Manque d’acteurs dans l’industrie du
Hosting et bande passante sousexploitée, les sites Web s’expatrient

document confide...
Top 15 des sites web Tunisien
Site web
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15

Global Rank Tunisia Rank

tunisia-sat.com
mosa...
La bande passante est sous-exploitée

IN: 54.887 Gb/S
OUT: 12.196 GB/S
La bande passante est "sous-exploitée" en Tunisie

...
Les hébergeurs privés ne sont pas légion

Les hébergeurs privés qui ont leurs infrastructures à l’étranger, "n’ont
probabl...
Des plateformes de streaming vidéo

Apparition de plateformes de streaming vidéo et VOD hébergé à l’étranger ce qui
va cré...
Sortie de devises

Sortie de devises, achat de bande passante internationale, et paiement des
serveurs en euros ou en doll...
Il faut activer le projet de l’association TunIXP pour le trafic
National.
Pour la quasi-totalité des ISP des pays en déve...
Le résultat (en simplifiant) est que les ISP des pays
en développement doivent payer la totalité du trafic
à destination e...
Dans le cas de la Tunisie et après 15 ans de
l’introduction de l’Internet, nous sommes face à des
sorties massives de capi...
Les initiatives privées, pour le lancement de datacenters
neutres, accessibles à tous et se mettant à équidistance de
l’en...
Dans ce contexte, il est primordial d’améliorer le cadre
réglementaire tunisien permettant à des acteurs de
datacenters, r...
Merci.

document confidentiel
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Manque d’acteurs dans l’industrie du Hosting et bande passante sous-exploitée, les sites Web s'expatrient

305 vues

Publié le

Manque d’acteurs dans l’industrie du Hosting et bande passante sous-exploitée, les sites Web s’expatrient

Meninx Data Center Tunisie

Publié dans : Technologie
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Manque d’acteurs dans l’industrie du Hosting et bande passante sous-exploitée, les sites Web s'expatrient

  1. 1. Manque d’acteurs dans l’industrie du Hosting et bande passante sousexploitée, les sites Web s’expatrient document confidentiel
  2. 2. Top 15 des sites web Tunisien Site web 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 Global Rank Tunisia Rank tunisia-sat.com mosaiquefm.net shemsfm.net tunisie-annonce.com babnet.net tunivisions.net tayara.tn sportif-tunisien.com attounissia.com.tn alchourouk.com businessnews.com.tn alikhbaria.com 4137 8519 11720 16325 14893 17548 22339 241155 22659 24014 27895 30613 tanitpress.net 39167 footplus.tn al-sada.net 30473 34032 Hébergeur Pays Visiteurs Tunisiens 56,10% 7 CloudFlare (cache and proxy) UK FR 79,50% 10 OVH FR 89,30% 11 OVH FR 89,10% 17 OVH FR 80,70% 18 OVH FR 81,90% 23 OVH SE 87,10% 25 ?? 90% 29 CloudFlare (cache and proxy) UK FR 86,40% 32 OVH FR 76% 36 OVH FR 71,80% 37 OVH FR 80,30% 40 OVH 42 TUNITECH TN 88,90% FR 82,60% 43 OVH FR 77,40% 46 OVH Parmi les Top 15 sites web recensés, 14 sont hébergés à l’étranger, du fait qu’ils trouvent une meilleure qualité des services proposés, à des tarifs plus intéressants. document confidentiel
  3. 3. La bande passante est sous-exploitée IN: 54.887 Gb/S OUT: 12.196 GB/S La bande passante est "sous-exploitée" en Tunisie document confidentiel
  4. 4. Les hébergeurs privés ne sont pas légion Les hébergeurs privés qui ont leurs infrastructures à l’étranger, "n’ont probablement pas les moyens de développer leurs propres infrastructures, parce qu’il faut disposer de locaux, de connexion Internet et aussi avoir un personnel technique compétent. document confidentiel
  5. 5. Des plateformes de streaming vidéo Apparition de plateformes de streaming vidéo et VOD hébergé à l’étranger ce qui va créer encore plus de déséquilibre entre le trafic entrant et sortant. document confidentiel
  6. 6. Sortie de devises Sortie de devises, achat de bande passante internationale, et paiement des serveurs en euros ou en dollars document confidentiel
  7. 7. Il faut activer le projet de l’association TunIXP pour le trafic National. Pour la quasi-totalité des ISP des pays en développement, la seule possibilité de raccordement au réseau Internet mondial passe par un accord de transit. En effet, un ISP d’un pays en développement dispose d’une base de clients si étroite que les fournisseurs internationaux Tier 1 et 2 n’ont aucun intérêt commercial à conclure un accord de partage des coûts d’échange de trafic avec lui. Il est difficile, voire impossible, pour un ISP d’un pays en développement de satisfaire bon nombre des critères fixés (pour MCI par exemple un rapport d’échange de trafic dépassant 1,5 pour 1 ne peut bénéficier d’un échange de trafic à coût zéro. document confidentiel
  8. 8. Le résultat (en simplifiant) est que les ISP des pays en développement doivent payer la totalité du trafic à destination et en provenance de l’étranger; selon les conditions de l’accord de transit, l’ISP situé à l’autre extrémité de la liaison internationale ne prend pas à sa charge une partie du coût du trafic échangé. document confidentiel
  9. 9. Dans le cas de la Tunisie et après 15 ans de l’introduction de l’Internet, nous sommes face à des sorties massives de capitaux, représentant peut-être des millions de dollars par an, soit les sommes versées par les ISP pour envoyer le trafic sur des connexions internationales. En d’autres termes, l’effet pervers est que dans la pratique les ISP des pays émergents, qui sont de petites entreprises, financent les ISP les plus importants et les plus riches d’Europe et des EtatsUnis. document confidentiel
  10. 10. Les initiatives privées, pour le lancement de datacenters neutres, accessibles à tous et se mettant à équidistance de l’ensemble des opérateurs de télécommunications, se heurte aujourd’hui à la réalité réglementaire de la Tunisie. En l’absence d’infrastructures fibres optiques alternatives sérieuses et en l’absence de statut réglementaire leur donnant l’accès aux offres tarifaires de gros des opérateurs, ces acteurs économiques, nécessaires à la construction de l’écosystème IT d’un pays, ont du mal à apporter des réponses satisfaisantes à l’écosystème des développeurs de services à valeurs ajoutées et deviennent même non compétitifs par rapport à des acteurs mondiaux document confidentiel
  11. 11. Dans ce contexte, il est primordial d’améliorer le cadre réglementaire tunisien permettant à des acteurs de datacenters, répondant aux normes internationales, en particulier et du cloud d’une manière plus large, de pouvoir jouer leurs rôles dans un marché ouvert, transparent et compétitif, en leur ouvrant l’accès à l’infrastructure fibres optiques alternatives existantes en Tunisie (SNCFT, STEG, Office national de Télédiffusion). document confidentiel
  12. 12. Merci. document confidentiel

×