SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  61
« THE NETWORK IS THE COMPANY »   ,[object Object],Management Martin Roulleaux Dugage CKO – DRIN AREVA [email_address] Knowledge
Définition du KM…
Perception du KM…
Définition plus pratique d’entreprise ,[object Object]
Domaines de recherche académique du Knowledge Management  ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],KM Management Informatique Sciences  Cognitives
Approche pratique du KM: Compétences-clés ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Intro au Knowledge Management ,[object Object],[object Object],[object Object]
Intro au Knowledge Management ,[object Object],[object Object],[object Object]
Mondialisation ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Some Rights Reserved - Martin R. Dugage 2010
Résultat: cloisonnement Frontières  Hiérarchiques Frontières  Fonctionnelles Ilots de connaissances  déconnectés Raison de fond:  l’entreprise industrielle est fondée sur la division du travail. Source: Beat Knechlti - ABB
L’autre visage de la mondialisation ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Some Rights Reserved - Martin R. Dugage 2010
Comprendre les « pathologies cognitives » des organisations ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],… On peut alors douter de la qualité des décisions prises
Symptômes (exemples) ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Symptômes (exemples) source: global workforce survey Towers Perrin 2008
Une organisation saine au 21e siècle ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Nécessité d ’ un équilibre ,[object Object],[object Object],Approche tactique – carrlog_211_mrd_fr_02. - - p. ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Complexification des organisations ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],1980 1990 2000 2010 Evolution et non révolution ,[object Object],[object Object],[object Object]
Analogie: La guerre en réseau (NCW) Reconnaisance tactique (drones) Boum Soldat Pilote (Las Vegas) Ecrans Experts (8) Chat entre experts Appui tactique Systèmes d’armes
   Network-Centric Warfare  ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Source: « Power to the Edge » by David Alberts / Richard Hayes - CCRP
Intro au Knowledge Management ,[object Object],[object Object],[object Object]
La transmission du savoir vue par le manager moyen ,[object Object],[object Object],[object Object]
Nombreux projets de transfert des connaissances chez AREVA au cours de la décennie passée  AREVA NP Inc. (USA) Best practices Mentoring Action Plan (MAP) Mentor / Mentee relation AREVA NP (France) La Tour AREVA Group transfer of competencies Mentor / Facilitator / 4-6 Mentees AREVA NC (France) MOSAIQUE project (2001) La Hague / Marcoule KT experiences AREVA NC (France) La Hague Definition of KT processes On the job training (blue collar) AREVA NP ZR BU (France) Critical knowledge identification KT formalization AREVA T&D (UK, France) Stafford Six Sigma demarche_ Newsletters & KT conventions AREVA TA (France) Aix en Provence / Cadarache KT between experts and young nuclear safety engineer AREVA NC (France) Transverse "Gap expert" project Renewed expert corpus
Le mythe du « Knowledge Management » (KM 1.0) ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Search « Google »
Efforts de structuration documentaire chez AREVA  ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Historiquement et culturellement (sûreté nucléaire), AREVA a toujours eu une politique documentaire très développée, pour des questions de traçabilité des équipements, de critique des choix techniques, et de transfert de technologies (Japon, Chine, UK…)  Exemple: structure documentaire du référentiel technique dans l’activité “combustible nucléaire” (programme MACAO)
Résultats? Oui, mais… ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Les pratiques d’apprentissage sont en réalité très diverses Titre présentation – Intervenant/réf. -  - p. Hear Do Know what (Instructions) Know-how (Understanding) Know why (Expertise) Document Databases See Peer Reviewing Communities of Practice Tutoring /  Apprenticeship Coaching Formal  Education  &  Training Podcasts / Web TV  Interviews & Knowledge Capture Learning  Histories Mentoring / Technical Mentoring Simulation & Serious Games Wikis Blogs Instant Messaging
Collaboration Faire ensemble en apprenant ensemble
La collaboration ne se décrète pas mais se construit dans le temps et dans le respect des personnes Source: Dr. Albert, Department of. Psychology, University of Graz Les espaces de la communication interpersonnelle confiance Collaboration Esprit d’équipe Echange Rencontre
Au cœur d’un projet KM, il y a toujours la communauté de ceux qui cultivent ce savoir pour leur propre usage Partager dans l’action – Mobiliser les réseaux Stocker et retrouver des contenus-clés Partager et transmettre un savoir d’entreprise Localiser les savoirs et les expertises Identifier Collecter Valoriser Diffuser Évaluer Préserver Mettre à jour Structurer Innover Formaliser Enrichir Exploiter Former Rechercher Commenter Relier Questionner Enquêter Animer Organiser Mesurer
Community : a Self-Organized Network of People  Border Language Rules Rituals Purpose Roles Engagement Place Exchanges IN OUT
Communautés de Pratique (CoPs) ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Source: E. Wenger Domaine Communauté Pratique
Web-based collaboration (2002 >) http://www.flickr.com/photos/stephendann/3390437001/
2003 – Arrivée des outils Web2.0 ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Les initiatives « 2.0 » fleurissent dans le monde de l’entreprise Sans grande cohérence ni concertation entre elles…
KM 1.1 ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
La collaboration sur le web: D’ABORD partager, se rencontrer APRES
Leçons apprises ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Objectif: utiliser les outils sociaux  dans le contexte de son travail … ,[object Object],[object Object],[object Object],Source: besser20.de
Intégrer la collaboration au quotidien exige beaucoup de coordination ,[object Object],[object Object],[object Object]
Intégration du KM dans les SI videos slides Profiles Tech. Doc « Wikipedia » Communities Personal portal Mobile terminals Personal level Group level Company  level Copyright AREVA
Intro au Knowledge Management ,[object Object],[object Object],[object Object]
Composantes d’un projet de KM et les trois niveaux d’implication Knowledge manager Manager Business Process Owner (souvent une fonction) Contexte opérationnel Support Assistance Pratiques de Transfert
Le contexte définit le processus opérationnel sur lequel on doit s’appuyer  ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Exemple d’intégration dans les processus : départ en retraite -  Programme « Senior Talent » d’AREVA Mise en exergue et expansion du nouveau rôle pour facilitrer le transfert du savoir aux jeunes générations Redéfinition des rôles et répartition sur plusieurs autres personnes afin de dégager du temps pour les activités de transfert de savoir.  Réduction des activités périphériques  Mentoring / Coaching Pilotage de thèses Master Classes -  Enseignement Documentation  Délégation des tâches sur les projets Transfert des taches managériales Travaux d’expertise particuliers Temps REX / Groupes de travail L’expert réduit progressivement le temps passé sur les activités opérationnelles et transfère les tâches correspondantes pour se consacrer au transfert de savoir.  De 18 à 24 mois
2- les pratiques définissent le(s) mode(s) de transfert de savoir que l’on privilégie ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Titre présentation  – Intervenant/réf. -  - p.
2- les pratiques définissent le(s) mode(s) de transfert de savoir que l’on privilégie ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Exemple:  Fonctionnement des communautés de pratique chez Schneider (2007) ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
3- Le support et l’assistance définissent le niveau d’engagement de l’entreprise  ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
La démarche KM est simple en apparence
Au-delà des erreurs classiques liés à une mauvaise définition du périmètre… ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[ Ils témoignent d’un manque de pratique de la collaboration sur le web ]
Au-delà des obstacles culturels sans cesse répétés et rarement traités… ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Point dur – Le nouveau rapport à l’information ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Point dur – Le nouveau rapport à l’information Pouvoir d’agir Ce que je sais Qui je connais
L’obstacle de fond est l’absence de modèle économique ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Il s’agit fondamentalement d’organiser un marché Knowledge Takers (Community or team) Knowledge Giver (senior) Knowledge Broker (junior) e.g. Retiring expert in Chemistry e.g. Chemistry technical network e.g. Junior chemical engineer Manager Knowledge Marketplace What Knowledge Transfer projects would I like to initiate or be involved in ? What types of learning projects are available in my domain? What Knowledge does our team / community need to acquire and cultivate? What IP should we own? What knowledge transfer initiative should I fund?  Selection by Business unit Selection by domain + project type selection by domain selection by urgency © AREVA
7 leviers pour créer une organisation du savoir efficace Soutien croissant du management
Modèle-cible possible: Officialiser un programme d’entreprise visant à mettre en place une organisation du savoir ,[object Object],[object Object],Approche tactique – carrlog_211_mrd_fr_02. - - p. ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Soutien aux initiatives de terrain (services rendus) contre centralisation du savoir (propriété intellectuelle) ,[object Object],[object Object],Mission + Budget animation Rend compte Services facturables Coordonne Soumet Dossier Co-finance Subventionne en échange PI
Synthèse ,[object Object],[object Object],[object Object]
Conclusion: L’organisation du savoir doit être pensée comme distincte de l’organisation du travail Stratégie du groupe Processus opérationnels Produits et services Mesure de la performance et Feedback (REX) Operations Management Inspiré par INLECOM Ltd Formation et transfert des connaissances Développement de nouvelles connaissances Acquisition, Formalisation des connaissances Stratégie de savoir Knowledge Management Déterminent Contribuent à
The right culture is a goal,  not a pre-condition
Qu’en pensez-vous? La question centrale dans l’entreprise du 21 e  siècle:

Contenu connexe

Tendances

Démarche et logiciel de gestion des connaissances pour le cycle de vie des pr...
Démarche et logiciel de gestion des connaissances pour le cycle de vie des pr...Démarche et logiciel de gestion des connaissances pour le cycle de vie des pr...
Démarche et logiciel de gestion des connaissances pour le cycle de vie des pr...
hackick
 
Entreprise 2.0 : gestion de la connaissance, innovation et productivité
Entreprise 2.0 : gestion de la connaissance, innovation et productivitéEntreprise 2.0 : gestion de la connaissance, innovation et productivité
Entreprise 2.0 : gestion de la connaissance, innovation et productivité
Cecil Dijoux
 
Introduction Au Cours G C
Introduction Au Cours  G CIntroduction Au Cours  G C
Introduction Au Cours G C
pistesil
 
OCDIE : Gestion de l’Information et des Connaissances
OCDIE : Gestion de l’Information et des ConnaissancesOCDIE : Gestion de l’Information et des Connaissances
OCDIE : Gestion de l’Information et des Connaissances
Aref Jdey
 
Conducteur Bis 091205 Fc Community
Conducteur Bis 091205 Fc CommunityConducteur Bis 091205 Fc Community
Conducteur Bis 091205 Fc Community
Frederic Creplet
 
Petit Précis d'Efficacité Collective
Petit Précis d'Efficacité CollectivePetit Précis d'Efficacité Collective
Petit Précis d'Efficacité Collective
bsaintorens
 

Tendances (20)

Démarche et logiciel de gestion des connaissances pour le cycle de vie des pr...
Démarche et logiciel de gestion des connaissances pour le cycle de vie des pr...Démarche et logiciel de gestion des connaissances pour le cycle de vie des pr...
Démarche et logiciel de gestion des connaissances pour le cycle de vie des pr...
 
Gestion de connaissances dans l'industrie du logiciel ...
Gestion de connaissances dans l'industrie du logiciel ...Gestion de connaissances dans l'industrie du logiciel ...
Gestion de connaissances dans l'industrie du logiciel ...
 
Entreprise 2.0 : gestion de la connaissance, innovation et productivité
Entreprise 2.0 : gestion de la connaissance, innovation et productivitéEntreprise 2.0 : gestion de la connaissance, innovation et productivité
Entreprise 2.0 : gestion de la connaissance, innovation et productivité
 
Introduction Au Cours G C
Introduction Au Cours  G CIntroduction Au Cours  G C
Introduction Au Cours G C
 
Le Web sémantique pour la formation et la gestion des connaissances dans les ...
Le Web sémantique pour la formation et la gestion des connaissances dans les ...Le Web sémantique pour la formation et la gestion des connaissances dans les ...
Le Web sémantique pour la formation et la gestion des connaissances dans les ...
 
Learning expedition AFOPE 2016 - Carnet de voyage numérique
Learning expedition AFOPE 2016 - Carnet de voyage numériqueLearning expedition AFOPE 2016 - Carnet de voyage numérique
Learning expedition AFOPE 2016 - Carnet de voyage numérique
 
Livre blanc : Le Document au coeur de la Collaboration - Mars 2014
Livre blanc : Le Document au coeur de la Collaboration - Mars 2014Livre blanc : Le Document au coeur de la Collaboration - Mars 2014
Livre blanc : Le Document au coeur de la Collaboration - Mars 2014
 
Petit Précis d’Efficacité Collective, TOME 1 "Travailler autrement"
Petit Précis d’Efficacité Collective, TOME 1 "Travailler autrement"Petit Précis d’Efficacité Collective, TOME 1 "Travailler autrement"
Petit Précis d’Efficacité Collective, TOME 1 "Travailler autrement"
 
L'organisation apprenante 2.0
L'organisation apprenante 2.0L'organisation apprenante 2.0
L'organisation apprenante 2.0
 
Du KM au "KM as usual"
Du KM au "KM as usual"Du KM au "KM as usual"
Du KM au "KM as usual"
 
BourbaKeM 8 - Le transfert de connaissances
BourbaKeM 8 - Le transfert de connaissancesBourbaKeM 8 - Le transfert de connaissances
BourbaKeM 8 - Le transfert de connaissances
 
Etat et développement de la collaboration en entreprise
Etat et développement de la collaboration en entreprise Etat et développement de la collaboration en entreprise
Etat et développement de la collaboration en entreprise
 
Livre blanc sur l'entreprise 2.0
Livre blanc sur l'entreprise 2.0Livre blanc sur l'entreprise 2.0
Livre blanc sur l'entreprise 2.0
 
Atelier B
Atelier BAtelier B
Atelier B
 
Knowledge Management: Les Concepts de base du KM & ETUDE DE CAS - EDF
Knowledge Management: Les Concepts de base du KM & ETUDE DE CAS - EDFKnowledge Management: Les Concepts de base du KM & ETUDE DE CAS - EDF
Knowledge Management: Les Concepts de base du KM & ETUDE DE CAS - EDF
 
MyTinkuy People, solution 2.0 pour animer votre réseau de correspondants
MyTinkuy People, solution 2.0 pour animer votre réseau de correspondantsMyTinkuy People, solution 2.0 pour animer votre réseau de correspondants
MyTinkuy People, solution 2.0 pour animer votre réseau de correspondants
 
20090622 Gem la Controverse
20090622 Gem la Controverse20090622 Gem la Controverse
20090622 Gem la Controverse
 
OCDIE : Gestion de l’Information et des Connaissances
OCDIE : Gestion de l’Information et des ConnaissancesOCDIE : Gestion de l’Information et des Connaissances
OCDIE : Gestion de l’Information et des Connaissances
 
Conducteur Bis 091205 Fc Community
Conducteur Bis 091205 Fc CommunityConducteur Bis 091205 Fc Community
Conducteur Bis 091205 Fc Community
 
Petit Précis d'Efficacité Collective
Petit Précis d'Efficacité CollectivePetit Précis d'Efficacité Collective
Petit Précis d'Efficacité Collective
 

Similaire à Ihedn 110318 fr_v1.0

La cooptation : étude d'opportunité
La cooptation : étude d'opportunitéLa cooptation : étude d'opportunité
La cooptation : étude d'opportunité
David Guillocheau
 
Présentation mémoire
Présentation mémoirePrésentation mémoire
Présentation mémoire
cleversiri
 
Présentations - Tour d'horizon de projets innovants dans le champ de l'emploi
Présentations - Tour d'horizon de projets innovants dans le champ de l'emploiPrésentations - Tour d'horizon de projets innovants dans le champ de l'emploi
Présentations - Tour d'horizon de projets innovants dans le champ de l'emploi
Stéphane VINCENT
 
Les réseaux sociaux d’expertises
Les réseaux sociaux d’expertisesLes réseaux sociaux d’expertises
Les réseaux sociaux d’expertises
Anthony Poncier
 
L'organisation à l'épreuve des nouveaux territoires numériques des salariés :...
L'organisation à l'épreuve des nouveaux territoires numériques des salariés :...L'organisation à l'épreuve des nouveaux territoires numériques des salariés :...
L'organisation à l'épreuve des nouveaux territoires numériques des salariés :...
Cap'Com
 
Intelligence economique idrac_m2-v2
Intelligence economique idrac_m2-v2Intelligence economique idrac_m2-v2
Intelligence economique idrac_m2-v2
MARCEL NIZON, Marcel
 

Similaire à Ihedn 110318 fr_v1.0 (20)

Nouvel Ingénieur - Knowledge Management (12/11/2011 - Contenu)
Nouvel Ingénieur - Knowledge Management (12/11/2011 - Contenu)Nouvel Ingénieur - Knowledge Management (12/11/2011 - Contenu)
Nouvel Ingénieur - Knowledge Management (12/11/2011 - Contenu)
 
Eim360 Gestion de l'information & collaboratif
Eim360 Gestion de l'information & collaboratif Eim360 Gestion de l'information & collaboratif
Eim360 Gestion de l'information & collaboratif
 
2012 06-27 petit dej km - adbs
2012 06-27 petit dej km  - adbs2012 06-27 petit dej km  - adbs
2012 06-27 petit dej km - adbs
 
La cooptation : étude d'opportunité
La cooptation : étude d'opportunitéLa cooptation : étude d'opportunité
La cooptation : étude d'opportunité
 
Présentation mémoire
Présentation mémoirePrésentation mémoire
Présentation mémoire
 
ENT et documentation Contextes, risques, opportunités. Gérard Puimatto
ENT et documentation Contextes, risques, opportunités. Gérard PuimattoENT et documentation Contextes, risques, opportunités. Gérard Puimatto
ENT et documentation Contextes, risques, opportunités. Gérard Puimatto
 
Essec
EssecEssec
Essec
 
Workshop KM - Gestion de l’information de la connaissance et des compétences
Workshop KM - Gestion de l’information de la connaissance et des compétencesWorkshop KM - Gestion de l’information de la connaissance et des compétences
Workshop KM - Gestion de l’information de la connaissance et des compétences
 
Knowledge plaza octobre paris
Knowledge plaza octobre parisKnowledge plaza octobre paris
Knowledge plaza octobre paris
 
L’agilité dans des projets d’envergure
L’agilité dans des projets d’envergureL’agilité dans des projets d’envergure
L’agilité dans des projets d’envergure
 
Présentations - Tour d'horizon de projets innovants dans le champ de l'emploi
Présentations - Tour d'horizon de projets innovants dans le champ de l'emploiPrésentations - Tour d'horizon de projets innovants dans le champ de l'emploi
Présentations - Tour d'horizon de projets innovants dans le champ de l'emploi
 
Presentation_wiki
Presentation_wikiPresentation_wiki
Presentation_wiki
 
Les réseaux sociaux d’expertises
Les réseaux sociaux d’expertisesLes réseaux sociaux d’expertises
Les réseaux sociaux d’expertises
 
L'organisation à l'épreuve des nouveaux territoires numériques des salariés :...
L'organisation à l'épreuve des nouveaux territoires numériques des salariés :...L'organisation à l'épreuve des nouveaux territoires numériques des salariés :...
L'organisation à l'épreuve des nouveaux territoires numériques des salariés :...
 
2015 03-12 skema km
2015 03-12 skema km 2015 03-12 skema km
2015 03-12 skema km
 
Essec
EssecEssec
Essec
 
L'intranet collaboratif avec Drupal - Drupagora 2012
L'intranet collaboratif avec Drupal - Drupagora 2012L'intranet collaboratif avec Drupal - Drupagora 2012
L'intranet collaboratif avec Drupal - Drupagora 2012
 
Projets d'Humanités numérique et collaboration de différents métiers
Projets d'Humanités numérique et collaboration de différents métiersProjets d'Humanités numérique et collaboration de différents métiers
Projets d'Humanités numérique et collaboration de différents métiers
 
Atelier de définition d’une offre de service de gestion de l’information (ECM...
Atelier de définition d’une offre de service de gestion de l’information (ECM...Atelier de définition d’une offre de service de gestion de l’information (ECM...
Atelier de définition d’une offre de service de gestion de l’information (ECM...
 
Intelligence economique idrac_m2-v2
Intelligence economique idrac_m2-v2Intelligence economique idrac_m2-v2
Intelligence economique idrac_m2-v2
 

Ihedn 110318 fr_v1.0

  • 1.
  • 4.
  • 5.
  • 6.
  • 7.
  • 8.
  • 9.
  • 10. Résultat: cloisonnement Frontières Hiérarchiques Frontières Fonctionnelles Ilots de connaissances déconnectés Raison de fond: l’entreprise industrielle est fondée sur la division du travail. Source: Beat Knechlti - ABB
  • 11.
  • 12.
  • 13.
  • 14. Symptômes (exemples) source: global workforce survey Towers Perrin 2008
  • 15.
  • 16.
  • 17.
  • 18. Analogie: La guerre en réseau (NCW) Reconnaisance tactique (drones) Boum Soldat Pilote (Las Vegas) Ecrans Experts (8) Chat entre experts Appui tactique Systèmes d’armes
  • 19.
  • 20.
  • 21.
  • 22. Nombreux projets de transfert des connaissances chez AREVA au cours de la décennie passée AREVA NP Inc. (USA) Best practices Mentoring Action Plan (MAP) Mentor / Mentee relation AREVA NP (France) La Tour AREVA Group transfer of competencies Mentor / Facilitator / 4-6 Mentees AREVA NC (France) MOSAIQUE project (2001) La Hague / Marcoule KT experiences AREVA NC (France) La Hague Definition of KT processes On the job training (blue collar) AREVA NP ZR BU (France) Critical knowledge identification KT formalization AREVA T&D (UK, France) Stafford Six Sigma demarche_ Newsletters & KT conventions AREVA TA (France) Aix en Provence / Cadarache KT between experts and young nuclear safety engineer AREVA NC (France) Transverse "Gap expert" project Renewed expert corpus
  • 23.
  • 24.
  • 25.
  • 26. Les pratiques d’apprentissage sont en réalité très diverses Titre présentation – Intervenant/réf. - - p. Hear Do Know what (Instructions) Know-how (Understanding) Know why (Expertise) Document Databases See Peer Reviewing Communities of Practice Tutoring / Apprenticeship Coaching Formal Education & Training Podcasts / Web TV Interviews & Knowledge Capture Learning Histories Mentoring / Technical Mentoring Simulation & Serious Games Wikis Blogs Instant Messaging
  • 27. Collaboration Faire ensemble en apprenant ensemble
  • 28. La collaboration ne se décrète pas mais se construit dans le temps et dans le respect des personnes Source: Dr. Albert, Department of. Psychology, University of Graz Les espaces de la communication interpersonnelle confiance Collaboration Esprit d’équipe Echange Rencontre
  • 29. Au cœur d’un projet KM, il y a toujours la communauté de ceux qui cultivent ce savoir pour leur propre usage Partager dans l’action – Mobiliser les réseaux Stocker et retrouver des contenus-clés Partager et transmettre un savoir d’entreprise Localiser les savoirs et les expertises Identifier Collecter Valoriser Diffuser Évaluer Préserver Mettre à jour Structurer Innover Formaliser Enrichir Exploiter Former Rechercher Commenter Relier Questionner Enquêter Animer Organiser Mesurer
  • 30. Community : a Self-Organized Network of People Border Language Rules Rituals Purpose Roles Engagement Place Exchanges IN OUT
  • 31.
  • 32. Web-based collaboration (2002 >) http://www.flickr.com/photos/stephendann/3390437001/
  • 33.
  • 34. Les initiatives « 2.0 » fleurissent dans le monde de l’entreprise Sans grande cohérence ni concertation entre elles…
  • 35.
  • 36. La collaboration sur le web: D’ABORD partager, se rencontrer APRES
  • 37.
  • 38.
  • 39.
  • 40. Intégration du KM dans les SI videos slides Profiles Tech. Doc « Wikipedia » Communities Personal portal Mobile terminals Personal level Group level Company level Copyright AREVA
  • 41.
  • 42. Composantes d’un projet de KM et les trois niveaux d’implication Knowledge manager Manager Business Process Owner (souvent une fonction) Contexte opérationnel Support Assistance Pratiques de Transfert
  • 43.
  • 44. Exemple d’intégration dans les processus : départ en retraite - Programme « Senior Talent » d’AREVA Mise en exergue et expansion du nouveau rôle pour facilitrer le transfert du savoir aux jeunes générations Redéfinition des rôles et répartition sur plusieurs autres personnes afin de dégager du temps pour les activités de transfert de savoir. Réduction des activités périphériques Mentoring / Coaching Pilotage de thèses Master Classes - Enseignement Documentation Délégation des tâches sur les projets Transfert des taches managériales Travaux d’expertise particuliers Temps REX / Groupes de travail L’expert réduit progressivement le temps passé sur les activités opérationnelles et transfère les tâches correspondantes pour se consacrer au transfert de savoir. De 18 à 24 mois
  • 45.
  • 46.
  • 47.
  • 48.
  • 49. La démarche KM est simple en apparence
  • 50.
  • 51.
  • 52.
  • 53. Point dur – Le nouveau rapport à l’information Pouvoir d’agir Ce que je sais Qui je connais
  • 54.
  • 55. Il s’agit fondamentalement d’organiser un marché Knowledge Takers (Community or team) Knowledge Giver (senior) Knowledge Broker (junior) e.g. Retiring expert in Chemistry e.g. Chemistry technical network e.g. Junior chemical engineer Manager Knowledge Marketplace What Knowledge Transfer projects would I like to initiate or be involved in ? What types of learning projects are available in my domain? What Knowledge does our team / community need to acquire and cultivate? What IP should we own? What knowledge transfer initiative should I fund? Selection by Business unit Selection by domain + project type selection by domain selection by urgency © AREVA
  • 56. 7 leviers pour créer une organisation du savoir efficace Soutien croissant du management
  • 57.
  • 58.
  • 59. Conclusion: L’organisation du savoir doit être pensée comme distincte de l’organisation du travail Stratégie du groupe Processus opérationnels Produits et services Mesure de la performance et Feedback (REX) Operations Management Inspiré par INLECOM Ltd Formation et transfert des connaissances Développement de nouvelles connaissances Acquisition, Formalisation des connaissances Stratégie de savoir Knowledge Management Déterminent Contribuent à
  • 60. The right culture is a goal, not a pre-condition
  • 61. Qu’en pensez-vous? La question centrale dans l’entreprise du 21 e siècle: