ?
                                                                            Pas de
                                                                            coefficient ?
                   statut                   Quel outil de comptage ?
Grille de temps                                  Cours dispensé
                   Référence            En synchrone        En tutorat
                   statutaire           distant             asynchrone
                   15- 18 heures        1 heure = 1 heure À la copie,
                   Référence                                au nombre
                   construite avant                         d’élèves,
                   internet.                                forfaitaire
                                        Quel outil de comptage ?



Conclusion


L’enseignement à distance est une réflexion qui est désormais dans les esprits et dans
les usages.

Il est possible que nous soyons encore au stade de la transposition de méthodes
artisanales, l’objectif étant de passer à des principes plus industriels. L’adjectif industriel
sera probablement lu de façon négative et péjorative, or ce n’est pas le sens de mon
propos. Je souhaite lancer une réflexion pour la scénarisation des processus de
formation en ligne avec comme trame centrale le temps et l’espace. Cette réflexion
devra engager l’ensemble de la chaîne de formation, du concepteur au champ du
politique. Le champ est vaste, j’espère pouvoir à l’aune de mes modestes contributions
aider à cette réflexion.




    15
Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013




    16

Contenu connexe

Tendances

OUTILS :Alliance francaise-sao-paulo-58-74
OUTILS :Alliance francaise-sao-paulo-58-74OUTILS :Alliance francaise-sao-paulo-58-74
OUTILS :Alliance francaise-sao-paulo-58-74
Marcel Lebrun
 
Les 7 changements du lms au ple
Les 7 changements du lms au pleLes 7 changements du lms au ple
Les 7 changements du lms au plerichard peirano
 
OBJECTIFS : Alliance francaise-sao-paulo-14-36
OBJECTIFS : Alliance francaise-sao-paulo-14-36OBJECTIFS : Alliance francaise-sao-paulo-14-36
OBJECTIFS : Alliance francaise-sao-paulo-14-36
Marcel Lebrun
 
Objectifs ou compétences, …et pourquoi pas les deux ?
Objectifs ou compétences, …et pourquoi pas les deux ?Objectifs ou compétences, …et pourquoi pas les deux ?
Objectifs ou compétences, …et pourquoi pas les deux ?François Georges
 
Réformes de l'éducation, les compétences
Réformes de l'éducation, les compétencesRéformes de l'éducation, les compétences
Réformes de l'éducation, les compétencesrichard peirano
 
C campus tutorat-de_qualite
C campus tutorat-de_qualiteC campus tutorat-de_qualite
C campus tutorat-de_qualite
Marc Dennery
 
LE NUMÉRIQUE POUR ENSEIGNER ET APPRENDRE
LE NUMÉRIQUE POUR ENSEIGNER ET APPRENDRELE NUMÉRIQUE POUR ENSEIGNER ET APPRENDRE
LE NUMÉRIQUE POUR ENSEIGNER ET APPRENDRE
Marcel Lebrun
 
La compétence, théorie et pratiques
La compétence, théorie et pratiquesLa compétence, théorie et pratiques
La compétence, théorie et pratiques
DavideCavanna
 
AccompagnerDemarchePortfolio2013
AccompagnerDemarchePortfolio2013AccompagnerDemarchePortfolio2013
AccompagnerDemarchePortfolio2013
Philippe-Didier GAUTHIER
 
Edias - Tutorat - Rapport - Juin 2018
Edias - Tutorat - Rapport - Juin 2018 Edias - Tutorat - Rapport - Juin 2018
Edias - Tutorat - Rapport - Juin 2018
Guillaume BROUSSEAU
 
L'ingénierie tutorale au service de l'organisation du tutorat
L'ingénierie tutorale au service de l'organisation du tutoratL'ingénierie tutorale au service de l'organisation du tutorat
L'ingénierie tutorale au service de l'organisation du tutorat
Epistema
 
Guide des apprentissages informels
Guide des apprentissages informelsGuide des apprentissages informels
Guide des apprentissages informels
Cri - Greta du Velay
 
Former à l’ère numérique : Quelles hybridations entre promesses technologiqu...
Former à l’ère numérique :  Quelles hybridations entre promesses technologiqu...Former à l’ère numérique :  Quelles hybridations entre promesses technologiqu...
Former à l’ère numérique : Quelles hybridations entre promesses technologiqu...
Marcel Lebrun
 
Quelles pédagogies pour quels apprentissages à l'ère numérique ?
Quelles pédagogies pour quels apprentissages à l'ère numérique ?Quelles pédagogies pour quels apprentissages à l'ère numérique ?
Quelles pédagogies pour quels apprentissages à l'ère numérique ?
Marcel Lebrun
 
Didactique professionnelle & activité enseignante, intervention à IUFM Amiens...
Didactique professionnelle & activité enseignante, intervention à IUFM Amiens...Didactique professionnelle & activité enseignante, intervention à IUFM Amiens...
Didactique professionnelle & activité enseignante, intervention à IUFM Amiens...
philip61
 
Forum@tice 2012 Reims
Forum@tice 2012 ReimsForum@tice 2012 Reims
Forum@tice 2012 Reims
Marcel Lebrun
 
Poster 1 les huit phases d'une démarche portfolio
Poster 1 les huit phases d'une démarche portfolioPoster 1 les huit phases d'une démarche portfolio
Poster 1 les huit phases d'une démarche portfolio
Philippe-Didier GAUTHIER
 
Mémoire antonia_rizakou
Mémoire antonia_rizakouMémoire antonia_rizakou
Mémoire antonia_rizakou
Antonia Rizakou
 
Poster 3 les valeurs ajoutées d'une démarche portfolio
Poster 3 les valeurs ajoutées d'une démarche portfolioPoster 3 les valeurs ajoutées d'une démarche portfolio
Poster 3 les valeurs ajoutées d'une démarche portfolio
Philippe-Didier GAUTHIER
 

Tendances (20)

OUTILS :Alliance francaise-sao-paulo-58-74
OUTILS :Alliance francaise-sao-paulo-58-74OUTILS :Alliance francaise-sao-paulo-58-74
OUTILS :Alliance francaise-sao-paulo-58-74
 
Les 7 changements du lms au ple
Les 7 changements du lms au pleLes 7 changements du lms au ple
Les 7 changements du lms au ple
 
OBJECTIFS : Alliance francaise-sao-paulo-14-36
OBJECTIFS : Alliance francaise-sao-paulo-14-36OBJECTIFS : Alliance francaise-sao-paulo-14-36
OBJECTIFS : Alliance francaise-sao-paulo-14-36
 
Objectifs ou compétences, …et pourquoi pas les deux ?
Objectifs ou compétences, …et pourquoi pas les deux ?Objectifs ou compétences, …et pourquoi pas les deux ?
Objectifs ou compétences, …et pourquoi pas les deux ?
 
Réformes de l'éducation, les compétences
Réformes de l'éducation, les compétencesRéformes de l'éducation, les compétences
Réformes de l'éducation, les compétences
 
C campus tutorat-de_qualite
C campus tutorat-de_qualiteC campus tutorat-de_qualite
C campus tutorat-de_qualite
 
LE NUMÉRIQUE POUR ENSEIGNER ET APPRENDRE
LE NUMÉRIQUE POUR ENSEIGNER ET APPRENDRELE NUMÉRIQUE POUR ENSEIGNER ET APPRENDRE
LE NUMÉRIQUE POUR ENSEIGNER ET APPRENDRE
 
La compétence, théorie et pratiques
La compétence, théorie et pratiquesLa compétence, théorie et pratiques
La compétence, théorie et pratiques
 
AccompagnerDemarchePortfolio2013
AccompagnerDemarchePortfolio2013AccompagnerDemarchePortfolio2013
AccompagnerDemarchePortfolio2013
 
Edias - Tutorat - Rapport - Juin 2018
Edias - Tutorat - Rapport - Juin 2018 Edias - Tutorat - Rapport - Juin 2018
Edias - Tutorat - Rapport - Juin 2018
 
L'ingénierie tutorale au service de l'organisation du tutorat
L'ingénierie tutorale au service de l'organisation du tutoratL'ingénierie tutorale au service de l'organisation du tutorat
L'ingénierie tutorale au service de l'organisation du tutorat
 
Guide des apprentissages informels
Guide des apprentissages informelsGuide des apprentissages informels
Guide des apprentissages informels
 
Former à l’ère numérique : Quelles hybridations entre promesses technologiqu...
Former à l’ère numérique :  Quelles hybridations entre promesses technologiqu...Former à l’ère numérique :  Quelles hybridations entre promesses technologiqu...
Former à l’ère numérique : Quelles hybridations entre promesses technologiqu...
 
Quelles pédagogies pour quels apprentissages à l'ère numérique ?
Quelles pédagogies pour quels apprentissages à l'ère numérique ?Quelles pédagogies pour quels apprentissages à l'ère numérique ?
Quelles pédagogies pour quels apprentissages à l'ère numérique ?
 
Didactique professionnelle & activité enseignante, intervention à IUFM Amiens...
Didactique professionnelle & activité enseignante, intervention à IUFM Amiens...Didactique professionnelle & activité enseignante, intervention à IUFM Amiens...
Didactique professionnelle & activité enseignante, intervention à IUFM Amiens...
 
Forum@tice 2012 Reims
Forum@tice 2012 ReimsForum@tice 2012 Reims
Forum@tice 2012 Reims
 
Poster 1 les huit phases d'une démarche portfolio
Poster 1 les huit phases d'une démarche portfolioPoster 1 les huit phases d'une démarche portfolio
Poster 1 les huit phases d'une démarche portfolio
 
Mémoire antonia_rizakou
Mémoire antonia_rizakouMémoire antonia_rizakou
Mémoire antonia_rizakou
 
Poster 3 les valeurs ajoutées d'une démarche portfolio
Poster 3 les valeurs ajoutées d'une démarche portfolioPoster 3 les valeurs ajoutées d'une démarche portfolio
Poster 3 les valeurs ajoutées d'une démarche portfolio
 
Taxonomie couleur2
Taxonomie couleur2Taxonomie couleur2
Taxonomie couleur2
 

En vedette

Conference bpun 21_mars_2013
Conference bpun 21_mars_2013Conference bpun 21_mars_2013
Conference bpun 21_mars_2013
CÔTE Jean-Pascal
 
avantages des ressources éducatives libres (REL)
avantages des ressources éducatives libres (REL)avantages des ressources éducatives libres (REL)
avantages des ressources éducatives libres (REL)
Formation 3.0
 
Mind-Mapping presentation (English version)
Mind-Mapping presentation (English version)Mind-Mapping presentation (English version)
Mind-Mapping presentation (English version)
CÔTE Jean-Pascal
 
Cartes mentales v2.0
Cartes mentales v2.0Cartes mentales v2.0
Cartes mentales v2.0
CÔTE Jean-Pascal
 
Komunote soirée clients GEODE Conseils - 20 février 2014
Komunote   soirée clients GEODE Conseils - 20 février 2014Komunote   soirée clients GEODE Conseils - 20 février 2014
Komunote soirée clients GEODE Conseils - 20 février 2014GEODE Conseils
 
Ps t2 tp6_bilan
Ps t2 tp6_bilanPs t2 tp6_bilan
Ps t2 tp6_bilan
Florence BOLOGNESI
 
Was die Entwicklung von Websites und Apps wirklich kosten
Was die Entwicklung von Websites und Apps wirklich kostenWas die Entwicklung von Websites und Apps wirklich kosten
Was die Entwicklung von Websites und Apps wirklich kosten
Joachim Graf
 
Enigro
EnigroEnigro
Enigro
guestbd198d2
 
Maintenance rifai g2
Maintenance rifai g2Maintenance rifai g2
Maintenance rifai g2
rifaiabdelkader
 
Présentation H&O Paris
Présentation H&O ParisPrésentation H&O Paris
Présentation H&O Paris
jean-luc bagnara
 
Gibran yloshijos
Gibran yloshijosGibran yloshijos
Gibran yloshijos
bernal27
 
Les journées de Chipo - Jour 334
Les journées de Chipo - Jour 334Les journées de Chipo - Jour 334
Les journées de Chipo - Jour 334
Figaronron Figaronron
 
Dossier sponsoring petrel 2014
Dossier sponsoring petrel 2014Dossier sponsoring petrel 2014
Dossier sponsoring petrel 2014
mission-petrel
 
West Team Finistère
West Team FinistèreWest Team Finistère
West Team Finistère
West Courtage
 

En vedette (20)

Postures geste ordi
Postures geste ordiPostures geste ordi
Postures geste ordi
 
Conference bpun 21_mars_2013
Conference bpun 21_mars_2013Conference bpun 21_mars_2013
Conference bpun 21_mars_2013
 
avantages des ressources éducatives libres (REL)
avantages des ressources éducatives libres (REL)avantages des ressources éducatives libres (REL)
avantages des ressources éducatives libres (REL)
 
Mind-Mapping presentation (English version)
Mind-Mapping presentation (English version)Mind-Mapping presentation (English version)
Mind-Mapping presentation (English version)
 
Cartes mentales v2.0
Cartes mentales v2.0Cartes mentales v2.0
Cartes mentales v2.0
 
Komunote soirée clients GEODE Conseils - 20 février 2014
Komunote   soirée clients GEODE Conseils - 20 février 2014Komunote   soirée clients GEODE Conseils - 20 février 2014
Komunote soirée clients GEODE Conseils - 20 février 2014
 
воздух
воздухвоздух
воздух
 
Ps t2 tp6_bilan
Ps t2 tp6_bilanPs t2 tp6_bilan
Ps t2 tp6_bilan
 
Was die Entwicklung von Websites und Apps wirklich kosten
Was die Entwicklung von Websites und Apps wirklich kostenWas die Entwicklung von Websites und Apps wirklich kosten
Was die Entwicklung von Websites und Apps wirklich kosten
 
Enigro
EnigroEnigro
Enigro
 
Maintenance rifai g2
Maintenance rifai g2Maintenance rifai g2
Maintenance rifai g2
 
Allocation ofi am_mars_2014
Allocation ofi am_mars_2014Allocation ofi am_mars_2014
Allocation ofi am_mars_2014
 
Présentation H&O Paris
Présentation H&O ParisPrésentation H&O Paris
Présentation H&O Paris
 
Iut 26 novembre 2010 (1)
Iut 26 novembre 2010 (1)Iut 26 novembre 2010 (1)
Iut 26 novembre 2010 (1)
 
Gibran yloshijos
Gibran yloshijosGibran yloshijos
Gibran yloshijos
 
Les journées de Chipo - Jour 334
Les journées de Chipo - Jour 334Les journées de Chipo - Jour 334
Les journées de Chipo - Jour 334
 
Dossier sponsoring petrel 2014
Dossier sponsoring petrel 2014Dossier sponsoring petrel 2014
Dossier sponsoring petrel 2014
 
Chat magique
Chat magiqueChat magique
Chat magique
 
Presentation1
Presentation1Presentation1
Presentation1
 
West Team Finistère
West Team FinistèreWest Team Finistère
West Team Finistère
 

Similaire à E.learning temps-scenarisation-1

2013 i3 m3_desuremain-dorothée_memoire_v3
2013 i3 m3_desuremain-dorothée_memoire_v32013 i3 m3_desuremain-dorothée_memoire_v3
2013 i3 m3_desuremain-dorothée_memoire_v3
Dorothée de Suremain
 
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée...
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée...Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée...
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée...
Lucie Pearson
 
ERPP_ESSECTELECOMPARIS_TEUSS_2010_PDF
ERPP_ESSECTELECOMPARIS_TEUSS_2010_PDFERPP_ESSECTELECOMPARIS_TEUSS_2010_PDF
ERPP_ESSECTELECOMPARIS_TEUSS_2010_PDFIlya Teuss
 
Scénarisation d'un cours en ligne sous 5 axes
Scénarisation d'un cours en ligne sous 5 axesScénarisation d'un cours en ligne sous 5 axes
Scénarisation d'un cours en ligne sous 5 axes
Antonia Rizakou
 
Une plateforme pédagogique d'orientation_Projet de fin d'études
Une plateforme pédagogique d'orientation_Projet de fin d'étudesUne plateforme pédagogique d'orientation_Projet de fin d'études
Une plateforme pédagogique d'orientation_Projet de fin d'études
MOUDOUBAH Lamia
 
Rédiger un rapport d’étonnement - Réflexions
Rédiger un rapport d’étonnement - RéflexionsRédiger un rapport d’étonnement - Réflexions
Rédiger un rapport d’étonnement - Réflexions
Moiraud Jean-Paul
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Majida Antonios, M.Ed.
 
Mémoire de fin d’étude sur ma vision de l’ingénieur Iteem
Mémoire de fin d’étude sur ma vision de l’ingénieur IteemMémoire de fin d’étude sur ma vision de l’ingénieur Iteem
Mémoire de fin d’étude sur ma vision de l’ingénieur Iteem
Chris Delepierre
 
L'analyse du travail et les référentiels sladeshare
L'analyse du travail et les référentiels sladeshareL'analyse du travail et les référentiels sladeshare
L'analyse du travail et les référentiels sladeshare
Béatrice BRINET
 
Edias - Tutorat - rapport - mars 2018
Edias - Tutorat - rapport - mars 2018Edias - Tutorat - rapport - mars 2018
Edias - Tutorat - rapport - mars 2018
Guillaume BROUSSEAU
 
Recrutement responsables modules grhm
Recrutement responsables modules grhmRecrutement responsables modules grhm
Certificat d’université en tutorat à distance : une approche de formation iso...
Certificat d’université en tutorat à distance : une approche de formation iso...Certificat d’université en tutorat à distance : une approche de formation iso...
Certificat d’université en tutorat à distance : une approche de formation iso...
tad10
 
Mémoire de Projet de Fin d’Etudes
Mémoire de Projet de Fin d’EtudesMémoire de Projet de Fin d’Etudes
Mémoire de Projet de Fin d’Etudes
Aicha OUALLA
 
Enseignement et formation à distance : éléments de construction
Enseignement et formation à distance : éléments de constructionEnseignement et formation à distance : éléments de construction
Enseignement et formation à distance : éléments de construction
FranciscoMG
 
sequence_5_Fr.pdf
sequence_5_Fr.pdfsequence_5_Fr.pdf
sequence_5_Fr.pdf
lamiaaaaa
 
2014 01 t1 e tutorat errefom- itg
2014 01 t1 e tutorat  errefom- itg2014 01 t1 e tutorat  errefom- itg
2014 01 t1 e tutorat errefom- itgJean Vanderspelden
 
Simulation de comportements de foule
Simulation de comportements de fouleSimulation de comportements de foule
Simulation de comportements de foule
NSim Technology
 

Similaire à E.learning temps-scenarisation-1 (20)

2013 i3 m3_desuremain-dorothée_memoire_v3
2013 i3 m3_desuremain-dorothée_memoire_v32013 i3 m3_desuremain-dorothée_memoire_v3
2013 i3 m3_desuremain-dorothée_memoire_v3
 
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée...
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée...Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée...
Modèle de forum de discussion afin de favoriser le développement de la pensée...
 
ERPP_ESSECTELECOMPARIS_TEUSS_2010_PDF
ERPP_ESSECTELECOMPARIS_TEUSS_2010_PDFERPP_ESSECTELECOMPARIS_TEUSS_2010_PDF
ERPP_ESSECTELECOMPARIS_TEUSS_2010_PDF
 
Scénarisation d'un cours en ligne sous 5 axes
Scénarisation d'un cours en ligne sous 5 axesScénarisation d'un cours en ligne sous 5 axes
Scénarisation d'un cours en ligne sous 5 axes
 
Une plateforme pédagogique d'orientation_Projet de fin d'études
Une plateforme pédagogique d'orientation_Projet de fin d'étudesUne plateforme pédagogique d'orientation_Projet de fin d'études
Une plateforme pédagogique d'orientation_Projet de fin d'études
 
Rédiger un rapport d’étonnement - Réflexions
Rédiger un rapport d’étonnement - RéflexionsRédiger un rapport d’étonnement - Réflexions
Rédiger un rapport d’étonnement - Réflexions
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
 
Scenario Blog3
Scenario Blog3Scenario Blog3
Scenario Blog3
 
Mémoire de fin d’étude sur ma vision de l’ingénieur Iteem
Mémoire de fin d’étude sur ma vision de l’ingénieur IteemMémoire de fin d’étude sur ma vision de l’ingénieur Iteem
Mémoire de fin d’étude sur ma vision de l’ingénieur Iteem
 
L'analyse du travail et les référentiels sladeshare
L'analyse du travail et les référentiels sladeshareL'analyse du travail et les référentiels sladeshare
L'analyse du travail et les référentiels sladeshare
 
Edias - Tutorat - rapport - mars 2018
Edias - Tutorat - rapport - mars 2018Edias - Tutorat - rapport - mars 2018
Edias - Tutorat - rapport - mars 2018
 
Recrutement responsables modules grhm
Recrutement responsables modules grhmRecrutement responsables modules grhm
Recrutement responsables modules grhm
 
Certificat d’université en tutorat à distance : une approche de formation iso...
Certificat d’université en tutorat à distance : une approche de formation iso...Certificat d’université en tutorat à distance : une approche de formation iso...
Certificat d’université en tutorat à distance : une approche de formation iso...
 
Mémoire de Projet de Fin d’Etudes
Mémoire de Projet de Fin d’EtudesMémoire de Projet de Fin d’Etudes
Mémoire de Projet de Fin d’Etudes
 
Synthèse monde virtuel
Synthèse monde virtuelSynthèse monde virtuel
Synthèse monde virtuel
 
Synthèse définitif
Synthèse définitifSynthèse définitif
Synthèse définitif
 
Enseignement et formation à distance : éléments de construction
Enseignement et formation à distance : éléments de constructionEnseignement et formation à distance : éléments de construction
Enseignement et formation à distance : éléments de construction
 
sequence_5_Fr.pdf
sequence_5_Fr.pdfsequence_5_Fr.pdf
sequence_5_Fr.pdf
 
2014 01 t1 e tutorat errefom- itg
2014 01 t1 e tutorat  errefom- itg2014 01 t1 e tutorat  errefom- itg
2014 01 t1 e tutorat errefom- itg
 
Simulation de comportements de foule
Simulation de comportements de fouleSimulation de comportements de foule
Simulation de comportements de foule
 

Plus de Moiraud Jean-Paul

métiers anciens et compétences nouvelles
métiers anciens et compétences nouvellesmétiers anciens et compétences nouvelles
métiers anciens et compétences nouvelles
Moiraud Jean-Paul
 
Utiliser son traitement de texte pour concevoir un document complexe version def
Utiliser son traitement de texte pour concevoir un document complexe version defUtiliser son traitement de texte pour concevoir un document complexe version def
Utiliser son traitement de texte pour concevoir un document complexe version def
Moiraud Jean-Paul
 
Compétences
CompétencesCompétences
Compétences
Moiraud Jean-Paul
 
4 usages et_espaces
4 usages et_espaces4 usages et_espaces
4 usages et_espaces
Moiraud Jean-Paul
 
les différents_espaces réels de formation
les différents_espaces réels de formationles différents_espaces réels de formation
les différents_espaces réels de formation
Moiraud Jean-Paul
 
Temps espace dans la société du numérique
Temps espace dans la société du numériqueTemps espace dans la société du numérique
Temps espace dans la société du numérique
Moiraud Jean-Paul
 
E.porfolio cours
E.porfolio coursE.porfolio cours
E.porfolio cours
Moiraud Jean-Paul
 
Principes cours EDL
Principes cours EDLPrincipes cours EDL
Principes cours EDL
Moiraud Jean-Paul
 
Temps espace-analyse
Temps espace-analyseTemps espace-analyse
Temps espace-analyse
Moiraud Jean-Paul
 
Logique machine-humaine diapo
Logique machine-humaine diapoLogique machine-humaine diapo
Logique machine-humaine diapo
Moiraud Jean-Paul
 
Classilio enseignants
Classilio enseignantsClassilio enseignants
Classilio enseignants
Moiraud Jean-Paul
 
L'écosystème sonore du domicile. Créer pour le e-learning, une affaire de son...
L'écosystème sonore du domicile. Créer pour le e-learning, une affaire de son...L'écosystème sonore du domicile. Créer pour le e-learning, une affaire de son...
L'écosystème sonore du domicile. Créer pour le e-learning, une affaire de son...
Moiraud Jean-Paul
 
Eco sysrème-sonore pptx
Eco sysrème-sonore pptxEco sysrème-sonore pptx
Eco sysrème-sonore pptx
Moiraud Jean-Paul
 
Corps espace legos
Corps espace legosCorps espace legos
Corps espace legos
Moiraud Jean-Paul
 
Moodle justifié
Moodle justifiéMoodle justifié
Moodle justifié
Moiraud Jean-Paul
 
Logique machine-humainelogique machine logique Homme
Logique machine-humainelogique machine logique HommeLogique machine-humainelogique machine logique Homme
Logique machine-humainelogique machine logique Homme
Moiraud Jean-Paul
 
Commencer une classe virtuelle
Commencer une classe virtuelleCommencer une classe virtuelle
Commencer une classe virtuelleMoiraud Jean-Paul
 
Organiser une classe virtuelle
Organiser une classe virtuelleOrganiser une classe virtuelle
Organiser une classe virtuelleMoiraud Jean-Paul
 

Plus de Moiraud Jean-Paul (20)

métiers anciens et compétences nouvelles
métiers anciens et compétences nouvellesmétiers anciens et compétences nouvelles
métiers anciens et compétences nouvelles
 
Utiliser son traitement de texte pour concevoir un document complexe version def
Utiliser son traitement de texte pour concevoir un document complexe version defUtiliser son traitement de texte pour concevoir un document complexe version def
Utiliser son traitement de texte pour concevoir un document complexe version def
 
Compétences
CompétencesCompétences
Compétences
 
4 usages et_espaces
4 usages et_espaces4 usages et_espaces
4 usages et_espaces
 
les différents_espaces réels de formation
les différents_espaces réels de formationles différents_espaces réels de formation
les différents_espaces réels de formation
 
Temps espace dans la société du numérique
Temps espace dans la société du numériqueTemps espace dans la société du numérique
Temps espace dans la société du numérique
 
E.porfolio cours
E.porfolio coursE.porfolio cours
E.porfolio cours
 
Principes cours EDL
Principes cours EDLPrincipes cours EDL
Principes cours EDL
 
Temps espace-analyse
Temps espace-analyseTemps espace-analyse
Temps espace-analyse
 
Logique machine-humaine diapo
Logique machine-humaine diapoLogique machine-humaine diapo
Logique machine-humaine diapo
 
Classilio enseignants
Classilio enseignantsClassilio enseignants
Classilio enseignants
 
L'écosystème sonore du domicile. Créer pour le e-learning, une affaire de son...
L'écosystème sonore du domicile. Créer pour le e-learning, une affaire de son...L'écosystème sonore du domicile. Créer pour le e-learning, une affaire de son...
L'écosystème sonore du domicile. Créer pour le e-learning, une affaire de son...
 
Eco sysrème-sonore pptx
Eco sysrème-sonore pptxEco sysrème-sonore pptx
Eco sysrème-sonore pptx
 
Corps espace legos
Corps espace legosCorps espace legos
Corps espace legos
 
Moodle justifié
Moodle justifiéMoodle justifié
Moodle justifié
 
Logique machine-humainelogique machine logique Homme
Logique machine-humainelogique machine logique HommeLogique machine-humainelogique machine logique Homme
Logique machine-humainelogique machine logique Homme
 
Commencer une classe virtuelle
Commencer une classe virtuelleCommencer une classe virtuelle
Commencer une classe virtuelle
 
Classe verre
Classe verreClasse verre
Classe verre
 
Zotero
ZoteroZotero
Zotero
 
Organiser une classe virtuelle
Organiser une classe virtuelleOrganiser une classe virtuelle
Organiser une classe virtuelle
 

Dernier

Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Oscar Smith
 
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdfSYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
Moukagni Evrard
 
Contrôle fiscale en république de guinée
Contrôle fiscale en république de guinéeContrôle fiscale en république de guinée
Contrôle fiscale en république de guinée
bangalykaba146
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
mrelmejri
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
WarlockeTamagafk
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
Calendrier du 3 juin 2024 et compte rendu.pdf
Calendrier du 3 juin 2024 et compte rendu.pdfCalendrier du 3 juin 2024 et compte rendu.pdf
Calendrier du 3 juin 2024 et compte rendu.pdf
frizzole
 
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et auditMémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
MelDjobo
 
Système de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amineSystème de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amine
sewawillis
 
Exame DELF - A2 Francês pout tout public
Exame DELF - A2  Francês pout tout publicExame DELF - A2  Francês pout tout public
Exame DELF - A2 Francês pout tout public
GiselaAlves15
 
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
IES Turina/Rodrigo/Itaca/Palomeras
 
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Formation
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 03-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 03-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 03-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 03-06-24
BenotGeorges3
 
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupeCours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Yuma91
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
Txaruka
 

Dernier (15)

Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
 
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdfSYLLABUS DU COURS  MARKETING DTS 1-2.pdf
SYLLABUS DU COURS MARKETING DTS 1-2.pdf
 
Contrôle fiscale en république de guinée
Contrôle fiscale en république de guinéeContrôle fiscale en république de guinée
Contrôle fiscale en république de guinée
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
Calendrier du 3 juin 2024 et compte rendu.pdf
Calendrier du 3 juin 2024 et compte rendu.pdfCalendrier du 3 juin 2024 et compte rendu.pdf
Calendrier du 3 juin 2024 et compte rendu.pdf
 
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et auditMémoire de licence en finance comptabilité et audit
Mémoire de licence en finance comptabilité et audit
 
Système de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amineSystème de gestion des fichiers de amine
Système de gestion des fichiers de amine
 
Exame DELF - A2 Francês pout tout public
Exame DELF - A2  Francês pout tout publicExame DELF - A2  Francês pout tout public
Exame DELF - A2 Francês pout tout public
 
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
Evaluación docentes "Un cielo, dos países: El camino de los descubrimientos"
 
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
M2i Webinar - « Participation Financière Obligatoire » et CPF : une opportuni...
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 03-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 03-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 03-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 03-06-24
 
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupeCours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
Cours de conjugaison des verbes du premier, deuxième et troisième groupe
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
 

E.learning temps-scenarisation-1

  • 1. Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013 Le e.learning, le temps et l’espace, éléments de réflexion pour une scénarisation opérationnelle1 Table des matières INTRODUCTION .................................................................................................................................... 3 I. LES ACTEURS DU DISPOSITIF .............................................................................................. 3 A. Identifier les acteurs : la cartographie d’un réseau de formation. ................................................. 3 B. Les enseignants ........................................................................................................................................ 4 C. Le chef d’établissement ........................................................................................................................... 6 D. Les corps d’inspection ............................................................................................................................. 7 II. LE TEMPS ET L’ESPACE .......................................................................................................... 8 A. Définir et expliquer le temps en e-learning ........................................................................................... 8 B. Comment est construite la formation en présentiel ? Un temps et un espace contraint ............ 9 C. Qu’est- ce que le e-learning ? ................................................................................................................. 9 D. Le e-learning, une autre façon de penser la formation- Du temps contraint (statutaire) au temps choisi (digitalisé ) ................................................................................................................................ 10 1) Le temps normé (statutaire) .......................................................................................................................10 2) Le temps choisi (numérique) ......................................................................................................................10 E. Proposer une nouvelle grammaire du temps de formation ............................................................. 11 1) Normer un temps nouveau .........................................................................................................................11 2) Le temps vu par les inspections ................................................................................................................12 3) Le temps vu par le chef d’établissement ..................................................................................................12 4) Le temps vu par les scénaristes ................................................................................................................12 F. Articuler la réflexion sur le temps et l’espace.................................................................................... 12 G. Propositions de grilles ........................................................................................................................... 13 1 La genèse de ce billet trouve sa source dans une suite d’échanges mails avec Benoît Ducange de la DGESCO, projet Pairformance, de Yohann Derrien tuteur projet à l’esen et des lectures de travaux des apprenants de ifdesen V2. 1
  • 2. Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013 CONCLUSION ...................................................................................................................................... 15 2
  • 3. Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013 Introduction La construction d’une structure de formation en ligne est un acte complexe. On pourrait la comparer à l’élaboration d’un lanceur spatial, il est nécessaire de concevoir un dispositif en étages, doté de moteurs puissants, destinés à impulser une dynamique2 de formation. Un dispositif de e-learning met en réseau un grand nombre d’acteurs situés à des niveaux divers au sein d’une pyramide organisationnelle. Il est indispensable, préalablement à tout début de construction, de cartographier les interlocuteurs des dispositifs. À défaut, le risque est grand qu’un acteur n´ait la perception que de son environnement immédiat. Je parlerai dans ce billet du e-learning à l’éducation nationale. J’y vois là, un terrain d’analyse très intéressant parce que l’on voit émerger un autre mode d’apprentissage / enseignement. Il est évident que mon propos est large et que la question ne peut être résolue dans un simple billet de blog. En conséquence je souhaite poser les jalons d’une réflexion sur les contours du temps et de l’espace en FOAD, dans une optique de scénarisation opérationnelle. Mon propos tentera d’analyser la possibilité de concilier la mise en place d’une structure de formation en ligne construite sur un modèle réticulaire souple au sein d’une pyramide contrainte par des repères temps et espace normés. Pour articuler mon propos je tenterais de cerner la nature des fonctions de chacun des acteurs du dispositif (I) afin de donner un début de réponse sur le temps et l’espace (II) I. Les acteurs du dispositif A. Identifier les acteurs : la cartographie d’un réseau de formation. L’enseignement traditionnel cantonne les modèles organisationnels dans un espace de formation relativement restreint (établissement, enseignant, équipe disciplinaire, chef d’établissement). Le e-learning redéfinit la sphère des impliqués et oblige mécaniquement à cartographier les nouveaux territoires de la formation. L’entité 2 Le mot virtuel dans son étymologie grecque dunamis est synonyme de dynamique et de mouvement. Lire à ce propos « s’orienter dans le virtuel » de Marcello Vitali Rosatti éditions l’Harmattan. « dunamis signifie « un principe de mouvement qui se trouve dans autre chose ou dans le même en tant que autre » (métaphysique, 1019a15). En d’autres termes, il s’agit d’une capacité d’action ou de passion c’est-à-dire, une capacité de faire ou de subir quelque chose »page 22. 3
  • 4. Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013 administrative prend corps avec la construction des dispositifs de formation en ligne, puisqu’il faut la personnaliser, l’identifier, la représenter sous sa dimension opérationnelle. Les formations s’entendent alors plus dans l’horizontalité que dans la verticalité. Résumons cette problématique par une question de gestion de projet : qui fait quoi ? Je vais prendre le risque d’introduire des notions de gestion d’entreprise mais il me semble nécessaire pour ne pas dire indispensable de déterminer les contenus des fiches de postes3 des interlocuteurs des dispositifs. Peut-être sont-elles encore à créer pour le e-learning ? Il faut dépasser les enjeux strictement pédagogiques (ils ne suffisent plus) pour intégrer les compétences liées à l’enseignement en ligne. Le métier s’inscrit dans une chaîne de conception dont il faut maîtriser les subtilités. La vision panoptique a encore du sens, plus dans son acception de surveillance mais dans la compréhension d’un système fonctionnant sur le principe du maillage dynamique. Par maillage dynamique j’entends la capacité des acteurs à concevoir la formation au sein d’un dispositif en réseau intégrant des fonctions multiples (voire nouvelles) dans un cadre spatio-temporel revisité. L’acculturation aux enjeux du e-learning passera obligatoirement par notre capacité à renvoyer une image claire et nette de la chaîne de conception, à formaliser précisément les interactions humaines générées en présentiel et en distanciel. Il faut définir et afficher précisément les rôles de chacun au sein de cette construction complexe. Je vais tenter de proposer quelques orientations pour que chacun des acteurs ne perçoivent le processus de formation de façon morcelée. Les principaux acteurs sont les enseignants, les chefs d’établissements, les corps d’inspection. B. Les enseignants Ils sont au cœur du dispositif de formation en ligne. Ils peuvent intervenir à plusieurs titres : 3 La fiche de poste est un descriptif de la fonction exercée par un agent dans une structure donnée, en prenant en compte son environnement de travail notamment le service et l’encadrement éventuel. Une fiche de poste n’est ni une fiche d’emploi ni un profil de poste. Le poste est décrit Tél qu’il est tenu en fonction de la mission confiée. La rédaction doit donner une photographie du poste actuel et non une vision prospective ou idéale. Source. - www.ac-caen.fr/.../guide_pratique_elaboration_fiche_poste.pdf 4
  • 5. Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013 o Concepteurs de cours. Dans ce cadre ils doivent instrumenter leurs compétences acquises dans leurs métiers de base. J’entends par là les savoirs disciplinaires acquis lors de la formation initiale à l’université. Ce savoir est indispensable et incontournable. o Concevoir des cours ... mis en ligne. C’est ici que le métier d’enseignant évolue dans sa mission originelle puisque la « distance » induit une autre posture à l’égard des savoirs transmis. Là, où la transmission peut être l’objet d’une remédiation instantanée en présentiel synchrone, le distanciel modifie les constructions. Il est donc nécessaire que les enseignants maîtrisent les bases de l’ingénierie pédagogique pour que les messages (ressources) transmises puissent être compris à distance. Il devient très difficile de « bricoler 4» dans une relation distante à forte dominante asynchrone. En visitant à nouveau sa façon de concevoir un cours, on revisite obligatoirement ses compétences. o Tuteur auprès des apprenants – Le travail de conception de cours en ligne oblige à penser le rapport enseignant /apprenant. Jacques Rodet explique parfaitement l’ensemble des enjeux du tutorat dans le blog de t@d et notamment dans la revue Tutorales No 105 sur le temps de travail des tuteurs. La lecture attentive de ce numéro dresse parfaitement les enjeux temporels de la formation en ligne. Le métier, dans ce cadre précis, passe d’une posture professionnelle ou la dimension orale est dominante, à une posture où le rédactionnel multimodal devient prégnant. Au regard de ce que je viens d’énoncer, ma question est la suivante, comment évolue le métier d’enseignant dans une configuration qui envisage le e-learning ? Dit autrement, quelle pourrait être la fiche de poste type pour le e-learning chez les enseignants ? Quelles compétences en e-learning sont exigées ? o Compétences de conception des cours (scénarisation) ; o Compétences en ingénierie de formation ; o Compétences tutorales ; o Compétences technologiques ; o Compétences rédactionnelles ; o Compétences relationnelles. Puisqu’il est question d’envisager la nature des compétences, je voudrais aborder une problématique qui me tient à cœur. Le développement du e-learning passe obligatoirement par la case réflexive. On ne peut se contenter d’une démarche uniquement centrée sur l’usage, il faut lui donner un corps conceptuel. 4 Le bricolage http://moiraudjp.wordpress.com/2011/06/06/bricolage-quelques-reflexions/ 5 Tutorale 10 http://moiraudjp.wordpress.com/2011/06/06/bricolage-quelques-reflexions/ 5
  • 6. Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013 Je pense profondément que les différents acteurs doivent se contraindre à produire une analyse sur leurs propres usages, une façon d’alimenter la doxa. Cet ensemble d’analyses ne peut que servir le e-learning et il s’agit, là encore une question de temps. Quelle place donner à la démarche réflexive sur le e-learning dans le secondaire ? Peut-on la reconnaître comme partie intégrante du métier ? Comment, en l’absence de reconnaissance et de définition officielle, peut-on valoriser ce temps de travail masqué ? Il s’agit ici, me semble t-il, d’une réflexion transversale qui concerne les enseignants, les corps d’inspection et les chefs d’établissement. C. Le chef d’établissement La mise en place d’une formation en ligne ne s’improvise pas, elle se scénarise. Si le propos est valable pour le bout de la chaîne (les enseignants), il l’est tout autant pour les corps intermédiaires et notamment pour les personnels de direction. La FOAD constitue une nouvelle strate dans la structure de formation d’un établissement. Il faut évidemment la problématiser, l’intégrer dans la masse des formations à dispenser. La formation en ligne doit, de mon point de vue, s’envisager très en amont des dispositifs opérationnels. La politique FOAD pose un grand nombre de questions au sein d’un établissement : o La FOAD pour la formation des personnels ou la FOAD pour la formation des élèves ? ; o Quel est l’état des compétences de l’équipe enseignante ? ; o Quelle est la vision de la FOAD (réelle ou fantasmée) du chef d’établissement ? o Quelle est la vision de la FOAD (réelle ou fantasmée) des enseignants ? o Quelle est la vision de la FOAD (réelle ou fantasmée) des parents d’élèves ? o Peut-on inscrire la FOAD dans un VS pour les services enseignants ? o La FOAD peut –elle être un vecteur de formation pour la mission de formation continue dispensée dans certains établissements (UFA, GRETA, accompagnement VAE...) o Quel plan de formation pour les équipes volontaires ? ; o Quelle place donner aux enseignants « foadistes » dans un cadre spatialisé ? ; o Quelle qualification doit-on donner au temps de FOAD ? o Quelle partition opérer entre la conception et l’opérationnalisation ? ; o Quelle politique d’aménagement des locaux ? Y a t-il une place pour un Learning center ? Cet ensemble de questions renvoie à l’émergence de nouvelles compétences managériales chez les cadres. Là encore il faut (faudra) imaginer la fiche de poste pour le e-learning chez les chefs d’établissements ? 6
  • 7. Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013 o Compétences de management du e-learning chez les chefs d’établissements ; o Compétences en management du changement ; o Compétences d’analyse architecturos-pédagogiques. Là encore, la mise en place du e-learning renvoie à la définition de nouvelles attitudes, de nouvelles compétences. La fiche de poste pourrait être un début de réponse à cette question épineuse parce qu’elle permettrait de formaliser une fonction émergeante chez les cadres. D. Les corps d’inspection Je l’ai écrit, dans de très nombreux billets, travailler sur un mode non hiérarchique ne signifie pas supprimer la hiérarchie. Un système a besoin d’un système de régulation, la mission des corps d’inspection y contribue. La FOAD bouleverse, probablement, certaines attributions. Prenons la définition de la mission d’IPR donnée par le ministère6 : o « veillent à la mise en œuvre de la politique éducative dans les classes et les établissements scolaires, o évaluent le travail des personnels enseignants, d’éducation et d’orientation des établissements du second degré et concourent à l’évaluation de l'enseignement des disciplines, des unités d’enseignement, des procédures et des résultats de la politique éducative, o inspectent et conseillent les personnels enseignants, d'éducation et d'orientation des établissements du second degré et s'assurent du respect des objectifs et des programmes nationaux de formation, dans le cadre des cycles d'enseignement, o participent à l'animation pédagogique dans les formations initiales, continues et par alternance des personnels de l'éducation nationale, en lien avec l’université, o peuvent conseiller les chefs d’établissement à la demande du recteur, o assurent des missions d'expertise dans ces différents domaines ainsi que pour l'orientation des élèves, les examens, la gestion des personnels éducatifs et dans le choix des équipements pédagogiques, notamment en participant aux travaux de groupes d’experts menés par l’inspection générale ou l’administration centrale du ministère. o Ils exercent leurs fonctions dans le cadre du programme de travail académique, en responsabilité seuls ou à plusieurs selon les disciplines ou spécialités. Ils exercent leurs fonctions sous l'autorité du recteur d'académie et en liaison avec les inspections générales de l'éducation nationale. » 6 http://www.education.gouv.fr/cid1139/inspecteur-d-academie-inspecteur-pedagogique-regional.html 7
  • 8. Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013 Dans la perspective du développement du e-learning la mission d’évaluation du travail des enseignants se transforme mécaniquement, le travail des enseignants étant lui- même transformé. Les enjeux de type pédagogique et didactique ne sont plus les mêmes modifiant d’autant la grille de lecture. La mission d’inspection est donc transformée puisque l’espace de formation n’est plus la salle de classe située dans un établissement (collège, lycée). La FOAD fait voler en éclat un mode d’évaluation, reste à penser et à organiser les futurs modes d’inspection, d’évaluation et d’animations pédagogiques. Les compétences à évaluer chez les enseignants sont autres : o Capacité à scénariser ; o Capacité à tutorer ; o Capacité à médiatiser une ressource ; o Capacité à maîtriser la construction de ressources multimodales ; o Capacité à rendre claire une ressource mise en ligne ; o Capacité à accompagnera les élèves via les réseaux ; o Capacité à développer un esprit de synthèse ... Il va de soi que se mettre en situation de conseiller, de guider impose que les corps d’inspection maîtrisent parfaitement ce nouveau paradigme de la formation. On l’aura compris c’est toute la chaîne de formation qui doit analyser sa capacité à intégrer le changement. De façon plus large il y aura à impulser dans le cadre des missions de formation initiale, continue et par alternance les stratégies de formation en ligne. Il me semble que de ce point de vue le rôle des corps d’inspection est fondamental pour expliquer les enjeux du déploiement de la FOAD. Là encore, mon propos se développe dans un principe de répétition : comment définir la fiche de poste du métier d’inspecteur dans une configuration de développement du e-learning II. Le temps et l’espace A. Définir et expliquer le temps en e-learning Le e-learning, dans l’hypothèse où celui est amené à se développer, va induire une modification des métiers (certains éléments en tout cas). Dans cette écriture nouvelle, la notion de temps est inscrite en toile de fond. Il est loisible de lire une littérature abondante à ce sujet sur les aspects conceptuels. Le e-learning dans sa version 8
  • 9. Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013 opérationnelle soulève des questions très concrètes auxquelles il faut (faudra) donner des réponses (notamment chiffrées):  Quelle est la table des équivalences entre le temps de travail en présentiel et le temps de travail en ligne ? o Temps de cours en présentiel VS temps de cours en distanciel ; o Temps de préparation d’un cours présentiel VS temps de préparation d’un module de formation en ligne ; Les réponses données à ces questions détermineront les modes de rémunération des divers acteurs. Il est donc indispensable de produire une réflexion en ce sens pour dépasser la formule incantatoire du « Le e-learning c’est mieux, c’est moderne » ou de penser que le e-learning est un modèle économique permettant de réaliser des économies de structures. B. Comment est construite la formation en présentiel ? Un temps et un espace contraint Je vais ici reprendre une thématique que j’ai déjà largement évoquée dans de nombreux billets et articles. Les dynamiques de formation sont construites sur un principe d’unité de temps et de lieu. On rassemble la communauté apprenante dans une classe, pendant un temps déterminé. C’est le principe de l’itération qui prévaut, puisque le cadre fixé se répète selon une modalité déterminée à l’avance (emploi du temps et déroulé d’un programme). Il y a donc un lien très fort entre la construction temporelle et le mode de transmission des savoirs. C. Qu’est- ce que le e-learning7 ? Au risque d’apparaître byzantin il me semble nécessaire de partir de la définition du concept même pour analyser correctement les enjeux temporels et les cadrages qu’il induit. Dans tous les cas c’est une modification du paradigme de formation qui s’opère. Au sens de l’union européenne le e-learning c’est : « l’utilisation des nouvelles technologies multimédias et de l’Internet pour améliorer la qualité de l’apprentissage en facilitant l’accès à des ressources et des services, ainsi que les échanges et la collaboration à distance » 7 http://www.awt.be/web/edu/index.aspx?page=edu,fr,gui,080,010 9
  • 10. Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013 Pour le propos de cet article je veux retenir la notion de réseau numérique qui pose la question de la distance entre les acteurs des dispositifs. Je parle ici de distance physique et non pas de distance sociale. Je renvoie, pour cette question de distance, aux écrits de Jacques Rodet sur le blog de t@d8 D. Le e-learning, une autre façon de penser la formation- Du temps contraint (statutaire) au temps choisi (digitalisé ) Le titre de ce paragraphe peut paraître naïf, si on ne précise pas ce qu’est le temps contraint et le temps choisi. Non ! La formation en ligne ne permet pas de travailler comme on l’entend. 1) Le temps normé (statutaire) La notion de contrainte ici n’est pas envisagée sous son aspect social mais sous son aspect juridique. Le temps d’enseignement et le temps d’apprentissage ont été fixés selon les corps dans une période pré digitale, il est logique que ce temps ait été construit pour des formations inscrites dans un cadre formel où apprenants et enseignants sont dans un face à face spatial et temporel. 2) Le temps choisi (numérique) Le temps de travail à l’heure des réseaux numériques est malmené dans sa définition traditionnelle. Plusieurs visions peuvent être défendues :  Seul le temps traditionnel, normé et contraint est acceptable. Dans cette vision le e-learning n’a pas sa place, on défend un enseignement traditionnel non numérisé, ou très peu. Je classe cette posture hors de mon propos actuel.  Le e-learning existe mais il se conçoit en plus des activités habituelles. C’est le champ d’activité des pionniers, des acteurs convaincus des bénéfices d’un enseignement instrumenté. L’effet local est dominant, on ne peut le déborder ou que très difficilement.  Le e-learning existe et il est intégré comme variable du métier, il est défini, normé, inscrit comme instrument d’un métier. Dans ce cadre, le temps numérique est définit officiellement par des grilles de repères temporels et spatiaux. On est au stade de la concorde digitale. La scénarisation en e-learning oblige à envisager trésor sérieusement la question de l’existence d’un temps numérique considéré comme un temps spécifique - Différent 8 Le blog de t@d http://blogdetad.blogspot.fr/?m=1 10
  • 11. Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013 mais complémentaire du temps présentiel synchrone. Il est nécessaire que les acteurs des dispositifs aient une vision identique de ce temps. E. Proposer une nouvelle grammaire du temps de formation Lorsque l’on inscrit une réflexion articulée autour du e-learning on s’aperçoit que deux systèmes sont convoqués et d’une certaine manière entrent en tension. Il ne s’agit pas ici de camper sur une posture proche de la guerre des modernes contre les anciens, ce serait inutile et contreproductif. 1) Normer un temps nouveau Le temps de formation est un temps signifiant parce qu’il est bordé par des réglementations. Le droit qui cadre nos relations de travail ne se comprend que par rapport à un état de la société. Je prends le risque du raccourci pour dire que notre temps de travail est cadré pour une relation de formation en présentiel synchrone. Qu’en est-il donc concrètement dans une phase opérationnelle de formation en ligne ? Comment est structuré le temps de formation construit dans ce nouveau paradigme ? Je vais poser ici des questions auxquelles j’apporterai (je tenterai d’apporter) des réponses dans l’année. o Comment est défini le temps par la réglementation de la formation continue des enseignants ? o Comment le temps de travail est perçu par les enseignants. Cette question impose de donner des éléments de réponse sous divers angles. Le travail vu par les enseignants eux-mêmes en intégrant la notion de liberté pédagogique 9, la notion de temps de travail vue sous l’angle syndical, le temps de travail est-il déjà pensé actuellement en tenant compte des spécificités de la FOAD ou est-il une adaptation des structures anciennes pour gérer des problématiques actuelles ? 9 La liberte pédagogique – L 912-1-1 du code de l’éducation “La liberté pédagogique de l'enseignant s'exerce dans le respect des programmes et des instructions du ministre chargé de l'éducation nationale et dans le cadre du projet d'école ou d'établissement avec le conseil et sous le contrôle des membres des corps d'inspection. Le conseil pédagogique prévu à l'article L. 421-5 ne peut porter atteinte à cette liberté.” 11
  • 12. Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013 2) Le temps vu par les inspections J’avais rédigé un article, pour une intervention à l’esen, qui s’intitulait le temps aveugle des enseignants10. Il en ressort que la mission d’inspection est modifiée dans une configuration de e.learning. il n’est plus possible de se rendre sur site dans le cadre d’une classe, pendant une heure déterminée. Il faudra repenser cette mission tant pour l’inspection que pour les enseignants. 3) Le temps vu par le chef d’établissement Le chef d’établissement gère une structure relativement homogène faite de volumes de cours, de volumes d’enseignements organisés dans un espace physique représenté par des classes. Le e-learning ne supprime pas les volumes classes et les volumes enseignements mais il les redéfinit fortement. 4) Le temps vu par les scénaristes Le scénariste (potentiellement l’enseignant ou l’équipe de conception) est celui qui devra penser le module de formation dans sa globalité. Il doit avoir une excellente perception de la structure administrative et des liens d’interaction qui s’y construisent. Le scénariste, outre sa capacité à construire les dispositifs aura l’obligation de comprendre les dynamiques de la formation en ligne. Lorsque je parle de compréhension du système j’entends une vision qui déborde le cadre strict de son corps de rattachement. Un scénariste est potentiellement une personne qui peut construire pour un public large dans la mesure où son travail peut s’inscrire au sein d’une équipe pluridisciplinaire. F. Articuler la réflexion sur le temps et l’espace Modifier la réflexion sur temps c’est obligatoirement se poser la question sur l’espace. Je reviens à mon argumentation première, le travail des enseignants et des apprenants est cadré par un emploi du temps, ciment de l’unité de lieu et de temps. La vie quotidienne d’un établissement est une succession de conflits territoriaux. Prenons quelques exemples. Qui n’a jamais été témoin d’une friction entre professeurs à cause d’une salle (banalisée) occupée indument (sic) ? Qui n’a jamais pu profiter de la salle 10 http://moiraudjp.wordpress.com/2011/07/08/temps-aveugle-des-enseignants/ 12
  • 13. Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013 informatique parce qu’elle est réservée à l’année sur le même créneau horaire par le même enseignant ? Qui a osé demander à son chef d’établissement, sans peur du ridicule et du refus annoncé, la possibilité de faire cours de son domicile ? Le temps cadré a des répercussions chroniques sur l’espace. Celui ou celle qui pense le e-learning dans sa dimension temporelle ne peut s’affranchir d’une réflexion sur l’espace. J’aimerai affirmer que le e-learning en faisant tomber les murs fait tomber les problèmes mais il n’en est rien. En revisitant les interactions entre individus, cette réflexion obligera les décideurs à se positionner de façon claire sur les enjeux spatiaux. À défaut de réponses à ce stade, j’ai un ensemble de questions : o Accepte t´on que des enseignants travaillent hors les murs de l’établissement ? o Hors le temps normé ? o Pendant le temps normé ? o Si la réponse est oui, quel est le statut du domicile pendant l’interstice professionnel ? o Si la réponse est oui, les textes prévoient-ils la référence explicite au travail à domicile ? o Les équipes pédagogico-administratives dans les établissements sont-elles en capacité de penser et d’agencer un lieu spécifique dédié au e-learning ? o Les établissements sont-ils en capacité de formaliser un cahier des charges auprès des collectivités locales de rattachement, pour justifier une demande d’investissement d’un lieu de e-learning ? G. Propositions de grilles Mon propos de fin d’article consistera à commencer à donner des pistes, des orientations sous forme de grilles. Ce n’est qu’un début d’exploration mais il me semble que ce travail fastidieux est indispensable. Ces propositions ne sont que le fruit de mon travail réflexif, elles ne demandent qu’à être confrontées aux analyses et regards de la communauté d’enseignants et de chercheurs qui pensent le e-learning. 13
  • 14. Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013 Formation en e-learning Sur site Domicile Lieux intersticiels Penser Métier avec des Espace Existence d’un learning center l’aménagement temps de physique de l’espace dédié déplacement d’établissement de bassin Mobile learning Espaces Ce lieux est Ce lieux est Concevoir une L’espace physique signifiants dédié parce qu’il dédié parce réflexion sur s’efface au profit est pensé comme qu’il est l’espace privé de l’espace tel pensé comme lieu numérique. comme tel d’expression « Everywhere » professionnelle. Qui conçoit ces Qui conçoit Cet espace est-il centres ? ces centres ? reconnu comme lieu pertinent Le cadre organise Prise de formation ? son temps en décision Collaboration fonction de la lettre Collectivité locale Les textes prévoient de mission qui lui / chef Décision que le domicile est est fixée. d’établisement / académique un lieu de conseil formation reconnu. pedagogique Temps Temps normé hebdo11 Temps Propositions annexes Primaire Professeur des écoles - 18 h exerçant son service d’animations Qualifier des heures d’animation hebdomadaire de 24 pédagogiques pédagogiques comme temps distant heures annuelles tout en tenant des comptes des -60 h aide textes. personnalisée - 24 h travaux en équipes -6 heures conseil école missions liées Intégrer le e-learning comme 15 H ou 18 H au e-learning composante du service des Secondaire enseignants Certifié Agrégé Nature des 15 h 18 h décharges et / ou des Formation initiale F. continue missions. Élèves Profs Dans les ESPE intégrer une formation au e-learning (en option) 11 BO numéro 32 du 28 août 2008 –décret n 2008-775 du 30/07/2008- JO du 03/08/2008 14
  • 15. Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013 Préparation du cours Présentiel Distanciel Pondération 1 heure 1 heure ? Un coefficient ? Pas de coefficient ? statut Quel outil de comptage ? Grille de temps Cours dispensé Référence En synchrone En tutorat statutaire distant asynchrone 15- 18 heures 1 heure = 1 heure À la copie, Référence au nombre construite avant d’élèves, internet. forfaitaire Quel outil de comptage ? Conclusion L’enseignement à distance est une réflexion qui est désormais dans les esprits et dans les usages. Il est possible que nous soyons encore au stade de la transposition de méthodes artisanales, l’objectif étant de passer à des principes plus industriels. L’adjectif industriel sera probablement lu de façon négative et péjorative, or ce n’est pas le sens de mon propos. Je souhaite lancer une réflexion pour la scénarisation des processus de formation en ligne avec comme trame centrale le temps et l’espace. Cette réflexion devra engager l’ensemble de la chaîne de formation, du concepteur au champ du politique. Le champ est vaste, j’espère pouvoir à l’aune de mes modestes contributions aider à cette réflexion. 15
  • 16. Jean-Paul Moiraud – Décembre 2012 - Janvier 2013 16