ETF : Quels risques de contrepartie ?

2 347 vues

Publié le

Frédéric Lorenzini
Directeur de la recherche
15 septembre 2011 - Paris

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 347
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
18
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

ETF : Quels risques de contrepartie ?

  1. 1. ETP : Quels risques de contrepartie ?Frédéric LorenziniDirecteur dDi t de lla recherche h h15 septembre 2011 - Paris© 2011 Morningstar, Inc. All rights reserved.<#>
  2. 2. Les sources potentielles de risque de contrepartie× Alertes FMI, BRI, FSB sur les risques de contrepartie× Diversité des structures avec différents risques de contrepartie× Troissources potentielles de risque de contrepartie dans les ETP ETF synthétiques : exposition à la banque qui sert de contrepartie au swap td t ti ETF physiques : prêt de titres ETN : exposition à l b iti la banque é tt i émettrice 2
  3. 3. Sujets de discussion× Les différentes sources de risque de contrepartie× Gestion de ces risques et transparence× Lesinvestisseurs sont-ils adéquatement rémunérés pour prendre ces risques ? 3
  4. 4. Quelques faits…×> 2.100 ETP* représentant ~ 300 milliards d’euros d’actifs sous gestion en Europe× Près de la moitié des actifs gérés sont investis dans les ETP synthétiques× Le marché européen des ETP a cru de 32% en 2010* Chiffres Morningstar a fin août 4
  5. 5. Quelques faits…× En 2011, une croissance globale des encours moindre 5
  6. 6. Quelques faits…× Un été chahuté sur les marchés actions, y compris les ETF 6
  7. 7. Les ETF de réplication synthétique× Lesdétenteurs d’ETF synthétiques sont exposés au risque que la banque qui sert de contrepartie au swap ne puisse plus payer la performance de ll’indice indice× Pourcompenser, la réplication synthétique offre souvent un compenser meilleur tracking que la réplication physique 7
  8. 8. Les ETF de réplication synthétique× Les émetteurs d’ETF synthétiques cherchent à minimiser l’exposition au fournisseur du swap en allant plus loin que les minima de collateralisation définis par UCITS× Encas de défaut du fournisseur du swap la qualité du panier de swap, substitution/collateral devient cruciale 8
  9. 9. Les ETF de réplication synthétique 9
  10. 10. Les ETF de réplication synthétique× Mismatch: les paniers de substitution/collateral sont souvent différents des composants de l’indice de référence× Critèresà considérer pour évaluer le collateral : × Q lité Qualité × Liquidité 10
  11. 11. Les ETF de réplication synthétique NOM POIDS % HONDA MOTOR CO LTD 3.73× MSCI Japan? TOYOTA MOTOR CORP 3.06 MITSUI + CO LTD 2.50 CANON INC 2.45 KDDI CORP 1.34 PANASONIC CORP 1.33 NTT DOCOMO INC 1.32 1 32 SUMITOMO ELECTRIC INDUSTRIES 1.28 TOKYO GAS CO LTD 1.15 RICOH CO LTD 1.14 1 14 TOKYO ELECTRON LTD 1.12 DAIICHI SANKYO CO LTD 1.12 BRIDGESTONE CORP 1.08 JX HOLDINGS INC 1.08 YAMAHA MOTOR CO LTD 1.06 Source: db x-trackers – 3 juin 2011 11
  12. 12. Les ETF de réplication synthétique× Absolument pas…× Au6 juin 2011, le collateral du db x-trackers EURO STOXX 50 était constitué de blue chips dont 24,7% d’actions japonaises× Bienque les critères de qualité et de liquidité soient remplis, la diversité des réseaux horaires pourrait retarder une liquidation en cas de défaut de la contrepartie 12
  13. 13. Les ETF de réplication synthétique× Denombreux émetteurs ont déjà fait des efforts encourageants pour améliorer la tranparence sur leurs ETF synthétiques× Lapublication régulière de la composition des paniers de substitution/collateral représente un geste de bonne volonté de la part des fournisseurs d’ETF× “Bestpractice” permettant de réduire le risque de contrepartie: × Collateralisation supérieure à la valeur liquidative du fonds × Reset frequent des swaps × Plusieurs contreparties … 13
  14. 14. Les ETF de réplication physique× Le principal risque de contrepartie dans les ETF physiques émane des activités de prêt de titres× Les investisseurs sont récompensés sous la forme de revenus supplémentaires, supplémentaires reflétés dans la performance du fonds par rapport à l’indice 14
  15. 15. Les ETF de réplication physique× Les emprunteurs des titres peuvent faire défaut× Risque de réinvestissement du cash déposé en garantie× Besoinde transparence sur les activités de prêt de titres × Quel pourcentage du fonds est prêté? × Quelle proportion des revenus générés est reversée aux détenteurs du fonds? 15
  16. 16. Best Practices× Publication du panier régulière× Fréquence du reset× Réglage du trigger× Qualité du panier 16
  17. 17. 17

×