Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Système d'information géographique

158 vues

Publié le

Formation en système d'information géographique

Publié dans : Sciences
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Système d'information géographique

  1. 1. FORMATION EN SYSTÈME D’INFORMATION GÉOGRAPHIQUE. MR. NAIT-SI HASSAN EMAIL: HASSANNAITSI7@GMAIL.COM GSM: 06.19.51.81.22
  2. 2. PARTIE 1 REPRÉSENTATIONS DE LA TERRE L’ÉCHELLE CARTOGRAPHIQUE LES COORDONNÉES GÉOGRAPHIQUES LA PROJECTION CARTOGRAPHIQUE LES PROJECTIONS AU MAROCHASSAN NAIT-SI 2
  3. 3. I. REPRÉSENTATIONS DE LA TERRE • Géoïde: Est la représentation de la surface terrestre plus précise que l'approximation sphérique ou ellipsoïdale. Il correspond à une surface équipotentielle de forme irrégulière et est défini de manière à coller au plus près à la « surface réelle ». • Ellipsoïde: Est une approximation mathématique de la Terre, il existe plusieurs ellipsoïdes : Hayford (1909), Clarke IGN (1880), WGS, RGNC…HASSAN NAIT-SI 3
  4. 4. II. L’ÉCHELLE CARTOGRAPHIQUE L'échelle cartographique est le rapport entre la distance mesurée sur la carte et la distance mesurée dans la réalité. Sur les cartes, il existe deux types de représentations, l’une numérique et l’autre graphique. Exemple : Echelle numérique: 1/50 000 1 cm sur la carte = 50 000 cm ou 0.5Km sur la réalité Echelle graphique: 2cm=4Km 1cm=2Km Donc 1cm/200 000cm HASSAN NAIT-SI 4
  5. 5. • Exercice: 1/ Sur la carte suivante, l’échelle égale a 1/50 000. quelle est la distance réelle en Km entre A et B? sachant que distance entre A et B est de 10cm dans la carte. Solution: 1cm dans la carte représente 50 000cm dans la réalité. La distance entre A et B est de 10 cm dans la carte donc: X= 10*(50 000/1)= 500 000 Donc la distance entre A et B dans la réalité égale à 5Km. HASSAN NAIT-SI 5
  6. 6. 2/ Quelle est l’échelle de la carte si la distance réelle entre deux localité est de 5Km et sur la carte est de 2cm? Solution: 2cm 500 000cm 1cm 250 000cm Donc l’échelle de la carte est : 1/250 000 3/ On a une carte représenter par l’échelle de 1/500 000. calculer la surface du triangle ABC en Km². avec AB= 2cm et h= 1.5cm Solution: On à léchelle de la carte 1cm = 5km Donc AB = 10km et h = 7.5km On sait bien que la surface de triangle = base*Hauteur/2 A.N: 10*7.5/2= 37.5 Km² HASSAN NAIT-SI 6
  7. 7. III. LES COORDONNÉES GÉOGRAPHIQUES Les coordonnées géographiques vous serviront à vous repérer un lieu sur la surface terrestre. Tout point de la surface terrestre peut donc être défini par rapport au système de repères fixes qu'on appelle les coordonnées terrestres ou coordonnées géographiques. On découpe la terre pour obtenir des références perpendiculaires, on appelle ces références les latitudes et les longitudes. HASSAN NAIT-SI 7
  8. 8. Un point A à la surface de la terre a pour coordonnées géographiques : -la longitude (λ) : angle entre le méridien d'origine (Greenwich) et le méridien du point A; -la latitude (φ) : angle entre l'équateur et le parallèle du point A. Donc les coordonnées géographiques de A: 35°N, 60°E HASSAN NAIT-SI 8
  9. 9. IV. LA PROJECTION CARTOGRAPHIQUE Est le processus qui consiste à transformer et à représenter sur une surface bidimensionnelle (plane) des points situés sur la surface sphérique tridimensionnelle de la terre. HASSAN NAIT-SI 9
  10. 10. Les trois formes mathématiques courantes qui répondent à ce critère donnent lieu aux trois systèmes principaux de projections : • la projection cylindrique: On projette le globe sur un cylindre tangent à l’équateur (ex : Mercator, UTM…). Cette projection est souvent utilisée pour les zones proches de l’Equateur. HASSAN NAIT-SI 10
  11. 11. • la projection conique: On projette l'ellipsoïde sur une surface conique tangente à une ellipse ou sécant en deux ellipses. Puis on déroule le cône pour obtenir la carte (ex : Lambert). HASSAN NAIT-SI 11
  12. 12. • Projection azimutale: On projette l'ellipsoïde sur un plan tangent en un point ou sécant en un cercle. HASSAN NAIT-SI 12
  13. 13. V. LES PROJECTIONS AU MAROC Les références cartographiques utilisées au Maroc se réfèrent à la projection conforme de Lambert. Il s’agit d’une projection conique, répétée sur quatre zones avec lesquelles est subdivisé le pays, vis-à-vis de quatre couples distincts de parallèles. Ces zones sont caractérisées par les paramètres suivants :Zone Ellipsoi de Méridien central (°) Latitude réfé. (°) 1er paralléle standars (°) 2éme paralléle standars (°) Faux Est (m) Faux Nord (m) 1 Clarke 1880 -5.4 33.3 31.7279 34.8717 500000 300000 2 Clarke 1880 -5.4 29.7 28.1063 31.2933 500000 300000 3 Clarke 1880 -5.4 26.1 24.5075 27.6921 120000 0 400000 4 Clarke 1880 -5.4 22.5 20.9076 24.0921 150000 0 400000 Nord Maroc Sud Maroc Nord sahara Sud sahara HASSAN NAIT-SI 13
  14. 14. PARTIE 2 SYSTÈME D’INFORMATION GÉOGRAPHIQUE LES 5 FONCTIONNALITÉS DE SIG LE MODE RASTER ET LE MODE VECTEUR COMMENT ÇA MARCHE ? HASSAN NAIT-SI 14
  15. 15. I. SYSTÈME D’INFORMATION GÉOGRAPHIQUE Qu’est-ce qu’un S.I.G? SIG signifie Système d'Information Géographique, est un outils informatique pour la gestion, l'édition, l'analyse et l'affichage des données localisées à la surface de la terre (des données à références spatiales). Un système d'information géographique est un "ensemble de données repérées dans l'espace, structuré de façon à pouvoir en extraire commodément des synthèses utiles à la décision". - Michel Didier (1990) Dès qu’il y a quelque chose quelque part, les SIG peuvent manipuler cette information. HASSAN NAIT-SI 15
  16. 16. II. LES 5 FONCTIONNALITÉS DE SIG Bien que les SIG soient adaptés chacun à des objectifs fixes, ils ont en commun des fonctionnalités que l'on retrouve dans chaque système, regroupées en 5 familles sous le terme des (5A). • Abstraction : modélisation de l'information; • Acquisition : revient à alimenter le SIG en données; • Archivage : consiste à transférer les données de l'espace de travail vers l'espace d'archivage (disque dur); • Analyse : permet de répondre aux questions que l'on se pose; • Affichage : pour produire des cartes de façon automatique, pour percevoir les relations spatiales entre les objets, pour visualiser les données sur les écrans des ordinateurs.HASSAN NAIT-SI 16
  17. 17. III. LE MODE RASTER ET LE MODE VECTEUR Il existe deux modes fondamentaux de représentation numérique des données géographiques : • le mode matriciel : RASTER • le mode vectoriel : VECTEUR 1. Données raster: un raster se compose d'une matrice de cellules (ou pixels) organisées en lignes et en colonnes (grille) dans laquelle chaque cellule contient une valeur représentant des informations Exemple: Images satellite, photos aériennes, grilles de données (altitudes, etc.), images scannées. HASSAN NAIT-SI 17
  18. 18. 2. Données vectorielles: Le format vectoriel utilise le concept d'objets géométriques (points, lignes, polygones) pour représenter les entités géographiques. Ces objets géométriques sont définis par leurs coordonnées dans un système de projection. HASSAN NAIT-SI 18
  19. 19. IV. COMMENT ÇA MARCHE ? 1. Un affichage sous forme de couches d'information: Un SIG contient généralement plusieurs sortes d'objets géographiques qui sont organisés en thèmes que l'on affiche souvent sous forme de couches. Chaque couche contient des objets de même type (routes, bâtiments, cours d'eau, limites de communes, entreprises,...). Chaque objet est constitué d'une forme (géométrie de l'objet) et d'une description, appelé aussi sémantique. HASSAN NAIT-SI 19
  20. 20. 2. La géométrie des objets: Le niveau géométrique est la description de la position et de la forme des objets. La position peut s'exprimer par la latitude et les longitude des objets, ou par des coordonnées x, y dans un système de projection. HASSAN NAIT-SI 20
  21. 21. 3. La description des objets sémantiques: A chaque objet est attribuée une fiche contenant des informations de type alphanumérique. Ces informations décrivent l'objet (nom de la ville, type de l'occupation du sol,...). Ces fiches permettent de stocker des informations qui décrivent les objets : le contenu dépend des besoins du projet. HASSAN NAIT-SI 21

×