1
1ères Assises
Aéronautique & Développement Durable
ENAC – École Nationale de l'Aviation Civile
Toulouse – 18 novembre 20...
2
démarche
angle de pénétration dans le problème
la question de la mobilité
la question de la soutenabilité
la question de...
3
angle de pénétration dans le problème
mon domaine de compétence, mon approche
la technoéthique
croisement de la philosop...
4
angle de pénétration dans le problème
on attend de l'ingénierie de nouvelles vertus,
non sans ambiguïtés
soutenabilité, ...
5
angle de pénétration dans le problème
application à l'aéronautique
un des secteurs les plus
prestigieux de l'industrie, ...
6
la question de la mobilité
un droit ?
la « tragédie des communs » nous dit le contraire
schéma de base à l'origine du dé...
7
la question de la mobilité
éthique contemporaine →
résister à l'inflation rhétorique des droits et parler un peu
des « d...
8
la question de la mobilité
application à l'aéronautique
lucidité : inscrire
l'aéronautique dans les cycles écologiques e...
9
la question de la soutenabilité
ni le « développement durable » ni le « non-
changement climatique » ne sont des notions...
10
la question de la soutenabilité
le soutenable ne peut pas être un retour en
arrière ni un renoncement à la modernité
ma...
11
la question de la soutenabilité
application à l'aéronautique
l'aéronautique est un secteur
où le « narratif » est tradi...
12
la question de l'ingénierie
l'éthique de l'ingénieur
autre chose que de
l'ingénierie...
à l'intérieur
de l'ingénierie
13
la question de l'ingénierie
une définition philosophique de l'ingénierie :
« En résumé, l’ingénierie peut être caractér...
14
la question de l'ingénierie
application à l'aéronautique
intégrer une « chaîne de
valeur » et une « création de valeur ...
15
la question des valeurs
l'acceptabilité sociétale
l'appropriation personnelle des valeurs :
user-end et pas seulement d...
16
la question des valeurs
application à l'aéronautique
l'aéronautique en sciences humaines... ?
VINCENTI Walter G, What e...
17
bilan sur les valeurs de l'ingénierie pour une mobilité soutenable
et éventuellement une aéronautique soutenable
ne pas...
18
plus...
michel.puech@paris-sorbonne.fr
http://michel.puech.free.fr
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Que serait une aéronautique soutenable ? Réflexion sur les nouvelles vertus attendues de l'ingénierie

2 834 vues

Publié le

conférence de Michel Puech, 1ères Assises
Aéronautique & Développement Durable
ENAC – École Nationale de l'Aviation Civile
Toulouse – 18 novembre 2015

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 834
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 283
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Que serait une aéronautique soutenable ? Réflexion sur les nouvelles vertus attendues de l'ingénierie

  1. 1. 1 1ères Assises Aéronautique & Développement Durable ENAC – École Nationale de l'Aviation Civile Toulouse – 18 novembre 2015 Que serait une aéronautique soutenable ? Réflexion sur les nouvelles vertus attendues de l'ingénierie made on a PC with LibreOffice
  2. 2. 2 démarche angle de pénétration dans le problème la question de la mobilité la question de la soutenabilité la question de l'ingénierie la question des valeurs bilan sur les valeurs de l'ingénierie pour une mobilité soutenable et éventuellement une aéronautique soutenable
  3. 3. 3 angle de pénétration dans le problème mon domaine de compétence, mon approche la technoéthique croisement de la philosophie de la technologie et de l'éthique dans une version constructive un exemple de question technoéthique : l'acceptabilité des puces RFID et du NFC je restreins ma réflexion à l'aviation civile commerciale et j'en exclus les questions de sécurité
  4. 4. 4 angle de pénétration dans le problème on attend de l'ingénierie de nouvelles vertus, non sans ambiguïtés soutenabilité, acceptabilité sociétale... ? des raisons d'être inquiet : Notre Dame des Landes : un des mouvements sociaux qui focalisent l'attention est lié à l'acceptabilité sociale de l'avion, on y voit des panneaux improvisés «non aux avions » est-ce qu'on demande aux ingénieurs l'impossible ? c'est-à-dire de rendre compatibles toutes les vertus, écologiques, économiques, sociales, politiques, symboliques, esthétiques... ?
  5. 5. 5 angle de pénétration dans le problème application à l'aéronautique un des secteurs les plus prestigieux de l'industrie, une des pratiques sociales les plus prestigieuses, voit sa « valeur sociétale » remise en question sur différents plans, dont l'articulation est complexe : économique, écologique, mais aussi symbolique et finalement éthique en termes bruts autrefois on était fier de prendre l'avion et on n'imaginait même pas que cela pourrait changer aujourd'hui devrait-on en avoir honte ?
  6. 6. 6 la question de la mobilité un droit ? la « tragédie des communs » nous dit le contraire schéma de base à l'origine du développement durable : lorsqu'un bien commun est accessible à tous il se dégrade irréversiblement et devient inutilisable est-ce le cas du « ciel » ?
  7. 7. 7 la question de la mobilité éthique contemporaine → résister à l'inflation rhétorique des droits et parler un peu des « devoirs », mais surtout des « vertus » quels devoirs nous impose la mobilité ? quelque chose qui ressemblerait à de la responsabilité comme pour la liberté, les droits des uns s'arrêtent là où commencent ceux des autres de quelles vertus la mobilité peut-elle être l'occasion ? lucidité prise de conscience holiste satiété non pas restreindre mais avoir une limite et en avoir conscience courage optimisme, innovation, humilité →
  8. 8. 8 la question de la mobilité application à l'aéronautique lucidité : inscrire l'aéronautique dans les cycles écologiques et économiques les plus globaux ≠ un « secteur » satiété : inventer une logique qualitative pour l'usage du transport aérien ≠ indicateurs quantitatifs, comme pour un bien de consommation courante courage : agir la transformation ≠ la subir en termes bruts : assumer que la mobilité n'est pas une valeur absolue sortir de la civilisation de la voiture, accessoirement
  9. 9. 9 la question de la soutenabilité ni le « développement durable » ni le « non- changement climatique » ne sont des notions solides en éthique pure le soutenable si, par définition mais pas en pratique le dieselgate et le tsunami de la défiance greenwashing → virtue-washing → X-washing des questions de sincérité et de courage, des questions éthiques pas que du calcul technique, pas que du calcul économique
  10. 10. 10 la question de la soutenabilité le soutenable ne peut pas être un retour en arrière ni un renoncement à la modernité mais le passage à une post-modernité, en avançant  en dépassant certains éléments « narratifs » de la modernité, par de meilleurs éléments narratifs, plus solides et plus consensuels
  11. 11. 11 la question de la soutenabilité application à l'aéronautique l'aéronautique est un secteur où le « narratif » est traditionnellement très fort surtout à Toulouse sur la terre des héros de l'Aéropostale assumer la perte de valeur d'une certaine forme d'héroïsme (guerrier, masculin) au profit d'une autre forme de vaillance (discrète, féminine) en termes bruts : féminiser massivement l'aéronautique
  12. 12. 12 la question de l'ingénierie l'éthique de l'ingénieur autre chose que de l'ingénierie... à l'intérieur de l'ingénierie
  13. 13. 13 la question de l'ingénierie une définition philosophique de l'ingénierie : « En résumé, l’ingénierie peut être caractérisée comme une activité mise en œuvre par des collectifs hybrides mêlant les registres socio-techniques, scientifiques, économiques et politiques, par laquelle des objectifs ou des fonctions prennent forme dans des plans de réalisation d’objets, de systèmes ou de services ayant pour visée d’atteindre l’objectif ou d’effectuer cette fonction et dont la réalisation impacte les humains et la nature. » (Christelle Didier, Lille 3) l'évolution actuelle porte sur cet « impact », qui n'est plus un phénomène percussif mais un phénomène pervasif (...) → le floutage des périmètres, dans toutes les activités et dans toutes les entreprises un effet des cultures post-modernes, notamment du numérique
  14. 14. 14 la question de l'ingénierie application à l'aéronautique intégrer une « chaîne de valeur » et une « création de valeur » qui sont totalement sorties du périmètre des indicateurs techniques et économiques en termes bruts : qu'un avion vole (en totale sécurité, confortablement et pas cher) n'intéresse plus personne, c'est banal, il faut créer de la valeur ailleurs
  15. 15. 15 la question des valeurs l'acceptabilité sociétale l'appropriation personnelle des valeurs : user-end et pas seulement designer-end une évolution acquise aujourd'hui : non-user-end = rendre l'avion acceptable pour ceux qui ne prennent pas l'avion ceux qui ne fabriquent pas d'avion ou ne vendent pas d'avion → un monde pluraliste, et pluraliste sur les valeurs et les comportements nous avons beaucoup de mal à l'inventer
  16. 16. 16 la question des valeurs application à l'aéronautique l'aéronautique en sciences humaines... ? VINCENTI Walter G, What engineers know and how they know it: Analytical studies from aeronautical history, Baltimore, Johns Hopkins University Press, 1990. un livre de référence en philosophie de la technologie : il ne parle que de connaissances, expérimentations et conception technique, il ne considère pas du tout les questions non techniques SCARDIGLI Victor, Un anthropologue chez les automates. De l’avion informatisé à la société numérisée, Paris, Presses universitaires de France, 2001. un livre de sociologue qui s'intéresse aux aspects humains, philosophiques et éthiques de l'aéronautique, mais en ne considérant que les ingénieurs et les pilotes (et leur opposition sur les commandes numériques) il manque du monde dans cet avion et autour de lui... ...il manque déjà les passagers... ..et selon moi il manque les non-passagers
  17. 17. 17 bilan sur les valeurs de l'ingénierie pour une mobilité soutenable et éventuellement une aéronautique soutenable ne pas prendre le tsunami des nouvelles valeurs sociétales pour une inondation saisonnière ou une fuite dans la plomberie sociale comprendre que les questions non-techniques sont au cœur des problématiques techniques et pas à l'extérieur et encore moins en confrontation une fois réalisé le miracle de voler dans les airs, réaliser le miracle d'insérer ce miracle technique dans les écosystèmes naturels, économiques et sociaux → une nouvelle sorte de portance pour nos avions
  18. 18. 18 plus... michel.puech@paris-sorbonne.fr http://michel.puech.free.fr

×