SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  15
Télécharger pour lire hors ligne
Profils socio-médicaux des personnes détenues
                                sous traitement de substitution

                            Résultats de l’étude RECAMS-Clinsearch


                                     Ivana Obradovic (OFDT)
                                   Jean-Noël Marzo (RECAMS)
                                    Michel Rotily (Clinsearch)

OFDT
3 avenue du Stade
de France
93218 Saint-Denis
La Plaine cedex
Tel : 01 41 62 77 16
Fax : 01 41 62 77 00             • THS 8, 26 octobre 2007
www.ofdt.fr
Objectifs de l’étude

Objectif principal

Étudier « l’impact » des traitements de substitution par
buprénorphine ou méthadone sur la réincarcération évaluée sur
une période de 24 mois.


Objectifs secondaires

Analyser les facteurs associés à la poursuite de la substitution
pendant l’incarcération.
Etudier la mortalité sur une période de 24 mois chez les usagers
d’opiacés selon l’existence ou non d’un traitement de substitution
au cours de la détention.
                                                                   2
Comité de pilotage

-   RECAMS
-   Clinsearch
-   OFDT
-   GIP Recherche Droit et Justice
-   MILDT
-   Ministère de la Justice
-   Ministère de la Santé (DGS, DHOS)

                                        3
Population étudiée
•   Critères d’inclusion

     Première semaine d’incarcération
     Prévenus ou condamnés
     Dépendants aux opiacés, quel que soit le mode de prise des opiacés
     Bénéficiant ou non d’un traitement de substitution, prescrit avant ou
     pendant la présente incarcération
     Volontaires (lettre de consentement éclairé)

• Critères d’exclusion

     Détenus mineurs
     Détenus transférés depuis un autre établissement
     Refus de participer à l’étude et de signer la lettre de consentement

                                                                            4
Echantillon effectif




47 maisons d’arrêt
en France métropolitaine

2 régions non représentées:
Auvergne & Poitou-Charentes

507 patients




                              R. E. C. A. M. S.   5
Informations collectées

4 Au niveau des maisons d’arrêt (juin 2003 – sept. 2004)

      Données socio-démographiques et à caractère pénal
      Histoire de la toxicomanie
      Antécédents médicaux
      Traitement de substitution / Traitements pour le VIH et VHC
      Psychotropes associés

4 Au niveau de la Direction de l’Administration Pénitentiaire
    (septembre 2004, septembre 2005 et septembre 2006)
•     Réincarcération


4 Au niveau de l ’INSEE-INSERM (septembre 2006)
•     Mortalité

                                                                    6
Profil général des personnes
   détenues dépendantes aux opiacés
• Age moyen :   30.8 ans [18-49]          Niveau d'étude

                                           Ecole primaire (53)        11%
• Sexe :   96% d ’hommes
                                                   BEPC (81)           16%

                                           BEP ou CAP (284)                  57%
• Sans enfants :   54%                                                13%
                                         BACou supérieur (63)
                                                    Autre (19)   4%
• Revenus avant l’incarcération :
                                            Logement :
    Activité professionnelle (35%)
    RMI (28%)                               Personnel (37%)
    Alloc.sociales ou à la charge d’un      Chez des parents (36%)
    tiers (24%)                             Chez des amis ou privé (12%)
                                            Sans logis (10%)
    Chômage (13%).                          Service d’hébergement (5%)        7
Statut de substitution des détenus
    dépendants aux opiacés (n=500)

                                Non
                             substitués
                               (106)
                               21%
 Substitués
   (394)
   79%

• 82% poursuite
• 18% initialisation



                                          8
Prescriptions de substitution
                   à l’incarcération


             Méthadone
              (N=104)
                26%
Dose moyenne : 58 mg/j [10-145]



                                                  Subutex
                                                  (N=290)
                                                    74%

                                  Dose moyenne : 8.1 mg/j [0.4-24]

                                                              9
Des antécédents médicaux plus fréquents
     parmi les bénéficiaires de TSO

45%                                40%
40%
35%
30%        27%                            26%          Détenus sous
25%                                                    substitution
20%                                                    Détenus "non substitués"
                  13%
15%
10%
 5%
 0%
         Hospitalisation         Au moins une
      psychiatrique au cours tentative de suicide au
             de la vie           cours de la vie

                                                                             10
Une demande de prise en charge
                 plus importante
         parmi les patients « substitués »
100%                           92%         88%         88%
 90%                                             78%
 80%                                                     74%
 70%   59%                           57%
 60%                                                              Détenus sous substitution
 50%         44%
 40%                                                              Détenus "non substitués"
 30%                  17%
 20%
 10%                5%
  0%
       CMU          Aucune    Prise en Connaissent Connaissent
                   couverture charge    leur statut leur statut
                    maladie médicale       VIH         VHC

                                                                                        11
Détenus dépendants aux opiacés
      connaissant leur statut sérologique

80%                                             70%
70%
60%                                                    50%
       44%
50%
                                                                Détenus sous substitution
40%
             22%                                                Détenus "non substitués"
30%
                   17%     18%
20%                                 7%
10%                                      5%
 0%
       VHC +       Traitement par   VIH+      Traitement par
                     Interféron               antirétroviraux

                                                                                      12
Des rapports différenciés à la toxicomanie

60%                                   52%                  53%
50%                                                  42%
40%
                                            29%                     Détenus sous substitution
       27%
30%                   22%                                           Détenus "non substitués"
20%          13%
                            10%
10%
0%
      Antécédents    Abstinence          Usage      Polyusages de
      d'overdose    dans le dernier d'anxiolytiques   plus de 2
                         mois             ou          produits
                                     d'hypnotiques psychoactifs
                                                                                         13
Un passé pénal plus lourd chez les
        détenus bénéficiaires de TSO
                                                Sous
90%                                                           " Non
             Sous                           substitution :
80%                                             81%        substitués" :
         substitution :
                                                               68%
70%          63%
                        " Non
60%                  substitués" :
50%                      48%
                                     6 séjours en détention (vs. 4,6)
40%
                               1ère incarcération : 20,7 ans (vs. 22,4 ans)
30%
20%
10%
0%
      Part de condamnés / prévenus         Antécédents judiciaires
                                                                           14
Conclusion


• Le recours aux TSO a largement progressé en
 milieu carcéral.
• Différences de profils à l’inclusion : le fait d’être
 « substitué » apparaît comme un marqueur de
 fragilité.
• Quelle continuité de l’accompagnement socio-
 éducatif dans la prise en charge médicale ?


                                                   15

Contenu connexe

Similaire à Profils socio-médicaux des personnes détenues sous traitement de substitution

100408154324 4 -_experience_de_wale
100408154324 4 -_experience_de_wale100408154324 4 -_experience_de_wale
100408154324 4 -_experience_de_wale
Vih.org
 
Moussalli du-2012-vhcud
Moussalli du-2012-vhcudMoussalli du-2012-vhcud
Moussalli du-2012-vhcud
odeckmyn
 
Melin csapa et sos (partie 2)
Melin   csapa et sos (partie 2)Melin   csapa et sos (partie 2)
Melin csapa et sos (partie 2)
odeckmyn
 
Support conférence de presse
Support conférence de presseSupport conférence de presse
Support conférence de presse
Sonalto
 
Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018
Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018
Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018
Khadija Moussayer
 
Iatrogenie pmr 11 05 10
Iatrogenie pmr 11 05 10Iatrogenie pmr 11 05 10
Iatrogenie pmr 11 05 10
raymondteyrouz
 
Iatrogenie pmr 11 05 10
Iatrogenie pmr 11 05 10Iatrogenie pmr 11 05 10
Iatrogenie pmr 11 05 10
guestff4cbd
 

Similaire à Profils socio-médicaux des personnes détenues sous traitement de substitution (20)

100408154324 4 -_experience_de_wale
100408154324 4 -_experience_de_wale100408154324 4 -_experience_de_wale
100408154324 4 -_experience_de_wale
 
Aids 2012 vih sida en prisons de la région mena
Aids 2012 vih sida en prisons de la région menaAids 2012 vih sida en prisons de la région mena
Aids 2012 vih sida en prisons de la région mena
 
Slides Rotily Urgences Ehpad - Présentation
Slides Rotily Urgences Ehpad - Présentation Slides Rotily Urgences Ehpad - Présentation
Slides Rotily Urgences Ehpad - Présentation
 
Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014
Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014
Welcoop / FCS14 / FNIM - Les Francais et l'observance - 28 novembre 2014
 
Moussalli du-2012-vhcud
Moussalli du-2012-vhcudMoussalli du-2012-vhcud
Moussalli du-2012-vhcud
 
Melin csapa et sos (partie 2)
Melin   csapa et sos (partie 2)Melin   csapa et sos (partie 2)
Melin csapa et sos (partie 2)
 
Support conférence de presse
Support conférence de presseSupport conférence de presse
Support conférence de presse
 
Hépastat : Etude des caractéristiques de la population d’hépatiques traités ...
Hépastat : Etude des  caractéristiques de la population d’hépatiques traités ...Hépastat : Etude des  caractéristiques de la population d’hépatiques traités ...
Hépastat : Etude des caractéristiques de la population d’hépatiques traités ...
 
« Les Français et l’automédication » sondage décembre 2015 Mediaprism/ 60 mi...
 « Les Français et l’automédication » sondage décembre 2015 Mediaprism/ 60 mi... « Les Français et l’automédication » sondage décembre 2015 Mediaprism/ 60 mi...
« Les Français et l’automédication » sondage décembre 2015 Mediaprism/ 60 mi...
 
Mémoire folfox sa
Mémoire folfox saMémoire folfox sa
Mémoire folfox sa
 
Fondation Arc - Les Français et la médecine personnalisée - Par OpinionWay - ...
Fondation Arc - Les Français et la médecine personnalisée - Par OpinionWay - ...Fondation Arc - Les Français et la médecine personnalisée - Par OpinionWay - ...
Fondation Arc - Les Français et la médecine personnalisée - Par OpinionWay - ...
 
CANCER MAMMAIRE - SIGNATURE GENOMIQUE OncotypeDX
CANCER MAMMAIRE - SIGNATURE GENOMIQUE OncotypeDXCANCER MAMMAIRE - SIGNATURE GENOMIQUE OncotypeDX
CANCER MAMMAIRE - SIGNATURE GENOMIQUE OncotypeDX
 
Place des tests de diagnostic rapide dans le traitement du paludisme
Place des tests de diagnostic rapide dans le traitement du paludismePlace des tests de diagnostic rapide dans le traitement du paludisme
Place des tests de diagnostic rapide dans le traitement du paludisme
 
Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018
Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018
Conference de presse de l'Alliance Maladies Rares au Maroc en 2018
 
Agfhge présentation
Agfhge  présentationAgfhge  présentation
Agfhge présentation
 
Lésions pancréatiques hri
 Lésions pancréatiques hri Lésions pancréatiques hri
Lésions pancréatiques hri
 
Les Français et l'hôpital
Les Français et l'hôpitalLes Français et l'hôpital
Les Français et l'hôpital
 
VHC chez les UDIV.ppt
VHC chez les UDIV.pptVHC chez les UDIV.ppt
VHC chez les UDIV.ppt
 
Iatrogenie pmr 11 05 10
Iatrogenie pmr 11 05 10Iatrogenie pmr 11 05 10
Iatrogenie pmr 11 05 10
 
Iatrogenie pmr 11 05 10
Iatrogenie pmr 11 05 10Iatrogenie pmr 11 05 10
Iatrogenie pmr 11 05 10
 

Plus de Michel Rotily

Patient education improves adherence to HCV therapy -the CHEOBS Study
Patient education improves adherence to HCV therapy -the CHEOBS StudyPatient education improves adherence to HCV therapy -the CHEOBS Study
Patient education improves adherence to HCV therapy -the CHEOBS Study
Michel Rotily
 
Hiv testing in minorities and women 1999
Hiv testing in minorities and women 1999Hiv testing in minorities and women 1999
Hiv testing in minorities and women 1999
Michel Rotily
 
Effects lapd or hfd urolithiasis kidney int 2000
Effects lapd or hfd urolithiasis kidney int 2000Effects lapd or hfd urolithiasis kidney int 2000
Effects lapd or hfd urolithiasis kidney int 2000
Michel Rotily
 
Calcium intake is weakly negatively associated with iron status j nutr 1999
Calcium intake is weakly negatively associated with iron status j nutr 1999Calcium intake is weakly negatively associated with iron status j nutr 1999
Calcium intake is weakly negatively associated with iron status j nutr 1999
Michel Rotily
 
Rapport cadmium santé
Rapport cadmium santéRapport cadmium santé
Rapport cadmium santé
Michel Rotily
 

Plus de Michel Rotily (18)

M EAN ANNUAL COST OF PATIENTS HOSPITALIZED FOR CHRONIC HEPATITIS C IN F RANCE...
M EAN ANNUAL COST OF PATIENTS HOSPITALIZED FOR CHRONIC HEPATITIS C IN F RANCE...M EAN ANNUAL COST OF PATIENTS HOSPITALIZED FOR CHRONIC HEPATITIS C IN F RANCE...
M EAN ANNUAL COST OF PATIENTS HOSPITALIZED FOR CHRONIC HEPATITIS C IN F RANCE...
 
B URDEN OF HOSPITALIZATIONS RELATED TO CHRONIC HEPATITIS C IN F RANCE Evoluti...
B URDEN OF HOSPITALIZATIONS RELATED TO CHRONIC HEPATITIS C IN F RANCE Evoluti...B URDEN OF HOSPITALIZATIONS RELATED TO CHRONIC HEPATITIS C IN F RANCE Evoluti...
B URDEN OF HOSPITALIZATIONS RELATED TO CHRONIC HEPATITIS C IN F RANCE Evoluti...
 
Poster 16th eccmid p596 1 hiv hbv vaccination 2006
Poster 16th eccmid p596 1 hiv hbv vaccination 2006Poster 16th eccmid p596 1 hiv hbv vaccination 2006
Poster 16th eccmid p596 1 hiv hbv vaccination 2006
 
Repères épidémiologiques et économiques au moment de l'arrivée des nouvelles ...
Repères épidémiologiques et économiques au moment de l'arrivée des nouvelles ...Repères épidémiologiques et économiques au moment de l'arrivée des nouvelles ...
Repères épidémiologiques et économiques au moment de l'arrivée des nouvelles ...
 
A Prospective, Multicenter, Observational Study on Adherence With Viral Hepat...
A Prospective, Multicenter, Observational Study on Adherence With Viral Hepat...A Prospective, Multicenter, Observational Study on Adherence With Viral Hepat...
A Prospective, Multicenter, Observational Study on Adherence With Viral Hepat...
 
Factors Related to HCV Screening in French General Practice
Factors Related to HCV Screening in French General PracticeFactors Related to HCV Screening in French General Practice
Factors Related to HCV Screening in French General Practice
 
Patient education improves adherence to HCV therapy -the CHEOBS Study
Patient education improves adherence to HCV therapy -the CHEOBS StudyPatient education improves adherence to HCV therapy -the CHEOBS Study
Patient education improves adherence to HCV therapy -the CHEOBS Study
 
Adherence to treatment and quality of life during hepatitis C therapy:a prosp...
Adherence to treatment and quality of life during hepatitis C therapy:a prosp...Adherence to treatment and quality of life during hepatitis C therapy:a prosp...
Adherence to treatment and quality of life during hepatitis C therapy:a prosp...
 
Hiv testing in minorities and women 1999
Hiv testing in minorities and women 1999Hiv testing in minorities and women 1999
Hiv testing in minorities and women 1999
 
Chronic Chlamydia pneumoniae infection inpatients with symptomatic atherothro...
Chronic Chlamydia pneumoniae infection inpatients with symptomatic atherothro...Chronic Chlamydia pneumoniae infection inpatients with symptomatic atherothro...
Chronic Chlamydia pneumoniae infection inpatients with symptomatic atherothro...
 
Evaluation de la couverture vaccinale Rougeole-Oreillons-Rubéole dans 12 dép...
Evaluation  de la couverture vaccinale Rougeole-Oreillons-Rubéole dans 12 dép...Evaluation  de la couverture vaccinale Rougeole-Oreillons-Rubéole dans 12 dép...
Evaluation de la couverture vaccinale Rougeole-Oreillons-Rubéole dans 12 dép...
 
Effects lapd or hfd urolithiasis kidney int 2000
Effects lapd or hfd urolithiasis kidney int 2000Effects lapd or hfd urolithiasis kidney int 2000
Effects lapd or hfd urolithiasis kidney int 2000
 
Calcium intake is weakly negatively associated with iron status j nutr 1999
Calcium intake is weakly negatively associated with iron status j nutr 1999Calcium intake is weakly negatively associated with iron status j nutr 1999
Calcium intake is weakly negatively associated with iron status j nutr 1999
 
Barometre nutrition
Barometre nutritionBarometre nutrition
Barometre nutrition
 
Rapport cadmium santé
Rapport cadmium santéRapport cadmium santé
Rapport cadmium santé
 
Evaluation économique du dépistage et du traitement de l'hépatite C
Evaluation économique du dépistage et du traitement de l'hépatite CEvaluation économique du dépistage et du traitement de l'hépatite C
Evaluation économique du dépistage et du traitement de l'hépatite C
 
Ircams beh draft_1_070509
Ircams beh draft_1_070509Ircams beh draft_1_070509
Ircams beh draft_1_070509
 
Orphan drugs - Le statut Orphan Drug: Une stratégie pour accélérer le dévelop...
Orphan drugs - Le statut Orphan Drug: Une stratégie pour accélérer le dévelop...Orphan drugs - Le statut Orphan Drug: Une stratégie pour accélérer le dévelop...
Orphan drugs - Le statut Orphan Drug: Une stratégie pour accélérer le dévelop...
 

Profils socio-médicaux des personnes détenues sous traitement de substitution

  • 1. Profils socio-médicaux des personnes détenues sous traitement de substitution Résultats de l’étude RECAMS-Clinsearch Ivana Obradovic (OFDT) Jean-Noël Marzo (RECAMS) Michel Rotily (Clinsearch) OFDT 3 avenue du Stade de France 93218 Saint-Denis La Plaine cedex Tel : 01 41 62 77 16 Fax : 01 41 62 77 00 • THS 8, 26 octobre 2007 www.ofdt.fr
  • 2. Objectifs de l’étude Objectif principal Étudier « l’impact » des traitements de substitution par buprénorphine ou méthadone sur la réincarcération évaluée sur une période de 24 mois. Objectifs secondaires Analyser les facteurs associés à la poursuite de la substitution pendant l’incarcération. Etudier la mortalité sur une période de 24 mois chez les usagers d’opiacés selon l’existence ou non d’un traitement de substitution au cours de la détention. 2
  • 3. Comité de pilotage - RECAMS - Clinsearch - OFDT - GIP Recherche Droit et Justice - MILDT - Ministère de la Justice - Ministère de la Santé (DGS, DHOS) 3
  • 4. Population étudiée • Critères d’inclusion Première semaine d’incarcération Prévenus ou condamnés Dépendants aux opiacés, quel que soit le mode de prise des opiacés Bénéficiant ou non d’un traitement de substitution, prescrit avant ou pendant la présente incarcération Volontaires (lettre de consentement éclairé) • Critères d’exclusion Détenus mineurs Détenus transférés depuis un autre établissement Refus de participer à l’étude et de signer la lettre de consentement 4
  • 5. Echantillon effectif 47 maisons d’arrêt en France métropolitaine 2 régions non représentées: Auvergne & Poitou-Charentes 507 patients R. E. C. A. M. S. 5
  • 6. Informations collectées 4 Au niveau des maisons d’arrêt (juin 2003 – sept. 2004) Données socio-démographiques et à caractère pénal Histoire de la toxicomanie Antécédents médicaux Traitement de substitution / Traitements pour le VIH et VHC Psychotropes associés 4 Au niveau de la Direction de l’Administration Pénitentiaire (septembre 2004, septembre 2005 et septembre 2006) • Réincarcération 4 Au niveau de l ’INSEE-INSERM (septembre 2006) • Mortalité 6
  • 7. Profil général des personnes détenues dépendantes aux opiacés • Age moyen : 30.8 ans [18-49] Niveau d'étude Ecole primaire (53) 11% • Sexe : 96% d ’hommes BEPC (81) 16% BEP ou CAP (284) 57% • Sans enfants : 54% 13% BACou supérieur (63) Autre (19) 4% • Revenus avant l’incarcération : Logement : Activité professionnelle (35%) RMI (28%) Personnel (37%) Alloc.sociales ou à la charge d’un Chez des parents (36%) tiers (24%) Chez des amis ou privé (12%) Sans logis (10%) Chômage (13%). Service d’hébergement (5%) 7
  • 8. Statut de substitution des détenus dépendants aux opiacés (n=500) Non substitués (106) 21% Substitués (394) 79% • 82% poursuite • 18% initialisation 8
  • 9. Prescriptions de substitution à l’incarcération Méthadone (N=104) 26% Dose moyenne : 58 mg/j [10-145] Subutex (N=290) 74% Dose moyenne : 8.1 mg/j [0.4-24] 9
  • 10. Des antécédents médicaux plus fréquents parmi les bénéficiaires de TSO 45% 40% 40% 35% 30% 27% 26% Détenus sous 25% substitution 20% Détenus "non substitués" 13% 15% 10% 5% 0% Hospitalisation Au moins une psychiatrique au cours tentative de suicide au de la vie cours de la vie 10
  • 11. Une demande de prise en charge plus importante parmi les patients « substitués » 100% 92% 88% 88% 90% 78% 80% 74% 70% 59% 57% 60% Détenus sous substitution 50% 44% 40% Détenus "non substitués" 30% 17% 20% 10% 5% 0% CMU Aucune Prise en Connaissent Connaissent couverture charge leur statut leur statut maladie médicale VIH VHC 11
  • 12. Détenus dépendants aux opiacés connaissant leur statut sérologique 80% 70% 70% 60% 50% 44% 50% Détenus sous substitution 40% 22% Détenus "non substitués" 30% 17% 18% 20% 7% 10% 5% 0% VHC + Traitement par VIH+ Traitement par Interféron antirétroviraux 12
  • 13. Des rapports différenciés à la toxicomanie 60% 52% 53% 50% 42% 40% 29% Détenus sous substitution 27% 30% 22% Détenus "non substitués" 20% 13% 10% 10% 0% Antécédents Abstinence Usage Polyusages de d'overdose dans le dernier d'anxiolytiques plus de 2 mois ou produits d'hypnotiques psychoactifs 13
  • 14. Un passé pénal plus lourd chez les détenus bénéficiaires de TSO Sous 90% " Non Sous substitution : 80% 81% substitués" : substitution : 68% 70% 63% " Non 60% substitués" : 50% 48% 6 séjours en détention (vs. 4,6) 40% 1ère incarcération : 20,7 ans (vs. 22,4 ans) 30% 20% 10% 0% Part de condamnés / prévenus Antécédents judiciaires 14
  • 15. Conclusion • Le recours aux TSO a largement progressé en milieu carcéral. • Différences de profils à l’inclusion : le fait d’être « substitué » apparaît comme un marqueur de fragilité. • Quelle continuité de l’accompagnement socio- éducatif dans la prise en charge médicale ? 15