INTRODUCTION :WAFA ASSURANCEEn 1998, WAFA ASSURANCE se démarque des autres compagniesdu secteur des Assurances en étant la...
Cette croissance soutenue est allée de pair avec une consolidation de la part demarché qui est passée de 4,3% en 1991 à 15...
I-PARTIE THEORIQUE :1) la définition d’assurance :L’assurance est un service qui consiste à fournir une prestationprédéfin...
environ 50462 Millions de DHS), de leasing 24,4%, degestion dactifs 33,3% et de la bourse 33, 2%.b) Phase de rapprochement...
La fusion dAttijari Leasing et WAFA bail dune part, et celle de WAFAsalaf et Crédor dautre part, ont été programmées pour ...
ASSURANCE pour marquer son appartenance et son intégration auGroupe WAFABANK. Cette nouvelle dénomination lui permet alors...
2000 : WAFA ASSURANCE a largement dépassé ses objectifs decroissance en enregistrement le taux de croissance le plus élevé...
II.PARTIE PRATIQUE: (concernant les tachesabordées)Cellule administrativeResponsable : M. RTAIMA Fouad1- L’ENREGISTREMENT ...
 Les affaires nouvelles Les tarifications Les demandes de délégation Des résiliations Les avenants d’extensionsJe m’o...
que par écrit, il convient dy joindre les photocopies de vos documents"Documents exigibles en matière de circulation inter...
PacksAutomobile1. Pack Fam oto :Conditions de Souscriptions : La carte Grise doit être au nom d’une femme ou au nom de so...
4. Pack bon conducteur :Conditions de souscriptions :Ce Pack est destiné pour les conducteurs n’ayant enregistré aucunsini...
6. Pack MAALAM:CONDITIONS: Service réservé exclusivement aux personnes âgées de 45ans etplus. Véhicule à usage de touris...
CONDITIONS: Service réservé exclusivement aux Personnes physiques ayantdeux véhicules et plus de même famille (même nom d...
annulation des quittances, polices sans effet, annulation sansremplacement après justif etc.….)Cellule Automobile non conn...
En préambule, je souhaite adresser mesremerciements les plus sincères aux personnes qui montapporté leur aide et qui ont c...
comme beaucoup de gens qui ont fait leur départ ont étéprivé (lancien régime).Mr MOSTAPHA KORABI qui a mis à ma dispositio...
‫يخ خير‬‫ل‬‫يخ ا‬‫ك‬‫يخ وجزا‬‫ل‬‫يخ ا‬‫ى‬‫يخ ف‬‫ى‬‫يخ اخ‬‫ك‬‫يخ في‬‫ل‬‫يخ ا‬‫ك‬‫بار‬‫ت ي‬ِ‫ ي‬‫ك‬َ‫ِت‬ ‫ل‬َ‫ِت‬‫م‬َ‫ِت‬  ‫...
Rapport abdelghafour
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rapport abdelghafour

410 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
410
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rapport abdelghafour

  1. 1. INTRODUCTION :WAFA ASSURANCEEn 1998, WAFA ASSURANCE se démarque des autres compagniesdu secteur des Assurances en étant la première Compagniegénéraliste du marché à s’introduire en Bourse après un quart desiècle d’activité couronnée de nombreux succès.Le succès exceptionnel rencontré par cette opération a confirmé la confiancedont elle jouit.WAFA ASSURANCE est une société d’assurances toutes catégories, exerçantson activité dans les assurances de dommages et les assurances de personnes.En assurances de personnes, WAFA ASSURANCE est présente dans lescatégories suivantes :• Maladie – Maternité, Hospitalisation, Incapacité – Invalidité,Individuelle.• Décès.• Retraite (CIMR, autres produits de capitalisation, à titre individuel oucollectif).• Epargne – EducationEn assurances de dommages, WAFA ASSURANCE est présente dans lescatégories suivantes :• Automobile.• Accidents du travail.• Incendie et perte de bénéfices.• Maritime (corps et facultés).• Responsabilité civile (générale, professionnelle, produits, chasse).• Risques techniques (tous risques chantiers, informatique, montages, brisde machine, RC décennale).• Multirisques (Habitation, Professions Libérales, Industrielles, Artisans –Commerçants).• Autres Risques Divers (Vol, Bris de glace, Dégâts des eaux).WAFA ASSURANCE devient le leader national de l’assurance en 1999avec une part de marché de 13,3%.En effet, entre 1991 et 2000, WAFA ASSURANCE a enregistré le taux decroissance le plus élevé du marché avec (+24%). Elle est passée ainsi de laneuvième place au début de la décennie à la première place.
  2. 2. Cette croissance soutenue est allée de pair avec une consolidation de la part demarché qui est passée de 4,3% en 1991 à 15,3% en 2000.En 2001, les réalisations du secteur par compagnie se sont caractérisées par laremontée de WAFA ASSURANCE dans le peloton de tête se trouvant ainsien deuxième position avec 15,4% de part de marché.WAFA ASSURANCE est implantée dans les principales villes du pays etcompte 306 Salariés, et 248 Agents et Courtiers.Pour traiter ce rapport en va le diviser en deux parties :Partie I : PARTIE THEORIQUEPartie II : PARTIE PRATIQUE
  3. 3. I-PARTIE THEORIQUE :1) la définition d’assurance :L’assurance est un service qui consiste à fournir une prestationprédéfinie, généralement Financière, à un individu, une association ouune entreprise lors de la survenance d’un risque, en échange de laperception d’une cotisation ou prime.Par extension, l’assurance est le secteur économique qui regroupe lesactivités de conception, de production et commercialisation de ce type deservice.L’assurance est l’opération par laquelle une partie, l’assuré, se faitpromettre, moyennant une rémunération, la prime, une prestation parl’assureur, en cas de réalisation d’un risque.2) Lanalyse des stratégies de fusion et acquisition:a) La stratégie de concentration:La BCM et la famille KETTANI ont signé un accord qui apermis à la 1ER de prendre le contrôle de 36,4% du capitalet 47,7% des droits de vote de WAFA BANK ainsi que70,5% du capital de WAFA ASSURANCE.Un principe essentiel doit gouverner tout projet de fusion,celui de la synergie, le cas dAttijari WAFA semble êtrefondé sur de multiples synergies induites par lamutualisation des moyens et la complémentarité desactivités et des expertises.Le groupe compte plus de 800 agences (prés de 5000collaborateurs), soit un peu plus de 29,5% de parts demarché pour les dépôts et environ 30% pour les crédits.Il est aussi premier en termes de fonds propres (30,1%departs de marché), de crédits à léconomie (22,1% soit
  4. 4. environ 50462 Millions de DHS), de leasing 24,4%, degestion dactifs 33,3% et de la bourse 33, 2%.b) Phase de rapprochement:Concernant le rapprochement, deux phases ont été identifiées dés ledépart.La première, dénommée "plan de définition du projet" a été menée à bonport durant la période allant de Février à mi-juillet 2004.Cette étape a été marquée par la mise en place dune organisation cible,le dimensionnement des équipes et la mise sur pied dune feuille de routequi permet de baliser les chantiers de la seconde phase.La seconde phase appelée, "phase dintégration", qui sétale sur unepériode de 18 mois, à partir de mi-juillet, vise pas moins de sept objectifsfondamentaux:1) Mise en place des business model,2) Rapprochement physique des équipes notamment celle du siège,3) Rédaction des procédures,4) Basculement vers les synthèses dinformation cibles,5) Mise en œuvre du plan de formation,6) Mise en œuvre du plan de communication,7) Fusion juridique.La banque dentreprise:Mise en place dune nouvelle organisation commerciale visantlunification de lapproche clientèle pour mieux cerner les besoins.La banque dinvestissement:Mise en place de ‹‹BACK OFFICE›› transversaux rapprochement dessalles de marché et dintermédiation boursière (WAFA bourse et Attijariintermédiation)La gestion dactifs au niveau de lassurance:En plus de la prise en charge de loffre Bancassurance EX: BCM parWAFAASSURANCE, de nouveaux produits de Bancassurance ont étémis en place pour mieux répondre aux besoins de la clientèle.Les services financiers spécialisés:
  5. 5. La fusion dAttijari Leasing et WAFA bail dune part, et celle de WAFAsalaf et Crédor dautre part, ont été programmées pour fin Décembre2004.Lintégration au niveau des fonctions supports: La comptabilité:‹‹L harmonisation comptable est presque entièrement finalisée et lescomptes ont été arrêtés au 31 Août 2004›› les R.H:‹‹Les procédures ont été uniformisées pour les fonctions paie, formation;gestion des carrières de recrutement›› Les systèmes dinformations:‹‹La mise à niveau de linfrastructure pas rapport à la nouvellevolumétrie de la banque fusionnée a été lancée, ainsi que le déploiementdes nouvelles architectures techniques et la sécirusation information dela banque››3) l’historique de wafa assurance :1972 : Feu MOULAY KETTANI fonde la société nouvelle d’assurance(SNA), qui reprendra quelques mois plus tard les portefeuilles desdélégations de deux prestigieuses compagnies d’assurances anglo-saxonnes, Sain-Paul fire et Norwich union.1973 à 1980 : la SNA se consacre à consolider et à développer leportefeuille en risques industriels légué par ses prédécesseurs. Le savoirfaire ainsi acquis fait d’elle une compagnie de référence en incendie etmaritime facultés.1980 à 1988 : Malgré un marché très perturbé par une organisationinsuffisante de la profession, la SNA entreprend un processus dedéveloppement soutenu se reflétant à travers l’amélioration de lastructure de son portefeuille par l’extension de son activité à l’assurancevie et aux Accidents corporels-Maladie et Invalidité.1989 : la SNA change de nom et prend la dénomination de WAFA
  6. 6. ASSURANCE pour marquer son appartenance et son intégration auGroupe WAFABANK. Cette nouvelle dénomination lui permet alors demieux diffuser son identité, sa spécificité, et d’asseoir de façon durable sanotoriété.1990 à 1995 : WAFA ASSURANCE met en œuvre un plan dedéveloppement ambitieux, dont l’objectif est d’assurer l’accroissementconstant de son chiffre d’affaire, de ses résultats et de consolider sesfonds propres. Pour ce faire, elle procède au développement et à ladiversification de son réseau de distribution, à l’élargissement de sagamme de produits, au renforcement de son encadrement par desrecrutements de haut niveau et à la mise en place d’un systèmed’information performant. Dans ce cadre, elle lance la bancassurance etamorce la constitution d’un réseau d’agents généraux.1992 : WAFA ASSURANCE change de siège social et s’installe dans unnouveau bâtiment de haut standing, permettant d’offrir à la clientèle uncadre d’accueil de qualité et d’assurer à son personnel des conditions detravail agréables et motivantes.1995 : Anticipant les mutations du marché de l’assurance, WAFAASSURANCE se dote d’une nouvelle structure d’organisation par marchéafin de mieux ajuster son offre aux différentes cibles de clientèle.Parallèlement, elle entame le reingenering des process pour améliorerson efficacité, accroître sa productivité et assurer une meilleure qualitéde service.Elle lance aussi un plan de développement triennal (1996-1998) destiné àla propulser dans le peloton de tête des compagnies d’assurance.Cet objectif sera atteint au terme de l’exercice 1997, ce qui a permis àWAFAASSURANCE de passer de la sixième à la deuxième place du marché, àson personnel et à ses partenaires intermédiaires.1998 : Après un quart de siècle d’activité couronnée de nombreux succès,WAFA ASSURANCE s’introduit en bourse, ouvrant ainsi son capital aumarché, à son personnel et à ses partenaires intermédiaires.1999 : WAFA ASSURANCE devient le leader du secteur avec une partde marché de 13.3% et lance son plan de stratégie‹plan de création devaleur (PCV) 2002.
  7. 7. 2000 : WAFA ASSURANCE a largement dépassé ses objectifs decroissance en enregistrement le taux de croissance le plus élevé dusecteur (+24%). Sa part de marché s’établit à 15.3% et elle met en œuvresa nouvelle stratégie de croissance interne, concrétisée par le plan decréation de valeur (PCV) 2002.2001 : les réalisations du secteur par compagnie se sont caractériséespar la remontée de WAFA ASSURANCE dans le peloton de tête setrouvant en deuxième position avec 15.4% de part de marché.2003 : Suite à la fusion de la BCM et du groupe Wafa Bank, WafaAssurance devient la Compagnie d’Assurance du groupe AttijariwafaBank.Depuis 2004 : La Compagnie, adossée au Groupe et investissant denouvelles synergies, connaît une dynamique de développement soutenuequi lui permet datteindre 21% de part de marché à fin 2007.2008 : Wafa Assurance se classe au premier rang des EntreprisesdAssurance au Maroc et en Afrique hors Afrique du Sud avec un chiffredaffaires dépassant les 4 Milliards de Dh.2009 : La Compagnie se dote dun nouveau plan stratégique 2010-2012qui vise à équilibrer ses différents métiers et devenir la Compagnie deréférence sur ses principaux segments de marché.
  8. 8. II.PARTIE PRATIQUE: (concernant les tachesabordées)Cellule administrativeResponsable : M. RTAIMA Fouad1- L’ENREGISTREMENT DESATTESTATIONS• AGENT CONNECTERL’enregistrement des attestations consiste de détermine la date de retourdes attestations au système locale après de les classer selon la nature desavenant cette nature désigne par des couleurs : USAGE C2 : AFN, Prorogation, renouvellement (bleu) USAGE CYCLO : La sous classe 1 (vert) FORMULE SPECIALE : Prorogation, et renouvellement (OTOBONUS) ; AFN (fonctionnaire) (Rouge) PACK CONSTRUCTEURS : AFN, Prorogation et Renouvellement(Orange) CONVENTIONS : AFN, Prorogation (mauve) RESIALIATION : Résiliation, suspension et changement devéhicule (Noire)2-RISQUE DIVERSAU NIVEAU DE LENREGISTREMENTJe m’occupe l’enregistrement du courrier Multirisque :
  9. 9.  Les affaires nouvelles Les tarifications Les demandes de délégation Des résiliations Les avenants d’extensionsJe m’occupe aussi l’enregistrement du courrier risque divers Responsabilité civile Les affaires nouvelles Les avenants d’extensions ou de régulation Résiliation CotationLes cartes vertes :Conditions de validité de la carte verted• La carte verte est le document qui vous est délivré par votreassureur à létranger pour couvrir votre véhicule en dehors du pays ouvous résidez.• Ce document est vert, comme son nom lindique, et ne peut sidentifiercomme tel que par les mentions indiquées au N° 1 ("carte internationaledassurance automobile") et au N° 2 ("émise avec lautorisation dubureau…").• Pour que votre carte verte soit valable, il est impératif que le sigle "AM"représentatif du Maroc ne soit pas barré, et que votre période de séjourau Maroc soit comprise entre la date de prise deffet et celle delexpiration de ce document (case 3).• Si votre carte verte ne présent pas les conditions de validité requises,ou si vous ne disposez pas du tout de carte verte, vous deveznécessairement souscrire une "assurance-frontière" auprès dun assureurmarocain habilité à cet effet.Il est mis à votre disposition la liste des points de vente ainsi que lestarifs d’assurance-frontière.• Sachez que le défaut dassurance (carte verte ou assurance-frontière)constitue une infraction passible de condamnations pénales.Mesures à prendre en cas daccident de lacirculation• Si vous êtes impliqué dans un accident de la circulation au Maroc, vousdevez impérativement faire votre déclaration au Bureau CentralMarocain, 154, Bd. dAnfa Casablanca 20050.• Si, pour des raisons impérieuses, votre déclaration ne peut être faite
  10. 10. que par écrit, il convient dy joindre les photocopies de vos documents"Documents exigibles en matière de circulation internationale", celle dela carte verte devant être certifiée conforme à loriginal.• Si laccident a des conséquences uniquement matérielles, il estimpératif détablir un constat amiable avec votre adversaire, en veillant àce que toutes les informations demandées y soient fidèlement indiquées,que les cases soient minutieusement exploitées, et que le constat soitsigné par toutes les parties à laccident.• Si laccident a des conséquences corporelles, il est indispensable de faireappel à la police ou à la gendarmerie territorialement compétente pourquelle établisse un procès-verbal.• Dans tous les cas, pour pouvoir bénéficier (le cas échéant) de vos droitsconsécutifs à laccident, sachez :- Que le document matérialisant laccident (constat amiable ou procès-verbal) est nécessaire.- Que votre véhicule doit, avant toute réparation, faire lobjet duneexpertise par lassureur de votre adversaire.Carte Verte "Green Card" :Documents exigibles en matière de circulationinternationale• Vous êtes résident à létranger, et vous êtes venu pour un bref séjourdans votre patrie, le Maroc.• Sachez que si vous circulez à bord dun véhicule immatriculé àlétranger, vous devenez impérativement être en possession desdocuments suivants :- Votre permis de conduire.- La carte grise afférente au véhicule que vous conduisez.- Une procuration écrite du propriétaire, au cas ou le véhicule ne vousappartiendrait pas.- un certificat international dassurance, appelé "carte verte", en parfaitétat de validité.• Lassurance de la responsabilité civile automobile étant obligatoire auMaroc, il est indispensable que vous soyez en possession dune carte vertevalable, ou, à défaut, dune "assurance frontière".• Il est par conséquent très important que vous vous assuriez de lavalidité de votre carte verte.
  11. 11. PacksAutomobile1. Pack Fam oto :Conditions de Souscriptions : La carte Grise doit être au nom d’une femme ou au nom de sonconjoint à condition que ce dernier dispose de deux véhicules encours. L’âge de la conductrice doit être >= 25 ans.Avantages Tarifaires : Garantie Défense et recours : Gratuit Réduction de 25% sur la prime des garanties complémentaires :(Incendie, Vol, Dommage au véhicule, Bris de glaces, Dommage collision.2. Pack conjoint :Conditions de souscriptions : Il faut que son épouse doit avoir une police en cours et souscritedans le cadre du Pack Fam oto.Avantages Tarifaires : Réduction de 10% sur la prime de l’ensemble des garantiescomplémentaires :(Incendie, Vol, Dommage au véhicule, Bris de glaces, Dommage collision,DR)3. Pack Fonctionnaire :Conditions de souscriptions :Ce Pack est destiné au Fonctionnaire d’état et au salarié.Avantages Tarifaires : Garantie Défense et recours : Gratuit Réduction de 20% sur la prime des garanties complémentaires :(Incendie, Vol, Dommage au véhicule, Bris de glaces, Dommage collision Réduction de 50% sur la 1èreformule de la Protection conducteur etpassagers
  12. 12. 4. Pack bon conducteur :Conditions de souscriptions :Ce Pack est destiné pour les conducteurs n’ayant enregistré aucunsinistre durant les deux dernières années : Taux CRM doit impérativement égale 0.90% L’âge du véhicule ne doit pas dépasser 10 ans Période de couverture doit être annuelleAvantages Tarifaires : Gratuité de la garantie défense&recours. La dommage collision à 10% de la RC seulement pour un plafond de8.000dhs (avec une franchise de 1.000dhs) ou réduction de 40% surles primes des autres plafonds. 25% de réduction sur les autres garanties.5. Pack commerçant :CONDITIONS: Service réservé exclusivement aux commerçants : Obligation de fournir les pièces justificatives à savoir : (CIN,Registre de commerce, N° de la patente…). Véhicule à usage de tourisme. Période de couverture annuelle.AVANTAGES: Gratuité de la garantie défense&recours. La gratuité de la 1ère formule sur la Protection passagers, etréduction de 50% sur les primes des autres formules : 25% de réduction sur les primes des autres garanties. Gratuité des accessoires.
  13. 13. 6. Pack MAALAM:CONDITIONS: Service réservé exclusivement aux personnes âgées de 45ans etplus. Véhicule à usage de tourisme. Période de couverture annuelle.AVANTAGES: Gratuité de la garantie défense&recours. Des baisses de tarifs considérables sur les garanties contractuelles.7.Pack SALARIE:CONDITIONS: Service réservé exclusivement aux salariés du secteur privé : Obligation de fournir les pièces justificatives à savoir :(ATTESTATION DE TRAVAIL, CARTE PROFESSIONNEL,CIN, PASSEPORT …) Qu’il s’agisse des salariés en activité ou à la retraite. Véhicule à usage de tourisme. Période de couverture annuelle ou semestrielle.AVANTAGES:Services : Véhicule de remplacement 6 Jours en cas d’accident pour les assurés en garantieTIERCE. 4 Jours en cas d’accident pour les autres assurés. Paiement d’un forfait de 100dhs/jour pour le reste des joursd’immobilisation dans la limite de 10jours. Possibilité de prélèvement mensuel de la Période dans le cadred’une convention d’entreprise.8.Pack AAILY:
  14. 14. CONDITIONS: Service réservé exclusivement aux Personnes physiques ayantdeux véhicules et plus de même famille (même nom de famille) ethabitant à la même adresse) Le véhicule principale est le véhicule ayant la valeur assurée laplus élevée. Les réductions sur le ou les véhicules additionnels ne sontconsenties que si le véhicule principal est assuré pour le ou lesmêmes garanties. Véhicule à usage de tourisme. Période de couverture annuelle.AVANTAGES: Gratuité de la garantie défense&recours. Des baisses de tarifs considérables sur les garanties contractuelles.9.PACK WW:Usage Tourisme et usage commercialCONDITIONS: Service réservé exclusivement aux véhicules neufs WW (lasouscription doit être faite dans les 30 jours à compter de la miseen circulation du véhicule). Période de couverture annuelle ou semestrielle.AVANTAGES: Gratuité de la garantie défense&recours. Autres avantages tarifaires.Cellule Automobile connectéResponsable : M. KORABICette cellule s’occupe en plus des traitements des courriers desintermédiaires connectés, (contrôle des affaires établis par lesintermédiaires connectés (Extra net), saisie des affaires non délégués ouétablie hors le logiciel extra net), s’occupe des traitements desannulations objet des polices retournées pour annulation à titred’exemple (modification et résiliation des quittances terme avec
  15. 15. annulation des quittances, polices sans effet, annulation sansremplacement après justif etc.….)Cellule Automobile non connectéResponsable : M. HANICette cellule s’occupe des traitements des courriers des intermédiairesnon connectés, (saisie de l’ensemble des affaires nouvelles, avenants,résiliation, et autres…)Cellule FlotteResponsable : M. KETTANICette cellule s’occupe des traitements des polices flottes, (saisie desaffaires nouvelles, incorporations, retraits des véhicules et établissementdes états d’accompagnement)Cellule transverseResponsable : M. GUIDOUARC’est la partie transverse s’occupe des contrôles des traitements del’ensemble des entités et le suivit du terme.CONCLUSION :Être respectueux, correctes et honnête. Cest ma conclusion.
  16. 16. En préambule, je souhaite adresser mesremerciements les plus sincères aux personnes qui montapporté leur aide et qui ont contribués à lélaboration de cerapport ainsi qu’à la réussite de ce formidable stage.Je tiens à remercier sincèrement:Mr ABDELLATIF RAGHIB qui a mis à madisposition son PC pour accomplir mes taches et qui atoujours répondu à mes questions, je lui souhaite unelongue vie et une bonne continuation dans son travail,parce que vraiment son travail compte beaucoup pourWAFA assurance,‫قــــــــــــال‬‫رسول‬‫صلي‬‫ا‬‫عليه‬‫و‬‫سلم‬:‫يحشر‬‫قوم‬‫من‬‫امتى‬‫على‬‫منابر‬‫من‬‫نور‬‫يمرون‬ ..‫على‬‫الصراط‬‫كالبرق‬..‫نورهم‬‫تشخص‬‫منه‬‫ل‬ ..‫البصار‬‫هم‬‫بالنبياء‬‫ول‬‫بالصديقين‬‫و‬ ..‫ل‬‫هم‬‫بالشهداء‬‫إنهم‬ ..‫قوم‬‫تقضى‬‫على‬‫أيديهم‬‫حوائج...الناس‬et vraiment Mr Abdellatif est l’un d’eux, parce que lesproblèmes de beaucoup de gens se résout par sa main et jesouhaite quil soit lun des premiers à être récompenser
  17. 17. comme beaucoup de gens qui ont fait leur départ ont étéprivé (lancien régime).Mr MOSTAPHA KORABI qui a mis à ma dispositiondes polycopier qui mont beaucoup aidé pourlaccomplissement de mon rapport je lui souhaite ( ‫راحت‬‫البال‬‫و‬‫الهناء‬‫و‬‫التيقار‬ ).Quant a Mr FOUAD RTAIMA qui ma montrertellement de choses en ce qui concerne la celluleadministrative.Et sans oublier mon fidèle ami MOURAD quima fait une très bonne compagnie durant cette période. Etqui sans vous mes chères frère dans lislam, ce modesterapport naurait jamais pu être réalisé.
  18. 18. ‫يخ خير‬‫ل‬‫يخ ا‬‫ك‬‫يخ وجزا‬‫ل‬‫يخ ا‬‫ى‬‫يخ ف‬‫ى‬‫يخ اخ‬‫ك‬‫يخ في‬‫ل‬‫يخ ا‬‫ك‬‫بار‬‫ت ي‬ِ‫ ي‬‫ك‬َ‫ِت‬ ‫ل‬َ‫ِت‬‫م‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ر‬ْ ‫َم‬ ‫ف‬ِّ‫ر‬‫و‬َ‫ِت‬ ‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ف‬ِ‫ ي‬ ‫ل‬َ‫ِت‬‫ت‬َّ‫يخ ال‬‫ن‬َ‫ِت‬ ‫م‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ق‬ِ‫ ي‬‫ز‬ْ ‫َم‬ ‫ر‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ن‬ْ ‫َم‬ ‫ص‬ِّ‫ر‬ ‫ح‬َ‫ِت‬ ‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ف‬ِ‫ ي‬ ‫ر‬َ‫ِت‬ ‫س‬َّ ‫يخ ال‬‫ن‬ْ ‫َم‬ ‫م‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ن‬ِ‫ ي‬‫ع‬ْ ‫َم‬ ‫ن‬َ‫ِت‬‫م‬ْ ‫َم‬ ‫وا‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ه‬ِ‫ ي‬ ‫ل‬ِ‫ ي‬‫لآ‬‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫د‬ٍ ‫َو‬‫م‬َّ ‫ح‬َ‫ِت‬ ‫م‬ُ‫ح‬ ‫يخ‬‫ى‬‫عل‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ل‬ِّ‫ر‬ ‫ص‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫م‬َّ ‫لُه‬ّ‫ه‬‫ال‬ ‫يخ‬‫ه‬ِ‫ ي‬ ‫ل‬ِ‫ ي‬‫لآ‬‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫د‬ٍ ‫َو‬‫م‬َّ ‫ح‬َ‫ِت‬ ‫م‬ُ‫ح‬ ‫يخ‬‫ى‬‫عل‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ل‬ِّ‫ر‬ ‫ص‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫م‬َّ ‫لُه‬ّ‫ه‬‫يخ ال‬، ‫يخ‬‫ه‬ُ‫ح‬ ‫ن‬ْ ‫َم‬‫م‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ق‬ُ‫ح‬ ‫ف‬ِ‫ ي‬‫ن‬ْ ‫َم‬‫أ‬ُ‫ح‬ ‫يخ‬‫ا‬‫فيم‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ر‬ِّ‫ر‬ ‫ب‬ِ‫ ي‬‫ل‬ْ ‫َم‬‫ل‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ة‬‫يخ الُهداي‬‫ل‬َ‫ِت‬ ‫بي‬ِ‫ ي‬‫س‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ب‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ب‬ْ ‫َم‬ ‫ب‬ِ‫ ي‬‫ص‬ْ ‫َم‬ ‫أ‬َ‫ِت‬‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ه‬ِ‫ ي‬ ‫في‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ة‬ِ‫ ي‬ ‫ك‬َ‫ِت‬ ‫ر‬َ‫ِت‬ ‫ب‬َ‫ِت‬‫بال‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫وال‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ب‬ِ‫ ي‬ ‫ل‬َ‫ِت‬‫ط‬َّ ‫بال‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ك‬َ‫ِت‬ ‫ت‬ِ‫ ي‬‫د‬َ‫ِت‬‫عبا‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ن‬ْ ‫َم‬ ‫ع‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ل‬َ‫ِت‬ ‫غ‬ِ‫ ي‬ ‫ت‬َ‫ِت‬‫ش‬ْ ‫َم‬ ‫أ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ال‬‫ف‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ب‬ِ‫ ي‬ ‫تسا‬ِ‫ ي‬‫ح‬ْ ‫َم‬ ‫يخ ا‬‫ر‬ِ‫ ي‬ ‫ي‬ْ ‫َم‬‫غ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ن‬ْ ‫َم‬ ‫م‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ن‬ِ‫ ي‬‫ق‬ْ ‫َم‬‫ز‬ُ‫ح‬ ‫ر‬ْ ‫َم‬ ‫وا‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ب‬ِ‫ ي‬ ‫تسا‬ِ‫ ي‬‫ك‬ْ ‫َم‬ ‫ال‬ِ‫ ي‬ ‫يخ ا‬‫ة‬َ‫ِت‬ ‫ن‬َ‫ِت‬‫ؤو‬ُ‫ح‬ ‫م‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ن‬ِ‫ ي‬‫ف‬ِ‫ ي‬‫ك‬ْ ‫َم‬ ‫وا‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬، ‫يخ‬‫ب‬ُ‫ح‬ ‫ه‬َ‫ِت‬ ‫ر‬ْ ‫َم‬ ‫أ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ا‬‫م‬ّ‫ ا‬ ‫م‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ك‬َ‫ِت‬ ‫ت‬ِ‫ ي‬‫ز‬َّ ‫ع‬ِ‫ ي‬ ‫ب‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ن‬ِ‫ ي‬‫ر‬ْ ‫َم‬ ‫ج‬ِ‫ ي‬ ‫أ‬َ‫ِت‬‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ب‬ُ‫ح‬ ‫ل‬ُ‫ح‬‫ط‬ْ ‫َم‬ ‫أ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ا‬‫يخ م‬‫ك‬َ‫ِت‬ ‫ت‬ِ‫ ي‬‫ر‬َ‫ِت‬ ‫د‬ْ ‫َم‬ ‫ق‬ُ‫ح‬‫ب‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ن‬ِ‫ ي‬‫ب‬ْ ‫َم‬‫ل‬ِ‫ ي‬‫ط‬ْ ‫َم‬ ‫أ‬َ‫ِت‬‫ف‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫م‬َّ ‫لُه‬ّ‫ه‬‫يخ ال‬، ‫يخ‬‫ب‬ِ‫ ي‬ ‫س‬َ‫ِت‬ ‫ك‬ْ ‫َم‬ ‫م‬َ‫ِت‬ ‫يخ ال‬‫ت‬ِ‫ ي‬ ‫بعا‬ِ‫ ي‬‫ت‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ر‬َ‫ِت‬ ‫ص‬ْ ‫َم‬ ‫إ‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ل‬َ‫ِت‬ ‫م‬ِ‫ ي‬ ‫ت‬َ‫ِت‬‫ح‬ْ ‫َم‬ ‫أ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ل‬َ‫ِت‬ ‫ه‬ْ ‫َم‬ ‫أ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ق‬َ‫ِت‬ ‫ز‬ِ‫ ي‬ ‫ر‬ْ ‫َم‬ ‫ت‬َ‫ِت‬‫س‬ْ ‫َم‬ ‫أ‬َ‫ِت‬‫ف‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ر‬ِ‫ ي‬ ‫قتا‬ْ ‫َم‬‫باال‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ه‬ِ‫ ي‬ ‫يخ جا‬‫ل‬ْ ‫َم‬ ‫ذ‬ِ‫ ي‬‫ت‬َ‫ِت‬‫ب‬ْ ‫َم‬‫ت‬َ‫ِت‬‫وال‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ر‬ِ‫ ي‬ ‫يسا‬َ‫ِت‬‫بال‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ُه‬ِ‫ ي‬ ‫ج‬ْ ‫َم‬ ‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ن‬ْ ‫َم‬ ‫ص‬ُ‫ح‬ ‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ه‬ِ‫ ي‬ ‫ل‬ِ‫ ي‬‫لآ‬‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫د‬ٍ ‫َو‬‫م‬َّ ‫ح‬َ‫ِت‬ ‫م‬ُ‫ح‬ ‫يخ‬‫ى‬‫عل‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ل‬ِّ‫ر‬ ‫ص‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫م‬َّ ‫لُه‬ّ‫ه‬‫ال‬ ‫يخ‬‫ن‬ْ ‫َم‬ ‫م‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ت‬َ‫ِت‬ ‫ن‬ْ ‫َم‬‫أ‬َ‫ِت‬‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ن‬ِ‫ ي‬‫ع‬َ‫ِت‬ ‫ن‬َ‫ِت‬‫م‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ن‬ْ ‫َم‬ ‫م‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫م‬ِّ‫ر‬ ‫ذ‬َ‫ِت‬‫ب‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ ي‬َ‫ِت‬ ‫ل‬ِ‫ ي‬‫ت‬َ‫ِت‬‫ب‬ْ ‫َم‬‫أ‬ُ‫ح‬‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ن‬ِ‫ ي‬‫عطا‬ْ ‫َم‬ ‫أ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ن‬ْ ‫َم‬ ‫م‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫د‬ِ‫ ي‬‫م‬ْ ‫َم‬ ‫ح‬َ‫ِت‬ ‫ب‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ن‬َ‫ِت‬ ‫ت‬ِ‫ ي‬‫ت‬َ‫ِت‬‫ف‬ْ ‫َم‬‫فا‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ك‬َ‫ِت‬ ‫ق‬ِ‫ ي‬‫ل‬ْ ‫َم‬‫خ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ر‬َ‫ِت‬ ‫شرا‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ ي‬َ‫ِت‬ ‫ط‬ِ‫ ي‬ ‫ع‬ْ ‫َم‬ ‫ت‬َ‫ِت‬‫س‬ْ ‫َم‬ ‫أ‬َ‫ِت‬‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ك‬َ‫ِت‬ ‫ق‬ِ‫ ي‬‫ز‬ْ ‫َم‬ ‫ر‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫فراغا‬َ‫ِت‬‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ة‬ٍ ‫َو‬‫د‬َ‫ِت‬‫عبا‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ف‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ة‬ً ‫ِف‬ ‫ح‬َّ ‫ص‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ن‬ِ‫ ي‬‫ق‬ْ ‫َم‬‫ز‬ُ‫ح‬ ‫ر‬ْ ‫َم‬ ‫وا‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ه‬ِ‫ ي‬ ‫ل‬ِ‫ ي‬‫ولآ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫د‬ٍ ‫َو‬‫م‬َّ ‫ح‬َ‫ِت‬ ‫م‬ُ‫ح‬ ‫يخ‬‫ى‬‫عل‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ل‬ِّ‫ر‬ ‫ص‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫م‬َّ ‫لُه‬ّ‫ه‬‫يخ ال‬، ‫يخ‬‫ع‬ِ‫ ي‬ ‫ن‬ْ ‫َم‬‫م‬َ‫ِت‬ ‫وال‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫أ‬ِ‫ ي‬‫عط‬ْ ‫َم‬ ‫ال‬ِ‫ ي‬ ‫يخ ا‬‫ ي‬ّ‫ه‬ ‫ل‬ِ‫ ي‬‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫م‬ْ ‫َم‬ ‫ُه‬ِ‫ ي‬ ‫ن‬ِ‫ ي‬‫دو‬ُ‫ح‬ ‫يخ‬‫أ‬ِ‫ ي‬‫رج‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ف‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ق‬ْ ‫َم‬ ‫ق‬ِّ‫ر‬‫ح‬َ‫ِت‬ ‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ل‬ِ‫ ي‬‫ج‬َ‫ِت‬ ‫أ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ك‬َ‫ِت‬ ‫و‬ِ‫ ي‬ ‫ف‬ْ ‫َم‬ ‫ع‬َ‫ِت‬ ‫ب‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫م‬ْ ‫َم‬ ‫ت‬ِ‫ ي‬‫خ‬ْ ‫َم‬ ‫يخ ا‬‫م‬َّ ‫لُه‬ّ‫ه‬‫يخ ال‬، ‫يخ‬‫ل‬ٍ ‫َو‬ ‫جما‬ْ ‫َم‬ ‫إ‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ف‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ا‬‫رع‬َ‫ِت‬ ‫و‬َ‫ِت‬ ‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ل‬ِ‫ ي‬ ‫عما‬ْ ‫َم‬ ‫ت‬ِ‫ ي‬‫س‬ْ ‫َم‬ ‫يخ ا‬‫ ي‬‫ف‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ا‬‫لم‬ْ ‫َم‬‫ع‬ِ‫ ي‬ ‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ة‬ٍ ‫َو‬‫د‬َ‫ِت‬‫زها‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ف‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ل‬ِّ‫ر‬ ‫ص‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫م‬َّ ‫لُه‬ّ‫ه‬‫يخ ال‬، ‫يخ‬‫ ي‬‫ل‬ِ‫ ي‬‫م‬َ‫ِت‬ ‫ع‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ل‬ِ‫ ي‬‫حوا‬ْ ‫َم‬ ‫أ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ع‬ِ‫ ي‬ ‫مي‬ِ‫ ي‬ ‫ج‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ف‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ن‬ْ ‫َم‬ ‫س‬ِّ‫ر‬ ‫ح‬َ‫ِت‬ ‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ل‬ِ‫ ي‬‫ب‬ُ‫ح‬‫س‬ُ‫ح‬ ‫يخ‬‫ك‬َ‫ِت‬ ‫راضا‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫غ‬ِ‫ ي‬ ‫لو‬ُ‫ح‬‫ب‬ُ‫ح‬ ‫يخ‬‫ى‬‫إل‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ل‬ْ ‫َم‬ ‫ُه‬ِّ‫ر‬ ‫س‬َ‫ِت‬ ‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ل‬ِ‫ ي‬‫م‬َ‫ِت‬ ‫أ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ك‬َ‫ِت‬ ‫ت‬ِ‫ ي‬‫م‬َ‫ِت‬ ‫ح‬ْ ‫َم‬ ‫ر‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ة‬ِ‫ ي‬ ‫ل‬َ‫ِت‬‫ُه‬ْ ‫َم‬ ‫م‬ُ‫ح‬ ‫يخ ال‬‫م‬ِ‫ ي‬ ‫يا‬َّ‫أ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ف‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ك‬َ‫ِت‬ ‫ت‬ِ‫ ي‬‫ع‬َ‫ِت‬ ‫بطا‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ن‬ِ‫ ي‬‫ل‬ْ ‫َم‬‫م‬ِ‫ ي‬ ‫ع‬ْ ‫َم‬ ‫ت‬َ‫ِت‬‫س‬ْ ‫َم‬ ‫وا‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ة‬ِ‫ ي‬ ‫ل‬َ‫ِت‬‫ف‬ْ ‫َم‬ ‫غ‬َ‫ِت‬ ‫يخ ال‬‫ت‬ِ‫ ي‬ ‫وقا‬ْ ‫َم‬ ‫أ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ف‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ك‬َ‫ِت‬ ‫ر‬ِ‫ ي‬ ‫ك‬ْ ‫َم‬ ‫ذ‬ِ‫ ي‬‫ل‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ن‬ِ‫ ي‬‫ُه‬ْ ‫َم‬ ‫ب‬ِّ‫ر‬‫ن‬َ‫ِت‬‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ه‬ِ‫ ي‬ ‫ل‬ِ‫ ي‬‫ولآ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫د‬ٍ ‫َو‬‫م‬َّ ‫ح‬َ‫ِت‬ ‫م‬ُ‫ح‬ ‫يخ‬‫ى‬‫عل‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫على‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ل‬ِّ‫ر‬ ‫ص‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫م‬َّ ‫لُه‬ّ‫ه‬‫يخ ال‬، ‫يخ‬‫ة‬ِ‫ ي‬‫ر‬َ‫ِت‬ ‫خ‬ِ‫ ي‬ ‫واال‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ا‬‫ني‬ْ ‫َم‬‫د‬ّ‫ه‬‫يخ ال‬‫ر‬َ‫ِت‬ ‫خي‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ا‬‫بُه‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ل‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ل‬ْ ‫َم‬ ‫م‬ِ‫ ي‬ ‫ك‬ْ ‫َم‬ ‫أ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ة‬ً ‫ِف‬ ‫ل‬َ‫ِت‬‫ُه‬ْ ‫َم‬ ‫س‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ال‬ً ‫ِف‬ ‫بي‬ِ‫ ي‬‫س‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ك‬َ‫ِت‬ ‫ت‬ِ‫ ي‬‫ب‬َّ‫ح‬َ‫ِت‬ ‫م‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ى‬‫إل‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ل‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ج‬ْ ‫َم‬ ‫ُه‬َ‫ِت‬ ‫ن‬ْ ‫َم‬‫وا‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ف ي‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ا‬‫تن‬ِ‫ ي‬‫ولآ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ه‬ُ‫ح‬‫د‬َ‫ِت‬‫ع‬ْ ‫َم‬ ‫ب‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫د‬ٍ ‫َو‬‫ح‬َ‫ِت‬ ‫أ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ى‬‫عل‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ل‬ٍّ ‫ص‬َ‫ِت‬ ‫م‬ُ‫ح‬ ‫يخ‬‫ت‬َ‫ِت‬ ‫ن‬ْ ‫َم‬‫أ‬َ‫ِت‬‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ه‬ُ‫ح‬ ‫ل‬َ‫ِت‬‫ب‬ْ ‫َم‬‫ق‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ك‬َ‫ِت‬ ‫ق‬ِ‫ ي‬‫ل‬ْ ‫َم‬‫خ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ن‬ْ ‫َم‬ ‫م‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫د‬ٍ ‫َو‬‫ح‬َ‫ِت‬ ‫أ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ى‬‫عل‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ت‬َ‫ِت‬ ‫ي‬ْ ‫َم‬‫ل‬َّ‫ص‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ا‬‫يخ م‬‫ل‬ِ‫ ي‬ ‫ض‬َ‫ِت‬ ‫ف‬ْ ‫َم‬‫أ‬َ‫ِت‬‫ك‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ه‬ِ‫ ي‬ ‫ل‬ِ‫ ي‬‫ولآ‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫د‬ٍ ‫َو‬‫م‬َّ ‫ح‬َ‫ِت‬ ‫م‬ُ‫ح‬ ‫يخ‬. ‫يخ‬‫ر‬ِ‫ ي‬ ‫نا‬َّ‫يخ ال‬‫ب‬َ‫ِت‬ ‫عذا‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ك‬َ‫ِت‬ ‫ت‬ِ‫ ي‬‫م‬َ‫ِت‬ ‫ح‬ْ ‫َم‬ ‫ر‬َ‫ِت‬ ‫ب‬ِ‫ ي‬ ‫يخ‬‫ ي‬‫ن‬ِ‫ ي‬‫ق‬ِ‫ ي‬‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ة‬ً ‫ِف‬ ‫ن‬َ‫ِت‬‫س‬َ‫ِت‬ ‫ح‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ه‬ِ‫ ي‬‫ر‬َ‫ِت‬ ‫خ‬ِ‫ ي‬ ‫يخ اال‬‫ ي‬‫ف‬ِ‫ ي‬‫و‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ة‬ً ‫ِف‬ ‫ن‬َ‫ِت‬‫س‬َ‫ِت‬ ‫ح‬َ‫ِت‬ ‫يخ‬‫ا‬‫ني‬ْ ‫َم‬‫د‬ّ‫ه‬‫ال‬

×